Homo, bi, trans, hétéro,


Une autre vision du monde LGBT.
Moins de préjugés, plus d'information.

* Connexion 
* FAQ    * Rechercher

Heures au format UTC + 1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 10 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: Dans le flou à tous les niveaux
MessagePublié: Sam Déc 21, 2019 17:52 
Homo ?
Homo ?
Hors-ligne

Inscrit le: Ven Avr 21, 2017 8:44
Genre:
Bonsoir à tous,

j'avais posté il y a quelques années parce qu'après un passé hétéro peu fourni et peu satisfaisant j'avais rencontré une fille qui m'avait complètement retournée, et qui semblait aussi retournée par moi mais sans qu'il ne se passe rien... Je n'osais pas aller trop loin en pensant que les choses arriveraient d'elle même, jusqu'au moment où un ami commun lui a fait du rentre dedans et où elle a fini avec lui (ça n'avait duré que quelques semaines, sans grand attachement).
Depuis je n'ai trouvé aucune réponse, ni aucune solution. J'ai rencontré quelques nouvelles personnes mais je n'ai plus jamais réussi à franchir le pas, ni avec un genre ni avec l'autre. Elle est la seule fille qui me plaît à l'heure actuelle (il y en a eu d'autres avant mais je me voilais la face) et toute mon énergie est employée à chercher quelqu'un d'autre qui me la ferait oublier, puisque nous sommes toujours très amies mais soit elle n'éprouve vraiment rien pour moi soit elle a trop peur pour se l'avouer et se remettre en question. Je n'arrive pas à me détacher complètement d'elle.

Je n'arrive pas à savoir où j'en suis, ni sexuellement ni sentimentalement. Je l'aime vraiment mais je ne sais pas si je serais capable de coucher avec elle. J'ai parfois l'impression que les hommes me dégoûtent, et que quand j'étais en couple je devais me forcer pour coucher avec eux (même si j'y ai aussi pris du plaisir et eu du désir pour eux, c'était ambivalent), mais il m'arrive d'en trouver certains très désirables. Par contre j'ai l'impression que je ne pourrais pas avoir avec eux la complicité et l'amour que j'ai pour mon amie (je n'ai jamais aimé quelqu'un avec cette force avant, tous ses "défauts" physiques m'indiffèrent, je lui pardonne tout...).

Si je suis sexuellement attirée par les hommes et romantiquement par les femmes, comment avoir une vie sentimentale? Je ne rencontre jamais de femmes homo, donc impossible pour moi d'avoir une relation privilégiée avec une femme autre qu'amicale et donc en danger de disparaître ou de se réduire beaucoup le jour où elle aura un compagnon et où je ne serai plus la priorité (c'est ce que je crains plus que tout avec mon amie, même si j'essaie de me raisonner en me disant que si je l'aime je veux son bonheur et que si cela doit passer par une relation avec un homme c'est ce que je dois lui souhaiter).
J'ai eu quelques rendez-vous avez des hommes à qui je n'étais pas indifférente, mais le courant n'est pas assez passé soit pour lui, dans un cas, soit pour moi dans l'autre, et même celui que j'appréciais bien j'en étais à me demander non pas si j'avais envie de coucher avec lui, mais (si cela devait finir par arriver ) si j'arriverais à en avoir suffisamment envie.

J'ai 35 ans, je ne supporte plus de ne pas savoir où j'en suis. J'aimerais faire des expériences, pour savoir ce que je veux et ce que je ne veux pas, mais j'ai essayé les sites de rencontre et ça ne matche pas souvent côté femmes et je rencontre peu d'hommes en général. Et à moins d'un vrai coup de coeur, je serai toujours coincée dans mon indécision: un peu de désir mais pas de complicité, ou bien une grande complicité mais c'est une femme hétéro et elle ne peut pas m'aimer autant que je peux l'aimer, en tout cas pas durablement, et je suis en danger d'être supplantée par à peu près n'importe qui qui remportera la mise principalement parce que c'est un homme et que je n'en suis pas un...

Je crois que je pourrais très bien vivre en me contentant d'une passion platonique avec mon amie, mais j'ai très peur de mon attachement pour elle car je me sais en sursis. Le jour où elle trouvera un mec qui lui plaira assez elle n'aura plus besoin de l'ours en peluche que je représente pour elle et je ne serai plus qu'une bonne copine comme les autres. Je ne lui en voudrai pas, on ne choisit pas ses sentiments...

