Homo, bi, trans, hétéro,


Une autre vision du monde LGBT.
Moins de préjugés, plus d'information.

* Connexion   * Inscription
* FAQ    * Rechercher

Heures au format UTC + 1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 12 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: Cis-phobie ?
MessagePublié: Ven Mai 11, 2018 20:16 
Homo sapiens
Homo sapiens
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Dim Déc 04, 2016 15:04
Age: 24
Genre:
Il paraît que je ne respecte pas les cis, que je suis violant verbalement et souvent clashant dans mes réponses à ce que je nomme les questions connes. On m'a même dit que c'était choquant qu'encore maintenant je participe aux conversations sur les moules. Et ce qui m'a fait trop marrer, on m'a dit que j'étais cis-phobe et hétéro-phobe.

Mythe ou réalité ?

Est ce que c'est raciste de ma part de ne pas vouloir répondre à "mais t'as pas de bite" ? Ou encore "mais tu fais comment ?" Ou une magique aussi "Combien çà mesure pour toi ?"
Ça, c'est ce que j'appelle les questions connes. Quand elles sont posées par des personnes que je connais et sans arrière pensée, je m'en fou.

Mais franchement, réellement, quand une personne ou un groupe complet insiste plusieurs minutes pour une avoir une réponse, c'est vraiment si mal de les envoyer chier ? Ou comment je peux faire ça "poliment" ? Le dernier qui m'a dit "Mais t'as une chatte en fait ?" Je lui ai répondu "Bah comme ton père ouais" et olala pauvre petit chou, il était choqué.

J'en suis venu à développer un genre de colère quasi permanente, au point que je sais que je vais devoir aller à certain endroit, j'en ai les dents qui grincent.

Je fais énormément de travail sur moi-même, mais je reste encore impulsif, un poil agressif et souvent sur la défensive. Parfois, quand je vois la facilité de ceux qui sont complètement extérieure, je les envie. Mais pour rien au monde j'échangerais ma place, parce que çà m'a ouvert les yeux sur énormément de chose.

Malgré çà, être le seul trans, c'est très pesant. Ya des trucs que je partage pas avec les mecs cis, et donc que je comprends pas forcément, et inversement avec les femmes ... J'ai parfois l'impression d'avoir le cul entre deux chaises, alors je dis pas le contraire, c'est très possible que dans ces moments je donne l'impression de me mettre à part. Mais est-ce pour autant un comportement "cis-phobe" ?

Je sais même pas si çà existe d'ailleurs. Votre avis sur la question ? Ou mieux, vos expériences ?

_________________
Un jour j'ai été gentil avec la vie. Elle m'a crachée dessus. Depuis, je rentre dans le tas. Et ça va mieux.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Cis-phobie ?
MessagePublié: Ven Mai 11, 2018 21:00 
Homo-gène
Homo-gène
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Jeu Avr 30, 2015 21:54
Age: 39
Genre:
Je ne pense pas que ce soit de la cis phobie que d'estimer ne pas être en charge de l'éducation des autres, ni de vouloir jouer le rôle "témoin" en te montrant toujours open, toujours disponible à la curiosité lourdingue des autres, toujours sympa.

C'est souvent le soucis des groupes dominants que d'attendre des minorités qu'elles compensent leur différence ( " t'es différent, fais toi accepter, ou faudra pas s'étonner que vous soyez rejetés par la société") . C'est pas tant un problème de cis, qu'un problème de connerie contagieuse. Y'a pas mal de maladresse dans le lot, mais c'est pas à toi d'essuyer les plâtres non plus.

Et tu as le droit d'être en colère, d'en avoir ras le bol, et de l'exprimer, et aussi de vouloir être simplement considéré en tant qu'une personne parmi tant d'autres.


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Cis-phobie ?
MessagePublié: Ven Mai 11, 2018 22:02 
Homo-érectus
Homo-érectus
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Ven Mars 20, 2015 13:03
Genre:
...c'est plutôt une bonne question, dans le sens où on doit être pas mal à se l'être posée et à avoir ressenti ça à un moment ou à un autre.

