Homo, bi, trans, hétéro,


Une autre vision du monde LGBT.
Moins de préjugés, plus d'information.

* Connexion   * Inscription
* FAQ    * Rechercher

Heures au format UTC + 1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 497 messages ]  Aller à la page Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 34  Suivant
Auteur Message
 Sujet du message: Re: Végétaliens ? Végétariens ? Où êtes-vous ?
MessagePublié: Lun Avr 04, 2011 8:09 
Distin-Gay
Distin-Gay
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Mar Déc 22, 2009 10:47
Localisation: If you're going to San Francisco...
Genre:
WillTMG a écrit:
Je bouffe de la viande et j'aime ça ! :mrgreen:

Enfin c'est bien joli toutes ces considérations mais crois-tu que lorsque l'Homme ne "contrôlait" pas les animaux, les animaux se posaient des questions avant de le bouffer. Penses-tu que si tu te retrouve face un animal sauvage il se posera la question "est-ce bien ou mal de le bouffer ?"

On a été fait omnivore, il y a bien une bonne raison.

Maintenant il y a une chose sur laquelle je suis d'accord, on pourrait mieux élever les animaux que l'on va manger.

Donc mangez des légumes si ça vous chante, si ce sont vos convictions mais arrêtez de juger ceux qui mangent de la viande et de nous accuser de tout les maux.


Voilà un bon résumé d'à peu près tous les biais structurels qui font loi du côté des pro-viande à tout prix :mrgreen: Merci de ce rappel. D'une part, personne n'a accusé les carnivores de tous les maux, mais on s'est contenté de rappeler l'ensemble des bénéfices du régime végétarien ou végétalien sur le plan de la pollution et de la physiologie humaine, tout en expliquant également en quoi l'élevage industriel constituait une pratique qu'on peut juger barbare si on sort ne serait-ce qu'un tout petit peu du spécisme.

Ensuite, le fait qu'un animal ne va pas réfléchir avant de te tuer si tu lui fais peur ou s'il a faim ne constitue là encore en aucun cas une raison de complaire à son élimination, à lui. A ce rythme là, pourquoi s'acharner à la préservation d'animaux dangereux pour l'être humain, comme le tigre, l'ours ou le lion ?
Cet argument est d'autant plus tiré par les cheveux que les principaux animaux du régime carné français ne sont pas des prédateurs naturels de l'homme : les cas d'agression de la part de vaches ou de lapins sont rarement rapportés.
Enfin, la fin de la loi du Talion "dent pour dent oeil pour oeil" est là encore exactement ce dont se regorgent les sociétés occidentales. Je te signale qu'en France la société civile se félicite de ne plus mettre à mort les pires prédateurs qui germent en son sein, puisque la peine de mort, fut-ce pour les pires crimes, est abolie, et que la France est condamnée régulièrement par la CEDH pour traitements dégradants en prison. Pourtant pas mal d'individus incarcérés pour meurtre n'ont a priori guère pris de gants avant de consentir à l'exécution de leur prochain. Donc encore une fois cet argument de légitimité d'un rapport de force "naturel" est dénué de sens entre gens d'une société dont les valeurs cardinales convergent toutes vers le fait de se défaire justement de la force brute pour interagir.

Enfin, je te félicite pour ton argument : "On a été fait omnivore, il y a bien une bonne raison.". Je ne sais pas si tu as remarqué, mais souvent les anti-mariage ou anti-adoption m'ont sorti "On a été fait homme et femme pour concevoir des enfants, mais pas seulement l'un ou l'autre, c'est qu'il y a une bonne raison". C'est rigoureusement le même prémisse qui aboutit à cette conclusion : qu'il faut s'inspirer de la nature pour conclure sur ce qu'il est légitime ou non de faire.
Ce recours systématique au "bien-fondé" de dispositions naturelles qui devraient avoir force de loi morale, de la part d'homosexuels, c'est juste désespérant.

