Homo, bi, trans, hétéro,


Une autre vision du monde LGBT.
Moins de préjugés, plus d'information.

* Connexion   * Inscription
* FAQ    * Rechercher

Heures au format UTC + 1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 16 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivant
Auteur Message
 Sujet du message: Bisexualité confuse et amitié avec son ex
MessagePublié: Mar Nov 11, 2014 14:14 
Like a Virgin
Like a Virgin
Hors-ligne

Inscrit le: Mar Nov 11, 2014 13:27
Genre:
Bonjour,

Je suis nouvelle sur ce forum, que je rejoins un peu en trombe, et j'aimerais demander de l'aide aux autres bisexuels (et pansexuels et tout le monde en fait) de ce forum.

Je suis une fille ouvertement lesbienne depuis quelques années déjà. Mi-2012, je fais la connaissance d'une fille dans mon unif qui est hétéro à 500%. Très vite, nous devenons meilleures amies et inséparables, il ne se passe pas une minute dans la journée sans qu'on ne se parle ou qu'on s'envoie des messages. Nous partageons les mêmes centres d'intérêts, les mêmes opinions, le même humour,... A cette époque-ci j'avais des craintes d'aller trop loin avec elle et d'avoir des sentiments naissants de mon côté qui ne soient pas réciproques.

Quelques mois plus tard, au bout d'une soirée bien arrosée, elle passe la soirée chez moi. Nous partageons le même lit mais il ne se passe rien si ce n'est quelques câlins. Le lendemain, elle m'affirme qu'elle trouve ça marrant qu'elle n'ait pas eu le réflexe de me repousser. La semaine suivante, après une autre soirée arrosée, nous finissons par coucher ensemble. Nous en discutons et elle me réexplique qu'elle est hétéro et que c'était juste une bêtise d'un soir et que ça ne se reproduirait plus jamais. Seulement, nous recouchons ensemble quelques fois après ça et elle m'avoue enfin que ça lui plaît beaucoup d'expérimenter avec une fille. Au début, on s'était mis d'accord que ce n'était que pour le sexe, car après tout elle est hétéro, mais fatalement, des sentiments apparaissent de mon côté et cela devient confus car je cherche "un peu plus" qu'un plan cul. De son côté, elle change d'avis toutes les semaines, ça passe de "je me sens vraiment bien avec toi" à "je ne peux pas car je suis hétéro". Cela durera 5 mois jusqu'à ce qu'elle y mette fin brusquement.

Je décide quand même de rester amie avec elle car elle est au fond du gouffre, elle ne comprend pas comment cette relation a pu arriver et s'en veut énormément de m'avoir fait du mal. Finalement, au bout de quelques mois encore elle me dit qu'elle est bisexuelle. Nous continuons à être meilleures amies et à être très proches. Elle me dit qu'elle ne veut qu'être amie avec moi (même si il y a eu quelques fois où nous avons stupidement recouchés ensemble alors que nous n'étions plus en couple) car elle ne se sent pas heureuse lorsque nous sommes en couple. Elle me dit qu'elle n'a pas de sentiments pour moi et qu'elle n'en a probablement jamais eu, si ce n'est "seulement" une grande amitié lorsque nous étions ensemble.

Depuis quelques semaines, des sentiments ont refait apparition de mon côté. Nous en avons parlé hier et elle m'a dit qu'elle se sentait beaucoup plus attirée par les garçons que par les filles et qu'elle savait au fond d'elle qu'elle cherchait un garçon, même si elle trouve certaines filles très mignonnes. Elle m'a dit qu'elle voulait me garder en tant que meilleure amie car c'est là qu'elle se sentait le mieux avec moi mais qu'elle ne pouvait pas me donner plus car elle n'avait pas de sentiments pour moi. Elle m'avoue aussi que dans la plupart de ses relations hétéros, elle n'avait pas eu de sentiments amoureux non plus mais qu'elle n'avait jamais craqué pour une fille comme elle avait craqué pour un garçon (y penser tout le temps, avoir envie de vomir,...). Enfin, elle me dit qu'elle est "bisexuelle" car elle doit bien l'être parce qu'elle est sortie avec une fille mais elle me confirme qu'elle ne veut être qu'avec un garçon.