Tu deviens quelquechose-phobe dès lors que tu ne tolères pas quelque chose, et généralement il s'agit d'une intolérance irrationnelle, tournée vers quelque chose qui te fait bêtement, concrètement, aucun mal.
Là ce que tu tolères mal, c'est plus un comportement ignorant-lourd ou ignorant-naïf, intrusif et idiot - me réfère aux questions "idiotes" - que toi-même tu subis et identifies directement. Dans ce que tu décris les gens sont juste ou maladroits et cons, ou gênés et cons, ou indifférents et cons, pour oser poser ce genre de questions qui ne prennent absolument pas en compte la sensibilité et le besoin d'intimité de celui.celle qu'ils ont en face. Rien de cis ou d'hétéro-phobe là-dedans tant que tu ne généralises/résumes/rabaisses pas les cis/hétéros à une conception des choses et des autres idiote et donc que tu ne les exclus pas par principe. Ce qui peut être compliqué lorsque régulièrement confronté à la bêtise et l'ignorance environnantes, qui donnent l'impression de constamment te remettre en cause, toi, ton identité, ta vie et ce que tu aimes.

Par contre, ce qui peut encourager les gens à ce genre de questions intrusives et agressives (au sens qui ne respecte pas ta pudeur, ou de ce qui relève de ta vie privée et personnelle), ce serait un comportement de ta part déjà vécu comme agressif, le réflexe de présenter ta vie et qui tu es et comment tu veux que les choses, les gens soient/devraient être par ex., comme défense anticipée que tu aurais adoptée sans t'en rendre compte, à force d'impatience devant les relouteries des gens ou autre. Un cercle vicieux où ta colère, un comportement de défi inciteraient à la provocation. Est-ce que tu crois qu'il y a de ça ?

dans tous les cas, sans parler de cis-phobie (car je crois pas que ce soit le problème), apprendre à baisser la garde, respirer, ne pas te braquer et même prendre du recul de sorte à ce que les choses t'atteignent moins, progressivement, c'est très difficile mais ça ne peut qu'aider à renverser le truc. Plus tu es cool et relax, à l'aise, moins les gens te font chier et osent te faire chier, et plus tu es cool et relax. (Et c'est mieux, pour toi, parce que même si le taux de questions connes diminue, il y aura toujours des cons et questions connes. qui ne méritent pas, en fait, toute l'énergie que tu déploies à te laisser piquer par leur connerie et à leur répondre)

_________________
Sans la musique, la vie serait une erreur. N.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Cis-phobie ?
MessagePublié: Sam Mai 12, 2018 8:47 
Like a Virgin
Like a Virgin
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Dim Avr 22, 2018 8:52
Age: 19
j'ai pas encore trop vécu de remarque débile sur ma genderfluidité, j'suis encore qu'au début on va dire, à part les "mais t'es sûr de toi, c'est pas qu'une facade" "mais du coup t'as une bite ou une chatte" de la part de mes potes. Pour cette remarque, perso, je chante du brassens ; A toute exhibition, ma nature est rétive/ Souffrant d'une modestie quasiment maladive/Je ne fais voir mes organes procréateurs/A personne, excepté mes femmes et mes docteurs !

Pour l'instant ça a réussi à calmer les remarques du style ^^ Y a pas longtemps, j'ai fait mon premier jour de sortie avec un binder, j'ai un mec qui m'a crié en rigolant dans la rue : hé mec faut savoir choisir son sexe hein !" ... J'lui ait dit merci. x') Je sais pas pourquoi, le fait qu'il considère que j'suis avant tout un mec, ça m'a fait marrer. Mais comme j'ai dit je connais pas encore quelque chose de constant, soit les gens savent et n'abordent pas ou avec respect le sujet, soit ils ne savent pas, et soit ce qu'ils peuvent dire, je m'en contre fous, soit ils n'osent pas dire de peur de paraitre insultant ^^ Je ne sais pas comment je réagirais si j'étais au milieu d'une bande insistant pour savoir ce que je suis.

