Homo, bi, trans, hétéro,


Une autre vision du monde LGBT.
Moins de préjugés, plus d'information.

* Connexion   * Inscription
* FAQ    * Rechercher

Heures au format UTC + 1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 22 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivant
Auteur Message
 Sujet du message: Aide requise
MessagePublié: Dim Avr 16, 2017 0:52 
Homo ?
Homo ?
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Sam Avr 15, 2017 16:23
Localisation: La où je suis
Bonjour, ou bonsoir selon l'heure où vous lisez ce texte.
Pour commencer je vais simplement poser ma question : Suis-je trans ?
(On m'a conseillé pour m'aider de parle au féminin pour voir ce que je ressens, ce que je vais faire)

L'un des problèmes ici, pour moi c'est mon esprit. Le problème c'est que je pense beaucoup et quand je pense je fais en sorte de ne pas laisser mes émotions rentrer en jeu, pour être objectif.
Je me considère comme assez empathique pour savoir à peu près ce que ressens une personne mais sur moi non.
En plus de cela quand mes émotions se manifeste tels que ma grande timidité ou mon embaressement quand je regarde une série, film ect.. (même pour une simple déclaration) et bien je ne les contrôle pas.
Par rapport à mon embaressement dans mon esprit je sais que c'est stupide mais je ne le contrôle pas.

En bref je ne comprends pas et ne contrôle pas mes émotions

Donc cela précisé, cela fait au moins 1 ans que je me questionne (sûrement aussi avant mais j'ai plutôt une mauvaise mémoire) et ce pour des raisons que moi même ignore. En plus de cela j'ai lu un peu partout que les trans savait leur transsexualité "avec leur tripes" alors que moi j'ai besoin de "preuves" car je suis quelqu'un de logique (même si c'est pas très logique)

Le truc c'est que je suis genre "Je suis ok en homme" (je veux dire par la que ça me fait ni chaud ni froid) et "Ce serait bien si j'étais une femme" (Je m'imagine en mieux) et c'est contradictoire et ça me frustre.

Si on me disait : "Si tu avais une baguette magique qui te permettait de devenir une femme à vie et tout le monde penserait que tu l'es depuis toujours le ferais-tu ?" Ma réponse est évidemment Oui mais ce Oui est beaucoup trop facile à dire.

En plus le fait de vouloir devenir femme me semble être faux, comme ce Oui même si je le pense. Pour quels raisons je ne sais pas. Je veux dire pourquoi tout d'un coup j'ai ce genre de questionnement ? Car j'ai vu des trans et autres dans des séries, manga ect..? (Si c'est la cas je trouve ça assez minable de ma part)
En plus la seule raison pour laquelle je suis sur ce forum aujourd'hui c'est parce que je ne fais rien pendant les vacances et que j'ai mis plus de temps à réfléchir au sujet (minimum 4 fois par semaine j'y pensais mais je n'y accordait pas trop d'attention)

Voilà, je ne sais pas trop quoi dire d'autre (bizarrement j'ai une petite boule au ventre) si ce n'est merci d'avoir accordé un peu de votre temps pour lire et éventuellement et je l'espère me dire ce que vous en pensez.
Si vous avez des questions n'hésitez pas.
Merci

_________________
"Le vent se lève, il faut tenter de vivre"


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Aide requise
MessagePublié: Mar Avr 18, 2017 16:55 
Homo ?
Homo ?
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Sam Avr 15, 2017 16:23
Localisation: La où je suis
Quelqu'un ?

_________________
"Le vent se lève, il faut tenter de vivre"


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Aide requise
MessagePublié: Mar Avr 18, 2017 17:45 
Homo-gène
Homo-gène
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Dim Jan 22, 2017 16:22
Genre:
Bah moi je suis toujours là en pv ancolie

_________________
Bonjour je m'appelle Alia et je suis lesbienne.
En couple


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Aide requise
MessagePublié: Mar Avr 18, 2017 17:52 
Homo ?
Homo ?
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Sam Avr 15, 2017 16:23
Localisation: La où je suis
Je sais mais c'est pour avoir d'autres points de vue

_________________
"Le vent se lève, il faut tenter de vivre"


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Aide requise
MessagePublié: Mar Avr 18, 2017 19:44 
Homo ?
Homo ?
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Sam Avr 15, 2017 20:43
Localisation: Dans un monde de Licorne, ou dans le lit de ma copine
Déjà je pense qu'on ne peut pas savoir à ta place donc je vais pas te dire "Tu es un homme" ou "Tu es une femme".
Mais déjà il faut te demander ce que ça représente pour toi une femme. Et surtout, il faut faire attention à ne pas tomber dans les clichés du style "une fille se maquille". Et te demander aussi qu'est ce qu'être un garçon aussi.

