Homo, bi, trans, hétéro,


Une autre vision du monde LGBT.
Moins de préjugés, plus d'information.

* Connexion   * Inscription
* FAQ    * Rechercher

Heures au format UTC + 1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 6 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: Je ne veux plus de ce genre
MessagePublié: Jeu Août 02, 2018 13:42 
Qui moi ?
Qui moi ?
Hors-ligne

Inscrit le: Jeu Août 02, 2018 12:40
Age:
Bonjour à tous.

C'est la première foi de ma vie que je participe à un forum pour demander des conseils. C'est assez étrange et un peu effrayant.
Je vais commencer par une rapide présentation, je suis une fille, j'ai 22 ans, et depuis longtemps (enfaite depuis aussi longtemps que je m'en souvienne) je n'ai jamais été très à l'aise avec le fait d'être une fille.

J'ai toujours eu des goûts et des jeux qu'on peut considérer comme de garçons, j'avais des pistolets à bille, je grimpais au arbre, je jouais dans la boue, je faisais du karaté (enfin je faisais des gestes genre ninja dans ma tête ça ressemblait à quelques choses, en vrai, j'en suis pas sûre maintenant), je jouais au jeu vidéo avec mes cousins, j'ai jamais aimé le rose et les jeux de filles (double cliché) et patati et patata...
Et je me rappelle même, la sensation que j'ai eu quand ma poitrine à commencer à pousser. Je m'amusais souvent devant le miroir a mettre un bandeau autour de mon front #jesuisrambo et à me regarder torse nu (en faisant les fameux gestes de karaté #jesuisunninja), et je me souviens exactement de ce moment de bug où j'ai réalisé que mon corps n'était plus aussi plat qu'avant. J'essayais d’aplatir mes seins naissant et j'ai ressenti une profonde tristesse, c'était le début de la fin.
Ah... ces fameux seins, c'est principalement ça la raison de ma venue parmi vous.

Petite, je rêvais d'être un garçon, si on été venu avec une baguette magique en me disant "Je peux te transformer en garçon, mais tu ne pourras plus être une fille" j'aurai dit oui immédiatement et sans hésitation. Je me souviens aussi, que je me faisais toujours passer pour un garçon sur les jeux en réseaux (type habbo hotel etc..) #.
Puis les années ont passées, et je me suis "faite à ma condition de femme". J'ai toujours été attiré par les filles mais je me disais que c'était bizarre etc... et je suis sortie avec des garçons. Ellipse temporelle : ça fait presque 5 ans que je suis en couple (et récemment fiancée) avec la plus belle et la plus gentille femme du monde #jesuisamour.

Mais seulement voilà, malgré mon "acceptation" de genre, (je le met entre guillemet parce que c'est comme ci je l'avais accepté par dépit, comme ci je n'avais pas le choix de toute façon) j'ai de plus en plus de mal à vivre avec cette paire de seins.

Je suis androgyne, et je porte toujours des t-shirt très large et courbe le dos pour qu'on remarque le moins possible ma poitrine. (Du coup, forcément, j'ai souvent mal au dos et ma position naturelle maintenant c'est d'être un peu recroquevillée sur moi même). Il arrive qu'on m'appelle Monsieur, sans que ça me dérange particulièrement. Concernant mes organes génitaux, clairement, aucun soucis là dessus, tout va bien dans mon corps. Mais j'ai vraiment de plus en plus de mal à accepter ma poitrine qui est, à mon grand désespoir de taille conséquente (90D). Je met des brassières de sport qui me comprime, mais j'ai l'impression qu'on voit toujours autant, ça me comprime, et bon sang qu'est ce que je su là dedans !

A l'heure actuel, je ne me considère pas comme étant un homme, et je ne compte pas entamer de transition même si certains parcours et transformation me font rêver.
Déjà parce que : C'est trop dur, trop long et trop éprouvant pour ma santé mentale.
Et parce que là première chose que m'a dit ma mère quand je lui ai annoncé que j'aimais les filles c'est "Ça bien sûr je peux l'accepter mais s'il te plaît ne me dis pas que tu veux devenir un garçon car je ne sais pas si je pourrais le supporter". (Elle a fait une dépression quelques semaines après mon annonce). La pression familiale et trop importante mais surtout, je me suis vraiment faite à ma condition de femme. Sauf les seins.