Je suis vraiment émerveillé des trésors de mauvaise foi que peuvent sortir les gens quand on argumente en face d'eux pour la fin de quelque chose qui est vécue comme une part de leur petit confort. C'est réellement prodigieux, et d'une saveur à chaque fois renouvelée. De même, essayez d'expliquer à un bourgeois bohème qui adore voyager que peut-être le faire via plusieurs voyages en avion par an et donc une empreinte carbone égale à 2 ou 3 fois celle du français moyen, soit 4 à 6 fois ce qu'il faudrait effectivement émettre pour avoir un niveau de vie "durable", et vous aurez des retours de bâtons rhétoriques dont le cuir chevelu aura souffert chaque cheveux qui aurait pu être tiré à mort, jusqu'à l'arrachage complet.

_________________
« Merci, monsieur Hatzfeld : cette coupe est parfaitement ratée ! L'absolue harmonie de mes traits n'en sera que sublimée » - Holeraw, Tetralogie Monstre, E. BILAL.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Végétaliens ? Végétariens ? Où êtes-vous ?
MessagePublié: Lun Avr 04, 2011 8:26 
Queer-Master
Queer-Master
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Sam Sep 17, 2005 7:06
Localisation: Paris
Age: 39
Je n'ai pas vraiment compris le sujet (ne layant pas lu :ninja: ) mais en tout cas, c'est pas avec le marketing des industriels de la viande que les gens comprendront que bouffer de la chair animal c'est "mal".
Ceci, au niveau écologique (je ne sais plus la quantité neccesaire d'eau et autres pour lelevage de poissons, animaux, mais ça fait un paquet colossale dépensé)

Et je desaprouve des tas d'autres choses.... Surconsommations, maltraitantes etc.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Végétaliens ? Végétariens ? Où êtes-vous ?
MessagePublié: Lun Avr 04, 2011 9:18 
Homo-gène
Homo-gène
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Dim Juin 10, 2007 17:30
Age: 32
Je vais à mon tour relever juste un point :

Crown Of Thorns a écrit:
La preuve, les végétariens survivent très bien en ingurgitant moult laitages et quelques oeufs.


Crown Of Thorns a écrit:
- point qui rejoint celui d'en haut : les conditions d'élevage industriel sont très pénibles pour les bêtes : très peu d'espace, pas d'accès à la lumière du jour, et pas vraiment un régime alimentaire qui corresponde à leur appétence première...


Je ne sais pas si tu as déjà vu un élevage laitier. A quelques exceptions près, ce n'est plus à la main ! Non, c'est des vaches, à qui on a généralement retiré leur veau, à qui l'on branche une pompe deux fois par jour, sans leur demander si c'est à ce moment-là que ça leur chante de se faire tirer le lait. Je rejoins donc la critique de l'élevage industriel : cela s'applique aussi au lait ! Donc si on suit ce raisonnement, il faudrait se réorienter vers les laits végétaux !

Je parle de ce point en connaissance de cause : mon père est agriculteur bovin. Je précise qu'il n'est pas laitier. C'est, dirait-on à la lecture de ce topic, un horrible pollueur, qui se gausse d'infliger une grande torture à ces bêtes, qu'il se régalera à dévorer les jours suivants. Pourtant, bien qu'il ne soit pas "éleveur bio", ses vaches ont de l'espace, y compris lorsqu'elles sont dans leur box, mais il leur arrive même d'être dans des prés ! Incroyable ! Pour le coup, c'est vrai que la nuit, elles n'ont pas de lumière du jour, je le concède (je suis de mauvaise foi, je sais, pas besoin de me le rappeler sur ce point erf: ).
Mon père est aussi en partie céréalier, dans le sens où ce qu'il cultive, c'est pour donner à manger de bons produits à ses vaches. Elles ont une alimentation variée, entièrement végétale, etc.

Dans sa région (pas au sens administratif du terme), tous les agriculteurs procèdent de cette manière-là. Je ne suis pas non plus totalement naïve : je sais que des élevages industriels barbares, ça existe. Pour être bien sûre d'acheter de la viande qui, lorsqu'elle était encore vache, ou poulet, ou autres, (façon de parler :euh: ) a vécu dans de bonnes conditions, ben je vais chez le boucher. Ça me coûte plus cher, et je ne blâmerai jamais ceux et celles qui n'ont pas les moyens de le faire. Et si je le fais, pour être totalement honnête, ce n'est pas vraiment en pensant directement aux conditions d'élevage, mais parce que la viande est meilleure ! Et pourquoi ? Parce que les conditions d'élevage respectent davantage l'animal. Shame on me ! :ninja:

Bref, je vais m'arrêter là ! Mais un peu de nuance, ça ne nuit pas toujours :wink:

_________________
.I'll be a rock'n'rollin' bitch for you.
[Moonagedaydream]


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Végétaliens ? Végétariens ? Où êtes-vous ?
MessagePublié: Lun Avr 04, 2011 9:48 
Homo-gène
Homo-gène
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Sam Jan 15, 2011 0:46
Localisation: 92
Age: 33
Genre:
@ Crown : Ce qui est drôle avec toi Crown, c'est que tu es tellement sûr de ta petite supériorité, que tu reprochais à je ne sais plus qui, qui disait que tu n'étais pas vraiment végétarien que tu penses que tu détiens la vérité.

Nous sommes un prédateur, nous sommes en haut de la chaîne alimentaire, bad news pour les êtres en dessous de nous. Maintenant si demain on arrête l'élevage et qu'on bouffe tous du gazon (en ce qui me concerne, je broute déjà ^^), retour à la nature, des poules, des vaches, des moutons bref de tout ce qu'on bouffe et là quid de la reproduction ? Ces bêtes là ça se reproduit et si on ne les mange plus tu crois pas qu'il va y avoir comme un problème quelque part ? On les abattra non plus pour les bouffer mais juste parce qu'elle sont trop nombreuses, tu crois que c'est plus louable ?

Je pense surtout qu'il faut "moraliser" notre consommation et en effet prendre plus soin des animaux qui nous permettent de se nourrir et donc de vivre.

Pour ton argument entre l'homosexualité et le fait d'être omnivore c'est consternant que tu en tombes là. C'est complètement différent. Oui certains hommes et certaines femmes ont été "fait" pour être ensemble, comme d'autres hommes et d'autres femmes ont été "fait" pour aller avec une personne du même sexe depuis la nuit des temps. Ce sont les préceptes religieux qui ont érigé l'homme et la femme au rang de normalité.

Donc être omnivore c'est comme être hétéro ou homo c'est dans le kit de départ. Et tu vois si je veux faire une comparaison comme la tienne je peux dire que quelqu'un qui refoule le fait d'être omnivore c'est comme quelqu'un qui refoule le fait d'être homo. C'est refuser sa nature, ce qu'on est.

Je suis lesbienne, je mange de la viande, c'est où la porte d'entrée pour l'Enfer ???? :mrgreen:

:jesors:

_________________
Il y a les filles dont on rêve et celles avec qui on dort. Il y a les filles qu'on regrette et celles qui laissent des remords. Il y a les filles que l'on aime et celles qu'on aurait pu aimer... Et un jour il y a la femme qu'on attendait...


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Végétaliens ? Végétariens ? Où êtes-vous ?
MessagePublié: Lun Avr 04, 2011 10:03 
Queer-Master
Queer-Master
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Sam Sep 17, 2005 7:06
Localisation: Paris
Age: 39
Citer:
Je pense surtout qu'il faut "moraliser" notre consommation et en effet prendre plus soin des animaux qui nous permettent de se nourrir et donc de vivre.


Moraliser? Peut tu développer stp?

Gina: ton exemple représente un petit pourcentage contre les grosses industries de la viande du monde entier.
Je crois qu'on parle de ce gros pourcentage la. :snif:
Alors, ok pour la nuance mais ca ne fait résolument pas avancer le problème.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Végétaliens ? Végétariens ? Où êtes-vous ?
MessagePublié: Lun Avr 04, 2011 10:17 
Homo-gène
Homo-gène
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Sam Jan 15, 2011 0:46
Localisation: 92
Age: 33
Genre:
popy a écrit:
Citer:
Je pense surtout qu'il faut "moraliser" notre consommation et en effet prendre plus soin des animaux qui nous permettent de se nourrir et donc de vivre.


Moraliser? Peut tu développer stp?



Ben en effet au lieu de bouffer de la viande a tout les repas, n'en manger que deux trois fois par semaine, arrêter de se comporter comme des gros cons en parquant les vaches, les poules et autres animaux dans des lieux pas adapté. Elles nous rendent service en étant mangeable, on peut donc peut-être faire en sorte que leur élevage se passe bien.

