Homo, bi, trans, hétéro,


Une autre vision du monde LGBT.
Moins de préjugés, plus d'information.

* Connexion 
* FAQ    * Rechercher

Heures au format UTC + 1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 5 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: Ma soeur est en train de détruire notre famille
MessagePublié: Mer Jan 25, 2017 14:40 
Homolo-Gay
Homolo-Gay
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Jeu Mai 14, 2009 21:37
Bonjour, une fois de plus j'ai besoin de vos avis.

J'ai traversé énormément de problèmes familiaux, et après avoir batailler durant une année pour tirer de ces problèmes ma petite soeur T. de bientôt 14 ans, elle a finalement fini par vivre chez mon grand-père. Eloignement difficile mais tout se passait bien, elle est choyé là bas, relativement gâté et dans un environnement très stable, enfin !
Et pourtant... cela faisait quelques mois qu'elle me préoccupait de plus en plus. Mythomanie de plus en plus sévère, exagération ou déformation de la réalité, invention de toutes pièces de faut symptômes de dépressions, éloignement de notre famille proche (moi, mes deux autres soeurs et notre mère), égocentrisme de plus en plus développé... Je précise qu'au début j'étais très sensible à son état et il m'a fallut pas mal de temps avant de me rendre compte des mensonges etc, je ne suis pas partie du fait qu'elle mentait ou qu'elle était trop jeune pour être sincère, tout cela a était constaté et vérifié.

Et puis finalement... sont arrivés des actes et des paroles vraiment graves. Invention de toutes pièces d'un abus de la part de notre cousin (j'y ai cru au début avant de réaliser le mensonge, je n'ai pas mis sa parole en doute de suite évidemment, j'ai attendue des preuves ! Et il faut préciser aussi que pour elle ce n'était pas un abus, mais d'après son histoire et l'âge que tout deux était censé avoir (elle 11 et lui 17 !) s'en était un) et puis l'irréparable... elle a décidé de diffamer notre mère auprès de notre grand-père, dessinant un portrait totalement exagéré, affirmant que là bas elle était traité à la limite de l'esclavage, qu'elle vivait dans un lieu insalubre, qu'elle avait peur en y étant, et faisant passer notre mère pour une criminelle ! Tous ces dire son basé sur des choses plus ou moins vrai (mère souvent malade demandant beaucoup d'aide car ne pouvant facilement se déplacer, maison en travaux pas toujours très propre de partout, beau-père vraiment détestable, etc), mais tous ces problèmes avaient déjà été traité entre nous (le seule véritable problème étant le beau-père, nous nous en étions déjà occupé, elle n'allait plus seule là bas et n'y vivait plus pour cette raison !). Tout ça pour quoi ? Parce que ma mère avait naïvement suggéré que puisqu'elle voulait faire son lycée dans deux ans en internat, elle pourrait le faire plus proche de chez elle afin qu'elle puisse plus souvent se voir ! Résultat : grand-père qui sous des faut prétextes de paperasse pour le collège ( totalement bidon après vérification auprès du-dit collège) a commencé à entamer les démarches pour obtenir la garde de T., et notre mère craint le pire (service sociaux, flics, perte de la garde de notre plus jeune soeur (qui n'est en rien concerné par les problèmes de beau-père, c'est son père et tout se passe très bien avec lui !))... Et toute sa famille croit notre soeur et est en train de lui tourner le dos sans rien lui dire en face ! Elle le vie comme une véritable trahison, ne comprends pas pourquoi elle lui fait subir ça, et est effondrée. Pour ma soeur et moi (nous sommes les plus âgés, c'est nous qui avons tout fait pour elle cette dernière année) c'est aussi un coup dur, elle nous a également manipulé pour essayer de faire plonger notre mère...

Bref, notre grand-père n'est pas encore au courant que nous avons tout découvert il continue d'essayer de tout faire en douce pour le moment pensant qu'on est resté de son côté, notre soeur non plus, elle pense qu'on croit toujours à ses mensonges. La question est : que faire ? Que feriez vous à notre place ? Dans ce milieux elle va continuer de s'enfoncer dans les mensonges et les manipulations, elle a manqué cruellement d'attention à la séparation de nos parents et je pense que tout est partie de là, mais cela va trop loin ! Nous sommes perdue...

