Homo, bi, trans, hétéro,


Une autre vision du monde LGBT.
Moins de préjugés, plus d'information.

* Connexion   * Inscription
* FAQ    * Rechercher

Heures au format UTC + 1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 50 messages ]  Aller à la page Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
Auteur Message
 Sujet du message: Re: Suis-je un salaud dans cette -triste- histoire?
MessagePublié: Mer Mars 08, 2017 8:12 
Homo sapiens
Homo sapiens
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Mar Nov 15, 2016 23:44
Avant qu'elle ne quitte restau et quand je commençais à lui exprimer mes doutes sur notre relation, elle a dit "si jamais tu me quittes, je trouverai la pire des vengeances". :roll:

Hier soir, avant de la bloquer, quand je lui ai répondu que je préférais qu'on n'en reste là et que j'espérais qu'elle respecterait ma décision sans s'y opposer d'aucune manière, elle a répondu "ça..................." (avec une infinité de point de suspensions).
J'y ai vu une forme de menace.

S'en est suivi un argumentaire pour me convaincre de rester avec elle.

Elle m'avait raconté que quand elle avait vu son ex avec sa nouvelle copine, elle avait failli faire quelque chose de grave contre eux mais qu'elle s'était ravisée.

Le truc c'est qu'elle me met tout sur le dos et que c'est hyper culpabilisant, elle fait tout pour me donner le sentiment que j'ai fait quelque chose de mal envers elle (en ayant accepté de coucher rapidement par exemple) et que je ne peux me racheter qu'en ne la quittant pas. Ses arguments :

1) Je fuis devant mes responsabilités "comme tous les hommes".
2) Je préfère végéter dans mon malheur alors qu'elle peut m'apporter la félicité absolue.
3) C'est une évidence entre nous et je refuse de voir cette évidence parce que je suis attiré par "la pulsion de mort" (dans son langage freudien).

Quelqu'un qui ne doute jamais d'elle ni de ses interprétations et qui se prend pour la meilleur psy du monde (je n'exagère pas), c'est juste terrifiant...

_________________
« Avant moi, rien ne fût créé sinon d’éternel. Et moi je dure éternellement. Vous qui entrez, abandonnez toute espérance. »

Dante, La divine comédie, « L’Enfer ».


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Suis-je un salaud dans cette -triste- histoire?
MessagePublié: Mer Mars 08, 2017 8:28 
Rainbow-warrior
Rainbow-warrior
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Sam Oct 30, 2010 10:02
Localisation: saone et loire
Age: 32
Genre:
elle peut t'apporter le bonheur alors que tu es malheureux ???

par conter une chose important : ne prends pas les menace a la légère d'après se que tu nous en parle elle est prête a tout

_________________
Ramener l'existence de l'univers à Dieu est aussi simpliste que le raisonnement de ces poissons rouges qui se disent: Dieu existe, sinon qui change l'eau du bocal?


Je déteste le mot "homophobie". Ce n'est pas une phobie, vous n'avez pas peur,
vous êtes juste des connards. "
Morgan Freeman


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Suis-je un salaud dans cette -triste- histoire?
MessagePublié: Mer Mars 08, 2017 8:41 
Queer-Master
Queer-Master
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Mer Jan 30, 2008 21:36
Genre:
Moi ce que je trouve magnifique là-dedans, c'est qu'elle soit psy. :lol:
Pardon hein mais quand même j'ai envie d'exprimer un énorme LOOoooOOOL

Ma mère m'avait dit que la plupart des psys faisaient ces études pour régler leurs propres problèmes.
J'ai envie de dire que pour la mademoiselle, c'est raté.


Bon sinon, encore une fois : t'as bien fait de te tirer vite fait.
Elle fait très peur.

Spoiler : :
Image

_________________
Tatan, elle fait des flans.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Suis-je un salaud dans cette -triste- histoire?
MessagePublié: Mer Mars 08, 2017 8:43 
Homo sapiens
Homo sapiens
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Mar Nov 15, 2016 23:44
Encore plus malheureux avec elle, oui, elle me connaît bien mal car je place la liberté au-dessus de tout (elle me sert son discours psy pour me faire changer d'avis, cela s'appelle de la manipulation)...en fait je crois que je me suis laissé avoir car j'étais fragilisé par ma rupture d'une vraie histoire d'amour car, certes, mon ex était dépressif mais il prenait en compte mes sentiments et on n'était à mille lieux de ce genre de scène complètement hystérique, immature et cette possessivité qui me fait fuir à vitesse grand V.

