Homo, bi, trans, hétéro,


Une autre vision du monde LGBT.
Moins de préjugés, plus d'information.

* Connexion   * Inscription
* FAQ    * Rechercher

Heures au format UTC + 1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 10 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: La Cour Suprême rend une décision sur les propos homophobes
MessagePublié: Jeu Mars 03, 2011 10:43 
Distin-Gay
Distin-Gay
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Lun Avr 14, 2008 22:10
Localisation: ici, il semble
Je suis étonnée que personne n'en ait parlé ici ou dans homophobie (ou alors je l'ai loupé). Ça date d'hier.
C'est intéressant quand même, 8 voix contre une!

http://www.france24.com/fr/20110302-usa ... expression

"Merci mon Dieu pour les soldats morts !", "Soldats pédés !", pouvait-on lire sur les pancartes brandies par les manifestants lors des funérailles du jeune soldat.

Tout en reconnaissant la violence de ces propos, la Cour suprême a jugé, par huit voix contre une, que leur auteurs étaient protégés par le Premier amendement de la Constitution américaine qui garantit la liberté d'expression.

_________________
"I remember one morning getting up at dawn, there was such a sense of possibility. You know, that feeling? And I remember thinking to myself this is the beginning of happiness. This is where it starts. And of course there will always be more. It never occurred to me it wasn't the beginning. It was happiness. It was the moment. Right then. "

"La boutique du musée de l'hôtel Gouin est désormais fermée"


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La Cour Suprême rend une décision sur les propos homopho
MessagePublié: Jeu Mars 03, 2011 10:46 
Rainbow-warrior
Rainbow-warrior
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Sam Juin 30, 2007 23:26
C'est cool donc ça veut dire qu'aux USA on peut dire ce que l'on veut...

M'est avis que si les pancartes avaient proférées des injures raciste contre telle ou telle minorité ethnique ça se serait passé pas de la même manière...

_________________
Beware !

Pedobear is watching you !


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: La Cour Suprême rend une décision sur les propos homopho
MessagePublié: Jeu Mars 03, 2011 10:55 
Khîpe Cthulhu
Khîpe Cthulhu
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Mar Mars 21, 2006 0:23
Localisation: Vincennes
Age: 38
Genre:
Comme si c'était nouveau, ce n'est que l'application du 1er amendement de leur Constitution qui sacralise la liberté d'expression ;)

Je ne m'étonne pas que personne n'en est parlé ici car, à mon sens, c'est un peu une non-nouvelle car la décision de la Cour Suprême était plus que prévisible (et ce peu importe la nature des propos tenus, qu'ils soient homophobes, antisémites, racistes, christianophobes, ...)

_________________
Ph'nglui mglw'nafh Cthulhu R'lyeh wgah'nagl fhtagn.


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: La Cour Suprême rend une décision sur les propos homopho
MessagePublié: Jeu Mars 03, 2011 11:23 
Distin-Gay
Distin-Gay
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Lun Avr 14, 2008 22:10
Localisation: ici, il semble
Ah oui non on est d'accord Soubi, ce n'est que l'application jusqu'au bout du premier amendement. Mais pour le côté non-nouvelle, je ne suis pas d'accord. Autour de moi, les Américains en ont pas mal parlé parce que ce groupe religieux hurle des injures et brandit des panneaux pendant les enterrements des soldats américains gays. Et qu'il avait été condamné au début pour atteinte à l'intimité (ou quelque chose de similaire).
Il y a donc plusieurs éléments :
- les injures
- l'homophobie/l'homosexualité
- la religion
- l'enterrement (comme moment de respect et de deuil difficile pour les proches)
- la liberté d'expression
- l'armée

Ce qui était intéressant c'était de voir ce que la Cour Suprême allait faire de ce mélange et si elle allait coller à sa ligne de conduite ou non. Alors certes, elle colle parfaitement à sa ligne de conduite ce qui peut donc apparaitre comme une non-nouvelle sauf que c'est un positionnement relativement intéressant au vu des circonstances. Et ce à 8 voix contre une.

Evidemment, la Wesboro Church (le groupuscule en question) a annoncé qu'il allait redoubler d'intensité aux enterrements des soldats américains gays morts au combat (leur grande idée c'est que c'est bien fait pour les Etats-Unis qui en acceptant l'homosexualité s'est mis Dieu à dos - et Dieu sait que ce n'est pas la meilleure idée, avec les gays) et tenter de développer leur aura. Yep, yep.