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Ma soeur est en train de détruire notre famille
MessagePublié: Mer Jan 25, 2017 15:08 
Queer-Master
Queer-Master
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Lun Juil 11, 2005 14:23
Localisation: Picardie
Age: 36
Genre:
Peut-être que ta soeur a surtout besoin d'aide non ? C'est la même soeur qui avait subi les avances lourdes de son beau-père ? Elle a peut-être mélangé certaines choses ? Elle en veut peut-être inconsciemment à votre mère au point de croire à ce qu'elle a imaginé ? Je comprends que ça soit terrible pour ta mère, mais ça n'empêche pas que ta soeur ne va peut-être pas si bien que ça... Après, je sais pas, c'est difficile de donner un avis à partir de quelques éléments... :gn:

_________________
Les conseilleurs ne sont pas les payeurs...!
Ex Vice-Présidente du Club Zero, Co-Fondatrice du CCVE & de l’AHC.

"L'ADAL est ouvert à toutes et à tous, en couple ou pas. L'ADAL c'est un état d'esprit." ©Queen of Leon


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Ma soeur est en train de détruire notre famille
MessagePublié: Mer Jan 25, 2017 15:14 
Homolo-Gay
Homolo-Gay
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Jeu Mai 14, 2009 21:37
Non, c'est N qui avait subis les avances, T. n'as jamais rien eu elle.

Je ne sais pas, je peux donner plus de détails si besoin mais je ne vois pas quoi rajouter... :/

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Ma soeur est en train de détruire notre famille
MessagePublié: Mer Jan 25, 2017 15:26 
QueerAssez PotemKhîpe
QueerAssez PotemKhîpe
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Dim Jan 10, 2010 23:20
Localisation: A l'Ouest de Guildo Horn
Hello Yume.

Compliqué, ta famille.

Bon, de ce que je me souviens du portrait de la situation que tu faisais, avant de rentrer dans le détail de ta petite soeur, tu nous a quand même décrit une famille ou ton père est dangereux et pas responsable (en évoquant quelque chose de grave que tu as préféré ne pas expliciter mais dont ta petite soeur a été mise en courant à 12 ans), un beau père qui passe sa journée à fumer des joints et a fait des avances à toi et ta seconde soeur (et pareil ta petite soeur mise au courant) et une mère surement très gentille mais qui laisse passivement faire les choses.

Il y a un an, ta petite soeur avait peur de retourner vivre chez ta mère et ne voulait plus par dégout vivre chez ton père.

Peut être que le mieux à faire serait de la laisser vivre loin et de laisser les démarches pour sa garde avoir lieu. Ne pas essayer de parler de rapprochement. La laisser avec le grand-père.
Peut-être que ses mensonge est pour elle une stratégie pour réussir à fuir un univers qu'elle ne peut plus supporter. Inventer une dépression pour que votre mère passive accepte d'agir (ou que toi et ton autre soeur agissiez pour la sortir de là). Mentir pour être sûre de ne pas être obligée de revivre dans cette famille l'année suivante.

Ta mère à peur des services sociaux.
J'ai vécu dans une famille un peu particulière aussi, où petit on m'a toujours appris également à en voir peur, comme si c'était des kidnappeur d'enfant arbitraires qui ne comprennent pas et acceptent pas tout ce qui est différent et qu'il fallait surtout ne rien dire à personne sur ce qui allait pas chez moi sinon on allait me placer.
Donc je connais le genre d'état mental qui va avec.
Pourtant, ils ne retirent pas des gosses pour un oui ou pour un non. Ils ne retirent pas des gosses pour un ménage oublié où un beau-père acariâtre. Et ils proposent plein de solutions intermédiaires avant de retirer des gosses.
S'il y a une visite, la partie "mensonge" de ta soeur sera facilement débunké.

Ceci dit, je sais aussi que parfois, à force de vivre dans une famille depuis 15 ans, on ne se rend plus compte de ce qui dépasse réellement les limites acceptables. On prend ça pour "normal" et on ne voit plus que ça peut abimer des gamins. On pense à "rester unis" "rester entre nous" "ne pas laisser l'extérieur s'immiscer". Et on se rend pas toujours compte que ça part complètement en couille et qu'on a besoin d'aide.

