Homo, bi, trans, hétéro,


Une autre vision du monde LGBT.
Moins de préjugés, plus d'information.

* Connexion   * Inscription
* FAQ    * Rechercher

Heures au format UTC + 1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 73 messages ]  Aller à la page Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
Auteur Message
 Sujet du message: Re: L'appropriation culturelle
MessagePublié: Jeu Juil 23, 2015 1:40 
Queer-Master
Queer-Master
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Mer Déc 21, 2011 19:40
Eilraet a écrit:
yellowthing a écrit:
En tant qu'être humain je suis plutôt d'accord avec moi.

Sauf que s'arrêter à "être humain" sans préciser la couleur de peau c'est un privilège de blancs, le fameux color-blindness dont je ne sais plus qui a parlé plus tôt.

C'est ridicule. Je ne suis pas blanche et j'ai quand même le privilège de me dire être humain sans préciser... (voilà tu m'a forcer à le préciser).

L'autoflagélation ça va 5 min...

_________________
Ceci est une hallucination, je ne suis pas là, vous ne m'avez jamais vu, je disparais...


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: L'appropriation culturelle
MessagePublié: Jeu Juil 23, 2015 1:58 
Something wikhipe this way comes
Something wikhipe this way comes
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Dim Déc 23, 2007 20:31
Localisation: Avalon
Genre:
Au moins on a la preuve que je peux dire des conneries et que ce que je dis n'est pas à prendre sans réserve. Mes excuses pour la boulette.

En fait dans le contexte de la discussion, et à trop survoler la conversation, dans ton "je suis humain" j'y ai lu l'argument qui n'était pas présent "on est tous humains, on doit tous se traiter exactement de la même façon les uns les autres" donc totalement ignorer les différences entre personnes. Il m'arrive déjà de piger de travers en temps normal, donc après minuit il faudrait que je fasse doublement attention.

Je garde quand même à l'idée qu'il faut savoir ne pas rejeter en bloc l'opinion de ceux qui sont plus concernés quand ils parlent d'une discrimination qui ne nous touche pas (avec la même vigueur), même quand elle peut paraître absurde au premier abord. Parce que beaucoup de discriminations sont bien trop ancrées dans la société pour être facilement détectable.

_________________
Let them eat cock she said, just like Marie Antoinette ♫


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: L'appropriation culturelle
MessagePublié: Jeu Juil 23, 2015 8:13 
Queer-Master
Queer-Master
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Jeu Jan 12, 2012 22:06
Localisation: Entre Bordeciel et la Terre du Milieu
Age: 25
Genre:
C'est un problème très épineux que vous soulevez là.

En tant qu'individu, j'ai envie de dire "on s'en fiche, on est tous égaux, tous humains, etc". Parce que ça, c'est mon idéal de vie, mon point de vue sur l'humanité. Peace, les gens, faites des câlins et tout.

Mais en tant qu'anthropologue, je me retrouve confrontée au problème d'appropriation culturelle, et particulièrement avec les amérindiens. Vous savez pourquoi ? Le souci dans une société humaine, que ce soit une petite ethnie ou une big société étendue, il faut qu'elle se construise une identité propre. Sur quoi cette identité se base-t-elle ? Les différences. Des particularismes sociaux, des symboles et des moeurs qui deviennent support d'une identité culturelle dont les gens sont fiers et qu'ils aiment défendre.

Alors comment porter un symbole sans heurter l'opinion de l'autre ?

J'ai par exemple compris que vous pouvez très bien porter une natte indienne, des bijoux indiens, mais en aucun cas une coiffe indienne ou des tenues traditionnelles hors cadre de déguisement, car cette appropriation culturelle est une insulte à l'autre qui peut le percevoir (et ça arrive parfois) comme un vol (viol) de son identité.

Ca parait très stupide mais malheureusement, oui, ça existe. Alors l'attitude à adopter ? Ca dépend des cas. Je porte pas mal de trucs amérindiens sur moi. Je ne m'habillerai jamais comme eux en tenue cérémonielle ou avec une coiffe et des plumes symboliques. En anthropologie, il faut que je fasse attention à me rapprocher d'une société sans prétendre en être officiellement (à moins que d'eux mêmes, ils m'adoptent dans leur culture, ce qui est le paroxysme du rêve de l'anthropologue :mrgreen: ).