Pour ce qui est d'être le cul entre deux chaises, là pour le coup je te rejoins ^^ Après j'suis genderfluid, donc c'est par "nature" quelque chose d'entre les deux, mais j'comprends totalement ce sentiment là, d'être un peu le seul, de pas vraiment comprendre les autres... J'pense pas que ce soit "cis-phobe". C'est un peu comme mon prof de sport qui un jour nous avait dit "je ne suis pas vraiment féministe, vu que mon boulot consiste à différencier les hommes et les femmes sur leurs performances physique. Parce que je considère que physiquement, ce serait désavantageux et injustes pour les filles de ma classe, de se mettre au même niveau moyen que les garçons. Pour autant, ce n'est pas parce que je vois des différences entre toi et lui que je vais te considérer inférieure ou supérieure à lui. Tu es une voiture rouge, il est une voiture verte, bah j'vais pas dire que tu es de la même couleur que l'autre, en revanche, vous êtes pour moi tous les deux des voitures."

Booon, on avait 15 ans, y a beaucoup de choses à reprocher à son discours, sans doute, mais sur le coup ça m'a marqué, parce que c'était pour empêcher les mecs de dire que les filles étaient des petites choses fragiles par rapport à leurs barèmes différents. Mais du coup voilà, c'est pas parce qu'on voit des différences qu'on va forcément être dans la préférence, je pense qu'on peut dire "je suis différent" de façon factuelle, sans jugement de valeur. Donc faire une différence entre toi et les cis genre, tant que tu ne juges pas tous les cis genre comme inférieurs, j'pense pas que ce soit de la cis phobie.

Voilà j'crois que je me mélange pas mal les pinceaux mais voilà T-T

_________________
Paroles, paroles, paroles...

Je suis un kirby : tout le monde à un avis sur son genre, beaucoup se demandent dans son dos si c'est un garçon, une fille ou si il n'a pas de sexe, et lui tout ce qu'il sait c'est qu'il aime les gateaux, jouer, dormir, et sauver le monde des souris voleuses.

Image


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Cis-phobie ?
MessagePublié: Sam Mai 12, 2018 9:21 
Homo-érectus
Homo-érectus
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Ven Mars 20, 2015 13:03
Genre:
OFF-Topic :
Pouiny a écrit:
Y a pas longtemps, j'ai fait mon premier jour de sortie avec un binder, j'ai un mec qui m'a crié en rigolant dans la rue : hé mec faut savoir choisir son sexe hein !" ... J'lui ait dit merci. x')
valà une réponse qu'elle est bien :^^:

_________________
Sans la musique, la vie serait une erreur. N.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Cis-phobie ?
MessagePublié: Sam Mai 12, 2018 10:42 
Homo sapiens
Homo sapiens
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Dim Déc 04, 2016 15:04
Age: 24
Genre:
J'avais fais une immense réponse, et au moment où j'ai cliqué sur envoyé, mon téléphone s'est redémarrer. #VdM

Bon, je recommence, en plus petit. Merci à tous pour vos réponses déjà, je commençais à douter que le problème ne viennent réélement et uniquement de moi, vu le nombre de personnes qui m'en ont fait le reproche.

@Monwen : C'est possible que mon comporte joue, en effet.

Le problème c'est qu'on m'out tout le temps, à n'importe qui y comprit des personnes que je ne connait pas, et n'importe où. Quand je suis dans un lieu safe (genre ici sur internet, ou IRL dans l'asso lgbt de ma ville), ça me dérange moins, parce qu'en principe j'aurais pas de problème ni de jugement. Mais dans les faits, bon oui, je préférerais le dire moi-même et surtout à qui je veux. Ce qui, je pense, est normal.

Mais quand c'est à l'extérieur, c'est parfois une horreur ! Si je prend l'exemple d'hier soir, ce qui a était la goutte de trop et qui m'a fait écrire mon premier message, ça a recommencé !

