Homo, bi, trans, hétéro,


Une autre vision du monde LGBT.
Moins de préjugés, plus d'information.

* Connexion   * Inscription
* FAQ    * Rechercher

Heures au format UTC + 1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 5 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: Je suis quoi ? Doutes, questionnements, hésitations...
MessagePublié: Mer Nov 18, 2020 17:04 
Qui moi ?
Qui moi ?
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Mar Nov 17, 2020 0:16
Age: 17
Alors alors. Par où commencer ? Je ne sais pas trop comment débuter ce pavé, normal puisque moi-même je ne sais pas trop où j'en suis...
Disons que je suis en plein questionnement. Depuis toujours, on m'a genré-e et considéré-e comme une femme, et j'ai toujours laissé faire sans me poser de questions. Pour moi, c'était normal puisque j'étais né-e dans un "corps féminin" (c'est ce que je pensais enfant, on me pardonne, j'étais jeune et je connaissais rien à la transidentité etc. etc.) mais au fond de moi j'ai toujours eu plus ou moins l'impression que... disons que pour moi c'est un peu "j'aurais aimé être un garçon, mais bon, je suis une femme et je m'y suis faite". Vous voyez ? Déjà enfant je m'identifiais plus aux personnages masculins des livres et dessins animés qu'aux persos féminins, je préférais les jeux dits "de garçon" et n'aimait pas ceux dits "de fille", dans les jeux de rôles j'incarnais le plus souvent un personnage masculin, je me sentais mieux ainsi. Sans pour autant me sentir mal en tant que fille. Après, en grandissant, il y a eu des moments où j'étais bien en fille et où je ne me posais pas de questions, et d'autres moments où j'avais vraiment le sentiment que j'aurais mieux aimé être un garçon. Mais dans ces moments, je repoussais tout ça dans un coin de mon esprit en me disant "au fond, femme ou homme ça change rien hein", ou "non, je suis femme et me sens femme, c'est très bien comme ça" même parfois, comme pour me consoler, je m'énumérais ce que je voyais d'avantageux dans le fait d'être dans un corps féminin ("j'ai moins de risque de perdre mes cheveux" par exemple, ça c'était un des meilleurs avantages que je voyais :lol: )... Bref, je le repoussais plus ou moins inconsciemment, je ne voulais pas y penser. Quand j'ai découvert les termes comme "transgenre", "cisgenre", "agenre" et tout le reste, j'ai regardé ce que tout cela signifiait, ça m'attirait - dans le sens où ça m'intéressait. Machinalement, je m'étais tout de suite dit sans réfléchir "moi je suis cisgenre, donc". Ça ne m'effleurait pas l'esprit que je puisse ne pas l'être (d'ailleurs maintenant en repensant à la fois où je me suis dit ça, je réalise qu'à ce moment une part de moi était mal à l'aise à l'idée de se considérer comme cisgenre. Mais je l'ai ignorée).
Puis il s'est passé un moment sans que je me ré-intéresse trop à ce sujet. Un jour, mon frère a fait son coming-out et nous a annoncé qu'il était transgenre (si jamais vous vous posez la question : non il n'est pas sur le forum), je l'ai accepté évidemment, et de mon côté j'ai continué à me dire que j'étais cisgenre. Le jour où j'ai vraiment commencé à me dire que je n'étais pas forcément cis, je n'arrive plus à m'en souvenir précisément... C'était vers l'hiver dernier en tous cas. J'ai eu une période dans laquelle je savais que je n'étais pas cis, que j'étais "autre chose" sans parvenir à déterminer quoi. J'ai cherché sur Internet les différentes identités de genres, en essayant de trouver ce qui me correspondaient, ce que je me sentais au fond. Et en même temps, je ne pouvais pas m'empêcher de penser "oui mais est-ce que je suis sûre de ne pas être cisgenre ?". Je n'arrêtais pas de douter (aujourd'hui encore, je doute), de me dire que je n'avais pas de dysphorie, que depuis le temps je l'aurais remarqué si je n'étais pas une femme, etc. etc... Et puis, fatigué-e de me poser trop de questions, j'ai décidé d'arrêter de penser à ça. Je me suis dit à moi-même "tu es cisgenre en réalité, mais comme tu sais qu'il y a d'autres choses qui existent, tu veux juste pouvoir te placer en dehors de la norme. Allez, on arrête ça". Et j'ai essayé d'accepter d'être une femme, vraiment. De laisser passer du temps et d'oublier ces idées de genres. J'ai à nouveau enfoui tout ça en me disant que c'était des conneries, que j'étais ado et que c'était pour ça que je me questionnais autant, que j'étais à l'âge où on se cherche une identité, où on se pose des questions...
Mais voilà. Je continue à me questionner, encore et encore, et je réalise qu'essayer d'enterrer ces doutes ne sert à rien. Maintenant c'est clair pour moi : je ne suis pas cisgenre. Je ne me sens pas femme, ou en tous cas, pas complètement. Mais je sais que je ne suis pas transgenre, je ne me sens pas complètement homme, et je n'ai pas de dysphorie du fait de ne pas être considéré-e comme un homme. Je pense que je me situe dans le large spectre de la non-binarité... Demigirl, demiboy, genderfluid, bigenre et tout le reste, je ne sais pas ce que je suis exactement. Je doute beaucoup, je passe mon temps à me demander si je me sens plus homme ou plus femme, si je suis ceci ou cela, et parfois même à me dire "non vraiment, pas cisgenre ? Bon...".
Enfin bref, je suis paumé-e quoi, en plein questionnement. C'est pour ça que j'ai eu envie de m'inscrire sur ce forum, j'ai ressenti le besoin de pouvoir en parler (enfin, l'écrire, plus exactement). J'avoue que je sais pas trop ce que j'attends de vous, les "éaloriens" (c'est ça, le terme ? ^^), personne à part moi ne peut savoir mon genre (heureusement hein !) mais déjà, rien que le fait d'avoir pu écrire tout cela, ça me soulage. Qu'est-ce que vous pensez de tout ça ? Est-ce que vous avez connu une période comme ça, vous aussi ? Où vous doutiez énormément, même de votre propre ressenti ? Est-ce que je suis juste une fille cisgenre un peu folle qui veut pas rentrer dans les normes et qui cherche à se définir "non-binaire" pour faire son intéressante (vous pouvez me dire oui hein, je me vexerai pas, promis !) ?


