Homo, bi, trans, hétéro,


Une autre vision du monde LGBT.
Moins de préjugés, plus d'information.

* Connexion   * Inscription
* FAQ    * Rechercher

Heures au format UTC + 1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 62 messages ]  Aller à la page Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
Auteur Message
 Sujet du message: Re: Devenir papa.?!
MessagePublié: Dim Nov 13, 2011 22:12 
Queer-Master
Queer-Master
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Dim Juil 24, 2005 17:35
Localisation: Suisse exilé à Vancouver
Age: 34
Genre:
Oh je n'avais pas vu ce sujet. Va falloir que j'y participe dès que j'aurai le temps parce que je me reconnais terriblement dans ton premier post.

Dans les bons jours, je me dis que tout est possible et que d'ici quelques années, j'aurai un enfant. Dans les mauvais jours, je me dis que c'est là que sera le plus grand drame de ma vie... ou en tout cas la plus grande et douloureuse frustration.

Je reviens contribuer bientôt!

_________________
Be safe. Be strong. Be free.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Devenir papa.?!
MessagePublié: Mar Nov 15, 2011 19:25 
Homo-gène
Homo-gène
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Mar Mars 30, 2010 19:38
Genre:
Moi aussi j'avais raté ce sujet.
D'une certaine façon je rentre aussi dans la catégorie jeune mec gay qui veut un enfant. Enfin y'a un espèce de désir qui est là en moi mais dont je ne sais trop que faire ni avec qui ni comment :oops: . Enfin c'est beaucoup trop tôt pour l’envisager comme Olivier mais c'est une question que j'aurai à gérer dans ma vie d'homo (mais autrement qu'en refoulant ma sexualité :ninja: ).

C'est intéressant de lire les réponses de certains sur la pression de bien éduquer son enfant. Je crois que c'est un peu les questions qu'ont beaucoup d'hétéro aussi et même certains parents :euh:. Mais peut-être parce qu'avoir un enfant quand on est un homme gay c'est plus compliqué alors ça laisse le loisir de cogiter plus la dessus. :chaipas:
De ce point de vue, ce qui me freine c'est de constater à quel point les enfants sont un révélateur de mal-être des parents, de leur relation avec leurs propres parents,etc. Si on est pas totalement à l'aise la dessus (et ça demande parfois un gros travail erf: ) alors on pourrit malgré nous l'esprit de nos enfants. D'où pour moi la nécessité d'être largement libéré de ses angoisses avant d'en avoir.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Devenir papa.?!
MessagePublié: Sam Nov 19, 2011 15:34 
Homo ?
Homo ?
Hors-ligne

Inscrit le: Dim Oct 23, 2011 14:11
Age: 32
Genre:
Salut tout le monde :)

Je suis content de voir quelques post qui me font me rendre compte que je ne suis pas seul! :content:
En fait y à aussi une grande partie qui on peur de mal faire, ou alors disent que c'est "dur".
Il n'y à pas que dans les couples homo que c'est dur, certains couple hétéro galèrent aussi.

Je crois que le vrai fond du truc c'est d'être en accord avec soit même bien plus qu'une question juridique ou de mal faire


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Devenir papa.?!
MessagePublié: Sam Nov 19, 2011 15:39 
Indian Khîpe
Indian Khîpe
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Ven Août 22, 2008 21:06
Localisation: California dreaming
Age: 39
Genre:
ellis a écrit:
Salut tout le monde :)

Je suis content de voir quelques post qui me font me rendre compte que je ne suis pas seul! :content:
En fait y à aussi une grande partie qui on peur de mal faire, ou alors disent que c'est "dur".
Il n'y à pas que dans les couples homo que c'est dur, certains couple hétéro galèrent aussi.

Je crois que le vrai fond du truc c'est d'être en accord avec soit même bien plus qu'une question juridique ou de mal faire


Hum... disons que dans les couples homo s'ajoute de manière plus particulière encore le fait qu'en dehors de le vouloir ou de s'en sentir capable il faut encore le pouvoir. Complexité supplémentaire.