_________________
Il y a les filles dont on rêve et celles avec qui on dort. Il y a les filles qu'on regrette et celles qui laissent des remords. Il y a les filles que l'on aime et celles qu'on aurait pu aimer... Et un jour il y a la femme qu'on attendait...


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Végétaliens ? Végétariens ? Où êtes-vous ?
MessagePublié: Lun Avr 04, 2011 10:17 
Queer-Master
Queer-Master
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Sam Juil 02, 2005 13:16
Localisation: Nantes
Age: 34
Genre:
Juste pour répondre à Gina...
Les élevages laitiers à la pointe du progrès ont désormais des robots de traite accessibles aux vaches 24/24h, donc c'est la vache qui choisit quand elle a besoin d'être traite, et si elle préfère y aller la nuit, ou 12 fois dans la journée, elle peut.
Et puis la viande du boucher, c'est quand même souvent la même qu'en grande surface, hein. Un poulet Label de chez Auch*n ou de la Boucherie de Marcel, ben il vient du même éleveur. Ce n'est pas le lieu d'achat qui conditionne la qualité (et encore moins le bien-être), c'est le cahier des charges de la production. Les bouchers sont peut-être plus attentifs à ces cahiers des charges, mais c'est tout.



Concernant les raisons idéologiques du végétarisme, je suis assez bien placé pour savoir qu'effectivement, en termes environnementaux, manger de la viande est assez scandaleux et que la Terre se porterait mieux si on s'en passait.
Après, on oublie simplement l'influence bénéfique de l'élevage sur le paysage dans de nombreuses régions, avec le maintien des haies et des bocages et donc de la faune et de la flore associées, qui disparaîtraient au profit des champs de céréales, et on oublie aussi les phénomènes de fertilisation permises par les déjections animales et qui évitent le recours aux engrais chimiques détruisant les sols, mais bon, les fanatiques ne sont pas du tout disposés à prendre ce genre d'éléments en considération quand ils disent "la viande, c'est Mal", parce que de leur côté non plus, l'objectivité n'est pas une qualité.

L'aspect bien-être animal est plus ou moins recevable aussi, même si des progrès importants ont été faits et vont être faits, que ce soit en matière de logement des animaux (fin programmée des poules pondeuses élevées en batterie, remise en question des cages dans toutes les productions qui l'utilisent, parce que non, les éleveurs ne sont ni des autistes sourds aux demandes des citoyens, ni des sadiques, malgré ce que le Bon Parisien a l'air de penser), de transport (avec des réglementations à venir sur des temps maximum, et des innovations techniques pour limiter le nombre de manipulations des animaux pour limiter le stress) et d'abattage.

J'ai beaucoup plus de mal avec l'aspect "Oh c'est trop mignon, on ne peut pas le tuer :snif: ", mais bon, je suis insensible, paraît-il. :mrgreen: Certains parlent de spécisme, mais ils sombrent allégrement dans l'anthropomorphisme.
Je ne suis pas capable de tuer moi-même ma nourriture, et j'avoue que je ne me sens même pas à l'aise quand je dois découper moi-même un lapin (mais c'est autant voire plus par manque de technique que par sensiblerie), mais je suis parfaitement satisfait de savoir que d'autres le font à ma place. Et ce n'est pas de l'hypocrisie : je peux voir le processus. Et pour avoir visité un abattoir (en activité), je sais que le bien-être est aussi pris en compte et que dans la mesure du possible on essaie d'éviter la souffrance de l'animal. Je me doute que tous les viandards ne sont pas capables d'entrer dans un abattoir sans tourner de l'œil et que pour certains, "l'anonymat" du morceau de viande ("ce n'est pas un bout de vache, c'est un steak") est la condition sine qua none à sa consommation. Je trouve ça dommage, mais ce n'est pas mon cas.

A titre personnel, seul l'argument environnemental trouve un certain écho en moi. L'argument du bien-être est manié avec une telle hypocrisie et une telle ignorance technique de la part des associations de défense de l'animal (élevons les lapines en groupe, bien sûr, même si dans la nature elles s'isolent pour mettre bas et rester avec leur portée ; mettons les lapins au sol, histoire qu'ils chopent des parasites qui vont augmenter la mortalité de manière radicale et donc affecter le bien-être ; créons des parcours enherbés pour les poulets, même si tous les essais montrent qu'ils restent à l'ombre du bâtiment, tellement entassés qu'ils meurent d'étouffement ; arrêtons d'écorner les bœufs, comme ça ils pourront se battre et se blesser les uns les autres) que j'y suis devenu parfaitement insensible, considérant ces pseudo-défenseurs comme des citadins abrutis inconscients des réalités du terrain.