_________________
"I remember one morning getting up at dawn, there was such a sense of possibility. You know, that feeling? And I remember thinking to myself this is the beginning of happiness. This is where it starts. And of course there will always be more. It never occurred to me it wasn't the beginning. It was happiness. It was the moment. Right then. "

"La boutique du musée de l'hôtel Gouin est désormais fermée"


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La Cour Suprême rend une décision sur les propos homopho
MessagePublié: Jeu Mars 03, 2011 14:50 
Queer-Master
Queer-Master
Hors-ligne

Inscrit le: Sam Déc 08, 2007 15:46
Des attardés religieux au service d'une église attardée fanatique...
Rien de neuf sous le soleil.

A quand les injures et les panneaux insultants lors de l'enterrement de ces mêmes attardés religieux fanatiques ? :roll:


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La Cour Suprême rend une décision sur les propos homopho
MessagePublié: Jeu Mars 03, 2011 17:34 
Homo sapiens
Homo sapiens
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Lun Juin 28, 2010 21:40
Alors je m'excuses je débarque complètement et j'y connais rien en droit, encore moins à celui américain mais de ce que je comprends... du au premier amendements, les propos homophobes ne sont pas punis par la loi ?
Ce cas est particulier ou c'est le cas tout le temps et partout aux USA ? Nan parce que ça me parait bizarre quand même... :blink:


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: La Cour Suprême rend une décision sur les propos homopho
MessagePublié: Jeu Mars 03, 2011 18:26 
Distin-Gay
Distin-Gay
Hors-ligne

Inscrit le: Ven Déc 24, 2010 21:12
Localisation: Entre Mars et Jupiter
Genre:
Le puritanisme religieux américain a encore fait des siennes ! Il faut déchristianiser les Etats-Unis !


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: La Cour Suprême rend une décision sur les propos homopho
MessagePublié: Ven Mars 04, 2011 1:18 
Homo-gène
Homo-gène
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Mar Sep 22, 2009 21:28
Localisation: Paris
Genre:
Attention : il s'agit d'une décision judiciaire d'un pays qui a une tradition légale bien différente de la nôtre. Lire rapidement quels ont été les faits et quelle a été la décision de la Cour suprême, puis plaquer dessus nos propres conceptions (et nos préjugés sur les États-Unis) ne peut conduire qu'à des contresens.

Par exemple, la décision a été adoptée à 8 voix pour, et une voix contre. L'opinion dissidente est due à Samuel Alito, un conservateur libéral nommé par George W. Bush. Pour nos yeux européens, c'est un sacré paradoxe : un gars de droite, nommé par Bush, qui (alors qu'il est libéral) veut seul limiter la liberté d'expression lorsque cette expression est homophobe ?... Alors que les juges nommés par des présidents démocrates au contraire défendent une liberté absolue, même lorsqu'elle s'oppose aux minorités ?... Étrange, non ?

C'est que, contrairement à ce que l'intitulé du topic laisse croire, la question qui était posée à la Cour Suprême n'était pas celle de la légalité (ou non) de propos homophobes. (Ce n'est donc pas une décision sur « les » propos homophobes en général...) Non, ce n'était pas cela. La situation était en fait la suivante : nous avons un père de famille qui a énormément souffert des propos de l'Église baptiste Westboro (ce n'est même pas nié par l'Église...), lors de l'enterrement de son fils mort au combat. D'après la loi du Maryland, cela l'autorise à demander réparation. Mais le 1er Amendement de la Constitution fédérale protège la liberté d'expression, dans la mesure où cette expression concerne les affaires publics (cette limitation est un ajout de la jurisprudence), partant du principe que « le premier amendement reflète le profond attachement de la nation au principe selon lequel les débats sur des questions publiques devraient être solides et ouverts à toutes les opinions, sans auto-censure. Car l'expression de ses opinions sur les affaires publiques est plus que de l'expression personnelle : c'est l'essence même de la démocratie. » (« The First Amendment reflects “a profound national commitment to the principle that debate on public issues should be uninhibited, robust, and wide-open.” [...] That is because “speech concerning public affairs is more than self-expression; it is the essence of self-government.” »)