_________________
Putain de bordel de sa race maudite ! (copyright Mestic)
N'oublie jamais que tu as une bouche. Jamais. (copyright Norma)

Le chien se dit : l'homme me nourrit, donc il est mon Dieu
Le chat se dit : l'homme me nourrit, donc je suis son Dieu


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Devenir papa.?!
MessagePublié: Sam Nov 19, 2011 16:17 
Homo ?
Homo ?
Hors-ligne

Inscrit le: Dim Oct 23, 2011 14:11
Age: 32
Genre:
humm.. cpafo! :s

J'ai déjà vu des forums ou certaine nana demandais de l'argent en échange truc de fou :blink:
Mais je reste optimiste et me dit que quand on veut on peut..


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Devenir papa.?!
MessagePublié: Dim Nov 20, 2011 22:31 
Homo-gène
Homo-gène
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Lun Fév 23, 2009 10:00
Localisation: Paris 15
pier a écrit:
Moi aussi j'avais raté ce sujet.
D'une certaine façon je rentre aussi dans la catégorie jeune mec gay qui veut un enfant. Enfin y'a un espèce de désir qui est là en moi mais dont je ne sais trop que faire ni avec qui ni comment :oops: . Enfin c'est beaucoup trop tôt pour l’envisager comme Olivier mais c'est une question que j'aurai à gérer dans ma vie d'homo (mais autrement qu'en refoulant ma sexualité :ninja: ).

C'est intéressant de lire les réponses de certains sur la pression de bien éduquer son enfant. Je crois que c'est un peu les questions qu'ont beaucoup d'hétéro aussi et même certains parents :euh:. Mais peut-être parce qu'avoir un enfant quand on est un homme gay c'est plus compliqué alors ça laisse le loisir de cogiter plus la dessus. :chaipas:
De ce point de vue, ce qui me freine c'est de constater à quel point les enfants sont un révélateur de mal-être des parents, de leur relation avec leurs propres parents,etc. Si on est pas totalement à l'aise la dessus (et ça demande parfois un gros travail erf: ) alors on pourrit malgré nous l'esprit de nos enfants. D'où pour moi la nécessité d'être largement libéré de ses angoisses avant d'en avoir.


C'est loin d'être dénué de sens, ce que tu dis. Mais en fait, dans la pratique, je pense qu'il faut laisser s'épanouir son désir d'enfant, le construire, de quelque manière que ce soit, et de dire la vérité à ses enfants. Y compris sur nos angoisses, nos amours, nos bizarreries.

Et au final, avec ce cadre, ce tuteur qui permet de grimper sans peur, on peut avoir des enfants plutôt épanouis en étant passablement jeté.

Ma fille le démontre chaque jour et ceux qui la connaissent ici te le diront.

_________________
"Verchuren est à Dostoïevski ce que le pénis est à Catherine Breillat", Eric Neuhoff


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Devenir papa.?!
MessagePublié: Lun Nov 21, 2011 16:05 
Homo ?
Homo ?
Hors-ligne

Inscrit le: Ven Nov 18, 2011 0:14
Depuis que je suis gay, j'ai toujours su garder en tête qu'avoir un enfant était impossible, donc je ne me suis jamais trop posé la question et j'ai donc pas vraiment d'avis sur le sujet. Pour moi, avoir un enfant biologique est impossible. Enfin, on m'a élevé dans cet esprit là.


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Devenir papa.?!
MessagePublié: Lun Nov 21, 2011 18:20 
Queer-Master
Queer-Master
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Sam Avr 03, 2010 22:30
Localisation: Jura !
Age: 40
Genre:
Gaketin a écrit:
Depuis que je suis gay, j'ai toujours su garder en tête qu'avoir un enfant était impossible, donc je ne me suis jamais trop posé la question et j'ai donc pas vraiment d'avis sur le sujet. Pour moi, avoir un enfant biologique est impossible. Enfin, on m'a élevé dans cet esprit là.



