Homo, bi, trans, hétéro,


Une autre vision du monde LGBT.
Moins de préjugés, plus d'information.

* Connexion   * Inscription
* FAQ    * Rechercher

Heures au format UTC + 1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 11 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: Le crystal débarque dans le milieu gay de Paris
MessagePublié: Ven Août 19, 2005 10:28 
Queer-Master
Queer-Master
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Jeu Juin 30, 2005 9:11
Age: 40
Genre:
Courante aux Etats-Unis, cette amphétamine surpuissante débarque en France, notamment chez les gays.
Le crystal n'est plus la drogue dont on parle et qu'on ne voit jamais. Cette amphétamine surpuissante circule en France dans le milieu festif gay. De façon encore marginale, ponctuelle, mais réelle. Selon plusieurs témoignages recueillis par Libération, cette «drogue des drogues» ­ c'est le slogan des dealers ­ a fait une percée discrète cet été dans les soirées de clubbing organisées dans des boîtes de nuit parisiennes.


La suite ici: http://www.liberation.fr/page.php?Article=318133


Je retiens essentiellement ceci:

En décembre, le magazine Têtu sonnait l'alerte dans un dossier détaillé sur les ravages, outre-Atlantique, du «crystal allié du sida». Fumer «la drogue du sexe», dixit le mensuel, sorte de super Viagra, encourage la prise de risques, notamment chez les séropositifs. «Dans le style "designer drug" (les drogues de synthèse, ndlr), on n'a jamais fait aussi fort et addictif pour le sexe, et aussi dangereux», raconte Didier Lestrade, auteur de l'enquête et fondateur d'Act Up : «J'ai vu un proche basculer : c'était la personne la plus rigoureuse, et au bout de quatre jours d'utilisation, il se regardait baiser sans capote.»
Le 1er avril, une réunion s'est tenue à la Mission interministérielle de lutte contre la drogue et la toxicomanie (Mildt) pour faire le point sur la situation en France. «Il y avait des pharmacologues, des policiers, ils avaient les infos venues des Etats-Unis et rien sur la France. Je leur ai dit qu'il fallait rencontrer le Syndicat des entreprises gays (Sneg) pour faire des brochures. Mais ils étaient bloqués : si on en parle, cela va faire de la pub. Ils attendent que le crystal se développe dans le milieu hardcore pour agir, regrette Didier Lestrade, présent à cette réunion. Or il y a urgence à dire : n'y touchez pas, même une seule fois.»

_________________
La dalleuse est une jeune femme fringante et séduisante qui cherche par tout moyen à trouver une âme ouverte et avenante pour manger des pâtes tout en rangeant des livres.
En gros.
©Gil


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Ven Août 19, 2005 10:45 
Homo sapiens
Homo sapiens
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Jeu Juin 30, 2005 22:10
Localisation: aux environs de lille
ptin c grave
et hop encore une claque dans la geule pour nous enfin pour les gays

quelle bande de cons "on va pa faire de la pub hein"
c'est de la prévention pas de la pub
:s

_________________
o0O[pampoum]O0o
N'oUbLiE pAs QuI tU eS
Fondatrice du "The L club"
Fondatrice du "LE 60' CLUB"
Membre du "GLA"


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Ven Août 19, 2005 10:55 
Queer-Master
Queer-Master
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Jeu Juin 30, 2005 9:11
Age: 40
Genre:
et parce que c'est dangereux, et pour vous faire flipper et que vous n'en preniez pas (je sais, je suis une mère pour vous, lol) :

http://www.liberation.fr/page.php?Article=318134

«Le dealer m'a dit : "Tu vas voir, c'est nouveau, c'est la drogue des drogues." Si tu la sniffes, cela ne te fait rien de plus que de la coke. Pour avoir l'effet, il faut le fumer. Toutes les autres drogues créent quelque chose : l'ecstasy crée des perceptions, la coke accélère et l'héroïne intensifie. Le crystal ne crée rien. Tu es tout de suite dans le manque. D'où une envie de performance pour le combler, t'as envie de baiser n'importe comment, n'importe qui. C'est un trip de régression. Certains disent que tu retrouves ton inconscient. En fait, tu as des fantasmes de baise comme dans un mauvais porno. Cela détruit toute ta culture, même de la drogue.