Ce que je veux dire par là, c'est que ta soeur au delà des mensonges a surement une détresse réelle lié à la situation. Une enfant de 13 ans ne ment pas ainsi juste pour le plaisir, il doit y avoir une vrai peur dernière que vous minimiser parce que "c'est pas si grave", "c'est réglé". Sauf que c'était là et que ça a du la faire se sentir vachement en danger, et que même si pour toi la source objective de danger est écartée le climat d'angoisse lui est resté.

Ta mère le vit comme une trahison, mais là ... faut que ta mère se responsabilise. Elle n'a pas été "poignardée dans le dos" par sa fille qui serait devenue "méchante" et agirait ainsi "pour lui nuire". Elle a élève une gamine qui est tellement mal dans cette famille, a tellement peur d'y retourner même juste un peu, qu'elle est prête à n'importe quoi pour s'éloigner.

Tu dis :"Dans ce milieux elle va continuer de s'enfoncer dans les mensonges et les manipulations" : pas forcément. Faut trier. Entre ce qu'elle invente pour romancer un peu sa vie (c'est ultra fréquent et pas grave. Le coup du cousin, c'était pas pour l'accuser de quoi que ce soit, semble-t-il de ce que tu en dit, mais pour "faire la grande", faire croire qu'elle plaisait aux garçons ou qu'elle connaissait un peu le sexe. C'est humain comme mensonge d'ado) et les mensonges "pour diffamer ta mère" ou "faux symptômes de dépression" qui sont là uniquement il me semble pour que vous captiez que ça va pas pour elle de vivre là bas et la laissiez vivre ailleurs.

Comme solution, à part la rassurer sur le fait que vous allez la laisser vivre là-bas et pas essayer de la récupérer, l'écouter aussi sans minimiser ses ressentis, pas qu'elle se sente obligée de broder un truc "plus grave" pour avoir l'impression que ses émotions compte, et être patient, je crois qu'il n'y a pas grand chose à craindre.
Et rassurer ta mère sur les services sociaux, ils ne font pas n'importe quoi.

_________________
Tu sais, la prof/collègue/meilleure amie dont tu es folle et qui est en couple avec son copain depuis 8 ans ? Quand elle t'a souri il y'a six mois en te rendant ton crayon, ou qu'elle a mis un sucre dans ton café ou fini son sms par un smiley : ce n'était pas une déclaration d'amour réciproque interdit. Elle était juste polie. Alors arrête de te faire des films, et va draguer des gouines.

"Avoir l'esprit ouvert ne signifie pas l'avoir béant à toutes les sottises" - Jean Rostand.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Ma soeur est en train de détruire notre famille
MessagePublié: Jeu Jan 26, 2017 15:16 
Homolo-Gay
Homolo-Gay
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Jeu Mai 14, 2009 21:37
Merci Norma pour ta réponse, oui effectivement ma famille est compliquée...

Merci aussi pour ton regard extérieur, j'étais énormément dans la colère hier, cela m'a permis un peu de tenter de prendre du recule pour y voir plus claire.

Tout ce dont tu te souviens est bien exact.

Effectivement nous avons toujours pensé que le mieux serait de la laisser chez le grand-père, en fait il n'a jamais était question qu'elle revienne chez l'un où l'autre de nos parents, l'année prochaine elle sera en 3è donc pas de changement de collège ou autre la question ne se pose même pas, en fait notre mère parlé d'une possibilité hypothétique dans le cas où elle maintiendrait son envie initial d'être interne au lycée, histoire qu'elles se voit plus régulièrement, sans pour autant dire qu'elle vivrait à nouveau chez elle ni même en fait que c'était une obligation, il s'agissait d'une discutions banal entre une mère et sa fille au sujet d'un avenir encore lointain.
De plus même si T. avait pris peur, N. et moi lui avons toujours dit qu'elle avait notre soutient total pour faire en sorte qu'elle soit là où elle se sentait le mieux. Bref, la décision de la mettre chez le grand-père est venue notamment de notre mère (elle était interne en début d'année et vivait les week-ends avec moi et N. mais nous n'avons pas su bien encaisser cette période difficile, perte d'emploie, d'appartement... il fallait trouver une solution pour tout le monde et bien que j'étais prêt à tout faire pour la garder, nous avons décider avec T. qu'elle aurait un cadre plus stable et un plus gros confort de vie chez notre grand-père).