Ado je voulais tellement être parent un jour que j'ai complètement nié ma personnalité et que j'ai essayé d'être hétéro. En le sachant pitain.
Mais j'ai fondé une famille et c'est juste génial. :niais:

_________________
Books are the carriers of civilization. Without books, history is silent, literature dumb, science crippled, thought and speculation at a standstill. I think that there is nothing, not even crime, more opposed to poetry, to philosophy, ay, to life itself than this incessant business.

Henry David Thoreau


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Devenir papa.?!
MessagePublié: Lun Nov 21, 2011 20:01 
Khîpe-pidon
Khîpe-pidon
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Mer Jan 30, 2008 19:10
Localisation: La Nièvre. Si,si, ça existe.
Age: 54
Genre:
Maïzena a écrit:
Gaketin a écrit:
Depuis que je suis gay, j'ai toujours su garder en tête qu'avoir un enfant était impossible, donc je ne me suis jamais trop posé la question et j'ai donc pas vraiment d'avis sur le sujet. Pour moi, avoir un enfant biologique est impossible. Enfin, on m'a élevé dans cet esprit là.



Ado je voulais tellement être parent un jour que j'ai complètement nié ma personnalité et que j'ai essayé d'être hétéro. En le sachant pitain.
Mais j'ai fondé une famille et c'est juste génial. :niais:


Tiens ! Ca me rappelle quelqu'un... :erm: Sauf que moi, je me suis même débrouiller pour pas le savoir ! :mygod:

_________________
Surtout ne lâchez rien !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Devenir papa.?!
MessagePublié: Lun Nov 21, 2011 22:57 
Like a Virgin
Like a Virgin
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Dim Août 22, 2010 16:16
Localisation: IDF
Age: 53
Genre:
Evidemment, j'approuve Maïzena et Zphyr (puisque j'ai deux filles).
Même si longtemps j'ai aussi mis de côté ma sexualité et fondé une famille, s'il y a une chose que je ne regrette absolument pas, ce sont mes enfants.
Bien sûr, il est difficile de dire comment j'aurais procédé si j'avais vécu avec un homme et non une femme. Peut-être qu'alors ç'aurait été mon désir d'enfant que j'aurais mis de côté ? Allez savoir...

_________________
"Tant pis pour moi, le loup n'y était pas" (Barbara, ce matin-là)


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Devenir papa.?!
MessagePublié: Mar Nov 22, 2011 11:09 
Homo sapiens
Homo sapiens
Hors-ligne

Inscrit le: Mar Sep 13, 2011 11:54
Localisation: Centre ouest
Genre:
Moi aussi j'ai fondé une famille, et s'il y a bien une chose que je ne regrette pas, c'est celle-là, c'est vrai c'est génial :niais: . Dire que je voulais des enfants quand j'étais plus jeune, je ne sais pas. Mais en avoir avec celle qui m'avait choisi, oui ça me paraissait une évidence, et comme Drlrleu, j'ai laissé croître ce désir d'enfants. Plus j'y réfléchis et plus je me dis que finalement j'ai dû avoir un parcours assez proche de Zphyr et aussi de Lolo. Au fond de moi je ne voulais pas admettre qui j'étais, et puis j'arrivais très bien à vivre comme ça, sans que cela ne me perturbe. Mais ce que j'avais enfoui très profondément a refait brutalement surface comme un boomerang, maintenant je le sais. Ce que je sais aussi c'est que ma famille est une partie extrêmement importante et heureuse de ma vie. Je dois donc combiner ces deux facettes et accepter totalement qui je suis, un papa gay, finalement comme plusieurs, pour faire en sorte que mes enfants s'épanouissent et vivent pleinement leur vie.