Finalement, j'écoute un autre argument : celui de mes papilles. :biz: Elles, au moins, m'envoient un message clair : la viande et les produits laitiers, c'est bon. Comme je suis un gros égoïste de base, je m'en bats la rate, du reste. Et si des extra-terrestres débarquent et décident de nous bouffer, grand bien leur fasse, au moins avec moi ils auront peut-être de la viande un peu plus savoureuse qu'avec des gens nourris au lait de soja. :ninja:
Plus riche en cholestérol, en tout cas.

_________________
Bloup.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Végétaliens ? Végétariens ? Où êtes-vous ?
MessagePublié: Lun Avr 04, 2011 10:32 
Queer-Master
Queer-Master
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Sam Juil 02, 2005 13:16
Localisation: Nantes
Age: 34
Genre:
Juste pour revenir sur ce point : les éleveurs, dans leur grande majorité, ne sont pas des tortionnaires.
Pour des raisons très pragmatiques, déjà : il est beaucoup plus rentable de vendre des animaux en bonne santé, figurez-vous. Quand on est payé au poids produit, ben c'est mieux de ne pas vendre des squelettes, donc des animaux qui vont bien.
Pour des raisons humaines, aussi : un animal malade ou en plein mal-être inquiète son propriétaire (remplacez "animal" par "élevage" pour le cas des structures avec fort roulement d'animaux, comme les élevages de poulets ou de lapins). Pour prendre un exemple, quand il y a une maladie dans un élevage de lapins, l'éleveur doit parfois éliminer tous les résidents d'une cage, voire ceux des cages qui touchent la cage dans lequel un animal est malade. Beaucoup d'éleveurs en sont incapables et demandent à une tierce personne de le faire à leur place. La raison qu'ils avancent ? Ils sont là pour amener des animaux à un âge donné, par pour tuer. On ne devient pas éleveur pour le plaisir de faire souffrir des animaux.

Pour être dans une structure où on parle de bien-être, je sais que les éleveurs sont généralement tout à fait à l'écoute des évolutions en matière de bien-être. Ils ont deux inquiétudes :
- la faisabilité technique, à savoir est-ce qu'on risque d'augmenter la mortalité, de favoriser l'agressivité (et donc les lésions, et donc les infections)
- la rentabilité, à savoir est-ce que le consommateur est prêt à payer plus cher pour un produit de meilleur qualité nécessitant des investissements supplémentaires.

Pour le deuxième point, la réponse est souvent non. Et là, c'est un bon point pour les végétariens, qui au moins, ne sont pas hypocrites : ils ne veulent pas de viande, point. Pour les viandards, une prise de conscience serait nécessaire : si vous voulez du bœuf de Kobé, soyez prêt à en payer le prix.

_________________
Bloup.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Végétaliens ? Végétariens ? Où êtes-vous ?
MessagePublié: Lun Avr 04, 2011 10:36 
Queer-Master
Queer-Master
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Dim Déc 06, 2009 19:34
Localisation: La tète en l'air, le corps à Paris
Age: 31
Ce n'est pas directement en lien mais je suis tombée hier sur un documentaire à propos des OGM, si cela peut intéresser des gens. Sinon, je vais continuer à suivre cette discussion forte intéressante auquelle je n'pourrais participer en terme de mots par manque de connaissance sur le sujet !
:gentil:

_________________
"Ne te demande pas si tu dois vivre ou mourir, mieux vaut chanter..." Proverbe rom


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Végétaliens ? Végétariens ? Où êtes-vous ?
MessagePublié: Lun Avr 04, 2011 10:37 
Funkhîpe
Funkhîpe
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Jeu Juin 30, 2005 18:00
Localisation: Dans les bois
Genre:
Je vais simplement remercier Erual de continuer à faire l'amalgame entre végétarisme/végétalisme et mauvais traitement(s).

Si ça t'intéresse vraiment de savoir qui est végétarien et pourquoi, autant le spécifier clairement : là ton titre est bon et paf premier message : une immonde connerie qui m'énerve tellement que je reviens poster ici.

