Homo, bi, trans, hétéro,


Une autre vision du monde LGBT.
Moins de préjugés, plus d'information.

* Connexion   * Inscription
* FAQ    * Rechercher

Heures au format UTC + 1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 4 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: Dois-je aider mon parent âgé homophobe ?
MessagePublié: Jeu Nov 08, 2018 15:55 
Timide
Timide
Hors-ligne

Inscrit le: Mar Nov 06, 2018 13:49
Localisation: Sud de la France
Age: 44
Genre:
Bonjour à tous,

Je suis une femme en couple avec une femme, nous avons deux enfants que nous élevons ensemble. Ma mère n'a jamais accepté cette situation et a toujours refusé de rencontrer ma compagne, ma famille et même d'entendre une allusion à ma vie personnelle. Elle n'est pas croyante ou intégriste, mais elle est hyper intolérante. Par ailleurs, elle souffre de dépression chronique et aime beaucoup se plaindre, voir les choses en noir, critiquer, etc. Enfin, elle a été très dure envers moi au sujet de ma famille, essayant notamment de monter un des enfants contre nous ; je ne l'ai pas toléré et j'ai cessé mes visites, qui étaient déjà très brèves et donnaient lieu à des conversations superficielles.

Maintenant, elle est âgée, elle est malade et souffre physiquement de handicap. Elle a besoin d'une aide à domicile pour assurer son quotidien. En la voyant ainsi diminuée, j'aurais presque pitié ; mais en fait, même si elle est moins méprisante et agressive qu'avant, elle n'a pas changé, c'est juste qu'elle a besoin d'aide et donc elle y met un peu les formes. Mais pour moi c'est "trop tard", je me suis faite à l'idée qu'elle ne me prendra jamais en compte personnellement et qu'elle ne cherchera jamais à savoir comment je vis, comment vont mes enfants. C'est normal d'être égoïste et autocentré quand on est vieux et malade, mais dans la mesure où elle a toujours été comme ça, de longues années, maintenant je n'ai pas très envie de l'aider.

Concrètement, moi qui dis toujours que les EPAHD c'est affreux, eh bien, je ne me dévouerais pas pour l'héberger chez moi quand elle sera totalement dépendante...vu qu'elle n'a jamais voulu venir dans ma maison de famille afin de ne pas cautionner l'immoralité ! Est-ce qu'il faut pardonner aux parents âgés ? Je trouve que c'est difficile de passer sur mon ressentiment alors que ma mère n'a pas donné signe de changement. Du coup, est-ce que je suis une " mauvaise fille " si je me contente de lui téléphoner de temps en temps et de passer la voir une fois par mois ? J'ai lu dans un bouquin sur la fin de vie qu'il faut se concentrer sur le peu qui reste et ne pas ressasser le passé. Qu'en pensez-vous ?

_________________
Dalia


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Dois-je aider mon parent âgé homophobe ?
MessagePublié: Jeu Nov 08, 2018 19:14 
Homo-gène
Homo-gène
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Jeu Avr 30, 2015 21:54
Age: 39
Genre:
Je pense que c'est entre toi et toi que ça se joue.
Il y a des maisons de retraite qui sont très bien, toutes ne sont pas des mouroirs ( bon, les moyens entre en ligne de compte). Et peut être ta mère pourrait elle bénéficier d'aides sociales ( a voir en Mairie ).
Vivre avec elle ça paraît chaud si vous avez une relation très difficile. Mais dans cette situation, ne laisse pas le regard extérieur te pourrir la vie. C'est en ton âme et conscience.


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Dois-je aider mon parent âgé homophobe ?
MessagePublié: Ven Nov 09, 2018 15:58 
Queer-Master
Queer-Master
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Dim Jan 10, 2010 23:20
Localisation: A l'Ouest de Guildo Horn
Genre:
Tu ne seras pas une mauvaise fille si tu ne la prends pas en pitié ni ne t'occupes d'elle.
Assure le minimum pour qu'elle puisse avoir une dignité (soin / alimentation / logement) mais par contre, la qualité des relations et le soutien affectif n'est pas un due.

Pendant des années elle s'en est montré indigne et malgré l'affection naturelle qu'un enfant a envers ses parents elle s'est débrouillé pour être suffisamment infecte pour te faire fuir.
Elle ne s'est pas repentie de son attitude.

Il n'y a rationnellement aucune raison pour que tu t'infliges sa présence.