Dans tous les cas, il y a la notion de respect. Tant qu'on ne porte pas préjudice à quelqu'un, beh, on fait ce qu'on veut, non ?

_________________
"Who doesn't drink coffee? I mean, it's just - it's just coffee! You have it with breakfast, or when you're sitting in a cafe pretending to write a novel - it's not a drink! It's a hug!"

The Earth without art is just "eh".


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: L'appropriation culturelle
MessagePublié: Jeu Juil 23, 2015 8:58 
Like a Virgin
Like a Virgin
Hors-ligne

Inscrit le: Mar Nov 11, 2014 13:27
Genre:
Régal Délice a écrit:
Je ne sais pas, je ne comprends pas : j'avais appris que ces histoires de couleurs c'était des conneries et qu'on était tous la même humanité avec les mêmes droits et les mêmes devoirs et je l'ai intégré autant que possible dans mon petit logiciel cérébral : on est égaux et on doit luter contre la discrimination et la ségrégation ; c'est plus d'actualité ? Moi franchement ça me complique. Du coup je ne vois plus le distinguo avec le discours identitaire, qui si je ne m'abuse est tenu par les fachos et dit que les cultures elles ne doivent pas se mélanger : jambon beurre pour les de-souche, kebab pour les autres.

Mais personne ne veut faire de ghettos avec personne et imposer des règles identitaires aux gens! Il ne s'agit absolument pas de dire "tout le monde est différent et ne s'entendra jamais, il faut qu'on reste dans nos propres coutumes", la question relève du privilège inhérent lié à l'appartenance ethnique dans les sociétés occidentales. Alors oui on est tous égaux et on est tous humains, mais justement parce qu'on est tous humains et qu'on est tous égaux mais on a des différences fondamentales. Et pour vivre ensemble ne serait-il pas mieux qu'on accepte qu'on est tous différents plutôt qu'on fasse semblant que personne ne l'est?

Regal Délice a écrit:
Y'a des gens à qui ça va bien les dreads (pas à moi mais y'en a) ; pourquoi ce serait une faute de goût ? C'est une culture de loser ou quoi ?

Mea culpa, c'était une petite pointe d'humour en référence à Norma qui disait que c'était un fashion faux-pas, mais bon c'était maladroit de ma part.

Régal Délice a écrit:
Non mais par contre à une époque il y avait des gens qui portaient des fringues zoulou et qui étaient contre l'apartheid, et ils étaient trop cool ! Porter les fringues de celui qui est opprimé, ça peut aussi vouloir dire "J'aime sa culture, genre, c'est mon pote en fait ! Je ne veux pas qu'on l'opprime, parce qu'on est tous frères !"; mais c'est sans doute un discours de dominant qui ne pense qu'à s'amuser.

Oui beh il y aussi eu des Zoulous qui portaient des fringues zoulou et qui étaient contre l'apartheid, et je pense que c'était plutôt eux qui étaient visés directement par l'apartheid. C'est bien qu'il y ait eu des gens sympas qui ont combattu avec eux, mais ces gens-là n'étaient pas directement visés par l'oppression systémique alors que les Zoulous l'étaient. Comme Eilraet l'a souligné plus haut, pour certains c'est un choix de vie alors que pour d'autres c'est une obligation.

Régal Délice a écrit:
En tout cas, c'était une lutte plus sexy que celle de tous ces grincheux qui disent "Nan mais tu dois pas porter ça parce que gna gna".

Une lutte plus sexy? Une lutte plus sexy? On parle bien de la lutte où tout un peuple a été expulsé de leurs terres d'origine avec d'innombrables violences commises envers eux? C'est noté, on fera une lutte plus sexy la prochaine fois.

Régal Délice a écrit:
Bon, alors, si on doit pas faire de yoga, pas porter les fringues et pas utiliser les éléments des cultures X et Y, quels ponts on a pour dialoguer ? Comment on va les connaître ces cultures, et ne pas rester dans le stéréotype et l'inconnu ?

