Homo, bi, trans, hétéro,


Une autre vision du monde LGBT.
Moins de préjugés, plus d'information.

* Connexion   * Inscription
* FAQ    * Rechercher

Heures au format UTC + 1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 18 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivant
Auteur Message
 Sujet du message: Harcèlement au travail
MessagePublié: Mer Juin 14, 2017 16:26 
Homo ?
Homo ?
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Mer Juin 14, 2017 14:16
Genre:
Salut à tous,

Je suis ici pour vous faire part d'une expérience qui m'est arrivée, qui me pèse, et m'empêche d'avancer.

L'histoire s'est passé dans une boîte où je travaillais. Je pensais mes ex-collègues ouverts d'esprit, mais je suis tombé de haut. Je n'ai pas pour habitude d'étaler ma vie sentimentale, le contexte s'y prêtait simplement, et j'ai cru bien faire.

Un midi, pendant la pause déjeuner, mes anciens collègues ont choisi de parler de leur vie sentimentale, leur mari, leur femme, leur chien, leurs enfants etc... J'étais en contact avec un homme à ce moment là, avec qui j'avais de grands projets (c'est tombé à l'eau mais bon, là n'est pas le problème). J'ai participé à la discussion en parlant brièvement de mes projets avec l'homme qui partageait ma vie. A partir de ce moment, la situation est devenue ingérable. Des bruits de couloir m'ont accusé de suivre le personnel masculin dans les toilettes, on s'est mis à me juger, à ne plus vouloir de ma présence dans les parages. J'en ai référé à mon chef, qui plutôt que me défendre, a préféré rejeter la faute sur moi. J'ai cru devenir fou, j'ai insulté toute l'équipe et j'ai claqué la porte.

Peu après, j'ai rejoint l'association Melting Pomme, l'idée était bonne et les gars avaient l'air motivés, mais le mal était déjà fait.

Aujourd'hui, je suis hanté par ce souvenir, je n'ose pas m'affirmer, ou du moins je n'ose plus, de peur d'être de nouveau rejeté. Cette expérience a en partie détruit la confiance que j'avais en moi, et envers les autres. Je n'ose pas faire de rencontre, mis à part après contact préalable via les tchat internet, et je sors assez peu de chez moi. Parfois il m'arrive d'être déprimé en y repensant.

_________________
Et paf, ça fait des chocapics


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Harcèlement au travail
MessagePublié: Jeu Juin 15, 2017 14:54 
Like a Virgin
Like a Virgin
Hors-ligne

Inscrit le: Mer Juin 07, 2017 14:45
Age: 38
Genre:
Triste récit que le tien Flo14, et pourtant combien de personnes subissent cette homophobie au quotidien... Dans un premier temps je pense que tu as bien fait de rejoindre cette association. En plus d'y dénoncer ces comportements discriminants, tu y trouveras, du moins je l'espère, des personnes ouvertes et attentives qui sauront certainement t'encadrer afin de mieux gérer cette perte de confiance qui te mine.

En dépit de ces comportements totalement puérils et gratuits, il n'en demeure pas moins que le choix de ton orientation sexuelle ne détermine en rien qui tu es et ce que tu vaux. Tes valeurs t'appartiennent, et ce quel que soit le jugement des autres.

Courage à toi.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Harcèlement au travail
MessagePublié: Jeu Juin 15, 2017 18:32 
Like a Virgin
Like a Virgin
Hors-ligne

Inscrit le: Mar Mars 07, 2017 21:28
Age:
Genre:
Salut,

Une mauvaise expérience peut nous bloquer, d'autant plus quand cela vient de personnes qu'on apprécie sans pour autant que cela soit de l'amitié intime, notamment au travail.
Tu as dû avoir l'herbe coupée sous les pieds et être vexé à mort.
Et bien sûr te dire "Mais pourquoi? J ai rien fait de mal. En plus avec des gens sympas",c 'est une phrase qui peut paraître puérile mais c'est la 'base' de ce qu'on peut ressentir au début selon moi.

Et puis cela dépend parfois du domaine professionnel dans lequel on est.

