Homo, bi, trans, hétéro,


Une autre vision du monde LGBT.
Moins de préjugés, plus d'information.

* Connexion 
* FAQ    * Rechercher

Heures au format UTC + 1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 369 messages ]  Aller à la page Précédent  1 ... 21, 22, 23, 24, 25  Suivant
Auteur Message
 Sujet du message: Re: Homophobie Entre Gay
MessagePublié: Ven Août 31, 2012 13:22 
Rainbow-warrior
Rainbow-warrior
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Sam Juin 25, 2011 21:11
Localisation: En exil.
En ce qui me concerne, j'ai toujours pu trouver du soutien et de la compréhension auprès des membres du corps enseignant vers qui je me tournais, ou qui voyaient que j'allais mal. Au lieu de les insulter et de légitimer la qualification de "collabo", on pourrait peut-être essayer de se demander si des profs, surveillants et associés ne feraient pas, parfois, ce qu'ils-elles peuvent. Il y a des insuffisances, sans aucun doute, mais par exemple, que feriez-vous ou qu'avez-vous fait à leur place ? Et je plussoie la demande de statistiques et d'étude, car nous n'avons là à disposition que de situations personnelles, qui ne permettent pas d'établir une règle générale.

OFF-Topic :
(Au passage Sycomore, cadeau : Image )

Et exiger des autres une argumentation calme et posée, quand on pratique soi-même l'arrogance en réponse à des commentaire insultant tout un corps de métier, c'est un peu exorbitant comme demande. En l'occurrence, tu récoltes ce que tu as semé, qui plus est en esquivant soigneusement les contre-arguments qui te sont exposés.

_________________
I fear no foe, with Thee at hand to bless,
Ills have no weight, and tears no bitterness.
Where is death's sting ? Where, grave, thy victory ?
I triumph still, if Thou abide with me.

Hold Thou Thy cross before my closing eyes,
Shine through the gloom and point me to the skies.
Heaven's morning breaks, and earth's vain shadows flee,
In life, in death, O Lord, abide with me.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Homophobie Entre Gay
MessagePublié: Ven Août 31, 2012 13:55 
QueerAssez PotemKhîpe
QueerAssez PotemKhîpe
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Dim Jan 10, 2010 23:20
Localisation: A l'Ouest de Guildo Horn
OFF-Topic :
Pour une fois que MOI, j'aurais aimé qu'on règle cette mésentente dans la paix et l'amour de son prochain :lol: :lol:

Vous avez tous les deux mérité ça :

Image
C'est la première fois que quelqu'un d'autre que moi en récolte, j'en suis toute émue de le donner :niais:

Le débat tourne en rond, et en digne descendant de Gengis Khan, vous avez décidé d’y mettre un terme en avançant vos arguments avec violence. Que votre action réussisse ou que vous échouiez lamentablement, le Point Appreciation Society vous attribuera ce prix en reconnaissance de l’indéniable avancée du débat.

Allez, on recentre.

- Y'a des profs qui sont des vrais connards, des profs qui tentent de faire de leur mieux et ratent, et des profs qui tentent de faire de leur mieux et réussissent. On diabolise pas, on angélise pas non plus.
- Tous les points qui s'écartent de la norme ne sont pas appréciés de la même manière et n'ont pas les mêmes conséquences. Certains traits vont provoquer des rejets très violents, d'autres, des rejets non exprimés, d'autres enfin, des taquineries.

L'histoire personnel de chacun, on va essayer de s'en foutre parce qu'on est dans débat et que c'est jamais un argument. Je sais, ça m'a titillée aussi de parler mon expérience, mais si on veut rester dans du débat débattant vaut mieux mettre ça de côté.

Chesterton, je pense que l'interprétation contextuelle de sa citation peut se discuter, mais ailleurs et dans un autre cadre. (étant donné la phrase d'avant : "Il n'est rien de plus nuisible à la réalisation des projets que cette importance démesurée que l'on attache à la victoire immédiate" je pense que la double lecture qu'on peut en avoir ne fait de personne un abruti et que, légitimement, ça se discute.)

Alors maintenant, soit on se prend tous ça, :

Image

genre punition collective, soit on revient au sujet - délicat - initial.

