Homo, bi, trans, hétéro,


Une autre vision du monde LGBT.
Moins de préjugés, plus d'information.

* Connexion   * Inscription
* FAQ    * Rechercher

Heures au format UTC + 1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 26 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivant
Auteur Message
 Sujet du message: Différence d'intellect au sein du couple
MessagePublié: Mer Juil 16, 2014 14:13 
Homo-gène
Homo-gène
Hors-ligne

Inscrit le: Mar Mai 27, 2014 18:42
Age:
Genre:
...


Dernière édition par Opiacée le Mar Avr 19, 2016 10:15, édité 1 fois au total.

Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Différence d'intellect au sein du couple
MessagePublié: Mer Juil 16, 2014 15:19 
Queer-Master
Queer-Master
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Sam Oct 04, 2008 22:03
Je dirais que de la même façon qu'il faut une attraction physique pour qu'un couple débute, il faut aussi qu'il y ait une attraction, émulation (chacun l'appelle comme il veut) intellectuelle, pour que le couple dure. Au delà de simplement parler d'une "différence d'intellect", peut-être pourrais-tu parler d'un manque de connexion intellectuelle? Parce que tout le monde a sa forme d'intelligence particulière, toutes ne sont pas compatibles, etc. (Mais il va de soi qu'il est dur de construire quelque chose avec quelqu'un dont on n'admire pas le type d'intelligence, et qui ne reconnaît pas le notre, au delà des idées de mieux/moins bien. Si on trouve quelqu'un stupide dès le départ, c'est un peu un très mauvais signe !)

Dans mon cas aussi l'attirance intellectuelle est un gros prérequis pour que je tombe amoureuse, voire même sans aller jusque là, pour la première étape, pour que je fréquente disons intimement la personne, ça m'est très difficile de désirer quelqu'un "juste" sur la base d'un physique, sans la tête et ce qui s'en dégage, sans les conversations enflammées qui ont pu exister avant (ou qui existeront après) et qui jouent donc un rôle déterminant. Ce qui n'est pas très original en fin de compte.

Si tu sens que tu tournes en rond dans cette histoire avec cette fille, je te conseillerais d'arrêter dès le début. Ou alors, de baliser très clairement avec elle ce que tu attends de cette relation et de ce que tu es prête à offrir (mais si elle va "très vite", ce n'est pas forcément le type de relation dont elle a envie ... et ça risque de devenir rapidement compliqué -> retour à la case "attention, danger" :erm: )


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Différence d'intellect au sein du couple
MessagePublié: Mer Juil 16, 2014 16:27 
Homo-gène
Homo-gène
Hors-ligne

Inscrit le: Mar Mai 27, 2014 18:42
Age:
Genre:
...


Dernière édition par Opiacée le Mar Avr 19, 2016 10:16, édité 1 fois au total.

Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Différence d'intellect au sein du couple
MessagePublié: Mer Juil 16, 2014 17:01 
Queer-Master
Queer-Master
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Sam Oct 04, 2008 22:03
Je n'aurais qu'un seul conseil, ne laisse pas trop s'éterniser une situation où tu ni tu ne reconnais, ni tu ne t'épanouis. A la fois pour elle (et ses faux espoirs), mais aussi pour toi. Pour justement rester fidèle toi-même, et ne pas te laisser enfermer dans un truc où tu ne vas pas te reconnaître, et où en plus tu vas finir par te détester pour avoir renoncé à ton identité pour te fondre dans un truc qui n'est vraiment pas toi. D'autant plus si c'est elle qui impose le Scotch Brite alors que tu es une indépendante. Là, tu risquerais de te mettre en couple "par défaut", ou pire, "pour lui faire plaisir", tout en sachant en ton for intérieur que quelque chose coince... Mauvaise idée.

Je vais peut-être être crue, mais ... s'il n'y a qu'une très bonne entente au pieu, mais que pour le reste tu te poses ce genre de questions, aussi tôt dans une relation (je ne sais pas depuis combien de temps vous êtes "ensemble", mais à te lire cela semble récent), cela me semble être un signe que cette relation doive peut-être en rester à ce niveau là (c'est à dire, l'horizontale). :erm:

Vous êtes "officiellement" ensemble ? (D'ailleurs y a-t-il eu officialisation ?) Depuis combien de temps dure votre histoire ?

