Homo, bi, trans, hétéro,


Une autre vision du monde LGBT.
Moins de préjugés, plus d'information.

* Connexion 
* FAQ    * Rechercher

Heures au format UTC + 1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 67 messages ]  Aller à la page Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
Auteur Message
 Sujet du message: Re: Un mec charmant. Un fantôme. Mélangez. Pleurez.
MessagePublié: Mar Nov 29, 2016 13:59 
QueerAssez PotemKhîpe
QueerAssez PotemKhîpe
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Dim Jan 10, 2010 23:20
Localisation: A l'Ouest de Guildo Horn
:lol: :lol:


Y'a de ça.

Bon en vrai ayant suffisamment fait les navettes entre les deux, faut que tu gardes en tête les différences fondamentales entre ce qui acceptable ou pas.
Attention, c'est plein de cliché ce que je vais dire, faut pas faire de généralité tout ça tout ça, mais, toi même tu sais, qu'il y a des choses qui semblent absolument normale en FxF, et qui auront l'air ultra déplacé/relou en FxH.

Chez les lesbiennes :

- On laisse voir à l'autre très très vite qu'on est névrosée.
Être névrosée est limite une valeur ajoutée.

- On laisse voir à l'autre très très vite qu'on a des problèmes de drogue et d'alcool.

- On propose d'emménager ensemble / de rencontrer sa meilleure amie / De rencontrer son ex / D'adopter un chat. Avant même d'avoir dit "je t'aime".

- On s'autorise à faire à l'autre des crises de possessivité, jalousie, angoisse. C'est une manière de montrer son attachement.

- On s'autorise à prendre des décisions à la place de l'autre. L'individualité disparait un peu dans le "tout".

- D'ailleurs, on dit nous. "On" n'aime pas ce genre de soirée.

- On raconte bien l'historique de nos anciens amours. Surtout les plus importants, ceux qui ne s'effaceront jamais et qui donne l'impression à l'autre que jamais elles n'arriveront à faire le poids.

- On part en vacances ensemble. Après avoir couché ensemble moins de 10 fois.


Chez les hétéros :

- On cache ses névroses et ses vices jusqu'à ce qu'on ait très confiance en l'autre. C'est un répulsif, pas une fêlure qui donne du charme. Alors on les gère tout seul dans son coin et puis on commence à s'appuyer l'un sur l'autre qu'après une bonne année à se fréquenter. Et encore, avec parcimonie pour bien prendre soin de ne pas donner à l'autre un rôle de "maman".

- On laisse notre passé au placard. On parle pas de ses exs. Jamais en bien, et surtout pas en laissant croire que c'était inoubliable et intense.

- On attend d'être sur avant de dire "je t'aime". Au moins 4 mois. Grand minimum. Et si t'es la personne qui a l'air le plus accro, tu le dis surtout pas avant l'autre.

- On ne fait pas de projet à deux (genre vacances ou vie à deux ou covoiturage ou hamster) avant d'avoir dit "je t'aime". 5 à 6 mois minimum.
Tu peux aussi compter en rapport sexuel. Les projets à deux sont autorisés après 40 rapport sexuels, environ.

- On ne demande JAMAIS à l'autre de présenter sa famille, ses amis. S'il ne l'a pas proposé c'est qu'il n'est pas prêt.
Si on présente sa famille "accidentellement", on prend un air un peu gêné à la "désolée de t'infliger ça".

- On ne fait JAMAIS de crise de possessivité ou de jalousie. Jamais. On a le droit de ressentir ces choses là, mais on prend sur soit, et on dit gentiment pour informer l'autre un petit "tu sais, j'ai tendance à être jalouse, ça me fait tout bizarre que tu sois si indépendant. Désolée si il m'arrive d'être un peu irrationnelle à ce sujet". Comme ça on prévient que c'est un point sensible et que ce serait sympa de pas mettre de l'huile sur le feu, mais sans commencer à être intrusif ou dans l'hyper contrôle.

- On fait des sorties à part. Faut absolument montrer à l'autre qu'on continue à avoir une vie sociale sans lui, que c'est pas une bouée dans l'univers d'une paumée. Donc on voit ses copines, et on refuse parfois des soirées avec lui pour voir ses copines à la place.

- On communique pas trop d'ailleurs. Enfin, ça met du temps à se débloquer. A parler librement de sexe ou de d'émotion. (faut suivre le mouvement au début mais rien n'empêche d'éduquer l'autre à la parole).