Pour moi, la drogue, c'est un apprentissage, une relation avec les garçons, les amis et la musique. Avec le crystal, tu pars en live. Pour moi, ce n'est pas la "drogue des drogues", c'est tellement trop que ce n'est même plus une drogue. Cela m'a explosé et cela m'a fait peur. C'est un truc destructeur. Tu oublies ton passé, ta relation à toi. Cela peut te conduire à perdre tes réflexes de prévention. Le mec avec qui j'étais jouait avec sa capote, il la mettait puis l'enlevait, je lui dis : "Arrête ce jeu-là." Mais j'ai eu de la chance de tomber sur un mec correct.

C'est le fantasme d'une sexualité brute, sans limite. Le trip de la backroom où tu prends tout ce qui passe. C'est superrégressif. Il n'y a pas d'usage maîtrisé ou limité possible. Les effets durent au moins douze heures. Et tu la sens dans ton corps pendant au moins trois jours, et ça, je n'ai pas du tout aimé.»

_________________
La dalleuse est une jeune femme fringante et séduisante qui cherche par tout moyen à trouver une âme ouverte et avenante pour manger des pâtes tout en rangeant des livres.
En gros.
©Gil


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Ven Août 19, 2005 12:10 
Homolo-Gay
Homolo-Gay
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Sam Juil 23, 2005 16:46
Localisation: Entre le Caire et Toulon, ou à Aswan !
Un seul mot : LA-MEN-TA-BLE !!! :twisted:

On ne sait plus quoi inventer pour se faire du fric et piéger ces gogos potentiels que sont les "branchés" des grandes villes... Ces parcs à moutons que sont les boîtes branchées et autres "lieux in-con-tour-na-bleuh" représentent vraiment un grand n'importe quoi... :evil: :twisted: Le "côté innovant du milieu gay", ça me fait carrément bondir... Heureusement que la créativité gay s'exprime ailleurs ! :lol:

Quant à la prévention, si vrai danger il y a que cette pratique s'installe en France, et bien il faut se lancer... Ceci dit vu les tarifs annoncés, c'est quand même réservé à une certaine population, c'est déjà ça... :shock:

_________________
Les Gens sont les ennemis de ce qu'ils ignorent (Ali ibn Abi Talib)
الناس اعداء ما جهلوا
Membre du Frite Club et de la Dream Tim
Marquise de Merteuil du CSJGL

http://www.writesofnight.net/blogathon0 ... ise_sm.gif[/img]


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Ven Août 19, 2005 16:27 
Queer-Master
Queer-Master
Hors-ligne

Inscrit le: Ven Juil 01, 2005 14:09
Localisation: RP
pas forcément, tu as le risqe de te la voir offrir par ton partenaire (j'avais lu un témoignage à ce sujet)
iorini
d'ailleurs, dur dur le témoignage, il vaut mieux se sauver en courant...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Ven Août 19, 2005 22:35 
Homo-gène
Homo-gène
Hors-ligne

Inscrit le: Sam Juil 02, 2005 12:32
Dites moi tout de suite si c'est un détournement de topic trop rapide, j'en crééerais un autre...

J'ai l'impression qu'il n'y a chez les gays pas de tabous... Drogue, sexe, alcool, tant qu'on se fait plaisir, c'est du positif. Cette attitude a du bon dans certains cotés (décoincés niveau c*ul, souvent plus "fêtards"...) mais a également des côtés pervers (drogues). Peut-on avoir l'un sans l'autre ?


