Homo, bi, trans, hétéro,


Une autre vision du monde LGBT.
Moins de préjugés, plus d'information.

* Connexion 
* FAQ    * Rechercher

Heures au format UTC + 1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 51 messages ]  Aller à la page Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
Auteur Message
 Sujet du message: Re: Sa mère nie mon existence
MessagePublié: Ven Avr 04, 2014 17:30 
Homo-érectus
Homo-érectus
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Jeu Mars 15, 2012 21:27
Age: 29
Genre:
Billy a écrit:
Courage, tu vas pouvoir respirer un peu je crois bien.

Merci Billy !



Dernières news : ma copine a pris son courage à deux mains et a entamé une discussion avec sa mère sur le sujet brûlant. Belle-Maman lui a dit qu'elle n'arrivait à accepter cette situation. C'est déjà un premier pas, c'est la première fois qu'elle l'admet de vive voix devant elle. Elle en a profité pour poser des questions à ma copine sur notre rencontre, son cheminement, ses questionnements. Elle a essayé de la comprendre. Elles se sont dit des choses qui restaient sous-jacentes depuis plus d'un an.

Sinon, il n'est plus question que j'aille chez Grande Cousine pour cette réunion de famille. C'est le choix de ma copine, que je respecte.

Donc je prends mon mal en patience, car je crois que je ne rencontrerai pas sa famille de sitôt.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Sa mère nie mon existence
MessagePublié: Ven Avr 04, 2014 17:37 
Khîpe trotter
Khîpe trotter
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Ven Juil 01, 2005 8:54
Localisation: panam
Genre:
Queen of Leon a écrit:

Sinon, il n'est plus question que j'aille chez Grande Cousine pour cette réunion de famille. C'est le choix de ma copine, que je respecte.

Donc je prends mon mal en patience, car je crois que je ne rencontrerai pas sa famille de sitôt.


L'important, c'est pas d'y aller ou non, c'est de savoir qu'on était invité :wink:

Et cool pour ta niaise concernant elle et sa mère, c'est une bonne nouvelle et c'est comme ça que ça avancera! :^^:

_________________
Ce qui empêche les gens de vivre ensemble, c'est leur connerie, pas leurs différences...Gavalda dans "ensemble, c'est tout!"


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Sa mère nie mon existence
MessagePublié: Mer Avr 09, 2014 22:27 
Distin-Gay
Distin-Gay
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Dim Oct 16, 2011 21:34
Age: 30
Genre:
Je plussoie avec Gé, ça fait plaisir de voir que même à pas de fourmi, ça avance dans la bonne direction :)
Je vais sans doute dire quelque chose qui a déjà été dit 1000 fois sur ce topic... Personne n'a parlé de l'association contact à sa mère? Ou elle ne veut pas en entendre parler?

_________________
Co-président du club "La caresse, c'est la liesse".


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Sa mère nie mon existence
MessagePublié: Jeu Avr 10, 2014 16:33 
Khîpe trotter
Khîpe trotter
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Ven Juil 01, 2005 8:54
Localisation: panam
Genre:
Œil-de-nuit a écrit:
Je plussoie avec Gé, ça fait plaisir de voir que même à pas de fourmi, ça avance dans la bonne direction :)
Je vais sans doute dire quelque chose qui a déjà été dit 1000 fois sur ce topic... Personne n'a parlé de l'association contact à sa mère? Ou elle ne veut pas en entendre parler?


Malheureusement c'est plus compliqué que ça...Enfin je crois..

Perso ma famille, enfin surtout ma mère, je ne peux pas lui parler de cette association parce qu'elle me répondra qu'elle n'en a pas besoin, qu'elle n'a pas envie de rencontrer tous ces gens qui ont préféré la facilité, ce côté gauchiste laxiste qu'elle exècre et j'en passe et des meilleures... Quand il y a blocage, y'a blocage... Mais bon faut pas que ça empêche de vivre!!! :souris:

_________________
Ce qui empêche les gens de vivre ensemble, c'est leur connerie, pas leurs différences...Gavalda dans "ensemble, c'est tout!"


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Sa mère nie mon existence
MessagePublié: Jeu Avr 10, 2014 17:10 
Distin-Gay
Distin-Gay
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Dim Oct 16, 2011 21:34
Age: 30
Genre:
Gé a écrit:
Œil-de-nuit a écrit:
Je plussoie avec Gé, ça fait plaisir de voir que même à pas de fourmi, ça avance dans la bonne direction :)
Je vais sans doute dire quelque chose qui a déjà été dit 1000 fois sur ce topic... Personne n'a parlé de l'association contact à sa mère? Ou elle ne veut pas en entendre parler?