Et ensuite, un conseil assez important je pense, c'est de te dire qu'il n'y a pas que l'homme et la femme. Pas besoin de choisir si tu n'en ressent pas le besoin d'être l'un ou l'autre. Tu peux être les deux, ou aucun. Il faut se détacher de la binarité, je pense que ça te permettra de voir tout ça sous un autre angle.

Bon courage en tout cas, parce que c'est pas facile de se remettre en question sur son genre !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Aide requise
MessagePublié: Mar Avr 18, 2017 20:27 
Homo ?
Homo ?
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Sam Avr 15, 2017 16:23
Localisation: La où je suis
De mon point de vue et c'est contradictoire, les genres homme/femme n'existent pas mais existent.
Je veux dire que si on était des êtres éthérés on pourrait pas dire qui est quoi alors qu'avec un corps si.

Je n'ai pas d'idée précise de ce qui fait une femme ou un homme mais pour moi femme/homme appartiennent chacun à une palette de spécificités tel que le comportement, les interactions, les actions, le physique, les stéréotypes plus ou moins vrais (comme tu le dits le cliché des filles quiq se maquillent mais qui est assez vrai)

On apprend aux enfants à s'approprier la palette (bien sûr la personnalité fais varier mais on reste toujours dans l'idée) qui est assigné à leurs corps.
Mais la croissance est plus compliquée que ça et des événements peuvent faire totalement varier la perception d'une personne et ce parce que justement nous humains avons des interactions avec d'autres personnes et avons ainsi la possibilité de voir leur palettes à eux.

Je pense ne rien apprendre en disant que la transsexualité est lorsque qu'on s'identifie à autre chose qu'au sexe qu'on avait à la naissance.

En ce qui me concerne la palette masculine ne me correspond pas tellement (bien sûr qu'il y a des choses qui me correspondent sinon je me poserais pas de questions) et la palette féminine si.

Si les humains vivait chacun dans leur coin sans interactions le fait d'être un homme où une femme n'aurait aucune importance puisque qu'on ne saurait même pas que sa existe alors qu'ici nous sommes une société où il y a de nombreuses interactions directs ou pas.

Si je suivait ce que je dit je devrais être agenre mais je suis quelqu'un de particulièrement illogique donc je nee suis pas du moins pas totalement.
Ce qui est sûr c'est que je n'apprécie pas mon corps d'homme.

Malgré tout ce que j'ai dit je doute toujours car si sa ce trouve tout ce que j'ai dit je l'ai dit pour me rassurer.

PS: Si dès fois je dis n'importe quoi c'est parce que je ne réfléchis pas avant d'écrire.

_________________
"Le vent se lève, il faut tenter de vivre"


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Aide requise
MessagePublié: Mar Avr 18, 2017 21:43 
Homo sapiens
Homo sapiens
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Mar Nov 15, 2016 23:44
Sans vouloir imposer mes points de vue mais juste d'après diverses observations à force de rencontrer des gens et de pouvoir en discuter : je ne pense pas qu'un/e trans se demande au fond de lui-même s'il est homme ou femme.
Le besoin de changer est au-delà du questionnement subtil sur l'identité de genre - puisque c'est bien souvent ressenti comme un besoin vital -, c'est quelque chose d'instinctif qui ne s'explique pas vraiment.

De même qu'une personne cis ne se demande pas si elle est homme ou femme, un/e trans ressent naturellement le besoin de changer (sauf que comme il y a inadéquation au départ, ça soulève forcément des tas de questions pour la personne et son entourage, en effet, mais ces questions concernent plutôt l'extérieur - les normes - et la difficulté de se situer vis-à-vis de ces normes puisqu'une transition ne se fait pas en un claquement de doigt).

