Homo, bi, trans, hétéro,


Une autre vision du monde LGBT.
Moins de préjugés, plus d'information.

* Connexion   * Inscription
* FAQ    * Rechercher

Heures au format UTC + 1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 9 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: Une rencontre bizarre et homophobe?
MessagePublié: Dim Août 12, 2018 17:35 
Qui moi ?
Qui moi ?
Hors-ligne

Inscrit le: Dim Août 12, 2018 16:34
Age:
Genre:
Quand j'étais plus jeune, vers mes 15 ans je dirais, et que je n'étais pas encore sûre de mon orientation sexuelle, j'ai fait la connaissance d'un jeune homme via un magazine de manga, on a correspondu pendant quelques mois...
Il était déscolarisé, il ne faisait rien de sa vie, mais ce n'était pas un mauvais garçon...je suis tombée sous son charme et c'était réciproque, ceci dit nous étions jeunes et ce n'était pas de l'amour simplement une petite amourette on va dire...puisqu'on ne s'était jamais rencontré etc...
bref il était assez lunatique je dirais, changer d'humeur souvent, et par la suite il en est arrivé à mal me parler...par exemple on s'était pris la tête pour une petite connerie de rien du tout et lui il s'emportait et m'insultait et osait envoyer des messages à mon beau père du style "votre fille est une salope"
(sachant qu'à l'époque les sms n'étaient pas illimités, il fallait posséder le fameux millénium, et parfois SFR offrait des soirées SMS gratuitement c'est pourquoi j'empruntais le téléphone de mon beau père pour lui écrire, voilà pourquoi il avait le numéro de mon beau père)

puis on s'était réconcilié à nouveau pour s'embrouiller quelques jours après, et je me rappelle le lendemain c'était son anniversaire je n'avais pas oublié, je lui avais acheté une carte, sauf que comme on était faché je n'ai pas voulu lui souhaiter et lui envoyer la carte, je voulais qu'il s'excuse avant, j'étais jeune et con que voulez vous sauf qu'au final il a pensé que j'avais oublié et le premier sms reçu fut un sms d'insultes
on a tout stoppé à partir de là, je n'ai plus vouloir affaire à lui...
nos chemins se sont donc séparés...depuis il s'est passé des années, j'ai changé plusieurs fois de numéro de téléphones, etc....

Jusqu'à tout juste la semaine dernière, je reçois une notification sur facebook me disant que D (appelons le ainsi) souhaite communiquer avec moi...je regarde et là tout un roman...il m'avait trouvé je ne sais pas comment, et m'a écrit tout un message pour me demander pardon...

"Je suis presque certain que tu es quelqu'un avec qui je correspondais par courrier il y a... trop longtemps maintenant pour oser le dire... Ça fait vraiment longtemps et ça ne nous rajeunit pas..."

"Moi je viens t'écrire à nouveau parce que j'ai à m'excuser.

J'étais, et je suis toujours, quelqu'un de peu d'intérêt, avec toutefois beaucoup de problèmes d'ego, et je m'étais mal comporté avec toi à l'époque, malgré que tu étais adorable et exemplaire.
Je t'ai sûrement dit des choses désagréables parce que j'étais stupide et incapable de garder des relations harmonieuses."


"Je ne te propose rien. Je voulais juste m'excuser. Te dire que je me souviens de toi et de tes courriers, bien que je ne les ai plus.
Ce sont des choses qui ont compté et qui sont toujours dans ma mémoire, ça fait partie de moi.

Je ne te propose pas qu'on s'écrive ou quoi que ce soit, parce que je me connais et je sais que je suis quelqu'un qui fera peut-être toujours des conflits. Si tu savais la triste vie que j'ai eue parce que je suis incapable d'être normal en société... J'ai toujours été seul et different des autres gens. Il paraît que ça s'appelle "pervers narcissique" maintenant, c'est à la mode, mais avant je croyais naïvement être normal et avoir toujours raison...
Donc je te laisse tranquille et ne souhaite pas te créer de problemes."


