Homo, bi, trans, hétéro,


Une autre vision du monde LGBT.
Moins de préjugés, plus d'information.

* Connexion   * Inscription
* FAQ    * Rechercher

Heures au format UTC + 1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 33 messages ]  Aller à la page Précédent  1, 2, 3  Suivant
Auteur Message
 Sujet du message:
MessagePublié: Mar Juin 20, 2006 23:46 
Distin-Gay
Distin-Gay
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Dim Juil 24, 2005 9:31
L'uniforme à l'école, c'est ridicule. Encore une mesurette prise en dépit du bon sens, qui ne sert qu'à cacher la forêt de réformes structurelles nécessaires au bon fonctionnement du système scolaire... Ce genre de propositions est le dernier recours d'esprits dépassés et désemparés, qui cherchent dans leur passé -tellement meilleur, c'est sûr- des façons de lire un présent qui leur échappe.

Rendre l'uniforme obligatoire à l'école n'effacera jamais les distinctions sociales, qui trouvent toujours le moyen de se manifester sous une forme ou une autre. L'ostentation est un des mécanismes de bases de l'affirmation d'une position socioéconomique confortable. Enlevez les marques, d'autres signes restent ou apparaissent (rien que les calculatrices, par exemple...).

Et puis, sérieusement, à quoi ça sert de faire des écoles des lieux aseptisés, où l'on essaie d'effacer toutes les différences ? Finalement, si l'uniforme est rétabli, se mettront en place plus fortement des dynamiques qui existent déjà, à savoir une ségrégation sociale entre écoles (et non plus à l'intérieur de chacune). Parallèlement à la question de l'uniforme, on parle aussi de plus en plus souvent d'abolir la mixité -parce que les pauvres garçons, ça les traumatiserait de voir les filles réussir mieux qu'eux. Pourquoi pas raser les enfants, tant qu'on y est, comme ça les rouquins ne seront plus moqués, attacher les mains des gauchers pour les obliger à écrire de la main droite, mettre en place des bus scolaires obligatoires et interdire aux enfants de parler de ce qui se passe chez eux pour que l'un ne dise pas à l'autre combien son nouvel écran plasma est chouette, etc... Pourquoi pas, tant qu'on navigue dans l'absurde, leur donner le même nom et le même masque pour qu'il n'y ait pas de jaloux ni de délit de faciès ? :mrgreen: C'est sûr, le monde serait tellement meilleur si on gommait dans les écoles toutes les différences qui existent de toute façon par ailleurs, qu'on le veuille ou non. :roll:

Les différences, les inégalités, les injustices, ça existe, et ça existera toujours. Et ce n'est pas en se voilant la face qu'on y échappe. Au contraire, plus tôt on est au courant, mieux on apprend à résister. Faudrait voir à arrêter de prendre les enfants pour ce qu'ils ne sont pas, et les laisser apprendre aussi les mauvais côtés de la vie pour qu'ensuite ils s'aperçoivent que, finalement, la différence a du bon et qu'ils doivent la défendre. Surtout la leur.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Mer Juin 21, 2006 6:38 
Queer-Master
Queer-Master
Hors-ligne

Inscrit le: Lun Sep 26, 2005 10:25
Je ne vois pas trop le rapport entre l'uniforme et l'égalité entre les classes sociales...

Je suis à 100% pour le port de l'uniforme. Non pas pour que certains cachent leur "pauvreté", mais pour montrer aux élèves qu'ils sont dans un établissement scolaire pour, avant tout, étudier et réussir. Ainsi, une différenciation entre le milieu scolaire et extra-scolaire n'en sera que bénéfique pour l'état d'esprit des élèves (ainsi que son avenir?). Et si ça doit passer par le port de l'uniforme, je suis d'accord.

J'avoue qu'au collège et lycée, en plus d'avoir mon emploi du temps des cours, je tenais mon emploi du temps pour les fringues. C'était superficiel je sais (faut pas avoir honte de son passé, hein :wink: ) mais c'était parce qu'il fallait que je sache exactement quoi mettre tel ou tel jour. Hors avec un uniforme, je n'aurai pas eu ce problème-là.

Bref, j'aime les fringues, j'aime donner une certaine image de moi, j'aime que chacun possède sa propre identité vestimentaire, mais l'école c'est l'école.

Et le costard-cravate au boulot??? C'est pour masquer l'origine sociale aussi? N'importe quoi...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Mer Juin 21, 2006 8:09 
Queer-Master
Queer-Master
Hors-ligne

Inscrit le: Lun Sep 26, 2005 10:25
Etre d'accord pour l'uniforme signifie être d'accord pour le retour de la plume et apporter sa boîte à goûter??? Je voudrais bien qu'on m'explique...

