Homo, bi, trans, hétéro,


Une autre vision du monde LGBT.
Moins de préjugés, plus d'information.

* Connexion 
* FAQ    * Rechercher

Heures au format UTC + 1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 20 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivant
Auteur Message
 Sujet du message: Votre 2ème vie commence quand vous comprenez que vous n’en a
MessagePublié: Lun Déc 31, 2018 21:32 
Homo ?
Homo ?
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Sam Juin 30, 2018 22:31
Localisation: Toulouse
Age: 32
Genre:
Bonjour à tous !

Mon histoire n’a rien d’exceptionnel pour la majorité d’entre vous sur ce forum. Mais elle l’est pour moi. Alors je viens écrire ces lignes en espérant y trouver un peu d’écoute, de compréhension et de partage. Si en plus j’y trouve de l’aide... J’espère aussi en écrivant ces lignes trouver une sorte d’apaisement vis-à-vis de la situation qui me concerne. Merci donc aux lecteurs de ce Nème post ô combien banal d’avoir la patience de me lire, de me comprendre dans ce fouillis de mots, ou de me répondre.

J’ai toujours su que j’étais gay, aussi loin que je me souvienne, j’avais 10 ans lorsque l’évidence m’est apparue. Mais bon nombre d’entre vous ici savent que le savoir et l’accepter n’est pas du tout la même chose. Oui... je fais hélas parti de ceux qui ne l’ont pas accepté. Aller savoir... la pression sociale ? Le regard des autres ? Son propre regard ? Celui des amis ? ou pire celui de la famille ? Certainement tout ça à la fois.

Le problème c’est que, sous couvert de ce rejet d’une partie de moi, je me suis construit une carapace, un tissu de mensonges. C’était plus facile ainsi, et c’est clairement de la lâcheté. Je m’en rend compte aujourd’hui. Et puis au fil de l’eau ce tissu est devenu une véritable armure. Jusqu’à aujourd’hui, où tout explose en moi et où j’en viens à me détester profondément. En le refoulant, ma volonté était de ne pas faire de mal à mes proches... ils n’auraient pas acceptés. Mais en faisant ainsi, finalement c’est bien pire. Si j’avais eu ce recul à l’époque...

J’ai aujourd’hui la trentaine et je me suis construit une vie d’hétérosexuel. J’ai si bien enfoui ça en moi qu’aucun proche n’a de doute. Pas même la très belle personne avec qui je partage ma vie (si vous m’autorisez l’expression). Seulement voilà les projets de vie avec elle s’accumulent et je ne peux me résoudre à continuer ainsi. Je vais gâcher sa vie à elle et ça en devient insupportable. Je me déteste d’autant plus que tout mon entourage s’est attaché à elle, à nous. Accepter qui je suis, l’affirmer et l’assumer va immanquablement leur faire du mal à tous aussi. Je suis quelqu’un de très sociable. Perdre mes amis est une idée qui m’est insupportable.

Je sais qu’il me faut mettre un terme à cette relation. Pour moi mais surtout et avant tout pour elle. J’ai songé à de multiple façon de le lui dire mais je n’arrive pas à le faire. Je me demande d’ailleurs s’il faudrait vraiment lui dire toute la vérité, ne pas lui dire que je suis gay mais tout simplement que notre histoire se termine, que la fleur s’est fanée... au bout de 7 ans. S’il vous plaît ne me jugez pas. J’ai essayé depuis longtemps de mettre un terme à cette relation de diverses manières, mais toutes s’apparentent au final à de la lâcheté et n’ont pas fonctionné. Sa personnalité et sa patience font d’elle cette belle personne que je n’arrive pas à blesser. Elle sait que je ne me sens pas bien. Cela fait 2 ans maintenant, avec une période de suivi médical. Mais sans travailler le fond, on ne peut évidement pas avancer. Je ne peux pas dire ne pas avoir pensé à des solutions plus radicales de m’échapper de cette situation, mais forte heureusement pour le coup la lâcheté ou la peur de blesser trop profondément mes proches m’en a empêcher.

Aujourd’hui je ne veux plus de mensonges. A ne plus vivre dans le vrai, toutes ces qualités que mes amis me trouvaient avant ma relation hétéro semblent avoir disparues. On me disait gentil et attentionné, aujourd’hui je n’arrive plus à être le confident de qui que ce soit. J’ai perdu cette compassion et cette empathie qui me définissaient. Je veux retrouver qui je suis réellement, le bons et les mauvais côtés, avoir une vie simple et pleine de sens.

