Homo, bi, trans, hétéro,


Une autre vision du monde LGBT.
Moins de préjugés, plus d'information.

* Connexion 
* FAQ    * Rechercher

Heures au format UTC + 1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 7 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: Je suis au bout du rouleau.
MessagePublié: Dim Jan 06, 2019 10:43 
Qui moi ?
Qui moi ?
Hors-ligne

Inscrit le: Dim Jan 06, 2019 10:29
Genre:
Bonjour tous le monde, je me présente rapidement, je suis une fille de 19, bisexuelle en couple avec une autre fille depuis 1 an et 3 mois, et ma situation est invivable.

Pour vous expliquer dans les grandes lignes, mon père n'accepte pas du tout ma relation, me forçant depuis quelques temps à rompre avec ma copine dont je suis éperdument amoureuse. Pourtant il l'a connait et je vous avoue que je ne sais pas quoi faire. Ma mère elle, est partie ailleurs et bien qu'elle soutenait notre cause, sous un coup de colère, elle aussi a voulu que je romps.

Je suis arrivée à un point où je n'en peux plus. Je ne peux même pas voir ma belle-famille car je cite selon mon père "tu prends trop de liberté" alors que nous habitons à 30 minutes l'une de l'autre en transport, soit 5 minutes en voiture !!!! Hier encore, je lui ai dit que j'étais malheureuse, que son comportement me blessait, qu'on était en 2019 et qu'il fallait évoluer dans sa tête. Il m'a reproché de ne pas lui avoir dit en premier chose à laquelle j'ai répondu "Tu as entretenu des propos homophobes, comment veux-tu que je me confie à toi ? T'as vu ton comportement ajd ?" Il n'arrête pas de me dire que je devrai me mettre avec un homme et faire des enfants mais je suis désolée, c'est ma copine que je veux et il ne le comprend pas. Lors d'une violente dispute, il m'a même dit que si j'étais pas contente, je pouvais partir chose que j'allais faire sauf qu'il n'a pas assumé et est venu "s'excuser".

Je suis au bord du gouffre dans le sens où j'aimerai m'en sortir, mais premièrement je dépends (malheureusement) de lui, et que la vie financièrement parlant, n'est pas chose aisée aujourd'hui. J'ai beau pleurer, il ne change pas. J'en peux plus, il ne se rend pas compte que je tombe en pleine dépression et qu'il me fait vivre un enfer. Dès que je mentionne le nom de ma copine, il devient agressif alors que je ne me permets même pas de la faire venir à la maison ni rien et que je ne la voie même pas en dehors des cours (soit l'unif pour vous dire) sinon il me pète une crise en disant qu'on va se faire un jour tabasser dans la rue et que s'il devait, c'était lui qui mettrait un terme à cette relation "car deux filles ne doivent pas être ensembles."

J'me sens seule, et bien que ma copine me soutient je peux pas m'empêcher de penser que je devrai rompre par amour pour éviter qu'elle souffre encore plus de cette situation. Mais je ne veux pas donner gain de cause à mon père.

Merci d'avoir prit le temps de lire mon histoire, et je suis désolée si cela sonne dramatique mais je vous avoue, que j'ai juste envie de pleurer tant c'est difficile.


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Je suis au bout du rouleau.
MessagePublié: Dim Jan 06, 2019 11:36 
Distin-Gay
Distin-Gay
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Jeu Jan 14, 2016 18:43
Localisation: Chez les Segovellaunes
Age: 33
Genre:
Bonjour Azapkoa,

Est-ce que c'est ta copine le problème de ton père ou faite que tu aime aussi les filles?

Tu n'as pas la possibilité de vivre avec ta mère?

Courage :gentil:

_________________
Ce n'est pas un signe de bonne santé mentale, que d'être bien adapté à une société malade. "Krishnamurti"


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Je suis au bout du rouleau.
MessagePublié: Dim Jan 06, 2019 11:53 
Qui moi ?
Qui moi ?
Hors-ligne

Inscrit le: Dim Jan 06, 2019 10:29
Genre:
faucon pélerin a écrit:
Bonjour Azapkoa,

Est-ce que c'est ta copine le problème de ton père ou faite que tu aime aussi les filles?

Tu n'as pas la possibilité de vivre avec ta mère?

Courage :gentil:



Clairement, les deux sont un problème pour lui...
+ Non, je ne sais même pas où elle est et on entretient pas de bonnes relations elle et moi.


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Je suis au bout du rouleau.
MessagePublié: Dim Jan 06, 2019 12:02 
Distin-Gay
Distin-Gay
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Jeu Jan 14, 2016 18:43
Localisation: Chez les Segovellaunes
Age: 33
Genre:
D'accord.

As-tu quelqu'un dans ta famille qui t'accepte comme tu es (grands-parents, oncle-tante) pour pouvoir loger chez eux?

Je suppose qu'à 19 ans. Tu n'as pas fini tes études.Ce qui complique un peu plus les choses.