J'ai besoin d'aide à ce propos, c'était très long juste pour ça mais je préférais présenter toute les facettes de l'histoire. Comment puis-je faire pour me faire retirer ces seins ? Je ne veux pas de réduction mammaire, car effectivement j'y aurait probablement le droit et ce serait remboursée mais... je n'en veux plus tout simplement. J'ai horreur d'aller à la piscine, ou d'être en vêtement trop serrant, j'ai horreur de porter des soutiens-gorges. Ça me bouffe la santé (le dos) et vraiment le moral. Et en me renseignant, j'ai vu que l'opération était possible uniquement sous testostérone dans le cadre d'une transition avec avis de psychiatre etc.. Il n'y a donc vraiment aucun moyen pour que je puisse les faire enlever ?

Merci beaucoup de m'avoir lu jusqu'au bout et merci aux personnes qui prendront le temps de me réponse.
#jesuisnonbinaire?


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Je ne veux plus de ce genre
MessagePublié: Jeu Août 02, 2018 16:16 
Timide
Timide
Hors-ligne

Inscrit le: Jeu Août 02, 2018 15:20
Age:
Genre:
Salut ,
en lisant ton post j'ai cru lire ma biographie ;je précise que j'ai 54 ans !lorsque j'étais petite , avant la puberté , je pensais et croyais fermement que j'étais 1 garçon.Je voulais etre militaire au 132e RI et à ce titre m’entraînais au klaus combat (ce qui m'a servi dans le metro pour me defendre ) .Le complet 3 pièces allait arrivé à la puberté , normal.Mais à la puberté il y a eu comme 1 problème .Le cadeau n’était pas celui que j'attendais .Seins, règles , hanches ...catastrophe !! je me retrouvais donc avec 1 cerveau d'homme, des pensées d'homme , dans 1 corps de femme (grande souffrance que j'éprouve toujours à ce jour ).Puis les 1ers émois amoureux ! Evidemment , étant 1 homme (en pensées ) j'etais heterosexuel puisque attiré(e) par les femmes MAIS aux yeux de la société , de mes parents (surtout maman à laquelle je me confiais ) , j’étais homo !Qu'est ce que c'etait que ce truc ? Réponse :"c'est pas grave , ça va passer, c'est l’adolescence, tu te cherches " Ah ben oui , je me suis trouvée ...dans les bras de Cecile D. ,mon 1er amour de jeunesse .Et ...l'extase !!!Au lycée catholique ou il n'y avaient que des profs femmes et des élèves filles , ça a jaser !!!Puis l'age adulte ou mon look tres masculin androgyne s'épanouissait a merveille dans le quartier homo du Marais .Dans les commerces , les vendeurs me disaient "bonjour Mr...Au revoir Mme "(lol) Là ou j'ai rencontré l'amour de ma vie,Sophie , pour 1 voyage merveilleux de 14 ans .Puis la mort de Sophie à cause du cancer .Bien évidemment avant le pacs ou le mariage gai , aucune reconnaissance n’était donnée au "veuf/veuve; conjoint " .Encore heureux d'avoir le statut de colocataire ! DONC je sais ce que tu peux ressentir , cette dualité entre se sentir H et avoir 1 corps de F .C'est extrêmement inconfortable et douloureux MAIS , par pitié ne pas aller se faire charcuter , ou hormoner car ces protocoles sont si nouveaux qu'aucun recul n'est perceptible et bien des catastrophes envisageables ! jouer aux apprentis sorciers n'ai pas souhaitable .Peut etre aller voir 1 psy pour vider son sac à l’hôpital psy il y a des consultations gratuites .Assume toi ! habille toi en homme , comporte toi en homme , pense en homme , aime toi en homme si tu en as le besoin Et si ça dérange les autres qu'ils regardent ailleurs ! Moi je sortais en costume , fumais la pipe et le cigare, crane tondu look Shane O'Connor !Jamais je n'ai eu 1 seule réflexion .PS aime ta femme plus que tout et respecte là .Elle sera ta vie pendant de tres longue années j'espere .N'hesite pas à me contacter si tu en éprouve le besoin