Pour le reste ce que je mange ou pas ça ne regarde que moi (et je prends les paris sur le nombre de jours de survie de ce topic en me rappelant de celui sur le véganisme...)

_________________
"A quoi bon soulever des montagnes quand il est si simple de passer par-dessus ?" - Boris Vian
"Je ne veux pas gagner ma vie, je l’ai." - Boris Vian


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Végétaliens ? Végétariens ? Où êtes-vous ?
MessagePublié: Lun Avr 04, 2011 10:50 
Rainbow-warrior
Rainbow-warrior
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Sam Oct 30, 2010 10:02
Localisation: saone et loire
Age: 35
Genre:
Citer:
nfin, je te félicite pour ton argument : "On a été fait omnivore, il y a bien une bonne raison.". Je ne sais pas si tu as remarqué, mais souvent les anti-mariage ou anti-adoption m'ont sorti "On a été fait homme et femme pour concevoir des enfants, mais pas seulement l'un ou l'autre, c'est qu'il y a une bonne raison". C'est rigoureusement le même prémisse qui aboutit à cette conclusion : qu'il faut s'inspirer de la nature pour conclure sur ce qu'il est légitime ou non de faire.
Ce recours systématique au "bien-fondé" de dispositions naturelles qui devraient avoir force de loi morale, de la part d'homosexuels, c'est juste désespérant.


juste que la différance entre mariage et le fait de se nourrir est très grande :

le mariage est un consepte crée par et pour l'Homme alors que manger ba qUE tu sois un végétal ou un annimal tout le monde le fait ( j'espère que tu vois ou je veux en venir :euh: )

Citer:
Concernant les raisons idéologiques du végétarisme, je suis assez bien placé pour savoir qu'effectivement, en termes environnementaux, manger de la viande est assez scandaleux et que la Terre se porterait mieux si on s'en passait.


sauf que vous oublier une chose : je l'ai lu dans un article qui avait l'aire sérieux mais si on devait nourrir la population francaise rien qu'en végétaux il faudrait consacrer plus de 80% du territoire a la culture intensive et l'intensif n'a jamais été bon pour quoi et qui que se sois
je pourrais aussi parler des maladie que ca pourrais engendrer mais pas le temps

donc sacrifier l'un pour l'autre ne sera jamais la solution pour la planète


Citer:
J'ai beaucoup plus de mal avec l'aspect "Oh c'est trop mignon, on ne peut pas le tuer :snif: ", mais bon, je suis insensible, paraît-il.


je suis comme toi :erm:



Citer:
Ben en effet au lieu de bouffer de la viande a tout les repas, n'en manger que deux trois fois par semaine, arrêter de se comporter comme des gros cons en parquant les vaches, les poules et autres animaux dans des lieux pas adapté. Elles nous rendent service en étant mangeable, on peut donc peut-être faire en sorte que leur élevage se passe bien.


je pense qu'on fera ca le jour ou les requins( au sens propre comme aux figuré ) seront végétariens :ah: même si je suis d'accords avec toi

_________________
Ramener l'existence de l'univers à Dieu est aussi simpliste que le raisonnement de ces poissons rouges qui se disent: Dieu existe, sinon qui change l'eau du bocal?


Je déteste le mot "homophobie". Ce n'est pas une phobie, vous n'avez pas peur,
vous êtes juste des connards. "
Morgan Freeman


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Sans titre
MessagePublié: Lun Avr 04, 2011 10:54 
Homolo-Gay
Homolo-Gay
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Mer Fév 09, 2011 23:23
Genre:
J'ai pas tout lu, pas le temps :euh:
Mais juste pour répondre à WillTMG :

Tu crois vraiment que si on laisse la nature faire d'elle même, les animaux vont nous envahir ? :huhu:
Non, on les force à se reproduire, d'ailleurs combien de vaches n'ont jamais vu de taureau ?
Et pour l'histoire du haut de la chaîne alimentaire, c'était vrai à une époque, au moyen-âge, quand on n'avait pas le commerce d'aujourd'hui. C'était vrai pendant la guerre, quand les paysans ne pouvaient pas manger l'agriculture végétale du coin. D'ailleurs à ces époques, il n'y avait pas de viande en supérette. Tu abattais ta bête toi même, ou tu allais chez le boucher. Au moins tu savais pourquoi tu en mangeais, et si tu l'abattais toi même tu peux te proclamer en haut de la chaîne alimentaire. Parce que pour moi, aller dans un supermarché acheter un steack ne fait pas de nous des êtres intelligents.
Aujourd'hui ce n'est plus qu'une excuse pour la plupart des gens pour ne pas reconsidérer la question du végétarisme/végétalisme.

