Homo, bi, trans, hétéro,


Une autre vision du monde LGBT.
Moins de préjugés, plus d'information.

* Connexion 
* FAQ    * Rechercher

Heures au format UTC + 1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 18 messages ]  Aller à la page Précédent  1, 2
Auteur Message
 Sujet du message: Re: "La cavalette", ou "elle veut encore déménager"
MessagePublié: Lun Jan 06, 2020 10:44 
Queer-Master
Queer-Master
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Lun Sep 07, 2009 0:34
Age: 38
Genre:
hello!

Si tu laisses la porte ouverte pour Londres, pourquoi ne pas y organiser un petit séjour en famille?
Ainsi les enfants pourraient découvrir la ville et peut-être pourraient mieux se projeter dans un projet de déménagement à venir?

Sur le fond je te comprends totalement, j'aime bien trop ma campagne et serais bien malheureuse de devoir retourner vivre en ville. Même si comme toi j'ai très peu d'amis à proximité.

_________________
D'où venons-nous? Où allons-nous?
J'ignore de le savoir. Mais ce que je n'ignore pas de le savoir c'est que le bonheur est à deux doigts de tes pieds. Tranxen 200

Feignasse en chef du CCTTFPB, Membre du GDM et du GLP (et aussi de LPCLV)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: "La cavalette", ou "elle veut encore déménager"
MessagePublié: Mar Jan 07, 2020 10:43 
Khîpe trotter
Khîpe trotter
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Ven Juil 01, 2005 8:54
Localisation: panam
Genre:
Bonjour,

Après, quand je vois que le choix se porterait sur Londres et ayant vécu le truc puisque ma compagne est partie y vivre 2 ans.. J'ai envie de dire que les choses ne sont pas du tout pareil entre Londres et une grande ville française comme Paris.
A Londres, les gens ne sont pas stressées et restent zen, il y a beaucoup plus de grand parc et de verdure qu'à Paris ce qui ne donne pas cette sensation d'étouffer que tu peux ressentir à Paris..
Franchement, pour être allé plusieurs fois là bas pour y passer quelques jours avec ma compagne, j'ai vraiment revu mon jugement et j'étais pas loin de tout plaquer pour la rejoindre.. alors qu'au départ, c'était un vrai gros non de ma part..

L'idée d'y aller quelques jours pour découvrir la ville me semble une vraie bonne idée..

_________________
Ce qui empêche les gens de vivre ensemble, c'est leur connerie, pas leurs différences...Gavalda dans "ensemble, c'est tout!"


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: "La cavalette", ou "elle veut encore déménager"
MessagePublié: Ven Jan 17, 2020 19:21 
Like a Virgin
Like a Virgin
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Mar Nov 06, 2018 13:49
Localisation: Sud de la France
Age: 46
Genre:
Je vous remercie pour vos encouragements à discuter en ne fermant pas les possibilités : Londres, oui, pourquoi pas ? J’avoue que l’idée de vivre dans une ville hors de prix et froide ne me tente pas personnellement, mais il faut faire des compromis et ma compagne est toujours dans un état limite par rapport à son travail, dont elle se plaint fréquemment.

Quand on s’assoit ensemble le soir, une fois les enfants couchés, pour bavarder un peu, elle me dit vraiment souvent qu’à son travail, elle n’a pas le rôle qu’elle voudrait, que sa chef ne l'estime pas à sa juste valeur, et qu’elle se sent humiliée au boulot parce qu’elle n’a pas la carrière qu’elle souhaite. Sans exagérer, j’entends cela au moins deux fois par semaine. Dès fois, j’ai la patience et les idées nécessaires pour l’écouter. Parce que, comme elle fait du télétravail, elle est très isolée et elle n’a personne avec qui bavarder. Eh oui, les conversations à la machine à café, ça manque !

Mais d’autres fois, comme j’entends ça depuis des années, je ne sais pas quoi faire, je n’ai pas de solution personnelle à part : « change de travail / fais une formation / demande un entretien aux RH / prends un congé sabbatique pendant que moi je bosse ». Parfois je ne peux offrir que mes oreilles, et parfois même, j’ai juste envie d’aller me coucher. Je sais que ce n’est pas sympa, mais je pense qu’elle a sans doute un problème de complexe d’infériorité notamment par rapport à des femmes d’affaires qui dans sa boîte habitent tantôt en Californie, tantôt en Asie. Elles ne se rend pas forcément compte que ces femmes sont des cas très rares (rares par rapport à leurs homologues masculins), et en plus, elles ont une vie de famille très compliquée ou encore sont divorcées.

Mais quand même : grâce à vos conseils, nous avons pu avoir une discussion pendant les fêtes de fin d’année. Ma compagne réalise que les enfants non plus ne veulent pas repartir, surtout l’aînée qui a du mal à s’adapter aux changements quels qu’ils soient. En conséquence, elle m’en veut un peu moins parce qu’elle prend en compte l’ensemble de la famille, mais ça reste difficile pour elle de ne pas envisager maintenant de partir à l’étranger. A mon avis, ce sera peut-être faisable plus tard : dans quatre ans, notre aînée commencera sans doute ses études supérieures, ce sera peut-être le bon moment.

_________________
Dalia


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 18 messages ]  Aller à la page Précédent  1, 2

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Tu ne peux pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Tu ne peux pas répondre aux sujets dans ce forum
Tu ne peux pas éditer tes messages dans ce forum
Tu ne peux pas supprimer tes messages dans ce forum

Rechercher pour:
Aller vers:  

Powered by phpBB © 2000-2007 phpBB Group
Traduction réalisée par Maël Soucaze © 2010 phpBB.fr
© 2005-2020 et-alors.net. Reproduction interdite. N° CNIL : 1104460.
Contact forum: modérateurs. Contact administratif: .