Homo, bi, trans, hétéro,


Une autre vision du monde LGBT.
Moins de préjugés, plus d'information.

* Connexion   * Inscription
* FAQ    * Rechercher

Heures au format UTC + 1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 20 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivant
Auteur Message
 Sujet du message: parler d'homosexualité avec ses enfants
MessagePublié: Lun Mai 08, 2017 21:18 
Like a Virgin
Like a Virgin
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Sam Mai 06, 2017 15:45
Localisation: d'ici et d'ailleurs
Age: 31
Genre:
Bonsoir ! :)

Je ne sais pas si je poste au bon endroit mes excuses si ce n'est pas le cas !
Alors voila il m'arrive parfois de me retrouver un peu "coincée" dans mes explications avec mes deux fistons... (6 et 8ans).

Je leur ai toujours dis que l'amour existait entre deux hommes , deux femmes , un homme une femme ... meme lorsque j'étais avec leur papa.
C'est la vie, l'amour n'a pas de sexe, meme si on a des préférences plus ou moins marquées.
Avec mon exe, nous étions assez discrètes, je l'ai présenté sans dire que cetait mon amoureuse parce que je voulais attendre que ce soit très serieux mais les enfants sont très observateurs et intuitifs et je pensent qu'ils savaient au fond que ce n'était pas juste une amie :hehehe:

Ça n'a pas duré et j'ai eu d'autres petites histoire qui n'ont jamais abouties à des présentations donc jamais vraiment "annoncé" ça à mes enfants. Mais y a t il besoin de le faire ? L'amour est l'amour. Bref.

L'autre jour mon fils aîné parlait de son amoureuse , et le plus petit lui répond que lui , son amoureux s'appelle Alexis! Son frère lui répond méchamment "c'est pas possiiiiiible ! Tu peux pas ! Cest un garçon! Tu dois avoir une fille comme amoureuse pas un garçon !"
Sur ce, le petit me regarde d'un air désespéré et je réponds: " mais les garçons, tout est possible dans la vie , parfois des garçons sont amoureux , parfois deux filles, parfois un garçon et une fille" . Sur ce, le grand s'énerve et tient tête :"mais nooonnn c'est pas vrai , c'est pas possible , papa il dit que cest un homme et une femme seulement !"

Je me suis retrouvée là, plantée , ne sachant que répondre . Leur papa a pourtant bien accepté mon orientation ( séparation n'ayant rien à voir avec cela ).
Vous auriez réagit comment ? Faut il plutot argumenter ? Ne rien dire ? Parfois je suis perdue et ne sais quoi répondre.... connaissez vous Aussi ces moments de solitude ? :euh:

_________________
"Toutes les grandes personnes ont d'abord été des enfants, mais peu d'entre elles s'en souviennent..."


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: parler d'homosexualité avec ses enfants
MessagePublié: Lun Mai 08, 2017 21:40 
Queer-Master
Queer-Master
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Lun Juil 11, 2005 14:23
Localisation: Picardie
Age: 35
Genre:
Skittles a écrit:
Je me suis retrouvée là, plantée , ne sachant que répondre . Leur papa a pourtant bien accepté mon orientation ( séparation n'ayant rien à voir avec cela ).
Vous auriez réagit comment ? Faut il plutot argumenter ? Ne rien dire ? Parfois je suis perdue et ne sais quoi répondre.... connaissez vous Aussi ces moments de solitude ? :euh:

J'aurais dit qu'effectivement, malheureusement il y a des personnes qui ne sont pas d'accord avec les modes de vie de certaines familles, mais que ces familles/couples existent, qu'en France elles ont d'ailleurs le droit de se marier, et que personnellement je pense que chacun a bien le droit de vivre comme il l'entend avec qui il/elle aime. Et que si telle personne pense le contraire, eh bien c'est son avis mais moi je ne le partage pas. :souris:

Perso, je dis plus ou moins comme toi à ma fille. Elle sait qu'il y a des hétéros, des homos, des bis... et elle sait aussi qu'avant c'était mal vu, tout comme avant les femmes n'avaient pas droit de ci ou ça, elle sait que les mariages homos étaient autorisés dans certains pays bien avant la France, que désormais ils sont possibles en France, mais qu'il y a des gens qui sont toujours contre cette idée, de la même façon qu'il y a des gens qui ont des idées sexistes ou racistes, et elle sait aussi que dans certains pays on peut encore être puni pour des choses autorisées ici (droits des femmes, des homos, etc.). Je lui ai expliqué ces choses assez simplement en les plaçant dans un contexte (historique/culturel) plus large, du coup quand elle entend un adulte tenir des propos sexistes, homophobes, racistes, elle comprend assez facilement que c'est la façon de penser de cette personne-là, parmi d'autres visions possibles. Evidemment si elle m'en parle, je donne mon point de vue sur la question en expliquant pourquoi je ne suis pas d'accord avec cette personne et en suggérant des raisons pour lesquelles quelqu'un peut penser comme ça.

_________________
Les conseilleurs ne sont pas les payeurs...!
Ex Vice-Présidente du Club Zero, Co-Fondatrice du CCVE & de l’AHC.

"L'ADAL est ouvert à toutes et à tous, en couple ou pas. L'ADAL c'est un état d'esprit." ©Queen of Leon


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: parler d'homosexualité avec ses enfants
MessagePublié: Mar Mai 09, 2017 6:00 
Rainbow-warrior
Rainbow-warrior
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Sam Oct 30, 2010 10:02
Localisation: saone et loire
Age: 33
Genre:
je pense qu'il ne faut pas leur cacher ... les enfants on une capacité de compréhension qui dépasse se qu'on peut imaginer d'eux ... et l'expliquer permet aussi d'éviter dans beaucoup de cas le rejet


cherche pas a faire compliqué , la franchise simplicité sont les meilleurs moyen pour qu'ils comprennent et qu'ils l'acceptent

_________________
Ramener l'existence de l'univers à Dieu est aussi simpliste que le raisonnement de ces poissons rouges qui se disent: Dieu existe, sinon qui change l'eau du bocal?


Je déteste le mot "homophobie". Ce n'est pas une phobie, vous n'avez pas peur,
vous êtes juste des connards. "
Morgan Freeman


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: parler d'homosexualité avec ses enfants
MessagePublié: Mar Mai 09, 2017 7:16 
Like a Virgin
Like a Virgin
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Sam Mai 06, 2017 15:45
Localisation: d'ici et d'ailleurs
Age: 31
Genre:
Merci Kennedy pour ta réponse! :gentil: C'est si bien résumé! Je trouve super de pouvoir parler comme ça à ta fille, mais quel âge à t-elle?

Zigomio, selon toi c'est mieux de leur parler de mon homosexualité maintenant même si je ne suis pas en couple ou faut-il attendre le jour où j'aurai vraiment quelqu'un? Je ne cherche pas à cacher quoi que ce soit mais le fait de ne rien dire c'est un peu cacher quand même :chaipas:

_________________
"Toutes les grandes personnes ont d'abord été des enfants, mais peu d'entre elles s'en souviennent..."


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: parler d'homosexualité avec ses enfants
MessagePublié: Mar Mai 09, 2017 7:25 
Rainbow-warrior
Rainbow-warrior
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Sam Oct 30, 2010 10:02
Localisation: saone et loire
Age: 33
Genre:
alors ce n'est que mon avis perso d'autre te diront peut être lez contraire mais je pense que tu devrais en parler sans que tu sois forcement en couple , ca leur permettra je pense de ne pas être pris aux dépourvue quand tu leur présentera un jour ta copine
Après c'est aussi a toi de le sentir tu connais tes fils mieux que personne d'autre et tu te connais bien aussi : si moi j'ai une facilité a parler d'homosexualité avec les jeunes c'est peut être pas le cas de tous . Il faut aussi que toi tu sois prête aussi a en parler et aussi a répondre a leurs attente , a leur question qui peuvent parfois être déroutante

_________________
Ramener l'existence de l'univers à Dieu est aussi simpliste que le raisonnement de ces poissons rouges qui se disent: Dieu existe, sinon qui change l'eau du bocal?


