Homo, bi, trans, hétéro,


Une autre vision du monde LGBT.
Moins de préjugés, plus d'information.

* Connexion   * Inscription
* FAQ    * Rechercher

Heures au format UTC + 1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 12 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: La mienne est plus grande et plus belle que la tienne:-p
MessagePublié: Ven Juil 15, 2005 11:02 
Homo sapiens
Homo sapiens
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Jeu Juin 30, 2005 18:09
Localisation: Pays des bisounours 77
C'est comme les fêtes de fin d'année chez les étudiants... Vous embêtez à tout préparer et y'a toujours un bouffon pour faire une fête plus grande, plus belle, et finit par vous piquer vos invités... :lol:
J'ai hésité à mettre ça dans Et-Alors café tellement c'est con...

14 juillet
Sarkozy affronte Chirac sur sa pelouse



Nouvelle provocation du ministre de l'Intérieur hier : il a reçu la presse à sa propre garden-party au moment où le chef de l'Etat prononçait son discours du 14 Juillet.

Par Antoine GUIRAL et Vanessa SCHNEIDER

vendredi 15 juillet 2005 (Liberation - 06:00)




Douce folie au sommet de l'Etat. Alors même qu'il se livrait à sa traditionnelle interview télévisée du 14 Juillet, Jacques Chirac a été à nouveau défié hier par son ministre d'Etat Nicolas Sarkozy. A quelques mètres de l'Elysée, le ministre de l'Intérieur a organisé sa propre «garden-party», préférant recevoir des journalistes au moment où le président de la République s'exprimait plutôt que de l'écouter. Deux jours avant, Nicolas Sarkozy avait mis en doute l'utilité de la causerie présidentielle. Face à ses coups de dents à répétition, Chirac a tout fait hier pour paraître le plus détaché possible, réservant sa riposte pour plus tard.

Récit d'une drôle de journée.

La mine des mauvais jours

Dans les jardins de l'Elysée, le coeur n'y est pas. La foule habituelle de la garden-party n'est pas au rendez-vous. Invités d'honneur, les soldats brésiliens vêtus de rouge ou de bleu sont groupés autour d'un buffet qui offre de la viande grillée en provenance de leur pays. Peu d'élus sont présents, contrairement aux années précédentes, et les ministres déambulent sans pavoiser. La plupart se contentent d'une apparition avant de repartir vers un salon privé pour suivre l'allocution télévisée du chef de l'Etat. Seul le Premier ministre, Dominique de Villepin, accompagné d'une de ses filles, réveille un peu l'ambiance.

Nicolas Sarkozy fait son tour sur la pelouse, encadré par sa garde rapprochée, les ministres Christian Estrosi et Brice Hortefeux. Mais sans Cécilia (lire page 4). Il sert les mains, se fait prendre en photo, pressé par la foule qui l'encourage : «Continuez comme ça !» Interrogé sur les propos acides du Président qui l'avait tancé l'année dernière d'un «je décide, il exécute», il répond, laconique : «J'ai beaucoup apprécié. Cela m'a permis d'en tirer des conséquences.» Bernadette Chirac le prend à part pour lui dire qu'elle le «soutient». «Elle a été très gentille avec moi, elle l'est toujours», racontera-t-il plus tard.

Pas question de s'éterniser à l'Elysée. Nicolas Sarkozy rentre place Beauvau pour les deux minutes de silence respectées à 13 heures en mémoire des victimes des attentats de Londres. Les gendarmes, policiers et pompiers l'attendent autour des petits fours et des coupes de champagne. Pour la première fois - histoire d'attiser la concurrence avec la maison d'en face - le ministre de l'Intérieur a invité des journalistes à cette «garden-party» qui, d'habitude, reste privée. Dans son discours, il met ses ambitions à nu : «Je suis prêt à donner beaucoup. Les Français demandent de l'action, ils demandent que l'on bouscule les idées vieillies. Je n'ai pas la vocation à démonter des serrures à Versailles pendant que la France gronde.» Louis XVI-Chirac appréciera... Et Sarkozy de continuer : «A force d'user de la langue de bois, à force d'éluder la réalité des faits, à force d'esquiver les défis, eh bien, on l'a vu, la France gronde. J'essaie de l'entendre (...)J'ai beaucoup à dire sur la France, mais sans doute moins que ce que la France a à me dire. Un fossé s'est creusé entre les Français et les partis politiques en 2002 et avec le référendum, il faut leur parler franchement. Notre nation est en quête de cap (...) J'ai choisi d'apporter ma pierre à ce redressement.»