Voici une partie de son message
Comment dire, j'ai été d'abord très étonnée, et surprise puis ensuite quand même "touchée" par sa démarche...même si c'est vieux tout ça...
je n'ai pas répondu de suite, car manque de temps, boulot etc...mais même s'il disait ne pas attendre un retour il s'était quand même de nouveau reconnecté pour me réécrire deux jours après en disant qu'il voyait simplement qu'il y avait marqué "Vanessa a accepté votre demande" et que du coup il restait sur la réserve de savoir si oui ou non j'avais bien eu son message

Bizarrement je me disais que comme je tardais à répondre, il allait sans doute bientôt m'envoyer un message méchant pour m'insulter croyant que je ne voulais pas lui répondre...il m'avait laissé un tel mauvais souvenir...ça faisait bien 17 ans qu'on s'était connu!!

J'ai fini par lui répondre, on a engagé une conversation via messenger sur peut etre une semaine, où on se racontait simplement ce qu'on était devenu...
Il n'a connu que deux ou trois filles et comme il est assez lunatique et spécial il gache toujours toutes ses relations amicales ou amoureuses...il ne travaille pas, il n'a jamais travaillé car n' a jamais réussi à trouver quelque chose qui lui plait, il vit des aides qui lui apporte 400€...il dit qu'aucune fille ne lui a jamais vraiment dit je t'aime et qu'a force il s'est demandé s'il n'était pas homo, et il est alors allé dans un sauna gay où finalement il a compris qu'il était 100% hétéro

moi de mon côté, je lui ai dit que j'étais en couple, bien dans ma vie etc etc...et ce n'est qu'au bout de deux trois messages que je lui dis que la personne qui partage ma vie est une fille, il le prend plutôt bien...

"Ça ne me choque pas du tout mais je suis quand même surpris.
Tu sais, la sensibilité que tu as et le fait que tu sois capable d'aimer sincèrement et totalement, c'est justement cet aspect de toi que je ressentais à l'époque et qui était évident. C'est pour ça que le fait de te connaître m'a autant marqué et que j'ai toujours pensé régulièrement à toi depuis.
C'est très rare en fait les gens comme toi. "


On s'était écrit de belles choses et crois-moi j'avais beaucoup d'émotions à chaque fois que je recevais une lettre ou un message de toi.
Pour moi c'était merveilleux d'avoir une fille à qui écrire, à qui penser, à aimer... C'était la première fois que ça m'arrivait. J'ai vécu des moments incroyables que je ne peux pas expliquer. Des nuits entières à rêver éveillé et à ressentir tant de choses magiques, avec cette énergie folle et cet enthousiasme qu'on peut avoir quand on est jeunes...

Des matinées pluvieuses d'automne à attendre le facteur ou des après-midi à lire ce que tu me disais et à écrire..
Je me souviens d'une fois, un soir, où j'étais dans la rue à crier au téléphone mais je ne sais plus pourquoi... J'étais vraiment taré... C'est pour ça que je demande pardon.


Une autre fois où quelqu'un de ta famille m'avait envoyé un sms pour me dire d'arrêter de te contacter...

Une autre fois, un soir, où tu me disais que tu revenais d'un mariage... je crois que le trajet était long et tu t'ennuyais ou tu avais peur, je ne sais plus... Ce soir là j'étais jaloux et me sentais inférieur parce que toi tu avais une vie sociale tandis que moi j'étais tout seul dans ma chambre, totalement en dehors des réalités... Je n'étais jamais allé à un mariage (et d'ailleurs c'est toujours le cas !)...
Quand on s'écrivait je commençais à aller mieux, je sortais plus souvent dehors. Le fait de te connaître me motivait pour aller poster les courriers, téléphoner etc. Mais je restais quelqu'un de fragile, trop sensible et aux réactions forcément bizarres.