_________________
Nosce te ipsum (en latin aussi c'est bien)
"Un papa gay, c'est beaucoup mieux qu'un papa triste." (Zphyr)


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Devenir papa.?!
MessagePublié: Jeu Nov 24, 2011 23:18 
Distin-Gay
Distin-Gay
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Mer Mars 30, 2011 23:26
Je m'inscrit sur la liste des jeunes qui aimeraient beaucoup avoir un ou... nan en fait l'idéal serait d'en avoir quatre. C'est un moteur vraiment puissant dans ma quête du futur et du "pourquoi la vie ?", il m'est assez inconcevable d'imaginer continuer encore 20, 30 voir 40 ans juste pour ma gueule, je ne serais quoi faire de tout le fric que je pourrais gagner au boulot. Ouais l'envis de continuer à avancer s'estompe vraiment vite si je prends en compte la difficulté élevé de pas pouvoir avoir de gosse en tant que mec gay en couple ou non. Rejeter ma façon d'aimer pour satisfaire se désir d'enfant ? j'y ai pensé, j'y pense encore, c'est pas simple quand on regarde la situation actuelle.

_________________
elta ΔΔachine


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Devenir papa.?!
MessagePublié: Ven Nov 25, 2011 9:33 
Homolo-Gay
Homolo-Gay
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Mar Août 02, 2011 11:11
Localisation: Paris
Age: 29
Genre:
Cyclothymia a écrit:
Rejeter ma façon d'aimer pour satisfaire se désir d'enfant ?


En fait ce n'est pas forcément une obligation, certes le fait de ne pas avoir d'utérus est une sacré difficulté qui en France tourne à l'impossibilité mais il y a d'autres pays qui ne sont pas aussi catégoriques: Afrique du Sud, Angleterre, Argentine, Australie (en majeure partie), Brésil, Canada, États-Unis, Grèce, Iran, Israël, Roumanie, Russie, l'Ukraine, la Belgique, le Danemark, la Hongrie, la Pologne, l'Irlande, l'Inde et les Pays-Bas autorisent la gestation pour autrui à des degrés divers.

Evidemment le retour en France est toujours un peu compliqué, mais bon... De toute façon si vous n'êtes pas prêts à faire quelques entorses au droit (ou à l'absence de droit nous concernant) français, c'est sur que c'est mal barré :wink:

Bref, je ne suis pas un garçon mais je compatis!

_________________
Je suis une princesse! Je suis une princesse!!!

La Grèce antique ça suffit!


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Devenir papa.?!
MessagePublié: Ven Nov 25, 2011 17:06 
Distin-Gay
Distin-Gay
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Mar Avr 10, 2007 13:08
Localisation: Rennes
Age: 55
Genre:
Sur la plage ensoleillée, je ramasse quelques coquillages… :^^: et vous propose une réflexion, la mienne, la votre, de fond…

"Rejeter ma façon d'aimer pour satisfaire se désir d'enfant ?"
Pourquoi "rejeter" ? N'aimes-tu pas qui tu veux aimer, mais surtout quand tu veux… Après si l'autre ne t'aime pas, ça…? Ou, si les autres n'approuvent pas, c'est leur problème !

Je ne suis personnellement pas convaincue qu'on soit "pré-programmé" pour avoir une affectivité définie, déterminée, linéaire, à vie, et coulée définitivement dans le marbre, la vie ma prouvé que beaucoup de choses impensables arrivent, existent, et varies ou pas ! Pour ce qui est de la méthode pour avoir un enfant, ça n'à rien avoir avec l'amour, mais bien la sexualité.
Combien sommes-nous ici ou ailleurs à être réellement des enfants de parents qui se sont aimés véritablement, au moins à l'instant de notre conception ? Je ne le sais pas, je sais néanmoins que c'est un facteur fortement positif à la réussite..., mais pas déterminant !

Première question piège, as-tu "un besoin" ou "un désir" d'enfant: ne faut-il pas, en premier lieu te mettre au clair avec ce que tu veux réellement et ce qui est pensable, possible et ce qui ne l'est pas par toi ou les autres !