Tout ça pour expliquer qu'il n'y avait pas besoin d'un jugement pour qu'elle reste là bas, TOUT LE MONDE (N., moi, notre mère et même notre père qui pourtant n'a plus aucun contacte avec elle depuis des mois) a toujours était d'accord pour qu'elle y reste !
C'est pour ça que j'ai tant de mal à la comprendre et à lui pardonner son acte, car rien de tout ça n'était nécessaire...
Mais d'après les dire de mon grand-père, elle ne voudrait plus JAMAIS mettre les pieds chez notre mère. Compréhensible avec le beau-père ? Oui effectivement, moi même je l'ai envisagé. Mais idem, N. et moi lui avons toujours dit que si elle ne voulait pas y aller rien ne l'y obligeait, de plus jamais nous ne l'avons obligé à y aller seule, nous sommes toujours présente avec elle et notre mère fait de plus en plus l'effort de se déplacer elle pour nous éviter la présence de notre beau-père.
Donc définitvement, je ne peut ps comprendre son attitude. Surtout qu'elle ne nous a parlé de rien, elle a tout fait en douce avec notre GP, alors qu'on avait tout fait pour elle, même si elle n'avait plus confiance en notre mère (ce que je comprendrais totalement) je ne comprend pas comment elle n'a pas pu nous faire confiance à nous, ses soeurs... elle nous confiait tout quand c'était pour venir vivre chez nous, par contre à partir du moment où elle a vécu chez le GP elle s'est totalement détournée de nous, allant jusqu'à me dénigrer auprès de lui au point qu'il ne veut plus de moi chez lui ! Pour qu'elle raison ? Je ne sais même pas, elle l'a fait après une discution téléphonique au sujet d'un week-end chez moi auquel je ne savais pas qu'elle ne voulait pas venir, elle aurait mal vécue la discutions... wahou quoi.

Que l'on agisse donc pour la sortir de quoi ? Elle vie chez ses grands-parents chez qui elle est pourri gâté (c'est qu'ils sont friqué, c'est la version luxe plutôt que la version papi gâteau), elle passe ses week-ends à faire du shopping avec sa cousine et sa tante, qu'elle dit voir comme une deuxième mère, tout le monde la choie, kinésiologue, bientôt psy, des nouvelles amies, nouveau téléphone car l'ancien lui plait plus, nouvelle dr mateens bientôt car elle en veut, tout le monde est à son écoute, parce qu'elle a angoissé en passant au tableau on l'a pas mis en cours le lendemain, voyage prévus pour toutes les vacances à venir... mais que dire, cette gamine a tout maintenant. Elle n'a plus aucun contacte avec notre père car elle n'en veut plus, elle annule elle même toutes les fois où on est censé se voir car "elle vie mal de ressassé les choses", bref elle n'est contrarié en rien, que sa travail dans sa tête à cause des évènements passé, oui (bien qu'elle n'ai jamais semblé se sentir concerné par tout ça), mais qu'elle ai besoin qu'on "la sorte" de je ne sais quoi, non. On l'en a déjà sortie et aucun retour en arrière n'a jamais était envisagé.

C'est N. à la rigueur qui aurait besoin d'aide, retourné vivre chez notre père, on est en pleine procédure judiciaire et elle subit TOUT, ses sautes d'humeurs, sa descente aux enfers, les médisance et les incompréhension à son sujet, pas de permis, pas de taf, pas d'argent, elle est bloqué là bas et tout le monde s'en cogne parce que "c'est elle qui l'a choisie", mais elle était à la rue si elle n'y allait pas... elle elle mériterait qu'on l'aide et qu'on la plaigne, mais non, aux yeux de notre grand-père elle se fou du bien être de T. et elle est dans le camp de notre père et c'est tout.

Pour le point des services sociaux merci de me rassurer à ce sujet.

Norma a écrit:
Ceci dit, je sais aussi que parfois, à force de vivre dans une famille depuis 15 ans, on ne se rend plus compte de ce qui dépasse réellement les limites acceptables. On prend ça pour "normal" et on ne voit plus que ça peut abimer des gamins. On pense à "rester unis" "rester entre nous" "ne pas laisser l'extérieur s'immiscer". Et on se rend pas toujours compte que ça part complètement en couille et qu'on a besoin d'aide.