En clair, je pense qu'il n'y a pas vraiment de réponse immédiate, il faut juste vivre. Si tu es trans, le besoin de changer s'imposera de lui-même au fil de tes expériences de vie (car c'est impossible d'aller contre ce besoin quand il est présent. CF les études qui existent à ce sujet : Chiland, Stoller, Mercader, Peretti... )

La recherche de l'identité au sens large se fait tout au long de l'existence et se fait naturellement dans le temps de la vie. Plus douloureusement, certes, quand on est concerné par ce type de problématique.

Il y a un film sur cette thématique : Laurence Anyway de Xavier Dolan (tout le monde ne l'aime pas mais moi j'aime bien).

Enfin, perso je pense vraiment qu'il faut accepter l'inconnue X de la transidentité (le pourquoi) et prendre en compte cette demande sans rentrer dans des définitions complexes et sans fin de ce qu'est un homme et ce qu'est une femme. Pour moi, je pense que ce n'est juste pas le lieu. C'est un peu comme si on faisait lire du Canguilhem à une personne qui a besoin de soins en urgence. (Ce qui, dans un cas comme dans l'autre, n'empêche pas de le faire dans un moment plus adéquat mais cela rentre dans une construction plus globale et plus universelle de soi et au même titre que toute personne, trans ou pas).

_________________
« Avant moi, rien ne fût créé sinon d’éternel. Et moi je dure éternellement. Vous qui entrez, abandonnez toute espérance. »

Dante, La divine comédie, « L’Enfer ».


Dernière édition par Caïn Marchenoir le Mar Avr 18, 2017 22:10, édité 1 fois au total.

Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Aide requise
MessagePublié: Mar Avr 18, 2017 22:01 
Homo ?
Homo ?
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Sam Avr 15, 2017 16:23
Localisation: La où je suis
Merci d'avoir pris de ton temps pour me donner ton point de vue et je vais allez jeter un œil sur le film que tu as cité

_________________
"Le vent se lève, il faut tenter de vivre"


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Aide requise
MessagePublié: Mer Avr 19, 2017 9:38 
Homolo-Gay
Homolo-Gay
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Jeu Mai 14, 2009 21:37
Ancolie bonjour !

Au fur et à mesure des années et des rencontres je me suis rendue compte qu'en réalité nous sommes beaucoup plus nombreux que ce l'on croit à se poser des questions sur son identité de genre !
On voudrait nous faire croire que les choses sont aussi simple que femme/homme/trans mais non, en réalité il y a une myriade de nuances différentes, et cela me parait tout à fait normal que du coup tu te retrouves perdu au milieu de tout ça !

Caïn Marchenoir a écrit:
je ne pense pas qu'un/e trans se demande au fond de lui-même s'il est homme ou femme.
Le besoin de changer est au-delà du questionnement subtil sur l'identité de genre - puisque c'est bien souvent ressenti comme un besoin vital -, c'est quelque chose d'instinctif qui ne s'explique pas vraiment.

De même qu'une personne cis ne se demande pas si elle est homme ou femme, un/e trans ressent naturellement le besoin de changer



Alors je ne suis absolument pas d'accord ! Beaucoup de personne trans passent par un long cheminement de questions, j'en ai même rencontré qui ont du passer par tout un tas d'étape, passant de je pense être "homosexuel" à "non en fait je suis trans".
Et surtout que comme je le disais plus haut il y a beaucoup plus de nuances que ça, j'ai connu plusieurs personne qui se sont cru trans, puis en fait agenre/non-binaire ! De plus j'ai l'impression du coup que tu caricature trop en les cis genre et les trans, il y a toute un tas d'identité de genre entre les deux.

Ancolie a écrit:
De mon point de vue et c'est contradictoire, les genres homme/femme n'existent pas mais existent.
Je veux dire que si on était des êtres éthérés on pourrait pas dire qui est quoi alors qu'avec un corps si.

Je n'ai pas d'idée précise de ce qui fait une femme ou un homme mais pour moi femme/homme appartiennent chacun à une palette de spécificités tel que le comportement, les interactions, les actions, le physique, les stéréotypes plus ou moins vrais (comme tu le dits le cliché des filles quiq se maquillent mais qui est assez vrai)

On apprend aux enfants à s'approprier la palette (bien sûr la personnalité fais varier mais on reste toujours dans l'idée) qui est assigné à leurs corps.