A tout hasard, on pourrait découvrir la culture de l'autre en dialoguant avec l'autre? Pourquoi perpétuellement comparer le débat de l'appropriation culturelle avec une séparation complète des cultures tout en l'opposant à un idéal sociétal où tout le monde est frère et porte des sarouel? N'y a-t-il pas un juste milieu qui pourrait exister, un milieu où on pourrait avoir des débats sur les privilèges liés à l'appartenance culturelle dans la société pour pouvoir mieux comprendre d'où vient l'autre? Ce débat, par exemple, est une très bonne manière d'en apprendre sur la culture de l'autre et de remettre en question la manière dont on vit tous ensemble.

J'avoue ne pas comprendre la virulence des opposants à ce débat en disant que le problème n'existe pas, qu'est-ce qui fondamentalement change votre mode de vie si l'appropriation culturelle existe?


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: L'appropriation culturelle
MessagePublié: Jeu Juil 23, 2015 13:17 
CapitalT a écrit:
Régal Délice a écrit:
En tout cas, c'était une lutte plus sexy que celle de tous ces grincheux qui disent "Nan mais tu dois pas porter ça parce que gna gna".

Une lutte plus sexy? Une lutte plus sexy? On parle bien de la lutte où tout un peuple a été expulsé de leurs terres d'origine avec d'innombrables violences commises envers eux? C'est noté, on fera une lutte plus sexy la prochaine fois.

Tu n'as vraiment pas compris mon propos ?! Je disais évidemment que c'était sexy d'être antiraciste. Ça ne l'est pas selon moi de jouer les gardiens de la révolution et de dire aux gens ce qu'ils peuvent porter. Moi ça m'excite pas.

Bien entendu il y avait de vrais zoulous ; mais ils étaient en Afrique du Sud, tandis que Johnny Clegg je l'entendais à la radio et ses fans étaient dans la cour de mon lycée, et c'est eux qui m'ont fait comprendre que Mandela et la lutte contre l'apartheid c'était cool. Sans eux je n'en aurais rien eu à foutre, ils ont servi de passerelle, de relais à une conscientisation et ce n'est pas rien. Si, c'est rien ? Ils auraient dû s'abstenir et s'habiller en petits blancs ? Évidemment le vrai combat il était en Afrique du Sud, mais ça blesse mes sentiments qu'on puisse balayer et stigmatiser comme appropriation culturelle un phénomène qui me semblait fort de sens symbolique et qui avait de bonnes intentions. Vous allez dire que c'est parce qu'on est fondamentalement racistes, mais il me semble que l'exemple de gens qui franchissent les frontières de leur culture d'origine et adoptent en partie celle de l'autre ça aide vachement pour comprendre la culture de l'autre et l'accepter : les zoulous avec Johnny Clegg, ou les Amérindiens avec Danse avec les loups par exemple, ou ma prof (anglaise) de yoga, ou les rastas sympas à la fac (je sais, ce sont des exemples cons, mais je suis limité). Si vous fermez ces portes, je ne sais plus où sont les points de rencontre : juste parler de mes privilèges de blanc ? ça va être chaud pour me rendre ça séduisant.

CapitalT a écrit:
J'avoue ne pas comprendre la virulence des opposants à ce débat en disant que le problème n'existe pas, qu'est-ce qui fondamentalement change votre mode de vie si l'appropriation culturelle existe?

Je ne nie pas que ça existe, je ne connaissais pas, je découvre et j'essaie de comprendre de quoi on parle. J'ai lu les articles présentés, en français et en version originale pour essayer de savoir de quoi il s'agit en vrai. Je comprends tout à fait ce que dit Ma'iitsoh et je suis d'accord avec le fait que ce n'est pas une bonne idée de s'approprier les symboles religieux amérindiens, mais qu'on peut sans problème porter des bijoux anodins issus de cette culture.

J'ai l'impression qu'avec l'idée d'appropriation culturelle on importe en bloc un truc américain sans réfléchir, sans penser au fait qu'on n'a pas la même histoire ni les mêmes références, et surtout qu'on en ôte les nuances et la courtoisie en en faisant un truc systématique et globalement pas clair. Comme ce n'est pas bien défini et qu'il n'y a pas d'explication, juste faut pas porter de sarouel mais ok pour le henné, il me semble que c'est un trou noir logique qui permet tous les arguments d'autorité, avec lequel il est extrêmement facile d'injecter dans l'esprit des gens des idées suprématistes ou identitaires, et qui permet de faire ressurgir une distinction raciale qu'on essayait d'abolir.