La question centrale n'a donc pas été s'il s'agissait de propos homophobes et si les propos homophobes pouvaient être condamnés, mais si le fait de brandir des pancartes disant « les nations sont maudites à cause des PD », « merci, Dieu, pour la mort de ces soldats », ou « tu vas aller en enfer ! », le tout calmement, sans violence, à proximité (environ 300m) d'une église où avait lieu une célébration en l'honneur d'un jeune homme mort au combat (cérémonie qu'elle n'a perturbé en aucune manière), si cela participait ou non à un débat publique. La Cour a estimé par 8 voix contre 1 que oui, et que par suite le 1er amendement protégeait l'Église Westboro. Le juge minoritaire explique que pour lui, le fait que par certains aspects l'Église ait voulu participer au débat n'empêche pas que par ailleurs elle a choisit une stratégie médiatique pour se faire entendre qui repose sur l'utilisation et l'exacerbation injustifiable de la peine d'autrui, et que donc le 1er Amendement ne saurait la protéger de demandes de réparations.

À aucun moment, donc, ne s'est posé la question de la pénalisation des propos homophobes. C'est une décision qui ne peut se comprendre qu'en examinant en profondeur les faits : par exemple, si l'Église Westboro avait pénétré dans l'église catholique où la cérémonie avait eu lieu avec ses pancartes, il ne fait aucun doute qu'elle aurait été condamnée. Pas parce que les propos étaient homophobes, mais pour la grande douleur émotionnelle occasionnée, sans la protection du 1er Amendement (ça n'aurait pas été une participation à un débat public).

Si vous connaissez suffisamment l'anglais, je vous conseille de lire la décision en entier (pdf). Je trouve qu'il s'agit d'un très bel exemple de comment fonctionne la justice américaine, et par ailleurs le texte est relativement court (36 pages écrit très gros, c'est peu), tout en étant clair. À défaut de lire la décision en entier, on pourra se contenter du syllabus, un résumé qui occupe les 4 premières pages. On voit dans cette décision par exemple toute l'importance d'une jurisprudence qui s'est construite petit à petit et qui guide l'interprétation de la Loi (il n'y a quasiment pas de référence à des textes de lois, mais plein, plein de référence à des décisions antérieures). Et surtout, on y voit toute l'importance qu'a la liberté d'expression dans ce pays, et à quel point une liberté en principe illimitée (tant que son usage reste raisonable) est nécessaire au fonctionnement d'une démocratie digne de ce nom. On est bien loin de l'image de religieux obscurantistes qu'on voudrait trop souvent donner aux US. Je ne résiste pas à l'envie de citer la fin de l'opinion majoritaire :
Citer:
Notre jugement aujourd'hui repose sur peu de choses. Lorsqu'il est question du Premier Amendement, nous devons examiner soigneusement les faits, et la portée de notre décision est ici limitée par la particularité des faits qui nous sont présentés. Comme nous l'avons dit dans une décision précédente, « l'importance et le caractère sensible des situations qui font s'opposer le Premier Amendement et des droits nés de la législation d'un état [comme ici celle du Maryland, qui autorise des réparations pour des violences émotionnelles], conseillent de ne se reposer que sur des principes limités, dont la portée ne va pas au-delà des éléments pertinents de l'affaire à juger.
L'Église Westboro croit que l'Amérique fait moralement fausse route ; beaucoup d'Américains pourraient penser la même chose de cette Église. La manifestation qu'elle a organisée pour ces funérailles était certainement émotionnellement violente, et sa contribution au débat public est peut-être négligeable. Mais elle s'est exprimée sur des sujets d'importance publique, sur la voie publique, de manière pacifique, en suivant entièrement les consignes des responsables locaux. Son intervention était certes prévue pour coïncider avec les funérailles de Matthew Snyder, mais elle n'a pas elle-même perturbé ces funérailles, et son choix de manifester à ce moment et à cet endroit n'a rien changé à la nature de son discours.
S'exprimer publiquement est un act de grande puissance. Cela peut pousser les gens à l'action, faire naître en eux des larmes à la fois de joie et de peine, et — comme ce fut le cas ici — infliger une grande douleur. Face aux faits qui nous sont présentés, nous ne pouvons répondre à cette douleur en punissant ceux qui se sont exprimés. En tant que Nation, nous avons choisi une différente voie, celle qui consiste à protéger toute forme d'expression quand il s'agit de questions publiques, même lorsque cette expression est émotionnellement violente, cela afin que le débat ne soit jamais réprimé. Ce choix impose de protéger l'Église Westboro de toute responsabilité civile pour la manifestation dont il est question ici. Le jugement de la cour d'appel est maintenu.