Est-ce que d'autres bisexuels ici ont vécu la même chose? Je ne comprends vraiment pas ce qu'elle ressent car lorsque nous sommes amies, nous sommes vraiment très très proches l'une de l'autre. Est-ce que c'est possible d'éprouver si vite de l'amitié pour son ex ou bien a-t-elle encore des sentiments de son côté qu'elle n'ose pas exprimer? Enfin, est-ce que d'autres personnes ici ont été dans des relations où elles n'éprouvaient pas de sentiments amoureux pour l'autre personne? Merci d'avance!

PS: Désolée pour l'énorme pâté!


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Bisexualité confuse et amitié avec son ex
MessagePublié: Mar Nov 11, 2014 15:34 
Homo-gène
Homo-gène
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Ven Déc 13, 2013 23:34
Age: 24
Genre:
Je ne connais pas ton amie donc je crains de mal juger en disant ça mais je la trouve un petit peu dans le déni...

Ce qui m'y fait penser, c'est son acharnement mental à rester dans la case strictement hétéro : j'ai l'impression qu'elle te répète "je ne peux pas telle chose/je préfère être avec un homme parce que je suis hétéro" comme pour s'en convaincre elle-même. Au fond d'elle, elle a tout de même l'air d'admettre une certaine attirance pour les filles mais comme elle a décidé qu'elle était strictement hétéro, même si ça ne colle peut-être pas avec la réalité, elle persiste à tout faire pour l'être.

CapitalT a écrit:
elle me dit qu'elle est "bisexuelle" car elle doit bien l'être parce qu'elle est sortie avec une fille

Il faut faire un peu attention avec ce genre d'affirmations, l'appellation dépend surtout de la personne et comment elle se définit ;) Sortir avec une fille ne donne pas automatiquement droit à un voyage gratuit vers la bisexualité.

J'espère ne pas dire de bêtises ou manier les concepts avec maladresse parce que c'est délicat comme sujet. En tout cas tu n'y es pour rien, les problématiques sont à l'intérieur d'elle-même. Et quant à dire si elle a eu/a des sentiments pour toi, ça, c'est difficile à dire avec un seul post sur un topic.

_________________
Born in blood.
Nothing in nature blooms all year.


Dernière édition par Harley.Quinn le Mar Nov 11, 2014 16:48, édité 1 fois au total.

Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Bisexualité confuse et amitié avec son ex
MessagePublié: Mar Nov 11, 2014 16:39 
Like a Virgin
Like a Virgin
Hors-ligne

Inscrit le: Mar Nov 11, 2014 13:27
Genre:
Merci pour ton message!

Figure toi que j'ai aussi pensé au déni mais la situation est tellement confuse que je ne sais plus quoi penser! Lorsque je lui ai parlé hier, elle était en pleurs en disant qu'elle devenait dingue parce qu'elle n'arrivait pas à comprendre où elle en était, elle se considère bisexuelle mais avec une préférence pour les hommes. Ses propos sont parfois confus car il y a quelques mois, elle a recouché avec un de ses ex pour s'assurer qu'elle n'était pas juste lesbienne.

Je suis tout à fait d'accord avec toi du fait que sortir avec une fille ne veut pas dire être bisexuelle d'office (la vie n'est jamais facile!). Elle m'a souvent dit qu'elle vivait mal le fait d'être bisexuelle car cela voulait dire que si elle avait une relation avec un garçon, les gens penseraient qu'elle serait dans le déni, qu'elle refuserait d'admettre qu'elle préfère être avec une fille, etc.. Du coup j'ai l'impression qu'elle est anxieuse vis-à-vis de cela et que plus elle pense qu'elle va être jugée si elle admet avoir une attirance pour les garçons, plus elle va faire une fixette dessus et se convaincre qu'elle n'aime que les garçons. Elle m'avait raconté une fois qu'on pourrait recommencer à deux mais qu'elle se sentirait "coincée" dans notre relation et qu'elle ferait tout pour la saboter.