Je ne suis pas un habitué des forums. Je n’ai jamais su avoir le courage révéler tout ça de vive voix, pas même à une personne neutre. Mais c’est un premier pas. Dans un sens j’admire tout ceux qui ont eu le courage d’affronter les regards et j’aurais aimé être de ceux là. C’est d’ailleurs en voyant puis en côtoyant un couple gay heureux que tout et parti à vau-l’eau. J’espère pour le meilleur à venir. En attendant il faut passer le pire.

Merci de m’avoir lu jusqu’au bout. J’ai bien conscience qu’en me lisant, mon comportement ait pu blesser certains d’entre vous d’une manière ou d’une autre et je vous présente mes excuses. Libres à vous de me jeter la pierre je ne pourrais pas vous en tenir rigueur. Merci aux autres de votre indulgence.

Bonne fêtes de fin d’année à tous.


Dernière édition par Helix le Mer Jan 09, 2019 23:51, édité 1 fois au total.

Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Votre 2ème vie commence quand vous comprenez que vous n’
MessagePublié: Lun Déc 31, 2018 22:30 
Distin-Gay
Distin-Gay
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Jeu Jan 14, 2016 18:43
Localisation: Chez les Segovellaunes
Age: 33
Genre:
Salut Helix,

Tout d'abord, il n'y a aucun jugement à avoir envers toi. Chacun fait comme il peut avec les armes qu'il a.

C'est déjà un bon point que tu veuilles changer la situation. Pour être à 100% toi et ne plus être dans le mensonge.

Tu le sais déjà la vérité va faire mal. Comme tu le dis toi-même. Tu ne veux plus vivre dans le mensonge. Alors, Oui, il faut que tu mettes un terme à cette relation. Plus tu t'enfonces dans le mensonges, plus il sera dur de t'en sortir. Tu dois absolument tout dire à ta compagne. Tu lui dois bien ça, plus de mensonges. Elle devra se reconstruit et débuter une nouvelle vie avec une personne qui pourra lui donner ce tu ne peux pas lui donner.
Ce qui concerne tes amis. Si ce sont vraiment des amis. Ils ne te tourneront pas le dos. Ils seront peut-être en colère, fâchés contre toi un certain temps. Mais s'ils te tournent le dos définitivement. Ce ne sont pas des amis. Un ami est une personne qui est la dans les bons comme dans les mauvais moments. Tu pourras te faire de nouveaux amis qui apprendront à te connaître sans aucun mensonges.

Il faut que tu penses à toi pour vivre dans le vrai. Redevenir la personne que tu es à 100%. Tu as la vie devant toi.

Je te souhaite plein de courage.

_________________
Ce n'est pas un signe de bonne santé mentale, que d'être bien adapté à une société malade. "Krishnamurti"


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Votre 2ème vie commence quand vous comprenez que vous n’
MessagePublié: Mer Jan 02, 2019 13:34 
Homo sapiens
Homo sapiens
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Ven Août 24, 2018 13:14
Localisation: Champagne - Ardennes
Age: 44
Genre:
Bonjour Helix ! :D
Pas de souci à avoir sur un quelconque jugement ... trop de gens sont passés par ce que tu traverses pour que qqn puisse te juger pour ça.
Ce qui est profondément positif dans ton témoignage, c'est déjà que tu sais mettre des mots sur tout ce que tu traverses, ce que tu ressens. Et une bonne partie du chemin est, pour moi déjà faite, dans la mesure où tu comprends ce qui t'arrive et que tu sais où il faut aller.
Maintenant, je te l'accorde, le plus dur reste à faire ... Mais beaucoup n'en sont sans doute pas où tu es déjà. Donc raccroche toi déjà ça.
Ensuite, oui, il va falloir prendre le taureau par les cornes et admettre que tu vas sans doute blesser certaines personnes et avant tout ta compagne. Mais dis toi bien, qu'en cherchant quelque part à la protéger, la situation va s'aggraver surtout si des projets communs continuent à venir "enrichir" votre relation.
Par contre, je rejoins à 100% faucon pélerin, en ce qui concerne tes amis. Si ce sont de vrais amis, ils comprendront ce par quoi tu es passé et même si pour certains, ce sera peut-être difficile à accepter, ils t'apprécieront pour ce que tu es quelque soit tes choix, tes doutes, tes peurs et te soutiendront. Certains te tourneront peut-être le dos, mais honnêtement, si c'est le cas, c'est uniquement parce qu'ils se seront attachés à une image de toi et pas le "vrai" toi. Et donc, en prenant ce virage, d'autres opportunités d'amitiés se présenteront à toi.
Si ça peut te rassurer, perdre des amis n'arrivent pas que dans ce cas de figure tu sais. J'ai déjà perdu qqs amis qui savaient que j'étais gay uniquement parce que nos routes se sont tout simplement séparées et que nous n'étions plus en phase mais sur des sujets complètement autres.
Une petite question cependant : tu ne parles pas trop de ta famille. Au delà du fait que cela pourra peut-être être un choc et qu'il leur faudra peut-être un peu de temps, penses-tu déjà savoir comment ils se positionnent sur ce sujet ?
En tous cas, sache que pouvoir vivre sa vie sans se cacher, avec des gens autour de soi qui partagent notre quotidien, bref, pouvoir être SOI n'a pas de prix et je ne peux que t'encourager dans le choix de prendre cette décision. Et puis si besoin, le forum est là et tu pourras déjà partager ton cheminement avec nous. Donc n'hésite pas ! :)
En tous cas, bon courage à toi !