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Je suis quoi ? Doutes, questionnements, hésitations...
MessagePublié: Jeu Nov 19, 2020 17:20 
Homo-érectus
Homo-érectus
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Jeu Jan 14, 2016 18:43
Age: 34
Genre:
Tu es encore jeune. C'est tout à fait normal que tu te cherches.

As-tu essayé d'en parlé à ton frère? Il a dû également se poser ces questions.

SI quelqu'un peut m'expliquer la signification de demigirl et demiboy. Ça serait cool :)

_________________
Écouter avec les oreilles de la tolérance, regarder avec les yeux de la compassions et parler avec la langage de l'amour.


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Je suis quoi ? Doutes, questionnements, hésitations...
MessagePublié: Jeu Nov 19, 2020 17:38 
QueerAssez PotemKhîpe
QueerAssez PotemKhîpe
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Dim Jan 10, 2010 23:20
Localisation: A l'Ouest de Guildo Horn
Alors, sur le fond de ton questionnement, je pense pas pouvoir moi t'apporter grand choses étant donné que je suis vaguement cis mais surtout "je-m'en foutiste" du genre (ça m'interresse comme identité sociale qui joue dans des mécaniques diverses - dont de domination mais aussi de solidarité ou de transmission, mais je m'en bas les glandes sur l'aspect psychologique individuelle) probablement parce que je dois pas être branchée comme la majorité des personnes qui tiennent à leur genre, je conceptualise mal que ça puisse être une chose importante pour certains (et me répondais pas "c'est parce que t'es cis" parce que non, je discutais d'un truc de santé avec une amie cis qui, par exemple, me disait que pour elle se serait un déchirement, pour raison de santé, de devoir renoncer à un élément de sa féminité parce que c'était fondamental dans sa construction d'elle même. Moi il me paraissait pleinement évident que j'y renoncerais facilement parce que la "féminité" n'est pas DU TOUT une chose importante pour moi, enfin c'est moins important qu'un milliard d'autres trucs quoi).

Bref. Je ne peux pas comprendre ta prise de tête à ce sujet par contre, sur la première partie de ton message, tu parles de fiction et d'identification.

C'est ABSOLUMENT NORMAL quelque soit le genre de s'identifier aux personnages masculins c'est construit comme ça dans 99% des œuvres culturelles.
Le personnage masculin est celui qui porte l'action, le sujet, celui qui regarde. C'est aussi celui qui progresse, se transforme, a prise sur le monde. Le féminin est construit uniquement dans ce qu'elle va apporter au personnage masculin, généralement passif, objet du désir. Quand elle a un destin tragique c'est pas pour être avec sa souffrance en la regarder sous toutes les facettes, c'est pour voir comment la douleur de la perte va provoquer des changements chez le personnage masculin.

Ca ne renseigne rien de ton genre, ça renseigne juste de manies sexistes dans l'écriture et où se place la porte d'entrée d'identification du spectateur.

_________________
Tu sais, la prof/collègue/meilleure amie dont tu es folle et qui est en couple avec son copain depuis 8 ans ? Quand elle t'a souri il y'a six mois en te rendant ton crayon, ou qu'elle a mis un sucre dans ton café ou fini son sms par un smiley : ce n'était pas une déclaration d'amour réciproque interdit. Elle était juste polie. Alors arrête de te faire des films, et va draguer des gouines.

"Avoir l'esprit ouvert ne signifie pas l'avoir béant à toutes les sottises" - Jean Rostand.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Je suis quoi ? Doutes, questionnements, hésitations...
MessagePublié: Dim Nov 22, 2020 23:27 
Qui moi ?
Qui moi ?
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Mar Nov 17, 2020 0:16
Age: 17
Merci pour vos réponses à tou.te.s les deux.