Malheureusement c'est plus compliqué que ça...Enfin je crois..

Perso ma famille, enfin surtout ma mère, je ne peux pas lui parler de cette association parce qu'elle me répondra qu'elle n'en a pas besoin, qu'elle n'a pas envie de rencontrer tous ces gens qui ont préféré la facilité, ce côté gauchiste laxiste qu'elle exècre et j'en passe et des meilleures... Quand il y a blocage, y'a blocage... Mais bon faut pas que ça empêche de vivre!!! :souris:


Oui mais et si la proposition de voir l'assoc contact ne venait pas de toi, mais d'un frère, d'une soeur, d'un cousin? D'un oncle?

_________________
Co-président du club "La caresse, c'est la liesse".


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Sa mère nie mon existence
MessagePublié: Ven Avr 11, 2014 10:42 
Homo-érectus
Homo-érectus
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Jeu Mars 15, 2012 21:27
Age: 29
Genre:
Œil-de-nuit a écrit:
Gé a écrit:
Œil-de-nuit a écrit:
Je plussoie avec Gé, ça fait plaisir de voir que même à pas de fourmi, ça avance dans la bonne direction :)
Je vais sans doute dire quelque chose qui a déjà été dit 1000 fois sur ce topic... Personne n'a parlé de l'association contact à sa mère? Ou elle ne veut pas en entendre parler?


Malheureusement c'est plus compliqué que ça...Enfin je crois..

Perso ma famille, enfin surtout ma mère, je ne peux pas lui parler de cette association parce qu'elle me répondra qu'elle n'en a pas besoin, qu'elle n'a pas envie de rencontrer tous ces gens qui ont préféré la facilité, ce côté gauchiste laxiste qu'elle exècre et j'en passe et des meilleures... Quand il y a blocage, y'a blocage... Mais bon faut pas que ça empêche de vivre!!! :souris:


Oui mais et si la proposition de voir l'assoc contact ne venait pas de toi, mais d'un frère, d'une soeur, d'un cousin? D'un oncle?

Connaissant Belle-Maman, ça ne sera pas possible. Si quelqu'un de la famille lui suggère l'idée de se faire aider par Contact, elle va se braquer à un point qui pourrait se révéler très problématique. Parce que cela voudrait dire que c'est elle qui a un problème et ça, c'est très compliqué à admettre pour elle (elle a mis plus d'un an à admettre de vive voix qu'elle avait "du mal à accepter la situation").

Dans sa vie, elle ne se fait pas aider, c'est elle qui aide. C'est une personne qui se donne à fond aux autres : elle bosse dans le milieu médical, elle fait partie d'associations de solidarité, sa famille c'est sa vie. Elle est hyper exigeante envers elle-même en tant que mère, et elle attend la même chose de la part de ses enfants. Donc là, que sa fille soit avec une fille, ça lui a foutu une énorme claque dans ses représentations ("pourquoi cela arrive alors que j'ai tout fait pour être un mère parfaite ? pourquoi ma fille me fait ça alors que je voulais un parcous parfait pour elle ?" je grossis le trait mais c'est ça)

Et si ça serait pire encore si cela venait d'un membre de la famille. Ils sont très très famille, et l'idée même de passer pour une "mauvaise mère" doit la terrifier, puisqu'elle refuse que ma copine parle de moi à la famille étendue et aux amis de la famille.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Sa mère nie mon existence
MessagePublié: Ven Avr 11, 2014 12:16 
Khîpe trotter
Khîpe trotter
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Ven Juil 01, 2005 8:54
Localisation: panam
Genre:
Voilà quasi tout pareil pour ma mère... On devrait les présenter tiens!!!!
:ninja:

_________________
Ce qui empêche les gens de vivre ensemble, c'est leur connerie, pas leurs différences...Gavalda dans "ensemble, c'est tout!"


