Homo, bi, trans, hétéro,


Une autre vision du monde LGBT.
Moins de préjugés, plus d'information.

* Connexion   * Inscription
* FAQ    * Rechercher

Heures au format UTC + 1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 497 messages ]  Aller à la page Précédent  1 ... 27, 28, 29, 30, 31, 32, 33, 34  Suivant
Auteur Message
 Sujet du message: Re: Végétariens et/ou végétaliens en discussions
MessagePublié: Lun Août 25, 2014 13:18 
Khîpe it gouine on
Khîpe it gouine on
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Lun Déc 29, 2008 3:57
Localisation: Sur Vulvain
Salut Vi Venvie,

3 personnes, incluant Norma, t'ont expliqué comment citer les gens. Le post de Tsar un peu plus haut est d'une limpidité exemplaire. Pourquoi ne pas lire les réponses, même purement factuelles, qui te sont faites et continuer ensuite à longueur de post à prétendre que tu n'as pas eu de réponse ?

Une fois encore :

- pour citer une personne tu as un bouton "quote" au dessus de chaque post, tu cliques dessus et ça t'ouvre une fenêtre de réponse avec les message choisi entre les balises de citations. Tu enlèves les parties que tu ne souhaites pas citer en prenant soin de ne pas effacer la balise qui se présente comme telle (sans les espaces) : [ quote="bidule"]texte à citer blablabla[ /quote] et quand tu cliques sur envoyer tes citations apparaissent proprement et sont attribuées à leur auteur.

- tu peux si tu le souhaites le faire manuellement. Dans ce cas tu copies-colles le bout de texte que tu souhaites citer dans ta fenêtre de réponse et tu encadres le bout de texte par (sans espaces) : [ quote]bout de texte blablabla[ /quote] du coup quand tu cliques sur envoyer tes citations apparaissent proprement.

- lorsque tu cliques sur répondre, sous ta fenêtre de réponse, les messages précédant le futur tien apparaissent. Chaque post contient un bouton "quote" que tu peux utiliser pour citer les gens. La particularité de cette fonctionnalité est de pouvoir citer plusieurs personnes dans des cadres de citation séparés. Dans la fenêtre de réponse elles apparaitront comme tel (sans espaces) : [ quote="bidule"]bout de texte blablabla[ /quote]. Et une fois que tu auras cliqué sur "envoyer" elles apparaitront ainsi
norma a écrit:
Buvez de la javel pour la pureté de votre corps !
ou
Vi Venvie a écrit:
Mangez de l'arsenic, c'est naturel !

_________________
Les temps sont durs les gens sont mous


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Végétariens et/ou végétaliens en discussions
MessagePublié: Lun Août 25, 2014 13:23 
Queer-Master
Queer-Master
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Sam Juil 02, 2005 13:16
Localisation: Nantes
Age: 34
Genre:
J'ajouterai qu'à côté du bouton "Envoyer", il y a un bouton "Aperçu" qui te permet de prévisualiser tes messages, et donc de voir (sans le poster réellement) l'aspect qu'aura ton message une fois que tu auras cliqué sur "Envoyer".

_________________
Bloup.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Végétariens et/ou végétaliens en discussions
MessagePublié: Lun Août 25, 2014 13:30 
Homo ?
Homo ?
Hors-ligne

Inscrit le: Sam Août 23, 2014 20:18
Mizc a écrit:
Ça s'échauffe sérieusement par là.

Si vous êtes incapables de débattre sans vous taper dessus, je verrouillerai le topic et vous irez discuter de végétarisme et véganisme sur un autre forum.

Ceci est donc un petit rappel à l'ordre. Vi venvie, il est effectivement d'usage d'aller se présenter dans la section "Accueil" du forum avant de participer, et tu n'échappes pas à la règle.

Pour le ce qui a trait au fait de savoir qui a raison et qui a tort entre Vi venvie et Norma, quelle partie d'un message répondait à tel forumeur mais pas à un autre (sur un forum, on s'adresse à tout le monde, à moins d'envoyer un MP à une seule personne), ça n'a pas lieu de prendre 3 pages ici, vous pouvez vous envoyer des mots doux par MP (donc.)

Retour au calme SVP.

Merci.


je ne tarderais pas a me présenter, puisque qu'il en est donc l'usage ici. Et que c'est toi qui a l'attribution de faire respecter cet usage et qui m'en rappel la règle... Pour ce qui est de norma et des règles de qui parles a qui, je ne suis pas d'accord dans le cadre de norma et je m'en suis expliqué dans mon dernier message paru juste au dessus. Ceci dit je respect normalement cet usage quand ceux qui parlent utilisent une manière respectueuse de le faire.


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Végétariens et/ou végétaliens en discussions
MessagePublié: Lun Août 25, 2014 13:49 
QueerAssez PotemKhîpe
QueerAssez PotemKhîpe
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Dim Jan 10, 2010 23:20
Localisation: A l'Ouest de Guildo Horn
Allez, un dernier élan de patience pour tenter encore une fois de répondre du factuel aux allégations fantaisistes :

Vi venvie a écrit:
l y a plus de maladie d’Alzheimer et de sclérose en plaque qu'il n'y en a jamais eu. Et oui je pense que par nos gènes nous sommes prédisposé a développé des maladies. Mais cela n'est pas pour autant que cela se fera. Donc en fonction de notre hygiène de vie alimentaire, et psychique,et de la pollution, ont aura la possibilité de les développer ou pas. Encore une fois pas la peine d'étude ou de sortir de st cyr ou de la cuisse de Jupiter pour avoir cette capacité de le penser. On va inverser les rôles si tu veux t'amuser a ce jeux et démontre moi que c'est l'inverse ? Par ta pensé et ta logique, pas par des études auquel je n'accorde que très peu de crédit dans le monde actuel.