Télé éteinte et musique de James Bond

Au moment où l'interview du chef de l'Etat s'apprête à démarrer, Nicolas Sarkozy ouvre son bureau aux journalistes présents. Il boit un jus de pommes pressées, engloutit des gâteaux. Mais le téléviseur reste éteint. Dehors, l'orchestre joue les musiques des films de James Bond. «On est des gros lourds ici !», s'esclaffe-t-il.

A 13 heures 20, Jacques Chirac apparaît tout sourire sur les écrans installés dans la grande salle des fêtes de l'Elysée, avant de sortir une mine et une voix de circonstance pour évoquer le terrorisme. «Aucun pays dans le monde n'est à l'abri d'attentats», explique le chef de l'Etat. Fiches à l'appui, il enchaîne sur le référendum sur la Constitution européenne pour assurer qu'il ne s'est «pas senti humilié» par le résultat. Bien au contraire ! A l'entendre, le non lui a permis de trouver «une énergie et une ambition nouvelles». Ce vote n'exprime ni le «doute» ni la «morosité» des Français mais seulement des «interrogations». Et «qui dit interrogation dit positif», tranche Jacques Chirac qui en fait des tonnes pour afficher un moral d'acier et donner des gages d'optimisme. Et, par-dessus tout, il met un point d'honneur à ne pas polémiquer avec Nicolas Sarkozy et ne répond à aucune de ses provocations. Trop tôt pour croiser le fer, ont décidé les chiraquiens qui veulent laisser «mariner» Sarkozy dans ses affaires familiales et son obsession élyséenne, persuadés que le ministre de l'Intérieur va finir par déraper tout seul. Tout miel avec son ennemi, Chirac se «réjouit» même de son retour au gouvernement, «décidé dans le cadre d'une synthèse de toutes les personnalités de la majorité». Non sans hypocrisie, il se félicite aussi des «débats» lancés par le patron de l'UMP sur la récidive ou l'immigration. Interrogé enfin sur un éventuel troisième mandat, il botte en touche : «Vous le saurez le moment venu», c'est-à-dire «le moment opportun».

«Crevé» par le succès populaire

«Alors, vous savez ce qu'il a dit, le Président ?», interroge depuis son bureau avec insolence Nicolas Sarkozy. Il se dit «crevé». Ereinté par le succès populaire, à l'écouter. «J'ai un rapport avec les gens qui n'est pas celui des autres hommes politiques, assure-t-il. Il m'a fallu vingt-cinq minutes pour traverser le faubourg Saint-Honoré et, à l'Elysée, j'ai dû battre en retraite.» Alors que son directeur de cabinet, Claude Guéant, et son bras droit, Brice Hortefeux, ministre délégué chargé des Collectivités locales, regardent l'intervention présidentielle dans le bureau d'à côté, le numéro 2 du gouvernement en remet une couche sur le 14 Juillet : «C'est une tradition mitterrandienne, pas républicaine. J'ai simplement dit qu'on n'était pas obligé de suivre tout ce qu'a fait Mitterrand.» On lui rapporte que Chirac a dit du bien de lui, il se lève d'un bond, exécute un salut militaire et rigole : «L'essentiel, c'est que mon chef me trouve bien !» L'interview du chef de l'Etat est terminée, Hortefeux vient résumer : «Il a dit en parlant de Nicolas : il décide, j'exécute.» Nicolas Sarkozy ne cherche pas à en savoir plus, il dit au revoir à ses visiteurs. Sans même avoir entendu Jacques Chirac chercher à se redonner le moral en dissertant sur la France «où l'on a la meilleure espérance de vie» et la «plus grande longévité».


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Ven Juil 15, 2005 11:08 
Distin-Gay
Distin-Gay
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Dim Juil 10, 2005 17:57
Localisation: Lyon
C'est un duo infernal ces deux la...

Entre le vieil escroc clampé à son rocher et le super arriviste prêt à n'importe quel raccourci populiste pour se promouvoir, on va avoir un choix fantastique aux prochaines élections ^^

_________________
"In order to be a real dame you've got to kneel before a queen!"
Bertha Venation in Torch Song Trilogy


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Ven Juil 15, 2005 13:19 
Homo-gène
Homo-gène
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Jeu Juin 30, 2005 16:47
Localisation: nulle part
C'est un peu desespérant de voir ces politiques dépenser temps, énergie et argent public à d'aussi viles querelles intestines. Comme ils paraissent loin de nos préoccupations plus matérielles :?

Je crois que Sarkozy est en train de se griller pour la présidentielle... mais ça n'engage que moi :roll:

_________________

la haine ça ne se dit pas, ça se fait (Agnès Bihl)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Ven Juil 15, 2005 15:56 
Supprimé à la demande de son rédacteur


Haut
  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Jeu Juil 21, 2005 14:01 
Homo-gène
Homo-gène
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Jeu Juin 30, 2005 19:47
Localisation: Moustard city
Ms que fait Raffi!!!