En tout cas, demain si tu fais l expérience inverse, je pense que cela pourra 'réparer' un peu cette expérience blessante.

Je ne connais pas cette association du tout! C est quoi?


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Harcèlement au travail
MessagePublié: Jeu Juin 15, 2017 19:41 
Homo ?
Homo ?
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Mer Juin 14, 2017 14:16
Genre:
C'est une association LGBT normande, de la ville de Caen.
Cette expérience m'a donné du caractère quand j'y repense, mais dans le mauvais sens. Je suis plus têtu qu'avant, et pas très tactile. Mentalement je pense que je suis encore sur la défensive en fait.

_________________
Et paf, ça fait des chocapics


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Harcèlement au travail
MessagePublié: Jeu Juin 15, 2017 21:12 
Like a Virgin
Like a Virgin
Hors-ligne

Inscrit le: Mar Mars 07, 2017 21:28
Age:
Genre:
Alors c'est cool de partager ça aussi avec cette assos :)

Je dirai que ça enlève de la naiveté et de la spontanéité sur le fait que l'assumer devant tout le monde ne signifie pas pour autant que le message va bien passer, malheureusement.

De là à ce que tu sois moins tactile et sur la défensive, il doit y avoir une raison autre qui t'est surement personnelle j'ai l'impression, et qui ne se limite pas à cette expérience. Je peux me tromper bien sûr et je ne veux pas m'immiscer :)


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Harcèlement au travail
MessagePublié: Jeu Juin 15, 2017 21:39 
Homo ?
Homo ?
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Mer Juin 14, 2017 14:16
Genre:
Pourtant je n'ai rien cherché à assumer du tout, les collègues parlaient de leur vie de couple, j'ai cru bon de parler de la mienne (juste pour pas passer pour un boulet :mrgreen: )

Honnêtement je n'en sais rien. Tout ce que je peux dire c'est que si je me mets en couple et que je dois traîner à l'extérieur, j'ai peur tout simplement. J'ai l'impression que les hétéros se permettent socialement des choses qui nous sont reprochées si on le fait en tant que gay, je trouve ça révoltant, mais la pression sociale est tellement forte que je ne sais pas comment m'extirper de de ce ressentis. Je me sens intimidé et bridé, voilà, c'est le mot juste.

_________________
Et paf, ça fait des chocapics


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Harcèlement au travail
MessagePublié: Ven Juin 16, 2017 19:16 
Like a Virgin
Like a Virgin
Hors-ligne

Inscrit le: Mar Mars 07, 2017 21:28
Age:
Genre:
Alors je dois dire qu'en ce qui me concerne, je suis pas un exemple dans l'assumage. Je ne l assume pas partout et en toutes circonstances, probablement en partie parce que je préfère la discrétion. Évidemment je ne suis pas en train de dire, qu'evoquer son homosexualité signifie manquer de cette discrétion! Et puis c'est propre à chacun ce genre de considération.

En fait on peut parfois se rendre compte que parler spontanément de ce sujet, si tu fais un minimum attention aux petites et grandes 'conséquences', c'est à dire aux réactions positives ou négatives,ou même absentes (car beaucoup s'en foutent tout simplement), peut provoquer de mauvaises pensées chez certains.

C'est évident que si tu te promènes dans la rue main dans la main avec ton amoureux, tout le monde ne trouvera pas ça 'normal', sans pour autant te le faire remarquer.

Ça suscitera toujours des pensées bonnes, neutres, ou mauvaises, j'en suis sûre.

Et t as dû prendre conscience de ça assez violemment. Et je comprends quand tu dis que socialement on eut faire la même chose que les hétéros, sauf qu'on pourra tout à fait être jugé!

En tout cas, il ne faut pas que cela t'empêche de faire certaines choses, avec cette conscience que cela ne fera pas l'unanimité !


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Harcèlement au travail
MessagePublié: Ven Juin 16, 2017 19:56 
Homo ?
Homo ?
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Mer Juin 14, 2017 14:16
Genre:
Franchement, je m'en tamponne que ça fasse l'unanimité ou non. Tant que mes potes restent dans le coin, tant que ma famille reste ouverte d'esprit sur le sujet, et tant que ça ne m'empêche pas de travailler, c'est pas un soucis.