Enfin, sycomore, c'est pas parce que j'ai reproché à kefka de faire des attaques ad hominem que ça te donne légitimité à toi même en faire contre lui, c'était du bon gros dérapage. Kefka, c'est pas non plus en traitant les gens d'abrutis que tu vas réussir à faire comprendre tes idées.
Moi et Pirlouit t'avons expliqué chacun également notre ressenti sur ton message mal perçut par sycomore, et j'aurais aimé que plutôt que de te lancer avec lui dans une joute de coqs, tu nous réponde à nous, qui avons pris le temps d'essayer de poser les choses. Cependant, je reste sur ce regret car je crois qu'il est préférable d'arrêter là ce hors sujet explosif (et je m'y connais en HS explosifs).

[b]Et edit pour tsar pour pas repartir dans l'ot mais parce que je veux quand même avoir le dernier mot : "la plupart" ça veut pas dire "tout le monde". Donc, le fait de dire qu'y a différents types d'enseignants, tsar, n'invalide pas du tout le fait que je maintiens que la plupart des pros de mon temps était de la première catégorie. La manière de concevoir l'enseignement en France faisait que, les problèmes des gosses sont vus comme des trucs à régler entre gosse, et faut que les gosse deviennent "des hommes, des vrais", c'est à dire de gagnants de la loi du plus fort.
Ce qui n'exclut pas non plus que ça ai pu changer depuis le moment où j'ai fais ce constat, id mon primaire, il y'a plus de 15 ans dans une école "à l'ancienne".

Et oui je suis comme tout le monde une peu beaucoup de mauvaise fois sur le coup, mais tu vois très bien ce que je veux dire dans ma généralisation abusive :biz:[/b]

Et re-édit : ah mais tout à fait. Mais où irait le monde si je peux plus être de mauvaise fois patentée sur la voie publique tranquillement, hein, je vous le demande, moi Madame !
(Il n'empêche que entre stigmatiser et pointer une tendance, je pense quand même que la remarque initiale de Sycomore était plus de l'ordre du pointage de tendance que de la volonté de brûler un corps de métier sur la place publique quoi que tourné de façon maladroite, et, qu'en tout cas, elle était bien moins offensive qu'il n'y paraissait. Mais il s'agit de mon interprétation.)


Donc, le sujet, c'est :

Citer:
Et oui ça existe.... Dans le genre "J'aime pas les folles" "Quelle tapette celui la" ou "elle" au lieu de 'il" ect.... Tant de choses qui font que oui l'homophobie entre nous existe réellement si vous avez connu/subis de tels agissements


C'est vrai ça, hein ?
L’intériorisation des dominations, alors, ça marche comment et comment les déconstruire ?

_________________
Tu sais, la prof/collègue/meilleure amie dont tu es folle et qui est en couple avec son copain depuis 8 ans ? Quand elle t'a souri il y'a six mois en te rendant ton crayon, ou qu'elle a mis un sucre dans ton café ou fini son sms par un smiley : ce n'était pas une déclaration d'amour réciproque interdit. Elle était juste polie. Alors arrête de te faire des films, et va draguer des gouines.

"Avoir l'esprit ouvert ne signifie pas l'avoir béant à toutes les sottises" - Jean Rostand.


Dernière édition par Norma le Ven Août 31, 2012 15:34, édité 4 fois au total.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Homophobie Entre Gay
MessagePublié: Ven Août 31, 2012 14:12 
Homo ?
Homo ?
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Ven Août 31, 2012 1:17
Wahou, vous êtes partis quand même loin là... ( Depuis quand dire qu'on est prof est un argument dans un débat ? )

Sinon pour éviter de me faire agresser je vais juste répondre au sujet...
Je connais beaucoup d'amis gay qui sont homophobes. Enfin follophobe ( je crois que c'est le terme que j'ai lu ), et moi-même en toute franchise je l'ai été. Quand je subissais beaucoup d'offenses homophobe sans comprendre pourquoi, il fallait que je trouve un bouc-émissaire à tous mes malheurs et je me suis dit " si je subis tout ça c'est à cause de ceux qui confirment les stéréotypes " et voilà. Et puis en grandissant je me suis rendu compte que les gays sont tous différents, qu'il n'y a pas de bonne ou de mauvaise façon d'être gay et de s'assumer. Donc voilà, maintenant j'ai des amis gays dont certains peuvent paraître hétéro ( lol ) et d'autres peuvent être très extravertis.


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Homophobie Entre Gay
MessagePublié: Ven Août 31, 2012 14:41 
Khîpe it gouine on
Khîpe it gouine on
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Lun Déc 29, 2008 3:57
Localisation: Sur Vulvain
Image

Modération : Merci Norma pour l'arbitrage. J'ai modéré en mode télétubbies le dernier post de Kefka ainsi que le quote de sycomorenuméro. On se détend, on pète un coup, on respire et on reprend la conversation entre adultes bien élevés. Sinon ce fabuleux topic risque d'être locké pour cause de dangerosité d'explosion impromptue.