La façon dont je me suis comporté avec toi à la fin je l'ai reproduite bien des fois avec toutes sortes de gens par la suite. Saboter la relation sans raison valable. J'ai appris finalement que c'est le comportement des gens dits pervers narcissiques. Chercher à contrôler les relations en étant négatif par manque de confiance en soi. C'est plus facile de controler les autres en étant méchant ou en quittant une relation qui fonctionne plutôt que de se sentir aimé avec confiance puisqu'on a l'impression de ne pas pouvoir l'être.
En fait, la correspondance était un bon moyen pour moi d'approcher d'une relation mais sans avoir à m'impliquer concrètement. Une jolie fille comme toi je n'en aurais même pas approché dans la vie de tous les jours. J'avais donc toujours cette conscience que je ne te méritais pas, et c'est un peu pour ça que je faisais n'importe quoi, je ne pouvais pas assumer que ça devienne sérieux. C'était voué à l'échec dès le début. Ceci dit, si je n'avais pas été stupide on serait restés de grands amis à distance. On se serait peut-être un jour rencontrés en vrai aussi..."


j'ai répondu à ce message, il m'a répondu ensuite, tout simplement, tout normalement....il m'expliquait sa vision des choses sur l'amour, la notion d'âme soeur etc...
puis avant que j'ai eu le temps de lui répondre à son dernier message il m'a écrit un roman, catastrophique, méchant et plus que méprisant et je n'ai pas compris...

enfin si, j'ai compris simplement qu'il n'avait pas changé au final, que j'ai été con d'avoir voulu "lui tendre la main", avoir voulu lui reparler...je n'attendais rien en retour mais je pensais simplement que c'était la moindre des choses de lui répondre...
je vais vous mettre un bout de son message et j'aimerais avoir votre avis sur tout ça...


"En toute honnêteté, au début j'ai réagi en étant compréhensif, je ne n'avais vraiment aucun jugement négatif, mais finalement je me suis rendu compte d'un malaise.
C'est la pseudo éducation bien pensante qui me fait toujours dire "il faut être tolérant" mais si je suis vrai avec moi-même je suis obligé d'avouer que je ne suis pas aussi tolérant que ce que je voudrais...
apparemment tu as passé ta vie avec une "fille" sans jamais te remettre en question sur la normalité de ta situation et chercher à vivre avec un ou des hommes...
C'est facile pour une femme de trouver des hommes.


Je considère les lesbiennes comme parmi les pires individus de ce monde.

J'aime pas les homosexuels hommes non plus, mais les lesbiennes c'est pire. Il y a des homo sympas et intelligents mais des lesbiennes sympa je n'en ai jamais vues nulle part ... Je parle des pures et dures qui refusent les hommes. Ces hommasses qui se prennent pour des garçons sont les déchets de l'humanité.
Savoir que j'ai donné tant d'émotions et de temps de nostalgie pour une lesbienne me dégoûte carrément.

C'est horrible.

Tu me dégoûtes. J'ai de la peine aussi pour toi et cette triste vie que tu mènes depuis si longtemps. Toutes ces années avec la même fille sans essayer de changer...
Tu as gâché ta jeunesse avec une perversion complète et tu vas finir comme ces horribles vieilles gouines sales et mauvaises que l'on voit partout...
Quelle horreur...

Comment est-ce possible ?


À l'instant même où je t'écris, j'ai deux voisines lesbiennes qui font du rangement dans une maison et un terrain à côté. Ce sont deux vieilles dégénérées. Laides, ridicules et avec une énergie négative. Il y en a une avec les cheveux rasés, l'hommasse de la maison. Elles mènent un quotidien dénué de sens, se complaisant dans leur immonde routine de gouinasses. Et depuis quelques jours, je ne peux pas m'empêcher de penser à ton "couple" en les voyant. C'est vous dans plusieurs années...