_________________
La culture, c'est comme la confiture : moins tu en as et plus tu l'étales !


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Votre 2ème vie commence quand vous comprenez que vous n’
MessagePublié: Jeu Jan 03, 2019 13:14 
Homo ?
Homo ?
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Sam Juin 30, 2018 22:31
Localisation: Toulouse
Age: 32
Genre:
Merci pour vos messages éclairés. Je ne serais dire vraiment pourquoi, mais j’ai eu plaisir à les lire et les relire. Ils m’ont probablement aidés à accepter de continuer sur mon chemin.

Je sais mettre des mots sur ce que je vie et ressent. Ce forum facilite aussi les choses, sous couvert de l’anonymat. Encore que... j’avais préparé mon message à l’avance. Comme celui-ci d’ailleurs. Mais de là à pouvoir les dire les yeux dans les yeux...

J’ai pris la décision d’aller chercher une aide neutre. Nous avons la chance en Haute-Garonne d’être un département pilote pour un suivi psy pris en charge par la sécurité sociale. J’ai trouvé une thérapeute qui semble être adéquat à ma situation. Le but est d’essayer de trouver les armes pour affronter ce qui va venir (pour faire écho au message de faucon pèlerin). Je pense que je me dois de le faire. Ma compagne ayant traversé très récemment une période difficile au travail (harcèlement), j’ai peur de la charge mentale que toute cette histoire va lui apporter. Elle est clairement ma priorité. J’espère ne pas me tromper de voie.

Je n’ai effectivement pas parlé de ma famille. Non pas qu’il y ait rien à dire, mais je n’arrive pas à me projeter aussi loin. Je me sens trop mal vis-à-vis de ma compagne. Je me dit qu’il faut y aller par étapes. Elle d’abord, quelques amis proche ensuite, puis la famille proche.

J’ai une famille plutôt banale. Des parents encore ensembles et deux grandes sœurs. Nous parlons peu de l’homosexualité.

Mes sœurs et moi sommes de la génération tolérante. La nouvelle sera choquante, surtout pour la sœur aînée qui devra probablement l’expliquer à ses deux enfants (8 et 10 ans). Mais je ne pense pas qu’elles auront une réaction inappropriée. Mais on ne peut être sûr de rien.

Mes parents... j’avoue ne pas savoir, mais je pense que ça sera une réelle épreuve. Ils ont l’air tolérants sur le sujet mais j’ai déjà tiqué sur quelques unes de leur remarques. Et puis j’ai l’impression que n’étant pas confrontés à tout ça de près ça les place en situation neutre. Mais savoir que leur fils est homosexuel risque de tout changer. J’espère me tromper.

Durant mon adolescence ma mère s’est déjà inquiétée de savoir si j’étais gay (probablement du fait du peu de copines que je lui présentais). Elle a aussi avouée être plus gênée de voir deux hommes s’embrasser que deux femmes.

