Et-alors.net
http://et-alors.net/forum/

Un peu découragée en ce moment
http://et-alors.net/forum/viewtopic.php?f=6&t=28408
Page 1 sur 1

Auteur:  Dalia [ Jeu Mai 16, 2019 16:36 ]
Sujet du message:  Un peu découragée en ce moment

Ce n'est pas une problématique spéciale LGBT+ mais il y a quand même un lien. Voici mon "épreuve" du moment : j'ai déménagé avec ma compagne et nos enfants dans une nouvelle région, il y a presque deux ans de cela. Nous avons quitté Paris, qui est une ville très belle et très stimulante mais compliquée à vivre avec une famille (petits appartements, pollution, pas d'espaces verts...enfin, vous connaissez le tableau). Et nous nous sommes installées en Province (grand appartement, air pur, des pins partout). Mon travail me plaît davantage aussi que celui que j'avais à Paris.

J'étais si satisfaite du changement que ça m'a donné force et optimisme pour soutenir notre fille aînée qui a eu des gros problèmes d'adaptation dans son nouveau collège, et a été embêtée parce qu'elle a deux mamans (il y a des petits cons partout, et des grands aussi, puisque l'homophobie s'inculque aussi à la maison). Mais j'ai quand même culpabilisé parce que si elle était restée avec son groupe de copines d'avant, ça n'aurait pas été aussi difficile pour elle. Il a fallu que j'assume que j'avais eu envie de quitter Paris à la recherche de ce qu'on peut appeler vaguement de la qualité de vie, et cette qualité est bien réelle, j'ai une vie plus facile et moins stressante ici.

Sauf que...une fois que les problèmes au collège ont été surmontés, il s'est trouvé que l'état de santé de ma mère s'est détérioré, j'étais trop loin de Paris pour aller la voir régulièrement, mais j'ai fait plusieurs aller-retours en train quand même. Et elle est finalement décédée en janvier dernier. Même pas quatre mois. J'ai donc été en deuil cet hiver et au printemps, mais je surmonte et je ne vais pas si mal, je trouve même un peu de temps pour écrire (c'est mon loisir favori). Et voilà que malheureusement, j'apprends hier que mon père a un cancer du sang. Lui aussi habite en région parisienne, c'est 5h de voyage minimum pour aller le voir.

Je suis sous le choc et je culpabilise à fond d'avoir déménagé, j'ai l'impression que tout est triste et compliqué, alors que je voulais juste une terrasse, un chat, des fleurs et des enfants au plein air... Je me dis que je m'y suis prise trop tard pour partir, parce que les enfants étaient déjà grands et les parents déjà "vieux". J'adore ma nouvelle région mais j'ai l'impression que tout dérape, que je ne m'intégrerai jamais parce que j'ai trop de soucis, du coup je ne suis pas disponible pour faire des activités sur place, je passe mon temps à me faire du souci pour les autres. Je sais qu'il y a des tas de situations plus dures, que j'ai de la chance d'avoir un travail et une famille, mais je voudrais un peu de répit, un peu de temps pour moi.
Il va falloir faire face, encore.

Auteur:  Norma [ Ven Mai 17, 2019 10:52 ]
Sujet du message:  Re: Un peu découragée en ce moment

Salut Dalia.

Le vieillissement, la maladie et la mort des parents, ça craint. J'suis passé par là.
Que tu sois à coté ou loin, ça craint.
T'as toujours l'impression d'être impuissante et de pas en faire assez. Quelque soit le temps que tu essaies de passer avec eux, tu te dis que tu aurais du mieux faire.
Mais ça ne sert à rien de culpabiliser.
Tu fais ce que tu peux.
Tu dois continuer à travailler, à t'occuper de ta famille, de tes enfants.
Si tu étais à Paris, tu aurais le même problème et la même sensation de pas être assez présente.

Prends le temps.
Prends le temps pour toi, pour surmonter ça. Te met pas en plus la pression, et te mets surtout pas en tete que tu n'es pas une bonne fille.

N'ais pas peur pour ton intégration : que tu la commences aujourd'hui ou quand ce moment éprouvant sera passé, ça ne changera rien. Prend le temps dont tu as besoin pour toi et tes proches, et puis tu rejoindras des clubs de mat cramé quand t'auras la tête à ça. Tu te feras des nouveaux potes quand ce sera le moment, c'est tout.

