Homo, bi, trans, hétéro,


Une autre vision du monde LGBT.
Moins de préjugés, plus d'information.

* Connexion   * Inscription
* FAQ    * Rechercher

Heures au format UTC + 1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 8 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: L'homosexualité, contre-indiquée pour le don ?
MessagePublié: Jeu Avr 07, 2011 13:38 
Propos de Madame la secrétaire d'Etat à la Santé au Sénat : « L'homosexualité est un facteur de risque pour le VIH, donc une contre-indication de don ».

Me Gilles Devers a écrit:
Les sénateurs planchaient sur le projet de loi de bioéthique, plus particulièrement sur le don d’organe, et le groupe socialiste a proposé un amendement ainsi rédigé : « Nul ne peut être exclu du don en raison de son orientation sexuelle ».

Alain Milon (UMP), le rapporteur de la loi, lance la discussion.

Nora Berra, secrétaire d’Etat. – Il ne s’agit pas d’exclusion mais de contre-indication, qui s’explique par un risque sanitaire avéré. Je suis défavorable à cet amendement.

Alain Milon, rapporteur. – Je comprends la ministre, mais c’est au médecin d’apprécier une contre-indication et l’orientation sexuelle ne saurait motiver une exclusion du don.

Isabelle Debré. – Sur la philosophie de l’amendement, nous sommes tous d’accord. Mais pourquoi écrire cela dans le texte, alors que nous sommes tous égaux devant la loi ? Pourquoi le répéter ici ?

Jean-Pierre Godefroy. – Parce qu’aujourd’hui, les homosexuels ne peuvent donner un organe. Je rejoins Alain Milon, il faut vérifier la compatibilité médicale de l’organe et du receveur, pas plus ! Si j’ai besoin d’un don, il m’est égal que le donneur soit homosexuel ou hétérosexuel dès lors que l’organe est compatible.

Nora Berra, secrétaire d’Etat. – La loi ne discrimine personne mais prend en compte les données épidémiologiques, selon lesquelles par exemple l’homosexualité est un facteur de risque pour le VIH, donc une contre-indication de don.

Raymonde Le Texier. – En quoi les femmes homosexuelles sont-elles à risque ?

Nora Berra, secrétaire d’Etat. – Il s’agit des hommes seulement. Mais aucune catégorie n’est exclue dans la loi et cette mention ne mérite pas d’être inscrite dans le texte.

L’amendement n° 10 est rejeté. »
Le billet complet est disponible sur le blog de Me Devers.

Depuis, le service de presse de Nora Berra tente d'atténuer la réalité de ces propos, comme le laisse apparaître l'article paru sur Yagg.
Yagg a écrit:
[...]
[Mise à jour: 18h20] Le service de presse de Nora Berra nous a fait parvenir le message suivant: « En réaction à cet article, Nora Berra, secrétaire d’État chargée de la Santé, souhaite dissiper ce qui s’apparente manifestement à une incompréhension. C’est bien la notion de « pratiques à risques » qui doit être prise en compte comme facteur de risque du VIH et non pas, évidemment, le fait d’être homosexuel. Le Plan VIH-IST 2010-2014, qui fait l’objet d’un consensus, vise d’ailleurs, notamment, à prévenir la transmission du VIH liée aux pratiques à risques. Par ailleurs, Nora Berra tient à rappeler son engagement personnel de longue date aux côtés des patients atteints par le VIH/Sida ».

Auparavant, dans la matinée, Jean-Luc Romero, conseiller régional d’Ile-de-France et président du Crips-Ile-de-France s’était dit « scandalisé » par les propos de Nora Berra: « Ne sait-elle pas que ce sont les comportements qui sont à risque? Chez les hétéros comme chez les homos! Grave pour un médecin… En plein Sidaction, je suis scandalisé! ».

[Mise à jour: 0h05] Pierre Bergé a réagi aux propos de Nora Berra, sur France 3: « Les propos de Nora Berra sont insupportables, a-t-il déclaré, cité par l’AFP. C’est de la discrimination et les propos choisis ne sont vraiment pas très malins. On sait très bien qu’il n’y a pas de population à risque, il n’y a que des pratiques à risque. Les homosexuels ont été les premiers touchés (par le virus du sida), ils se sont comportés dès sa découverte dans les années 80 de manière exemplaire. Ils ont donné l’exemple, ils ont pris les plus grandes précautions ».


A première vue on pourrait y voir de la simple maladresse. Mais dans le contexte des échanges qui ont eu lieu au sénat, il y a bien association VIH / homosexualité masculine, avec cette douce notion de "population" à risque prenant le pas sur la réalité du comportement à risque. C'est loin d'être anodin.