Y a-t-il des gens dans mon cas, qui ne savent pas trop sur quel pied danser et à qui ça pose problème?


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Dans le flou à tous les niveaux
MessagePublié: Jeu Déc 26, 2019 22:51 
QueerAssez PotemKhîpe
QueerAssez PotemKhîpe
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Dim Jan 10, 2010 23:20
Localisation: A l'Ouest de Guildo Horn
Citer:
Je ne rencontre jamais de femmes homo


Commence peut-être par là, non ?
Sans forcément te mettre la pression de devoir être attirée ou couchée avec ces femmes en questions, rencontre s'en, même si c'est juste pour t'en faire des amies.

N'essaie pas de répondre à tout tout de suite, et laisse de côté pour l'instant l'idée de savoir si tu attirée sexuellement par un genre ou l'autre ou les deux ou juste certaines personnes en particulier.

Par contre, étends peut-être tes horizons en te mettant en situation de sympatiser avec des personnes pas hétéro.

Que ce soit par des asso, des sites de rencontre ou autre.

Ca te fera du bien.

_________________
Tu sais, la prof/collègue/meilleure amie dont tu es folle et qui est en couple avec son copain depuis 8 ans ? Quand elle t'a souri il y'a six mois en te rendant ton crayon, ou qu'elle a mis un sucre dans ton café ou fini son sms par un smiley : ce n'était pas une déclaration d'amour réciproque interdit. Elle était juste polie. Alors arrête de te faire des films, et va draguer des gouines.

"Avoir l'esprit ouvert ne signifie pas l'avoir béant à toutes les sottises" - Jean Rostand.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Dans le flou à tous les niveaux
MessagePublié: Jeu Déc 26, 2019 22:54 
Homo-érectus
Homo-érectus
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Jeu Mars 15, 2012 21:27
Age: 29
Genre:
Salut mousqueton,
Je me souviens de tes deux précédents topics.

mousqueton a écrit:
Elle est la seule fille qui me plaît à l'heure actuelle (il y en a eu d'autres avant mais je me voilais la face) et toute mon énergie est employée à chercher quelqu'un d'autre qui me la ferait oublier, puisque nous sommes toujours très amies mais soit elle n'éprouve vraiment rien pour moi soit elle a trop peur pour se l'avouer et se remettre en question. Je n'arrive pas à me détacher complètement d'elle.

Si je me souviens bien, tu ne veux absolument pas te déclarer à elle et tu espères en secret que c'est elle qui va le faire. En attendant, tu flattes son ego en restant à sa disposition. Plusieurs membres du forum t'avaient déjà conseillé soit de te déclarer, soit de passer à autre chose, car cette amitié te coince dans une situation inconfortable. Si tu veux continuer à ne rien faire et à "laisser faire les choses", rien ne se passera. Ca fait des années que c'est comme ça, je ne vois pas pourquoi ça changerait magiquement avec cette amie.

mousqueton a écrit:
Je n'arrive pas à savoir où j'en suis, ni sexuellement ni sentimentalement. Je l'aime vraiment mais je ne sais pas si je serais capable de coucher avec elle. J'ai parfois l'impression que les hommes me dégoûtent, et que quand j'étais en couple je devais me forcer pour coucher avec eux

Peut-être es-tu asexuelle ? Ou peut-être ressentirais-tu du désir pour une femme avec qui tu es dans un vrai rapport de séduction, annoncé dès le début ?

mousqueton a écrit:
Je ne rencontre jamais de femmes homo

Pourtant les femmes bi et homosexuelles existent bel et bien, il faut aller les chercher :-)

mousqueton a écrit:
donc impossible pour moi d'avoir une relation privilégiée avec une femme autre qu'amicale et donc en danger de disparaître ou de se réduire beaucoup le jour où elle aura un compagnon et où je ne serai plus la priorité

... Si si, c'est possible ! Si tu es claire dans tes intentions dès le départ, sans jouer la fausse amitié.

mousqueton a écrit:
J'ai 35 ans, je ne supporte plus de ne pas savoir où j'en suis. J'aimerais faire des expériences, pour savoir ce que je veux et ce que je ne veux pas, mais j'ai essayé les sites de rencontre et ça ne matche pas souvent côté femmes et je rencontre peu d'hommes en général. Et à moins d'un vrai coup de coeur, je serai toujours coincée dans mon indécision: un peu de désir mais pas de complicité, ou bien une grande complicité mais c'est une femme hétéro et elle ne peut pas m'aimer autant que je peux l'aimer, en tout cas pas durablement, et je suis en danger d'être supplantée par à peu près n'importe qui qui remportera la mise principalement parce que c'est un homme et que je n'en suis pas un...