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Ven Août 19, 2005 22:41 
Rainbow-warrior
Rainbow-warrior
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Jeu Juin 30, 2005 19:32
Oh bah si la plupart des drogues sont chez les gays c'est qu'ils sont plus friant des club, et faut pouvoir tennir le coup (pr ca le zouk/ragga c'est mieux, les pulsions sensuelles sa donne de l'energie 8) )

La dernier fois dans un bar, ou j'retournerais pas (le cargot j'crois) y'avais un groupes de mecs depassant les 30ans bien largement qui sniffait dans un petit tube sans que personne soit choké....

et pr le crystal, j'en avais entendu parler au portugal enfin j'savais pas trop ce que c'etait

i sont con les gens la meilleur drogue c'est le sex c'est bien connus et le chocolat :roll:


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Ven Août 19, 2005 22:52 
Homolo-Gay
Homolo-Gay
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Sam Juil 23, 2005 16:46
Localisation: Entre le Caire et Toulon, ou à Aswan !
Gotterfdom a écrit:
Dites moi tout de suite si c'est un détournement de topic trop rapide, j'en crééerais un autre...

J'ai l'impression qu'il n'y a chez les gays pas de tabous... Drogue, sexe, alcool, tant qu'on se fait plaisir, c'est du positif. Cette attitude a du bon dans certains cotés (décoincés niveau c*ul, souvent plus "fêtards"...) mais a également des côtés pervers (drogues). Peut-on avoir l'un sans l'autre ?


Je ne crois pas que ce que tu appelles "absence de tabou" relève vraiment du domaine du positif quand on y réfléchit bien. J'y vois plutôt l'effet secondaire des difficultés rencontrées, une sorte de fuite en avant, ainsi que les vestiges d'une époque où il fallait se cacher les 3/4 du temps... C'est bien connu que ceux qui s'amusent le plus, qui rient le plus, qui font le plus la fête ne sont pas obligatoirement ceux qui ses sentent le mieux, bien au contraire. Alcool, drogue et sexe, dans leurs excès, je pense pour ma part que c'était une époque qui n'a dans l'ensemble plus lieu d'être ; à ranger dans le rayon souvenirs, comme le mouvement hippie et Woodstock.

Aujourd'hui, les homos prennent une place visible dans la société, obtiennent, même si c'est encore avec beaucoup de difficulté, de plus en plus de reconnaissance. Ca signifie aussi qu'il faut montrer que nous sommes responsables. :)

Je pense qu'on peut maintenir certains aspects festifs et sympas du milieu homo "traditionnel" sans pour autant en conserver les excès. Et l'usage de drogues dangereuses, je ne pense pas que ce soit inévitable. :shock:

Quant au concept même de "club gay" ou "boîte gay", il y a aujourd'hui tellement d'hétéros au mètre carré qu'on se demande si l'appellation n'est pas devenue tout simplement une affaire commerciale... :lol:

Coolio a écrit:
i sont con les gens la meilleur drogue c'est le sex c'est bien connus et le chocolat


Coolio, tu oublies les éphèbes turcs et les loukoums, avec un narguilé au tabac aromatisé et un verre de karkadé... :lol: :wink:

_________________
Les Gens sont les ennemis de ce qu'ils ignorent (Ali ibn Abi Talib)
الناس اعداء ما جهلوا
Membre du Frite Club et de la Dream Tim
Marquise de Merteuil du CSJGL

http://www.writesofnight.net/blogathon0 ... ise_sm.gif[/img]


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Sam Août 20, 2005 8:54 
Queer-Master
Queer-Master
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Jeu Juin 30, 2005 9:11
Age: 40
Genre:
pas de détournement de topic, c'est ok ^^

bon...
les gays sont branchés, c'est un fait...
ils sont précurseurs à tous les niveaux, et essentiellement dans le milieu de lanuit : boîtes concepts, drogues, musiques...

pourquoi ?
c'est pet-être une "population" qui a plus besoin de se lacher... qui n'a peur de rien...
historiquement je pense, comme ça a été dit, que les homos devant se cacher dans la journée, le soir ils avaient besoin de se lacher et c'est resté dans les moeurs.

mais bon, ça mérite une étude plus approfondies du pourquoi du comment !

_________________
La dalleuse est une jeune femme fringante et séduisante qui cherche par tout moyen à trouver une âme ouverte et avenante pour manger des pâtes tout en rangeant des livres.
En gros.
©Gil


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Sam Août 20, 2005 9:49 
Homolo-Gay
Homolo-Gay
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Sam Juil 23, 2005 16:46
Localisation: Entre le Caire et Toulon, ou à Aswan !
cici a écrit:
bon...
les gays sont branchés, c'est un fait...
ils sont précurseurs à tous les niveaux, et essentiellement dans le milieu de la nuit : boîtes concepts, drogues, musiques...


