Homo, bi, trans, hétéro,


Une autre vision du monde LGBT.
Moins de préjugés, plus d'information.

* Connexion 
* FAQ    * Rechercher

Heures au format UTC + 1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 23 messages ]  Aller à la page Précédent  1, 2
Auteur Message
 Sujet du message: Re: De cette envie de puncher cet hétéro avec qui tu sors.
MessagePublié: Dim Avr 15, 2018 13:17 
Queer-Master
Queer-Master
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Mer Déc 10, 2008 20:14
Localisation: En vadrouille.
Genre:
Strange Hat a écrit:
Vous croyez que ça à voir avec le fait qu'ils soient "dans la norme" et donc, pour beaucoup, moins confrontés aux limites de cette "norme" et aux incompréhensions / injustices qui en découlent ?
Je ne suis pas spécialement militante, mais je me pose vraiment de plus en plus cette question : est-ce qu'on peut vraiment être ouvert d'esprit sur un sujet si l'on fait partie de ceux qui suivent l'idée majoritaire sur ce sujet ?

Oui.
Oui.

Bonsoir. :ninja:

_________________
Oh. On la sent bien. - Kronk


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: De cette envie de puncher cet hétéro avec qui tu sors.
MessagePublié: Mar Août 28, 2018 21:36 
Timide
Timide
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Dim Oct 09, 2016 9:43
Age: 28
Genre:
Je relance le sujet sans but particulier, mais ça me parle tellement... Pour précision, je ne suis pas officiellement bi comme expliqué plus bas. Je suis militante féministe et sensible aux problématiques LGBT depuis des années -- je sais que ce n'est pas la même chose, je prends la liberté de réagir parce que mon vécu présente pas mal d'échos avec ce qui a été exprimé dans le post initial.

Plus je suis sensible aux questions politiques autour du féminisme et des sujets liés au genre (et plus je lis des pavés bien écrits sur le sujet surtout), et plus j'ai l'impression de me retrouver confrontée à une impasse sur le plan personnel, quelque chose qui me chuchote sournoisement à l'oreille que de mon vivant, l'égalité hommes-femmes ne sera pas acquise, et que la route de l'émancipation féminine combinée à une vie de couple hétéro se résume grosso-modo en une image, le mythe de Sisyphe.

J'ai un passif 100% hétéro qui compte de belles relations mais plus ça va, et plus je deviens allergique à tout ce qui peut passer comme un signe de domination masculine dans mon espace personnel... Me supposant bi mais n'étant pas "outée" à moi-même, je suis simplement en train de fermer la porte aux relations hétéro, principalement à cause de cette tension qui se met en place de plus en plus rapidement, à chaque relation ; je ne suis pas moins attirée par les hommes, j'ai toujours des choses à leur dire ; je n'ai pas d'emblée envie de les "puncher", mais j'ai simplement l'impression, au sein de mes relations amoureuses, de monter sur le ring en permanence pour protéger mon espace, mes émotions, ma liberté (et je ne choisis ni les plus obtus, ni les plus machos) ; c'est dire si le titre du fil me parle.

Je discutais avec un ami du sexe opposé, hétéro et féministe (ou pro-féministe, en tous cas éduqué sur le sujet), qui était d'accord pour dire qu'il y avait un vrai combat à mener, et qui était notamment en désaccord avec ceux de ses amis (hommes cis hétéros) qui pensaient que ça pouvait être facile, consensuel, naturel de transitionner vers une société vraiment égalitaire. Je suis d'avis aussi que c'est impossible, pour la raison (1) que la plupart des hommes identifiables à la classe masculine dominante sont prêts à être généreux, tolérants, conciliants etc. tant qu'ils ont le sentiment d'avoir le contrôle, mais que déléguer du pouvoir relève d'un tout autre niveau d'abnégation ; et (2) que le patriarcat commence comme toute institution dans la vie de couple / de famille. A ce sujet, je suis tombée par hasard chez un bouquiniste sur un essai de socio, Un lit à soi d'Evelyne le Garrec (intitulé d'après Une chambre à soi de V. Woolf), qui date un peu mais d'où ressortait cette idée assez percutante, qu'il faudrait une génération complète de femmes vivant en dehors de toute cohabitation hétéro pour pouvoir réimaginer la liberté féminine, et par extension l'amour.