Je déteste le mot "homophobie". Ce n'est pas une phobie, vous n'avez pas peur,
vous êtes juste des connards. "
Morgan Freeman


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: parler d'homosexualité avec ses enfants
MessagePublié: Mar Mai 09, 2017 7:52 
Like a Virgin
Like a Virgin
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Sam Mai 06, 2017 15:45
Localisation: d'ici et d'ailleurs
Age: 31
Genre:
Merci pour ton avis, qui me fait réfléchir à la question.
Je n'avais pas pensé au côté "pris au dépourvu", c'est vrai que cela pourrait être important surtout au vu de la réponse du grand à son frère. Je me suis toujours dis que ce serait naturel le moment venu et qu'ils l'accepteraient totalement vu que je leur ai "souvent" parlé d'homosexualité, lorsqu'ils évoquaient le sujet des amoureux-amoureuse. Et que du coup c'était juste normal donc pourquoi parler de moi.
Mais ils sont formatés par la société, déjà à leur âge :roll: Peut-être qu'il faut que je redescende de mon nuage.

_________________
"Toutes les grandes personnes ont d'abord été des enfants, mais peu d'entre elles s'en souviennent..."


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: parler d'homosexualité avec ses enfants
MessagePublié: Mar Mai 09, 2017 8:11 
Rainbow-warrior
Rainbow-warrior
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Sam Oct 30, 2010 10:02
Localisation: saone et loire
Age: 33
Genre:
c'est justement aussi pour ca que tu devrais en parler , ca ne sera pas simple mais au moins ils sauront a quoi s'attendre et toi aussi

_________________
Ramener l'existence de l'univers à Dieu est aussi simpliste que le raisonnement de ces poissons rouges qui se disent: Dieu existe, sinon qui change l'eau du bocal?


Je déteste le mot "homophobie". Ce n'est pas une phobie, vous n'avez pas peur,
vous êtes juste des connards. "
Morgan Freeman


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: parler d'homosexualité avec ses enfants
MessagePublié: Mar Mai 09, 2017 9:48 
Queer-Master
Queer-Master
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Lun Juil 11, 2005 14:23
Localisation: Picardie
Age: 35
Genre:
Skittles a écrit:
Merci Kennedy pour ta réponse! :gentil: C'est si bien résumé! Je trouve super de pouvoir parler comme ça à ta fille, mais quel âge à t-elle?

Zigomio, selon toi c'est mieux de leur parler de mon homosexualité maintenant même si je ne suis pas en couple ou faut-il attendre le jour où j'aurai vraiment quelqu'un? Je ne cherche pas à cacher quoi que ce soit mais le fait de ne rien dire c'est un peu cacher quand même :chaipas:


Elle a 8 ans. Après, je garde les choses assez simples (sauf si elle pose des questions).
Sinon pour la question d'en parler aux enfants ou pas, perso j'ai tendance à garder ma vie privée très privée et je n'ai pas le projet de me retrouver en couple, donc je n'ai pas fait d'annonce particulière (d'autant que je ne suis pas out dans ma famille), mais je "profite" des moments où ma fille évoque le fait qu'elle aimerait bien que je me marie avec un monsieur blablabla pour glisser que même si je me mariais (c'est pas dans mes projets donc autant qu'elle n'espère pas trop :huhu: :ninja: ), elle en "sait rien ça pourrait très bien être une dame hein c'est possible aussi". Ce à quoi elle dit "ah oui c'est vrai".