_________________
Les temps sont durs les gens sont mous


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Homophobie Entre Gay
MessagePublié: Ven Août 31, 2012 14:59 
Rainbow-warrior
Rainbow-warrior
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Sam Juin 25, 2011 21:11
Localisation: En exil.
OFF-Topic :
Norma a écrit:

Allez, on recentre.

- Y'a des profs qui sont des vrais connards, des profs qui tentent de faire de leur mieux et ratent, et des profs qui tentent de faire de leur mieux et réussissent. On diabolise pas, on angélise pas non plus.


->

Norma a écrit:
L’œil consentant des surveillants, instits et autre est souvent une réalité.
Pas une universalité, je pense que certains agissent, peut être même intelligemment.
La plupart se voilent la face, se disent que c'est formateur (apprendre à être un homme) ou que c'est des problèmes de mômes qui doivent se régler entre môme.


Faudrait savoir. La plupart signifie une majorité, ce dont je doute, ce qui venait renforcer les propos de Sycomore, que je conteste formellement, pour des raisons de décence, sinon d'honnêteté intellectuelle (si si), de respect de l'Histoire, et de failles statistiques. Ainsi, il y a apparemment autant d'expériences favorables que défavorable au corps enseignant, ce qui permet, outre de contredire l'affirmation de Sycomore, de nuancer la tienne. Qui, ainsi que tu l'as reconnu, s'appuie entre autres sur ton expérience, à peu près contemporaine à la mienne. Ce qui nous mène à tombe d'accord sur :

Norma a écrit:
L'histoire personnel de chacun, on va essayer de s'en foutre parce qu'on est dans débat et que c'est jamais un argument. Je sais, ça m'a titillée aussi de parler mon expérience, mais si on veut rester dans du débat débattant vaut mieux mettre ça de côté.


->

Moi-même, toujours fervent disciple de George Bernard Shaw a écrit:
Et je plussoie la demande de statistiques et d'étude, car nous n'avons là à disposition que de situations personnelles, qui ne permettent pas d'établir une règle générale.

A mettre en relation avec la citation du dessus.

Parce que j'aime pas les illuminations a posteriori =] Et aussi parce que je suis de celles et ceux qui estiment la forme autant que le fond, dans un discours, moi, Madame. Et que j'suis pas raciste, mais les Breton-ne-s sont pas novices quand il s'agit de mauvaise foi, ma bonne dame :ninja: Voilà, c'est tout, j'obéis à la modération toute-puissante et à Moniiique sa prophète.

_________________
I fear no foe, with Thee at hand to bless,
Ills have no weight, and tears no bitterness.
Where is death's sting ? Where, grave, thy victory ?
I triumph still, if Thou abide with me.

Hold Thou Thy cross before my closing eyes,
Shine through the gloom and point me to the skies.
Heaven's morning breaks, and earth's vain shadows flee,
In life, in death, O Lord, abide with me.


Dernière édition par Tsar le Ven Août 31, 2012 15:39, édité 2 fois au total.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Homophobie Entre Gay
MessagePublié: Ven Août 31, 2012 15:01 
Like a Virgin
Like a Virgin
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Mar Août 21, 2012 23:14
Age: 46
Genre:
Tsar a écrit:
des commentaire insultant tout un corps de métier


peux-tu citer un passage ou j'insulte tout un corps de métier en particulier?

_________________
Aimer, c'est renoncer à la force.


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Homophobie Entre Gay
MessagePublié: Ven Août 31, 2012 15:02 
Rainbow-warrior
Rainbow-warrior
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Sam Juin 25, 2011 21:11
Localisation: En exil.
MP.

_________________
I fear no foe, with Thee at hand to bless,
Ills have no weight, and tears no bitterness.
Where is death's sting ? Where, grave, thy victory ?
I triumph still, if Thou abide with me.