Les anglais, les japonais, etc... ont un uniforme: Ce n'est pas pour autant qu'ils n'ont rien apprit de la vie. Et c'est quoi le rapport?

Bien sûr qu'il faut vivre avec son temps, mais je me demande, c'est quoi "son temps"? C'est assez relatif, non? :wink:


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Mer Juin 21, 2006 9:18 
Distin-Gay
Distin-Gay
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Dim Juil 24, 2005 9:31
Oui, marquer la différence entre l'acole et l'extérieur est une volonté qui n'est pas neuve. Déjà, que le bâtiment école soit standardisé, séparé de l'extérieur en une unité autosuffisante et repliée sur elle-même le montre. Donner un uniforme aux enfants renforcera-t-il ce fait ? Peut-être. Est-ce que cela aidera les enfants à se concentrer sur l'école et ce qu'ils y font? Ce n'est pas certain.

Et puis, il ne faut pas confondre cette perspective de marquer une limite entre deux mondes, un monde du trvail et un monde de loisirs (pour simplifier) et l'envie d'arrêter de perdre du temps devant la glace le matin. Avoue qu'une fois l'uniforme mis, tu passerais autant de temps à t'interroger sur l'arrangement de ta coiffure, le pli de ton pantalon, les "ornements" autres que tu pourrais mettre, etc...

La question est de savoir pourquoi il faut marquer autant la différence entre l'école et le reste : est-ce pour que les élèves se dispersent moins, pour donner la solennité qu'elle n'a pas à la cérémonie scolaire, pour gommer les différences sociales, ou est-ce pour uniformiser les corps avant d'uniformiser les esprits (je suis consciente d'aller très, trop, loin, là, mais il faut y réfléchir, quand même) ; est-ce tout simplement une conséquence de la rengaine trop rebâchée "c'était mieux avant" ?
Le respect des institutions ne se matraque pas, il s'enseigne.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Mer Juin 21, 2006 9:21 
Khîpe rieuse
Khîpe rieuse
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Mer Juin 29, 2005 21:31
Localisation: oh! bonne mère!
Genre:
Cerber a écrit:
Etre d'accord pour l'uniforme signifie être d'accord pour le retour de la plume et apporter sa boîte à goûter??? Je voudrais bien qu'on m'explique...

Les anglais, les japonais, etc... ont un uniforme: Ce n'est pas pour autant qu'ils n'ont rien apprit de la vie. Et c'est quoi le rapport?

Bien sûr qu'il faut vivre avec son temps, mais je me demande, c'est quoi "son temps"? C'est assez relatif, non? :wink:


Lorsque tu parles des anglais et des japonnais, Ca ne preche pas franchement pour ta paroisse, ca fait parti des systemes les plus elitistes et des plus inegalitaires qui soient.
C'est une des facons de faire, et dans ce cas effectivement, tu accentue les inegalités.

A coté de ca, a Cuba aussi tu as des uniformes à l'ecole, mais la, par contre on peut pas vraiment parler d'elitisme.


Quant aux inegalités et à leur "éffacement", je vous signale tout de meme que c'est une des premieres missions de l'éducation nationale...

Ceci etant, il est evident que cela ne peut etre compris et utile que dans une serie d'autres mesures

_________________
"Si tu offres ce qui est en toi, ce que tu offriras te sauvera. Si tu n'offres pas ce qui est en toi, ce que tu n'offriras pas te detruira" Apocryphe de St Thomas
=> Celui qui n'essaie pas ne se trompe qu'une seule fois


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Mer Juin 21, 2006 10:05 
Queer-Master
Queer-Master
Hors-ligne

Inscrit le: Lun Sep 26, 2005 10:25
Vous ne réussirez pas à me laver le cerveau ^^

Parler c'est bien, mais si vous ne faites rien derrière, ça ne changera rien:

Au lieu de laisser un prof continuer à dire ce genre de chose, va voir le directeur ou le principal.
Au lieu d'essayer de convaincre les membres de ce forum, montez un dossier et allez voir directement l'interessé.