"Je voulais tellement être parent un jour que j'ai complètement nié ma personnalité et que j'ai essayé d'être hétéro…"
Je ne pense pas que tu ais "nié" ta personnalité du moins à te lire ?, As-tu déclaré à qui voulait l'entendre ne pas croire en l'existence de celle-ci ? Ou alors as tu refusé d'admettre la réalité de quelque chose dont l'existence ne peut être mise en doute, toi et qui tu es ?
Là, en fait et si je comprends bien, tu as juste, vraisemblablement, essayé d'occulté ta manière d'être, celle qui t'apporte un réel bien-être, pour faire comme… "un hétéro", en résumé: tu as cherché à "jouer un autre rôle", construire une autre "image", pour atteindre un désir, un objectif que tu pensais, sans cela, interdit ?!

"Depuis que je suis gay, j'ai toujours su garder en tête qu'avoir un enfant était impossible"
Contrairement à ce qu'on a tendance à croire le plus souvent beaucoup de choses sont possibles… mais pensables, ça, c'est une autre paire de manches ! Ah chers mythes et croyances…
Or dès lors qu'on est un garçon (non stérile) être père est "possible", être gay ne renvoit pas non plus systématiquement à la stérilité, néanmoins, si la sexualité avec une fille est "impensable" là d'accord ! Mais cela tient alors à ta façon de penser qui t'interdit à toi, uniquement, d'avoir un enfant de cette façon là ! Mais il y en a d'autres…

Il est aussi à noter, qu'existe cependant des personnes, et des femmes entre autres, avec un désir d'enfant mais aucun attachement à cet enfant, parfois l'attachement n'est qu'au géniteur, l'enfant est "un bonus" un accessoire. Et inversement, parfois, aucun désir n'était présent et néanmoins l'attachement est venu lors de la rencontre, plus tard ou jamais…
Si l'on s'y attache "trop fort", on devra aussi s'en détacher avec la même force parfois…
Affection et attachement n'ont rien en commun, être "affecté" par quelqu'un n'implique pas un "attachement", encore moins durable…
Contrairement à ce qu'on croit aussi l'attachement n'est pas l'apanage des filles, (hormis le cordon, qui cependant sera coupé dès la naissance dans les faits, ou bien plus tard dans l'esprit… mais le père et la mère ont un esprit !).
On ne nait pas mère ou père, la société et notre anatomie, notre nature aussi, certes nous y… hum, poussent fortement ou pas du tout ? Mais cela ne fait pas de nous des Docteurs Es Majors de promo en maternité et paternité ! Aucun rôle hormis la grossesse, l'accouchement, allaitement au sein ne sont déterminés par avance. Un garçon peut parfaitement être maternant tout comme une fille paternante… Entre le rôle et les actes… il y a souvent les désirs et la réalité, des capacités et compétences…
On l'a oublié ou on l'occulte, mais c'est cependant une réalité, même si les habitudes persistes longtemps parfois, rien n'est immuable.
Ensuite, comme dans n'importe quel… art…, il y a des gens plus disposés, motivés ou doués que d'autres… Tous imparfaits et tant mieux ! Certains sont pères, mères, dans les faits mais ne le deviendront d'autant plus qu'au travers un apprentissage donné/reçu par l'enfant lui-même et l'existence de la relation à deux face a son parent et l'environnement.

Un enfant n'est pas un objet dont on a besoin ou envie, même si l'on est à l'orgine de la mise en oeuvre, c'est avant tout un être humain venu à notre rencontre, et en devenir de lui même, or comme lors d'un rdv initié sur le web, c'est très virtuel un enfant, durant notre propre enfance, jeunesse, la gestation, on peut parfaitement lui poser le moment venu, un lapin et lui aussi ! Rater la rencontre ?! Il existe aussi des pères omniprésents, et des mères absentes à leur accouchement, je sais ce n'est pas une majorité mais cela existe ! Pour les pères l'absence est plus fréquente, mais ce n'est pas une fatalité ! Combien de mères ont aussi exclus durant des siècles les pères... sans qu'on ne s'en offusque ? Pourtant la priorité n'est-il pas le bien-être de l'enfant ?