C'est comme si je te disais que Obama était un fils de reptilien qui a signé un pacte avec Satan et que je te demandais de me prouver toi le contraire. Ou que j'affirmais que tu viens du lobby des évangélistes en infiltration et que je te demandais de prouver que tu ne l'est pas. Et qu'à chaque preuve que tu avancais, je la refutais en disant que ta preuve fait partie du complot. Ca n'a pas de sens.
Tu dis qu'il y a plus de malade qu'avant mais tu t'appuies sur rien pour affirmer ça à part ton intuition. Si ça se trouve mon voisin va me dire qu'il y en a moins, et ma boulangère qu'il y en a autant.
Et ensuite, actuellement, des équipes entières de spécialistes de ces maladies qui bossent dessus depuis des années cherchent encore les causes. Elles sont inconnues. Puis ce qu'on ne sait pas encore à quoi c'est du, te peux pas affirmer ton intuition comme une vérité évidente.

Vi venvie a écrit:
je te cite "la terre en culture bio s'appauvrie plus vite que la terre en agriculture qui utilise des phytosanitaire.."
Ecoute norma, même si une étude arrive a prouver ça, moi je suis désolé mais la présence d’insecte, de verres de terre, d'abeille ( vivante) est un engendrement de vie a la vie, et ne peut nourrir que la vie. Dès que tu met des choses qui tuent la vie, cela ne peut pas engendrer plus de vie. Dés que tu éradiques d'un sol tout ce qu'il y a de vivant comme plantes, pour ne faire que de la monoculture alternative, déjà la terre commence a s’appauvrir. Aucune étude commander pour servir des intérêts industriel ne pourra me faire avaler l'inverse. Et c'est pour cela que je me permet de dire que j'ai encore un cerveau qui marche suffisamment pour différencier les aberrations des choses censés que l'ont essaye de m'abreuver. Au risque de passer pour une personne qui a un ego démesuré.


Tiobb, agriculteur de son état, nous a expliqué ça page 17.

Tiobb a écrit:
J'explicite mes dires:

Le bio fait mourrir les sols.
Le bio va éradiquer des espèces et en faire proliférer d'autres nuisibles.

Le bio fait mourrir le sol, car on y apporte plus rien, surtout en éléments pour nourrir les plantes.
Le sol n'est plus beaucoup travaillé, voir pas du tout, donc des souches de maladies (chamignons) s'y installent, et ne laissent aucune chance aux cultures de développer leurs atouts.

Tu laisses un sol en bio pendant 10 ans, même avec de bonnes rotations, si il n'y a pas d'apports d'amendements organiques et calciques selon le type de sol, tes cultures seront de plus en plus sensibles aux maladies et moindre incidents climatiques...

Perso, quand mon blé est malade, je le soigne pour ne pas qu'il meurt, et que le grain qu'il produit soit consommable par les animaux et les humains, car les sol sont bourrés de mycotoxine qui ne demande qu'à trouver un support pour se développer.
Une mycotoxine, c'est un champignon toxique en résumé.

La disparition d'èspèces et la prolifération d'autres:

Seul les espèces super résistantes aux variations de climat sauront rester en vie, et avec l'apauvrissement des sols en élements nutritifs pour les plantes saura éradiquer à lui seul une bonne partie des espèces.
De même, les chardons, orties, divers plantes allergènes sauront prendre la place des plantes alimentaires, et les parcelles ensemencées n'auront rien à apporter pour nourir les hommes.

Le bio, ok, mais il va falloir beaucoup de surfaces pour nourir le monde, et beaucoup beaucoup de main d'oeuvre pour faire le boulot des champs, ou alors, beaucoup de pétrole pour arriver à récolter quelque chose de consommable par l'homme et les animaux.

Je ne dit pas que c'est impossible de faire du bio, mais la nature saura rappeler à l'humain qu'elle est plus forte que lui.
L'humain supprime des terres nourricières, la nature supprimera une partie de l'humain.

Il faut savoir ce que l'on veut en fait, on ne peut pas vouloir tout en bio, et se permettre d'aller chercher des médocs à la pharmacie....

Il vaut mieux manger sainement et utiliser le moins possible de médocs, mais savoir qu'ils sont là...

On appelle sa l'agriculture raisonnée en fait...


Vi venvie a écrit:
je te cite "Uniquement si tu considères que seuls les phytosanitaires sont toxiques pour l'homme et que les parasites, microbes, bactéries et champignons présents sur les légumes non-traités ne sont pas des toxines. Ce qui est faux."

Ah bon il est dangereux de manger des produits non traité ?
Il y a des intoxications au produits bio non traité ?
Non mais tu troll là ou quoi ?


Je ne trolle pas du tout.
Les céréales non traitées, les légumes, les patates, peuvent souffrir d'infections par champignons ou bactéries, elles-mêmes toxiques pour l'homme.
C'est le cas de l'ergotisme pour le seigle et le blé pour citer le plus connue. Mais il y a aussi la listéria, les E. Colis, et bien d'autres.