_________________
Tu sais, la prof/collègue/meilleure amie dont tu es folle et qui est en couple avec son copain depuis 8 ans ? Quand elle t'a souri il y'a six mois en te rendant ton crayon, ou qu'elle a mis un sucre dans ton café ou fini son sms par un smiley : ce n'était pas une déclaration d'amour réciproque interdit. Elle était juste polie. Alors arrête de te faire des films, et va draguer des gouines.

"Avoir l'esprit ouvert ne signifie pas l'avoir béant à toutes les sottises" - Jean Rostand.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Un mec charmant. Un fantôme. Mélangez. Pleurez.
MessagePublié: Mar Nov 29, 2016 14:51 
Queer-Master
Queer-Master
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Dim Fév 08, 2009 10:38
OFF-Topic :
hahaha :huhu:

J'adore le "on part en vacances après avoir couché moins de 10 fois" pour les lesbiennes... hahaha - testé :huhu:

Bon... sinon, j'ai dû tomber sur des mecs très spéciaux... :ah:

_________________
"La vie ne peut créer de l’ordre à partir du désordre ambiant qu’au prix d’un accroissement du désordre ambiant global. La vie pollue. Elle est un luxe dans l’univers."


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Un mec charmant. Un fantôme. Mélangez. Pleurez.
MessagePublié: Mar Nov 29, 2016 17:58 
Queer-Master
Queer-Master
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Dim Mars 01, 2009 2:10
OFF-Topic :
Norma a écrit:
- On communique pas trop d'ailleurs. Enfin, ça met du temps à se débloquer. A parler librement de sexe ou de d'émotion. (faut suivre le mouvement au début mais rien n'empêche d'éduquer l'autre à la parole).


Ah non mais tu as conscience que si un jour ça se débloque, l'industrie des livres idiots pour hétérotes idiotes fera faillite ? Et pense à toutes ces écoles de communication qui fermeront dans la foulée, les films que Julia Roberts et Renée Zellweger qu'on ne tournera plus, les bloggueuses modes au chômage, plus de nouvelle saison de Grey's Anatomy pour t'apprendre la différence entre Docteur Mamour et Docteur Glamour, Nabilla sans son schampooing... Mon dieu.

#CriseMondiale

_________________
« Nan mais écoutez-le : on croirait qu'il va nous jouer une de ces tragédies grecques ! »


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Un mec charmant. Un fantôme. Mélangez. Pleurez.
MessagePublié: Mar Nov 29, 2016 20:01 
Queer-Master
Queer-Master
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Jeu Avr 26, 2007 13:28
Localisation: So far away
Genre:
Norma a écrit:
:lol: :lol:


Y'a de ça.


Chez les hétéros :

- On cache ses névroses et ses vices jusqu'à ce qu'on ait très confiance en l'autre. C'est un répulsif, pas une fêlure qui donne du charme. Alors on les gère tout seul dans son coin et puis on commence à s'appuyer l'un sur l'autre qu'après une bonne année à se fréquenter. Et encore, avec parcimonie pour bien prendre soin de ne pas donner à l'autre un rôle de "maman".

JE suis une super élève là dessus. En bonne brosse tarée de l'existentiel névrosée jusqu'au trognon, je n'ai JAMAIS fait part de mes bad trip à Monsieur. Même au plus bas du moral à avoir envie de me regarder un téléfilm français, je n'ai jamais évoqué cette part (énoooooooooooooooooorme) de ma vie avec lui. Quand je bad et qu'il me demande comment ça va, je réponds que je m'éclate, avec des smileys, tous plus débiles les uns que les autres.
J'ai bon ?


- On laisse notre passé au placard. On parle pas de ses exs. Jamais en bien, et surtout pas en laissant croire que c'était inoubliable et intense.

Le seul ex dont il a la connaissance, par la force des choses c'est le père de ma fille. Je ne lui en parle jamais. Il sait juste qu'il existe. Lui, la seule ex dont il me parle de la même façon c'est la mère de son gamin, quand on essaie de s'organiser. Basta.
J'ai bon ?


- On attend d'être sur avant de dire "je t'aime". Au moins 4 mois. Grand minimum. Et si t'es la personne qui a l'air le plus accro, tu le dis surtout pas avant l'autre.

Alors là, ça fout carrément mes projets du week-end par terre. :mrgreen: (sérieusement, j'ai de plus en plus de mal à me retenir hein).