Tu as aussi raison sur le fait que les problèmes viennent de l'intérieur d'elle-même. Cependant, j'aimerais vraiment pouvoir l'aider car c'est avant tout ma meilleure amie. Pour le moment, nous avons décider de prendre des distances afin de décanter tout ce que nous avons vécu. J'aimerais vraiment pouvoir l'accompagner dans ce travail d'acceptation d'elle-même (même si cela veut dire que nous serons juste amis) car c'est éreintant de la voir aussi instable, autant pour elle que pour moi.

Pour ce qui est des sentiments qu'elle a eu pour moi ou non, je pense que chaque relation est différente, avec son lot de sentiments différents. Au niveau de la bisexualité, je ne sais pas si certains bisexuels qui ont déjà été dans des relations hétéros et homo peuvent m'éclairer sur ce sujet? Par exemple, est-ce que les sentiments envers un homme étaient différents de ceux envers une femme et vice-versa (mais tout aussi intenses)?


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Bisexualité confuse et amitié avec son ex
MessagePublié: Mar Nov 11, 2014 17:35 
Queer-Master
Queer-Master
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Dim Jan 10, 2010 23:20
Localisation: A l'Ouest de Guildo Horn
Genre:
Bouah, en tant que bi je dirais un truc super banal mais la nature de la relation change à chaque relation, donc ouais, c'est toujours différent mais même entre deux filles ou deux mecs c'est déjà différent.

Bon après dans l'absolu je pense que le côté "difficile" c'est qu'elle se pensait hétéro et vient de se rendre compte qu'elle est pas tout à fait hétéro ... c'est déjà en sois beaucoup de boulot pour accepter la notion, et je pense que si tu essaie de te rappeler des années où tu t'en est rendu compte, tu te souviendras que ça a prit un certain temps pour t'acclimater toi même à cette nouvelle "identité".

Donc j'ai envie de dire "patience" et en même temps je suis intimement persuadé u'il est difficile voir impossible d'avoir une relation suivie avec quelqu'un qui est pas au même stade d'acceptation que sois. Et que même en amitié, elle tirerait peut être plus de bénéfice à parler avec des gens qui se découvrent qu'avec une vieille routière ;-)

_________________
Tu sais, la prof/collègue/meilleure amie dont tu es folle et qui est en couple avec son copain depuis 8 ans ? Quand elle t'a souri il y'a six mois en te rendant ton crayon, ou qu'elle a mis un sucre dans ton café ou fini son sms par un smiley : ce n'était pas une déclaration d'amour réciproque interdit. Elle était juste polie. Alors arrête de te faire des films, et va draguer des gouines.

"Avoir l'esprit ouvert ne signifie pas l'avoir béant à toutes les sottises" - Jean Rostand.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Bisexualité confuse et amitié avec son ex
MessagePublié: Mar Nov 11, 2014 18:12 
Homo-gène
Homo-gène
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Ven Déc 13, 2013 23:34
Age: 24
Genre:
Norma a écrit:
Bouah, en tant que bi je dirais un truc super banal mais la nature de la relation change à chaque relation, donc ouais, c'est toujours différent mais même entre deux filles ou deux mecs c'est déjà différent.

J'aurais pu dire la même chose.

Et comme le dit Norma, oui, ce qui l'aiderait serait plus pour elle de parler à des gens qui vivent où ont vécu le même genre de questionnements. Moi je sais que ça m'a énormément aidée, par exemple - mais je n'ai pas vocation à être une référence absolue.