_________________
Tu sais, la prof/collègue/meilleure amie dont tu es folle et qui est en couple avec son copain depuis 8 ans ? Quand elle t'a souri il y'a six mois en te rendant ton crayon, ou qu'elle a mis un sucre dans ton café ou fini son sms par un smiley : ce n'était pas une déclaration d'amour réciproque interdit. Elle était juste polie. Alors arrête de te faire des films, et va draguer des gouines.

"Avoir l'esprit ouvert ne signifie pas l'avoir béant à toutes les sottises" - Jean Rostand.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Végétariens et/ou végétaliens en discussions
MessagePublié: Lun Août 25, 2014 14:04 
Homo ?
Homo ?
Hors-ligne

Inscrit le: Sam Août 23, 2014 20:18
moniiique a écrit:
Salut Vi Venvie,

3 personnes, incluant Norma, t'ont expliqué comment citer les gens. Le post de Tsar un peu plus haut est d'une limpidité exemplaire. Pourquoi ne pas lire les réponses, même purement factuelles, qui te sont faites et continuer ensuite à longueur de post à prétendre que tu n'as pas eu de réponse ?


Bonjour moniiique,

Merci de m'indiquer pour la troisième fois comment citer.
C'est vrai que je n'y arrive pas quand il est question de citer des personnes sur des pages anterieurs ou de citer plusieurs fois sur la même page la même personne dans le même corps de texte.

Faut que je fasse des essai dans le vide pour me rôder.
Désolé d’embêter tous le monde avec mon incapacité a le faire.


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Végétariens et/ou végétaliens en discussions
MessagePublié: Lun Août 25, 2014 14:13 
Khîpe it gouine on
Khîpe it gouine on
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Lun Déc 29, 2008 3:57
Localisation: Sur Vulvain
J'ai fermé ta balise "quote" pour que ta citation apparaisse proprement. C'est basique : pour que quelque chose apparaisse dans une fonctionnalité donnée il faut encadrer le texte en question par ce qui s'appelle des "balises". Pour les citations le mot contenu dans la balise (entre crochet) est "quote" qui signifie "citer" en anglais. Il faut "ouvrir" la balise en inscrivant le mot "quote" entre crochets et sans guillemets, écrire le texte en question et "fermer" la balise en inscrivant "/quote" entre crochets et sans guillemets.

Toutes les balises sont faites pareil [balise] pour ouvrir et [/balise] pour fermer avec le texte entre les deux. Ça marche pour tout, le gras (b), l'italique (i), la taille (size=un nombre), la couleur (color=un numéro pantone) et bien évidemment les citations (quote) etc.

_________________
Les temps sont durs les gens sont mous


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Végétariens et/ou végétaliens en discussions
MessagePublié: Lun Août 25, 2014 14:17 
Queer-Master
Queer-Master
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Jeu Oct 27, 2011 14:13
Age: 27
Genre:
Citer:
Je suis venue sur les conseils de quelqu'un parce que vous parliez de choses qui m'intéressent.
On se demande bien qui.
Citer:
Par ailleurs je suis opposé au communautarisme.
Bienvenue sur notre site communautaire !
Citer:
Alors est-ce que cela répond a une partie de ta question ? peut-être pas vraiment, mais encore une fois ce sera ma réponse a moi. Mes réponses ne sont pas conforment a ce que vous attendez parce que je ne suis réglementaire en rien.
Faut il en comprendre (et je ne présuppose pas cette fois) que tu vas continuer à poster en ignorant tout ou partie des réponses qui te sont données et en ne parlant que de ce qui t'intéresse toi ? Autant je suis d'accord pour contester certaines règles, autant celle concernant la basique courtoisie d'essayer de tenir compte de ce qui t'es répondu dans un débat entre gens civilisé me paraît une règle essentielle. Il n'y a pas d'accord toltèque pour ça ?
Citer:
je te cite encore: "Vivenvie, permet moi de te demander si avant de t'inscrire juste pour débiter tes poncifs prosélytes, tu as pris le temps de lire les 26 pages de débat dans ce topic qui précédent ton arrivée-comme-le-messie et où toute les absurdités que tu racontes on déjà trouvé des réponses ?"