- On ne fait pas de projet à deux (genre vacances ou vie à deux ou covoiturage ou hamster) avant d'avoir dit "je t'aime". 5 à 6 mois minimum.
Tu peux aussi compter en rapport sexuel. Les projets à deux sont autorisés après 40 rapport sexuels, environ.

Je comptais niquer au moins 72 fois de vendredi à samedi. Je peux donc lui proposer de m'accompagner pour un week end dans un relais château.
J'ai bon ?


- On ne demande JAMAIS à l'autre de présenter sa famille, ses amis. S'il ne l'a pas proposé c'est qu'il n'est pas prêt.
Si on présente sa famille "accidentellement", on prend un air un peu gêné à la "désolée de t'infliger ça".

Il y a 15 jours, il m'a dit que son frangin et un de ses potes étaient à la maison et que j'étais la bienvenue. C'est pas moi, c'est lui qui a commencé ! J'ai très envie de lui présenter certains personnes, mais on se voit tellement peu que c'est compliqué...

- On ne fait JAMAIS de crise de possessivité ou de jalousie. Jamais. On a le droit de ressentir ces choses là, mais on prend sur soit, et on dit gentiment pour informer l'autre un petit "tu sais, j'ai tendance à être jalouse, ça me fait tout bizarre que tu sois si indépendant. Désolée si il m'arrive d'être un peu irrationnelle à ce sujet". Comme ça on prévient que c'est un point sensible et que ce serait sympa de pas mettre de l'huile sur le feu, mais sans commencer à être intrusif ou dans l'hyper contrôle.

Alors... Là, ça se gatte. JE ferme bien ma mouille devant lui et via nos messages mais je n'en pense pas moins. Je suis quasiment sure que la plupart des meufs (super canons, toutes) qui commentent se trucs sur FB sont des ex ou des plans culs plus ou moins récents. Toutes ont l'air super cools hein, mais je suis jalouse. Bon, voilà, c'est dit. Quand j'aime, j'ai du mal à me calmer là dessus. Encore une fois, je ne dis rien, je vis tout à l'intérieur et c'est grave difficile de le cacher.
Exemple : je suis intervenue sur un de ses posts sur son mur, en y allant avec mes gros sabots, genre message clairement cru-cul, histoire de marquer mon territoire. Bien évidemment, ça ne l'a pas fait. Il a supprimé mon message. Bon, on s'est expliqué plus tard, et tout va bien au final, mais sur le moment putain de bordel de merde, je voulais le virer de partout : FB et de ma vie. Ri-di-cule...


- On fait des sorties à part. Faut absolument montrer à l'autre qu'on continue à avoir une vie sociale sans lui, que c'est pas une bouée dans l'univers d'une paumée. Donc on voit ses copines, et on refuse parfois des soirées avec lui pour voir ses copines à la place.

Alors là, je suis grave dans les clous : à chaque fois qu'on passe plusieurs jours ensemble chez lui, je m'arrange toujours pour voir mes potes au moins un soir. Et j'en ai besoin, histoire de prendre de la distance avec les gens qui me font du bien. Et puis je me dis qu'il voit que j'ai une vie en dehors de ses bras.

- On communique pas trop d'ailleurs. Enfin, ça met du temps à se débloquer. A parler librement de sexe ou de d'émotion. (faut suivre le mouvement au début mais rien n'empêche d'éduquer l'autre à la parole).

Aujourd'hui, ni lui ni moi n'avons communiqué. Peanuts. Bon, ça me chatouille de lui envoyer un p'tit sms anodin ""Hey ! Coucou, ça va p'tit cul ?" (Lui, je l'appelle p'tit cul... :oops: ). Mais non hein ?

_________________
Je veux en profiter jusque la larme.

Pierre : Excusez moi Thérèse, la douleur m'a fait dire des choses affreusement grossières que je ne pensais pas cela va sans dire.
Thérèse : Oui je l'entendais bien ainsi Pierre.
Pierre : Nan c'était dit sans méchanceté je ne connais même pas votre mère.

Lotus flower - Radiohead

TANT QU'IL Y A DU NOIR, IL Y A DE L'ESPOIR.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Un mec charmant. Un fantôme. Mélangez. Pleurez.
MessagePublié: Mer Nov 30, 2016 11:24 
QueerAssez PotemKhîpe
QueerAssez PotemKhîpe
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Dim Jan 10, 2010 23:20
Localisation: A l'Ouest de Guildo Horn
Bon bin voilà, t'as le guide et tu réussis à t'évaluer sur la grille.

T'as trois/quatre trucs sur lequel bosser.