Après, peut-être que je pourrais te faire partager plus de mon expérience personnelle mais pas sur un topic. J'ai peur que ce soit trop reconnaissable :ninja:

_________________
Born in blood.
Nothing in nature blooms all year.


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Bisexualité confuse et amitié avec son ex
MessagePublié: Mer Nov 12, 2014 19:00 
Like a Virgin
Like a Virgin
Hors-ligne

Inscrit le: Mar Nov 11, 2014 13:27
Genre:
Vous avez raison, elle a besoin de discuter avec d'autres gens qui sont au même stade qu'elle, le problème c'est qu'elle n'ose pas côtoyer d'autres LGBT parce qu'elle vit mal le fait que parce qu'elle est bi, elle doit traîner avec les gens de la même communauté et plus avec les hétéros. :s

Bref, je pensais qu'elle était plus "loin" dans sa réflexion sur la bisexualité mais quand on met les faits bout à bout, elle est encore aux balbutiements.

Norma> Haha, je trouve le terme de "vieille routière" excellent :D Je vais poser une question un peu débile pour le coup mais je vois sur plein de sites que certains bisexuels se définissent "à 80% hétéro" ou "60% homo" ce genre de trucs, est-ce que les attirances peuvent vraiment être quantifiées comme ça? Mon amie elle-même me dit qu'elle est à 80-90% hétéro parce que si elle est dans une foule de personnes, elle sait qu'elle sera automatiquement plus attirée par des garçons. Je sais que même en tant que fille gay, il y a des garçons que je trouve mignons mais de là à dire que je suis 70% attirée par des filles et 30% attirées par des garçons je saurais pas dire.

Harley.Quinn> Je serais très intéressée de connaître ton cheminement pour la peine, si tu veux bien :)


Mais maintenant, est-ce que c'est possible qu'elle n'ait vraiment pas d'attirances pour les filles malgré tout ce qui s'est passé entre nous? J'ai vraiment l'impression de poser des questions idiotes mais je suis super super confuse par tout ça! Désolée!


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Bisexualité confuse et amitié avec son ex
MessagePublié: Mer Nov 12, 2014 19:05 
Dis-lui, déjà, qu'elle n'a pas à "plus traîner avec des hétéros" si elle est bi et fréquente des gens LGBT.


Haut
  
 
 Sujet du message: Re: Bisexualité confuse et amitié avec son ex
MessagePublié: Mer Nov 12, 2014 20:04 
Queer-Master
Queer-Master
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Dim Jan 10, 2010 23:20
Localisation: A l'Ouest de Guildo Horn
Genre:
Pour le pourcentage, je suis pas fan de leur utilisation mais ça se peut.

M'enfin moi j'aime pas les notes et pourcentages chiffrés dans l'absolue, mais j'ai des gens qui aiment s'évaluer ainsi sur le physique, sur la musique, sur les films ... C'est une autre manière de penser.
Pour répondre au fond de la question, yup, y a des bis plus attirées par un sexe que l'autre en général. Plus fréquement, ou qui aiment x ou y caractéristiques humaine plus présente chez les mecs ou chez les filles. Ca n'a rien de fantaisiste.

Ensuite, il se peut très bien qu'elle ait eu envie de toi ou de faire l'expérience pendant x ou y temps et qu'elle n'ai plus jamais envie après ...

Le truc c'est que c'est impossible à dire tout ça.
Y'a que elle qui peut savoir et encore ... C'est sacrément fluide et déconcertant les attirances.

Puis même .. perso je n'ai pas d'attirance sexuelle pour la personne que j'aime en permanence. Il peut arriver des moments ou des circonstances ou j'ai pas de désir pour cette personne. Est ce que ça veut dire que je ne désir pas cette personne dans l'absolue ? Non. Juste que je suis moyennement excitée quand il/elle se cure le nez ou que j'ai mal dormi.

Donc elle qui est en questionnement .... selon qu'elle se pause la question à 10h ou à 22h, le dimanche ou le mardi, ses réponses ne seront pas les mêmes ... déconcertant pour elle aussi.

_________________
Tu sais, la prof/collègue/meilleure amie dont tu es folle et qui est en couple avec son copain depuis 8 ans ? Quand elle t'a souri il y'a six mois en te rendant ton crayon, ou qu'elle a mis un sucre dans ton café ou fini son sms par un smiley : ce n'était pas une déclaration d'amour réciproque interdit. Elle était juste polie. Alors arrête de te faire des films, et va draguer des gouines.

