Homo, bi, trans, hétéro,


Une autre vision du monde LGBT.
Moins de préjugés, plus d'information.

* Connexion   * Inscription
* FAQ    * Rechercher

Heures au format UTC + 1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 2 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: Messages de haine : Facebook, Twitter et Youtube poursuivis
MessagePublié: Lun Mai 16, 2016 17:33 
Homo sapiens
Homo sapiens
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Sam Avr 30, 2016 16:31
Localisation: Rouen
Age: 22
Genre:
http://www.liberation.fr/futurs/2016/05 ... ce_1452793

Citer:
L’UEJF et SOS Racisme ont annoncé leur intention de porter plainte contre les trois plateformes américaines. Les deux associations jugent les systèmes de modération des grands services du Web inefficaces.

Après le constat, la riposte. Mercredi, trois associations – l’Union des étudiants juifs de France (UEJF), SOS Racisme et SOS Homophobie – rendaient publics les résultats d’une campagne de «testing» des systèmes de modération de Facebook, Twitter et YouTube. Ce dimanche, à l’occasion des Assises de la lutte contre la haine sur Internet organisées à Paris, SOS Racisme et l’UEJF ont annoncé, en prime, leur intention de porter plainte contre les trois grandes plateformes américaines.

Entre la fin mars et le 10 mai, les militants des trois associations ont signalé auprès de ces plateformes «586 contenus racistes, antisémites, négationnistes, homophobes, faisant l’apologie du terrorisme ou de crimes contre l’humanité» – textes, images, vidéos… Seuls 77 d’entre eux ont été supprimés, avec de nettes différences selon les services : ainsi, Twitter n’a retiré que 4% des contenus signalés, contre 7% chez YouTube et 34% pour Facebook. Le document qui présente les résultats de la campagne donne quelques exemples de tweets non retirés par la plateforme de microblogging : «#stopislam mort aux juifs et aux bougnoules» ou encore «les homos n’ont pas leur place sur cette terre, les pendre est un luxe, on devrait les brûler vifs de l’ongle du pied à la tête». Or, la loi pour la confiance dans l’économie numérique impose aux hébergeurs, depuis 2004, de retirer rapidement les contenus «manifestement illicites» dont ils ont connaissance.

Plus de transparence sur la modération

SOS Racisme et l’UEJF entendent aller plus loin, en assignant en référé Facebook, Twitter et YouTube pour «comprendre les raisons du non-respect de leurs obligations légales.» Mais aussi pour imposer plus de transparence sur le fonctionnement des équipes de modération – un sujet sur lequel les grands acteurs du Net se contentent de répéter qu’ils bénéficient de services multilingues, à pied d’œuvre 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24, mais sans jamais donner aucune précision. «Le mystère qui plane sur le fonctionnement des équipes de modération des réseaux sociaux empêche toute avancée sérieuse dans la diminution des messages racistes et antisémites», souligne le président de l’UEJF, Sacha Reingewirtz, dans le communiqué commun des deux associations.

Cette exigence de transparence figure dans les recommandations faites par l’UEJF, SOS Racisme et SOS Homophobie en complément des résultats de leur campagne de «testing». Les associations réclament également un «outil de suivi clair» des signalements faits par les internautes, ou encore l’utilisation des technologies d’«empreinte» numérique pour bloquer automatiquement la republication de vidéos condamnées par la justice.

Elles demandent également une obligation de renseigner sa véritable identité lors d’une inscription sur une plateforme, «dans un formulaire resté confidentiel». Or, les défenseurs de la vie privée ont critiqué à plusieurs reprises la politique d’interdiction des pseudonymes pratiquée par Google+ ou Facebook… Autre proposition épineuse : «L’éditorialisation des contenus sur les grandes plateformes pour empêcher l’enfermement algorithmique», autrement dit le fait de modifier les algorithmes de recommandation pour éviter qu’un utilisateur ne soit orienté mécaniquement d’un contenu haineux à un autre. Une formule reprise par Manuel Valls dans son «plan d’action contre la radicalisation et le terrorisme». Jusqu’ici, les géants du Net ont toujours refusé de modifier leurs algorithmes de recommandation à la demande des autorités. Et préfèrent insister sur la nécessité de promouvoir en ligne des «contre-discours». Il est vrai qu’au vu du nombre d’utilisateurs de leurs services, la suppression des contenus haineux relève du tonneau des Danaïdes.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Messages de haine : Facebook, Twitter et Youtube poursui
MessagePublié: Mar Mai 17, 2016 7:36 
Rainbow-warrior
Rainbow-warrior
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Sam Oct 30, 2010 10:02
Localisation: saone et loire
Age: 33
Genre:
malheureusement ce genre de plainte a déjà été posé par d'autre association et ce sont fait débouté ou de faible mesure on été appliqué

_________________
Ramener l'existence de l'univers à Dieu est aussi simpliste que le raisonnement de ces poissons rouges qui se disent: Dieu existe, sinon qui change l'eau du bocal?


Je déteste le mot "homophobie". Ce n'est pas une phobie, vous n'avez pas peur,
vous êtes juste des connards. "
Morgan Freeman


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 2 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)


Tu ne peux pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Tu ne peux pas répondre aux sujets dans ce forum
Tu ne peux pas éditer tes messages dans ce forum
Tu ne peux pas supprimer tes messages dans ce forum

Rechercher pour:
Aller vers:  

Powered by phpBB © 2000-2007 phpBB Group
Traduction réalisée par Maël Soucaze © 2010 phpBB.fr
© 2005-2018 et-alors.net. Reproduction interdite. N° CNIL : 1104460.
Contact forum: modérateurs. Contact administratif: .