Quand on se permet de parler a quelqu'un, avec cette condescendance, de celui qui a la certitude d'être de ceux qui pensent avoir raison alors il ne faut pas s'attendre a avoir en face des réponses a toutes tes questions. Je ne suis pas une chose a ta disposition. Quand on veut des réponses normales de ma part, on s'adresse a moi normalement. C'est la règle que j'ai établis pour me faire respecter. Si elles ne te correspond pas, ne t'adresses plus a moi stp ou alors fait donc un effort de courtoisie.
La courtoisie, ça doit marcher dans les deux sens il me semble, cf juste au dessus. Donc, les as tu lues, ces 26 pages ?
Citer:
je te cite "la terre en culture bio s'appauvrie plus vite que la terre en agriculture qui utilise des phytosanitaire.."
Ecoute norma, même si une étude arrive a prouver ça, moi je suis désolé mais la présence d’insecte, de verres de terre, d'abeille ( vivante) est un engendrement de vie a la vie, et ne peut nourrir que la vie. Dès que tu met des choses qui tuent la vie, cela ne peut pas engendrer plus de vie. Dés que tu éradiques d'un sol tout ce qu'il y a de vivant comme plantes, pour ne faire que de la monoculture alternative, déjà la terre commence a s’appauvrir. Aucune étude commander pour servir des intérêts industriel ne pourra me faire avaler l'inverse. Et c'est pour cela que je me permet de dire que j'ai encore un cerveau qui marche suffisamment pour différencier les aberrations des choses censés que l'ont essaye de m'abreuver. Au risque de passer pour une personne qui a un ego démesuré.
J'ai bien peur que si tu penses des arguments basés sur "la vie qui engendre la vie et ne peut nourrir que la vie" et sur ton cerveau (qui marche tellement mieux que les notres) ont plus de valeur que qu'une preuve, le dialogue sera impossible. On a un problème de méthode. Si quelque chose démontre que tu te trompes, soit tu démontres en retour la faille dans le raisonnement, soit tu l'acceptes. Crier au lobby et à la triche mais ne rien apporter en retour que des croyances, j'espère que tu réalise que ça ne convaincra pas grand monde.
Peut être effectivement que l'affirmation de Norma est fausse, mais il faut que tu démontres en quoi, que tu argumentes en te basant sur des faits, sans quoi c'est un dialogue de sourds. Tu as dit je cite "moi j'ai arrêté les batailles de liens stériles". Pas nous. Parce qu'un lien n'est jamais stérile : on peut toujours rechercher comment une étude à été réalisée, avec quelle méthode, comment elle a été financée etc... Alors qu'un dogme émanant de ton esprit... Qu'est-ce que tu veux qu'on te réponde ! "C'est faux et voilà la preuve", oui mais tu ne crois pas aux preuves...
Alors bien sur, on pourrait sortir des dogmes de notre cru et élaborer des théories fumeuses pour te répondre (ou comme tu préfères appeller ça "Par ta pensé et ta logique, pas par des études auquel je n'accorde que très peu de crédit dans le monde actuel."), et tu aimerais ça parce qu'on se mettrait à ton niveau. Mais non, on ne fonctionne pas comme ça.


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Végétariens et/ou végétaliens en discussions
MessagePublié: Lun Août 25, 2014 15:34 
Homo ?
Homo ?
Hors-ligne

Inscrit le: Sam Août 23, 2014 20:18
Norma a écrit:
Allez, un dernier élan de patience pour tenter encore une fois de répondre du factuel aux allégations fantaisistes :

Vi venvie a écrit:
l y a plus de maladie d’Alzheimer et de sclérose en plaque qu'il n'y en a jamais eu. Et oui je pense que par nos gènes nous sommes prédisposé a développé des maladies. Mais cela n'est pas pour autant que cela se fera. Donc en fonction de notre hygiène de vie alimentaire, et psychique,et de la pollution, ont aura la possibilité de les développer ou pas. Encore une fois pas la peine d'étude ou de sortir de st cyr ou de la cuisse de Jupiter pour avoir cette capacité de le penser. On va inverser les rôles si tu veux t'amuser a ce jeux et démontre moi que c'est l'inverse ? Par ta pensé et ta logique, pas par des études auquel je n'accorde que très peu de crédit dans le monde actuel.


C'est comme si je te disais que Obama était un fils de reptilien qui a signé un pacte avec Satan et que je te demandais de me prouver toi le contraire. Ou que j'affirmais que tu viens du lobby des évangélistes en infiltration et que je te demandais de prouver que tu ne l'est pas. Et qu'à chaque preuve que tu avancais, je la refutais en disant que ta preuve fait partie du complot. Ca n'a pas de sens.
Tu dis qu'il y a plus de malade qu'avant mais tu t'appuies sur rien pour affirmer ça à part ton intuition. Si ça se trouve mon voisin va me dire qu'il y en a moins, et ma boulangère qu'il y en a autant.
Et ensuite, actuellement, des équipes entières de spécialistes de ces maladies qui bossent dessus depuis des années cherchent encore les causes. Elles sont inconnues. Puis ce qu'on ne sait pas encore à quoi c'est du, te peux pas affirmer ton intuition comme une vérité évidente.

Norma tu t'exprime de façon méprisante a mon egard ?
Je vais te répondre car apparemment sur ce forum il est d'usage de troller a mort et de parler de manière méprisante a ses interlocuteurs. Tu ne peux pas t'exprimer avec gentillesse et courtoisie en disant au final la même chose ?
Moi je trouve vraiment incroyable qu'on te laisse parler sur ce ton et que l'on me reproche de ne pas te répondre.

Je devrais t'ignorer comme au début, mais apparemment cela se retourne contre moi au final.

Alors venons en au fait; Il y a plus de maladie d’Alzheimer et de sclérose en plaque et cela est de notoriété publique, c'est deux grandes causes qui défraye la chronique régulièrement. Je ne vois pas particulièrement ce que tu y trouves de bizarre et d'inacceptable en soi, n'importe quel moteur de recherche te donnera les chiffres que tu penses contestables.


Tiobb, agriculteur de son état, nous a expliqué ça page 17.

Tiobb a écrit:
J'explicite mes dires:

Le bio fait mourrir les sols.
Le bio va éradiquer des espèces et en faire proliférer d'autres nuisibles.

Le bio fait mourrir le sol, car on y apporte plus rien, surtout en éléments pour nourrir les plantes.
Le sol n'est plus beaucoup travaillé, voir pas du tout, donc des souches de maladies (chamignons) s'y installent, et ne laissent aucune chance aux cultures de développer leurs atouts.