La France est une terre d'immigration ; mon histoire personnelle fait que je n'ai pas de points de repère culturels fiables, mais je descends d'immigrés qui, bien que blancs, ont été accueillis à coups de pierres par les locaux. Je pense que la société française est désormais constituée par l'apport culturel des immigrations successives : la paëlla, la pizza, le couscous, les accras, la blanquette, on partage ! Je ne vais pas accepter si facilement la remise en question de ce modèle juste avec la parole d'autorité de trois militants dont j'ignore l'objectif politique réel et deux articles mal traduits de l'américain. S'il y a en France un problème réel et sérieux d'appropriation culturelle, merci de le démontrer, je ne vous crois pas sur parole.


Haut
  
 
 Sujet du message: Re: L'appropriation culturelle
MessagePublié: Jeu Juil 23, 2015 13:36 
QueerAssez PotemKhîpe
QueerAssez PotemKhîpe
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Dim Jan 10, 2010 23:20
Localisation: A l'Ouest de Guildo Horn
Régal, le terme de "sexy" est vraiment déplacé sur ce sujet. C'est ce qui a choqué CapitalT.
Et je crois que les noirs d'Afrique du Sud avaient peu de chose à faire de savoir qu'un ado français trouvait Mandela "cool", ni qu'un chanteur se fasse du blé sur leur combat, tout bien intentionné qu'il soit.
Et je crois que personne n'a vraiment envie de rendre un discours sur les discriminations "séduisant", on essaye pas de te vendre de la lingerie.

Ton choix de champs lexical est assez ... déroutant. On n'est dans un débat, pas dans une campagne de com'.

_________________
Tu sais, la prof/collègue/meilleure amie dont tu es folle et qui est en couple avec son copain depuis 8 ans ? Quand elle t'a souri il y'a six mois en te rendant ton crayon, ou qu'elle a mis un sucre dans ton café ou fini son sms par un smiley : ce n'était pas une déclaration d'amour réciproque interdit. Elle était juste polie. Alors arrête de te faire des films, et va draguer des gouines.

"Avoir l'esprit ouvert ne signifie pas l'avoir béant à toutes les sottises" - Jean Rostand.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: L'appropriation culturelle
MessagePublié: Jeu Juil 23, 2015 19:51 
Like a Virgin
Like a Virgin
Hors-ligne

Inscrit le: Mar Nov 11, 2014 13:27
Genre:
Régal Délice a écrit:
Évidemment le vrai combat il était en Afrique du Sud, mais ça blesse mes sentiments qu'on puisse balayer et stigmatiser comme appropriation culturelle un phénomène qui me semblait fort de sens symbolique et qui avait de bonnes intentions. Vous allez dire que c'est parce qu'on est fondamentalement racistes, mais il me semble que l'exemple de gens qui franchissent les frontières de leur culture d'origine et adoptent en partie celle de l'autre ça aide vachement pour comprendre la culture de l'autre et l'accepter : les zoulous avec Johnny Clegg, ou les Amérindiens avec Danse avec les loups par exemple, ou ma prof (anglaise) de yoga, ou les rastas sympas à la fac (je sais, ce sont des exemples cons, mais je suis limité). Si vous fermez ces portes, je ne sais plus où sont les points de rencontre : juste parler de mes privilèges de blanc ? ça va être chaud pour me rendre ça séduisant.

Je pense qu'il y a un problème de communication entre nous, mais pour commencer personne n'a dit que quelqu'un était fondamentalement raciste. Tant mieux que Johnny Clegg t'ait permis de découvrir le combat zoulou et t'a fait découvrir Mandela, c'est très bien, mais l'appropriation culturelle est une autre facette du débat! Tant mieux si Johnny Clegg a réussi à te faire prendre conscience de quelque chose, ça ne fait pas de toi quelqu'un de raciste et d'horrible. Johnny Clegg ne peut être considéré comme de l'appropriation culturelle QUE à partir du moment où "le combat Zoulou" devient "le combat de Johnny Clegg", le problème réside dans la perception.

Et encore une fois, si il n'y a plus d'étudiants à rastas ou de profs de yoga, tu peux toujours aller discuter directement avec les gens de la culture dont sont issus ces choses. Je ne comprends pas pourquoi le simple fait de dire que reprendre un élément culturel peut paraître problématique pour certaines raisons doit déboucher directement sur la conclusion que si on a plus de DVD de "Danse avec les loups" ou de profs de yoga non-Indiennes, on ne pourra jamais vivre ensemble et discuter. Relax, le simple fait de parler d'appropriation culturelle est déjà un grand pas en avant dans l'échange entre les cultures.

