Et-alors.net
http://et-alors.net/forum/

"On jouait comme des tapettes"
http://et-alors.net/forum/viewtopic.php?f=5&t=23537
Page 2 sur 3

Auteur:  GZO [ Dim Sep 22, 2013 18:41 ]
Sujet du message:  Re: "On jouait comme des tapettes"

Le problème est plus large je pense et ne se résume à T. Parker. Les expressions comme "tapettes" "manger comme un juif" sont tellement utilisées qu'elles ont perdues leur sens. Les propos de T. Parker illustrent juste le vocabulaire de la société actuelle, en partie du moins.

Auteur:  Norma [ Lun Sep 23, 2013 10:51 ]
Sujet du message:  Re: "On jouait comme des tapettes"

+ 1.

@Irvel :

Le vocabulaire actuel, en France comme aux USA, est bourré d'expression à connotation ou sens premier homophobe, misogyne, colonialistes, raciste, antisémite, etc.
Parce que les expressions sont fidèles à ce que la société est ou plutôt a été.

Mais est-on anti-britannique si on file à l'anglaise ?

Alors, le fait qu'il faille changer la langue pour en extirper les expressions ouvertement porteuse d'idéologie haineuses ou discriminatoire, bien sur.
Mais on ne peut pas en vouloir vraiment à une personne lambda non militante de ne pas faire cet acte militant et d'utiliser ... des expressions françaises, que tout le monde utilise autour de lui depuis toujours, ses parents, ses potes, ses entraineurs, etc.

@ hybride : la mauviette est une petite alouette et danc ce cadre j'ai aussi perçue "tapette" dans le même sens que "mauviette".

Auteur:  irvel [ Lun Sep 23, 2013 15:17 ]
Sujet du message:  Re: "On jouait comme des tapettes"

Norma a écrit:
Alors, le fait qu'il faille changer la langue pour en extirper les expressions ouvertement porteuse d'idéologie haineuses ou discriminatoire, bien sur.
Mais on ne peut pas en vouloir vraiment à une personne lambda non militante de ne pas faire cet acte militant


Il n'est pas nécessaire d'être militant, il suffit d'éviter d'être grossier ou blessant. Tolérer et ne pas corriger des expressions qui ne sont utilisées que marginalement par certaines personnes favorise leur "normalisation", en reprenant ceux qui les emploient sans arrière pensées on leur donne matière à réflexion … mais objectivement la majorité des gens qui emploient ces expressions y mettent une bonne dose de sens péjoratif homophobe et ceux là il faut leur enlever cette habitude.

C'est en refusant de tolérer que ces expressions deviennent communes qu'on évitera que certaines personnes prennent cela pour excuse alors qu'elles avaient bien l'intention de blesser.

Il n'est pas question "d'en vouloir" à ceux qui utilisent ces expressions par manque d'éducation mais de leur faire remarquer leur grossièreté … et ça sert, la preuve vient de nous en être donnée par ce sportif qui je suppose évitera dorénavant de proférer ce type d'insulte en public.

Auteur:  floridjan [ Mar Sep 24, 2013 12:45 ]
Sujet du message:  Re: "On jouait comme des tapettes"

Bon, c'est clair que l'expression est entrée dans les moeurs, souvent employée sans chercher à être homophobe (comme Tony Parker) mais je ne suis pas sûr qu'elle soit totalement vidée de son sens initial : ça renvoie toujours au stéréotype (partagé par pas mal de monde) qu'être un homosexuel, c'est ne pas être un vrai mec, ne pas être viril, c'est incompatible avec tout ce qui renvoie à la virilité dans l'imagerie populaire (par exemple, jouer au foot ou au basket)
La plupart des gens qui emploient cette expression ou similaire le font sans y penser, sans être homophobe, mais bon ils contribuent à entretenir le stéréotype.
Et y en qui le disent aussi clairement en étant homophobe.
Moi, ça me gave toujours d'entendre des collègues dire "ils ont joué comme des tapettes, comme des fiottes, comme des tarlouzes, etc."
ça m'arrive de bouillir intérieurement et de vouloir répondre : "la tapette que je suis elle vous emmerde !"

Auteur:  hybride [ Mar Sep 24, 2013 23:05 ]
Sujet du message:  Re: "On jouait comme des tapettes"

C'est aussi pour ça que voir plus de sportifs pros s'outer peut faire énormément de bien à la perception qu'ont les supporters lambda d'imaginer l'homosexualité. Le jour où la superstar en activité gagnera des titres en annonçant son homosexualité, beaucoup de fans n'auront pas le choix d'admettre que des fois, une "tapette", ça joue plus dur que n'importe quel hétéro. Nous on le sait, mais c'est pas évident pour tout le monde, hélas.