J'en ai parlé à un ami, il m'a dit comme toi. Là où ça me rassure, c'est qu'on n'habite heureusement pas la même ville (sauf qu'elle vient souvent ici pour raisons professionnelles). Je peux compter sur cet ami et il m'a dit que je pouvais venir chez lui - puisqu'elle ne sait pas où il habite - en cas de besoin. Si elle venait à me harceler quand elle est sur place par exemple.

Je me rappelle d'un autre détail : elle avait insisté pour avoir le nom de ma rue et les codes d'en bas : "au cas où"...
Après pour entrer, il faut quand même posséder un badge magnétique. Bref, je ne me sens pas vraiment en insécurité.

Sarablue : oui, elle fait très peur et je vois que ce GIF pourrait être prémonitoire... et encore; la blonde a l'air d'une douce carmélite mariale à côté des yeux qu'elle faisait dans les escaliers samedi soir...

Par contre, je ne veux pas tomber dans le dénigrement gratuit hein. J'assume d'avoir fait une connerie : je ne me suis pas protégé (pas au sens sexuel, au sens où je n'aurais pas dû laisser une fille comme ça me mettre le grappin dessus aussi rapidement quand bien même elle s'est littéralement jetée sur moi). Je serai plus prudent à l'avenir, ça c'est certain.

_________________
« Avant moi, rien ne fût créé sinon d’éternel. Et moi je dure éternellement. Vous qui entrez, abandonnez toute espérance. »

Dante, La divine comédie, « L’Enfer ».


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Suis-je un salaud dans cette -triste- histoire?
MessagePublié: Mer Mars 08, 2017 9:20 
Rainbow-warrior
Rainbow-warrior
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Sam Oct 30, 2010 10:02
Localisation: saone et loire
Age: 32
Genre:
tu n'as pas a culpabiliser de se qu'elle t'a fait subire , la folle dans l'histoire c'est elle

après tu savais pas non plus que ca allait ce passer comme ca , ca se trouve tu aurais pu tomber sur un bonne personne

par contre si elle te harcèle , aussi bien téléphoniquement ou autre n'hésite pas a aller porter plainte on sait jamais jusqu'ou ca peut aller

_________________
Ramener l'existence de l'univers à Dieu est aussi simpliste que le raisonnement de ces poissons rouges qui se disent: Dieu existe, sinon qui change l'eau du bocal?


Je déteste le mot "homophobie". Ce n'est pas une phobie, vous n'avez pas peur,
vous êtes juste des connards. "
Morgan Freeman


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Suis-je un salaud dans cette -triste- histoire?
MessagePublié: Mer Mars 08, 2017 9:45 
Queer-Master
Queer-Master
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Dim Jan 10, 2010 23:20
Localisation: A l'Ouest de Guildo Horn
Genre:
Non mais t'as rien à te reprocher.

Couchotter 2 3 fois avec quelqu'un qu'on vient de rencontrer - et qui a l'air normal de prime abord - avant de se raviser c'est super normal. Tu pouvais pas prévoir, statistiquement les tarés de cet acabi c'est hyper rare, l'énorme majorité du temps ça se passe bien quand on refuse d'aller plus loin, t'as juste pas eu de pot !


Et je rejoins les autres, surtout ne répond rien, silence radio.

_________________
Tu sais, la prof/collègue/meilleure amie dont tu es folle et qui est en couple avec son copain depuis 8 ans ? Quand elle t'a souri il y'a six mois en te rendant ton crayon, ou qu'elle a mis un sucre dans ton café ou fini son sms par un smiley : ce n'était pas une déclaration d'amour réciproque interdit. Elle était juste polie. Alors arrête de te faire des films, et va draguer des gouines.

"Avoir l'esprit ouvert ne signifie pas l'avoir béant à toutes les sottises" - Jean Rostand.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Suis-je un salaud dans cette -triste- histoire?
MessagePublié: Mer Mars 08, 2017 9:52 
Homo sapiens
Homo sapiens
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Mar Nov 15, 2016 23:44
Merci, je suis le genre de personne à beaucoup culpabiliser. Après n'oublions pas que, même si elle est très perturbée et sûrement aussi pour cette raison d'ailleurs, cette jeune femme souffre dans l'histoire.