Non mais :wink:


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Mer Juin 21, 2006 10:15 
Khîpe rieuse
Khîpe rieuse
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Mer Juin 29, 2005 21:31
Localisation: oh! bonne mère!
Genre:
bobby a écrit:
Je vais me faire l'avocat du diable mais au risque de me faire insulter je défend :

Quand les profs cesseront d'insulter les élèves et de les prendre pour des abrutis de base alors peut être que les élèves auront envie de travailler et peut être qu'on pourra retomber dans un modèle de respect mutuel qui incitera au travail ce qui sera forcèment bénéfique... Pas forcement besoin du retour de l'uniforme
Quand on voit que mon prof de français nous disait "de toute façon en BEP vous êtes des abrutis, des moins que rien j'ai autre chose à foutre que de m'occuper de vous franchement" bon moi encore j'ai 17ans je sais faire la part des choses... ce prof était un incompétent, c'est tout.
En revanche pour ma ptite soeur qui à 9ans, sa maitresse leurs à quand mm dit à toute la classe : "de toute façon que vous compreniez ou pas j'en ai rien foutre je suis payé quand même..." ce après quoi son portable à sonné et qu'elle à répondu juste devant eux...

Et après on osera dire que le système scolaire est pas défaillant :roll:

tu ne vas pas te faire insulter, tu vas te faire recadrer:
Le respect mutuel.... Parlons-en!
Il est parfois dur de respecter des gamins qui n'ont qu'un flot de haine comme reponse.
D'autrez part, les cas que tu cites ne sont pas la majorité loin de là! Et franchement la maitresse de ta petite soeur, ou elle est en fin de carriere ou dans 2 ans elle se retrouve en depression.
Les profs passent une capacité pour enseigner dans une matiere, pas pour etre CRS, or c'est de plus en plus le cas. La difference? on a pas droit à la matraque. Je carricature, mais c'est pas tres loin de la verité. Durant ma premiere année d'enseignement il a fallu que je ceinture un gamin en cours, durant la seconde il a fallu que j'en separe 2.
Respect dis-tu? Mais dis moi, ces gosses qui se sont foutu sur la gueule, comment en sont ils arrivés au mains? si ils suivaient effectivement le cours?
Le minimum educatif n'est plus assuré par les parents souvent: irrespect du temps de parole, contestation systematique, agression physique, absence de responsabilisation (pas vu, pas pris), lacheté à tous les etages...

Il est un peu normal que dans ces conditions certains profs se mettent a dire a certains eleves qu'ils sont des moins que rien, parce que c'est d'un certain point de vue le cas. Il faut aussi arreter avec le politiquement correct et faire de l'angelisme systematique en ce qui concerne les ados.
Ce que l'on ne dit pas c'est que les interpellations d'ado, les gardes a vue sont en hausse importante, et pas pour des pecadilles.

Il y a effectivement des profs incompetents, en general on les retrouve soit inspecteur, soit aux iufm
Mais franchement, il y a eu une degradation importante des conditions d'enseignement, merci alegre, et ca ca vient plutot des generations montantes, et des changements sociaux. Comme l'inversion des valeurs entre la valorisation par le savoir et la valorisation par le fric.
Quand un gamin te dis qu'il en a rien a foutre, parce qu'il arrive a faire en un jour ce que toi tu gagnes en un mois, que veux tu repondre? que tu ira fleurir sa tombe dans 2 ans ou lui porter des oranges???

_________________
"Si tu offres ce qui est en toi, ce que tu offriras te sauvera. Si tu n'offres pas ce qui est en toi, ce que tu n'offriras pas te detruira" Apocryphe de St Thomas
=> Celui qui n'essaie pas ne se trompe qu'une seule fois


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Mer Juin 21, 2006 10:35 
Khîpe rieuse
Khîpe rieuse
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Mer Juin 29, 2005 21:31
Localisation: oh! bonne mère!
Genre:
Je n'ai jamais dit que je cotionnais ce que tu as entendu, j'ai meme plutot dit le contraire
Concernant l'uniforme, encore une fois, ca concerne un autre aspect du probleme, et tout depend de la maniere dont cela est mis en place. De plus ça ne peut etre efficace qu'avec un ensemble de mesures.
Sinon coté dossier, ca sert a rien. L'unique moyen pour faire bouger les choses c'est de déposer plainte, puis de faire un signalement au rectorat.
Le maitre mot des administratifs c'est: ne pas faire de vagues, s'il y a une plainte voire une main courante qui appuie, la ca bougera.