Tu laisses un sol en bio pendant 10 ans, même avec de bonnes rotations, si il n'y a pas d'apports d'amendements organiques et calciques selon le type de sol, tes cultures seront de plus en plus sensibles aux maladies et moindre incidents climatiques...

Perso, quand mon blé est malade, je le soigne pour ne pas qu'il meurt, et que le grain qu'il produit soit consommable par les animaux et les humains, car les sol sont bourrés de mycotoxine qui ne demande qu'à trouver un support pour se développer.
Une mycotoxine, c'est un champignon toxique en résumé.

La disparition d'èspèces et la prolifération d'autres:

Seul les espèces super résistantes aux variations de climat sauront rester en vie, et avec l'apauvrissement des sols en élements nutritifs pour les plantes saura éradiquer à lui seul une bonne partie des espèces.
De même, les chardons, orties, divers plantes allergènes sauront prendre la place des plantes alimentaires, et les parcelles ensemencées n'auront rien à apporter pour nourir les hommes.

Le bio, ok, mais il va falloir beaucoup de surfaces pour nourir le monde, et beaucoup beaucoup de main d'oeuvre pour faire le boulot des champs, ou alors, beaucoup de pétrole pour arriver à récolter quelque chose de consommable par l'homme et les animaux.

Je ne dit pas que c'est impossible de faire du bio, mais la nature saura rappeler à l'humain qu'elle est plus forte que lui.
L'humain supprime des terres nourricières, la nature supprimera une partie de l'humain.

Il faut savoir ce que l'on veut en fait, on ne peut pas vouloir tout en bio, et se permettre d'aller chercher des médocs à la pharmacie....

Il vaut mieux manger sainement et utiliser le moins possible de médocs, mais savoir qu'ils sont là...

On appelle sa l'agriculture raisonnée en fait...


je n'ai pas de leçon d'agriculture a donner a tiobb
Mais qu'il contact Pierre Rabhi ou une de ses associations pour qu'il lui explique comment cultiver en hamonie et bonne inteligence avec la nature, ses nuisibles, ses champignons, etc etc...
Je suis moi même issue du milieu biodynamique mais je n'en maîtrise pas totalement l'usage a l'heure actuelle bien que je ne soi pas un débutant en la matière mais ne voudrait pas paraitre insultant vis a vis de tiobb. Alors je préfères qu'il a un de ses paires qui cultive comme pierre rabhi depuis 30 ans une terre caillouteuse et impropre a la culture qui lui a permis de prouver ses théories et qui fait de lui une référence mondiale en la matière, invité constamment y compris dans le desert ou il apprend au locaux du coin a faire pousser ce qui peut pousser sur n'importe qu'elle terre ou non terre.

Il y a toute forme d'agriculture Biologique.
Il y a la biodynamique.
La permaculture biologique ou bio dynamique.

Mais la permaculture est une science dont les racines ont débutée avec Rudolph steiner dont la biodynamie est issue.
Ceci dit la terre était cultivée depuis des millénaires sans produits actuel, et nous a laissé en héritage de l'humus sur plusieurs centimètres qui diminue chaque année a cause de l'agriculture actuelle... Les états unis qui en sont le plus parfais exemple sont obligé d'inventé des herses qui creusent la terre de plus en plus profondément pour retrouver de l'humus capable de nourrir les mono cultures en engrais chimiques et pesticides qui ont appauvri la surface de celles-ci.

Ah bon il est dangereux de manger des produits non traité ?
Il y a des intoxications au produits bio non traité ?
Non mais tu troll là ou quoi ?


Je ne trolle pas du tout.
Les céréales non traitées, les légumes, les patates, peuvent souffrir d'infections par champignons ou bactéries, elles-mêmes toxiques pour l'homme.
C'est le cas de l'ergotisme pour le seigle et le blé pour citer le plus connue. Mais il y a aussi la listéria, les E. Colis, et bien d'autres.[/quote]

Bien Norma, tu as raison, elles peuvent être porteuses de maladies et de bactéries pour certaine mortelles pour l'homme, mais dans certaine conditions. J'ai une expérience de vie de l'agriculture sans pesticides ni engrais chimique qui prouvent que cela doit pas arrivé souvent et que si c'était le cas je doute pas une seconde que les labos vendeurs des produits agricole, le mettrait en avant un million de fois grossit, pour bien faire peur a la population de façon a vendre mieux leur produits, c'est pas du domaine du complot mais de bonne guerre. Je suis désolé quand on respect les règles de la nature et qu'il n'y a pas de fermentation contrôlée ou incontrôlé, il n'y a pas de danger a manger dans la nature les fruits et légumes qui y poussent et encore moins sur les étalages de ceux qui les vendent.


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Végétariens et/ou végétaliens en discussions
MessagePublié: Lun Août 25, 2014 15:40 
Homo ?
Homo ?
Hors-ligne

Inscrit le: Sam Août 23, 2014 20:18
Nomade a écrit:
J'ajouterai qu'à côté du bouton "Envoyer", il y a un bouton "Aperçu" qui te permet de prévisualiser tes messages, et donc de voir (sans le poster réellement) l'aspect qu'aura ton message une fois que tu auras cliqué sur "Envoyer".