Et elle a dû le comprendre que je culpabilise, car pour accentuer ma culpabilité elle a joué sur le fait qu'elle était venue exprès pour me voir ce weekend et "passer un beau weekend romantique" et que j'ai tout fichu par terre. En même temps, je n'y peux rien si j'ai trouvé son comportement exécrable et ses propos intolérables à tel point que je me suis demandé ce que je foutais là. Je n'allais pas jouer un jeu pour passer le samedi et le dimanche avec elle, j'avais besoin d'exprimer mes doutes, elle les a super mal pris et là elle me menace de représailles si on ne reste pas ensemble, on nage en pleine série B. :roll:

A savoir que son dernier message est "Je veux toi!!" :s

De toute façon, je l'ai bloquée sur tous les canaux de communication, donc c'est silence radio imposé. En espérant que ça en reste là. Cela m'a fait du bien de me confier à cet ami en qui j'ai confiance et qu'il me propose cette solution de secours. Je sais que j'ai un repli au cas où.

_________________
« Avant moi, rien ne fût créé sinon d’éternel. Et moi je dure éternellement. Vous qui entrez, abandonnez toute espérance. »

Dante, La divine comédie, « L’Enfer ».


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Suis-je un salaud dans cette -triste- histoire?
MessagePublié: Mer Mars 08, 2017 11:17 
Like a Virgin
Like a Virgin
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Mer Fév 15, 2017 8:32
Age: 43
Genre:
Tout le monde te le dit, tu n'as pas à culpabiliser ! Les relations, ça va, ça vient. Tu ne pensais pas à mal quand tu l'as rencontré, elle ne peut pas te tenir pour responsable du fait qu'elle te terrorise quand même !

Après si tu sens que vraiment elle risque de faire quelque chose de grave contre toi, va à la police et dépose plainte (pas de main courante ça ne sert à rien). Elle semble sévèrement atteinte tout de même. Et surtout ne tombe pas dans le panneau du "mais c'est une femme qui souffre" car sinon tu vas lui trouver toutes les circonstances du monde de faire ce qu'elle te fait.

Elle est psychiatre ou psychologue ? C'est juste pour savoir car ce n'est pas la même chose, l'un est médecin alors que l'autre non. Et puis l'un doit faire 10 ans de thérapie alors que l'autre non.

Bref sois prudent et protège toi.


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Suis-je un salaud dans cette -triste- histoire?
MessagePublié: Mer Mars 08, 2017 11:32 
Rainbow-warrior
Rainbow-warrior
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Sam Oct 30, 2010 10:02
Localisation: saone et loire
Age: 32
Genre:
Caïn Marchenoir a écrit:
Merci, je suis le genre de personne à beaucoup culpabiliser. Après n'oublions pas que, même si elle est très perturbée et sûrement aussi pour cette raison d'ailleurs, cette jeune femme souffre dans l'histoire.

Et elle a dû le comprendre que je culpabilise, car pour accentuer ma culpabilité elle a joué sur le fait qu'elle était venue exprès pour me voir ce weekend et "passer un beau weekend romantique" et que j'ai tout fichu par terre. En même temps, je n'y peux rien si j'ai trouvé son comportement exécrable et ses propos intolérables à tel point que je me suis demandé ce que je foutais là. Je n'allais pas jouer un jeu pour passer le samedi et le dimanche avec elle, j'avais besoin d'exprimer mes doutes, elle les a super mal pris et là elle me menace de représailles si on ne reste pas ensemble, on nage en pleine série B. :roll:

A savoir que son dernier message est "Je veux toi!!" :s

De toute façon, je l'ai bloquée sur tous les canaux de communication, donc c'est silence radio imposé. En espérant que ça en reste là. Cela m'a fait du bien de me confier à cet ami en qui j'ai confiance et qu'il me propose cette solution de secours. Je sais que j'ai un repli au cas où.


non c'est juste une manipulatrice tu n'auras que des problème avec elle , ne te fait pas avoir , elle joue justement avec tes sentiments , elle en a rien a faire de toi ! tu es juste son jouet et c'est le genre de femme qui te dégagera a la 1ere occasion

_________________
Ramener l'existence de l'univers à Dieu est aussi simpliste que le raisonnement de ces poissons rouges qui se disent: Dieu existe, sinon qui change l'eau du bocal?