_________________
"Si tu offres ce qui est en toi, ce que tu offriras te sauvera. Si tu n'offres pas ce qui est en toi, ce que tu n'offriras pas te detruira" Apocryphe de St Thomas
=> Celui qui n'essaie pas ne se trompe qu'une seule fois


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Mer Juin 21, 2006 15:20 
Khîpe rieuse
Khîpe rieuse
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Mer Juin 29, 2005 21:31
Localisation: oh! bonne mère!
Genre:
bobby a écrit:
bah ça c'était bon au collège ... maintenant les profs sont ptéte au bout du rouleau mais on à plus de "gros cas" en fait.
J'espère qu'un jour ou l'autre le gouvernement se penchera sur un VERITABLE problème qu'est l'éducation nationale et qu'il fera ce qu'il faut plutôt que de supprimer des 30 000 emplois et pis vouloir rétablir l'uniforme... de vraies mesures quoi.

Sans doute, de toute facon, et c'est mon point de vu le retablissement de l'uniforme ne pourrait etre efficace que dans un bouquet d'autres mesures.

_________________
"Si tu offres ce qui est en toi, ce que tu offriras te sauvera. Si tu n'offres pas ce qui est en toi, ce que tu n'offriras pas te detruira" Apocryphe de St Thomas
=> Celui qui n'essaie pas ne se trompe qu'une seule fois


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Mer Juin 21, 2006 16:40 
Homo sapiens
Homo sapiens
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Sam Juil 23, 2005 22:40
Localisation: Back in Paris!
Potiron a écrit:
L'uniforme à l'école, c'est ridicule. Encore une mesurette prise en dépit du bon sens, qui ne sert qu'à cacher la forêt de réformes structurelles nécessaires au bon fonctionnement du système scolaire... Ce genre de propositions est le dernier recours d'esprits dépassés et désemparés, qui cherchent dans leur passé -tellement meilleur, c'est sûr- des façons de lire un présent qui leur échappe.

Rendre l'uniforme obligatoire à l'école n'effacera jamais les distinctions sociales, qui trouvent toujours le moyen de se manifester sous une forme ou une autre. L'ostentation est un des mécanismes de bases de l'affirmation d'une position socioéconomique confortable. Enlevez les marques, d'autres signes restent ou apparaissent (rien que les calculatrices, par exemple...).

Et puis, sérieusement, à quoi ça sert de faire des écoles des lieux aseptisés, où l'on essaie d'effacer toutes les différences ? Finalement, si l'uniforme est rétabli, se mettront en place plus fortement des dynamiques qui existent déjà, à savoir une ségrégation sociale entre écoles (et non plus à l'intérieur de chacune). Parallèlement à la question de l'uniforme, on parle aussi de plus en plus souvent d'abolir la mixité -parce que les pauvres garçons, ça les traumatiserait de voir les filles réussir mieux qu'eux. Pourquoi pas raser les enfants, tant qu'on y est, comme ça les rouquins ne seront plus moqués, attacher les mains des gauchers pour les obliger à écrire de la main droite, mettre en place des bus scolaires obligatoires et interdire aux enfants de parler de ce qui se passe chez eux pour que l'un ne dise pas à l'autre combien son nouvel écran plasma est chouette, etc... Pourquoi pas, tant qu'on navigue dans l'absurde, leur donner le même nom et le même masque pour qu'il n'y ait pas de jaloux ni de délit de faciès ? :mrgreen: C'est sûr, le monde serait tellement meilleur si on gommait dans les écoles toutes les différences qui existent de toute façon par ailleurs, qu'on le veuille ou non. :roll:

Les différences, les inégalités, les injustices, ça existe, et ça existera toujours. Et ce n'est pas en se voilant la face qu'on y échappe. Au contraire, plus tôt on est au courant, mieux on apprend à résister. Faudrait voir à arrêter de prendre les enfants pour ce qu'ils ne sont pas, et les laisser apprendre aussi les mauvais côtés de la vie pour qu'ensuite ils s'aperçoivent que, finalement, la différence a du bon et qu'ils doivent la défendre. Surtout la leur.



En plus, avec tout ça, on obligerait Potiron à mettre une jupe....

1) :P 2) :roll: 3) :arrow:

_________________
"Quand le mini-jupe arriveau coron de Béthune, on repart à zéro" Pierre Bourdieu, fashion victim


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 33 messages ]  Aller à la page Précédent  1, 2, 3  Suivant

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)


Tu ne peux pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Tu ne peux pas répondre aux sujets dans ce forum
Tu ne peux pas éditer tes messages dans ce forum
Tu ne peux pas supprimer tes messages dans ce forum

Rechercher pour:
Aller vers:  

Powered by phpBB © 2000-2007 phpBB Group
Traduction réalisée par Maël Soucaze © 2010 phpBB.fr
© 2005-2021 et-alors.net. Reproduction interdite. N° CNIL : 1104460.
Contact forum: modérateurs. Contact administratif: .