Autre chose que j'ai oublié de dire dans mon message, c'est que dans une bonne partie de mes rêves, je suis un garçon. Je ne sais pas pourquoi, ni si ça fait ça à tout le monde, mais selon les nuits, parfois je suis "la moi habituelle" et parfois "moi mais en version homme". Voilà, c'est peut-être bizarre x)

Laird a écrit:
Tu es encore jeune. C'est tout à fait normal que tu te cherches.

As-tu essayé d'en parlé à ton frère? Il a dû également se poser ces questions.

SI quelqu'un peut m'expliquer la signification de demigirl et demiboy. Ça serait cool :)


J'avoue que je n'ose pas en parler avec mon frère. Je suis proche de lui, pourtant... Mais j'ai du mal à aborder le sujet dans la vraie vie. Sur Internet, c'est plus facile, avec l'anonymat tout ça... Mais IRL j'y arrive pas :/ Avec ce forum c'est la première fois que je l'extériorise, même ma meilleure amie n'est pas au courant.

Demigirl ça signifie se sentir partiellement femme, mais pas non plus complètement lié au genre féminin. Et demiboy, idem mais avec le genre masculin :wink: Je sais pas si c'est clair... mais je sais pas comment l'expliquer mieux x) En gros c'est "à moitié" femme/homme pour ainsi dire.

Norma a écrit:
Alors, sur le fond de ton questionnement, je pense pas pouvoir moi t'apporter grand choses étant donné que je suis vaguement cis mais surtout "je-m'en foutiste" du genre (ça m'interresse comme identité sociale qui joue dans des mécaniques diverses - dont de domination mais aussi de solidarité ou de transmission, mais je m'en bas les glandes sur l'aspect psychologique individuelle) probablement parce que je dois pas être branchée comme la majorité des personnes qui tiennent à leur genre, je conceptualise mal que ça puisse être une chose importante pour certains (et me répondais pas "c'est parce que t'es cis" parce que non, je discutais d'un truc de santé avec une amie cis qui, par exemple, me disait que pour elle se serait un déchirement, pour raison de santé, de devoir renoncer à un élément de sa féminité parce que c'était fondamental dans sa construction d'elle même. Moi il me paraissait pleinement évident que j'y renoncerais facilement parce que la "féminité" n'est pas DU TOUT une chose importante pour moi, enfin c'est moins important qu'un milliard d'autres trucs quoi).

Bref. Je ne peux pas comprendre ta prise de tête à ce sujet par contre, sur la première partie de ton message, tu parles de fiction et d'identification.

C'est ABSOLUMENT NORMAL quelque soit le genre de s'identifier aux personnages masculins c'est construit comme ça dans 99% des œuvres culturelles.
Le personnage masculin est celui qui porte l'action, le sujet, celui qui regarde. C'est aussi celui qui progresse, se transforme, a prise sur le monde. Le féminin est construit uniquement dans ce qu'elle va apporter au personnage masculin, généralement passif, objet du désir. Quand elle a un destin tragique c'est pas pour être avec sa souffrance en la regarder sous toutes les facettes, c'est pour voir comment la douleur de la perte va provoquer des changements chez le personnage masculin.

Ca ne renseigne rien de ton genre, ça renseigne juste de manies sexistes dans l'écriture et où se place la porte d'entrée d'identification du spectateur.


Je peux comprendre ce point de vue, de non-importance du genre, ça doit d'ailleurs être cool de ne pas avoir à se prendre la tête comme je le fais x)

Message reçu par rapport aux personnages masculins. C'est vrai que c'est comme ça dans une grande majorité des œuvres. Donc pour le coup, oui c'est normal, mais dans mon cas c'est surtout que par exemple si je lis un roman dont la protagoniste est une fille (car il y en a tout de même, même si moins ^^), direct j'aurais plus de mal à entrer dans la peau du personnage, alors qu'avec un mec je me sens plus proche de lui. Je sais pas si ça signifie quelque chose ou pas, mais c'est un fait.


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Je suis quoi ? Doutes, questionnements, hésitations...
MessagePublié: Mar Nov 24, 2020 17:19 
Homo-érectus
Homo-érectus
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Jeu Jan 14, 2016 18:43
Age: 34
Genre:
Tu peux essayer de lui demander innocemment. Du style: "Je me suis toujours demandé comment as-tu su que tu était trans" . Si vous êtes proche. Il n'aura pas inconvénient à te répondre.

_________________
Écouter avec les oreilles de la tolérance, regarder avec les yeux de la compassions et parler avec la langage de l'amour.


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 5 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invité(s)


Tu ne peux pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Tu ne peux pas répondre aux sujets dans ce forum
Tu ne peux pas éditer tes messages dans ce forum
Tu ne peux pas supprimer tes messages dans ce forum

Rechercher pour:
Aller vers:  

Powered by phpBB © 2000-2007 phpBB Group
Traduction réalisée par Maël Soucaze © 2010 phpBB.fr
© 2005-2020 et-alors.net. Reproduction interdite. N° CNIL : 1104460.
Contact forum: modérateurs. Contact administratif: .