Après je profite aussi parfois de l'actualité ou des infos people pour pointer un peu (l'air de rien) ce qui touche à l'homosexualité, de la même façon que je peux parfois évoquer un fait divers marquant ou une info importante.

_________________
Les conseilleurs ne sont pas les payeurs...!
Ex Vice-Présidente du Club Zero, Co-Fondatrice du CCVE & de l’AHC.

"L'ADAL est ouvert à toutes et à tous, en couple ou pas. L'ADAL c'est un état d'esprit." ©Queen of Leon


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: parler d'homosexualité avec ses enfants
MessagePublié: Mar Mai 09, 2017 10:32 
Rainbow-warrior
Rainbow-warrior
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Sam Oct 30, 2010 10:02
Localisation: saone et loire
Age: 33
Genre:
moi j'ai toujours eu du mal avec les sous entendu j'ai toujours du mal a savoir si la personne en face que ca soit des enfants ou des adultes a compris ou s'il esquisse juste pour faire plaisir

après quand tu dis que ta vie privé reste ta vie privé je comprends pas la ou tu veux en venir : ta fille ne fait pas partie de ta vie privé? ou alors tu parle de ta vie personnelle ? ( je pinaille mais c'est juste pour pas me tromper dans ta vision des choses ^^ )

_________________
Ramener l'existence de l'univers à Dieu est aussi simpliste que le raisonnement de ces poissons rouges qui se disent: Dieu existe, sinon qui change l'eau du bocal?


Je déteste le mot "homophobie". Ce n'est pas une phobie, vous n'avez pas peur,
vous êtes juste des connards. "
Morgan Freeman


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: parler d'homosexualité avec ses enfants
MessagePublié: Mar Mai 09, 2017 11:06 
Queer-Master
Queer-Master
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Lun Juil 11, 2005 14:23
Localisation: Picardie
Age: 35
Genre:
zigomio a écrit:
moi j'ai toujours eu du mal avec les sous entendu j'ai toujours du mal a savoir si la personne en face que ca soit des enfants ou des adultes a compris ou s'il esquisse juste pour faire plaisir

après quand tu dis que ta vie privé reste ta vie privé je comprends pas la ou tu veux en venir : ta fille ne fait pas partie de ta vie privé? ou alors tu parle de ta vie personnelle ? ( je pinaille mais c'est juste pour pas me tromper dans ta vision des choses ^^ )

Rappeler qu'un couple c'est pas forcément hétéro et que tu pourrais très bien être en couple homo, c'est pas vraiment du sous-entendu. Il n'est pas nécessaire d'entrer dans plein de détails, quand les enfants sentent qu'il n'y a pas de tabou et qu'ils peuvent poser leurs questions, ils reposent leurs questions en demandant plus de précisions au fur et à mesure qu'ils grandissent et qu'ils prennent conscience de davantage de choses. Et puis ma fille, quand une réponse ne la satisfait pas ou ne lui semble pas claire, elle lâche pas l'affaire comme ça. :mrgreen: :ninja: (c'est le revers de la médaille quand on encourage les enfants à développer leur sens critique :huhu: ).

Privé = ce qui n'est pas public, ce qui ne regarde que moi. Libre ensuite à moi de décider qui j'inclus à l'intérieur du cercle des infos privées. En fonction de ce dont il s'agit, ça pourra inclure la famille, des amis, etc. Mes sentiments, relations amoureuses etc., je considère que c'est avant tout mon jardin secret, que je partage si je veux quand je veux. Et oui, depuis le temps que je suis toute seule, le jour où j'aurai une copine je me paierai le luxe égoïste de savourer la situation en gardant ça uniquement pour moi pendant un temps. De la même façon que ma fille a le droit d'avoir son jardin secret et de ne pas vouloir me dire si elle a un-e chéri-e. Quand tu vis avec ton enfant au quotidien, tu n'as déjà plus beaucoup de jardin secret en général, ça peut éventuellement rendre encore plus précieux ce qui relève de l'intime. Après, chaque histoire est différente. Que ma fille soit ouverte à cette possibilité est pour moi amplement suffisant dans la mesure où je ne suis vraiment pas près de me remettre en couple, je ne vois pas l'intérêt d'insister davantage là-dessus. Et quand bien même je rencontrerais quelqu'un, compte tenu de mon histoire passée je voudrais prendre sacrément mon temps avant d'en arriver à envisager une vie ensemble etc., donc là encore, il n'y a aucune raison dans mon cas de précipiter quoi que ce soit, l'essentiel est que le terrain soit préparé avec ma fille consciente de cette possibilité.