Je devais attendre qu'une personne de ma famille finissent son boulot à l'hôpital pour pouvoir rentrer avec chez moi. Donc ça, c'était le soir. Heureusement, il n'y avait presque pu personne. Les patients étaient dans leurs chambres et les visites finies depuis longtemps. Je me pose donc tranquille dans un coin avec mes affaires, et je m'occupe sur mon téléphone. Quand quelqu'un passe, je dis bonsoir, la base, mais c'est tout j'emmerde personne.

L'équipe de nuit arrive, donc on se salut, et elles se présentent en me donnant leur prénom. Je leur donne donc le mien. Et là, on me dit "Ah mais c'est toi ! Ça se passe bien ça va ? On est toutes au courant ici tu sais, ça nous posent aucun problème." Donc déjà, voilà, je les connais pas, mais elles me connaissent toutes à cause de ça. Super ... Puis s'en ai suivit ce que j'appelle "l'effet bête de foire". Sous-prétexte que "ça les dérange pas", elles se sont mises à me poser pleins de questions.

J'ai horreur d'être le centre de l'attention, ça à tendance à m'énerver plus qu'autre chose. Le peu de fois où j'ai dis que je ne voulais pas répondre, que c'était ma vie privée et que j'ai pas forcément envie de la partager à tout le monde, on m'a dit que j'étais trop coincé, pas assez ouvert. Quand je retourne les questions, sur les pratiques sexuelles, les préférences, la taille et autres, là par contre olala faut pas demander ! Donc on se permet de me poser ce genre de question, mais je n'ai pas le droit de les retourner.

C'est d'autant plus rageant qu'on m'a déjà dit que je ne suis pas exactement comme "ceux qu'on voit à la télé". J'ai vraiment l'impression d'être complétement déshumanisé et c'est franchement énervant. Pis la naïveté des gens quoi ... La télé est loin d'avoir la science-infuse, et tant que les émissions sur les transgenres seront faites par des cis pour des cis, on avancera pas. Je ne dis pas ça de gaîté de cœur ou méchamment, mais chaque fois qu'un truc passe à la télé, j'ai tout mes proches qui me préviennent, d'autres qui me demandent mon avis sur comment ça a été abordé, ect. Et dans tout ce que j'ai vu, c'était bien plus du voyeurisme avec des moments clichés "la trans à moiti"-nu qui met de sa crème de THS et des heures à se maquiller" ou "le trans qui jouent au foot ou fait de la gonflette en muscu" qu'un réel désir d'ouvrir l'esprit au plus fermé. Heureusement sur internet, il y a des témoignages ou des vidéos faites par des trans pour des cis, mais rares sont les cis qui cherchent d'eux-même à connaitre le sujet sans être irrespectueux.

Pourtant, je pense être relativement ouvert sur le sujet. J'hésite pas à partager mon expérience à ceux qui se posent des questions sur leurs propres identités de genre, et j'ai même aidé des étudiantes en social pour la rédaction d'un exposé sur les transgenres dans le cadre de leurs études.

@Pouiny : Au début, ça allait. J'étais parfois mal à l'aise et j'osais pas forcément refuser de répondre au question. Puis j'ai pris de l'assurance, et j'ai réussis à commencer les refus. Les remarques sur mon physique n'ont pas duré longtemps, j'ai eu la chance d'avoir accès à un THS très rapidement, et mon corps l'a bien accepté. Mais des phrases qui auraient pu me faire plaisir avant, m'énervent au plus au point aujourd'hui. Si je prend l'exemple du "Ça se voit pas" que quasiment tout le monde m'a dit, bah au début c'était plaisant, parce que j'étais reconnu dans la bonne identité de genre et que j'attendais ça depuis des années. Mais maintenant je peux pas m'empêcher de penser "Mais putain ça veut dire qu'être trans doit fatalement être inscrit sur ta gueule quoi" eeeeeeeeeeet ... Je pense parfois à voix haute :lol:

Après, oui je connais des cis qui sont pas comme ça, et heureusement ! J'ai des ami/es qui m'ont jamais posé/es de question, hormis certain/es qui se sont demandé/es si j'étais homo, hétéro ou bi. D'autres m'ont même demandés si j'avais besoin d'aide pour tout ce qui était déplacement ou argent pour les rdv médicaux, le tout sans questions intrusives. Si tout le monde était respectueux comme ça !