J'ai la chance d'avoir un entourage qui se conforte dans la neutralité (famille et amis), qui s'en tape comme de leur première chemise, ils cultivent vraiment le "Et alors" du forum (la phrase "on s'en fout" me fait plaisir au plus haut point, t'as enfin l'impression d'être banal comme le citoyen moyen :mrgreen: ). En revanche, ce que je n'admets pas, c'est que "s'assumer"(quand bien même je ne me suis pas ramené en random en disant "coucou j'suis gay =] ", c'était pas hors contexte) amène à des discriminations au sein même du monde du travail (secteur vital).

Je ne suis pas une petite nature, j'ai fait partie du cordon de sécurité d'une gay pride à Paris, et j'ai eu l'occasion de recadrer verbalement et physiquement des personnes qui se montraient trop irrespectueuses, ou intrusives. Pourtant, et malgré le sang froid dont je peux faire preuve, le choc a été brutal, et pour une bonne raison: à cause de l'importance du lieu où c'est arrivé. Là, la conséquence de s'être "assumé" a été bien plus grave qu'une simple remarque, et la réparation demande donc plus de temps que pour une "simple" altercation. (oui j'aime bien les guillemets :hehehe: )

_________________
Et paf, ça fait des chocapics


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Harcèlement au travail
MessagePublié: Lun Juin 19, 2017 11:24 
Like a Virgin
Like a Virgin
Hors-ligne

Inscrit le: Mar Mars 07, 2017 21:28
Age:
Genre:
Salut Flo,

Je comprends mieux maintenant sur quel plan cela se passe pour toi. Je n'avais pas compris les choses comme ça en fait.

Et en effet t'as pas l'air d'être une petite nature :)


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Harcèlement au travail
MessagePublié: Mer Déc 09, 2020 20:28 
Timide
Timide
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Mer Déc 09, 2020 18:52
Genre:
Bonsoir Flo, bonsoir à toutes et à tous,

Je suis nouvelle sur ce forum et j'avais envie d'apporter ma pierre à l'édifice en racontant une "histoire concernant le travail et les suppositions/blagues homo à tout-va" que je vis actuellement en 2020 oui oui ptdr et avoir si possible des conseils.

Je suis dans une entreprise depuis 1 an maintenant et je n'ai tout comme toi jamais évoqué ma vie privée pas parce que je n'en ai pas ;) mais parce que même quand j'en ai une je pense qu'il ne faut pas tout mélanger. Je veux absolument dissocier le monde du travail de ma vie personnelle. Cela s'est toujours très bien passé.
Jusqu'à ce que j'arrive donc dans cette entreprise où l'effectif est de 87,5% de femmes : mariées, dévergondées ou en pleine crise conjugale. bref je suis la seule célibataire sans enfants. UN MEGA HIC EN 2020 :o du coup j'ai droit à des blagues du genre : " kiki c'est la meilleure amie de JOE tu sais le gars gay ... oui oui c'est sa meilleure amie demande lui" (ce qui est faux je ne connais même pas JOE méga LOL ) ou "tu as mis des boucles d'oreille ouaaa tu as rdv à midi ? Avec qui? Il s'appelle comment?" ou encore ce soir "Tu m'as dit quoi? je suis lesbienne?... non je n'ai pas dit que tu es lesbienne mais que tu "es moins bien" un truc dans le genre bref... ça n'arrête pas. Et c'est là où je me marre parce que je me dis qu'aujourd'hui on devrait s'en foutre de savoir si tu es blanc noir vert jaune ou homo hétéro bi etc et que ce soit vrai ou faux... J'aime les gens pour ce qu'ils sont. Et je me dis que je ne dois pas être la seule à être ainsi mais je me trompe visiblement.
Pour l'anecdote : ces mêmes femmes me trouvent canon quand je sors avec elles LOL. Enfin, il s'agit toujours de la même jeune femme qui expose ces blagues débiles à tout le monde. Sauf que deux autres collègues d'un âge certain se mettent à présent à "blaguer" sur le même ton. Une catastrophe!! je ne suis pas MBAPPE mais je pleure ma France ;( L'autre jour j'ai même eu droit à un "si ça se trouve dans une autre vie on était ensemble" ce à quoi j'ai répondu "non non" ; " tu ne sais pas " ; "non non toujours pas" et je suis passée à autre chose. En fait, je n'ai aucune attirance pour elles mais vraiment donc le non était plus que sincère. Mais cela ne les arrête pas.
Alors 1) Soit elles veulent prêcher le faux pour avoir le vrai mais au bout d'un moment on arrête je pense, ou alors on pose la question directement et franchement
2) soit un nuage radioactif atomise leurs cerveaux.
3) soit c'est vraiment de l'humour et je dois le prendre comme tel.
C'est lourd mais cela ne m'empêche pas de dormir, bien au contraire. Cependant, si vous avez des conseils pour faire cesser ces imbécilités de cour de récréation ca m'aiderait bien. Merci beaucoup !