Il y a une façon de résoudre ton problème : passe à autre chose avec ton amie. Déclare-toi ou tire un trait sur cette relation à sens unique. Ca te bloque complètement dans ta vie sentimentale depuis des années, ne perds pas plus de temps. Et puis rencontre des femmes non-hétéro en te présentant comme non-hétéro. Si tu joues l'hétéro, tu vas vivre avec ton épée de Damoclès au-dessus de la tête, pourquoi t'infliger cela ?


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Dans le flou à tous les niveaux
MessagePublié: Ven Déc 27, 2019 23:16 
Homo ?
Homo ?
Hors-ligne

Inscrit le: Ven Avr 21, 2017 8:44
Genre:
Merci beaucoup pour vos réponses.
La je parle plutôt du cadre professionnel, dans lequel il est plus compliqué de s’annoncer comme non hetero. Il se trouve aussi que cette amie est ma collègue, et qu’il est difficile de couper les ponts avec elle sachant que je travaille avec elle, à une fréquence variée.oui je fais l’effort de ne plus trop l’appeler, et de moins me débrouiller pour la croiser au travail exprès, par contre on finit forcément par se voir et comme on a les mêmes amis hors du travail je ne peux pas l’exclure complètement de ma vie, sauf à quitter mon boulot que j’adore. Donc j’attends le jour où je vais rencontrer quelqu’un d’autre qui me la fera oublier, mais comme j’ai du mal à savoir qui me plaît et avec qui j’aurais ou non une chance ça ne bouge pas vite.


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Dans le flou à tous les niveaux
MessagePublié: Dim Déc 29, 2019 8:55 
QueerAssez PotemKhîpe
QueerAssez PotemKhîpe
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Dim Jan 10, 2010 23:20
Localisation: A l'Ouest de Guildo Horn
Tu attends de rencontrer quelqu'un (passons outre le fait que commencer une relation en faisant peser sur l'autre la responsabilité de te guérir de l'amour précèdent est hyper malsain), mais fais tu quoi que ce soit pour précipiter cette rencontre ou attends tu juste que ça te tombe tout cuit dans le nez ?

Il ça falloir songer à travailler sur cette passivité ... On est pas dans un roman de Jane Austen, encore moins dans Mme Bovary.
Si tu attends en t'ennuyant que ta vie commence, elle ne commencera juste pas.

_________________
Tu sais, la prof/collègue/meilleure amie dont tu es folle et qui est en couple avec son copain depuis 8 ans ? Quand elle t'a souri il y'a six mois en te rendant ton crayon, ou qu'elle a mis un sucre dans ton café ou fini son sms par un smiley : ce n'était pas une déclaration d'amour réciproque interdit. Elle était juste polie. Alors arrête de te faire des films, et va draguer des gouines.

"Avoir l'esprit ouvert ne signifie pas l'avoir béant à toutes les sottises" - Jean Rostand.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Dans le flou à tous les niveaux
MessagePublié: Dim Déc 29, 2019 22:22 
Homo ?
Homo ?
Hors-ligne

Inscrit le: Ven Avr 21, 2017 8:44
Genre:
Je pense que je me suis mal exprimée, ou que je n’ai pas été assez précise. Depuis tout cela je me suis mise aux sdr, et j’ai rencontré quelques personnes (hommes) avec qui j’ai eu des rendez vous qui n’ont pas été concluants, soit parce que finalement ils ne donnaient pas suite, soit parce que je n’arrivais pas à m’attacher à eux (mais je ne les rejetais pas d’emblee, je voulais leur laisser une chance que les choses évoluent).
Quant au fait que j’espere qu’une nouvelle relation me ferait oublier l’amie pour laquelle j’ai des sentiments, à vrai dire ces sentiments ne s’effacent pas, quoi que je fasse (la voir moins, faire plein d’activites sans elle et sans lien avec elle...), donc je ne voulais pas non plus me croiser les bras et attendre que ça passe tout seul, puisque justement ça ne passe pas. C’est aussi le moyen de me rendre compte qu’il y a d’autres personnes dignes d’interet sur Terre.
Sur les sdr je prends des initiatives, pour parler et pour rencontrer, mais là où je suis il n’y a pas grand monde.
Donc non, je ne me crois pas dans un roman de Jane Austen :lol:

Mon problème n’est pas que je ne fais rien en espérant que ça passe tout seul, mais que j’ai du mal à savoir où j’en suis entre les hommes et les femmes, ne pas trouver de vraie complicité avec les hommes que je rencontre même si je les trouve sympa, de ne pas trouver facilement de femmes qui me plaisent et qui seraient intéressées par moi. Bref que pour l’instant mes efforts ne paient pas, parce que peut être ce ne sont pas les bons, ou je suis trop perdue.

Et ça ne date pas de la semaine dernière, mais de plusieurs années, avec, je l’avoue , des périodes où je lache un peu l’affaire (je ne suis pas non plus obsédée par ça, même si à la longue j’aimerais bien que ça se débloque dans un sens ou un autre).


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Dans le flou à tous les niveaux
MessagePublié: Dim Déc 29, 2019 22:51 
Homo-érectus
Homo-érectus
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Jeu Mars 15, 2012 21:27
Age: 29
Genre:
Norma et moi avons évoqué 2 pistes, sur lesquelles tu n'as pas vraiment rebondi :

1. Te déclarer auprès de l'amie dont tu es amoureuse, car cela ne passera jamais si tu ne te déclares jamais. Et comme je l'ai déjà dit, mais je vais m'auto-citer : "Ca te bloque complètement dans ta vie sentimentale depuis des années." Au pire, tu te prends un rateau, mais tu pourras enfin passer à autre chose.

2. Rencontrer les femmes homo et bisexuelles (sans te faire passer pour une hétéro, évidemment). De cette façon, tu pourras explorer cette partie de tes désirs.

T'en penses quoi ?


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Dans le flou à tous les niveaux
MessagePublié: Mar Déc 31, 2019 14:57 
Homo ?
Homo ?
Hors-ligne

Inscrit le: Ven Avr 21, 2017 8:44
Genre:
1) Me déclarer vraiment c'est au-dessus de mes forces. Quand quelqu'un d'autre m'attire ou m'intéresse cette amie est moins au centre de mes préoccupations, c'est ce qui me fait dire que je peux m'en sortir autrement. Et puis c'est quelqu'un qui ne va pas très bien moralement et qui me fait une confiance aveugle, elle se sentirait trahie si je lui annonçais que je lui mens sur la nature de mes sentiments.

2) Rencontrer des femmes non hétéro j'essaie, mais je n'ai pas signalé que je travaille dans un pays arabe et que ce n'est pas aussi simple qu'en France (ici c'est interdit par la loi, très mal vu par la société, donc même si évidemment ça existe quand même c'est moins facile). Néanmoins j'essaie quand même, avec peu de résultats pour l'instant. J'en ai plus quand je vais en vacances en France, mais je n'y vais pas souvent. J'avais proposé un rendez-vous à une fille rencontrée sur un sdr à mon dernier passage en France, c'est elle qui a annulé à la dernière minute.


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Dans le flou à tous les niveaux
MessagePublié: Jeu Jan 02, 2020 11:10 
Homo-érectus
Homo-érectus
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Jeu Mars 15, 2012 21:27
Age: 29
Genre:
mousqueton a écrit:
1) Me déclarer vraiment c'est au-dessus de mes forces. Quand quelqu'un d'autre m'attire ou m'intéresse cette amie est moins au centre de mes préoccupations, c'est ce qui me fait dire que je peux m'en sortir autrement. Et puis c'est quelqu'un qui ne va pas très bien moralement et qui me fait une confiance aveugle, elle se sentirait trahie si je lui annonçais que je lui mens sur la nature de mes sentiments.