Régal Délice a écrit:
La France est une terre d'immigration ; mon histoire personnelle fait que je n'ai pas de points de repère culturels fiables, mais je descends d'immigrés qui, bien que blancs, ont été accueillis à coups de pierres par les locaux. Je pense que la société française est désormais constituée par l'apport culturel des immigrations successives : la paëlla, la pizza, le couscous, les accras, la blanquette, on partage ! Je ne vais pas accepter si facilement la remise en question de ce modèle juste avec la parole d'autorité de trois militants dont j'ignore l'objectif politique réel et deux articles mal traduits de l'américain. S'il y a en France un problème réel et sérieux d'appropriation culturelle, merci de le démontrer, je ne vous crois pas sur parole.

C'est vrai que les liens de Popy sont secs et amalgamés, je pense que c'est leur ton accusateur qui fausse le débat. Il n'y a personne qui va interdire à quelqu'un de porter un sarouel ou de faire du henné, les gens sont libres, on soulève juste une question qui a des bases historiques (comme je l'ai dit précédemment avec l'art primitif et Giacometti). Je pense que le principal problème d'incompréhension de l'appropriation culturelle, c'est que ça ne vient pas du fait qu'un Français blanc mange un kebab mais ça serait qu'on commence à attribuer le kebab à la culture française. Tout comme le fait qu'un Blanc peut tout à fait porter des dreads s'il le souhaite, c'est sa liberté, le problème est là à partir du moment où on commence à attribuer les dreads à la culture teufeur ou à une autre culture que celle dont elle est originaire. Ce que l'appropriation culturelle soulève c'est 1) le deux poids deux mesure par rapport aux mêmes pratiques et 2) le fait que la pratique soit mal attribuée à cause de l'utilisation excessive qu'une autre culture en fait. Je ne pense que ça soit un problème d'individu, mais bien un problème de perception collective.

Ce n'est pas une honte d'avoir des privilèges, on naît où on naît, mais c'est toujours intéressant de pouvoir en discuter. Tout le monde a des privilèges différents. Il ne s'agit pas d'un concours de "qui est le plus opprimé", c'est un débat qui peut mener vers une société plus équitable. Alors oui, il y a peut-être des gens mal intentionnés qui se servent de l'appropriation culturelle pour véhiculer des idées suprémacistes, mais le concept d'appropriation culturelle à la base est une constatation de certains phénomènes, rien de plus. L'article en anglais de wikipedia donne une bonne définition globale (même si ça reste très américain comme point de vue): https://en.wikipedia.org/wiki/Cultural_appropriation


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: L'appropriation culturelle
MessagePublié: Ven Juil 24, 2015 11:04 
Bon donc si j'ai bien compris l'appropriation culturelle c'est un concept qui pointe le fait que certains usages irrespectueux d'éléments culturels pourraient être problématiques pour les cultures d'origine ; mais l'usage respectueux, c'est à dire en évitant les symboles religieux et en attribuant correctement l'origine des emprunts que l'on fait, ne pose pas de problème.

Donc aux militants qui lui disent qu'elle ne peut pas mettre ceci ou cela parce que c'est de l'appropriation culturelle, Popy peut répondre : "Si, je peux, ce n'est pas de l'appropriation culturelle car je ne fais pas un usage irrespectueux de ce truc venu de telle culture et qui n'est pas un objet sacré".

Je crois qu'avant de diffuser ce concept il aurait été souhaitable de le mettre vraiment au clair, de l'expliquer et de le nuancer pour éviter qu'il soit mal interprété et qu'il nuise au vivre ensemble.