- y'a une nuance entre ne pas imposer ses névroses à l'autre et faire semblant que c'est tip-top l'éclate. Tu peux être à la fois discrète et honnête. Si tu bad et qu'il te demande si ça va, tu peux contourner la question ou concéder un "coup de mou, il faut que je me repose" ou un "dure journée hâte de boire un petit remontant". Essaye d'être honnête, de penser au moment qui existera plus tard si tout va bien ou tu lui apprendras que tu es le genre de personne avoir des phases compliquées.

- Pour le "je t'aime" apprend à te retenir. Vraiment. Toi, ne le dis surtout pas en premier. En plus tu le connais à peine, vous vous voyez rarement : il te plait, particulièrement, ça c'est sur et ça tu peux lui dire. Mais tu ne l'aime pas encore, pour ça faudrait le connaître plus. Là y a un truc et tu projettes juste sur lui tes attentes pour combler les trous.

- Si tu niques 72 fois entre vendredi et samedi propose-lui plutôt un week end chez le kiné :mrgreen:

- Pour les gens que tu as envie de lui présenter, vue qu'il a donné l'autorisation implicite en faisant le premier pas, tu peux lui proposer si l'occasion se présente, mais please, ne crée pas sciemment l'occasion. Ca viendra tout seul.

- Pour les crises de jalousie ça va être TON challenge. Le moment où jamais de devenir un être humain meilleure. D'arrêter de te faire des films si il a une interaction avec une femelle. Et surtout de comprendre qu'il n'est pas un arbre et que tu n'es pas un chien, et que dans le monde des humains, donc, on ne marque pas son territoire. Là poulette, c'est à toi de progresser. Tu peux par contre lui dire au détour de conversation que tu as tendance à être jalouse mais que tu travaille dessus. Peut-être qu'il t'aidera s'il sait que tu as ce problème.

- Alors quand je parlais de communiquer c'était plus genre exprimer ses envies ses émotions son rapport au cul etc. qui peut être plus dur à mettre en place dans le monde hétéro où les mecs ont pas été éduqué ainsi que dans le monde lesb. où les filles ont appris à le faire depuis petites.
Là ce dont toi tu parles c'est d'un cordon ombilicale de blabla et c'est mauvais tant en relations FxF que FxH. Donc non, hein. Bosse dessus.

_________________
Tu sais, la prof/collègue/meilleure amie dont tu es folle et qui est en couple avec son copain depuis 8 ans ? Quand elle t'a souri il y'a six mois en te rendant ton crayon, ou qu'elle a mis un sucre dans ton café ou fini son sms par un smiley : ce n'était pas une déclaration d'amour réciproque interdit. Elle était juste polie. Alors arrête de te faire des films, et va draguer des gouines.

"Avoir l'esprit ouvert ne signifie pas l'avoir béant à toutes les sottises" - Jean Rostand.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Un mec charmant. Un fantôme. Mélangez. Pleurez.
MessagePublié: Sam Déc 03, 2016 19:06 
Queer-Master
Queer-Master
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Jeu Avr 26, 2007 13:28
Localisation: So far away
Genre:
Il est reparti tout à l'heure après deux jours à la maison.
Je ne sais pas trop comment formuler tout ce que je ressens. C'est juste super : il m'a fait une jolie déclaration.
Voilà, je vais pouvoir arrêter de me poser un milliard de questions. Il avait besoin de temps, pour apprendre à me connaître.
:niais:
Je suis niaise. Il est niais. C'est mon niais.

_________________
Je veux en profiter jusque la larme.

Pierre : Excusez moi Thérèse, la douleur m'a fait dire des choses affreusement grossières que je ne pensais pas cela va sans dire.
Thérèse : Oui je l'entendais bien ainsi Pierre.
Pierre : Nan c'était dit sans méchanceté je ne connais même pas votre mère.

Lotus flower - Radiohead

TANT QU'IL Y A DU NOIR, IL Y A DE L'ESPOIR.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Un mec charmant. Un fantôme. Mélangez. Pleurez.
MessagePublié: Sam Déc 03, 2016 19:19 
Queer-Master
Queer-Master
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Sam Avr 03, 2010 22:30
Localisation: Jura !
Age: 41
Genre:
Voilà qui est niais. Happy pour toi ! :niais:

_________________
Books are the carriers of civilization. Without books, history is silent, literature dumb, science crippled, thought and speculation at a standstill. I think that there is nothing, not even crime, more opposed to poetry, to philosophy, ay, to life itself than this incessant business.