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Sa mère nie mon existence
MessagePublié: Ven Avr 11, 2014 15:21 
Homo-érectus
Homo-érectus
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Jeu Mars 15, 2012 21:27
Age: 29
Genre:
Gé a écrit:
Voilà quasi tout pareil pour ma mère... On devrait les présenter tiens!!!!
:ninja:

Mais quelle bonne idée :ninja:


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Sa mère nie mon existence
MessagePublié: Ven Avr 11, 2014 16:11 
Khîpe it gouine on
Khîpe it gouine on
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Lun Déc 29, 2008 3:57
Localisation: Sur Vulvain
Salut Queen, ça fait longtemps que je vois ton topic et qu'on ne constate malheureusement aucune amélioration. Je me souviens que Djoulie, qui n'est pas venue ici depuis un bail mais peu importe, avait posté un topic qui ressemblait un peu au tien, mais elle était dans la position de ta copine. Il s'appelait "on peut parler d'autre chose?" ou un truc du genre, tu devrais pouvoir le retrouver en faisant de la spéléo dans les tréfonds du forum coming out.

Bref, de ce que tu dis de ta "belle mère", peut-être que l'angle d'attaque pourrait être l'amour qu'elle porte à ses enfants et sa volonté farouche d'être un parent parfait. Si ta copine n'est pas trop fatiguée par la situation et déterminée à rebalancer le sujet sur le devant de la scène, elle pourrait peut-être écrire une longue lettre à sa mère dans laquelle elle lui rappelle à quel point elle est justement une mère parfaite. A quel point elle est heureuse de l'avoir eue comme mère et d'avoir bénéficié de son amour et de son éducation. Il ne faudrait pas qu'elle lésine sur tout ce qui l'a construite dans le bon sens du terme grâce justement à sa mère et qu'elle lui fasse savoir que le fait qu'elle soit aujourd'hui une adulte autonome et épanouie découle directement de l'éducation parfaite qu'elle a reçue. Ensuite, de façon sans doute insidieuse mais la fin justifie les moyens, il faudrait qu'elle puisse basculer sur le mode "tu m'as appris à être heureuse et à m'assumer dans la vie et je souffre énormément du manque de confiance que tu me témoignes depuis que tu sais que je suis avec Queen. Cela est en train de briser l'image de perfection que je me suis toujours fait de toi de m'apercevoir que tu me préfèrerais malheureuse plutôt qu'avec la personne que j'aime". En fait je pense que la lettre doit vraiment être rédigée en deux partie distinctes, la partie pommade tu es géniale et je t'aime et la partie déception avec tout ce que tu m'as appris et toutes les fois où je t'ai donné des occasions d'être fière de moi je ne comprends pas que tu ne me soutiennes pas sur ce sujet là. Et ensuite conclure sur le fait qu'elle lui manque et qu'elle espère que le dialogue sera un jour possible là dessus car c'est douloureux pour tout le monde.

Ça marchera peut-être pas immédiatement mais ça peut faire son chemin.

_________________
Les temps sont durs les gens sont mous


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Sa mère nie mon existence
MessagePublié: Ven Avr 11, 2014 16:31 
Khîpe trotter
Khîpe trotter
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Ven Juil 01, 2005 8:54
Localisation: panam
Genre:
moniiique a écrit:
Salut Queen, ça fait longtemps que je vois ton topic et qu'on ne constate malheureusement aucune amélioration. Je me souviens que Djoulie, qui n'est pas venue ici depuis un bail mais peu importe, avait posté un topic qui ressemblait un peu au tien, mais elle était dans la position de ta copine. Il s'appelait "on peut parler d'autre chose?" ou un truc du genre, tu devrais pouvoir le retrouver en faisant de la spéléo dans les tréfonds du forum coming out.

Bref, de ce que tu dis de ta "belle mère", peut-être que l'angle d'attaque pourrait être l'amour qu'elle porte à ses enfants et sa volonté farouche d'être un parent parfait. Si ta copine n'est pas trop fatiguée par la situation et déterminée à rebalancer le sujet sur le devant de la scène, elle pourrait peut-être écrire une longue lettre à sa mère dans laquelle elle lui rappelle à quel point elle est justement une mère parfaite. A quel point elle est heureuse de l'avoir eue comme mère et d'avoir bénéficié de son amour et de son éducation. Il ne faudrait pas qu'elle lésine sur tout ce qui l'a construite dans le bon sens du terme grâce justement à sa mère et qu'elle lui fasse savoir que le fait qu'elle soit aujourd'hui une adulte autonome et épanouie découle directement de l'éducation parfaite qu'elle a reçue. Ensuite, de façon sans doute insidieuse mais la fin justifie les moyens, il faudrait qu'elle puisse basculer sur le mode "tu m'as appris à être heureuse et à m'assumer dans la vie et je souffre énormément du manque de confiance que tu me témoignes depuis que tu sais que je suis avec Queen. Cela est en train de briser l'image de perfection que je me suis toujours fait de toi de m'apercevoir que tu me préfèrerais malheureuse plutôt qu'avec la personne que j'aime". En fait je pense que la lettre doit vraiment être rédigée en deux partie distinctes, la partie pommade tu es géniale et je t'aime et la partie déception avec tout ce que tu m'as appris et toutes les fois où je t'ai donné des occasions d'être fière de moi je ne comprends pas que tu ne me soutiennes pas sur ce sujet là. Et ensuite conclure sur le fait qu'elle lui manque et qu'elle espère que le dialogue sera un jour possible là dessus car c'est douloureux pour tout le monde.