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Je ne veux plus de ce genre
MessagePublié: Jeu Août 02, 2018 17:06 
Queer-Master
Queer-Master
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Dim Jan 10, 2010 23:20
Localisation: A l'Ouest de Guildo Horn
Genre:
Oh lala, Venise,

Tu es pleine de bonnes intentions, mais attention !
Ton discours sur la transidentité n'est pas informé du tout oO
Et franchement stigmatisant.

Que toi tu n'ai pas envie de faire de chir' grand bien t'en fasse, mais en utilisant des termes violents et dégradants comme "charcuter" "jouer aux apprentis sorciers" et en prédisant des "catastrophe", imagine l'effet dévastateur de ce genre de paroles chez une personne trans qui te lirait !

S'il te plait, essaye de faire preuve d'empathie et de mesurer tes propos.

Pour en revenir à la question d'AnatomyofChange, pour la mammec, il me semble que le parcours trans hormoné n'est obligatoire que si tu cherches à être remboursée.
Si tu économises et t'arrange avec un chirurgien esthétique, je crois bien que c'est tout à fait possible.

_________________
Tu sais, la prof/collègue/meilleure amie dont tu es folle et qui est en couple avec son copain depuis 8 ans ? Quand elle t'a souri il y'a six mois en te rendant ton crayon, ou qu'elle a mis un sucre dans ton café ou fini son sms par un smiley : ce n'était pas une déclaration d'amour réciproque interdit. Elle était juste polie. Alors arrête de te faire des films, et va draguer des gouines.

"Avoir l'esprit ouvert ne signifie pas l'avoir béant à toutes les sottises" - Jean Rostand.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Je ne veux plus de ce genre
MessagePublié: Jeu Août 02, 2018 18:34 
Homo sapiens
Homo sapiens
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Dim Déc 04, 2016 15:04
Age: 24
Genre:
Je suis hormoné et je me suis fais opéré (mammec+hysté) et j'ai aucunement l'impression d'avoir été charcuté ... Si avant les opérations étaient mal géré, maintenant les résultats sont sublimes, et parfois presque invisibles !

Bref.

AnatomyofChange : Il y a des chir qui opèrent sans hormones. Tous ne demandent pas de certificat de psychiatre, mais tu auras à payer (au minimum) les dépassements d'honoraires. Le prix est variable, si je dois te donner une fourchette ... Entre 1 000 et 2 500 selon les chir. En général c'est 1 500. Après faut trouver le chir qui est ok et qui te convient.

Ensuite, j'aimerais revenir sur ça :

AnatomyofChange a écrit:
A l'heure actuel, je ne me considère pas comme étant un homme, et je ne compte pas entamer de transition même si certains parcours et transformation me font rêver.
Déjà parce que : C'est trop dur, trop long et trop éprouvant pour ma santé mentale.
Et parce que là première chose que m'a dit ma mère quand je lui ai annoncé que j'aimais les filles c'est "Ça bien sûr je peux l'accepter mais s'il te plaît ne me dis pas que tu veux devenir un garçon car je ne sais pas si je pourrais le supporter". (Elle a fait une dépression quelques semaines après mon annonce). La pression familiale et trop importante mais surtout, je me suis vraiment faite à ma condition de femme. Sauf les seins.


Sache que les parcours trans sont tous différent :^^: On avance chaqu'un à notre vitesse. C'est pas forcément long hein ! J'ai commencé mes hormones 2 semaines après avoir vu mon médecin et j'ai été opéré à moins d'un an de traitement. Si tu ne veux pas faire de transition ya pas de soucis, mais il faut que se soit pour les bonnes raisons et non par manque d'information :souris:

Pour le contexte familial bah c'est un peu comme le CO homo, çà dépend des gens ...