:lol:

qu'on ramene Raffinou ds la cage aux lions, pour qu'on se remarre un coup...


Citer:
Tous les memes!

le pire c'est que c'est vrai :?

_________________
Petite Folle furieu'z de la Dream tim
CoPréz' du Club des délaissés de la Cigogne et du Club des Glacons et Co-fondatrice du CVFB
Protege-SLIP, CHNI & muse du frite club, B*TCH D'honneur, blonde attitiouuude, Grande Pretresse Blonde de la Répartie
Sale monde, pk des gens gagnent des MILLIONS alors que d'autres MEURENT de FAIM?
Staphylocoques


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Jeu Juil 21, 2005 14:02 
Queer-Master
Queer-Master
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Jeu Juin 30, 2005 9:11
Age: 40
Genre:
Tiens c'est pas Fouquet qui avait fini à la Bastille pour aovir donné une fête plus grande que celle de Louis XIV ? Fais gaffe petit Nicolas, la prison n'est pas loin....

_________________
La dalleuse est une jeune femme fringante et séduisante qui cherche par tout moyen à trouver une âme ouverte et avenante pour manger des pâtes tout en rangeant des livres.
En gros.
©Gil


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Jeu Juil 21, 2005 14:17 
Homolo-Gay
Homolo-Gay
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Ven Juil 01, 2005 13:40
cici a écrit:
Tiens c'est pas Fouquet qui avait fini à la Bastille pour aovir donné une fête plus grande que celle de Louis XIV ? Fais gaffe petit Nicolas, la prison n'est pas loin....

ça serait marrant ça Sarko au milieu des racailles des cités qu'il a fait "nettoyé" ouais ça me farait rire... ça passera sur TF1?

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Jeu Juil 21, 2005 21:46 
Homolo-Gay
Homolo-Gay
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Dim Juil 03, 2005 19:38
D'après une source sûre, au même moment un certain Lionel J. organisait un barbecue surprise sur une plage de l'ïle de Ré.

_________________
Si tu n'as pas de choses gentilles à dire aux gens, Panpan, alors ne dis rien


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Ven Juil 22, 2005 17:25 
Distin-Gay
Distin-Gay
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Dim Juil 10, 2005 17:57
Localisation: Lyon
Vesper Lynd a écrit:
D'après une source sûre, au même moment un certain Lionel J. organisait un barbecue surprise sur une plage de l'ïle de Ré.

:lol:

_________________
"In order to be a real dame you've got to kneel before a queen!"
Bertha Venation in Torch Song Trilogy


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Ven Juil 22, 2005 18:24 
Khîpe rieuse
Khîpe rieuse
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Mer Juin 29, 2005 21:31
Localisation: oh! bonne mère!
Genre:
y faisait cuire sa femme?????
(y devrait)

_________________
"Si tu offres ce qui est en toi, ce que tu offriras te sauvera. Si tu n'offres pas ce qui est en toi, ce que tu n'offriras pas te detruira" Apocryphe de St Thomas
=> Celui qui n'essaie pas ne se trompe qu'une seule fois


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Ven Juil 22, 2005 18:38 
Khîpe trotter
Khîpe trotter
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Ven Juil 01, 2005 8:54
Localisation: panam
Genre:
Vesper Lynd a écrit:
D'après une source sûre, au même moment un certain Lionel J. organisait un barbecue surprise sur une plage de l'ïle de Ré.


En plus c'est interdit de faire ça sur une plage!!!!Image

Gé défenseuse de l'ile de ré et de son environnement :lol:

_________________
Ce qui empêche les gens de vivre ensemble, c'est leur connerie, pas leurs différences...Gavalda dans "ensemble, c'est tout!"


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Sam Juil 23, 2005 20:00 
Homolo-Gay
Homolo-Gay
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Lun Juil 04, 2005 19:02
Localisation: Lyon
Sarko est prêt çà tout pour faire parler de lui, même à alleer sur le tour de France, et qu'on aime ou non on peut lui reconnaitre que pour faire parler de lui il est très fort!

P'tite crotte va!

_________________
Image


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 12 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 6 invité(s)


Tu ne peux pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Tu ne peux pas répondre aux sujets dans ce forum
Tu ne peux pas éditer tes messages dans ce forum
Tu ne peux pas supprimer tes messages dans ce forum

Rechercher pour:
Aller vers:  

Powered by phpBB © 2000-2007 phpBB Group
Traduction réalisée par Maël Soucaze © 2010 phpBB.fr
© 2005-2021 et-alors.net. Reproduction interdite. N° CNIL : 1104460.
Contact forum: modérateurs. Contact administratif: .