Quand la rencontre se fait et dans la majeure partie des cas, on en prend pour… hum 18 à 25 ans effectifs et on peut dire ferme, souvent incompressible, mais en fait en on prend pour perpette !!! Car même parti sur Mars ou en Chine, ayant atteint sa propre retraite, on le porte en soi, souvent même à son corps, esprit défendant, jusqu'à son dernier souffle…

Pour un garçon homo, qui souhaite un enfant, la liste des questions est simple mais souvent incomplète, et pour cause aucune règles, mais pas plus ridicule que celle que devrait parfois se poser tous les autres…
Quelques exemples ? :^^:
- Ais-je l'équipement anatomique nécessaire à la réalisation d'un enfant ?
- Ais-je un équipement fonctionnel (stérilité, impossibilité quelconque empêchant physiologiquement la création ?)
- Ais-je trouvé ou pas celui qui m'accompagnera dans ce projet afin d'agrandir la famille que j'aurais ainsi créée...? Et m'/nous épaulera dans l'accompagnement de l'enfant ?
- Ais-je la détermination et la capacité à avoir plusieurs relations sexuelles avec la future mère de mon enfant (car oui, il ne s'agit pas de penser qu'a semer une graine dans "un utérus chou ou rose !" Mais bien d'incorporer dans son projet enfant, une mère, ce qui ne veut pas dire "une amante, une épouse, une concubine,…un boulet :erm: " mais assurément une fille avec les avantages et les inconvénients, tout comme il sera de même pour le futur enfant !) Cela participe d'un engagement à long terme comme "parents" qui se respectent et s'apprécient, accessoirement partagent du temps, en tant qu'êtres humains distincts mais pas forcément distants !?
- Ais-je la détermination à vivre et tenir mon rôle de parent, et à faire part clairement de mon projet à une personne elle-même déterminée en ce sens, afin que nous formions non pas un couple amoureux, mais un couple de parents unis et responsables dans un but commun, comme il y en a tant chez les hétéros ? Ce qui ne fait pas de moi un étiqueté "hétéro" mais un père !
- Ais-je non pas le désir d'enfant, mais le profond désir, de devenir un père ? Le père de notre enfant, conçu avec une autre personne de sexe non pas "opposé" mais "complémentaire", qui aura si possible le même désir de tenir un rôle parental auprès de lui avec ou sans moi (selon les accords passés)!
Faire le casting d'une mère n'est souvent pas plus difficile que de trouver "la personne chérie, de sa vie". Cela demande de l'honnêteté, de la détermination à la trouver et à faire le chemin jusqu'au bout avec elle et l'enfant comme parents. Ce qui ne veut pas dire vivre avec 24/24h (sauf dans le cas d'une mère qui abandonnerait ses droits ou tant est que tout autre compromis ne soit pas admis).
- Ais-je la détermination à accueillir, protéger, loger, nourrir, accompagner notre enfant jusqu'à son autonomie relative.
- Ais-je aussi la même détermination à faire les choses en conformité avec la loi, dans la mesure où celle-ci bien qu'imparfaite, évolue à son rythme, bien en de ça du rythme de l'humanité…? Et qui sait à m'inscrire dans un projet plus grand, qui aidera à faire aussi évoluer les mentalités…la mienne y compris qui sait ?

"Au fond de moi je ne voulais pas admettre qui j'étais […] Je dois donc combiner ces deux facettes et accepter totalement qui je suis, un papa gay, finalement comme plusieurs…"
Je dirais même comme beaucoup…
Qui étais-tu et qui es-tu devenu ? Je dirais sans te connaitre, le même, comme disait Pindare, deviens l’individu que tu es, et qui tu peux, un peu à chaque instant, et comme chacun de nous, semble t-il ?

En fait on constate souvent que ce n'est pas "qui suis-je" qui pose problème mais "ce que l'on est", vous êtes des garçons, des hommes, des êtres fait d'un masculin et d'un féminin, eux-mêmes fait d'un… etc… Ensuite vous aimez les garçons, et avoir des relations sexuelles avec eux, ne vous défini pas ! Ce n'est pas votre "identité" comme le dit si bien Michel Serre, mais l'une ou l'autre de vos appartenances à un groupe de gens qui aiment, agissent comme vous !
Or dans l'esprit de beaucoup ce qui est bien n'est pas mal, ce qui est blanc n'est pas noir, ce qui jour n'est pas nuit… Et donc un garçon "ne peut pas", voire "ne doit pas", aimer et encore moins etc… Vous connaissez tous le refrain !