Je reviens rapidement sur un truc qui m'a gêné :
Eilraet a écrit:
Un blanc qui va s'installer au fond du bus "parce que c'est cool" quand les noirs sont obligés d'y aller, ça n'est pas "OK parce que je ne suis pas raciste", c'est insulter leur intelligence en faisant comme s'ils n'étaient pas là uniquement parce qu'ils y sont forcés,

Ce qui est une insulte à l'intelligence c'est d'essayer de faire croire qu'il y aurait en France une discrimination qui obligerait certains à aller au fond des bus. Dans les bus y'a pas de blancs et de noirs, y'a que des passagers et ils vont où ils veulent en fonction de l'affluence et des places disponibles, personne ne leur impose d'aller au fond parce qu'ils ont telle ou telle couleur de peau. Ce serait mentir que de dire le contraire. Si tu voulais parler d'un autre pays que la France (faudrait préciser, lequel ?) et d'une situation d'apartheid il me semble que briser la ségrégation en se plaçant parmi les opprimés alors qu'on ne l'est pas est un acte militant particulièrement respectable ; et expliquer un acte militant en disant "je fais ça parce que c'est cool et parce que je suis contre la ségrégation", c'est une très belle façon de le populariser, et de lui donner de la force.

Un autre truc qui me gêne c'est la notion de privilège plutôt que discrimination : les privilèges, on les abolit et après les privilégiés ont moins de droits ; les discriminations on les abolit et après les discriminés ont plus de droits. Moi je préfère la grammaire de la lutte contre les discriminations.


Haut
  
 
 Sujet du message: Re: L'appropriation culturelle
MessagePublié: Dim Juil 26, 2015 14:43 
Something wikhipe this way comes
Something wikhipe this way comes
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Dim Déc 23, 2007 20:31
Localisation: Avalon
Genre:
Régal Délice a écrit:
Ce qui est une insulte à l'intelligence c'est d'essayer de faire croire qu'il y aurait en France une discrimination qui obligerait certains à aller au fond des bus.
C'était une analogie, pour comparer le fait que les blancs peuvent utiliser plus d'éléments empruntés aux autres cultures sans problème, alors qu'on attend des autres une "intégration" et un rejet du communautarisme. Mais tu peux remplacer le bus par certains postes si tu veux, la discrimination n'est pas écrite dans la loi, mais elle est toujours présente.
Régal Délice a écrit:
Il me semble que briser la ségrégation en se plaçant parmi les opprimés alors qu'on ne l'est pas est un acte militant particulièrement respectable ; et expliquer un acte militant en disant "je fais ça parce que c'est cool et parce que je suis contre la ségrégation"
Le problème n'est pas l'acte en lui même, c'est le propos qui l'accompagne. Dire qu'on le fait parce que c'est classe en ignorant la réelle portée du geste c'est rendre le discours des autres inaudibles, et diminuer sa crédibilité. C'est ce qui donne, si on transpose ça à l'homophobie, des arguments comme quoi "ça fait bon genre d'être en faveur des homosexuels", où l'on prétend que certains progrès sont fait par effet de mode plutôt que par réelle conviction.

_________________
Let them eat cock she said, just like Marie Antoinette ♫


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: L'appropriation culturelle
MessagePublié: Lun Juil 27, 2015 9:16 
Khîpe trotter
Khîpe trotter
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Ven Juil 01, 2005 8:54
Localisation: panam
Genre:
Eilraet a écrit:
Régal Délice a écrit:
Il me semble que briser la ségrégation en se plaçant parmi les opprimés alors qu'on ne l'est pas est un acte militant particulièrement respectable ; et expliquer un acte militant en disant "je fais ça parce que c'est cool et parce que je suis contre la ségrégation"
Le problème n'est pas l'acte en lui même, c'est le propos qui l'accompagne. Dire qu'on le fait parce que c'est classe en ignorant la réelle portée du geste c'est rendre le discours des autres inaudibles, et diminuer sa crédibilité. C'est ce qui donne, si on transpose ça à l'homophobie, des arguments comme quoi "ça fait bon genre d'être en faveur des homosexuels", où l'on prétend que certains progrès sont fait par effet de mode plutôt que par réelle conviction.


Bon j'ai pas lu la totalité du topic mais quand même un peu, et là y'a un truc qui m'interpelle.. Dans ce cas, que penser des 2 nanas copines hétéros qui se sont embrassés devant la manif pour tous et qui ont fait le buzz pendant plusieurs mois??

_________________
Ce qui empêche les gens de vivre ensemble, c'est leur connerie, pas leurs différences...Gavalda dans "ensemble, c'est tout!"