_________________
Les conseilleurs ne sont pas les payeurs...!
Ex Vice-Présidente du Club Zero, Co-Fondatrice du CCVE & de l’AHC.

"L'ADAL est ouvert à toutes et à tous, en couple ou pas. L'ADAL c'est un état d'esprit." ©Queen of Leon


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: parler d'homosexualité avec ses enfants
MessagePublié: Mar Mai 09, 2017 11:13 
Rainbow-warrior
Rainbow-warrior
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Sam Oct 30, 2010 10:02
Localisation: saone et loire
Age: 33
Genre:
Kennedy a écrit:
zigomio a écrit:
moi j'ai toujours eu du mal avec les sous entendu j'ai toujours du mal a savoir si la personne en face que ca soit des enfants ou des adultes a compris ou s'il esquisse juste pour faire plaisir

après quand tu dis que ta vie privé reste ta vie privé je comprends pas la ou tu veux en venir : ta fille ne fait pas partie de ta vie privé? ou alors tu parle de ta vie personnelle ? ( je pinaille mais c'est juste pour pas me tromper dans ta vision des choses ^^ )

Rappeler qu'un couple c'est pas forcément hétéro et que tu pourrais très bien être en couple homo, c'est pas vraiment du sous-entendu. Il n'est pas nécessaire d'entrer dans plein de détails, quand les enfants sentent qu'il n'y a pas de tabou et qu'ils peuvent poser leurs questions, ils reposent leurs questions en demandant plus de précisions au fur et à mesure qu'ils grandissent et qu'ils prennent conscience de davantage de choses. Et puis ma fille, quand une réponse ne la satisfait pas ou ne lui semble pas claire, elle lâche pas l'affaire comme ça. :mrgreen: :ninja: (c'est le revers de la médaille quand on encourage les enfants à développer leur sens critique :huhu: ).

Privé = ce qui n'est pas public, ce qui ne regarde que moi. Libre ensuite à moi de décider qui j'inclus à l'intérieur du cercle des infos privées. En fonction de ce dont il s'agit, ça pourra inclure la famille, des amis, etc. Mes sentiments, relations amoureuses etc., je considère que c'est avant tout mon jardin secret, que je partage si je veux quand je veux. De la même façon que ma fille a le droit d'avoir son jardin secret et de ne pas vouloir me dire si elle a un-e chéri-e. Quand tu vis avec ton enfant au quotidien, tu n'as déjà plus beaucoup de jardin secret en général, ça peut éventuellement rendre encore plus précieux ce qui relève de l'intime. Après, chaque histoire est différente. Que ma fille soit ouverte à cette possibilité est pour moi amplement suffisant dans la mesure où je ne suis vraiment pas près de me remettre en couple, je ne vois pas l'intérêt d'insister davantage là-dessus. Et quand bien même je rencontrerais quelqu'un, compte tenu de mon histoire passée je voudrais prendre sacrément mon temps avant d'en arriver à envisager une vie ensemble etc., donc là encore, il n'y a aucune raison dans mon cas de précipiter quoi que ce soit, l'essentiel est que le terrain soit préparé avec ma fille consciente de cette possibilité.