Je déteste le mot "homophobie". Ce n'est pas une phobie, vous n'avez pas peur,
vous êtes juste des connards. "
Morgan Freeman


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Suis-je un salaud dans cette -triste- histoire?
MessagePublié: Mer Mars 08, 2017 11:47 
Queer-Master
Queer-Master
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Dim Jan 10, 2010 23:20
Localisation: A l'Ouest de Guildo Horn
Genre:
Fergy a écrit:
Elle est psychiatre ou psychologue ? C'est juste pour savoir car ce n'est pas la même chose, l'un est médecin alors que l'autre non. Et puis l'un doit faire 10 ans de thérapie alors que l'autre non.


Les 10 ans de thérapie c'est pour les "psychANALYSTES", qui est une pseudo science aux pratiques très discutées et pour lequel aucun dogme n'a été prouvé.
"Psychologue" c'est un master de psychologie, qui n'est pas médecin mais au moins avec de vrais bases universitaires, c'est une science humaine.
Et "psychiatre" c'est le doctorat de médecine.

Cette femme de souffre vraisemblablement pas. Elle est au pire "frustrée" d'avoir si vite cassé son joué. De tout ce que tu décris, il est très très probable qu'elle ne soit pas sincèrement blessée dans ses émotions mais uniquement dans son orgueil. Et fort probable aussi que ce soit une manipulatrice jouant sur ton bon coeur et ta naiveté pour te faire culpabiliser.

_________________
Tu sais, la prof/collègue/meilleure amie dont tu es folle et qui est en couple avec son copain depuis 8 ans ? Quand elle t'a souri il y'a six mois en te rendant ton crayon, ou qu'elle a mis un sucre dans ton café ou fini son sms par un smiley : ce n'était pas une déclaration d'amour réciproque interdit. Elle était juste polie. Alors arrête de te faire des films, et va draguer des gouines.

"Avoir l'esprit ouvert ne signifie pas l'avoir béant à toutes les sottises" - Jean Rostand.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Suis-je un salaud dans cette -triste- histoire?
MessagePublié: Mer Mars 08, 2017 14:51 
Queer-Master
Queer-Master
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Sam Oct 04, 2008 22:03
Je plussoie Norma.

Et puis que les manipulateurs souffrent ou non, l'essence de leur culpabilisation est avant tout de te faire culpabiliser d'avoir ton libre arbitre et d'être une vraie personne avec ton individualité. Les manipulateurs te rendent responsables de tout : de leurs émotions personnelles auto-générées, de leurs mauvaises décisions ... c'est usant. Et ils flairent en général très bien les gens qui ont justement une grande propension à se remettre en question. C'est ce dont ils ont besoin pour sentir qu'ils exercent un contrôle sur quelqu'un (à défaut de réussir à avoir le contrôle sur eux-mêmes, et à se donner tous seuls ce dont ils ont besoin : estime de soi, valeurs pour se diriger dans la vie...)

En général, quand tu sens que la limite entre toi et l'autre est fucked up, que l'autre ne t'écoute pas quand tu cherches à rappeler la limite, voire qu'il la franchit allègrement plusieurs fois même après des avertissements répétés, c'est mauvais signe. Et pour moi, cette histoire avec la bisexualité dans ton histoire c'est tout à fait ça. Elle ne te veut pas "toi" (cf ton message), elle veut l'idée rassurante qu'elle se fait de toi car ce genre de personne est incapable d'être seule, et à besoin du regard des autres (ou du contrôle sur les autres) pour se "sentir" exister. (Je transpose ce que j'ai appris par l'expérience dans une relation précédente, ça ne s'applique pas forcément en entier, mais j'ai l'impression qu'on est dedans, là ...)

La rhétorique de la demoiselle fait franchement peur (on dirait un peu une de mes exes en 3 fois pire, tiens). Préserve-toi, entoure-toi de tes potes, tu n'es pas en cause. Elle, est tarée. Et trouvera bien un autre jouet (le mot est bon).