Des hommes bien, corrects, qui peuvent t'aimer, te satisfaire et t'apporter tout ce que tu veux, il y en a plein. Moi je n'ai jamais éte fait pour toi, même en ami. C'était une erreur, mais tu peux trouver tous les mecs que tu veux et être épanouie.

J'espère te rendre service en te disant tout cela. Je t'en prie : quitte cette situation ignoble au plus vite et trouves un homme bien pour toi.


Un homme riche ou de bonne situation sociale de préférence car tu auras plein d'avantages. Une fille doit savoir profiter de son pouvoir sur les hommes pour être en sécurité financière et sociale et obtenir tout ce qu'elle veut, il n'y a rien de mal à cela. C'est normal.

Ensuite, tu n'es pas obligée d'avoir des enfants mais franchement c'est mieux d'en avoir si tu vis dans l'aisance. Si tu restes stérile tu vas peut-être le regretter un jour... Déjà tu as un âge où la fertilité n'est plus aussi certaine... entre 18 et 33 ans certaines ont déjà eu plusieurs enfants et ont une dignité
de femme admirée des hommes et de tout le monde, au lieu d'avoir perdu leur temps à se tripoter entre lesbiennes comme des guenons que tout le monde fuit et méprise, ouvertement ou secrètement.


Car tu sais, les gens qui sont encore sains d'esprit ne peuvent que mépriser instinctivement les lesbiennes, même si ils font mine d'être tolérants. Un couple de femmes provoque le dégoût, le rire moqueur et la pitié chez les gens intelligents mais ce n'est pas cruel, c'est justifié.

Trouve un homme qui te convient. Ou au pire, fréquente plusieurs hommes, comme tu veux, mais ne reste pas lesbienne.


Tu fais aussi sûrement honte à ta famille, qui par gentillesse fait mine d'accepter mais souffre en réalité que tu sois une abomination qui ne veut pas vivre normalement avec les hommes. Par respect pour tes parents tu devrais avoir au moins honte de toi, à défaut de pouvoir changer si tu es vraiment malade mentale.

Sinon, eh bien bon courage pour la suite. Continue ta belle routine avec ta "femme"...

Au fait, qui joue le rôle de l'homme dans votre "couple" et donne le godemichet ? Laisse moi deviner... C'est pas toi, c'est l'autre ? Ou vous alternez...
Et le mariage à C'est mon Choix en compagnie d'autres malades mentaux dans votre genre c'est pour quand ?
N'oubliez pas aussi d'adopter un jour un pauvre enfant n'ayant jamais demandé à être éduqué par des folles et qui vous appelera "papa et maman" quand vous lui aurez expliqué pourquoi vous vivez sans hommes..."



moi je me dis qu'il est mal dans sa peau, dans sa vie...qu'il est "jaloux" qu'au final je puisse être heureuse avec une fille parce qu'être homo pour lui c'est pas naturel et c'est dégoutant, alors que lui ne peut être heureux simplement avec une fille
je pense qu'il se trouve des excuses du style, il souffre d'un souci de peau (sorte d'eczéma) et que c'est pourquoi les filles le rejettent mais c'est plutot à cause de son comportement que les gens s'éloignent
je ne sais pas trop quoi penser de sa réaction, juste qu'il est homophobe?
ce qui me frustre le plus c'est qu'il m'ait bloqué pour que je ne puisse pas lui répondre ce que je trouve très lâche mais au dela de ça je continuerai de vivre simplement ma vie et il n'existe pas pour moi
je me dis aussi qu'il est assez macho et qu'au final ça va avec le personnage...qu'il est très fermé d'esprit...qu'il croit que les enfant d'homo sont plus malheureux ou sont foutu d'avance alors que plein d'enfants d'hétéro tournent mal, que ce n'est pas la sexualité des parents ou notre sexualité qui définit notre réussite dans la vie ou autres...bref ça m'a beaucoup énervé son message et je souhaitais savoir ce que vous pensez de ça au final??