N'est pas peur pour ta fille : s'intégrer à une nouvelle école, c'est toujours délicat, à 5 ans comme à 15 ans. Mais des millions d'enfants avant elle ont suivi leurs parents qui changent de ville. Et ils s'y sont faits. Elle s'y fera également, se fera de nouveaux amis et s'attachera au coin. Comme des millions d'enfants avant elle.
Les enfants ne sont pas en sucre : être confronté à une difficulté et apprendre à la surmonter c'est plutôt bon pour eux. Leur éviter tout danger ou situation sociale inconfortable, ça n'en fait pas des adultes confiants en eux et forts.

Auteur:  Dalia [ Mer Mai 22, 2019 15:36 ]
Sujet du message:  Re: Un peu découragée en ce moment

Merci beaucoup pour cette réponse, Norma.
Je pense qu'effectivement, c'est difficile pour moi de ne pas me sentir impuissante, avec l'impression de ne jamais en faire assez. Mais ça ne serait sans doute pas très différent si j'habitais plus près de chez mon père et sa compagne (heureusement il ne vit pas seul, c'est rassurant).

Pour ce que tu dis des enfants : au collège, c'est compliqué à assumer, d'avoir des parents homo, alors qu'à l'école primaire, ça passait sans problèmes. Notre fils à eu deux instits homos, en maternelle : un homme en moyenne section, puis une jeune femme en grande section. Ça aide ! Maintenant, on reste discrètes pour ne pas gêner notre grande fille, même si elle, pour sa part, n'a jamais essayé de nous cacher à son entourage scolaire. Je trouve même qu'elle a été très courageuse.

Sur l'aspect "éducatif" des contrariétés, épreuves et adversités que l'on affronte en grandissant, là, j'avoue que je suis un peu perdue, depuis deux ou trois ans. Avant, j'adhérais en gros à l'idée qu'un certain nombres d'épreuves surmontables par l'enfant, sur lesquelles il pouvait mettre des mots avec ses parents, l'aideraient à devenir un adulte plus fort, plus lucide, plus responsable. Qu'il ne fallait pas chercher à les protéger de tout.

Mais l'idée qu'il faut se mélanger, se confronter à la diversité, s'ouvrir aux différences et faire face aux difficultés est un discours que je ne vois pas souvent appliqué ; dans la réalité, ce que vise une bonne partie des gens qui en ont les moyens, c'est l'homogénéité et le confort qu'elle apporte. Donc, quand ma fille a été confrontée à des problèmes de harcèlement, avec ses deux mamans, c'était limite nous qui ne l'avions pas mise dans le bon collège. Elle a tenu le coup, mais ça a été dur ; dans une boîte privée, elle aurait eu sans doute des problèmes sur le même sujet, et peut-être plus graves que dans un collège laïc. En tout cas, c'est comme ça, elle a fait de son mieux, elle a trouvé des ressources mais quand je lui demande comment s'est passée la journée, j'ai encore une appréhension.

Merci pour tes mots, je vais essayer de prendre le temps.

Et j'envoie un :copain: aux membres du forum pour qui la fête des mères a un petit goût d'amertume, parce qu'ils ont perdu leur mère ou / et parce qu'ils ne s'entendent pas avec leur mère. Allez, encore un :copain:

Auteur:  Captain51 [ Jeu Mai 23, 2019 7:46 ]
Sujet du message:  Re: Un peu découragée en ce moment

Dalia a écrit:
Et j'envoie un :copain: aux membres du forum pour qui la fête des mères a un petit goût d'amertume, parce qu'ils ont perdu leur mère ou / et parce qu'ils ne s'entendent pas avec leur mère. Allez, encore un :copain:


Merci à toi ! Je ne peux que confirmer les propos de Norma.
Il n'y a que le temps pour "diluer" les blessures et les sentiments de regrets ou de culpabilité pour au final ne garder que les meilleurs souvenirs.
Je suis passé par là il y a 5 ans environ où j'ai perdu ma maman dans des circonstances assez "choquantes" (j'entends par là que ça a été très rapide et assez violent).
Dans ces périodes de troubles, je confirme qu'on a une forte tendance à ne plus s'occuper de soi et à se laisser aller. J'ai dû me faire aider pour m'en sortir : le plus dur pour moi a été de le reconnaître mais ça m'a fait un bien fou.

Si je retiens une chose de ces expériences douloureuses, c'est qu'il faut apprendre à être égoïste et à se protéger. Ce n'est pas ça qui fait de toi une mauvaise personne. Chacun gère les choses à sa manière.

Bon courage à toi et pense à toi et à tes enfants.

Auteur:  yellowthing [ Ven Juin 14, 2019 22:15 ]
Sujet du message:  Re: Un peu découragée en ce moment

Norma dit très bien les choses.

L'amertume te remercie. :gentil:

Page 1 sur 1 Heures au format UTC + 1 heure
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
http://www.phpbb.com/