Je ne suis pas tout à fait d'accord sur le concept gay = branché. Ca me semble un cliché parisianiste... Il ya des gays ringards, des gays passe-partout, des gays très classiques, des gays précurseurs, des gays moutons de Panurge... Comme dans toutes les catégories de la population. Simplement, il y a le phénomène de mode qui met les gays en avant, en particulier dans le milieu de la nuit. Ces nuits débridées que nous vivions en vase clos il y a quelques années en arrière, beaucoup nous les ont finalement enviées. Et puis la meilleure acceptation de l'homosexualité dans les jeunes générations a favorisé la mixité entre homos et hétéros dans le monde de la nuit.

Que les gays soient souvent précurseurs, je suis d'accord, mais c'est aussi dans de tout autres domaines qui sont plus profitables à l'ensemble de la société, heureusement. Parce que si tu regardes bien, le monde de la nuit, c'est très souvent le miroir aux alouettes, pas très constructif.

Cici a écrit:
pourquoi ?
c'est pet-être une "population" qui a plus besoin de se lacher... qui n'a peur de rien...


Au contraire, il me semble que le besoin de faire la fête, de s'amuser, est une façon d'exorciser bien des peurs. Tu identifies d'ailleurs toi-même le "besoin de se lâcher"... Libérée de certains tabous, oui, puisque c'est un travail nécessaire pour pouvoir exister et s'accepter dans sa différence, mais l'absence de peur, non, au contraire. Tu sais, les gays berlinois ne se sont jamais tant amusé dans les cabarets qu'à la veille de l'arrivée des nazis...

Cici a écrit:
mais bon, ça mérite une étude plus approfondies du pourquoi du comment !


Absolument d'accord, chère Cici, tout ça est très complexe. :wink:

En tout cas, je maintiens un non catégorique aux drogues telles que celle mentionnée.

_________________
Les Gens sont les ennemis de ce qu'ils ignorent (Ali ibn Abi Talib)
الناس اعداء ما جهلوا
Membre du Frite Club et de la Dream Tim
Marquise de Merteuil du CSJGL

http://www.writesofnight.net/blogathon0 ... ise_sm.gif[/img]


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Sam Août 20, 2005 18:11 
Homolo-Gay
Homolo-Gay
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Lun Juil 04, 2005 19:02
Localisation: Lyon
Gotterfdom a écrit:
J'ai l'impression qu'il n'y a chez les gays pas de tabous... Drogue, sexe, alcool, tant qu'on se fait plaisir, c'est du positif. Cette attitude a du bon dans certains cotés (décoincés niveau c*ul, souvent plus "fêtards"...) mais a également des côtés pervers (drogues). Peut-on avoir l'un sans l'autre ?


Pour ce qui est de la consomation de drogues et d'alcool, parler disparition de tabou me semble une mauvaise interprétation. Celà peut jouer un rôle, je ne dit pas le contraire, mais les études, notamment celle de brigitte lhommond, montrent plutot que ce sont plutot des comportement à risque ou comportements auto-destructifs. Ils vont souvent avec une mauvaise estime de soi. Si on ne s'estime pas peu importe le risque que l'on prend. L'étude du docteur shelly montre aussi le rapport entre mauvaise estime de soi, actes suicidaires, pratiques sexuelles à risques et accident sur la voie publique.

_________________
Image


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 11 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invité(s)


Tu ne peux pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Tu ne peux pas répondre aux sujets dans ce forum
Tu ne peux pas éditer tes messages dans ce forum
Tu ne peux pas supprimer tes messages dans ce forum

Rechercher pour:
Aller vers:  

Powered by phpBB © 2000-2007 phpBB Group
Traduction réalisée par Maël Soucaze © 2010 phpBB.fr
© 2005-2021 et-alors.net. Reproduction interdite. N° CNIL : 1104460.
Contact forum: modérateurs. Contact administratif: .