Après, peut-être qu'il y a des biais psychologiques liés à sa personnalité, à ses complexes, de son côté, je ne sais pas. Question absolument bête : as-tu déjà essayé de discuter avec elle de ton besoin d'émulation, ou ça aussi, c'est tombé à plat ? Après, son mode de vie ou ce qu'elle renvoie comme image/comportement avec ses amis peuvent aussi te donner des indices ...

Première étape donc, tu dois prendre une décision (rester ou partir). C'est ta décision, elle t'appartient, même si au vu de ce que tu écris j'aurais tendance à tirer des conclusions.

Ensuite, il faut réussir à être ferme avec soi-même, et se tenir à sa décision, même si les hormones et le reste nous disent qu'on y retournerait bien ... Si j'ai bien suivi tes interventions sur d'autres topics, c'est une histoire homosexuelle faisant suite à une vie amoureuse principalement hétérosexuelle ces dernières années ? Dans ce cas, cherche la même qualité d'émulation avec une femme que celle que tu chercherais avec un homme. Car le risque, dans ces cas-là (ceux où on retourne sa veste après pas mal de temps dans l'autre camp), c'est effectivement de jouer la "suradaptation" à l'autre, en se disant que de ce côté, il n'y a qu'une seule personne dont on puisse être accro, et que ça doive obligatoirement être elle, alors que non, patience, il y a autant de diversité dans ce monde là des femmes qui en aiment d'autres, que dans celui des messieurs qui aiment les femmes ;) et je pense que tu peux rencontrer quelqu'un qui te corresponde mieux .. à tous les niveaux. Ou tout du moins à plus de niveaux. (Enfin, pour la trouver, c'est une autre paire de manches je te l'accorde, d'ailleurs je suis toujours en train de chercher pour ma part :arrow: ) D'ailleurs pour ça, les relations qui débutent par une prise de connaissance en mode "amie d'amie" fonctionnent, j'ai tendance à penser, mieux que celles qui débutent dans les bars. (Enfin, c'est mon opinion et ma préférence perso, hein)

EDIT : en relisant j'ai fini par comprendre que tu l'avais déjà quittée. Désolée, moi et ma lecture en diagonale... :euh: Bon, je laisse quand même le pavé précédent, juste pour l'intention quoi ..


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Différence d'intellect au sein du couple
MessagePublié: Mer Juil 16, 2014 19:48 
Homo-gène
Homo-gène
Hors-ligne

Inscrit le: Mar Mai 27, 2014 18:42
Age:
Genre:
...


Dernière édition par Opiacée le Mar Avr 19, 2016 10:16, édité 1 fois au total.

Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Différence d'intellect au sein du couple
MessagePublié: Jeu Juil 17, 2014 16:41 
Like a Virgin
Like a Virgin
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Ven Fév 07, 2014 4:40
Localisation: gangsta map
Age: 52
Opiacée a écrit:

Dans un couple, il y a pas mal de choses modulables si on le souhaite vraiment, de compromis possibles, mais comme parmi mes relations précédentes c'était la première fois que j'étais confrontée à ce cas de figure, je me demandais si un fort écart intellectuel était malgré tout possible et sans handicap sur le long terme ?

Est ce que vous avez déjà été confronté à ce type de situation et comment l'avez vu vécu / géré ?

y a aussi le problème du sentiment d'infériorité, de jamais être à la hauteur de la discussion, de pas être assez cultivée qui fait peiner ; même si ce n'est pas forcément très immédiat, ça vient à un moment à s'exprimer je trouve, le déséquilibre, et c'est difficile de convaincre que l'autre est pas un faible d'esprit pour autant, juste pas les mêmes expériences pasque, effectiv'ment, chus aussi carrément une brêle dans beaucoup de domaines, et depuis toujours, zéro progrès. Mais ça revient à chaque fois que t'essaies quand même. Et pis tu finis par parler de c'qui te trémousse le neurone au fond à droite avec quelqu'un d'autre, ou plus du tout.


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Différence d'intellect au sein du couple
MessagePublié: Jeu Juil 17, 2014 17:57 
Homo-gène
Homo-gène
Hors-ligne

Inscrit le: Mar Mai 27, 2014 18:42
Age:
Genre:
...