A côté de ces montées de ras-le-bol -- qu'en personne civilisée je contiens, mais qui me pourrissent un peu la vie -- je suis quelqu'un de très diplomate, et je tiens beaucoup à mes amitiés masculines (dans l'optique où ce sont des gens ouverts et intelligents), je suis capable de dialoguer ; simplement ça va beaucoup mieux quand je n'entretiens pas de relation d'interdépendance forte avec eux. Je n'ai pas de conclusion à ça, je me contente de vivre ma vie et d'attendre qu'il se passe quelque chose, quoi que ce soit, qui puisse me sortir de cette impasse bizarre.

Bref, j'arrive un peu comme un cheveu sur la soupe et suis navrée d'être aussi pessimiste ; mais pour conclure c'est un sujet très pertinent à mon avis, et c'est assez rassurant de savoir que je ne suis pas la seule à patauger dans cette vaste semoule de contradictions.


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: De cette envie de puncher cet hétéro avec qui tu sors.
MessagePublié: Mar Août 28, 2018 21:52 
QueerAssez PotemKhîpe
QueerAssez PotemKhîpe
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Dim Jan 10, 2010 23:20
Localisation: A l'Ouest de Guildo Horn
Tu en parles très bien, Andraste, et tes mots correspondent tout à fait à cette partie de vécu problématique que je souhaitais partager.
Je n'ai pas grand chose à ajouter présentement, si ce n'est te remercier pour ton message, que je trouve tout à fait pertinent :gentil:

_________________
Tu sais, la prof/collègue/meilleure amie dont tu es folle et qui est en couple avec son copain depuis 8 ans ? Quand elle t'a souri il y'a six mois en te rendant ton crayon, ou qu'elle a mis un sucre dans ton café ou fini son sms par un smiley : ce n'était pas une déclaration d'amour réciproque interdit. Elle était juste polie. Alors arrête de te faire des films, et va draguer des gouines.

"Avoir l'esprit ouvert ne signifie pas l'avoir béant à toutes les sottises" - Jean Rostand.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: De cette envie de puncher cet hétéro avec qui tu sors.
MessagePublié: Mar Août 28, 2018 21:53 
Timide
Timide
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Dim Oct 09, 2016 9:43
Age: 28
Genre:
Merci pour ta réponse, ça me fait plaisir !


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: De cette envie de puncher cet hétéro avec qui tu sors.
MessagePublié: Dim Sep 01, 2019 10:46 
Homo ?
Homo ?
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Mar Juil 16, 2019 6:50
Genre:
Ce sujet est vieux mais il est parfaitement approprié à ce que je souhaite partager, donc désolée si je ne devrais pas faire remonter les vieux topics, j'en ferai un nouveau si besoin.

Je suis aussi en couple avec un gars hétéro. Qui a beaucoup d'idées reçues sur les communautés féministes et LGBT, et qui surtout refuse de les lâcher... Quelques exemples des perles que j'ai entendues :
"Heureusement que t'es pas féministe, tu respectes les hommes"
"Sans vouloir te vexer, je pense que l'homosexualité est une maladie, ce n'est pas naturel pour une fille de ne pas être attirée par les hommes"
"Si, ils sont tous pareils" (<- après que je lui ai affirmé que les non-binaires n'étaient pas tous des ados ultra susceptibles en manque d'attention)
Quand je démonte des arguments et apporte des preuves qu'ils est dans le faux, il semble d'accord avec moi sur l'instant, puis quelques jours plus tard il ressort les mêmes discours comme si il n'avait rien retenu de ce que je lui avais "appris" ! XD

Je ne sais pas trop si c'est un slow learner, il y a plein d'autres raisons qui peuvent amener les gens à défendre bec et ongles des idées pourtant incohérentes.
Mais crois pas que ce soit dû à son hétérosexualité. Ce n'est pas mon seul proche hétérosexuel, mais c'est le seul à être aussi... fermé, borné et immature (bon, il a plein de qualités mais il faut dire ce qui est hein ;-;).