Fuis. Ne te retourne pas. Tu vas te sentir revivre, ça va être super ! ;)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Suis-je un salaud dans cette -triste- histoire?
MessagePublié: Mer Mars 08, 2017 15:01 
Like a Virgin
Like a Virgin
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Mer Fév 15, 2017 8:32
Age: 43
Genre:
Mizc a écrit:
Je plussoie Norma.

Et puis que les manipulateurs souffrent ou non, l'essence de leur culpabilisation est avant tout de te faire culpabiliser d'avoir ton libre arbitre et d'être une vraie personne avec ton individualité. Les manipulateurs te rendent responsables de tout : de leurs émotions personnelles auto-générées, de leurs mauvaises décisions ... c'est usant. Et ils flairent en général très bien les gens qui ont justement une grande propension à se remettre en question. C'est ce dont ils ont besoin pour sentir qu'ils exercent un contrôle sur quelqu'un (à défaut de réussir à avoir le contrôle sur eux-mêmes, et à se donner tous seuls ce dont ils ont besoin : estime de soi, valeurs pour se diriger dans la vie...)

En général, quand tu sens que la limite entre toi et l'autre est fucked up, que l'autre ne t'écoute pas quand tu cherches à rappeler la limite, voire qu'il la franchit allègrement plusieurs fois même après des avertissements répétés, c'est mauvais signe. Et pour moi, cette histoire avec la bisexualité dans ton histoire c'est tout à fait ça. Elle ne te veut pas "toi" (cf ton message), elle veut l'idée rassurante qu'elle se fait de toi car ce genre de personne est incapable d'être seule, et à besoin du regard des autres (ou du contrôle sur les autres) pour se "sentir" exister. (Je transpose ce que j'ai appris par l'expérience dans une relation précédente, ça ne s'applique pas forcément en entier, mais j'ai l'impression qu'on est dedans, là ...)

La rhétorique de la demoiselle fait franchement peur (on dirait un peu une de mes exes en 3 fois pire, tiens). Préserve-toi, entoure-toi de tes potes, tu n'es pas en cause. Elle, est tarée. Et trouvera bien un autre jouet (le mot est bon).

Fuis. Ne te retourne pas. Tu vas te sentir revivre, ça va être super ! ;)


Message parfait que Caïn Marchenoir tu devrais écouter. Y'a rien à ajouter tant le résumé et la conclusion sont bons (de mon point de vue en tout cas :souris: )


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Suis-je un salaud dans cette -triste- histoire?
MessagePublié: Jeu Mars 09, 2017 9:47 
Homo sapiens
Homo sapiens
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Mar Nov 15, 2016 23:44
Bon, je me détends enfin.

Je vous remercie pour vos messages et vos (très bons) conseils. Hier après-midi j'ai téléphoné à ma psy (la vraie hein^^) pour une brève conversation de 5 minutes et elle m'a confirmé que le silence radio total était la bonne méthode -et la seule méthode d'ailleurs- face à ce genre de situation.

Sinon elle a obtenu le master de psychologie l'année dernière mais son ambition était d'être psychiatre : elle a raté pas mal de fois la première année de médecine et du coup elle n'a pas pu être psychiatre. Là elle est en analyse depuis 6 ans pour devenir psychanalyste, et elle travaille dans le milieu psy, mais pas vraiment en tant que psychologue, en tant qu'aide-soignante dans un institut psychiatrique la nuit. Voilà.

En tout cas, avoir tant baigné dans les études psy n'est pas nécessairement un gage d'équilibre. Voilà ce que cette expérience me confirme.

Sinon, oui, Mizc, elle colle assez au profil que tu décris et j'ai remarqué un trait particulier : elle était totalement dénuée de sens de l'humour ou plus précisément de "second degré" : elle prenait tout ce qu'on lui disait au sérieux.