Haut
  
 
 Sujet du message: Re: L'homosexualité, contre-indiquée pour le don ?
MessagePublié: Jeu Avr 07, 2011 20:21 
Like a Virgin
Like a Virgin
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Dim Avr 03, 2011 15:00
Age: 31
Genre:
Cela dit, il y a bien une association homosexualité masculine / VIH justement. Parmi les nouvelles infections, le taux est 200 fois supérieur chez les homos en comparaison aux hétéros.
Cette position pour le don du sang et le don d'organes vient du fait qu'on a peur qu'un virus encore inconnu se propage de la même façon que le VIH, et aboutisse à un scandale sanitaire comme le sang contaminé dans quelques années.

Là où c'est ridicule c'est que ce virus inconnu pourrait très bien se transmettre plus facilement chez les hétéros, et dans ce cas on ferait quoi ?


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: L'homosexualité, contre-indiquée pour le don ?
MessagePublié: Jeu Avr 07, 2011 23:04 
Homo-gène
Homo-gène
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Sam Mai 13, 2006 19:55
Localisation: Paris
Age: 37
Genre:
L'idée d'interdire le don du sang aux gays est le risque de faux négatif. Le faux négatif est un risque pour un truc aussi courant que la transfusion sanguine. Mais cela n'a rien a voir avec un don d'organe.

Elle parle du taux d'infection 200x supérieur chez les gays, mais comme la moitié des nouvelles infection est celle des gays et l'autre celle des hétéros, alors (taux nouvelle infection gays)x(nombre de gays) = (taux nouvelle infection hétéros)x(nombre d'hétéros)

donc ce rapport de taux est (avec 3% de gays, ou plutot HSH) de 1/3% = 33x je vois pas comment ils obtiennent 200x.

Je regarde régulièrement leurs chiffres et je me rappelle que j'avais calculé que si on suivait leur calcul ils y avait 2x le nombres de contaminés du sida que celui annoncé en france. Enfin bref je regarde souvent leurs rapport et leurs nombre collent pas. Je me rassure en me disant qu'ils utilisent des modèles statistiques pour compter les gens qui sont séropositifs sans le savoir et que chez les gays c'est plus important, mais ils ne montrent pas leurs modèles et n'ont jamais répondu à mes courriers (INVS et compagnie). Alors quand je pense à leur enquete prévagay faites à la sortie du Dépot utilisé pour connaitre la prévalence du virus chez les HSH, je doutes de plus en plus de leur intentions.

De plus cette conne de Nora Bérante fait la confusion entre homosexuel et HSH (Hommes ayant du Sexe avec des Hommes - traduit de MSM : Men who have Se with men), sans même penser que les lesbiennes doivent avoir le taux de contamination le plus bas de toute les populations après les asexuels.

De toute façon demander l'orientation ou le fait d'avoir eu 1 rapport HSH est stupide. Les questions doivent être du type, combien avez vous eu de rapport protégé ou non dans telle période de temps, avec cela on établie une note de "queutard" pondéré plus fort si c'est des relations HSH ou avec des prostitués. Mais le mode actuel est stupide. Sachez que coucher avec une pute est bcp moins grave à leur yeux.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: L'homosexualité, contre-indiquée pour le don ?
MessagePublié: Ven Avr 08, 2011 10:15 
Like a Virgin
Like a Virgin
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Dim Avr 03, 2011 15:00
Age: 31
Genre:
En effet, c'est le risque de faux négatif qui fait interdire le don du sang aux homos, mais également les virus potentiels à ce jour non découverts. Source sûre car je l'ai entendu d'intervenants de l'EFS lors de cours.
Et le problème pour le don d'organes est le même que pour le don du sang en soi.

Je suis d'accord pour le type des questions qu'ils posent. Mais franchement, je ne pense pas que beaucoup de queutards oseraient répondre qu'ils le sont. De la même façon qu'il y a des gays qui mentent au médecin de l'EFS pour pouvoir donner leur sang.


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: L'homosexualité, contre-indiquée pour le don ?
MessagePublié: Ven Avr 08, 2011 12:48 
Aesoper : +1.

sufjstev a écrit:
En effet, c'est le risque de faux négatif qui fait interdire le don du sang aux homos, mais également les virus potentiels à ce jour non découverts.
En quoi l'orientation sexuelle est un critère par rapport aux virus potentiels non découverts et même par rapport au VIH ? Si on suit cette logique, on devrait aussi ajouter à la liste les immigrés d'Afrique sub-saharienne, des pays de l'est, de la chine, bref de tous les pays qui ne disposent pas de stats ou qui présentent des stats très élevées...

sufjstev a écrit:
Mais franchement, je ne pense pas que beaucoup de queutards oseraient répondre qu'ils le sont. De la même façon qu'il y a des gays qui mentent au médecin de l'EFS pour pouvoir donner leur sang.
Mais la question n'est pas de savoir si le donneur est queutard mais de savoir si la personne a eu des comportements à risque face au VIH dans les mois (>3-6 mois) entre le dernier test VIH et la donation de sang ou d'organe. Encore une fois l'orientation sexuelle n'a rien à voir avec le comportement à risque.