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: L'appropriation culturelle
MessagePublié: Ven Juil 31, 2015 12:02 
Gé a écrit:
Bon j'ai pas lu la totalité du topic mais quand même un peu, et là y'a un truc qui m'interpelle.. Dans ce cas, que penser des 2 nanas copines hétéros qui se sont embrassés devant la manif pour tous et qui ont fait le buzz pendant plusieurs mois??

Personne ne répond ? Bon moi je trouve que c'est sympathique et courageux qu'elles l'aient fait.

J'ai réfléchi à cette discussion et je pense que je suis profondément en désaccord, d'un point de vue philosophique et politique, avec la démarche militante véhiculée avec brutalité par le site l'écho des sorcières, dont plusieurs articles ont étés cités dans ce topic, et que du coup j'ai exploré plus avant. Je ne suis pas d'accord avec cette vision du monde, avec les méthodes et les objectifs de ce groupe. Et-Alors est-il lié à ce site ou à cette idéologie ? Histoire de savoir si je reste ou pas.


Haut
  
 
 Sujet du message: Re: L'appropriation culturelle
MessagePublié: Ven Juil 31, 2015 12:22 
QueerAssez PotemKhîpe
QueerAssez PotemKhîpe
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Dim Jan 10, 2010 23:20
Localisation: A l'Ouest de Guildo Horn
Régal Délice a écrit:
Et-Alors est-il lié à ce site ou à cette idéologie ? Histoire de savoir si je reste ou pas.


Pardon ???
Depuis le temps que tu es là, tu ne t'es toujours pas rendu compte qu'EA = l'ensemble disparate des gens qui se sont inscrits et qui postent ici ?
C-à-d des sensibilités différentes, et parfois franchement contradictoires d'un membre à l'autre ?

Tu t'es pas encore rendue compte qu'ici plein de gens pas d'accord les uns avec les autres lançaient des topic, que tous le membres pouvaient proposer des articles et que les campagnes de recrutement des modos se faisaient sur la capacité des gens à être diplomates et pas sur qui pensaient quoi ?

Alors ouais, ici, dans les membres réguliers, y a des gens qui vont s'avérer d'accord avec le site l'échos des sorcières, et puis dans les utilisateurs régulier, d'autres trouveront que c'est de la merde.

Et on coexiste.

_________________
Tu sais, la prof/collègue/meilleure amie dont tu es folle et qui est en couple avec son copain depuis 8 ans ? Quand elle t'a souri il y'a six mois en te rendant ton crayon, ou qu'elle a mis un sucre dans ton café ou fini son sms par un smiley : ce n'était pas une déclaration d'amour réciproque interdit. Elle était juste polie. Alors arrête de te faire des films, et va draguer des gouines.

"Avoir l'esprit ouvert ne signifie pas l'avoir béant à toutes les sottises" - Jean Rostand.


Dernière édition par Norma le Ven Juil 31, 2015 12:53, édité 1 fois au total.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: L'appropriation culturelle
MessagePublié: Ven Juil 31, 2015 12:51 
Something wikhipe this way comes
Something wikhipe this way comes
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Dim Déc 23, 2007 20:31
Localisation: Avalon
Genre:
Gé a écrit:
Bon j'ai pas lu la totalité du topic mais quand même un peu, et là y'a un truc qui m'interpelle.. Dans ce cas, que penser des 2 nanas copines hétéros qui se sont embrassés devant la manif pour tous et qui ont fait le buzz pendant plusieurs mois??
Même si ça se savait, je n'ai pas eu l'impression que les gens insistaient beaucoup sur le fait qu'elles étaient hétéro. Globalement le geste a été perçu comme courageux, plutôt que comme juste un geste provocateur.
Et c'est à contraster avec le phénomène "I kissed a girl", aussi bien la chanson de Katy Perry que les filles qui se roulent des pelles par jeu, et comme technique de drague. Cela dit je pense que le phénomène existe principalement dans les fantasmes des hétéros, et dans le déni des homophobes.

