Homo, bi, trans, hétéro,


Une autre vision du monde LGBT.
Moins de préjugés, plus d'information.

* Connexion 
* FAQ    * Rechercher

Heures au format UTC + 1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 2 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: blessure physique et psychogique
MessagePublié: Ven Fév 20, 2015 23:34 
Homo sapiens
Homo sapiens
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Mar Août 26, 2014 0:16
Age: 21
Genre:
Bonsoir,

Pendant les vacances de la toussaint en 2013, je me suis blessée au pied. Une douleur semblable à une décharge electrique s'emparait de la plante de mon pied. Plus je marchais, plus j'avais mal. Mes parents m'ont emmenée chez le medecin qui a déclaré que je souffrais d'aponévrosite plantaire. Maladie typique des adeptes de courses à pied. sauf que je ne fais pas de course à pied. Il m'a conseillée de marcher le moins possible. Cependant la rentrée approchait et j'allais devoir marcher. La douleur augmentait et rien n'y faisait, pas même les anti-douleurs, les patchs, le chaud ou le froid. Rien. et ça empirait. Tous les jours. Je boitais. Mon coprs me suppliait d'arrêter de marcher. Je demandais à mes parents de ne plus marcher. Maintes fois ils ont refusé en prétexant que je devais aller en cours. Le medecin au bout d'un mois et voyant mon état se dégrader a preconisé l'arrêt total pendant une semaine. Mes parents ont catégoriquement refusé "Vous comprenez, elle ne peut pas s'arrêter, elle doit aller en cours. C'est important le lycée. Non non je ne peux pas autoriser ma fille a ne plus aller en cours.
- Monsieur, votre fille ne guérira pas si elle continue de marcher.
-Mais ya les cours!!!!"

Ainsi pendant un mois et demi j'ai aggravé ma blessure en transformant ma douleur d'une décharge éléctrique à des lacérations au couteau du talon aux orteils.
Si bien qu'un matin, je ne pouvais plus me lever. Ça me faisait trop mal. Alors je suis restée alongée sur mon lit en attendant que ça passe. Ce n'est pas passé. Ce qui devait arriver arriva. Je ne pouvais plus me lever, je suis donc restée chez moi pendant trois semaines sans poser le pied par terre. Je rampais. Ma mère m'en a voulu. Elle ne m'a pas cru quand je lui ai expliqué que je n'y arrivais plus. Elle etait persuadée que je refusais juste d'aller en cours. Elle a commencé à me le faire savoir. Étant prof dans le même établissement que le mien, elle récuperait les cours des gens de ma classe. Elle avait le droit à des reflexions de la part de la direction comme quoi "Moi j'ai un cousin qui a aussi une aponévrosite plantaire et ça ne l'a pas empêché de marcher! "mmh*petitsoupirinsupportable". Étant sensible à ce genre de remarques, rentrée à la maison elle me les rapportait non sans colère dans sa voix. Si bien qu'on m'a mis dans la tête que je faisais semblant. Qu'au fond c'était pas si grave. Mes parents, surtout ma mère et la direction de mon etablissement sont les principaux acteurs. Moi j'y pouvais rien, j'avais mal, c'est tout. Les petites reflexions insuportables n'allaient rien changer à ma douleur.

Je suis restée allitée pendant un mois. J'ai raté trois semaines de cours. Les deux autres semaines étaient des vacances. J'ai vu une podologue qui a declaré que je suis née avec un défaut aux talons ce qui a engendré ces problèmes aux pieds et au dos. Elle m'a fait des semelles qui m'ont permis de remarcher.

Je suis retournée en cours au mois de janvier, contente de pouvoir aligner un pied devant l'autre sans boiter. Je me suis vite habituée au lycée de nouveau et j'étais contente d'y retourner.

Seulement, d'après ma mère, il était trop tôt pour recommencer le sport. Ce que je concevais un mois après ma blessure. Mais pas au bout de 4 mois. Je voulais vraiment reprendre le sport du moins au lycée sachant que j'étais totallement guérie. Ma mère s'est opposée à ce choix pretexant "qu'elle ne voulait pas que ça recommence une deuxième fois. Qu'elle n'était pas prête." J'ai donc fait du sport en cachette, quand elle n'était pas là, je sortais faire du skateboard par exemple. Sauf qu'elle m'a encrée dans mon esprit que je ne pourrais plus faire de sport. Chose que je ne concois pas car je suis guérie.

Si bien qu'aujourd'hui, 14 mois après ma blessure, j'ai toujours peur de refaire du sport à proprement parlé. J'ai peur que ça recommence comme ma mère dit. J'ai perdu ma motivation, mon investissement. Je me retrouve paralysée à l'idée de lever un pied legèrement. Je me dis que ma mère m'a transmise ses angoisses mais ce serait trop lache d'accuser l'autre de la source de ses problèmes.

_________________
"There is a voice that doesn't use words, listen." Rumî

"Quiconque considère la vie comme un jeu d'échecs mérite de perdre. Les gens ne sont pas des pions que l'on peut sacrifier"person of interest


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: blessure physique et psychogique
MessagePublié: Sam Fév 21, 2015 16:55 
Homo sapiens
Homo sapiens
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Mar Déc 30, 2014 2:12
Age: 26
Genre:
Salut ! :souris:

Il est normal après une blessure d’avoir une certaine appréhension lors de la reprise. Cette peur de se blesser à nouveau, de devoir repasser par les médecins, les examens et toute la galère que ça engendre. Et l'appréhension peu mettre bcp de temps à se dissiper en fonction des personnes.

Si tu n'as pas de contre-indication médicale à faire du sport, alors je te conseillerais de reprendre en douceur ton activité physique pour retrouver progressivement confiance en toi et surtout en ton pied, faire comprendre à ton corps qu’il va tenir le coup.
C'est une période où il faut être patient et ne pas se précipiter.

Commence peut être par une activité peu traumatique pour ton pied comme la natation.

Courage et patience :copain:

_________________
"Bienheureux celui qui a appris à rire de lui-même : il n’a pas fini de s’amuser !"
(Joseph Folliet)


"L'ouverture d'esprit n'est pas une fracture du crâne"
(Ariane Moffatt)


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 2 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invité(s)


Tu ne peux pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Tu ne peux pas répondre aux sujets dans ce forum
Tu ne peux pas éditer tes messages dans ce forum
Tu ne peux pas supprimer tes messages dans ce forum

Rechercher pour:
Aller vers:  

Powered by phpBB © 2000-2007 phpBB Group
Traduction réalisée par Maël Soucaze © 2010 phpBB.fr
© 2005-2020 et-alors.net. Reproduction interdite. N° CNIL : 1104460.
Contact forum: modérateurs. Contact administratif: .