Merci pour ces indications Nomade :copain:


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Végétariens et/ou végétaliens en discussions
MessagePublié: Lun Août 25, 2014 15:48 
Homo ?
Homo ?
Hors-ligne

Inscrit le: Sam Août 23, 2014 20:18
Tsar a écrit:
OFF-Topic :
Vi venvie a écrit:
Pour le reste, j'attend d'apprendre a faire des citations pour pourvoir être cohérent et dialoguer comme vous le faites aisément.

Clique sur le bouton "citer" en bas à droite du message auquel tu veux répondre. Par ailleurs, lorsque tu cliques directement sur "répondre" en bas de la page, tu verras apparaître, sous la fenêtre de traitement de texte, les dix ou quinze derniers messages du topic, avec le bouton "citer" en haut à droite de chacun d'entre eux. En cliquant dessus, tu les intègres directement dans ton message, et tu peux ainsi répondre à plusieurs posts en un seul. Dans le traitement de texte, les messages cités apparaissent sous cette forme : [quote= "nom du membre que tu cites" ] texte du message cité [ /quote ].



Au fait j'ai pas eu le temps de te remercier ce matin dés la première heure, mais en fait j'aurais du commencer par toi.
J'espère que tu m'en excuseras.

Amitié
Vi venvie, un potentiel ami qui apprécie les gens super gentil, qui prennent le temps pour rien gagner eux même, d'expliquer gratuitement des choses, qui aide les autres dans leur vie.


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Végétariens et/ou végétaliens en discussions
MessagePublié: Lun Août 25, 2014 17:22 
Homo ?
Homo ?
Hors-ligne

Inscrit le: Sam Août 23, 2014 20:18
Nomis a écrit:
Citer:
Je suis venue sur les conseils de quelqu'un parce que vous parliez de choses qui m'intéressent.
On se demande bien qui.
Citer:
Par ailleurs je suis opposé au communautarisme.
Bienvenue sur notre site communautaire !
Citer:
Alors est-ce que cela répond a une partie de ta question ? peut-être pas vraiment, mais encore une fois ce sera ma réponse a moi. Mes réponses ne sont pas conforment a ce que vous attendez parce que je ne suis réglementaire en rien.
Faut il en comprendre (et je ne présuppose pas cette fois) que tu vas continuer à poster en ignorant tout ou partie des réponses qui te sont données et en ne parlant que de ce qui t'intéresse toi ? Autant je suis d'accord pour contester certaines règles, autant celle concernant la basique courtoisie d'essayer de tenir compte de ce qui t'es répondu dans un débat entre gens civilisé me paraît une règle essentielle.

J'ai répondu longuement a norma si c'est a cela que tu fais références ?
Tu fais une enquête sur moi ?
Tu as besoin que je te dise qui m'a invité ?

Nomis a écrit:
Citer:
J'ai bien peur que si tu penses des arguments basés sur "la vie qui engendre la vie et ne peut nourrir que la vie" et sur ton cerveau (qui marche tellement mieux que les notres) ont plus de valeur que qu'une preuve, le dialogue sera impossible. On a un problème de méthode. Si quelque chose démontre que tu te trompes, soit tu démontres en retour la faille dans le raisonnement, soit tu l'acceptes. Crier au lobby et à la triche mais ne rien apporter en retour que des croyances, j'espère que tu réalise que ça ne convaincra pas grand monde.

Non effectivement je ne réalise pas que l'évidence des choses que j'exposes clairement, ne touche pas votre logique et votre bon sens, car cela serait une première pour moi, mais vous le fait exprès peut-être ? je ne suis pas encore sur ? mais je le pense fortement quand même...

Après toi, ce que j'ai pu comprendre de mes lectures, tu serais dans le domaine médical et norma plus particulièrement biologique ?Je peux comprendre a la fois votre agressivité qui pourrais être lié a votre prépa ? Mais aussi votre besoin d’exactitude inhérente au formatage de votre formation réciproque ?
il n'en reste pas moins que mes développements sont d'une constante logique et ne fluctue pas comme quelqu'un qui manipule la vérité, je ne fais pas des pirouette intellectuelle stériles pour avoir si possible raison. Je développe un courant de pensé dont on est un certain nombre a se sentir affilié. Là ou je suis différent c'est dans la façon de les lier entre elles entre agriculture, philosophie, médecine, spiritualité, car ce sont les domaines qui me semble important dans la vie et dont je m'informe depuis longtemps.

Pour ce qui est des lobbys. Qui croit encore que le monde n'est pas régit par eux ? Que ferait alors les 20 000 Lobbyiste professionnel de Bruxelles ? Du tricot ? de la belote ? il sont la pour le plaisir ? Excuse moi sans vouloir te manquer de respect ou t'insulter, mais il y a quand même un peu de naïveté dans ce que tu me dis ! non ?


Nomis a écrit:
Citer:
Peut être effectivement que l'affirmation de Norma est fausse, mais il faut que tu démontres en quoi, que tu argumentes en te basant sur des faits, sans quoi c'est un dialogue de sourds. Tu as dit je cite "moi j'ai arrêté les batailles de liens stériles". Pas nous. Parce qu'un lien n'est jamais stérile : on peut toujours rechercher comment une étude à été réalisée, avec quelle méthode, comment elle a été financée etc... Alors qu'un dogme émanant de ton esprit... Qu'est-ce que tu veux qu'on te réponde ! "C'est faux et voilà la preuve", oui mais tu ne crois pas aux preuves...
Alors bien sur, on pourrait sortir des dogmes de notre cru et élaborer des théories fumeuses pour te répondre (ou comme tu préfères appeller ça "Par ta pensé et ta logique, pas par des études auquel je n'accorde que très peu de crédit dans le monde actuel."), et tu aimerais ça parce qu'on se mettrait à ton niveau. Mais non, on ne fonctionne pas comme ça.