_________________
Un jour j'ai été gentil avec la vie. Elle m'a crachée dessus. Depuis, je rentre dans le tas. Et ça va mieux.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Cis-phobie ?
MessagePublié: Sam Mai 12, 2018 14:23 
Like a Virgin
Like a Virgin
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Dim Avr 22, 2018 8:52
Age: 19
ça me fait penser à une bd, assigné garçon je crois, ou justement elle relève cette remarque "ça se voit pas du tout !" pour dire "... ah ça veut dire que quand ça se voit c'est mal ?"

C'est d'ailleurs des bd dispo sur internet que j'aime beaucoup, j'suppose que ça doit être plutôt connu, mais quand même, je pose ça là : http://assigneegarcon.tumblr.com/

On sait jamais ^^

_________________
Paroles, paroles, paroles...

Je suis un kirby : tout le monde à un avis sur son genre, beaucoup se demandent dans son dos si c'est un garçon, une fille ou si il n'a pas de sexe, et lui tout ce qu'il sait c'est qu'il aime les gateaux, jouer, dormir, et sauver le monde des souris voleuses.

Image


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Cis-phobie ?
MessagePublié: Dim Mai 13, 2018 9:17 
Homo-érectus
Homo-érectus
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Ven Mars 20, 2015 13:03
Genre:
Kaghan a écrit:
Le problème c'est qu'on m'out tout le temps, à n'importe qui y comprit des personnes que je ne connait pas, et n'importe où.
ben oui, c'est un peu ça le problème.
Les gens n'ont pas à t'outer. Comme tu le dis à un moment, primo, être trans n'a pas à être inscrit sur ta gueule, et deuzio, si c'est à quelqu'un de décider de l'importance de le dire ou du moment, c'est à toi et toi seul. ça revient à décider de ce que tu confies de ton histoire, de ton rapport à toi-même, à quel moment et à qui. Il n'y a que les précisions sur les pronoms ou la manière de s'adresser à toi, parce que c'est la base de la comm', qui sont pertinentes à prime abord, et si besoin est.

Si à l'hosto le taff s'est senti obligé d'exposer direct le sujet, c'est que la personne (de ta famille, donc ?) t'a outé et s'est permise de donner des détails sur ta life et sur toi à ces gens-là qui n'ont rien à voir avec toi. Par mesure de prévention, je sais pas. Mais en fait, concernant tes proches, il est important de mettre cartes sur table et de leur (re)dire que c'est certainement pas être coincé que de ne pas vouloir que ta vie privée (autre que prénom, âge, pour satisfaire la présentation tradi.) soit étalée sans ton consentement. Et ça, c'est juste la base du respect auquel tout le monde a droit.

Réciproquement je crois pas qu'ils aimeraient être alpagués par des inconnus et questionnés direct sur leur rapport à eux-même. et vu que chez les cis, ce rapport à soi (qui pourrait potentiellement être questionné) ne touche pas au genre, ils ont du mal à intégrer la lourdeur de leurs paroles et actes qui selon eux, touchent la base de la présentation à laquelle ils ont droit, et qu'ils ont le droit de commenter, donc, sans prendre de pincettes. Oui, tu n'es pas du sexe du genre qui t'ont été assignés à la naissance, tu es donc trans et ça va forcément être inscrit comme un drapeau planté sur ton crâne, au même titre que ton prénom. C'est pour ça que je te conseille de commencer par déjà réformer la manière dont tes proches te présentent et se permettent de livrer de ta vie et de toi, en leur expliquant que non, ce n'est pas parce que tu es trans et que ton identité de genre et ton parcours sont intimement importants pour toi, qu'en fait cela fait partie d'une présentation routinière à dimension publique et qu'ils peuvent se permettre de l'exposer quand bon leur semble. Ils restent intimes. Sinon, en règle générale, personne n'aime être résumé à une caractéristique unique, qu'elle soit normée, (n'être qu'un.e cis, n'être que blanc, n'être que riche,...) que pas normée. En travaillant sur tes proches en amont tu pourras ainsi limiter le sentiment d'intrusions intempestives à juste la réaction des gens qui arrive lorsque TU as décidé d'amener le sujet, et les gouttes d'eau qui finissent par te faire déborder... Et donc être plus zen pour gérer les réactions lambda des personnes lambda qui sont temporairement des relous lambdas, mais auprès de qui personne ne t'aurait outé sans que tu le veuilles. :gentil:

_________________
Sans la musique, la vie serait une erreur. N.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Cis-phobie ?
MessagePublié: Dim Mai 13, 2018 14:39 
Homo sapiens
Homo sapiens
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Dim Déc 04, 2016 15:04
Age: 24
Genre:
J'ai l'impression de passer mon temps à répéter la même chose :chaipas: Et c'est toujours les mêmes qui me font chier à déballer ma vie. Je sais pas, on dirait que ça les conforte dans leurs "ouvertures d'esprits", une façon de dire "Ah non, moi je suis pas raciste, y'a un trans dans mon entourage". Un peu comme les cons qui sortent "Mais non je suis pas raciste, je lui dis bonjours en entrant alors qu'il est noir !"

Et quand je rencontre quelqu'un et que je suis avec ce genre de personne, on sent que ça les démange quoi ... Avec des sous-entendus du style "ah bah y'a des personnes qui changent tellement qu'on les reconnaitrais pas hein" ou encore une que j'ai entendu il y a quelques semaines "On sait pas ce qu'on les gens dans leurs caleçons". Et encore ça, c'est quand on dit pas franchement "Non mais avant il s'appelait pas comme ça" Mais ta gueule ? :grmbl:

Enfin voilà, j'ai une bonne famille de merde, et je peux rien dire parce que sinon on me dit "Mais te plaint pas ! Ils t'ont acceptés ! Y'en a qui ont pas cette chance." Alors oui, je suis complétement d'accord, ne plus avoir de lien avec des personnes qu'on aimait c'est moche. Mon père à coupé les ponts, et avec lui tout mon côté paternel, donc je sais ce que ça fait. Mais c'est pas une raison pour devoir faire une statue à l'honneur de ceux qui "acceptent" alors que tout ce qu'ils font "par tolérance" est complétement déplacé et m'a même déjà attiré des ennuis.

Et je parle même pas de toutes ces fois où ma mère à voulu se faire passer pour moi au téléphone, parce qu'incapable de s'occuper uniquement de son cul, elle se permettait d'appeler là où j'avais des rdv pour être sûr que je n'ai rien oublié :grmbl: Alors c'est magnifique quand moi je me présente sous mon nom masculin (qui est mon prénom officiel maintenant) et qu'elle utilise l'ancien (qui n'a aucune putain de ressemblance), et surtout que nos voix ne collent pas du tout ...

Et chaque fois je le répète, et chaque fois j'ai les réflexions cité plus haut ou dans mon message précédant :erm:

Je sais pas quoi faire pour être clair ! Je leur expliqué, en groupe, en privé, avec des vidéos ... Je leur ai même fourni les brochures de chrysalide, et je crois qu'un jour je vais en étouffer un avec :evil:

Brrrrrrr je vais arrêter là parce que rien que d'y penser, ça m'énerve ! :euh:

@Pouiny : J'ai souvent entendu parler de cette bd, mais j'ai jamais pris le temps de la lire. je vais corriger ça, merci pour le lien.