Quoiqu'il arrive, je vous souhaite de passer d'excellentes fêtes de fin d'année et aimez-vous les uns les autres,
Tchuss les amis :amour:


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Harcèlement au travail
MessagePublié: Jeu Déc 10, 2020 14:29 
Timide
Timide
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Dim Juin 14, 2020 15:06
Localisation: 67
Genre:
Rien à voir, mais kiki, j'adore ta répartie lol

Pour en revenir à nos moutons, mes collègues sont tout aussi relou avec leurs blagues à deux balles. Au lieu d'appeler une chatte une chatte, hein ! :hehehe: C'est tout un art, je ne compte plus les "non mais je suis suuuure que t'as déjà couché avec une femme !?!?!? Non ? Oui ?". Parfois j'ai pas l'impression d'être en RH, mais en math (ernelle) sup' !

Et puis, comme moi aussi je différencie vie perso/vie pro, je les fais tourner en bourrique. Qu'elles se fassent leurs films, après tout.

C'est effectivement triste (enfin ce terme n'est pas vraiment adapté, je dirais plutôt puéril erf: ) d'en être encore là au 21ème siècle ...


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Harcèlement au travail
MessagePublié: Jeu Déc 10, 2020 14:44 
QueerAssez PotemKhîpe
QueerAssez PotemKhîpe
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Dim Jan 10, 2010 23:20
Localisation: A l'Ouest de Guildo Horn
Salut Kiki.
J'ai pas tout compris à la nature des remarques que tu reçois au travail.

Est-ce qu'elles se parlent de la même manière entre elles ?

_________________
Tu sais, la prof/collègue/meilleure amie dont tu es folle et qui est en couple avec son copain depuis 8 ans ? Quand elle t'a souri il y'a six mois en te rendant ton crayon, ou qu'elle a mis un sucre dans ton café ou fini son sms par un smiley : ce n'était pas une déclaration d'amour réciproque interdit. Elle était juste polie. Alors arrête de te faire des films, et va draguer des gouines.

"Avoir l'esprit ouvert ne signifie pas l'avoir béant à toutes les sottises" - Jean Rostand.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Harcèlement au travail
MessagePublié: Jeu Déc 10, 2020 22:46 
Timide
Timide
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Mer Déc 09, 2020 18:52
Genre:
Bonsoir à toutes et à tous :)
J'espère que vous avez passé une bonne journée,

LOL désolée pour mon manque de clarté ;)
@Norma : Eh bien une de mes collègues avec qui je m'entends très bien me dit qu'elles se chahutent de la sorte entre elles mais en ce qui me concerne c'est récurrent. Est-ce le célibat qui pose question? ma discrétion sur ma vie sentimentale ? ou ma sexualité ? en tous les cas ca fait débat :O c'est fou comme l'on peut perdre du temps et de l'efficacité en entreprise... parfois je comprends les patrons ;p
@summer81 : c'est tout à fait ça... on a toutes plus ou moins le même âge et ça fait peur... Je me fiche de savoir si mon collègue est tel ou telle ... je préfère savoir s'il est compétent et si je m'entends bien avec.. enfin c'est juste que cela me sidère oui c'est le mot!
J'en ai côtoyé des gays, des lesbiennes des hétéros des trans, un mot : EXTRAAAAAS!! et je trouve cela hyper enrichissant. Tout le monde ne doit pas avoir la même vision du monde. C'est désolant.