Pour moi tu pointes du doigt le problème sans réussir à l'atteindre. Ces stéréotypes comme tu dis ne sont pas "vrai", ou du moins ils le sont parce que imposé dans notre société. On apprend pas au enfants à "s'approprier" cette palette de couleur, on leur présente une palette constitué de seulement deux couleur : bleu et rose, on leur en assigne une et démerde toi avec ça ! Et on continue en grandissant en faisant croire que si tu ne te reconnais pas dans cette couleur c'est que tu dois être mieux dans l'autre...
Mais non, comme tu dis il y a toute une palette de couleur et oui il serait beau que chacun puisse se l'approprier comme bon lui semble !

Je trouve très saint que tu te pose toutes ces questions, le sujets étant complexe et surtout personne ne nous informant dessus de base, il est très dur de trouver une réponse en un claquement de doigts !

Alors à mon tour de te poser des questions, j'espère qu'elles t'aideront toi même à y voir plus claire.
- Quand tu dis ne pas aimer ton corps, pourquoi ne l'aimes-tu pas ? Est-ce ton corps en entier, certains détails et depuis quand ne l'aime tu pas ? Mais demande toi surtout pourquoi :)
- Comment définis-tu la transexualité et le fait d'être agenre ?
- En quoi te reconnais-tu dans le genre féminin ?

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Aide requise
MessagePublié: Mer Avr 19, 2017 10:22 
Homo sapiens
Homo sapiens
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Mar Nov 15, 2016 23:44
Non, tu n'as pas compris je crois.
Je ne rentre justement pas dans ce débat de l'identité de genre. Quand quelqu'un a besoin de changer il le fait ou le fera de toute façon, c'est tout ce que je voulais dire.
La réflexion sur le genre est séparée de ce besoin ou y est périphérique mais en tout cas ne se recoupe jamais avec son impériosité.
En gros quand tu fais une transition, tu réponds à un besoin intime et bien souvent inexplicable, tu ne fais pas une thèse sur des questions de genre...

Il faut parfois accepter de ne pas tout comprendre. Tout intellectualiser dans un domaine aussi complexe est sûrement une erreur car il y a certainement bien du mystère dans ce besoin et je trouve qu'on peut prendre en compte une souffrance et un besoin sans comprendre sur quoi cela repose.

Quand aux nuances d'identité de genre, ce n'est même pas la question ici, puisque pour pouvoir y penser, il faut avoir capacité d'y penser et donc être un minimum hors de cette impériosité qui pousse à transitionner.

_________________
« Avant moi, rien ne fût créé sinon d’éternel. Et moi je dure éternellement. Vous qui entrez, abandonnez toute espérance. »

Dante, La divine comédie, « L’Enfer ».


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Aide requise
MessagePublié: Mer Avr 19, 2017 11:50 
Homo ?
Homo ?
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Sam Avr 15, 2017 16:23
Localisation: La où je suis
Je n'aime pas la globalité de mon corps (Le fait d'avoir par exemple des poils, mes cheveux, mon pénis (même si sexuellement c'est assez satisfaisant en dehors de ça c'est juste encombrant et chiant) mon visage, ect..) et pourquoi c'est parce que premièrement je le trouve "peu ragoûtant et deuxième raison je ne sais pas.

Pour moi la transexualité c'est juste quand on ne se reconnaît pas dans son sexe de naissance et agenre c'est quand une personne se reconnaît neutre c'est à dire par de genre.

Et en quoi je me reconnais dans le genre féminin je ne sais pas vraiment, comme le dit Caïn y'a une par d'incompréhension et elle est la.

Le problème c'est que j'ai toujours tendance à douter et à chercher une raison qui n'existe sûrement pas. Par rapport à tout ce que j'ai dit je vais inconsciemment me dire que c'est juste du blabla.
Et je doute aussi de moi-même car j'ai du mal à ressentir des émotions, je ne les ressens pas vraiment je les confirmes.
Par exemple par rapport à mon corps je dis : Je n'aime pas mon corps ect.. Mais j'ai pas l'impression de ressentir ce dégoût.
En surface j'affirme tout ce que j'ai dit mais au fond je le ressens pas et ça me gonfle.