Depuis 2 ans que tu communiques sur ce forum, tu es coincée dans cet amour à sens unique pour cette fille... As-tu envie de passer à autre chose ?

mousqueton a écrit:
2) Rencontrer des femmes non hétéro j'essaie, mais je n'ai pas signalé que je travaille dans un pays arabe et que ce n'est pas aussi simple qu'en France (ici c'est interdit par la loi, très mal vu par la société, donc même si évidemment ça existe quand même c'est moins facile). Néanmoins j'essaie quand même, avec peu de résultats pour l'instant. J'en ai plus quand je vais en vacances en France, mais je n'y vais pas souvent. J'avais proposé un rendez-vous à une fille rencontrée sur un sdr à mon dernier passage en France, c'est elle qui a annulé à la dernière minute.

Effectivement, ça complique les choses...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Dans le flou à tous les niveaux
MessagePublié: Jeu Jan 02, 2020 21:45 
QueerAssez PotemKhîpe
QueerAssez PotemKhîpe
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Dim Jan 10, 2010 23:20
Localisation: A l'Ouest de Guildo Horn
C'est sur que l'élément géographique complique sacrément les choses.

A titre personnel, j'aurais tendance à privilégier le choix, autant que possible, d'un lieu de vie plus safe et d'adapter ma vie professionnelle à mes besoins personnel de sécurité et de climat sécurisant. Que ce soit en passant d'une petite ville à une plus grande en France ou d'un pays homophobe à un pays qui l'est moins.

Quitte à y revenir après, une fois que la phase de vie "découverte, acception de soi, épanouissement" est faite et qu'il est plus simple d'être fort et de savoir comment avoir ou une vie sentimentale, que ce soit en se positionnant en rébellion ou en retournant dans un semi-placard, une fois que les espaces de socialisation libre ont été construits en dehors de ce lieu dangereux.

Mais je comprend que d'autres personnes fassent passer d'autres priorités dans leur choix de vie.

Pour ce qui est de ta gestion de la situation avec ton amie, par contre, je penses que tu fais une grave erreur.
Tu fais passer ce que tu présumes être ses besoins avant ... bin toute ta possibilité d'avoir une vie en fait.
Déjà, ce n'est pas en continuant un mensonge plus longtemps et en espérant que la chose sur laquelle tu ments (tes sentiments pour elle) disparaisse que tu peux l'annuler.

Plus tu fais durer le temps où tu es amoureuse transie d'elle sans qu'elle le sache, plus tu t'enfonces dans une relation inéquitable et malhonnête.

Elle a le droit de savoir et au delà ça, d'avoir l'occasion elle-même de choisir comme elle veut gérer cette situation.

Mais surtout, tu effaces complétement tes besoins parce que tu n'as pas envie de vivre un potentiel déchirement en prenant la voix de la raison, et tu t'enfonces dans un cercle vicieux duquel plus le temps passes, plus il devient difficile de t'extirper.

Le complexe de l'infirmière est très sécurisant et t'empêches de prendre le risque mental d'être acteur d'une raltion concrète, tout en te donnant un sentiment de valeur et de qualité parce que tu te sacrifies pour aider quelqu'un de fragile. Mais d'expérience, ce n'est jamais ni bon pour la personne qui endosse le rôle de l'infirmière, ni pour celle qui, avec ou contre son gré, est réduite à celle de patient.

_________________
Tu sais, la prof/collègue/meilleure amie dont tu es folle et qui est en couple avec son copain depuis 8 ans ? Quand elle t'a souri il y'a six mois en te rendant ton crayon, ou qu'elle a mis un sucre dans ton café ou fini son sms par un smiley : ce n'était pas une déclaration d'amour réciproque interdit. Elle était juste polie. Alors arrête de te faire des films, et va draguer des gouines.

"Avoir l'esprit ouvert ne signifie pas l'avoir béant à toutes les sottises" - Jean Rostand.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 10 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 11 invité(s)


Tu ne peux pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Tu ne peux pas répondre aux sujets dans ce forum
Tu ne peux pas éditer tes messages dans ce forum
Tu ne peux pas supprimer tes messages dans ce forum

Rechercher pour:
Aller vers:  

Powered by phpBB © 2000-2007 phpBB Group
Traduction réalisée par Maël Soucaze © 2010 phpBB.fr
© 2005-2020 et-alors.net. Reproduction interdite. N° CNIL : 1104460.
Contact forum: modérateurs. Contact administratif: .