ma femme me dit que c'est déjà chelou qu'il m'ait écrit après tant d'années...qu'il est bizarre (avant même qu'il m'ait écrit le dernier message)...Moi j'ai pas trouvé ça vraiment chelou, plus touchant car ça aurait pu être quelque chose que j'aurais fait à la différence que je l'aurais fait en ayant eu un lien très fort avec cette personne, une très forte relation amicale ou autre bien sur...mais lui et moi on n'est pas sorti ensemble, on a eu certes un coup de coeur mais c'était il y a 17 ans...donc voilà...


merci de m'avoir lu


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Une rencontre bizarre et homophobe?
MessagePublié: Dim Août 12, 2018 18:04 
Homo-gène
Homo-gène
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Jeu Avr 30, 2015 21:54
Age: 39
Genre:
Tu as très bien vécu sans lui pendant dix sept ans, tu vivras très bien loin de lui tout le reste de ta vie.
C'est bien beau la compassion mais s'il est malade tu n'y es pour rien et tu ne lui dois rien.
Je pense qu'il a repris contact avec un certain espoir et qu'il a balancé sa vieille haine de rageux pervers parce que la réalité ne correspondait pas à ses espérances.
Tournes les talons et ne reviens pas dessus, c'est le mieux que tu puisses faire.


Dernière édition par Minipoussin le Dim Août 12, 2018 19:46, édité 1 fois au total.

Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Une rencontre bizarre et homophobe?
MessagePublié: Dim Août 12, 2018 19:02 
Queer-Master
Queer-Master
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Mer Jan 30, 2008 21:36
Genre:
Minipoussin a écrit:
Tu as très bien vécu dans lui pendant dix sept ans, tu vivras très bien loin de lui tout le reste de ta vie.
C'est bien beau la compassion mais s'il est malade tu n'y es pour rien et tu ne lui dois rien.
Je pense qu'il a repris contact avec un certain espoir et qu'il a balancé sa vieille haine de rageux pervers parce que la réalité ne correspondait pas à ses espérances.
Tournes les talons et ne reviens pas dessus, c'est le mieux que tu puisses faire.

+ 1.
Il a plus qu'un grain.
C'est une plage qui s'étend entre ses deux oreilles.
Ce mec est toxique.
Fuis. Et ne te retourne jamais.
Courage.

_________________
Tatan, elle fait des flans.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Une rencontre bizarre et homophobe?
MessagePublié: Dim Août 12, 2018 20:54 
Homolo-Gay
Homolo-Gay
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Ven Mai 22, 2009 23:16
Localisation: 93, 24, ou alors dans un train !
Age: 32
Genre:
J'en rajoute une couche : fuis !
Si possible, fais en sorte qu'il n'ait pas d'autres moyens de te contacter.
Sa lubie va sûrement lui passer aussi vite qu'elle est venue, mais en attendant il peut essayer de te pourrir la vie en se montrant blessant.

_________________
"Alors j'entendis sa voix presque comme s'il se trouvait avec moi dans la pièce : "je n'ai jamais été raisonnable.""


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Une rencontre bizarre et homophobe?
MessagePublié: Dim Août 12, 2018 22:46 
Homo sapiens
Homo sapiens
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Dim Déc 04, 2016 15:04
Age: 24
Genre:
La connerie du monde n'a aucune limite. Il a probablement voulu voir si tu t'en sortais mieux que lui pour te mettre dans ses filets. Se tourner comme ça vers le passé c'est un peu comme ravaler sa gerbe après une cuite : c'est dégradant et çà n'apporte rien de bien. Ignore le s'il revient, ou provoque le à coup d'image lgbt si tu veux te passer les nerfs. Mais ne donne pas trop d'attention à ce type. C'est juste ce qui lui faut pour continuer de faire chier les autres.