As-tu déjà été voir un psychiatre trans-friendly ? De plus en plus d'entre eux sont ouverts aux NB, et peut-être que ça t'aidera a avoir un remboursement et a trouver un chir compétent.

Fais ce qui te plait du moment que tu te sens bien !

Et je sais pas si tu as déjà vu des photos de mammec sur "grosse poitrine"; souvent ceux qui mettent leur photo en ont des tout petit. Enfin si tu veux un aperçu mp moi, j'avais du E/F ça te donnera une idée. Même si c'est pas exactement ta taille =]

_________________
Un jour j'ai été gentil avec la vie. Elle m'a crachée dessus. Depuis, je rentre dans le tas. Et ça va mieux.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Je ne veux plus de ce genre
MessagePublié: Ven Août 03, 2018 7:21 
Qui moi ?
Qui moi ?
Hors-ligne

Inscrit le: Jeu Août 02, 2018 12:40
Age:
Venise,
Merci pour ton message. Après à la différence, j'ai toujours su que j'étais une fille c'est juste que je rêvais d'être un garçon. Et quand j'ai grandi, je ne m'attendais pas à voir un pénis débarqué mais l'arrivé de ma poitrine marquait vraiment le début de la féminité et j'en avais clairement pas envie. Moi je voulais continuer à jouer au ninja torse nu avec mon bandeau sur la tête. Je suis désolée pour l'amour de ta vie, et je suis contente que vous ayez partagé ce merveilleux voyage. Ne t'en fais pas pour moi, j'aime ma femme plus que tout et je compte bien faire ma vie avec elle ! Concernant la chirurgie, je pense qu'il ne faut pas être fermée comme ça, si ça peut aider qui que ce soit à se sentir mieux et être en accord avec son corps et son identité, alors c'est génial.
(D'ailleurs, concernant ma chérie, je me sens vraiment chanceuse, car concernant toutes mes questions d'identités etc, elle me soutient vraiment quoi qu'il arrive. Et c'est assez agréable d'avoir quelqu'un sur qui compter peut importe ce qu'il se passe mentalement et physiquement.)

Norma, Kaghan
Oh j'avoue que vous me redonnez espoir. Je n'y connais tellement rien, je pensais que la mammectomie n'était pas remboursée même pour un parcours trans ?
Enfaite j'avais lu que sans transition, les chirurgiens refusaient d'opérer car c'était considérer comme de la mutilation.
Où est-ce que je peux trouver un psychiatre trans-friendly ? Il y a un site qui les répertorie ou.. c'est genre ils faut tous les appeler et demander ? Aha

Et maintenant que tu le dis, c'est vrai qu'effectivement je n'ai jamais vu de photos de mammec sur grosse poitrine. Les résultats change beaucoup ? J'imagine que l'opération est plus difficile pour le chirurgien non ?

Merci énormément pour vos réponses !


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Je ne veux plus de ce genre
MessagePublié: Sam Août 04, 2018 13:46 
Homo sapiens
Homo sapiens
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Dim Déc 04, 2016 15:04
Age: 24
Genre:
Il y a des listes de médecins trans-friendly. Normalement c'est trouvable sur Internet.

_________________
Un jour j'ai été gentil avec la vie. Elle m'a crachée dessus. Depuis, je rentre dans le tas. Et ça va mieux.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 6 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Tu ne peux pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Tu ne peux pas répondre aux sujets dans ce forum
Tu ne peux pas éditer tes messages dans ce forum
Tu ne peux pas supprimer tes messages dans ce forum

Rechercher pour:
Aller vers:  
cron

Powered by phpBB © 2000-2007 phpBB Group
Traduction réalisée par Maël Soucaze © 2010 phpBB.fr
© 2005-2018 et-alors.net. Reproduction interdite. N° CNIL : 1104460.
Contact forum: modérateurs. Contact administratif: .