Auteur:  Cactus moribond [ Mer Sep 25, 2013 7:11 ]
Sujet du message:  Re: "On jouait comme des tapettes"

A ce sujet une lettre ouverte, sur Yagg

Auteur:  zigomio [ Mer Sep 25, 2013 7:59 ]
Sujet du message:  Re: "On jouait comme des tapettes"

et s'il dit non on le classera dans les homophobes?

Auteur:  Meleor [ Sam Nov 30, 2013 2:07 ]
Sujet du message:  Re: "On jouait comme des tapettes"

Ah oui je l'ai entendu en live aussi et ça m'avait blessé comme à chaque fois que j'entends ce genre de trucs et je ne crois pas qu'on doive banaliser ça et se taire mais expliquer.

Auteur:  Julianne-Lez [ Lun Juil 27, 2015 19:59 ]
Sujet du message:  Re: "On jouait comme des tapettes"

Je suis un peu partager voyez vous.
Permetter, il y a des hétéros qui ne savent pas peser leurs mots.
J'ai une amie qui savais mon homosexualité, qui n'avais rien contre, et qui disais " les gouines / les PD "
J'étais excédée par ses paroles, je lui est donc fais comprendre (certe agressivement) qu'on ne dit pas cela , mais plutôt lesbienne et gays.
Elle ne savait pas que ce genre de mot était des paroles homophobes.
Elle était très gênée et n'arrêter pas de s'excuser envers moi.
Pour conclure, peut être que ce monsieur manque tout simplement de vocabulaire ou d'éducation.
Il faudrait lui expliquer que se genre de paroles nous blessent et que ne se sont pas des mots anodins.
A voir si il a d'autres antécédent de ce genre... voilà ...

Auteur:  Matou [ Mar Juil 28, 2015 18:47 ]
Sujet du message:  Re: "On jouait comme des tapettes"

Je ne dis ni "gouine", ni "PD" mais vous venez de m'apprendre que le mot "tapette" est homophobe..
Je pensais (comme il est dit plus haut) qu'en disant tapette on traitait les gens de peureux, mauviette.
Je savais que cette insulte était souvent utiliser pour traiter les homos, mais je ne savais pas que c'était "une insulte qui s'adressais à eux".

Auteur:  Kevlar [ Mer Juil 29, 2015 21:47 ]
Sujet du message:  Re: "On jouait comme des tapettes"

Je pensais exactement de la même façon, pour moi tapette=faible, et j'utiliserai parfois le terme tapette pour rigoler avec des amis, tout comme j'ai dit qu'un pote à moi avait une coiffure de PD, mais ici c'est pour rire... Dans ce cas précis, je pense qu'il s'agit d'une variation lexicale, normal.

Auteur:  Nicofoto [ Jeu Août 06, 2015 19:50 ]
Sujet du message:  Re: "On jouait comme des tapettes"

J'ai toujours entendu "tapette" comme étant associé aux homos.

Travaillant avec des ados, je les entends souvent dire ce genre de chose, ou plus directement "PD" pour qualifier un jeux ou une activité, et ce, de manière toujours négative.

Par exemple, "le foot c'est un sport de PD".
Donc quand j'ai l'esprit joueur, je leur demande ce qui pour eux représente le sport où il y a le plus de "PD".
La plupart du temps (c'est d'ailleurs la réponse que j'attends), ils me répondent "la danse classique".

Et là je leur montre les photos de l'intérieur d'une paire de ballerine, des vidéos dans ce style :


Du coup je les invite à réfléchir sur l'absurdité de l'expression...

Auteur:  Ma-el [ Ven Août 07, 2015 6:06 ]
Sujet du message:  Re: "On jouait comme des tapettes"

Même si pour la plupart des gens, tapette = peureux ou mauviette, c'est justement parce que à l'origine c'était une insulte qui désignait spécifiquement les homosexuels hommes et ensuite, par glissement, il a pris le sens d'un trait qu'on leur attribuait.
Le wiktionnaire lui donne (entre autres) les sens de Insulte homophobe désignant un homme homosexuel et de Personne efféminée, sans courage, aux goûts de fille, etc. Du coup, le sens actuel que la plupart des gens lui donne (peureux etc) et un simple glissement de sens : d'abord on a un mot qui est juste un façon insultante d'appeller un homosexuel homme, puis, par extension, tout personne efféminée et peureuse, puis enfin simplement peureuse.