"Avoir l'esprit ouvert ne signifie pas l'avoir béant à toutes les sottises" - Jean Rostand.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Bisexualité confuse et amitié avec son ex
MessagePublié: Mer Nov 12, 2014 23:11 
Like a Virgin
Like a Virgin
Hors-ligne

Inscrit le: Mar Nov 11, 2014 13:27
Genre:
N.S. a écrit:
Dis-lui, déjà, qu'elle n'a pas à "plus traîner avec des hétéros" si elle est bi et fréquente des gens LGBT.

Le pire c'est que je le lui ai dit 1 million de fois, mais le message ne passe pas! :o

Merci Norma pour ces clarifications. En effet, on en revient toujours à cette fameuse sexualité fluide et impossible à exprimer, même si ça va de soi au final. Je peux pas passer toute ma vie à spéculer sur ses attirances et ses sentiments, ça ne mènerait pas à grand chose.

Merci à vous tous en tout cas, c'est plus clair vis-à-vis de la situation maintenant. Il y a pas 36 000 solutions, je pense que je vais garder distances quelques temps et patienter. Ca ne sert à rien d'obséder sur un problème qu'elle doit régler elle-même toute seule. Il n'y a pas de miracles pour accélerer l'acceptation de sa nouvelle identité!

C'est vrai que maintenant que j'ai écrit tout ça et en lisant vos réponses, je me rends vraiment compte qu'en fait elle n'a pas du tout accepté sa bisexualité contrairement à ce qu'elle m'avait dit. Il y a une semaine ou deux encore, elle me disait qu'elle considérait que c'était un peu à cause de moi qu'elle devait s'assumer bisexuelle parce que j'étais la personne qui avait "causé" ça :s Pas facile!


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Bisexualité confuse et amitié avec son ex
MessagePublié: Mer Mars 11, 2015 18:54 
Like a Virgin
Like a Virgin
Hors-ligne

Inscrit le: Mar Nov 11, 2014 13:27
Genre:
Bonjour tout le monde!

Il s'est passé beaucoup de choses depuis ces derniers mois et la vie est encore plus confuse qu'auparavant. J'ai suivi vos conseils, je n'ai pas forcé sa découverte de la bisexualité. Je n'en ai pas vraiment reparlé avec elle en fait à part pour lui proposer de rencontrer d'autres bisexuels avec qui discuter de son expérience. J'ai pris du temps pour moi, c'était cool.

En gros, cela fait depuis 1 mois que ma meilleure amie (qui est également mon ex) ne me parle plus. La raison étant qu'on a fait une soirée fortement alcoolisée au cours de laquelle elle a dit de manière un peu sortie de nul part qu'elle avait couché quelques fois avec un garçon (que je connais également) mais que ce type ne l'avait jamais recontactée. Elle a dit qu'elle le vivait un peu mal en plus d'en avoir honte. Cela m'a un peu surprise, on passe beaucoup de temps ensemble et je lui ai demandé plusieurs fois si quelque chose la tracassait et elle n'a jamais voulu me le dire. Il s'en est suivi une très grosse dispute entre nous (on était vraiment très bourrées) où on s'est dit et on s'est fait des choses super nazes.

Le lendemain matin, on en a discuté (encore dans les vappes). J'ai réitéré que j'avais quelque part encore des sentiments pour elle mais que ça ne me dérangeait pas qu'on soit juste potes, même si ça signifiait qu'il faudrait faire des efforts et faire un break. De son côté, elle m'a dit qu'elle ne savait pas où elle en était, qu'elle a été blessée par ce garçon mais qu'en même temps elle savait qu'elle ne voulait pas vivre une grande relation avec lui et qu'en fait elle ne sait pas vraiment ce qu'elle veut à part qu'elle voudrait être avec un garçon. Elle a dit qu'elle aurait voulu vivre une relation avec quelqu'un de stable comme moi mais que c'était impossible. On s'est quittées sur ce dialogue. Le soir même, j'ai reçu un message d'elle qui disait qu'elle était vraiment désolée pour tout ce qui était arrivé la veille et qu'elle voudrait qu'on en rediscute. Elle a également mentionné qu'elle avait besoin d'en parler à ses parents.