Henry David Thoreau


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Un mec charmant. Un fantôme. Mélangez. Pleurez.
MessagePublié: Sam Déc 03, 2016 19:25 
Homolo-Gay
Homolo-Gay
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Sam Fév 21, 2009 18:37
Localisation: Lyon
Age: 30
Yey \o/


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Un mec charmant. Un fantôme. Mélangez. Pleurez.
MessagePublié: Sam Déc 03, 2016 23:38 
Homo sapiens
Homo sapiens
Hors-ligne

Inscrit le: Lun Juil 11, 2016 6:10
Localisation: Paris (en attendant de retourner dans mon Alsace natale)
Age: 44
Genre:
C'est super ça, profite bien de cette phase niaise :amour:


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Un mec charmant. Un fantôme. Mélangez. Pleurez.
MessagePublié: Jeu Déc 08, 2016 8:37 
Queer-Master
Queer-Master
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Jeu Avr 26, 2007 13:28
Localisation: So far away
Genre:
Merci !
Je pense être bien partie pour cesser d'alimenter ce topic. Merci à tous pour votre soutien, votre attention, avec une mention particulière pour Norma. :biz:

En route pour la joie !!!!!! :niais:

_________________
Je veux en profiter jusque la larme.

Pierre : Excusez moi Thérèse, la douleur m'a fait dire des choses affreusement grossières que je ne pensais pas cela va sans dire.
Thérèse : Oui je l'entendais bien ainsi Pierre.
Pierre : Nan c'était dit sans méchanceté je ne connais même pas votre mère.

Lotus flower - Radiohead

TANT QU'IL Y A DU NOIR, IL Y A DE L'ESPOIR.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Un mec charmant. Un fantôme. Mélangez. Pleurez.
MessagePublié: Dim Déc 25, 2016 14:36 
Homo-érectus
Homo-érectus
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Dim Avr 29, 2007 20:07
Localisation: Paris
Age: 33
Trop contente pour toi Billy !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Un mec charmant. Un fantôme. Mélangez. Pleurez.
MessagePublié: Lun Déc 26, 2016 11:49 
Homo ?
Homo ?
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Jeu Déc 15, 2016 15:46
Localisation: Cerfontaine
Age: 35
Genre:
J'ai vécu quelque chose de similaire il y a quelques mois... Et pas de chance pour moi pour une fois que je m'attache vraiment et que j'envisage un avenir avec quelqu'un... Il se trouve que lui n'est pas prêt à s'engager, séparé depuis un an et père de 3 enfants, il apprend seulement à apprivoiser sa nouvelle vie...

Bad timing, sûrement mais au moins il a admis de lui-même qu'il ne se sentait pas prêt et comme je l'estime beaucoup, même si je ne suis pas encore parvenue à passer au dessus de ce début d'histoire, je ne lui en veux pas... Après tout on a tous des moments difficiles à surmonter qui nous prennent plus ou moins de temps.

Et puis dans l'histoire, je n'ai pas tout perdu... On est restés amis, on discute beaucoup, on se donne des conseils l'un et l'autre, bref on s'entend bien et je me dis que parfois il vaut peut-être mieux une belle amitié qu'un amour foiré.


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Un mec charmant. Un fantôme. Mélangez. Pleurez.
MessagePublié: Sam Jan 14, 2017 1:15 
Queer-Master
Queer-Master
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Jeu Avr 26, 2007 13:28
Localisation: So far away
Genre:
LE week end prochain, c'est THE étape.
Mini et mes potes vont faire sa connaissance.
J'ai carrément plus peur pour la rencontre avec les potes qu'avec Mini. Mini est impatiente.
Elle m'a envoyé un sms dans la semaine :
"Maman, tu peux me donner le 06 de ton chéri ?
Pourquoi faire mon p'tit chat ?
Bah, c'est quand même presque mon beau-père, nan ?"


:lol:

_________________
Je veux en profiter jusque la larme.

Pierre : Excusez moi Thérèse, la douleur m'a fait dire des choses affreusement grossières que je ne pensais pas cela va sans dire.
Thérèse : Oui je l'entendais bien ainsi Pierre.
Pierre : Nan c'était dit sans méchanceté je ne connais même pas votre mère.