Ça marchera peut-être pas immédiatement mais ça peut faire son chemin.


Punaise, ça me donne limite envie de réécrire à ma mère.. :^^:

_________________
Ce qui empêche les gens de vivre ensemble, c'est leur connerie, pas leurs différences...Gavalda dans "ensemble, c'est tout!"


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Sa mère nie mon existence
MessagePublié: Ven Avr 11, 2014 16:59 
Khîpe it gouine on
Khîpe it gouine on
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Lun Déc 29, 2008 3:57
Localisation: Sur Vulvain
Le topic de Djoulie évoqué plus haut

_________________
Les temps sont durs les gens sont mous


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Sa mère nie mon existence
MessagePublié: Dim Avr 13, 2014 19:29 
Homo-érectus
Homo-érectus
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Jeu Mars 15, 2012 21:27
Age: 29
Genre:
Merci beaucoup moniiique pour ton intervention, pertinente comme toujours. Je garde ton idée de lettre en tête et j'en parlerai à ma copine si je sens que le moment est propice. J'ai pas non plus envie de lui donner l'impression de lui mettre la pression là-dessus.

Et merci pour le lien vers le topic de Djoulie !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Sa mère nie mon existence
MessagePublié: Mer Juil 16, 2014 16:08 
Homo-érectus
Homo-érectus
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Jeu Mars 15, 2012 21:27
Age: 29
Genre:
Quelques nouvelles !

J'ai rencontré Grande Cousine lors d'un dîner avec ma copine et sa grande soeur. C'est un sacré personnage ! Je crois bien qu'elle m'a kiffée. Je pense que c'est une bonne chose, cela me fait une "ambassadrice" de plus auprès de Belle-Maman. J'ai également rencontré une autre cousine à une soirée. Et finalement c'est un grand pas puisque je sens que ma copine n'a plus peur de parler de moi à d'autres membres de la famille pour ne pas froisser sa mère. Cela ne sera sans doute plus un sujet tabou lors de leurs fêtes de famille.

J'ai mis du temps à comprendre l'ampleur du facteur "famille" chez eux. C'est un truc de fou. Ils sont très très soudés. Et rencontrer la famille, ça m'a l'air d'être une énorme étape, chez eux. Du genre : "On présente qu'une seule personne et c'est la bonne." Chez moi ce n'est pas du tout comme ça, mes parents sont très détendus, je leur ai présenté ma copine au bout de 6 mois, et je ne suis pas si proche que ça de ma famille étendue, dont je me fiche éperdument de l'avis. Bref. Va falloir faire avec.

En août, je vais passer un weekend fiesta chez une amie, à quelques kilomètres de la maison des parents de ma copine. Il est totalement exclu que je dorme chez eux pendant le séjour, mais ma copine va demander à sa mère si je peux passer prendre un café. Voilà voilà. J'espère que ça va se faire. Je sais pas ce que je donnerais pour que ça se débloque !

PS : moniiique, je n'oublie pas ta dernière intervention, je garde l'idée de la lettre en tête.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Sa mère nie mon existence
MessagePublié: Mer Août 13, 2014 16:31 
Homo-érectus
Homo-érectus
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Jeu Mars 15, 2012 21:27
Age: 29
Genre:
Queen of Leon a écrit:
En août, je vais passer un weekend fiesta chez une amie, à quelques kilomètres de la maison des parents de ma copine. Il est totalement exclu que je dorme chez eux pendant le séjour, mais ma copine va demander à sa mère si je peux passer prendre un café. Voilà voilà. J'espère que ça va se faire. Je sais pas ce que je donnerais pour que ça se débloque !

Bon bah ça va pas se faire. Putain je suis vraiment dégoûtée. On avancera jamais.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Sa mère nie mon existence
MessagePublié: Mar Avr 21, 2015 20:32 
Homo-érectus
Homo-érectus
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Jeu Mars 15, 2012 21:27
Age: 29
Genre:
Les amis, en 8 mois, les choses ont évolué...

