Et-alors.net
http://et-alors.net/forum/

Discrimination positive
http://et-alors.net/forum/viewtopic.php?f=5&t=24704
Page 1 sur 2

Auteur:  Adyton [ Dim Août 10, 2014 16:33 ]
Sujet du message:  Discrimination positive

Je ne savais pas où mettre ce sujet...

J'étais de bac il y a quelques semaines et j'interrogeai pour les oraux de rattrapage.
Les candidats sont souvent dans leurs petits souliers ce jour-là, pas trop fiers d'eux.
Le premier prévu sur la liste se présente, un peu gauche, nerveux, pas sûr de lui. Mon gaydar est quasi-sûr de son orientation sexuelle, tout y est, dans le même sens. Je peux me tromper mais quand même, certains signes peuvent difficilement tromper.
Je l'interroge normalement, il n'est pas vraiment doué et a tout de même pas mal de points à rattraper, surtout avec mon gros coeff 7. Au final, il aura son bac avec sûrement une grosse frayeur.

Où est la discrimination ? Soyons honnête, il m'a touché (moralement, n'imaginez rien d'autre...). Je me suis dit qu'il avait dû en chier depuis plusieurs années, qu'il a dû se prendre pas mal de « sale pd » dans le dos. Il n'étais pas mauvais mais je lui ai mis 2 points de plus que je n'aurais mis à un autre, histoire de m'assurer qu'il ait son bac, qu'il puisse passer à autre chose, ce qui est le cas. Un point de moins et il était encore dans la zone d'incertitude. Je n'en tire aucune fierté, j'ai juste donné un coup de pouce au bon moment, un élève sûr de lui, brutal ou agressif de même niveau repartait sans son bac ce jour là (ce qui s'est d'ailleurs produit le même jour...).

Auteur:  Norma [ Dim Août 10, 2014 16:44 ]
Sujet du message:  Re: Discrimination positive

En te basant sur une apparence.
Alors que si ça se trouve il n'était pas discriminé pour un sous et avait fait un lycée tranquille, et qu'un autre gamin plus agressif l'était peut être de manière défensive en vivant une situation scolaire ou familiale difficile.
Bravo :roll: .

Auteur:  Adyton [ Dim Août 10, 2014 17:04 ]
Sujet du message:  Re: Discrimination positive

Je n'en attendais pas moins de toi. Je n'ai pas envie de discuter de mon opinion sur son orientation sexuelle et des indices, pas seulement liés à son apparence, allaient tous dans le même sens. Je revendique aussi le droit à l'erreur et dans ce cas, j'aurais seulement donné un diplôme en trop, c'est tout, pas grand chose. Il n'y a pas de victime, au plus un gagnant illégitime, rien de grave.

Auteur:  Tsar [ Dim Août 10, 2014 19:06 ]
Sujet du message:  Re: Discrimination positive

En même temps, un examen oral comprend toujours une part de subjectivité, que l'examinateur en soit ou non conscient. Mon école, quand je l'ai rejointe, avait deux niveaux de recrutements : un concours d'entrée en 1ère année, uniquement écrit, et un concours d'entrée en 2ème année, où il n'y avait qu'une quarantaine de places, dont la dernière épreuve était un entretien avec un jury. J'avais passé le premier, et une de nos profs, qui était dans la maison depuis sept ans, nous avait fait remarquer que, bizarrement, la population des candidats retenu au titre du deuxième concours comprenait un nombre élevé de physiques avantageux, en tous cas davantage que celle de l'examen de première année.

D'une manière générale, contrairement aux épreuves écrites, dont les copies sont anonymes, ce type d'examen fait entrer en compte non seulement les connaissances du candidat, mais aussi son apparence, sa capacité d'expression orale et sa gestion du stress. Concrètement, les gens timides, partent avec un handicap par rapport à ceux faisant preuve d'aisance à l'oral, quelle que soit l'étendue de leurs connaissances.