Mon père c’est le flou totale. Et puis il y a cette histoire de famille. Il est le seul homme de sa fratrie, son père aussi avant lui, et moi aujourd’hui. Vous voyez le tableau... Certainement encore un élément qui m’a poussé dans ce mensonge.

Je me dis aussi qu’ils auront déjà un choc avec la rupture que je vais leur annoncer car ils se sont bien attachés à elle. De plus, ils sont depuis peu tous les deux à la retraite et n’ont pas trouvé leurs marques (voir même disputés violemment).

Je préfère ne pas avoir à gérer ça tout de suite.

Je suis convaincu qu’il me faut avancer mais j’avoue être réellement terrifié par tout ça. Merci beaucoup pour votre écoute et vous messages encourageants, ça fait du bien, j’en espérais pas autant en venant ici.


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Votre 2ème vie commence quand vous comprenez que vous n’
MessagePublié: Jeu Jan 03, 2019 13:53 
Distin-Gay
Distin-Gay
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Jeu Jan 14, 2016 18:43
Localisation: Chez les Segovellaunes
Age: 33
Genre:
C'est cool. Si ça t'a un peu aidé pour continuer à avancer.

C'est une bonne chose de se faire aider par une personne neutre qui pourra te conseiller au mieux dans ton cheminement. Tu pourras trouver en toi les armes dont tu as besoin. C'est bien de vouloir atténuer les conséquences de ta révélation. Cependant, je pense qu'il faut aussi penser à toi et être un peu plus égoïste (je ne parle pas de devenir un con de première). Je comprends que tu veuilles la protéger, au mieux. Malheureusement, ça va faire du mal à ta compagne.

Les réactions de la famille peuvent être étonnantes. Tu peux imaginer tous les scénario que tu veux aucun ne se réalisera. En ce qui concerne tes parents. La situation va changer en rien en tant que telle. Tu es leur fils, ok. Tu es gay, ok. Mais c'est qu'une petite partie de toi. Ce qui va changer. C'est le scénarii qu'ils avaient imaginé pour toi. Un enfant marié avec une belle femme et des petits-enfants. Ça, oui, Ils devront en faire leur deuil. Ça ne sera pas facile. Tu devras être tolérant envers eux (ceux qu'on oublie un peu trop). Après les mentalités ont changés. Ta mère a peut-être aussi évolué. Tu peux si tu le veux lui indiquer le nom d'assos de parents d'homos ("contact" par exemple). Mais comme tu le dis, une chose après l'autre. Avance à ton rythme.

C'est normal que tu es peur. Ta vie va totalement changer. Malheureusement, il y aura des blessures collatérales .

N'hésite pas à parler de ton avancée, ici ou en MP avec quiconque.

Courage, tu vas y arriver :gentil: .

_________________
Ce n'est pas un signe de bonne santé mentale, que d'être bien adapté à une société malade. "Krishnamurti"


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Votre 2ème vie commence quand vous comprenez que vous n’
MessagePublié: Jeu Jan 03, 2019 23:24 
Like a Virgin
Like a Virgin
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Mar Juin 13, 2017 16:31
Age: 48
Genre:
Bonsoir Hélix,
Bravo pour ton message et le courage qu’il t’a fallu pour partager ton histoire.
Je pense qu’il faut être plus positif. Ne focalise pas sur le mal que tu pourrais faire, pense au bien que ton aveu va faire. Du bien d’abord à toi, parce que le travail que tu as amorcé va continuer et tu vas aller de plus en plus vers toi-même. Mais aussi autour de toi, parce que ta compagne va mieux te comprendre, parce que tu auras été honnête avec elle, parce que les gens autour de toi te rencontreront vraiment.
Je me souviens très bien la peur, la honte qui me tenaillaient quand j’ai compris mon homosexualité et que j’ai parlé à mon mari (pas apres 7 ans de relation, mais apres 20). Presque 3 ans plus tard, je ne regrette pas une seule seconde d’être sortie de ma carapace.
On peut aimer les gens de plein de façons différentes : dire la vérité à ta compagne, c’est aussi une preuve d’amour, de respect, et de courage.
Et si tu as besoin d’aide, si un jour tu penses ne plus y arriver, appelle quelqu’un et laisse-toi aider. Moi, je ne remercierai jamais assez l’anonyme de l’association contact, dont j’ai appelé la ligne d’entraide un soir où je ne voyais plus que la pire des solutions pour pouvoir me supporter. Nous avons parlé une heure et demie et ses paroles m’aident encore aujourd’hui. Et puis, il y a nous ici, aussi, qui te jugeons d’autant moins que nous sommes nombreux à avoir fait ce chemin.