Dernière édition par Opiacée le Mar Avr 19, 2016 10:16, édité 1 fois au total.

Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Différence d'intellect au sein du couple
MessagePublié: Jeu Juil 17, 2014 20:56 
Homolo-Gay
Homolo-Gay
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Ven Mai 22, 2009 23:16
Localisation: 93, 24, ou alors dans un train !
Age: 32
Genre:
Je suis un peu comme cette fille.
Personnellement, c'est un manque de réactivité : impossibilité à prendre une décision rapidement, à me positionner, à argumenter dans l'instant... et même à suivre une conversation, parfois. Il me faut du temps pour me poser, pour analyser la situation, si l'on peut dire... et quelqu'un d'extrêmement patient en face. Parce qu'une conversation requiert quand même une certaine dynamique, hein !
C'est très marginalisant, ça m'a exclue de bien des groupes. Ce qui peut se comprendre.

_________________
"Alors j'entendis sa voix presque comme s'il se trouvait avec moi dans la pièce : "je n'ai jamais été raisonnable.""


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Différence d'intellect au sein du couple
MessagePublié: Jeu Juil 17, 2014 23:17 
Queer-Master
Queer-Master
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Jeu Jan 12, 2012 22:06
Localisation: Entre Bordeciel et la Terre du Milieu
Age: 23
Genre:
Les écarts "d'intellect" existent bel et bien, il ne faut pas se leurrer. Simplement, comme il a été justement remarqué précédemment, ce n'est pas l'intelligence pure comme on peut le supposer mais plutôt les formes d'intelligences dont il s'agit. Le QI, on le sait, n'est qu'un appareil pour quantifier quelque chose qui finalement, est qualitatif. Quant au mythe du surdoué, on est à mille lieues du gars brillant qui réussit partout. De même pour le gars limité voué à l'échec.

Cette petite démonstration vise en fait à souligner que le problème n'est pas un problème d'intelligence brute mais plutôt de compatibilité. Vous sembliez fonctionner bien différemment, fondamentalement parlant. Dans ce type de situation, c'est à toi de voir. Les solutions qui s'offrent à toi sont assez simples. Tu peux choisir de donner suite en suivant le credo des "contraires qui se complètent" et tâcher de voir comment t'ajuster à elle (et elle s'ajuster à toi, selon les types de problèmes). C'est possible, ça, le système des compensations. Viable ? Pas forcément non plus. A moins d'être aveuglé par des sentiments puissants, si la personnalité en face ne correspond pas à la tienne, franchement, les bases risquent d'être trop minces pour construire quelque chose de solide. Ou alors, tu peux analyser autrement la situation et te dire que finalement, s'il y a un problème de compatibilité flagrant, ce n'est pas la peine de continuer. Bref, c'est à toi de voir.

Je n'ai que dix-neuf ans, donc pas besoin de prendre cette réponse comme une affirmation clamée (stupidement) haut et fort. Il me manque certes l'expérience. Seulement, j'ai vécu des problèmes liés à "l'intelligence" depuis toujours. Désormais (et ça risque de sembler très orgueilleux), je "sélectionne" les personnes de mon entourage en fonction de leur personnalité. Mais j'ai aussi fini par comprendre que l'intelligence s'écrasait pas mal face au caractère. On peut être diablement intelligent et en même temps fichtrement con :ninja:
Une relation n'est jamais facile. Elle apporte son lot de compromis et de frustrations. Mais j'imagine que ça vaut le coup, si tout le monde le tente toujours :mrgreen:

_________________
"Who doesn't drink coffee? I mean, it's just - it's just coffee! You have it with breakfast, or when you're sitting in a cafe pretending to write a novel - it's not a drink! It's a hug!"

The Earth without art is just "eh".