Et assumons le jeu de mot, ce qu'il faut voir avec le geste de ces filles, c'est qu'elles ne se sont pas contenté de l'imiter, elles ont embrassé la cause qui allait avec :)

Régal Délice a écrit:
Et-Alors est-il lié à ce site ou à cette idéologie ? Histoire de savoir si je reste ou pas.
Je suis rassuré en lisant ça, au moins je me dis que même si j'ai dit des conneries je n'arriverais pas à faire aussi ridicule que ça :D

_________________
Let them eat cock she said, just like Marie Antoinette ♫


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: L'appropriation culturelle
MessagePublié: Ven Juil 31, 2015 15:08 
Eilraet a écrit:
Régal Délice a écrit:
Et-Alors est-il lié à ce site ou à cette idéologie ? Histoire de savoir si je reste ou pas.
Je suis rassuré en lisant ça, au moins je me dis que même si j'ai dit des conneries je n'arriverais pas à faire aussi ridicule que ça :D

Qu'est-ce qui est ridicule dans cette question ? Norma a bien compris et y a répondu. Je trouve que ça va mieux en le disant puisque plusieurs articles de ce site, avec lesquels je suis en désaccord, ont été mentionnés, et que des membres de la modération ont exprimé des avis très tranchés dans ce sens (toi, en fait). Les équipes, les sites, ça change : si on est devenus une plate-forme militante engagée sur la même ligne que l'écho des sorcières, je ne suis pas d'accord et je pars ; donc je pose la question. Ça me semble légitime, non ?

Ce que je note de cette discussion, outre le fait que je suis complètement en désaccord sur le fond avec les idées de certains militants, notamment sur la logique du privilège et sur le retour de la notion de races dans le débat, c'est que le discours d'origine à propos de l'appropriation culturelle, déjà discutable, a été généralisé et systématisé par une traduction française un peu rapide. Mon propos depuis le début était de dire que si l'appropriation culturelle existe sans doute et peut représenter un problème dans certains cas, notamment celui des Amérindiens, il n'est pour autant pas transposable tel quel à la situation en France métropolitaine, où le projet de société multiculturelle est déjà bien mis à mal et n'a, selon moi, pas besoin de ce nouveau blocage. Notons que le texte américain use de nombreuses précautions et justifie par une explication chaque cas qu'il considère comme problématiques ; si vous, les militants, voulez utiliser ce concept, il vous faut faire l'effort de ne l'utiliser qu'à bon escient, pour des situations vraiment problématiques, en expliquant pourquoi et si possible sans heurter les gens bien intentionnés. Sinon ça devient vite clivant et ça ne peut que nuire à la cause que vous défendez. Présenté comme ça l'est pour le moment, on dirait une sorte de copyright sur la culture, avec des ayants-droits qui auraient des objections à faire sur tel ou tel usage ; et surtout qui jugeraient de la validité d'une utilisation en fonction de l'ethnie de l'utilisateur. Pourquoi ne pas d'abord admettre le fair-use généralisé, avec une invitation à éviter les trucs problématiques comme les objets religieux ? ça passerait mieux.


Haut
  
 
 Sujet du message: Re: L'appropriation culturelle
MessagePublié: Ven Juil 31, 2015 19:11 
QueerAssez PotemKhîpe
QueerAssez PotemKhîpe
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Dim Jan 10, 2010 23:20
Localisation: A l'Ouest de Guildo Horn
Depuis le temps que tu es là, Regal, tu devrais aussi savoir que lorsque les modos n'écrivent pas en couleur, ils expriment leur avis personnel et ne parlent pas au nom du site ... :ah:

_________________
Tu sais, la prof/collègue/meilleure amie dont tu es folle et qui est en couple avec son copain depuis 8 ans ? Quand elle t'a souri il y'a six mois en te rendant ton crayon, ou qu'elle a mis un sucre dans ton café ou fini son sms par un smiley : ce n'était pas une déclaration d'amour réciproque interdit. Elle était juste polie. Alors arrête de te faire des films, et va draguer des gouines.

"Avoir l'esprit ouvert ne signifie pas l'avoir béant à toutes les sottises" - Jean Rostand.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 73 messages ]  Aller à la page Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)


Tu ne peux pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Tu ne peux pas répondre aux sujets dans ce forum
Tu ne peux pas éditer tes messages dans ce forum
Tu ne peux pas supprimer tes messages dans ce forum

Rechercher pour:
Aller vers:  

Powered by phpBB © 2000-2007 phpBB Group
Traduction réalisée par Maël Soucaze © 2010 phpBB.fr
© 2005-2020 et-alors.net. Reproduction interdite. N° CNIL : 1104460.
Contact forum: modérateurs. Contact administratif: .