Lotus flower - Radiohead

TANT QU'IL Y A DU NOIR, IL Y A DE L'ESPOIR.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Un mec charmant. Un fantôme. Mélangez. Pleurez.
MessagePublié: Dim Jan 15, 2017 21:08 
QueerAssez PotemKhîpe
QueerAssez PotemKhîpe
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Dim Jan 10, 2010 23:20
Localisation: A l'Ouest de Guildo Horn
:lol: :lol:

Une fois que t'auras appris toi même à relax-pas mettre la charrue avant les bœufs, faudra que tu partages cette connaissance nouvelle avec ta fille avant qu'elle emménage à 16 ans avec un mec/unemeuf rencontré l'avant-veille :mrgreen:

_________________
Tu sais, la prof/collègue/meilleure amie dont tu es folle et qui est en couple avec son copain depuis 8 ans ? Quand elle t'a souri il y'a six mois en te rendant ton crayon, ou qu'elle a mis un sucre dans ton café ou fini son sms par un smiley : ce n'était pas une déclaration d'amour réciproque interdit. Elle était juste polie. Alors arrête de te faire des films, et va draguer des gouines.

"Avoir l'esprit ouvert ne signifie pas l'avoir béant à toutes les sottises" - Jean Rostand.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Un mec charmant. Un fantôme. Mélangez. Pleurez.
MessagePublié: Sam Fév 18, 2017 19:36 
Queer-Master
Queer-Master
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Jeu Avr 26, 2007 13:28
Localisation: So far away
Genre:
Après toutes ces bonnes nouvelles, je viens vous dire que cette histoire s'arrête là.
Je l'ai senti venir, sans nouvelle (encore) pendant plusieurs jours, je lui ai dit que je débarquais chez lui histoire de savoir pourquoi ce silence. Ca l'a fait réagir, bien sur.
On s'est vus cette semaine chez lui. En gros : il ne va pas bien, il se renferme, a besoin de faire le point. Pas de taf stable, plein de problèmes de fric, des difficultés pour investir la relation avec son fils. Et donc moi, n'en parlons pas. Plus, en tout cas.
J'avais besoin de lui dire que la relation telle qu'elle était ne me convenait pas, je n'ai pas eu besoin de le faire. Je sais que cette histoire me faisait plus de mal que de bien, mais eh, le coeur ne choisit pas.
Il me dit que nos routes vont se croiser de nouveau quand il aura passé le creux.
Je lute un peu tous les jours pour ne pas rentrer en communication avec lui. Jusqu'ici j'ai échoué.
Nous nous sommes vus le 15 pour la dernière fois.
J'ai réussi à ne pas (encore) lui envoyer de sms aujourd'hui. En revanche, j'ai collé un lien de zic sur son mur FB sur lequel il ne va pas. Mais bon, ça me fait du bien.
Je passe par des états différents toute la journée : "bon, de toute façon, tu n'étais pas épanouie dans cette relation, c'est bien comme ça", "Putain, mais espèce de connard, j'aurais pu t'épauler moi, dans ta traversée du désert !" "Traversée du désert mon cul, tu m'as jetée, c'est tout" "Tu me manques trop, je ne vais pas pouvoir supporter ton absence, loin de ta peau, ..."

Tout ceci ne remet absolument pas en question mon départ. J'ai au contraire besoin plus que jamais de me lancer dans ce projet et d'avancer, de partir d'ici, près de mes racines et de mes proches.
Pendant cette semaine de très grand chagrin, ma mère et ma fille étaient là, avec moi. Ma gamine est formidable de tendresse et de soutien et de maturité. (le connard!!! il l'a fait pleurer quand elle a vu que je chialais). Et ma mère qui se débat avec son propre chagrin m'a fait des câlins.

J'ai mal, les amis.

_________________
Je veux en profiter jusque la larme.

Pierre : Excusez moi Thérèse, la douleur m'a fait dire des choses affreusement grossières que je ne pensais pas cela va sans dire.
Thérèse : Oui je l'entendais bien ainsi Pierre.
Pierre : Nan c'était dit sans méchanceté je ne connais même pas votre mère.

Lotus flower - Radiohead

TANT QU'IL Y A DU NOIR, IL Y A DE L'ESPOIR.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 67 messages ]  Aller à la page Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Tu ne peux pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Tu ne peux pas répondre aux sujets dans ce forum
Tu ne peux pas éditer tes messages dans ce forum
Tu ne peux pas supprimer tes messages dans ce forum

Rechercher pour:
Aller vers:  

Powered by phpBB © 2000-2007 phpBB Group
Traduction réalisée par Maël Soucaze © 2010 phpBB.fr
© 2005-2019 et-alors.net. Reproduction interdite. N° CNIL : 1104460.
Contact forum: modérateurs. Contact administratif: .