Par ailleurs, consciemment ou non, les opinions, les préjugés, le ressenti de l'examinateur joue un rôle, certes plus ou moins considérable, mais en tous cas inévitable. Un type se présentant à un oral sans s'être lavé depuis trois jours, avec des fringues dégueulasses, pourra se voir pénalisé, même si son exposé est brillant. Au delà de cette situation quelque peu caricaturale (mais pas nécessairement inédite...), une jeune femme s'était vue recalée au concours d'entrée à l'ENA une première fois, après l'examen oral. Motif : trop timide, pas assez sûre d'elle. L'année suivante, après une préparation intensive à l'expression, recalée à nouveau : trop agressive. Faudrait que je retrouve l'article de Mediapart (à moins que ce ne soit Rue89) qui évoquait le problème de discrimination au détriment des femmes à l'entrée à l'ENA, mais tout ça pour dire qu'un homme aurait peut-être rencontré davantage de succès. De même, une enquête menée aux Etats-Unis montrait que les recruteurs, à compétences égales et après un entretien d'embauche positif, avaient tendance à privilégier les candidats blancs, tout en ayant l'impression d'avoir effectué un choix parfaitement objectif.

Et comme le montre Adyton, ça peut jouer dans les deux sens. Il n'est pas le premier, et certainement pas le dernier à s'être montré plus clément avec un ou une candidate l'ayant touché, pour une raison ou pour une autre. Là, c'était pour l'homosexualité supposée du gamin, et les difficultés qui vont avec, un autre pourra trouver que la jeune lycéenne lui faisant face lui rappelle sa fille au même âge, ou que le candidat semblant provenir d'un milieu défavorisé mérite qu'on lui donne une chance. Les situations de ce type me semblent inévitables dans le cadre d'un examen oral, même si elles ne sont pas nécessairement moralement irréprochables. M'enfin bon, en l'occurrence, ça ne me paraît d'une gravité relative. Et tant que ça ne devient pas un système de notation, je ne pense pas qu'il faille réellement parler de discrimination positive.

Auteur:  zigomio [ Dim Août 10, 2014 20:05 ]
Sujet du message:  Re: Discrimination positive

c'est pour ca qu'il faut faire des oraux a l'aveugle ... chacun dans une salle et un micro chacun pour communiquer :mrgreen: ( ca serait une idée a creuser nan? :D )

Auteur:  Helheim [ Dim Août 10, 2014 23:06 ]
Sujet du message:  Re: Discrimination positive

Boarf… Je ne trouve pas ça particulièrement grave. Enfin… comme ça a été dit avant, tous les oraux sont subjectifs. Puis bon, c'est toujours moins grave que de tabasser un mec parce qu'il est gay.

Par contre c'est vrai aussi qu'on ne résout pas un déséquilibre en en créant un autre qui lui est opposé.

Juste… Il y a quelque chose que je n'ai pas compris… Pourquoi tu as posté ce topic ? Qu'est ce que tu en attends ?

Auteur:  zigomio [ Lun Août 11, 2014 9:06 ]
Sujet du message:  Re: Discrimination positive

Norma a écrit:
En te basant sur une apparence.
Alors que si ça se trouve il n'était pas discriminé pour un sous et avait fait un lycée tranquille, et qu'un autre gamin plus agressif l'était peut être de manière défensive en vivant une situation scolaire ou familiale difficile.
Bravo :roll: .



je dirais même plus ca se trouve le 1er c'est un homophobe raciste et l'autre est gay ... c'est pas par ce qui ressemble a ... qu'il l'est forcement

Auteur:  tkf [ Lun Août 11, 2014 9:46 ]
Sujet du message:  Re: Discrimination positive

On ne peut pas parler ici de discrimination positive car cela n'est pas généralisé à toutes les LGBT. T'as quand même vachement projeté sur lui.
Mais la consigne de l'EN n'est-elle pas de donner des points - pardon, je veux dire valoriser - à l'oral pour faire obtenir le bac à un max de personnes ? S'il était proche de la moyenne sans tes 2 points surdonnés, je pense qu'il les aurait obtenu en commission d'harmonisation :ninja:
Bon, en même temps, c'est vrai que là, çà fait 2x7=14 points...

Auteur:  Adyton [ Lun Août 11, 2014 9:55 ]
Sujet du message:  Re: Discrimination positive

Helheim a écrit:
Juste… Il y a quelque chose que je n'ai pas compris… Pourquoi tu as posté ce topic ? Qu'est ce que tu en attends ?