En août dernier, comme je l'ai dit dans mon dernier post, Belle-Maman a finalement refusé que je passe chez eux pour un café. J'étais alors en weekend, à quelques kilomètres de chez eux. Belle-Maman n'a pas frontalement refusé, mais a fait comprendre à ma copine que si je venais, elle ne ferait aucun effort. Du coup, ma copine a préféré annuler ma venue plutot que d'aller au front. Ce que je comprends. Sur le coup, ça a été un peu le drame, ça a pété pendant la soirée suivante, alcool aidant, mais finalement on s'en est sorties.

Au mois de novembre, Belle-Maman est venue à Paris rendre visite à ses filles. Ma copine a décidé de s'imposer et de m'inviter à prendre l'apéro chez elle en présence de sa mère. Je sais que cette décision a nécessité du courage et je suis très fière d'elle. Bref. Quelques heures avant la rencontre, et malgré tous mes efforts pour m'en détacher, j'étais dans un état de stress avancé. Les mains qui tremblent, la bouche sèche. J'y suis allée à reculons. Mais j'y suis allée. L'échange a été cordial. Je m'étais un peu sapé, j'avais préparé une phrase d'introduction pour briser la glace. Au début, Belle-Maman ne m'a pas trop calculé, elle parlait à ses filles sans me regarder. Au bout d'une demi-heure de conversation, elle me regardait quand je parlais. Ensuite, elles sont parties diner. Lors de ce diner où je n'étais pas présente, Belle-Maman s'est un peu lâchée et a réussi à exprimer en partie ce qu'elle avait sur le coeur, à savoir : elle a peur pour ma copine, peur qu'elle s'enferme dans un milieu, peur de choses qu'elle ne connait pas. Si elle savait ! Le seul truc LGBT qu'on fait avec ma copine, c'est la Gay Pride, sinon c'est hétéroland (nos potes, nos sorties, nos bars, etc.) Bref. Au moins elle a réussi à en parler. Après cette rencontre avec Belle-Maman, ça a clashé entre moi et ma copine. Le stress accumulé s'est retourné contre nous, j'étais vraiment très en colère (ceux qui me connaissent savent que c'est très rare). Finalement, on a eu l'intelligence d'en reparler l'esprit au clair, et on a décidé de n'en garder que le positif. J'avais enfin rencontré Belle-Maman pendant 45 minutes !

Entre temps, avec ma copine, nous avons revu plusieurs fois sa Grande-Cousine (pour ceux qui auraient besoin d'un update : Grande-Cousine est lesbienne et sans aucun doute une alliée pour moi). Elle me kiffe, je suis invitée chez elle dans le Sud, c'est cool.

En février dernier, j'ai rencontré le papa de ma copine, un homme formidable qui m'a mise à l'aise tout de suite. On a pris l'apéro et diné avec lui, ma copine et sa soeur. On a discuté, on a ri, on a bien mangé. J'ai eu le sentiment qu'il se comportait tout naturellement avec moi, sans différence de traitement, sans arrières pensées. Ce fut très, très agréable. L'un de ces moments qui fait chaud au coeur.


Bon... Et maintenant ?

Le mois prochain, ma copine et moi, nous allons dans le Sud pour quelques jours. Grande-Cousine nous a gentiment proposé de nous héberger. Je vais donc sans doute rencontrer toute une partie de la famille là-bas : tantes, cousines, petits-cousins (les parents de ma copine ne seront pas là). Cela serait un énorme pas en avant.

Je crois que nous vivons "mieux" la situation aujourd'hui qu'il y a deux ans. Je me sens forte de notre relation : cela me donne du répondant pour affronter tout ça. Ma copine a également décidé de s'imposer face à sa mère, et cette attitude l'aide à avancer, du moins c'est ce que je constate. Je suis heureuse que nous n'ayons rien lâché et que nous soyons aussi soudées là-dedans.

To be continued :wink:


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 51 messages ]  Aller à la page Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invité(s)


Tu ne peux pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Tu ne peux pas répondre aux sujets dans ce forum
Tu ne peux pas éditer tes messages dans ce forum
Tu ne peux pas supprimer tes messages dans ce forum

Rechercher pour:
Aller vers:  

Powered by phpBB © 2000-2007 phpBB Group
Traduction réalisée par Maël Soucaze © 2010 phpBB.fr
© 2005-2019 et-alors.net. Reproduction interdite. N° CNIL : 1104460.
Contact forum: modérateurs. Contact administratif: .