_________________
Un jour j'ai été gentil avec la vie. Elle m'a crachée dessus. Depuis, je rentre dans le tas. Et ça va mieux.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Une rencontre bizarre et homophobe?
MessagePublié: Lun Août 13, 2018 9:14 
Queer-Master
Queer-Master
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Dim Jan 10, 2010 23:20
Localisation: A l'Ouest de Guildo Horn
Genre:
Cherche pas à comprendre : y a visiblement un mélange entre la culture toxique des Incell et autres Célestins (d'où le couplet sur les relations amoureuses comme espèce d'échange économiques) et une pathologie derrière.

Impulsif, cruel ... y a une sociopathie derrière, qui a trouvé à se mouler dans la culture masculiniste et conservatrice si répandu sur JVC, 4chan, etc.

Bloque-le et laisse le dans sa merde.

_________________
Tu sais, la prof/collègue/meilleure amie dont tu es folle et qui est en couple avec son copain depuis 8 ans ? Quand elle t'a souri il y'a six mois en te rendant ton crayon, ou qu'elle a mis un sucre dans ton café ou fini son sms par un smiley : ce n'était pas une déclaration d'amour réciproque interdit. Elle était juste polie. Alors arrête de te faire des films, et va draguer des gouines.

"Avoir l'esprit ouvert ne signifie pas l'avoir béant à toutes les sottises" - Jean Rostand.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Une rencontre bizarre et homophobe?
MessagePublié: Lun Août 13, 2018 10:19 
Like a Virgin
Like a Virgin
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Mar Juin 13, 2017 16:31
Age: 47
Genre:
Je plussois les messages précédents. Quelles que soient les raisons qui le poussent à t’écrire de pareilles horreurs, c’est quelqu’un à fuir.
Tu es quelqu’un de généreux et d’empathique, deux qualités que les personnes perverses savent bien reconnaître chez autrui et dont elles se servent pour prendre l’ascendant sur elles. Garde ces deux traits précieux de ta personnalité (qui, eux, sont des qualités indéniables quand on veut rendre un enfant heureux), et ignore ces écrits gerbants.


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Une rencontre bizarre et homophobe?
MessagePublié: Lun Août 13, 2018 10:21 
Homo-gène
Homo-gène
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Jeu Mai 10, 2018 21:54
Localisation: marseille
Age: 23
Genre:
Wahou. C'est assez incroyable que l'on puisse être atteint d'un mal être aussi profond. En tout cas cette manie de jouer le chaud et le froid est extrêmement malsaine. En faite je me demande même si il est capable d'aimer. Moi aussi il me fait penser à un PN ou un psychopathe. J'espère qu'il ne sait pas où tu habite au moins. Par contre je suis assez étonné qu'il t'ai dit clairement qu'il était un PN. Car les PN au début avancent masqués et c'est une fois que la relation est mise en place qu'ils montrent par alternance son vrai visage démoniaque avec son masque de gentlemen. Mais bon le plus important c'est que ce mec n'est pas équilibré et foncièrement cruel et mauvais et que tu doit l'oublier à jamais.


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Une rencontre bizarre et homophobe?
MessagePublié: Lun Août 13, 2018 12:05 
Qui moi ?
Qui moi ?
Hors-ligne

Inscrit le: Dim Août 12, 2018 16:34
Age:
Genre:
Merci pour vos retours et avis concernant cette histoire

Minipoussin a écrit:
Tu as très bien vécu sans lui pendant dix sept ans, tu vivras très bien loin de lui tout le reste de ta vie.
C'est bien beau la compassion mais s'il est malade tu n'y es pour rien et tu ne lui dois rien.
Je pense qu'il a repris contact avec un certain espoir et qu'il a balancé sa vieille haine de rageux pervers parce que la réalité ne correspondait pas à ses espérances.
Tournes les talons et ne reviens pas dessus, c'est le mieux que tu puisses faire.