Je l'ai recroisée le jour suivant (on est en cours ensemble) et elle a pris soin de m'éviter. Je lui ai tout de même demandé si elle voulait qu'on discute de ce qui s'était passé et elle a juste dit que tout ça était allé trop loin, qu'elle avait tout raconté à ses parents, que je devais la laisser tranquille et ne plus jamais lui parler. Depuis, elle m'évite super fort (genre quand elle me voit à un endroit, elle va automatiquement à l'endroit diamétralement opposé). J'ai essayé d'aller lui parler et de m'excuser pour ma part des choses mais elle m'a juste dit que ses parents lui avaient dit de ne plus jamais me parler ni me contacter.

Ce qui m'amène à ma grande question: comment interpréter tout ça et que faire? Depuis un mois je m'exécute et je n'essaie pas de forcer le contact, je vois d'autres gens et je vis ma vie mais elle ne va vraiment pas bien (elle arrive en cours avec les yeux explosés de larmes et de manière négligée). Cependant, elle a tout de même 23 ans et c'est inquiétant de voir qu'elle est retournée vivre chez ses parents (elle vit dans la même ville qu'eux). Est-ce qu'il serait judicieux qu'avec d'autres amis on lui suggère de l'aide ou quoi? Je m'inquiète très fort pour elle mais en même temps ce break entre nous était également nécessaire, je suis un peu perdue.

Merci de m'avoir lue!


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Bisexualité confuse et amitié avec son ex
MessagePublié: Dim Mars 15, 2015 18:47 
Homo sapiens
Homo sapiens
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Ven Août 10, 2012 0:46
Age: 22
Genre:
Bonzzouuur,

C'est triste. Et hyper UPRA dommage, une amitié de gâcher alors que, d'après ce que tu dis, elle a vraiment besoin d'une amie. J'suis certaine que l'unique source de son problème vient votre relation, ce qui en découle, elle est paumée cette nana (enfin je pense, je connais rien d'elle donc j'peux pas affirmer ça à 100%). Tu devrais la coincé et la forcer à vider son sac, t'es son amie après tout, enfin tu l'étais et j'suis sûre qu'elle a besoin de son amie, de toi actuellement.

Tu dis qu'elle a raconté ça à ces parents. J'imagine trop le truc: genre ses parents qui lui ont fait un fucking lavage de cerveau après avoir appris les révélations à propos de votre histoire et tout. Mais bon je psychote peut-être. Ce serait très TRES fort possible pourtant. Tu crois pas? Du coup la nana s'explose la tête pour essayer de t'oublier. Déjà qu'elle était pas sûre d'elle même et hyper dans le déni, t'imagines si ses parents en rajoutent trois couches, TROLOLO, y a de quoi devenir suicidaire. Bref...
Mon conseil : Va lui parler de force, coince la, sois délicate, vas y en paumé aussi, fais la victime (parce que dans l'histoire toi aussi t'es une victime hein!), sois une amie (aussi) quoi.

Pauvre chatte, elle doit se torturer, il est claire qu'elle a besoin d'aide.

Après ça peut être autre chose les causes de ses larmes et de sa négligence comme tu sais pas ce qu'il s'passe dans sa life... bref je fais que supposer.

Dis nous des nouvelles :)

:copain:

_________________
"Ferme les yeux puis compte lentement jusqu'à dix..."


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Bisexualité confuse et amitié avec son ex
MessagePublié: Lun Mars 16, 2015 18:36 
Like a Virgin
Like a Virgin
Hors-ligne

Inscrit le: Mar Nov 11, 2014 13:27
Genre:
Merci Greeny!

Comme tu dis, je sais pas trop ce qui se passe dans sa vie donc peut-être que ce ne sont que des suppositions, mais je pense aussi que ça a dû mal se passer avec ses parents. Ils ne sont pas non plus complètement homophobes, mais ils ne sont pas non plus très ouverts sur ce sujet là, surtout dans le cas de mon amie qui était censée être "la petite fille à ses parents".