Hold Thou Thy cross before my closing eyes,
Shine through the gloom and point me to the skies.
Heaven's morning breaks, and earth's vain shadows flee,
In life, in death, O Lord, abide with me.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Homophobie Entre Gay
MessagePublié: Ven Août 31, 2012 15:09 
OFF-Topic :
En cherchant bien... :jesors:


Haut
  
 
 Sujet du message: Re: Homophobie Entre Gay
MessagePublié: Ven Août 31, 2012 15:12 
Like a Virgin
Like a Virgin
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Mar Août 21, 2012 23:14
Age: 46
Genre:
ok, j'aurais du dire "sous l'oeil consentant de certains surveillants, instits et autres collaborateurs du milieux de l'éducation (inspecteurs qui ne réagissent pas aux plaintes, directeurs moutons, etc)... ça ne change rien à mon point principal: c'est par ce genre de comportements, qui se passe aussi au sein de la famille, des églises, des images réactionnaires diffusées par beaucoup de médias, que l'homophobie est internalisée et appliquée aux enfants.

Celà dit, bisous à tous... :jesors:

_________________
Aimer, c'est renoncer à la force.


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Homophobie Entre Gay
MessagePublié: Ven Août 31, 2012 20:54 
Queer-Master
Queer-Master
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Ven Jan 16, 2009 22:19
Localisation: Paris 18
OFF-Topic :
Allez mode moraliste on. En petit pour que le passent ceux qui veulent pas lire des notes de bas de page. L'éthique du débat, c'est pas un truc qui s'improvise. Au fondement, il y a un truc qu'on appelle parfois principe de charité - ça s'appelle comme ça, chez les philosophes américains (Quine & Davidson, Mark & Sufi, Roux & Combaluzier) - dont l'objet est d'accorder un minimum d'intelligibilité à ce qui est dit par la partie adverse - je l'euphémise un peu, on n'est pas des philosophes analytiques.

J'ai tendance à en étendre un peu même l'usage, en prétendant qu'un débat a des chances d'éviter les corridas si on lui applique dans un premier temps une tactique plus large de compréhension de l'adversaire, une supposition qu'il a peut-être raison et nous tord. Cela exige de la patience, avec ce qui bout à l'intérieur, l'envie d'en découdre et de lui enfoncer dans la gorges ses khauneries à ce gros conifère. Exprimer son accord sans ni animosité, ni ironie et en manifestant qu'on a entendu quelque chose de la partie adverse : j'ai ien dit qu'ils'agissait d'une éthique.

Tout autre type d'attitude dégénère quasi-systématiquement au pugilat[i] ou au dialogue de sourd (inclusif, le "ou"). Et si c'est rigolo, parce qu'on aime bien se foutre sur la tronche chez les humains, ça ne fait rien avancer du tout - sinon la connaissance de certains traits de caractères des désormais combattants en situation d'affrontement politicien. Autant dire que ça ne fait que très rarement avancer la compréheension des choses, même si cela permet peut-être de vider une aggressibité momentannée, dont on ne sait pas toujours si elle est bien relative au débat en cours, à des questions de personnes ou pour des raisons encore plus [i]ad personam - l'interlocuteur à pu se coincer l'écoute dans la bragadadabra ou autre joyeuseté.

Sincèrement, c'est bien plus intéressant (et exigeant) pour les lecteurs d'être confronté à des idées qui se construisent en opposition les unes des autres qu'au plaisir malsain d'assister à une joute dont on en retiendra que des oppositions binaires il a gagné/qu'est-ce qu'il s'est pris. Parfois ce type de combat est nécessaire, quand la mauvaise foi est avérée et que les enjeux le valent. Mais il est rare en fait qu'on ait assez débattu pour en arriver là à juste titre.


Bref. Pour ma part, j'ai différemment entendu le "tous-collabo". C'est un dispositif classique du débat : grossir le trait pour mieux faire entendre quelque chose. La réaction de normalisation du vocabulaire, qui exprime une sensibilité froissée, si elle est légitime à un certain point, ne l'est plus quand elle use de l'atteinte qu'on lui fait pour ne pas entendre ce qui se joue dans le dispositif (c'est toujours le soucis des dispositifs minoritaires - au sens de non conforme au type de communication attendu - que de risquer de se rendre inaudible).

Et je rejoins donc le camp Norma (qui a fort bien parlé, chapeau, ce qui n'état pas facile, dans le flot d'adrénaline).