justement si je te pose la question c'est que pour moi ma famille ( proche et moins proche ) fait partie de ma vie privé , même si j'avais compris je voulais être sure a 100% pour éviter de faire une ( énième ) boulette

en tout cas merci de ta précision ^^ et bonne chance a vous deux avec vos enfants :wink: j'ai déjà eu a faire a parler d'homosexualité avec un gamin avec qui je faisais des activité c'est pas toujours facile je peux comprendre ( surtout quand il te pose des questions ALAKON et que tu sais pas comment répondre :mrgreen: )

_________________
Ramener l'existence de l'univers à Dieu est aussi simpliste que le raisonnement de ces poissons rouges qui se disent: Dieu existe, sinon qui change l'eau du bocal?


Je déteste le mot "homophobie". Ce n'est pas une phobie, vous n'avez pas peur,
vous êtes juste des connards. "
Morgan Freeman


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: parler d'homosexualité avec ses enfants
MessagePublié: Mar Mai 09, 2017 11:39 
Like a Virgin
Like a Virgin
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Sam Mai 06, 2017 15:45
Localisation: d'ici et d'ailleurs
Age: 31
Genre:
hahaha effectivement kennedy on a plus trop de jardin secret au quotidien :euh: je comprends tout à fait ton message et je me retrouve dans ce que tu dis.
Pour moi le cercle privé est tout de même un peu plus large et jai besoin de me confier à mon entourage.
Merci Zigomio :content:.
Je vous redonnerai des nouvelles de mes discutions avec eux!

_________________
"Toutes les grandes personnes ont d'abord été des enfants, mais peu d'entre elles s'en souviennent..."


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: parler d'homosexualité avec ses enfants
MessagePublié: Mer Mai 10, 2017 10:24 
Homo ?
Homo ?
Hors-ligne

Inscrit le: Lun Avr 24, 2017 16:01
Age: 22
Genre:
Tu as peur d'en parler a tes enfants?

_________________
Je suis lesbienne et fière de l'être <3


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: parler d'homosexualité avec ses enfants
MessagePublié: Jeu Mai 11, 2017 9:09 
Queer-Master
Queer-Master
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Jeu Août 26, 2010 17:28
Genre:
tails77 a écrit:
Tu as peur d'en parler a tes enfants?

Bin si tu lis bien tout, c'est un peu moins simpliste qu'une "peur" éventuelle. :roll:

_________________
Bonjour, je m'appelle Cactus et je suis moribond.


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: parler d'homosexualité avec ses enfants
MessagePublié: Ven Mai 12, 2017 7:55 
Homolo-Gay
Homolo-Gay
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Sam Fév 21, 2009 18:37
Localisation: Lyon
Age: 28
Kennedy, j'aime tellement ta manière d'être avec ta fille !
Ta solution me semble complètement adaptée à la situation de Skittles en plus : expliquer pourquoi le papa pense comme ça, tout en expliquant que tout le monde ne pense pas comme ça, et que toi et tes enfants ont le droit de ne pas penser comme ça (très important pour le plus jeune : il est petit, ça peut changer, mais il vaudrait quand même mieux qu'il sente que si si, malgré ce que dit son père et son frère, il a le droit !)(et toucher deux mots au père, si tes rapports sont suffisamment bons ?). Et ça laisse la liberté de ne pas parler de soi, si c'est trop tôt, pas approprié ou pas souhaité.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 20 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivant

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Google [Bot] et 1 invité


Tu ne peux pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Tu ne peux pas répondre aux sujets dans ce forum
Tu ne peux pas éditer tes messages dans ce forum
Tu ne peux pas supprimer tes messages dans ce forum

Rechercher pour:
Aller vers:  

Powered by phpBB © 2000-2007 phpBB Group
Traduction réalisée par Maël Soucaze © 2010 phpBB.fr
© 2005-2018 et-alors.net. Reproduction interdite. N° CNIL : 1104460.
Contact forum: modérateurs. Contact administratif: .