J'ai essayé de lui parler plusieurs fois durant le mois qui vient de s'écouler mais à chaque fois elle a fui. Elle m'a supprimée et bloquée sur tous les réseaux sociaux et les services de messagerie possibles (même ceux que je n'utilisais quasi pas). Elle ne parle même plus aux amis que nous avons en commun. Je lui ai récemment proposé par mail qu'on ait une discussion pour pouvoir un peu "terminer" cette histoire et elle a juste répondu (c'était la première réponse que j'ai eu d'elle en 1 mois) qu'elle et ses parents pensaient que je devais la laisser tranquille et ne plus la contacter, et aussi qu'elle n'avait pas à se justifier pour tout ça. Ca me laisse perplexe puisque j'ai l'impression qu'elle n'essaie même pas de mettre fin une fois pour toute à cette histoire, ce qui nous ferait tous du bien, mais qu'elle fait tout pour que la situation stagne et n'évolue surtout pas.

J'ai peur qu'en forçant la chose, ça soit un peu du harcèlement et qu'en plus elle ne dise que ce qu'elle ne veut bien dire. Mais du coup je me sens un peu busée dans l'histoire puisqu'en refusant de me parler, en m'évitant ouvertement et en me bloquant sur les réseaux sociaux, elle me confronte passif-agressivement sans me laisser de droit de question ou de réponse. Néanmoins, je vais tater le terrain et voir si c'est possible d'entamer une discussion avec elle, merci du conseil :)

Tu as raison en disant qu'elle a besoin d'une amie mais là j'ai l'impression qu'elle est en train de se dire que tous ses problèmes (identitaires ou pas) sont de ma faute et que du coup elle n'a qu'à me supprimer de sa vie pour supprimer ses problèmes. Est-ce que quelqu'un ici a déjà vécu une situation similaire d'être dans une position où l'autre refuse toute discussion et jette son dévolu sur vous, ou bien dans une position ou vous-même refusiez toute discussion, ce genre de trucs?


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Bisexualité confuse et amitié avec son ex
MessagePublié: Mar Mars 17, 2015 13:39 
Homo sapiens
Homo sapiens
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Ven Août 10, 2012 0:46
Age: 22
Genre:
Moi j'pense qu'il faut trouver LE plan. Quoi qu'il en soit même si elle t'ignores, si tu lui parles, elle t'entendra/écoutera forcément...

Tu pourrais lui dire que tu vois qu'elle souffre et que ce silence entre toi et elle te torture parce que tu sais qu'au fond elle a besoin de toi, tout comme toi t'as besoin d'elle, dis lui que tu vois qu'elle est très triste en ce moment et que toi ça te met mal de la voir ainsi sans pouvoir faire quoi que se soit pour l'aider... vous étiez de supers amies avant et maintenant c'est le silence radio comme si ça avait jamais compté votre amitié ! Puis dis lui surtout que c'est pas en faisant comme si t'existais pas que ses problèmes vont disparaître, au contraire. Bref dis lui ce que t'as sur le cœur.

Elle dit que "ses parents et elle ont décidé que (...)", mais elle qu'est ce qu'elle veut réellement au fond, de quoi elle a besoin, c'est peut-être ce dont elle a vraiment besoin qui la rend triste, parce qu'elle y a renoncé.. et qu'elle n'y comprend rien.

Et tu vois, moi j'ai été la nana qui a imposé un silence radio a une amie, et je sais à quel point c'est dur, parce qu'à cette époque je me reniais complètement, et j'arrivais pas à mettre de mots sur ce que je ressentais pour elle puis j'avais peur de m'avouer certaines choses... Du coup on s'est plus jamais reparlé, le pire: je faisais comme si elle existait pas, je prenais même pas la peine de l'éviter bref voili voilou... Et crois-moi j'ai vraiment des regrets par rapport à ça, bon aujourd'hui je suis plus du tout mal avec ce que je suis et tout mais quand même.. une amitié de gâché.. Et crois-moi j'aurais aimé qu'elle vienne à moi et me dise à quel point ça comptais "nous"...