(la plupart des "tu" ne te concernent pas personnellement WillTMG, c'est une façon de parler mais je rebondissais sur tes propos).


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Sans titre
MessagePublié: Lun Avr 04, 2011 11:00 
Queer-Master
Queer-Master
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Dim Déc 06, 2009 19:34
Localisation: La tète en l'air, le corps à Paris
Age: 31
OFF-Topic :
Mestic, je t'ai répondu par MP. Et je présente mes excuses à ceux qu'ont vu ce titre comme une visée de référencement. Ce n'était pas le cas. Et ça n'avait pas non plus une visée à polémiques. Mais malheureusement, on n'peut pas prévoir les réponses qui y sont apportées. Vous pouvez toujours supprimer le topic si vous le souhaitez...

_________________
"Ne te demande pas si tu dois vivre ou mourir, mieux vaut chanter..." Proverbe rom


Dernière édition par Erual le Lun Avr 04, 2011 11:23, édité 1 fois au total.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Sans titre
MessagePublié: Lun Avr 04, 2011 11:03 
Rainbow-warrior
Rainbow-warrior
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Sam Oct 30, 2010 10:02
Localisation: saone et loire
Age: 35
Genre:
je serais curieux d'avoir l'avis des végétarien sur un sujet :

mangez vous du maïs? ou du moins du maïs francais?

car la culture du maïs est la culture en france qui demande le plus d'eau et d'entretien

_________________
Ramener l'existence de l'univers à Dieu est aussi simpliste que le raisonnement de ces poissons rouges qui se disent: Dieu existe, sinon qui change l'eau du bocal?


Je déteste le mot "homophobie". Ce n'est pas une phobie, vous n'avez pas peur,
vous êtes juste des connards. "
Morgan Freeman


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Sans titre
MessagePublié: Lun Avr 04, 2011 12:04 
Homo-gène
Homo-gène
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Sam Jan 15, 2011 0:46
Localisation: 92
Age: 33
Genre:
Kaya a écrit:
J'ai pas tout lu, pas le temps :euh:
Mais juste pour répondre à WillTMG :

Tu crois vraiment que si on laisse la nature faire d'elle même, les animaux vont nous envahir ? :huhu:


Pas immédiatement mais à long terme oui. Regarde les sangliers, c'est une espèce qu'on ne chasse que peu et qui pullule causant pas mal de soucis.

Tu dis qu'on les force à se reproduire, je suis pas tout à fait d'accord, on contrôle leur reproduction pour obtenir les meilleurs éléments. Nuance.

Pour ce qui est de l'abattage, il m'arrive parfois d'abattre un poisson, un poulet, un lapin quand je suis en vacances à la campagne pour bouffer. Ça m'enchante pas, j'ai énormément de mal quand j'arrive près de la cage du dit lapinou qui au demeurant m'est plutôt sympathique.

Enfin je veux bien qu'on pense à l'animal mais à ce tarif là on mange plus d'oeufs non plus parce que c'est manger un poussin...

_________________
Il y a les filles dont on rêve et celles avec qui on dort. Il y a les filles qu'on regrette et celles qui laissent des remords. Il y a les filles que l'on aime et celles qu'on aurait pu aimer... Et un jour il y a la femme qu'on attendait...


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 497 messages ]  Aller à la page Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 34  Suivant

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invité(s)


Tu ne peux pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Tu ne peux pas répondre aux sujets dans ce forum
Tu ne peux pas éditer tes messages dans ce forum
Tu ne peux pas supprimer tes messages dans ce forum

Rechercher pour:
Aller vers:  

Powered by phpBB © 2000-2007 phpBB Group
Traduction réalisée par Maël Soucaze © 2010 phpBB.fr
© 2005-2021 et-alors.net. Reproduction interdite. N° CNIL : 1104460.
Contact forum: modérateurs. Contact administratif: .