_________________
"Le vent se lève, il faut tenter de vivre"


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Aide requise
MessagePublié: Sam Avr 22, 2017 13:04 
Homolo-Gay
Homolo-Gay
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Jeu Mai 14, 2009 21:37
Caïn Marchenoir a écrit:
Non, tu n'as pas compris je crois.
Je ne rentre justement pas dans ce débat de l'identité de genre. Quand quelqu'un a besoin de changer il le fait ou le fera de toute façon, c'est tout ce que je voulais dire.
La réflexion sur le genre est séparée de ce besoin ou y est périphérique mais en tout cas ne se recoupe jamais avec son impériosité.
En gros quand tu fais une transition, tu réponds à un besoin intime et bien souvent inexplicable, tu ne fais pas une thèse sur des questions de genre...

Il faut parfois accepter de ne pas tout comprendre. Tout intellectualiser dans un domaine aussi complexe est sûrement une erreur car il y a certainement bien du mystère dans ce besoin et je trouve qu'on peut prendre en compte une souffrance et un besoin sans comprendre sur quoi cela repose.

Quand aux nuances d'identité de genre, ce n'est même pas la question ici, puisque pour pouvoir y penser, il faut avoir capacité d'y penser et donc être un minimum hors de cette impériosité qui pousse à transitionner.


Je ne suis mais tellement pas d'accord ! Je trouve justement que c'est le gros problème et danger dans les transitions.
Je m'explique. Je suis absolument d'accord avec le fait que le besoin de changer est quelque chose qui ne peu réellement s'expliquer, on ne se sens pas en acore avec son genre assigné, point. On peut toujours essayer d'en trouver les raisons mais ça risque d'être peu concluant (c'est comme répondre à la question "pourquoi je ne suis pas attiré par les personnes de mon sexe opposé").

Par contre ! On ne peut pas entamer un changement sans savoir vers quoi on veut tendre ni pourquoi. Ce serait exactement le même problème que si une personne se disait "je ne suis pas hétéro ? C'est que je sui forcément homo". C'est un raccourci beaucoup trop court et qui peut amener à ne pas être pleinement épanouit dans sa transition je pense. Pour moi la réflection sur le genre est totalement liée. Parce que déjà pour dire "je ne me sens pas homme mais femme donc je vais transitionner", c'est reconnaitre la binarité des genres que l'on nous inculte depuis notre naissance, binarité qui pour moi n'existe qu'au seins de la société et non pas en notre soi intérieur. Mais ça c'est un point de vue personnel et je respecte totalement que des personnes reconnaissent cette binarité ou même du moins ai un besoin de transitionner d'un genre à l'autre.
Mais du fait qu'on nous inculque que de base il n'existe que deux possibilité, je trouve important de se poser et d'y réfléchir : n'y a-t-il que de possibilité de genres ? Si je me sens mal en tant qu'homme ou que femme, est-ce parce que en fait je suis en moi même de l'autre genre où est-ce juste que je ne suis pas à l'aise dans cette case et qu'il me faut réussir à en sortir sans pour autant rentrer dans une autre ? La question se pose aussi du fait que l'on assimile les femmes souvent a : vagin/poitrine et les homme a : pénis/torse plat. Beaucoup de trans ne souhaite pas effectuer la batterie d'opération proposé, parce qu'au final ils n'en ressente pas le besoin pour ce sentir femme/homme ou du moins pour se sentir soi-même ! Mais si l'on en restait à la surface sans se poser la moindre question sur le genre alors une personne mal dans sa peau se sentirait obligé de faire toutes les opérations pour se sentir reconnue en tant que son nouveau genre.

Bref il y a des tas de question qui découlent encore de tout ça, mais c'était juste un aperçu de ce qui pour moi me parait essentiel dans la construction de soi.
Oui le besoin de changement ne peu pas être disséqué et il est important de l'écouter tel quel, mais pour moi il est primordial de se demander vers quoi l'on veut changer pour enfin se sentir soi, et pour cela il faut se poser certaine questions et revoir sa vision des genres. Je ne vois pas en quoi parce qu'on serait concerné on ne pourrait réfléchir sur l'identité de genres, au contraire étant les premiers concerné on en devient les mieux placé ! Et du coup je trouve très réducteur ta manière de voir les choses. J'ai connus comme je le disais plusieurs personnes qui sont passé par différents stades de questionnement et de changements, finalement elles n'ont pas entamé de transition total (l'une souhaiterai juste faire la mammectomie, l'autre aucune transition physique mais a changé son prénom, toute ses personnes ont voulu de base transitionner totalement avant de se poser des questions et de finalement trouver leur identité de ces manières, tu trouves qu'elles ne sont donc pas concernée ? ).