Là dessus non, ce n'est pas notre cas. Je ne considère plus mes parents comme responsable de nous depuis que j'ai 15 ans, j'ai bien conscience depuis maintenant plusieurs année de leur incompétence à nous protéger ou à s'occuper de mes soeurs lorsque le besoin s'en fait sentir... de l'aide on en a demandé, j'ai éloigné ma soeur pour ça, et je ne cherche pas à défendre ou à minimiser la responsabilité de ma mère dans le comportement de T. aujourd'hui. Dans un sens elle récolte ce qu'elle a semé, depuis qu'elle s'est mise avec nos beau-père elle s'est totalement détournée de son rôle de mère et aujourd'hui elle s'en mord bien les doigts.

Ma colère est plus de découvrir la fourberie de T. et de ne pas comprendre pourquoi causer tant de problèmes pour au final un résultat similaire à ce qu'elle avait déjà ! Qu'elle veuille se détourner de notre mère oui, mais pourquoi de N et moi ? Elle nous a menti également pour arriver à ses fins, elle nous a dénigré, et hier lors d'une discutions animé par message elle a fini par tout rapporter à notre grand-père qui a fini par appeler notre mère pour lui passer un savons, l'insulter et lui ordonnant de nous appeler pour qu'on cesse toutes discutions avec T. ! Elle a 14 ans bordel, elle avait besoin de faire ça ? On ne peut même plus dialoguer avec elle sans peur de représailles, mais c'est d'un ridicule !

Norma a écrit:
Ce que je veux dire par là, c'est que ta soeur au delà des mensonges a surement une détresse réelle lié à la situation. Une enfant de 13 ans ne ment pas ainsi juste pour le plaisir, il doit y avoir une vrai peur dernière que vous minimiser parce que "c'est pas si grave", "c'est réglé". Sauf que c'était là et que ça a du la faire se sentir vachement en danger, et que même si pour toi la source objective de danger est écartée le climat d'angoisse lui est resté.


C'est ce que je me suis toujours dit, au début. Mais la vérité et qu'elle ment depuis l'âge de 5 ans (avant même la séparation de nos parents) rien de bien alarmant au début mais tout ça pour dire que ça a toujours était présent. Ensuite elle a toujours manipulé, chez notre père c'était la princesse, elle obtenait tout ce qu'elle voulait et elle était intouchable, il ne fallait jamais la contrarier, elle passait son temps à dénigrer notre mère. Chez notre mère elle passait son temps à dénigrer notre père (à cette époque il était juste un père model, vraiment rien avoir avec les histoires d'aujourd'hui). Pareil, rien de bien choquant dans sa situation d'enfant, mais tout de même ce comportement a toujours était présent. Elle ne s'est pas mise à mentir et manipuler des suites de nos problèmes familiaux, ça a toujours était présent.
Bien sur, tout cela doit être en grande partie de la faute de mes parents, laissé de côté par notre mère et trop gâtée par notre père...

Une peur que l'on minimise ? Elle s'est toujours désintéressé des problèmes, arrivant aujourd'hui au point où elle ne veut juste même plus en entendre parler. Toute la famille est désormais au courant de l'histoire avec notre père, toute la famille passe son temps à la plaindre et à tout faire pour qu'elle soit le mieux possible, alors je ne vois pas comment elle pourrait avoir peur que l'on minimise ses ressentie ou qu'on pense que c'est réglé car en plus ce n'est même pas le cas, pour elle si, elle est loin, mais N. et moi devons gérer toute la suite judiciaire, ça elle l'a sus (perquisition chez mon père récemment, N. était présente...) quand elle la sus ? Aucune réaction avec notre grand-père et notre mère, puis message à N. qui était mal après tout ça et pas une seule seconde elle ne s'est intéressé à ce qu'elle avait vécue ou si cela était dur, alors qu'elle savait qu'elle allait mal elle a passé 15mn à parler d'elle puis ne lui a plus donné de nouvelle durant 2 semaines... je crois que pour le coup si quelqu'un minimise la situation, c'est elle. Combien de fois elle nous a sortie que c'était pour elle le plus dur, car la plus jeune etc... elle est persuadé d'être la seule à souffrir. Et pourtant N. et moi avons toujours pris sur nous et l'avons toujours écouté, soutenue, conseillée...