_________________
Ce n'est pas un signe de bonne santé mentale, que d'être bien adapté à une société malade. "Krishnamurti"


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Je suis au bout du rouleau.
MessagePublié: Dim Jan 06, 2019 12:05 
Qui moi ?
Qui moi ?
Hors-ligne

Inscrit le: Dim Jan 06, 2019 10:29
Genre:
faucon pélerin a écrit:
D'accord.

As-tu quelqu'un dans ta famille qui t'accepte comme tu es (grands-parents, oncle-tante) pour pouvoir loger chez eux?

Je suppose qu'à 19 ans. Tu n'as pas fini tes études.Ce qui complique un peu plus les choses.



Ils sont tous à l’étranger, et encore ils font semblant de rien du coup on peut sire que j’ai personne.. et la famille de ma copine bien qu’elles nous acceptent, ont aussi leurs soucis et je ne veux avsolument pas de conflit entres eux et mon père.

+ en effet je viens de commencer l’université et bon avoir un travail à côté est impossible avec les horaires...


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Je suis au bout du rouleau.
MessagePublié: Dim Jan 06, 2019 12:31 
QueerAssez PotemKhîpe
QueerAssez PotemKhîpe
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Dim Jan 10, 2010 23:20
Localisation: A l'Ouest de Guildo Horn
Je te propose une solution en deux temps.

L'objectif final, ça va être de te barrer de ce climat toxique et de ce père ultra-controlant.

C'est pas normal à 19 ans qu'il contrôle tes sorties et qui tu vois ou pas, va falloir se barrer à moyen terme.

Pas se barrer pour aboutir à une rupture familiale totale, mais ce barrer pour vivre ta vie et que par ton absence, il réalise ce qu'il a à perdre par son comportement et soit en mesure après de mettre de l'eau dans son vin pour conserver de bonnes relations avec toi.

Ca, c'est l'objectif à 2 ans.

La stratégie à court terme, maintenant.
Testée et approuvée dans les cas où clairement t'as besoin de repos mental et de pas avoir une crise dès que tu pètes.
C'est la stratégie de l'huître dans sa coquille.
Tu dis plus rien.
Tu parles plus de rien de perso
Tu restes cordiale mais t'évoque plus tes potes, plus tes amis, plus ta meuf, plus ce que t'as en tête, ni tes préoccupations, ni rien.
Tu deviens sa colloc
Juste sur des trucs concrets genre la bouffe et le temps qui fait, mais rien d'autre.

Et puis tu te mets à "aller à la bibliothèque" après les cours, avant les cours, le week end.
Tu demandes à un pote masculin de te couvrir, de préférence geek qui sera très souvent chez lui, et parfois le soir, bah tu vas réviser chez "Kevin".

C'est un vilain mensonge pas très très honnête, mais tu vas récupérer une vie et arrêter d'avoir une dispute à chaque souffle.
Et ça va te permettre de prendre des forces.

Avec ces forces, tu vas pouvoir mettre en place l'étape 2, celle où tu bosses l'été pour mettre de côté de quoi tenir une année sur tes propres sous et les APL et une bourse, ou bien où tu cherches une formation en alternance pour la suite, ou bien où carrément tu pose un dossier ERASMUS et ta meuf aussi dans le même pays ....
Bref, le moment où tu vas élaborer un plan de prise d'indépendance réaliste.

Dis toi qu'en cumulant aides et argent perso, tu peux t'en sortir convenablement toute seule avec 600 euros par mois si tu n'es pas à Paris. C'est un objectif réalisable.

_________________
Tu sais, la prof/collègue/meilleure amie dont tu es folle et qui est en couple avec son copain depuis 8 ans ? Quand elle t'a souri il y'a six mois en te rendant ton crayon, ou qu'elle a mis un sucre dans ton café ou fini son sms par un smiley : ce n'était pas une déclaration d'amour réciproque interdit. Elle était juste polie. Alors arrête de te faire des films, et va draguer des gouines.

"Avoir l'esprit ouvert ne signifie pas l'avoir béant à toutes les sottises" - Jean Rostand.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Je suis au bout du rouleau.
MessagePublié: Jeu Avr 25, 2019 13:00 
Queer-Master
Queer-Master
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Jeu Août 26, 2010 17:28
Genre:
Rattrapage de lecture. Tu en es où azapkoa ?

_________________
Bonjour, je m'appelle Cactus et je suis moribond.


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 7 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Tu ne peux pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Tu ne peux pas répondre aux sujets dans ce forum
Tu ne peux pas éditer tes messages dans ce forum
Tu ne peux pas supprimer tes messages dans ce forum

Rechercher pour:
Aller vers:  
cron

Powered by phpBB © 2000-2007 phpBB Group
Traduction réalisée par Maël Soucaze © 2010 phpBB.fr
© 2005-2019 et-alors.net. Reproduction interdite. N° CNIL : 1104460.
Contact forum: modérateurs. Contact administratif: .