@ Ancolie :
Pour ce qui est de ton corps, pourquoi n'essayes-tu pas de te le réaproprier ? Tu peux commencer par t'épiler, te faire une coupe de cheveux qui te plait (il y a des tas de possibilités pour jouer sur leur aspect, si le problème est la longueur en attendant qu'ils poussent tu peux mettres des rajouts par exemple), ton pénis tu peux essayer de trouver des sous-vêtement qui te permette de le maintenir de manière à ce qu'il te gêne moins peut-être, et ton visage cible ce qui ne te plait pas, je chercherais du base du côté des souciles, c'est souvent un élément clef pour redesciner son visage ! Voilà tout un tas de petites choses que tu peux déjà entreprendre sans avoir peur de "faire le grand saut" vers une transition, c'est déjà un premier pas en attendant de savoir ce que tu veux faire vraiment, un moyen de te sentir mieux dans tas peau sans avoir encore a affronter la peur du changement brutal ou du regard des autres.

Je ne suis pas tout à fait d'accord avec ta définition, transexuel c'est le fait d'entamer une transition d'un genre à l'autre FTM/MTF/MTX/FTX) et agenre le fait effectivement de ne se reconnaitre dans aucun genre, mais il existe des tas de nuances ! Je te mets un lien si tu veux explorer le sujet : https://www.queerparis.com/fr/lexique/

Le piège a éviter quand on se reconnait plus dans un genre que dans l'autre c'est de ne pas tomber dans la caricature du genre, si tu t'identifie plus dans le genre féminin alors laisse toi aller vers celui, ne te met pas de barrières, mais ne te force pas à adopter des codes avec lesquels tu ne serais pas à l'aise, écoute tes ressentis , pas les cadres de la société.

Tu les penses en fait mais ne les ressens pas ? j'ai du mal à saisir, tu développes plus ? :)
Mais ne doute pas de toi ! Ecoutes tes ressentis et tes besoins, si un matin tu as envie de te tépiler, fait le sans réfléchir, si un autre tu veux laisser ta barbe de trois jours, laisse là, etc, etc... écoutes tes besoins et renseigne toi au passage, ça t'aidera sûrement à te sentir mieux dans ta peau et à y voir plus claire !

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Aide requise
MessagePublié: Sam Avr 22, 2017 16:27 
Homo ?
Homo ?
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Sam Avr 15, 2017 16:23
Localisation: La où je suis
Le problème avec moi du moins je trouve c'est ma lucidité.
Je suis très lucide dans le sens où j'analyse constamment et de manière pragmatique ce qui m'entoure et moi même (encore quand je suis mentalement occupé sa n'est pas trop le cas mais quand je fais rien sa y vas).
A cause de ça maintenant je suis constamment neutre, les émotions je ne le ressens qu'en surface, je ne ressens pas les émotions avec intensité. Quand je ressens quelque chose comme la colère où autre je me rend compte qu'au fond de moi je suis juste neutre.
Quand je ressens une émotion telle que la tristesse, il me suffit d'y penser et elle s'arrête, mon visage change subitement d'expression.
Je suis même incapable de m'inquièter (sauf si la situation est critique) quelqu'un et par rapport à ma famille je ne ressens rien du tout, c'est juste neutre.

J'ai déjà essayé d'arrêter ça mais j'y arrive pas.
J'ai pris conscience de ce problème il y a seulement quelques temps.

La seule chose capable de me faire ressentir des choses c'est la musique et éventuellement les mangas

_________________
"Le vent se lève, il faut tenter de vivre"


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Aide requise
MessagePublié: Dim Avr 23, 2017 15:04 
Homo sapiens
Homo sapiens
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Mar Nov 15, 2016 23:44
@Yume Et moi je trouve aussi réducteur et dangereux de penser qu'une réflexion approfondie sur le genre - avec une prise en compte de ses présupposés- doit nécessairement être la condition pour faire une transition.
C'est une absence de prise en compte de la souffrance de certaines personnes qui n'ont, je le répète, pas envie de faire une thèse sur le gender, mais juste de survivre (surtout à ce moment là).
N'oublions pas que c'est un besoin intime et pas un besoin politique donc la binarité ou non-binarité qui sont le souci de quelques groupes LGBT n'ont pas à interférer avec ce besoin intime. Attention à ne pas accessoiriser les individus!