Norma a écrit:
Ta mère le vit comme une trahison, mais là ... faut que ta mère se responsabilise. Elle n'a pas été "poignardée dans le dos" par sa fille qui serait devenue "méchante" et agirait ainsi "pour lui nuire". Elle a élève une gamine qui est tellement mal dans cette famille, a tellement peur d'y retourner même juste un peu, qu'elle est prête à n'importe quoi pour s'éloigner.


Pour le coup merci, je crois que j'avais besoin de l'entendre et de me le rappeler. Notre mère est aussi très doué pour se placer en victime, mais très peu pour se remettre en question. Elle souffre beaucoup de la situation et je l'ai pris en pitier, mais si ma colère vis à vis de T. me semble légitime, je ne dois pas oublié la responsabilité de ma mère dans cette histoire. Elle veut juste baisser les bras et la laisser vivre chez notre grand-père avec la garde définitive. Sauf que je trouve ça lâche, c'est sa mère et je pense qu'elle devrait assumer ses erreurs passés, pour moi elle aurait du quitté le domicile de notre beau-père depuis longtemps déjà pour s'en occuper et nous témoigner son soutient au passage... la laisser là bas c'est la laisser gagner et apprendre que en manipulant elle obtient tout ce qu'elle veut, mais qu'adviendra-t-il d'elle dans quelques années si elle continue comme ça ? Je ne crois pas que ce soit la solution la mieux pour elle, la plus simple oui, mais pas la meilleur...

Je ne suis pas d'accord avec toi sur la fin, elle n'a pas inventé un mensonge innocent de bisous, là on parle d'un acte à la limite de la pe*d*op*h*ili*e, pardon mais un mec de pratiquement 18 ans qui mordille et lèche les oreilles de ma soeur de 11 ans (pour que ce soit plus clair elle était encore en primaire lui venait de passer le bac, ça ne choquerait que moi ?!) pour au final lui rouler des pelles, moi j'appelle ça un abus. Elle pouvait très bien raconter une histoire avec un mec de son âge, là ok, mais si cette histoire avait était vrai je n'aurais pas juste souris en me disant "c'est chou", non je n'aurais pas laissé mon cousin s'en tirer comme ça. Sauf qu'il s'agit d'un mensonge, imagine les conséquences que cela aurait pu avoir si je ne m'en était pas rendu compte ! C'est quoi la prochaine étape, elle va raconter qu'on l'a violé ? Je ne sais plus de quoi elle est capable...

Mais on SAIT que ça ne va pas, tout le monde ne cesse de le répéter qu'elle est détruite, en dépression, au fond du trou ! Pourquoi avoir besoin d'inventer des choses dans ce cas ? J'ai l'impression qu'elle cherche juste à se faire plaindre le plus possible pour obtenir le plus possible...
Et jamais personne n'a remis sa parole en doute, pas même moi ou N, ça on se le dit entre nous, mais elle elle n'a jamais su qu'on doutait de sa sincérité.

Je ne sais pas si c'est la solution. Ma mère, N et moi voulions faire ça "tu es mieux là bas ? Bah restes-y", mais je pense vraiment qu'elle va juste continuer de s'enfoncer, et en plus c'est un peu facile pour notre mère... Pour moi il est temps qu'elle prenne enfin ses responsabilités, non ? Car je pense que derrière tout ce cirque se cache de réels problèmes, mais pas à cause de tout ce qu'il s'est passé, pour moi elle s'en sert comme prétexte pour se faire plaindre alors que clairement, elle s'en cogne, non je pense qu'elle a tellement manqué d'attention petite qu'aujourd'hui elle n'a aucune base solide en elle, que c'est le bordel et qu'il faut qu'elle aprenne à se reconstruire, faire confiance, etc... et c'est clairement pas là bas qu'elle apprendra tout ça...

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 5 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Tu ne peux pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Tu ne peux pas répondre aux sujets dans ce forum
Tu ne peux pas éditer tes messages dans ce forum
Tu ne peux pas supprimer tes messages dans ce forum

Rechercher pour:
Aller vers:  

Powered by phpBB © 2000-2007 phpBB Group
Traduction réalisée par Maël Soucaze © 2010 phpBB.fr
© 2005-2019 et-alors.net. Reproduction interdite. N° CNIL : 1104460.
Contact forum: modérateurs. Contact administratif: .