Cela dit, un truc me gène dans "collabo", qui est la rhétorique du résistant. Est-ce qu'il est utile/important/efficace de parler de collabo pour touts ceux qui ne résistent pas parce qu'ils ne voient pas qu'il y a un objet auquel résister - parce qu'ils sont passifs, qu'ils ne voient pas le mal, qu'ils se foutraient, eux, de se faire traiter de PD. Tout ceux qui véhiculent une homophobie banalisée, comme il fut assez banal d'être antisémite. Je ne souhaite pas discuter de la légitimité définitionnelle (est-ce qu'on est droit de les dire collabo ou pas), ça ne me semble pas intéressant, mais de l'efficacité de cette distinction là, s'agissant de cette catégorie là. De façon plus précise, quelle stratégie y a-t-il (éventuellement) derrière tout ça ? Sachant qu'il est, à mon sens, tout à fait recevable qu'il y ait "simplement" une phrase choc servant à éveiller certains sur le fait qu'une attitude jugée normale est en fait profondément meurtrissante.

_________________
"To strive, to seek, to find, and not to yield." Tennyson


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: CDG contre ceux qui associent Efféminé à Gay
MessagePublié: Sam Mai 24, 2014 14:46 
Qui moi ?
Qui moi ?
Hors-ligne

Inscrit le: Jeu Mai 17, 2012 20:06
Genre:
Beaucoup de gens sont malheureusement domestiqué par la société et se comporte comme des pantins ayant l’esprit complètement inhibé. Etre pédé, gay ou homosexuel, cela veut dire être une personne qui aime les personnes qui ont le même sexe qu’elle, cela ne veut pas dire être une tapette, une tarlouze, une fillette, et tous les clichés et préjugés qui vont avec … Chez les pédés, gays, homosexuels, il y a de tous, il y a des gens qui sont plus efféminés que d’autres et d’autres plus virils que d’autres, il y a même des pédés, gays ou homosexuels qui sont beaucoup plus virils que certains hétéros et à l’inverse il y a aussi des hétéros qui sont plus efféminés que certains homos !! Malheureusement beaucoup de personnes ont encore du mal à assimiler tous cela car les stéréotypes, les clichés, les préjugés ont la vie dure. Contrairement à ce que les gens pensent il y a beaucoup de pédés, gays, homosexuels qui ne sont pas efféminés mais virils, c’est la face cachée de l’iceberg car comme ils sont virils, on les confond avec des hétérosexuels et personne ne les remarque, ils se fondent dans la masse, contrairement à ce que l’on pense, il y a beaucoup plus de pédés, gays, homosexuels virils que de pédés, gays, homosexuels efféminés. Tandis que les pédés, gays, homosexuels efféminés, on les remarques beaucoup plus facilement, ils ne passent pas inaperçus, c’est la face visible de l’iceberg et de ce fait les gens pensent à tort que les pédés, gays, homosexuels sont principalement efféminés avec en plus tous les stéréotypes, les clichés et les préjugés qui vont avec…

J'ai enlevé le lien du site dont le statut est hors-charte.
zphyr


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: CDG contre ceux qui associent Efféminé à Gay
MessagePublié: Sam Mai 24, 2014 16:55 
Like a Virgin
Like a Virgin
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Ven Mai 23, 2014 20:28
Localisation: Le Sud
Age: 25
Genre:
Salut,

Perso je sais pas qui je suis (hetero, bi ou homo ???) Bref mais je peux vous dire que j'ai horreur des Gay/hetero efféminé, je les trouve vulgaire pour la plupart, ils sont tres souvent moqueur (ceux que je connais du moins). Que ce soit aussi bien en hetero (ceux sont les pires) ou gay. Ils font le buzz pour se la pèter et ne reflechissent pas au conséquences qu'ils peuvent provoqué pour les autres gay "normaux". Perso si je me connaissait, et à choisir je prendrais un beau barbu, un peu gros et legerement musclé car je les trouve très esthétique que les efféminé.


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: CDG contre ceux qui associent Efféminé à Gay
MessagePublié: Sam Mai 24, 2014 17:09 
Queer-Master
Queer-Master
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Mer Jan 30, 2008 21:36
Genre:
Fataliste a écrit:
Salut,

Perso je sais pas qui je suis (hetero, bi ou homo ???) Bref mais je peux vous dire que j'ai horreur des Gay/hetero efféminé, je les trouve vulgaire pour la plupart, ils sont tres souvent moqueur (ceux que je connais du moins). Que ce soit aussi bien en hetero (ceux sont les pires) ou gay. Ils font le buzz pour se la pèter et ne reflechissent pas au conséquences qu'ils peuvent provoqué pour les autres gay "normaux". Perso si je me connaissait, et à choisir je prendrais un beau barbu, un peu gros et legerement musclé car je les trouve très esthétique que les efféminé.


Et alors en plus s'ils sont roux!
Les salauds!