Pour d'autres raisons que les tiennes, ma mère était une femme m'ayant fait beaucoup de mal. Elle est mort précocement, il y a de ça 13 ans.
Je ne suis pas allée l'accompagner en palliatif à sa fin de vie. Je ne me suis pas réconciliée avec elle avant sa mort.
Il y a des moments après où j'ai pu me dire que je n'avais pas fait ce qu'il fallait, que j'aurais dû en faire plus.
Sauf que je me suis rappelé tous les efforts que j'ai pu faire des années durant qui ne m'ont valu que méchanceté et humiliations, toutes les fois ou j'ai toléré des choses intolérable par amour pour ma mère, par volonté d'être aimé d'elle.
Déjà, elle, ça ne l'a pas gênée de me mettre dans ces situations, de me blesser. Elle s'est toujours estimée dans son bon droit. Ensuite, si je suis honnête avec moi-même, mon regret après son décès n'as jamais été de ne pas avoir tissé des lien ou été là pour ELLE telle qu'elle était, mais uniquement de ne pas avoir eu UNE AUTRE MÈRE, avec une attitude différente et une autre relation.
Ce n'est pas elle que je regrette, c'est ce que ça aurait pu être d'avoir une mère qui n'était pas elle.

Je n'ai pas accompagnée ma mère dans sa fin de vie, et je n'ai aucun regret à ce sujet, et cela ne fait pas de moi une mauvaise personne. Je donne mon max pour que les gens que j'aime soient heureux mais je n'ai pas pour autant l'âme d'un martyre et il n'y a rien de mal à cela.
Si ta mère ne voulait pas être seule, elle avait qu'à avoir des amis.

_________________
Tu sais, la prof/collègue/meilleure amie dont tu es folle et qui est en couple avec son copain depuis 8 ans ? Quand elle t'a souri il y'a six mois en te rendant ton crayon, ou qu'elle a mis un sucre dans ton café ou fini son sms par un smiley : ce n'était pas une déclaration d'amour réciproque interdit. Elle était juste polie. Alors arrête de te faire des films, et va draguer des gouines.

"Avoir l'esprit ouvert ne signifie pas l'avoir béant à toutes les sottises" - Jean Rostand.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Dois-je aider mon parent âgé homophobe ?
MessagePublié: Ven Nov 09, 2018 18:47 
Timide
Timide
Hors-ligne

Inscrit le: Mar Nov 06, 2018 13:49
Localisation: Sud de la France
Age: 44
Genre:
Merci beaucoup Minipoussin et Norma pour vos réponses.

En ce qui concerne ce que tu écris, Minipoussin, je crois comprendre que tu me conseilles de décider en mon âme et conscience (en supposant que je sois munie de tout ça :chaipas: ) sans me laisser influencer par un regard extérieur ou par des normes morales intériorisées. Donc : si je m'écoute, une petite voix intérieure me dit que j'ai déjà assez fait d'effort pour ma mère, qui de son côté n'a jamais eu une attitude de soutien, trop absorbée par ses problèmes et ses préjugés. Par exemple, quand je lui avais demandé de ne pas tenir de propos homophobes devant ma fille, ma mère m'avait répondu qu'elle conserverait sa liberté de parole, et que je n'avais pas à prétendre lui imposer une censure. Le tout pendant de longues années, là je ne parle pas d'une phase d'adaptation après coming-out... J'ai été choquée par sa violence verbale, son mépris, son attitude condescendante visant à me faire comprendre que j'étais l'échec de sa vie, là encore pendant des années. La petite voix me dit en effet de laisser tomber, de veiller juste aux soins, de ne pas me laisser happer par la culpabilité.

Norma, j'ai été très touchée par ton témoignage, je vois que tu as eu une relation très difficile avec ta mère, et une disparition précoce ne laisse évidemment pas au parent une éventuelle chance de s'adoucir avec l'âge (j'y ai cru, ça aussi, une illumination de fin de vie...) . Merci de m'avoir écrit ces paroles. J'ai tendance, comme tu l'as compris, à envisager les choses sous l'angle de la "morale" parce que je culpabilise facilement ; et parfois ça se transforme en moralisme de façade, du type "il faut recueillir ses parents âgés chez soi", alors que personne n'en a envie (même pas le malade) ! C'est sacrificiel et un peu maso. Merci aussi de m'avoir parlé de ce que tu as ressenti après la disparition de ta mère ; si on ne s'est pas réconciliées avant - ça n'arrivera plus, je le sais - il faudra que je m'accommode de ce regret, et apparemment c'est possible de le faire.

_________________
Dalia


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 4 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)


Tu ne peux pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Tu ne peux pas répondre aux sujets dans ce forum
Tu ne peux pas éditer tes messages dans ce forum
Tu ne peux pas supprimer tes messages dans ce forum

Rechercher pour:
Aller vers:  

Powered by phpBB © 2000-2007 phpBB Group
Traduction réalisée par Maël Soucaze © 2010 phpBB.fr
© 2005-2018 et-alors.net. Reproduction interdite. N° CNIL : 1104460.
Contact forum: modérateurs. Contact administratif: .