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Votre 2ème vie commence quand vous comprenez que vous n’
MessagePublié: Mer Jan 09, 2019 10:25 
Homo ?
Homo ?
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Sam Juin 30, 2018 22:31
Localisation: Toulouse
Age: 32
Genre:
Bonjour. Quelques avancées, et quelques réflexions personnelles...

J’avance à petits pas, mais au moins je ne recule pas. Ce n’est pas rien finalement car après les congés de fin d’année, la vie reprenant son cours, il m’aurait été très facile d’oublier tout ça et de repartir pour un tour. Mon message sur ce forum a au moins la vertu de m’empêcher de stagner.

J’en viens à la question.

Le retour au travail s’accompagne nécessairement des fameux « ça va ? Tu as passé de bonnes vacances ? ». Avec un certain collègue avec qui je m’entend très bien (ami ou à mi-chemin entre ami et collègue), j’ai laissé sous entendre qu’il s’était passé un truc, où tout du moins que ces vacances auraient pu être mieux. Je ne sais pas si c’était volontaire ou une « pulsion » de mon subconscient qui s’est dit « vas-y, c’est une chouette personne qui pourrait comprendre et t’aider ». Et ce n’est pas tombé dans l’oreille d’un sourd puisque à peine revenu de la pause, il m’a proposé qu’on se voit ce soir, pour discuter j’imagine.

Deux points me mettent mal à l’aise...

Le premier c’est que j’ai envie de pouvoir lui raconter ce qui s’est passé dans ma tête, probablement même lui faire mon tout premier CO « officiel », c’est une bonne oreille. Mais d’un autre côté ça me gêne vraiment que ce ne soit pas avec ma compagne que je fasse mon premier CO. J’ai l’impression que c’est terriblement irrespectueux envers elle...

Le second c’est que, certes c’est un ami (ou à mi-chemin entre collègue et ami), mais c’est avant tout un collègue. J’ai été son « mentor » officiel lors de son arrivée dans ma boîte l’an dernier, il est bien plus jeune que moi (8 ans d’écart), et fait partie aujourd’hui de l’équipe que je dirige (je ne suis pas son manager direct, mais je supervise tout ses travaux). J’ai du mal à savoir si c’est très approprié ou pas, d’autant plus qu’il connaît ma compagne (en tant que telle), la situation pas claire avec elle pourrait peut-être le mettre mal à l’aise.


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Votre 2ème vie commence quand vous comprenez que vous n’
MessagePublié: Mer Jan 09, 2019 13:19 
Distin-Gay
Distin-Gay
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Jeu Jan 14, 2016 18:43
Localisation: Chez les Segovellaunes
Age: 33
Genre:
Déjà bravo :D , chaque pas effectués te rapproche un peu plus de ton but. Le plus important, c'est que tu arrives à être pleinement toi que tu avances à petit pas ou à grandes enjambées. Comme, tu le dis. Au moins, tu ne recules pas.

Personnellement, je trouve que c'est une bonne chose de faire ton CO à une personne neutre, avant. Elle pourrait te soutenir dans des moments de doutes, te permettre d'avancer un peu plus, te conseiller pour faire celui auprès de ta compagne.

Que cette personne soit un collègue, un ami de courte ou de longue date. Tu dois avoir suffisamment confiance en lui pour faire ton CO. Tu peux essayer de tâter le terrain avant de tout lui dire. Ça sera plus facile pour lui. S'il a croisé occasionnellement ta compagne.

_________________
Ce n'est pas un signe de bonne santé mentale, que d'être bien adapté à une société malade. "Krishnamurti"


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Votre 2ème vie commence quand vous comprenez que vous n’
MessagePublié: Mer Jan 09, 2019 17:35 
Homo sapiens
Homo sapiens
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Ven Août 24, 2018 13:14
Localisation: Champagne - Ardennes
Age: 44
Genre:
Ah eh bien voilà une bien belle avancée ! Même si tu ne la vois peut-être pas encore comme telle !