Pourtant c'est une réalité, ça existe, ce n'est pas parce qu'on ne le voit pas, qu'on ne le sait pas, qu'on refuse de l'admettre, que cela n'est pas ! Le monde, le virus de la grippe, l'amour, la haine, je ne le vois, ne le vit pas chaque instant, et pourtant, ils sont bien là, c'est !
Cependant "qui vous êtes" c'est vous et personne d'autre. Nous devons chacun et chaque instant acquérir la liberté d'être qui nous sommes, et ce sont ces actes et pensées qui nous définissent…

Les appellations "Gay et Papa" ou selon le timing "Papa et Gay" ne sont pas antagonistes ou antinomiques, des millions de gay sont "père" dans le monde et d'autres pas, inversement des millions de pères sont "gay" et d'autres pas ! (Une étude démographique récente à déterminé qu'en Asie, il manquait 93 millions de femmes ! Vous imaginez-bien qu'ils continuent à s'occuper les longues soirées d'hiver…^^ tout en ne négligeant pas la descendance...)

"Même si longtemps j'ai aussi mis de côté ma sexualité et fondé une famille, s'il y a une chose que je ne regrette absolument pas, ce sont mes enfants."
Est-ce, par exemple, une question de casting ou de loyauté que tu t'es imposé ? Car l'un n'implique pas systématiquement l'autre à la base…?
(Fonder "une famille" veut initialement dire regrouper, établir "des personnes habitant sous le même toit, sur le même territoire, etc…" Cela n'implique en rien telle ou telle "mise de côté"...)…

Au plaisir de vous lire…

_________________
"Nul n'a le droit, en vérité, de vous blâmer, de vous juger. C'est bien la nature qui est seule responsable si vous êtes homo, comme ils disent." C.Aznavour. "Soyons gai, à lez, bien... Moins stéréotypés, plus informés, et alors, ...c'est possible !" .


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Devenir papa.?!
MessagePublié: Ven Déc 16, 2011 13:24 
Homolo-Gay
Homolo-Gay
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Jeu Mai 14, 2009 21:37
Étant une fille je ne rencontre pas votre problème. Mais vous lire m'a rappelé un truc.
Quand j'étais plus petite, genre 11 ans, je me souviens avoir eu une discutions avec ma mère sur la peur de devenir lesbienne. Et si je lui disais que j'avais peur c'était parce que je pensais que ça m'empêcherais d'avoir des enfants. Une fois que j'ai découverts qu'on pouvait être lesbienne et avoir des enfants je n'ai plus jamais étais angoissais. Et au final bah je le suis devenue, lesbienne bi.

Bref tout ça pour dire que je comprends un peu mieux vos difficultés, si jamais j'étais resté à pensé lesbienne = pas de bébé, je ne sais pas si je me serais accepté aussi facilement.

Et j'ai encore le souvenir d'avoir penser il y a peu que je préfèrerais finir ma vie avec un homme. Histoire d'avoir des gosses plus facilement. Donc oui, c'est vrai que ça doit beaucoup jouer dans la facilité à s'accepter ou pas. :ah:

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 62 messages ]  Aller à la page Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Tu ne peux pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Tu ne peux pas répondre aux sujets dans ce forum
Tu ne peux pas éditer tes messages dans ce forum
Tu ne peux pas supprimer tes messages dans ce forum

Rechercher pour:
Aller vers:  

Powered by phpBB © 2000-2007 phpBB Group
Traduction réalisée par Maël Soucaze © 2010 phpBB.fr
© 2005-2018 et-alors.net. Reproduction interdite. N° CNIL : 1104460.
Contact forum: modérateurs. Contact administratif: .