Haut
  
 
 Sujet du message: Re: L'homosexualité, contre-indiquée pour le don ?
MessagePublié: Ven Avr 08, 2011 13:10 
Like a Virgin
Like a Virgin
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Dim Avr 03, 2011 15:00
Age: 31
Genre:
Moooooog a écrit:
En quoi l'orientation sexuelle est un critère par rapport aux virus potentiels non découverts et même par rapport au VIH ? Si on suit cette logique, on devrait aussi ajouter à la liste les immigrés d'Afrique sub-saharienne, des pays de l'est, de la chine, bref de tous les pays qui ne disposent pas de stats ou qui présentent des stats très élevées...

C'est bien ce que j'ai dit, ce n'est pour moi pas un bon critère. On utilise le taux d'infection pour agiter le chiffon rouge mais ça n'a aucun rapport. Comme je le disais dans mon message, les virus non découverts n'ont pas plus de chance de suivre une transmission favorisée par les rapports homosexuels. Quand j'ai parlé de ceux de l'EFS, je n'ai pas dit qu'ils avaient raison, je donnais l'explication à ce refus de don.

Moooooog a écrit:
Mais la question n'est pas de savoir si le donneur est queutard mais de savoir si la personne a eu des comportements à risque face au VIH dans les mois (>3-6 mois) entre le dernier test VIH et la donation de sang ou d'organe. Encore une fois l'orientation sexuelle n'a rien à voir avec le comportement à risque.

Je réutilise seulement le terme de aesoper qui disait "queutard". Le problème c'est qu'on ne peut pas savoir avec certitude si la personne a eu un comportement à risque ou pas. Au lieu de passer du temps à poser des questions sur l'orientation sexuelle de la personne qui est en face, on ferait mieux de demander clairement si elle a eu une relation non protégée ou non, et histoire d'être sûr que la personne ne ment pas, la responsabiliser tous les donneurs en lui disant bien qu'il y a un receveur à la fin et qu'il a le droit qu'on lui dise la vérité.
3-6 mois, c'est même trop en soi. Maintenant, les nouveaux tests qui combinent la détection du VIH en lui-même et des anticorps anti-VIH peuvent détecter une infection récente de 15 jours en général. Or ces tests sont justement ceux qui sont réalisés pour chaque (!) don de sang ou d'organes. Donc en soi, comme la fenêtre de 15 jours où rien n'est détectable est la même chez les homos et les hétéros, il n'y a aucun motif valable à refuser le don.
C'est surtout que les politiques d'une part sont frileux et appliquent le principe de précaution à mort maintenant, parce qu'ils ne veulent pas se retrouver avec une affaire du sang contaminé bis. Et d'autre part, car de nombreux députés et élus en général ont toujours une vision totalement biaisée de l'homosexualité et que pour eux, SIDA, VIH, sodomie et homosexualité, ne sont que 4 synonymes.


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: L'homosexualité, contre-indiquée pour le don ?
MessagePublié: Ven Avr 08, 2011 13:36 
Ok, je n'étais pas sûr du sens de ta réponse.

Pour en revenir à cette Nora Berra, au delà du caractère potentiellement homophobe de ses propos, je trouve inquiétant qu'une secrétaire d'état à la santé, médecin de formation, n'ait toujours pas intégré ce qu'est le VIH et son mode de transmission. Ça fait quand même 30 ans qu'on a découvert ce virus, on en sait quand même un peu plus sur sa transmission, il ne s'agit pas d'une quelconque maladie orpheline qui touche un très faible pourcentage de la population... On peut au moins dire que ce lapsus est au moins très révélateur de son schéma de pensée, inacceptable mais tellement en phase avec une certaine vision de la société...


Haut
  
 
 Sujet du message: Re: L'homosexualité, contre-indiquée pour le don ?
MessagePublié: Dim Avr 10, 2011 23:28 
Homo-gène
Homo-gène
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Sam Mai 13, 2006 19:55
Localisation: Paris
Age: 37
Genre:
La problématique des autres donneurs à risque est un peu différente, car en tant que groupe ethnique ils ont des caractéristiques de groupes sanguin qui peuvent être rare donc utile (autre que ABO+/- il y en a une 30aine en tout).

Pour le dons d'organe il y en a tellement moins que de transfusion et la compatibilité est tellement plus dur à obtenir que de refuser un HMH est vraiment ridicule, surtout au regard des gens que cela peut sauver.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 8 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invité(s)


Tu ne peux pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Tu ne peux pas répondre aux sujets dans ce forum
Tu ne peux pas éditer tes messages dans ce forum
Tu ne peux pas supprimer tes messages dans ce forum

Rechercher pour:
Aller vers:  
cron

Powered by phpBB © 2000-2007 phpBB Group
Traduction réalisée par Maël Soucaze © 2010 phpBB.fr
© 2005-2021 et-alors.net. Reproduction interdite. N° CNIL : 1104460.
Contact forum: modérateurs. Contact administratif: .