Our holding today is narrow. We are required in First Amendment cases to carefully review the record, and the reach of our opinion here is limited by the particular facts before us. As we have noted, “the sensitivity and significance of the interests presented in clashes between First Amendment and [state law] rights counsel relying on limited principles that sweep no more broadly than the appropriate context of the instant case.”
Westboro believes that America is morally flawed; many Americans might feel the same about Westboro. Westboro’s funeral picketing is certainly hurtful and its contribution to public discourse may be negligible. But Westboro addressed matters of public import on public property, in a peaceful manner, in full compliance with the guidance of local officials. The speech was indeed planned to coincide with Matthew Snyder’s funeral, but did not itself disrupt that funeral, and Westboro’s choice to conduct its picketing at that time and place did not alter the nature of its speech.
Speech is powerful. It can stir people to action, move them to tears of both joy and sorrow, and—as it did here— inflict great pain. On the facts before us, we cannot react to that pain by punishing the speaker. As a Nation we have chosen a different course—to protect even hurtful speech on public issues to ensure that we do not stifle public debate. That choice requires that we shield Westboro from tort liability for its picketing in this case. The judgment of the United States Court of Appeals for the Fourth Circuit is affirmed.


Au-delà de la décision, qu'on peut approuver ou non, il y a là quelque chose à méditer pour notre République.

_________________
Charlie, you look quite down
With your big sad eyes and your big fat frown,
The world doesn't have to be so grey!
Charlie, when your life's a mess,
When your feeling blue, always in distress,
I know what can wash that sad away.
All you have to do is, put a banana in your ear!


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La Cour Suprême rend une décision sur les propos homopho
MessagePublié: Sam Mars 05, 2011 21:13 
Queer-Master
Queer-Master
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Ven Oct 03, 2008 21:08
Localisation: La plus longue rue de Paris
Citer:
Je ne m'étonne pas que personne n'en est parlé ici car, à mon sens, c'est un peu une non-nouvelle car la décision de la Cour Suprême était plus que prévisible (et ce peu importe la nature des propos tenus, qu'ils soient homophobes, antisémites, racistes, christianophobes, ...)

Elle a même fait abroger les lois interdisant, dans certains Etats, de bruler le drapeau américain.
Je crois qu'à part bruler une croix devant la maison d'un Noir, peu de choses sont effectivement interdites selon cet amendement. Et je trouve cette liberté absolument salutaire.

_________________
Tout à la guerre, à la vengeance, à la terreur,
Mon esprit ! Tournons dans la Morsure : Ah ! passez,
Républiques de ce monde ! Des empereurs,
Des régiments, des colons, des peuples, assez !

Qui remuerait les tourbillons de feu furieux,
Que nous et ceux que nous nous imaginons frères ?
À nous ! Romanesques amis : ça va nous plaire.
Jamais nous ne travaillerons, ô flots de feux !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La Cour Suprême rend une décision sur les propos homopho
MessagePublié: Dim Mars 06, 2011 2:29 
Homo-gène
Homo-gène
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Mar Sep 22, 2009 21:28
Localisation: Paris
Genre:
Manchette a écrit:
Je crois qu'à part bruler une croix devant la maison d'un Noir, peu de choses sont effectivement interdites selon cet amendement.

Tu aurais lu mon message, tu te serais rendu compte que tu crois mal.

_________________
Charlie, you look quite down
With your big sad eyes and your big fat frown,
The world doesn't have to be so grey!
Charlie, when your life's a mess,
When your feeling blue, always in distress,
I know what can wash that sad away.
All you have to do is, put a banana in your ear!


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 10 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invité(s)


Tu ne peux pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Tu ne peux pas répondre aux sujets dans ce forum
Tu ne peux pas éditer tes messages dans ce forum
Tu ne peux pas supprimer tes messages dans ce forum

Rechercher pour:
Aller vers:  
cron

Powered by phpBB © 2000-2007 phpBB Group
Traduction réalisée par Maël Soucaze © 2010 phpBB.fr
© 2005-2021 et-alors.net. Reproduction interdite. N° CNIL : 1104460.
Contact forum: modérateurs. Contact administratif: .