Pas de soucis, Minipoussin, je ne compte pas m'attarder sur lui, et effectivement j'ai très bien vécu sans lui et je continuerai sans soucis ma vie avant son message haineux...

JavaBleue24 a écrit:
Si possible, fais en sorte qu'il n'ait pas d'autres moyens de te contacter.
Sa lubie va sûrement lui passer aussi vite qu'elle est venue, mais en attendant il peut essayer de te pourrir la vie en se montrant blessant.


En fait, je pense qu'il ne trouvera pas d'autre moyen de me contacter, il m'a dit qu'il avait essayé de me rechercher plusieurs fois, il y a deux ans de cela mais impossible de me trouver...car je mets toujours un pseudo sur les réseaux sociaux...et il y a 3 mois de ça, j'ai changé en mettant mon vrai nom prénom c'est comme ça qu'il a pu me trouver mais là si je le bloque il pourra toujours créer un autre facebook pour m'écrire mais je ne recevrai ses messages que dans le dossier filtré et si je ne les lis jamais c'est bon...

sevenken a écrit:
Wahou. C'est assez incroyable que l'on puisse être atteint d'un mal être aussi profond. En tout cas cette manie de jouer le chaud et le froid est extrêmement malsaine. En faite je me demande même si il est capable d'aimer. Moi aussi il me fait penser à un PN ou un psychopathe. J'espère qu'il ne sait pas où tu habite au moins. Par contre je suis assez étonné qu'il t'ai dit clairement qu'il était un PN. Car les PN au début avancent masqués et c'est une fois que la relation est mise en place qu'ils montrent par alternance son vrai visage démoniaque avec son masque de gentlemen. Mais bon le plus important c'est que ce mec n'est pas équilibré et foncièrement cruel et mauvais et que tu doit l'oublier à jamais.


Dans la logique, il ne devrait pas savoir où je vis puisque j'ai déménagé entretemps, je lui ai dit que j'étais à Orléans mais Orléans c'est grand (?), ensuite je lui ai dit que j'étais adjointe dans un magasin mais je ne lui ai pas précisé dans quoi ni où..donc il faudrait qu'il soit vraiment fou pour venir ici et chercher dans tous (je dis bien tous) les magasins d'Orléans...ce qui ne serait pas une mince affaire mais comme il est un peu bizarre ça ne m'étonnerait pas qu'il fasse cela..
je vais devenir parano

oui il m'a bien dit qu'il était un pervers narcissique, il dit qu'avant il ne s'en rendait pas compte mais que maintenant il sait qu'il est comme ça alors il évite les relations pour éviter de les bousiller...

en tout cas merci à vous de m'avoir donné votre avis...je n'accorde pas vraiment d'importance à tout ça mais voilà il est vrai que cela m'a quand même interpelé tant de méchanceté et tant de haine, tant de différence entre ses messages presque touchant et ceux remplis d'homophobie...voilà mais il n'était qu'un mauvais souvenir de mon adolescence, il n'a pas compté au sens vrai du terme puisqu'on n'a jamais partagé de choses réelles, ce que je retenais de lui ses sautes d'humeur...ses insultes...après j'ai mis ça sur le compte de la jeunesse...mais aujourd'hui, non ce n'est plus la jeunesse c'est la connerie humaine et la méchanceté pure et dure...


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 9 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Tu ne peux pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Tu ne peux pas répondre aux sujets dans ce forum
Tu ne peux pas éditer tes messages dans ce forum
Tu ne peux pas supprimer tes messages dans ce forum

Rechercher pour:
Aller vers:  
cron

Powered by phpBB © 2000-2007 phpBB Group
Traduction réalisée par Maël Soucaze © 2010 phpBB.fr
© 2005-2018 et-alors.net. Reproduction interdite. N° CNIL : 1104460.
Contact forum: modérateurs. Contact administratif: .