Je rejoins faucon pélerin sur le fait de partager ton "secret" avec qqn avant d'aller plus loin et surtout avec les personnes pour lesquelles cela va être le plus sensible.
Ce fameux collègue-ami, déjà si tu penses en être arrivé au "presque stade" de l'amitié, c'est que tu as confiance en lui. Donc tu verras, il sera à mon avis très touché que tu te confies à lui et que tu lui fasses confiance au point qu'il soit le premier à être au courant de tes doutes.
Ensuite, le fait qu'il connaisse ta compagne va peut-être au contraire le mettre dans une position de mieux comprendre la situation délicate dans laquelle tu te trouves et sauras même te conseiller ou te donner son avis sur la question.

Bref, tu l'auras compris, je ne peux que t'encourager à continuer dans la voie que tu as tracée. Et continue ainsi sur ta lancée : ne t'arrête pas en si bon chemin :)

_________________
La culture, c'est comme la confiture : moins tu en as et plus tu l'étales !


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Votre 2ème vie commence quand vous comprenez que vous n’
MessagePublié: Jeu Jan 10, 2019 0:08 
Homo ?
Homo ?
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Sam Juin 30, 2018 22:31
Localisation: Toulouse
Age: 32
Genre:
Que dire... Alors oui j'avais une trouille d'aller dans ce bar ce soir, mais je me suis jeté à l'eau. Merci beaucoup pour vos messages qui m'ont donné juste à temps l'élan pour y aller (je me rend compte que je vous remercie beaucoup, mais c'est très sincère à chaque fois).

Je pense qu'on peut arrêter de nuancer le lien que j'ai avec cette personne. Sa réaction était juste parfaite, et j'ai désormais un soutient sans faille de sa part.

J'ai eu évidement pas mal de difficulté à rentrer dans le sujet, et puis finalement il m'y a aidé. C'est d'ailleurs peut-être le seul regret de cette soirée : ne pas avoir su le dire avant qu'il ne m'y aide en me posant directement la question. Je ne trouve pas bien les mots ce soir pour décrire comment je me sens, mais ce qui est sûr c'est que ça m'a fait du bien (voir même plaisir), et je souhaitais réellement le partager avec vous. C'est un peu comme si le monde avait gagné en clarté ce soir, et que je tendais la main vers cet autre moi que j'ai enfermé dans un placard.

Il reste des épreuves, et les plus compliquées, mais je sais que je pourrais compter sur lui, et ça n'a pas de prix. Je crois que je vais mieux dormir cette nuit.


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Votre 2ème vie commence quand vous comprenez que vous n’
MessagePublié: Jeu Jan 10, 2019 7:17 
Distin-Gay
Distin-Gay
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Jeu Jan 14, 2016 18:43
Localisation: Chez les Segovellaunes
Age: 33
Genre:
C'est super. Encore un pas de fait, et pas n'importe quel pas.

Tu n'as pas de regret à avoir. On est tous passé par là. A avoir du mal à se lancer pour faire notre premier CO. Ne regrette rien. Tu as juste à profiter de ce poids qui a quitté tes épaules. Tu peux maintenant profiter de cela pour te poser un peu et profiter de ce petit bonheur :D

Ne pense pas à ce qui te reste à faire. Regarde l'avancée que tu as effectué depuis la naissance de ce topic. Cela fait moins de 15 jours. C'est super les changements que tu as réalisé et uniquement par toi même. Bravo :gentil: .

_________________
Ce n'est pas un signe de bonne santé mentale, que d'être bien adapté à une société malade. "Krishnamurti"


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Votre 2ème vie commence quand vous comprenez que vous n’
MessagePublié: Jeu Jan 10, 2019 18:02 
Homo sapiens
Homo sapiens
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Ven Août 24, 2018 13:14
Localisation: Champagne - Ardennes
Age: 44
Genre:
Wahou ! Eh ben voilà, tu peux être fier de toi et de cette porte que tu viens d'enfoncer !

Petite interrogation de ma part : s'il t'a un peu forcé la main, c'est parce qu'il se doutait de qqch ou qu'il avait déjà compris où tu voulais en venir ?
En tous cas regret à avoir pour quoique ce soir, le principal : c'est le résultat !
Et s'il t'a même aidé à mettre des mots sur ce que tu n'arrivais pas à verbaliser, c'est qu'il a été suffisamment intelligent pour comprendre ton malaise et faire en sorte de que cela puisse te soulager.