Rien. Mais je n'en ai parlé à personne. C'est bête mais ça me pose quand même un problème, c'est tout, malgré tous les arguments rationnels qu'on peut développer. Je trouvais que c'était le bon endroit pour l'évoquer.

Auteur:  zigomio [ Lun Août 11, 2014 10:03 ]
Sujet du message:  Re: Discrimination positive

tkf a écrit:
On ne peut pas parler ici de discrimination positive car cela n'est pas généralisé à toutes les LGBT. T'as quand même vachement projeté sur lui.
Mais la consigne de l'EN n'est-elle pas de donner des points - pardon, je veux dire valoriser - à l'oral pour faire obtenir le bac à un max de personnes ? S'il était proche de la moyenne sans tes 2 points surdonnés, je pense qu'il les aurait obtenu en commission d'harmonisation :ninja:
Bon, en même temps, c'est vrai que là, çà fait 2x7=14 points...



ca aussi c'est que des supposition il ne connait rien a son parcours scolaire a 2 points pret il l'aurait pas eux même après commission , j'en connais a qui c'est arrivé ...
et en plus il a pas donné que 2 points comme tu le fait remarqué mais 14

j'ai eu un prof de math remplaçant qui s’habillait façon " punck ", c'est un des meilleurs profs de math que j'ai eu et pourtant si on l'avait jugé sur son apparence il aurait surement jamais été prof et a contrario j'ai eu des profs habillé très classe qui n'y connaissait rien a leur cours

comme quoi l'habit ne fait pas le moine

Auteur:  Adyton [ Lun Août 11, 2014 10:07 ]
Sujet du message:  Re: Discrimination positive

zigomio a écrit:
c'est pour ca qu'il faut faire des oraux a l'aveugle ... chacun dans une salle et un micro chacun pour communiquer :mrgreen: ( ca serait une idée a creuser nan? :D )

J'ai besoin d'un tableau pour mes oraux. On met tout le monde sur une burqa avec un micro qui déforme la voix ?
Faut bien un contact humain de temps en temps avec les gens, même pour juger de leur travail.

Auteur:  zigomio [ Lun Août 11, 2014 10:16 ]
Sujet du message:  Re: Discrimination positive

c'était une idée en l'air
Mais a se compte la pourquoi cacher le noms sur les copie écrite ? si on peut faire de la discimination ( positive ou négative ) a l'oral ? a la base t'es la pour juger un contenu et non l'apparance d' une personne

Auteur:  Queen of Leon [ Lun Août 11, 2014 10:23 ]
Sujet du message:  Re: Discrimination positive

zigomio a écrit:
c'était une idée en l'air
Mais a se compte la pourquoi cacher le noms sur les copie écrite ? si on peut faire de la discimination ( positive ou négative ) a l'oral ? a la base t'es la pour juger un contenu et non l'apparance d' une personne

Parce qu'un nom aux sonorités étrangères ou issu d'une certaine classe sociale peut entraîner une discrimination. Et aux dernières nouvelles, personne ne choisit son prénom et son nom.

Par contre à l'oral, on ne juge pas seulement une voix. On juge un tout, une attitude, une façon d'être, une façon de parler, de s'exprimer de manière verbale et non-verbale, et même une apparence (comme pour n'importe quel entretien, la personne doit être sapée correctement pour un oral).

Auteur:  zigomio [ Lun Août 11, 2014 10:30 ]
Sujet du message:  Re: Discrimination positive

oui mais la on juge quelqu'un sur des supposition ...

qu'on juge quelqu'un par ce qu'il est venu en short ok je comprends tu dois être un minimum présantable mais la c'est quand même juger quelqu'un sur des supposition, ca reviens quand même a la même histoire que les Prénoms

Auteur:  inconnu n [ Lun Août 11, 2014 10:33 ]
Sujet du message:  Re: Discrimination positive

Pour moi tu peux dormir tranquille, au mieux t'as aide quelqu'un qui souffrait au lycee. Au pire t'as offert son BAC a quelqu'un le meritant pas specialement, ce qui serait certes injuste sur le papier mais pas grave, il y a aucune victime. Donc detends-toi.

Page 1 sur 2 Heures au format UTC + 1 heure
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
http://www.phpbb.com/