Les liens sont stériles et tu ne sauras jamais même avec une études poussé, les origines des commanditaires, leur intention véritable et si l’honnêteté de cette étude est réelle ou pas. De mon point de vue, aucune étude même gouvernemental n'est neutre.

La neutralité et l’honnêteté n'est pas de ce monde, c'est une des bases de la philosophie. Qui dit quoi ? et dans quel but ? pour servir quel intérêt ? et par qui celui qui le dit a été formaté ?

Je préférerais effectivement des arguments développé par vous sur des exemples de la vie courante, du style, le fumier est plein de bactéries et le répandre sur la terre la nourrit, dès lors que l'on met des insecticides et herbicides on tue un certain nombre d'entre elles et au passage, ce que j'appel la vie qui donne plus de vie a la vie. Ben ça, si tu appel cela un dogme ? Ma parole, effectivement on peut pas se comprendre.

Désolé c'est imbitable mon truc je comprends rien a comment on fait de multiple citation c'est super relou... pfff c'est vraiment décourageant. là j'en ai vraiment marre...Bon si vous arrivez a comprendre tant mieux. Sinon excusez moi je vais essayer de trouver a vraiment le faire bien...


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Végétariens et/ou végétaliens en discussions
MessagePublié: Lun Août 25, 2014 18:41 
QueerAssez PotemKhîpe
QueerAssez PotemKhîpe
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Dim Jan 10, 2010 23:20
Localisation: A l'Ouest de Guildo Horn
Vi venvie a écrit:
Les liens sont stériles et tu ne sauras jamais même avec une études poussé, les origines des commanditaires, leur intention véritable et si l’honnêteté de cette étude est réelle ou pas. De mon point de vue, aucune étude même gouvernemental n'est neutre.

La neutralité et l’honnêteté n'est pas de ce monde, c'est une des bases de la philosophie. Qui dit quoi ? et dans quel but ? pour servir quel intérêt ? et par qui celui qui le dit a été formaté ?

Je préférerais effectivement des arguments développé par vous sur des exemples de la vie courante, du style, le fumier est plein de bactéries et le répandre sur la terre la nourrit, dès lors que l'on met des insecticides et herbicides on tue un certain nombre d'entre elles et au passage, ce que j'appel la vie qui donne plus de vie a la vie. Ben ça, si tu appel cela un dogme ? Ma parole, effectivement on peut pas se comprendre.


http://www.zetetique.fr/index.php/dossiers/256-zetetique-theorie-complot
Citer:
L'esprit critique tend à se méfier des théories du complot parce qu'elles naissent de leur propre réfutation. Explication : en règle générale, on considère à juste titre que « l'absence de la preuve n'est pas la preuve de l'absence ». La conséquence logique de ce principe est qu'il est impossible de démontrer l'inexistence de quelque chose, et que l'on doit donc démontrer positivement ce qu'on affirme exister. Une chose qui n'est pas démontrée est ainsi considérée, en science, comme inexistante jusqu'à preuve du contraire (sachant qu'une véritable ouverture d'esprit implique d'imaginer aussi que cette « preuve du contraire » ne vienne jamais parce que le phénomène considéré n'existe pas tout court).

Des théories irréfutables
Les complotistes, eux, dévoient ce principe. Puisqu'ils n'ont pas de preuve que leur théorie est la bonne, au lieu de remettre en question leur opinion, ils vont imaginer que les preuves existent, mais qu'elles ont été dissimulées ou supprimées par quelque sombre personnage ou institution. C'est là un bel exemple de réduction au plus court de ce qu'on appelle communément la dissonance cognitive : plutôt que de revenir sur une croyance qui fonde en partie ou en totalité sa personnalité, le partisan du complot aura tendance à échafauder ce genre de théorie ou à s'y accrocher. Si l'absence de preuve n'est pas la preuve de l'absence, pour le complotiste, l'absence de preuve devient preuve du complot. Pour lui, s'il n'y a pas de preuve, ce n'est pas parce que la théorie qu’il soutient est fausse (chose inconcevable), c'est parce qu'elles ont été supprimées. Et donc, qu'il y a complot pour les faire disparaître. Et quand on fait remarquer qu'il n'y a pas de preuves d'une telle conspiration, on vous rétorquera que c'est normal, puisque le complot les a toutes fait disparaître. Ainsi, la théorie du complot s'autoalimente en permanence.

_________________
Tu sais, la prof/collègue/meilleure amie dont tu es folle et qui est en couple avec son copain depuis 8 ans ? Quand elle t'a souri il y'a six mois en te rendant ton crayon, ou qu'elle a mis un sucre dans ton café ou fini son sms par un smiley : ce n'était pas une déclaration d'amour réciproque interdit. Elle était juste polie. Alors arrête de te faire des films, et va draguer des gouines.