Bref, la première pierre de ton nouvel édifice a été posée sur de bonnes fondations, oserai-je dire ! Ne te mets pas la pression pour les futures étapes ... maintenant que tu retrouves peu à peu confiance et sérénité, tu vas voir que certaines choses vont venir d'elles-mêmes.
Et passe donc une bonne nuit :wink:

_________________
La culture, c'est comme la confiture : moins tu en as et plus tu l'étales !


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Votre 2ème vie commence quand vous comprenez que vous n’
MessagePublié: Ven Jan 11, 2019 0:26 
Homo ?
Homo ?
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Sam Juin 30, 2018 22:31
Localisation: Toulouse
Age: 32
Genre:
Captain51 a écrit:
Petite interrogation de ma part : s'il t'a un peu forcé la main, c'est parce qu'il se doutait de qqch ou qu'il avait déjà compris où tu voulais en venir ?
Il avait compris où je voulais en venir, mais en fait il ne m'a pas forcé la main, je l'ai autorisé à me poser des questions car dès le début de la conversation je tournais autour du pot et me suis rendu compte que ça pouvait ne pas du tout faire sens pour lui.

faucon pélerin a écrit:
Cela fait moins de 15 jours. C'est super les changements que tu as réalisé
C'est vrai que c'est allé plus vite que je m'imaginais. Probablement que l'occasion de cette discussion avec lui est très bien tombée et aussi que vos messages de soutient à tous les 3 m'y ont aidé.


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Votre 2ème vie commence quand vous comprenez que vous n’
MessagePublié: Sam Jan 12, 2019 10:34 
Distin-Gay
Distin-Gay
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Jeu Jan 14, 2016 18:43
Localisation: Chez les Segovellaunes
Age: 33
Genre:
Tu dois cette avancée qu'à toi. Tu as décidé d'être toi même, de vouloir changer, de faire confiance à cette personne. C'est un très bon début d'année. Prends le temps que tu as besoin pour poursuivre ton chemin. :)

_________________
Ce n'est pas un signe de bonne santé mentale, que d'être bien adapté à une société malade. "Krishnamurti"


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Votre 2ème vie commence quand vous comprenez que vous n’
MessagePublié: Dim Juin 16, 2019 19:08 
Homo ?
Homo ?
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Sam Juin 30, 2018 22:31
Localisation: Toulouse
Age: 32
Genre:
Bonjour à tous,

Voilà un moment que je n'ai pas actualisé ce thread. Mais je crois que ça vaut le coup de le faire car j'ai pas mal avancé. Tout n'est pas gagné, mais si je peux aider d'autres personnes par mon témoignage comme les témoignages d'autres membres m'ont aidé alors tant mieux ! Et puis écrire et raconter tout ça me force aussi à le rendre concret, à poser les mots justes.
Actualisons donc la situation... car après avoir mis au courant mon collègue (appelons le C) je ne me suis pas arrêté là.

A l'heure où j'écris ces lignes je vis toujours avec ma compagne, la situation est de plus en plus pesante à mesure que j'avance (je m'exprimerais plus sur ce sujet dans un second temps). La situation n'est pas confortable mais elle a le mérite de me pousser à avancer chaque jour.

Attention, pavé !

Chercher de l’aide :

Après avoir fait mon coming out à C, j’ai décidé de prendre une aide extérieur, et je suis allé voir une thérapeute. On se voit régulièrement, ce qui me force à réfléchir et surtout à ne pas faire d’erreur : des erreurs sur la réaction des gens, sur mes propres réactions, mes peurs. C’est la plupart du temps moi qui parle, mais elle corrige la trajectoire quand je fais fausse route.
Et puis Laird s’est proposé pour discuter en MP. Sans faire dans le sentimentalisme, Laird, je te remercie vraiment ! Ta sollicitude m’a touché (et me touche encore). Tu m’as beaucoup aidé. Et m’aide encore beaucoup (ne nous arrêtons pas là).

Trouver des alliés :

Fort de cette aide extérieure, et avec un peu de chance, un autre collègue que j’apprécie beaucoup (appelons le O) m’a invité moi et C à manger chez lui. J’ai tout de suite accepté car il s’avère que O est gay et en couple. Ca faisait un moment que je le savais (il me l’a avoué un jour comme ça au détour d’une phrase) et depuis ce moment j’ai toujours eu envie de le connaitre un peu mieux, lui et son compagnon (que l’on va appeler M). Cette envie… c’était clairement un appel au secours. Je les savais très amoureux, menant une vie tout à fait simple et classique en apparence, tout ce qu’au fond je désirais. J’ai donc accepté l’invitation. J’ai fait cette soirée clairement avec l‘envie de leur faire mon coming out. Et pendant cette soirée je me suis fortement reposé sur C pour savoir si c’était le bon moment pour leur avouer.