Les nuances d'identité de genre concernent tout le monde, certes, mais quand une personne ressent le besoin de changer, il me semble inutile - et surtout déplacé- de venir la bassiner avec ça.
C'est juste hors-sujet pour moi.

D'ailleurs, si une personne change, qu'est-ce qui l'empêche d'être travaillée aussi par ces questions de genre après?
Pour moi c'est périphérique mais ce sont deux temporalités qui n'ont rien à voir. Il y a le théorique et le pratique, tout comme il y a l'individu et le politique.
Il faut vraiment manquer d'empathie envers la souffrance concrète qui pousse à transitionner pour croire que la réflexion sur le genre - telle qu'on l'enseigne dans certaines universités ou associations - peut se recouper avec le temps de la transition.
Et moi je connais beaucoup de trans qui en ont justement marre qu'on fasse l'amalgame entre les deux.

Je ne dis pas qu'il ne faut pas prendre son temps mais pour une décision aussi importante, ce n'est certainement pas des propos généraux sur le genre qui disent à l'individu quoi faire de son corps, de son identité et de sa vie.

_________________
« Avant moi, rien ne fût créé sinon d’éternel. Et moi je dure éternellement. Vous qui entrez, abandonnez toute espérance. »

Dante, La divine comédie, « L’Enfer ».


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Aide requise
MessagePublié: Mar Avr 25, 2017 12:35 
Queer-Master
Queer-Master
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Dim Jan 10, 2010 23:20
Localisation: A l'Ouest de Guildo Horn
Genre:
Ancolie a écrit:
Le problème avec moi du moins je trouve c'est ma lucidité.
Je suis très lucide dans le sens où j'analyse constamment et de manière pragmatique ce qui m'entoure et moi même (encore quand je suis mentalement occupé sa n'est pas trop le cas mais quand je fais rien sa y vas).
A cause de ça maintenant je suis constamment neutre, les émotions je ne le ressens qu'en surface, je ne ressens pas les émotions avec intensité. Quand je ressens quelque chose comme la colère où autre je me rend compte qu'au fond de moi je suis juste neutre.
Quand je ressens une émotion telle que la tristesse, il me suffit d'y penser et elle s'arrête, mon visage change subitement d'expression.
Je suis même incapable de m'inquièter (sauf si la situation est critique) quelqu'un et par rapport à ma famille je ne ressens rien du tout, c'est juste neutre.

J'ai déjà essayé d'arrêter ça mais j'y arrive pas.
J'ai pris conscience de ce problème il y a seulement quelques temps.

La seule chose capable de me faire ressentir des choses c'est la musique et éventuellement les mangas


Ca ressemble vachement fortement à de la dépression non prise en charge, ce que tu décris là =]

_________________
Tu sais, la prof/collègue/meilleure amie dont tu es folle et qui est en couple avec son copain depuis 8 ans ? Quand elle t'a souri il y'a six mois en te rendant ton crayon, ou qu'elle a mis un sucre dans ton café ou fini son sms par un smiley : ce n'était pas une déclaration d'amour réciproque interdit. Elle était juste polie. Alors arrête de te faire des films, et va draguer des gouines.

"Avoir l'esprit ouvert ne signifie pas l'avoir béant à toutes les sottises" - Jean Rostand.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 22 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivant

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)


Tu ne peux pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Tu ne peux pas répondre aux sujets dans ce forum
Tu ne peux pas éditer tes messages dans ce forum
Tu ne peux pas supprimer tes messages dans ce forum

Rechercher pour:
Aller vers:  

Powered by phpBB © 2000-2007 phpBB Group
Traduction réalisée par Maël Soucaze © 2010 phpBB.fr
© 2005-2018 et-alors.net. Reproduction interdite. N° CNIL : 1104460.
Contact forum: modérateurs. Contact administratif: .