"Avoir l'esprit ouvert ne signifie pas l'avoir béant à toutes les sottises" - Jean Rostand.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Végétariens et/ou végétaliens en discussions
MessagePublié: Lun Août 25, 2014 19:24 
Homo ?
Homo ?
Hors-ligne

Inscrit le: Sam Août 23, 2014 20:18
http://www.zetetique.fr/index.php/dossiers/256-zetetique-theorie-complot
Citer:
L'esprit critique tend à se méfier des théories du complot parce qu'elles naissent de leur propre réfutation. Explication : en règle générale, on considère à juste titre que « l'absence de la preuve n'est pas la preuve de l'absence ». La conséquence logique de ce principe est qu'il est impossible de démontrer l'inexistence de quelque chose, et que l'on doit donc démontrer positivement ce qu'on affirme exister. Une chose qui n'est pas démontrée est ainsi considérée, en science, comme inexistante jusqu'à preuve du contraire (sachant qu'une véritable ouverture d'esprit implique d'imaginer aussi que cette « preuve du contraire » ne vienne jamais parce que le phénomène considéré n'existe pas tout court).

Des théories irréfutables
Les complotistes, eux, dévoient ce principe. Puisqu'ils n'ont pas de preuve que leur théorie est la bonne, au lieu de remettre en question leur opinion, ils vont imaginer que les preuves existent, mais qu'elles ont été dissimulées ou supprimées par quelque sombre personnage ou institution. C'est là un bel exemple de réduction au plus court de ce qu'on appelle communément la dissonance cognitive : plutôt que de revenir sur une croyance qui fonde en partie ou en totalité sa personnalité, le partisan du complot aura tendance à échafauder ce genre de théorie ou à s'y accrocher. Si l'absence de preuve n'est pas la preuve de l'absence, pour le complotiste, l'absence de preuve devient preuve du complot. Pour lui, s'il n'y a pas de preuve, ce n'est pas
parce que la théorie qu’il soutient est fausse (chose inconcevable), c'est parce qu'elles ont été supprimées. Et donc, qu'il y a complot pour les faire disparaître. Et quand on fait remarquer qu'il n'y a pas de preuves d'une telle conspiration, on vous rétorquera que c'est normal, puisque le complot les a toutes fait disparaître. Ainsi, la théorie du complot s'autoalimente en permanence.
[/quote]


Norma tu me sorts un copier collé sur les complots, soit. j'ai parlé de complot ? Non ? j'ai parlé d’intérêt financier et de lobbys ! Et alors cela n'existe pas dans ta vision du monde, dans ce que tu perçois dans le monde. Il me semble pourtant toi qui est dans le médical biologique, tu n'est pas sans savoir que l'organisme qui délivre les autorisations de mise sur le marché des médicaments, et entacher par des conflits d’intérêt majeur, touchant jusqu'a son directeur. Alors on va pas parler de complot, mais d'interêt financier qui poussent certain a aller jusqu'a mentir pour gagner plus d'argent.

Ton copier collé ne me démontre qu'une seule chose en faite, ton incapacité intellectuel à défendre tes propres idées sans l'aide de tes liens et de tes copier collé. Désolé de t'attaqué de la sorte mais tu ne récoltes que le triste retour de ton comportement soit outrageant, soit méprisant, de celle qui se croit supérieur, et crois détenir la vérité.

La vérité personne ne l'a car elle est complexe et personne n'a le cerveau assez gros ni les connaissances assez vastes pour en faire la synthèse. Tout au plus je m’efforce de m'en rapprocher et c'est déjà pas facile crois moi.


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Végétariens et/ou végétaliens en discussions
MessagePublié: Lun Août 25, 2014 19:33 
QueerAssez PotemKhîpe
QueerAssez PotemKhîpe
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Dim Jan 10, 2010 23:20
Localisation: A l'Ouest de Guildo Horn
Vi venvie a écrit:
Norma [ ...] toi qui est dans le médical biologique

Ah bon ? :chaipas:

_________________
Tu sais, la prof/collègue/meilleure amie dont tu es folle et qui est en couple avec son copain depuis 8 ans ? Quand elle t'a souri il y'a six mois en te rendant ton crayon, ou qu'elle a mis un sucre dans ton café ou fini son sms par un smiley : ce n'était pas une déclaration d'amour réciproque interdit. Elle était juste polie. Alors arrête de te faire des films, et va draguer des gouines.

"Avoir l'esprit ouvert ne signifie pas l'avoir béant à toutes les sottises" - Jean Rostand.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Végétariens et/ou végétaliens en discussions
MessagePublié: Lun Août 25, 2014 19:37 
Homo ?
Homo ?
Hors-ligne

Inscrit le: Sam Août 23, 2014 20:18
Norma a écrit:
Vi venvie a écrit:
Norma [ ...] toi qui est dans le médical biologique

Ah bon ? :chaipas:


c'est ta dernière trouvaille pour te défendre ?

Ok je vais être bon prince je te l'accorde.
Je ne sais pas ce que tu fais dans la vie.


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 497 messages ]  Aller à la page Précédent  1 ... 27, 28, 29, 30, 31, 32, 33, 34  Suivant

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invité(s)


Tu ne peux pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Tu ne peux pas répondre aux sujets dans ce forum
Tu ne peux pas éditer tes messages dans ce forum
Tu ne peux pas supprimer tes messages dans ce forum

Rechercher pour:
Aller vers:  

Powered by phpBB © 2000-2007 phpBB Group
Traduction réalisée par Maël Soucaze © 2010 phpBB.fr
© 2005-2021 et-alors.net. Reproduction interdite. N° CNIL : 1104460.
Contact forum: modérateurs. Contact administratif: .