J'ai juste arrêté d'essayer de débattre, ça ne sert à rien lorsque la personne en face de toi n'est pas capable d'accepter le fait qu'il puisse exister une opinion différente de la sienne.


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: De cette envie de puncher cet hétéro avec qui tu sors.
MessagePublié: Dim Sep 01, 2019 11:58 
QueerAssez PotemKhîpe
QueerAssez PotemKhîpe
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Dim Jan 10, 2010 23:20
Localisation: A l'Ouest de Guildo Horn
Ah c'est naze :/
Mais il sait que t'es bi ?

_________________
Tu sais, la prof/collègue/meilleure amie dont tu es folle et qui est en couple avec son copain depuis 8 ans ? Quand elle t'a souri il y'a six mois en te rendant ton crayon, ou qu'elle a mis un sucre dans ton café ou fini son sms par un smiley : ce n'était pas une déclaration d'amour réciproque interdit. Elle était juste polie. Alors arrête de te faire des films, et va draguer des gouines.

"Avoir l'esprit ouvert ne signifie pas l'avoir béant à toutes les sottises" - Jean Rostand.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: De cette envie de puncher cet hétéro avec qui tu sors.
MessagePublié: Dim Sep 01, 2019 12:49 
Like a Virgin
Like a Virgin
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Mar Mai 21, 2019 11:16
Localisation: IDF
Age: 38
Genre:
yellowthing a écrit:
Souvent je me fais une petite simulation mentale de l'effort de débat, de réflexion, de lutte anti-connerie, d'argument et d’énergie que ça va me demander et je conclue par un "non merci, ça vaut pas le coup".
Ou alors ce sont des gens que je ne veux pas vexer,
Ou ne pas vexer des gens (qui me sont indifférents ou que je n'apprecie pas plus que ça) devant leurs proches que j'apprécie.

Et puis c'est assez injuste : l’énergie que j'utiliserai pour m'évertuer à raisonner la bêtise (en vain) est bien plus importante que l’énergie qu'ils utilisent pour la perpétuer.


Merci Marisa d'avoir remonté ce post. Ça m'a permise de le découvrir.

Je ne peux rebondir sur le sujet que je ne maîtrise pas à 100%, mais même lorsque c'est le cas, je fonctionne plutôt comme décrit plus haut... et si c'est trop pesant ben... j'évite les personnes. Pas une solution quand c'est ta moitié et qu'elle tient ce genre de propos effectivement...



Pour info, le documentaire sur Harvey Weinstein vient de sortir. Je ne l'ai pas encore vu.

_________________
La nouvelle version de « C’est l’hôpital qui se fout de la charité » => « C’est le maroilles qui dit au brie : tu pues !

"Le respect est fonction, non pas du QI, mais du QD, le quotient démocratique, temps d'écoute/temps de parole. "


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: De cette envie de puncher cet hétéro avec qui tu sors.
MessagePublié: Mar Sep 03, 2019 8:34 
Homo ?
Homo ?
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Mar Juil 16, 2019 6:50
Genre:
En effet, il sait que je suis bi erf:

Citer:
Pour info, le documentaire sur Harvey Weinstein vient de sortir. Je ne l'ai pas encore vu.

Je ne savais pas, merci !


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 23 messages ]  Aller à la page Précédent  1, 2

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Tu ne peux pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Tu ne peux pas répondre aux sujets dans ce forum
Tu ne peux pas éditer tes messages dans ce forum
Tu ne peux pas supprimer tes messages dans ce forum

Rechercher pour:
Aller vers:  
cron

Powered by phpBB © 2000-2007 phpBB Group
Traduction réalisée par Maël Soucaze © 2010 phpBB.fr
© 2005-2019 et-alors.net. Reproduction interdite. N° CNIL : 1104460.
Contact forum: modérateurs. Contact administratif: .