_________________
Tatan, elle fait des flans.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: CDG contre ceux qui associent Efféminé à Gay
MessagePublié: Sam Mai 24, 2014 17:17 
Rainbow-warrior
Rainbow-warrior
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Sam Juin 25, 2011 21:11
Localisation: En exil.
Fataliste a écrit:
Salut,

Perso je sais pas qui je suis (hetero, bi ou homo ???) Bref mais je peux vous dire que j'ai horreur des Gay/hetero efféminé, je les trouve vulgaire pour la plupart, ils sont tres souvent moqueur (ceux que je connais du moins). Que ce soit aussi bien en hetero (ceux sont les pires) ou gay. Ils font le buzz pour se la pèter et ne reflechissent pas au conséquences qu'ils peuvent provoqué pour les autres gay "normaux". Perso si je me connaissait, et à choisir je prendrais un beau barbu, un peu gros et legerement musclé car je les trouve très esthétique que les efféminé.

viewtopic.php?f=26&t=21750

viewtopic.php?f=7&t=23989

viewtopic.php?f=7&t=24406

Lis-moi ça, on en reparle après.

_________________
I fear no foe, with Thee at hand to bless,
Ills have no weight, and tears no bitterness.
Where is death's sting ? Where, grave, thy victory ?
I triumph still, if Thou abide with me.

Hold Thou Thy cross before my closing eyes,
Shine through the gloom and point me to the skies.
Heaven's morning breaks, and earth's vain shadows flee,
In life, in death, O Lord, abide with me.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: CDG contre ceux qui associent Efféminé à Gay
MessagePublié: Sam Mai 24, 2014 22:28 
Queer-Master
Queer-Master
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Dim Mars 01, 2009 2:10
Fataliste a écrit:
Salut,

Perso je sais pas qui je suis (hetero, bi ou homo ???) Bref mais je peux vous dire que j'ai horreur des Gay/hetero efféminé, je les trouve vulgaire pour la plupart, ils sont tres souvent moqueur (ceux que je connais du moins). Que ce soit aussi bien en hetero (ceux sont les pires) ou gay. Ils font le buzz pour se la pèter et ne reflechissent pas au conséquences qu'ils peuvent provoqué pour les autres gay "normaux". Perso si je me connaissait, et à choisir je prendrais un beau barbu, un peu gros et legerement musclé car je les trouve très esthétique que les efféminé.


Bonsoir,

Personnellement, je me moque de qui tu es (who knows, by the way, who cares ???), mais je peux te dire que j'ai horreur des nouveaux sur un forum : je les trouve stupides pour la plupart et égocentriques. Que ce soit aussi bien en filles qu'en garçons. Ils ouvrent des topics ou bien postent n'importe où pour imposer leur avis complètement dispensable et parfois outrancier (points comptes doubles, bonus) sans participer outre mesure au débat, et sans réfléchir aux réactions qu'ils pourraient enclencher chez les autres forumeurs "anciens", voire même forumeur tout court. Sans compter que, oh, tiens, c'est pas comme si un autre nouveau avait ouvert ou posté la même chose ici et là et qu'on avait déjà réagi à cette pratique aux résultats catastrophiques. Non. Ca, le nouveau, il s'en moque. Il est moqueur, le nouveau. Personnellement, si je devais les lire, et à choisir je préfèrerais lire Mishima parce que c'est mieux écrit, plus poétique et surtout plus intelligible, je devrais aussi donner une réponse construite, parfois même contenant de l'esprit, censée faire réagir la personne avec laquelle je m'adresse parce qu'elle aura eu l'intention de vouloir dire quelque chose. Ou alors je ne ferais pas dans le détail et ça verrait gros comme une maison que je me moque un peu beaucoup d'un énième commentaire complètement gratuit et irréfléchi, quand il n'est pas caricatural, ou insultant.

Hein, bon.

_________________
« Nan mais écoutez-le : on croirait qu'il va nous jouer une de ces tragédies grecques ! »


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 369 messages ]  Aller à la page Précédent  1 ... 21, 22, 23, 24, 25  Suivant

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Tu ne peux pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Tu ne peux pas répondre aux sujets dans ce forum
Tu ne peux pas éditer tes messages dans ce forum
Tu ne peux pas supprimer tes messages dans ce forum

Rechercher pour:
Aller vers:  

Powered by phpBB © 2000-2007 phpBB Group
Traduction réalisée par Maël Soucaze © 2010 phpBB.fr
© 2005-2019 et-alors.net. Reproduction interdite. N° CNIL : 1104460.
Contact forum: modérateurs. Contact administratif: .