Avant de la bloquer, je lui avais laissé ce message, j'espère qu'il est suffisamment clair et apaisant, le but étant d'apaiser sa fureur médéenne :



"Ecoute x,

J'ai bien réfléchi et je regrette mais pour moi c'est terminé entre nous. Nous n'attendons visiblement pas la même chose d'une relation. Nous avons appris à nous connaître un peu et je ne souhaite pas m'engager plus avant. Je ne m'attarde pas sur les raisons qui me poussent à cette décision mais rappelle toi que chacun est libre dans une relation et que si je ne sens pas de continuer, je suis légitime à ne pas le faire et tu n'as pas à m'y forcer d'aucune manière. Pour moi nous ne sommes pas sur la même longueur d'onde et tu n'as aucun pouvoir pour décider de ce que doit être la vie de quelqu'un. Sache, en ce sens, que tes discours pour me retenir absolument me font fuir.
Tu dois comprendre que tu ne peux pas imposer à quelqu'un d'être avec toi par la menace ; faire cela c'est comme imposer une religion à quelqu'un, ce n'est pas possible sauf à réduire l'autre au silence et à l'abnégation. Le dernier film de Scorsese montre justement cela.

Aimer c'est aussi respecter que l'autre s'éloigne s'il en éprouve le besoin même si c'est difficile et surtout savoir se remettre en question. Il n'y a aucun Amour possible sans liberté absolue donnée à l'autre (raison pour laquelle j'ai éprouvé le besoin de fuir samedi matin et aussi parce que j'ai senti qu'il n'y avait aucune écoute possible de mon malaise sur ce point). Par ailleurs au vu de tes réactions violentes et imprévisibles, je ne pense pas qu'il soit souhaitable de conserver un contact. Je déteste les relations conflictuelles et prises de tête inutiles. En tout cas moi je ne le souhaite pas. Ce message est un gage de respect envers toi mais je ne reprendrai pas contact avec toi et ne te répondrai plus. Je reconnais que j'aurais dû être plus prudent lors de notre rencontre pour ne pas te faire souffrir. Je suis beaucoup plus détaché que toi dans mes relations et je pense que pour cette raison, nous sommes incompatibles.

Je t'écris donc ceci pour être clair avec toi - comme tu me l'as demandé - et te souhaite une bonne continuation en toutes choses. Je ne veux pas qu'il y ait de rancœur entre nous. Tu finiras par trouver quelqu'un avec qui ça collera vraiment et avec qui tu pourras envisager quelque chose de solide mais ce n'est certainement pas moi. J'en suis bien désolé.

Bien à toi,

x"

_________________
« Avant moi, rien ne fût créé sinon d’éternel. Et moi je dure éternellement. Vous qui entrez, abandonnez toute espérance. »

Dante, La divine comédie, « L’Enfer ».


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Suis-je un salaud dans cette -triste- histoire?
MessagePublié: Jeu Mars 09, 2017 10:50 
Homo-gène
Homo-gène
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Dim Jan 22, 2017 16:22
Genre:
Un bon message et je suis d'accord avec ta psy faire silence radio est bien mieux comme ça elle arrêtera de t'embêter. Je pense qu'être psychanalyste ne va pas lui faire déjà que j'ai l'impression qu'elle est folle.

_________________
Bonjour je m'appelle Alia et je suis pansexuelle et panromantique.
En couple


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Suis-je un salaud dans cette -triste- histoire?
MessagePublié: Jeu Mars 09, 2017 11:16 
Queer-Master
Queer-Master
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Lun Juil 11, 2005 14:23
Localisation: Picardie
Age: 34
Genre:
Alia a écrit:
Un bon message et je suis d'accord avec ta psy faire silence radio est bien mieux comme ça elle arrêtera de t'embêter. Je pense qu'être psychanalyste ne va pas lui faire déjà que j'ai l'impression qu'elle est folle.

Non mais elle va donner des conseils à des gens quoi (dont certains arriveront déjà fragilisés)... ça craint... :ninja:

_________________
Les conseilleurs ne sont pas les payeurs...!
Ex Vice-Présidente du Club Zero, Co-Fondatrice du CCVE & de l’AHC.

"L'ADAL est ouvert à toutes et à tous, en couple ou pas. L'ADAL c'est un état d'esprit." ©Queen of Leon


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 50 messages ]  Aller à la page Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invité(s)


Tu ne peux pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Tu ne peux pas répondre aux sujets dans ce forum
Tu ne peux pas éditer tes messages dans ce forum
Tu ne peux pas supprimer tes messages dans ce forum

Rechercher pour:
Aller vers:  

Powered by phpBB © 2000-2007 phpBB Group
Traduction réalisée par Maël Soucaze © 2010 phpBB.fr
© 2005-2017 et-alors.net. Reproduction interdite. N° CNIL : 1104460.
Contact forum: modérateurs. Contact administratif: .