_________________
Un jour j'ai été gentil avec la vie. Elle m'a crachée dessus. Depuis, je rentre dans le tas. Et ça va mieux.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Cis-phobie ?
MessagePublié: Lun Mai 14, 2018 9:17 
Homo-érectus
Homo-érectus
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Ven Mars 20, 2015 13:03
Genre:
uhuh, on est d'accord qu'il n'y a pas de quoi leur décerner une médaille. Mais : comme tu te l'imagines déjà (sûrement), c'est difficile pour les gens normés qui vivent dans un paradigme normé et qui y ont toujours vécu, de réformer toute leur appréhension des choses sur ce qu'ils croyaient être acquis, (ton sexe d'origine)(+ leur échelle de conception qui ne prenait pas en compte la possibilité de ce revirement, théorique, pratique), et donc tout à fait possible que leur moyen d'accepter la situation soit d'en faire trop. S'il s'agit de ta famille en particulier, des vraiment proches en particulier, tu peux te dire qu'il y a grandement moyen qu'ils aient besoin d'en passer par là pour relativiser, pour exprimer leur rancœur peut-être aussi (de ne pas l'avoir vu venir, et finalement de flipper de te perdre, par ex., plus qu'autre chose), et finalement, d'effectuer leur transition, eux-aussi. Depuis quand ils savent ? depuis quand ont-ils dû remettre en question tout cet acquis ? à l'échelle d'une vingtaine d'années, cinq ou dix ans de comportement relou, c'est peu, pour ceux qui vivent à cis-land (et pour qui tu comptes !).

Sans compter que s'ils sont de nature à exprimer leurs ressentis et à ne pas être du genre les réfréner, (ils n'ont pas l'air de mâcher leurs mots), ça débride encore plus leur impulsivité à sortir des conneries (qui ne leur semblent pas très importantes, au regard de tout ce qu'ils ont à prendre en compte maintenant).

Bref.

Kaghan a écrit:
Je sais pas quoi faire pour être clair ! Je leur expliqué, en groupe, en privé, avec des vidéos ... Je leur ai même fourni les brochures de chrysalide, et je crois qu'un jour je vais en étouffer un avec :evil:
De la patience. Fais-toi une raison. Dans dix ans. :mrgreen:


(edit : et veille à te rapprocher de gens qui peuvent te permettre de souffler, en parallèle. C'est important, pour toi, je pense, de trouver du répit.)

_________________
Sans la musique, la vie serait une erreur. N.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Cis-phobie ?
MessagePublié: Sam Mai 19, 2018 13:54 
Homo sapiens
Homo sapiens
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Dim Déc 04, 2016 15:04
Age: 24
Genre:
Désolé je ne répond que maintenant. Je voulais prendre la temps de souffler, d'en reparler avec certains proches et de voir un peu. Mais revenir ici plus calmement.

C'est récent pour eux, moins de trois ans. Mais je pensais qu'à force d'expliquer et de parler, çà irait. J'ai une famille "0 complexe", capable de parler de pratique sexuelle en faisant les courses au supermarché. Ça te donne une idée de l'étendu de liberté (et de connerie) qu'ils possèdent.

C'est difficile de souffler, même dans l'asso lgbt proche de chez moi. Fin ... Je peux, sous une certaine limitte. Ça dépend avec qui et comment ... Je suis obligé de prendre des pincettes, d'y aller au compte goutte.

Merci tout de même pour vos réponses :)

_________________
Un jour j'ai été gentil avec la vie. Elle m'a crachée dessus. Depuis, je rentre dans le tas. Et ça va mieux.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Cis-phobie ?
MessagePublié: Dim Mai 20, 2018 8:15 
Homo-érectus
Homo-érectus
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Ven Mars 20, 2015 13:03
Genre:
en tout cas, quand tu es à deux doigts d'imploser (je te le souhaite pas), si ça te fait du bien tu peux toujours continuer à te désamorcer par ici ou dans le café :^^:

_________________
Sans la musique, la vie serait une erreur. N.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 12 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)


Tu ne peux pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Tu ne peux pas répondre aux sujets dans ce forum
Tu ne peux pas éditer tes messages dans ce forum
Tu ne peux pas supprimer tes messages dans ce forum

Rechercher pour:
Aller vers:  

Powered by phpBB © 2000-2007 phpBB Group
Traduction réalisée par Maël Soucaze © 2010 phpBB.fr
© 2005-2018 et-alors.net. Reproduction interdite. N° CNIL : 1104460.
Contact forum: modérateurs. Contact administratif: .