J’avais très peur de leur réaction. Rien de rationnel, si des gens pouvaient comprendre c’était bien eux après tout, mais je n’arrivais pas à le voir comme ça ! J’avais peur qu’en leur avouant que je vivais encore avec ma compagne ils puissent mal le prendre… Oui ce n’est pas du tout rationnel ! Peur de ne pas être respectueux de leur propre histoire, peur qu’ils me voient comme un lâche alors que eux avait eu le courage d’assumer ! Et puis O est un collègue avec qui j’aime travailler. Cet aveux allait-t’il changer quelque chose ? Et puis C m’a dit d’y aller… et j’y suis allé, le léger taux d’alcoolémie aidant à sauter le pas.

Je crois que c’est le moment où j’ai compris que O et M allaient être mes plus forts alliés. Ils m’ont pris dans leur bras et m’ont rassuré. Aucun jugement, de la compassion pure, et des promesses de soutien sans faille.

Reprendre confiance :

A partir de ce moment-là tout s’est accéléré. On a commencé à se voir régulièrement tous les quatre, C, O, M et moi. Ils m’accompagnent dans ma galère. M m’envoie très régulièrement des messages pour savoir si je tiens le coup. Je me sens très chanceux d’être si bien entouré.
Je me surprends à me dévoiler de plus en plus à chaque fois : leur raconter ce que je ressens en vrai. Certes toujours avec un peu de gênes mais à chaque fois ça me soulage car pour la première fois dans ma vie je parle sans filtre et sans retenue.
Je peux enfin parler des mecs qui me plaisent, de mes craintes de devoir tout reconstruire et tout réapprendre, car après 9 ans de vie hétéro, je me retrouve à nouveau à mes 20 ans, sans expérience. Mais à vrai dire c’est presque excitant.
Tous ces moments sont positifs, et au final très apaisants. Que c’est agréable de ne plus être dans une retenue constante.

Faire le saut dans le vide avant d’exploser :

Ces moments avec C, O et M sont précieux. Ils ont cependant un effet que j’étais loin d’imaginer. Il se crée une sorte de dissonance dans ma tête : d’un côté quand je suis avec C, O et M je cours vers ma liberté, et de l’autre, dès que je rentre à la maison je me retiens de plus en plus. Ca créé une tension énorme dans ma tête, assez difficile à supporter. Et je sais que la seule façon de l’apaiser c’est de mettre un terme à ma vie de couple.

Il me reste donc le grand saut à faire : l’avouer à ma compagne pour enfin me libérer et surtout la libéré de tout ça. Plusieurs fois j’ai cru que l’occasion se présentait, mais je n’arrive pas à débuter « La conversation ». Et à chaque fois que ce genre de situation arrive ça me met dans tous mes états, me retourne complètement... Je m’en veux de ne pas y aller, et comme je ne veux/peux rien montrer je refoule tout ça encore et encore… et l’écart se creuse entre mes deux vies.

Voilà où j’en suis.

Cette semaine je suis seul à la maison, ma compagne est à l’étranger. Alors j’ai pris une semaine de congé pour être au calme, et réfléchir. J’ai le secret espoir que ça me mette sur la voie de l’aveu. J’ai même pris une 2eme semaine juste derrière pour éventuellement gérer l’après plus sereinement. J’ai de gros doute d’y arriver, et une peur bleue rien qu’en écrivant ces lignes. J’espère trouver le courage…


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 20 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivant

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)


Tu ne peux pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Tu ne peux pas répondre aux sujets dans ce forum
Tu ne peux pas éditer tes messages dans ce forum
Tu ne peux pas supprimer tes messages dans ce forum

Rechercher pour:
Aller vers:  

Powered by phpBB © 2000-2007 phpBB Group
Traduction réalisée par Maël Soucaze © 2010 phpBB.fr
© 2005-2019 et-alors.net. Reproduction interdite. N° CNIL : 1104460.
Contact forum: modérateurs. Contact administratif: .