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Différence d'intellect au sein du couple
MessagePublié: Ven Juil 18, 2014 11:48 
Queer-Master
Queer-Master
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Mar Juin 06, 2006 17:23
J'ai connu une personne qui avait remarqué la même chose dans son couple. Cela ne l'a pas empêché de rester en couple, car elle a satisfait ses stimulations / émulations ailleurs dans son cercle amicale et familial. Seule condition, ne pas être un couple fusionnel et renfermé sur lui-même.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Différence d'intellect au sein du couple
MessagePublié: Ven Juil 18, 2014 11:52 
Queer-Master
Queer-Master
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Sam Oct 04, 2008 22:03
Tkf, ça me paraît évident car personne ne va jamais partager 100% de ses passions avec son binôme amoureux ;)

Quoi qu'il en soit ça reste une excellente idée pour éviter les pièges et dangers du couple fusionnel.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Différence d'intellect au sein du couple
MessagePublié: Ven Juil 18, 2014 12:13 
Queer-Master
Queer-Master
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Dim Jan 10, 2010 23:20
Localisation: A l'Ouest de Guildo Horn
Genre:
tkf a écrit:
J'ai connu une personne qui avait remarqué la même chose dans son couple. Cela ne l'a pas empêché de rester en couple, car elle a satisfait ses stimulations / émulations ailleurs dans son cercle amicale et familial. Seule condition, ne pas être un couple fusionnel et renfermé sur lui-même.


Ouais enfin y 'a quand même une grosse différence entre "ne pas être en couple fusionnel renfermé sur lui-même", et se sentir profondement navré de sortir avec quelqu'un qui a la vivacité d'esprit d'un poireaux surgelé.

_________________
Tu sais, la prof/collègue/meilleure amie dont tu es folle et qui est en couple avec son copain depuis 8 ans ? Quand elle t'a souri il y'a six mois en te rendant ton crayon, ou qu'elle a mis un sucre dans ton café ou fini son sms par un smiley : ce n'était pas une déclaration d'amour réciproque interdit. Elle était juste polie. Alors arrête de te faire des films, et va draguer des gouines.

"Avoir l'esprit ouvert ne signifie pas l'avoir béant à toutes les sottises" - Jean Rostand.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Différence d'intellect au sein du couple
MessagePublié: Ven Juil 18, 2014 12:49 
Homolo-Gay
Homolo-Gay
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Jeu Mars 15, 2012 21:27
Age: 28
Genre:
Je vais sans doute répéter ce qui a été dit, mais personnellement je ne pourrais pas. Je trouve que la compatibilité "intellectuelle" est tout aussi importante que l'entente et la compatibilité sexuelle. Je suis quelqu'un qui aime beaucoup débattre, j'aime les dialogues vifs, j'aime parler de ce que j'ai vu, entendu ou lu, j'aime les confrontations d'idées, j'aime prendre position. J'ai des amis qui sont très vite soulés par mon côté intello et qui mettent un terme aux débats, ça m'agace mais je m'en accommode. Mais clairement, je me sens bien avec une personne intéressée et curieuse, qui aura du répondant. Pas de la branlette philosophie tous les soirs sur l'oreiller, mais des conversations de temps en temps. Cela ne veut pas dire qu'elle doit penser comme moi : ma copine et moi avons deux façons de penser et d'appréhender la vie bien différentes, c'est ce qui rend les échanges plus riches, j'imagine.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Différence d'intellect au sein du couple
MessagePublié: Ven Juil 18, 2014 13:05 
Homo-gène
Homo-gène
Hors-ligne

Inscrit le: Mar Mai 27, 2014 18:42
Age:
Genre:
...


Dernière édition par Opiacée le Mar Avr 19, 2016 10:17, édité 1 fois au total.

Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Différence d'intellect au sein du couple
MessagePublié: Ven Juil 18, 2014 13:23 
Queer-Master
Queer-Master
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Mar Juin 06, 2006 17:23
Norma a écrit:
Ouais enfin y 'a quand même une grosse différence entre "ne pas être en couple fusionnel renfermé sur lui-même", et se sentir profondement navré de sortir avec quelqu'un qui a la vivacité d'esprit d'un poireaux surgelé.

A ce niveau-là, je doute qu'un couple dure longtemps. Voir surtout que deux personnes puissent commencer à sortir ensemble dans de telles conditions.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 26 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivant

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Tu ne peux pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Tu ne peux pas répondre aux sujets dans ce forum
Tu ne peux pas éditer tes messages dans ce forum
Tu ne peux pas supprimer tes messages dans ce forum

Rechercher pour:
Aller vers:  

Powered by phpBB © 2000-2007 phpBB Group
Traduction réalisée par Maël Soucaze © 2010 phpBB.fr
© 2005-2018 et-alors.net. Reproduction interdite. N° CNIL : 1104460.
Contact forum: modérateurs. Contact administratif: .