Bon, dis nous des nouvelles et courage surtout :copain:

_________________
"Ferme les yeux puis compte lentement jusqu'à dix..."


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Bisexualité confuse et amitié avec son ex
MessagePublié: Ven Avr 03, 2015 14:33 
Like a Virgin
Like a Virgin
Hors-ligne

Inscrit le: Mar Nov 11, 2014 13:27
Genre:
Ca fait quelques semaines et rien n'a changé.

J'ai essayé de lui parler plusieurs fois mais à chaque fois elle s'enfuit (au sens littéral). Je n'ai pas très envie non plus de forcer la discussion devant tout le monde en cours, je pense qu'elle se sentirait juste agressée. Elle reste complètement renfermée, même dans ses discussions avec d'autres en classe, ça se limite au minimum syndical, 2-3 rires polis et puis elle retourne sur son ordinateur ou son téléphone. Elle a fortement maigri et je l'ai surprise à plusieurs reprises pleurer/retenir ses larmes pendant les cours. Son état a même l'air d'empirer de semaines en semaines et ça va quand même faire 2 mois.

Du coup, je pensais à lui envoyer un mail pour lui dire un peu tout ce que Greeny a dit (que je vois qu'elle est mal, que si elle a besoin d'aide je serais là,...) et d'en même temps clore tout ça en la remerciant pour tout ce qu'on a vécu, histoire que je puisse aussi me protéger un peu et avoir un sentiment de fin à cette histoire. Enfin en tout cas pour qu'elle sache aussi que je ne lui en veux pas qu'elle sera toujours importante. Mais ça me fait un peu chier de savoir que je n'aurais peut-être jamais de réponse à mon mail.

Je me sens très con là maintenant qu'on en soit arrivées là :snif:


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Bisexualité confuse et amitié avec son ex
MessagePublié: Sam Avr 11, 2015 11:29 
Homo sapiens
Homo sapiens
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Sam Juin 08, 2013 22:42
Age: 24
Genre:
Hey! :souris:

Je viens de lire ton histoire... Tu lui as écrit le mail/la lettre finalement?

Je la connais pas, et je te connais pas, alors c'est difficile d'avoir un avis juste sur la situation, mais de ce que tu décris ça a l'air d'être une fille compliquée qui sait pas ce qu'elle veut, et qui "déteste" (c'est peut-être fort comme mot mais pour que ça la mette dans cet état, ça doit être un peu le cas) cette partie d'elle au point de rejeter tout ce qui est en rapport avec ça. Toi tu veux l'aider (à aller mieux? A s'accepter?), et t'as raison, elle a besoin d'aide! Mais le pb c'est que vu la relation que vous avez eu, tu représentes d'un côté quelqu'un à qui elle tient énormément, et de l'autre quelque chose dont elle ne veut surtout pas entendre parler. Autant dire que, de base, ça te met dans une situation délicate pour l'aider...

Alors avant de te donner des conseils (si j'en ai) la question que je me pose c'est, sans parler de ce dont elle a besoin : qu'est ce que tu veux pour TOI, au fond et de façon purement égoïste, sans penser à ce qui serait bien de faire, raisonnable etc. ? Tu veux que ça redevienne comme avant, amitié, amour? Ou clore cette histoire pour passer à autre chose? Est-ce que tu penses c'est compatible avec ce que tu souhaites/veux faire pour elle?

_________________
Dans la vie, il y a les porcs et les gens bons.


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 16 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivant

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Tu ne peux pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Tu ne peux pas répondre aux sujets dans ce forum
Tu ne peux pas éditer tes messages dans ce forum
Tu ne peux pas supprimer tes messages dans ce forum

Rechercher pour:
Aller vers:  

Powered by phpBB © 2000-2007 phpBB Group
Traduction réalisée par Maël Soucaze © 2010 phpBB.fr
© 2005-2018 et-alors.net. Reproduction interdite. N° CNIL : 1104460.
Contact forum: modérateurs. Contact administratif: .