Le problème pour moi n'est pas tant que des gens l'emploient dans son dernier sens sans savoir qu'il était à l'origine une insulte homophobe, c'est plutôt que quand ils le font, ils se mettent eux-même et sans le vouloir à côté de ceux qui l'utilisent dans son sens premier (et il y en as).
Quand on entend Tony P. parler de tapette, on se doute (en se renseignant un peu sur lui et vu le contexte de la phrase) qu'il n'emploie pas dans son sens premier, mais n'importe quel mec devant sa télé peut se dire "ouais, il a bien raison ce Tony, ils jouaient comme des pd"... Du coup c'est ce qui mérite, à mon sens, qu'on évite d'utiliser des mots comme celui-là : ne pas involontairement confirmer certaines personnes dans leurs idées réactionnaires.

Mais ça reste pas facile du tout, parce qu'on est plein d'insultes qui, pour la plupart, sont désobligeantes envers un groupe de personnes. J'ai réussi à me débarrasser de toute insulte homophobe de mon vocabulaire. C'est arrivé sans même que je me force, simplement maintenant ça passe plus, même si je formule ma phrase dans ma tête avec un "quel enculé" dedans, ça sort pas, ça se bloque dans ma gorge (et ceux qui me voient parler croient que je beuge^^). Mais du coup je me retrouve à employer un "fils de pute" ou "qu'il aille niquer sa race" à la place, ce qui n'est pas mieux : dans un cas c'est putophobe et sexiste, dans l'autre c'est raciste...

Bref, c'est pas facile de changer sa façon de parler, mais je me dis que l'essentiel est de m'y efforcer du mieux que je peux et de m'excuser si je vois/sens que je blesse la personne en face à cause de ça ! Et puis c'est rassurant de se dire qu'il est toujours possible de faire mieux :)

Nicofoto a écrit:
Et là je leur montre les photos de l'intérieur d'une paire de ballerine, des vidéos dans ce style :

Wow... I'm in love :D

Auteur:  zigomio [ Sam Août 08, 2015 7:40 ]
Sujet du message:  Re: "On jouait comme des tapettes"

Citer:
J'ai toujours entendu "tapette" comme étant associé aux homos.


et bien pas moi , même si ca reste dans le péjoratif se mot toujours ( enfin surtout quand j'étais petit ) caractérisé des gens frèle , faible d'esprit , y'a qu'une dizaine d'année que j'ai compris que ca caractérisait aussi péjorativement les homos

Auteur:  Ghost33 [ Sam Août 08, 2015 16:32 ]
Sujet du message:  Re: "On jouait comme des tapettes"

Citer:
Le wiktionnaire lui donne (entre autres) les sens de Insulte homophobe désignant un homme homosexuel et de Personne efféminée, sans courage, aux goûts de fille, etc.


Bien souvent j'ai remarqué que les agressions homophobies s'orientent contre les personnes efféminées, qui "font PD".

Je m'explique, je suis homo, mais ça ne se voit pas vraiment.
J'ai une apparence non efféminée (j'aime les mecs efféminés par contre ^^) et je ne fais pas particulièrement "PD".
Je n'ai jamais été agressé dans la rue, du moins jamais par homophobie.
En revanche, j'ai déjà vu un ami se faire agresser verbalement "sale PD, on va te crever" (oui oui, l'expression exacte que j'ai entendu) et qui lui est homo et a une apparence efféminée.
Et puis il arrive aussi qu'un homme hétérosexuel mais à l'apparence efféminée soit victime d'homophobie.

"Tapette", qui est une insulte (et donc désigne la personne insultée de manière négative) désigne une personne efféminée, aux goûts de fille etc...

Donc à mon sens, "tapette" est et sera toujours une insulte homophobe.

Citer:
Quand on entend Tony P. parler de tapette, on se doute (en se renseignant un peu sur lui et vu le contexte de la phrase) qu'il n'emploie pas dans son sens premier, mais n'importe quel mec devant sa télé peut se dire "ouais, il a bien raison ce Tony, ils jouaient comme des pd"... Du coup c'est ce qui mérite, à mon sens, qu'on évite d'utiliser des mots comme celui-là : ne pas involontairement confirmer certaines personnes dans leurs idées réactionnaires.

Je suis tout à fait d'accord avec toi ;)

Page 2 sur 3 Heures au format UTC + 1 heure
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
http://www.phpbb.com/