et vous des anecdotes à raconter au travail? @ Norma?@Summer : tu dis qu'elles ou qu'ils te disent "je suis sure que tu as déjà couché avec une femme..." mais tu leur réponds quoi et comment? C'est fou!
Arf malheureusement, je crois que cela ne touche pas que les RH ou le domaine de la santé ou la police ou les militaires ou le professorat etc ca touche tout le monde et ce dans n'importe quel secteur d'activité. C'est effroyable finalement car les esprits soit disant érudits ouverts ou tolérants sont bien tristement étriqués :O
A très vite de vous lire
Et bonne fin de semaine +


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Harcèlement au travail
MessagePublié: Sam Déc 12, 2020 14:03 
QueerAssez PotemKhîpe
QueerAssez PotemKhîpe
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Dim Jan 10, 2010 23:20
Localisation: A l'Ouest de Guildo Horn
Les collègues titilleurs aiment bien appuyer là où ils perçoivent un embarras.

Si tu évites le sujet, est évasive, semble pas à l'aise, ça donne d'autant plus envie de te faire chier.

Je n'ai pas d’anecdotes de ce genre car je suis out (et à l'aise avec le fait d'en parler) dans un milieu culturel où le fait que je sois bi ne choque absolument personne, tout le monde s'en contrefout.

Si j'ai pas envie de parler de ma vie intime (ce qui est souvent le cas), je réponds juste que "ma vie intime n'a absolument rien de palpitant, désolée de vous décevoir" et je renvoie la balle "par contre Chantal il parait que tu aurais long à nous raconter sur tes vacances au Cap D’Agde, ne t'en prive pas, je suis toute ouïe".

_________________
Tu sais, la prof/collègue/meilleure amie dont tu es folle et qui est en couple avec son copain depuis 8 ans ? Quand elle t'a souri il y'a six mois en te rendant ton crayon, ou qu'elle a mis un sucre dans ton café ou fini son sms par un smiley : ce n'était pas une déclaration d'amour réciproque interdit. Elle était juste polie. Alors arrête de te faire des films, et va draguer des gouines.

"Avoir l'esprit ouvert ne signifie pas l'avoir béant à toutes les sottises" - Jean Rostand.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Harcèlement au travail
MessagePublié: Sam Déc 12, 2020 19:34 
Timide
Timide
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Mer Déc 09, 2020 18:52
Genre:
Yep, C'est ce que je fais à propos de "la Chantal ;)" je renvoie souvent la balle ! pas parce que je suis gênée mais par ce que j'estime que ça ne les regarde pas.. j'essaierai à l'occasion ta phrase "rien de palpitant". On verra bien ;)
Cependant, je suis d'accord avec toi sur le fait de rebondir sur la gêne d'une personne c'est ce que font les gens... Oui, oui, oui... C'est vrai. Mais personnellement je trouve cela trop facile. Et donc "débectable"!
Se sentir gênée? Mais j'ai envie de dire qui ne le serait pas? les questions sont tellement invasives, manquant de tact et de finesse; bref c'est le jeu ma pauv' Lucette du coup je m'en fiche, je réponds ou pas selon l'humeur et je retourne travailler, c'est bien plus passionnant.

Bon we à toutes et à tous :)
^^


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 18 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivant

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invité(s)


Tu ne peux pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Tu ne peux pas répondre aux sujets dans ce forum
Tu ne peux pas éditer tes messages dans ce forum
Tu ne peux pas supprimer tes messages dans ce forum

Rechercher pour:
Aller vers:  

Powered by phpBB © 2000-2007 phpBB Group
Traduction réalisée par Maël Soucaze © 2010 phpBB.fr
© 2005-2021 et-alors.net. Reproduction interdite. N° CNIL : 1104460.
Contact forum: modérateurs. Contact administratif: .