Homo, bi, trans, hétéro,


Une autre vision du monde LGBT.
Moins de préjugés, plus d'information.

* Connexion 
* FAQ    * Rechercher

Heures au format UTC + 1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 372 messages ]  Aller à la page Précédent  1 ... 20, 21, 22, 23, 24, 25  Suivant
Auteur Message
 Sujet du message: Re: Le Bilan des Coming Out
MessagePublié: Mer Mai 27, 2015 18:27 
Homo ?
Homo ?
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Lun Mai 04, 2015 0:19
Genre:
Alors! En fait du coté de mes amis j'ai jamais fais de CO. Faut dire que ça aurait été superflu, apparement je suis un peu la plus lesbienne du lycée : ça se voit et ça se sait, je me suis faite aborder que par des filles depuis que j'y suis, et ça me va très bien! :) Donc de ce coté là j'ai vraiment jamais eu de problème avec mes amis et au lycée en général (En même temps toute ma bande d'amis c'est presque une communauté LGBT :huhu: ).
Ma sœur par contre ne s'y attendait pas du tout, elle était hyper surprise et hyper contente à la fois! :D
Là où ça se complique c'est mes parents forcément... En fait je ne leur ai jamais vraiment dis, j'ai sous entendu l'hypothèse à ma mère et elle m'a clairement dit que ça passerait pas. Et mon père, je crois ne jamais l'avoir entendu prononcer les mots "gay", "lesbienne", "homosexuel", non lui c'est "PD", "gouine", "tafiole" enfin vous voyez le tableau...
Mais globalement je suis très heureuse de l'avoir dis à ma sœur, et tout simplement comblée par tout mon entourage qui le sait donc ultra positif si on compte pas mes parents, ce que je m'efforce de ne pas faire! ^^

Bilan: 231 positifs contre 16 négatifs


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Le Bilan des Coming Out
MessagePublié: Mar Juil 07, 2015 9:42 
Homo-gène
Homo-gène
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Mer Déc 17, 2014 22:03
Localisation: Neverland
Age: 19
Genre:
Mon dieu, je suis trop excitée de pouvoir poster un message ici :^^:

Bon c'est pas fini, maintenant que j'ai fait ma mère je vais attaquer mon père :souris:
Je suis partie cette semaine en vacances avec ma mère, ma cousine (bi) et ma petite sœur. Elles savaient toutes les trois que j'étais en couple avec quelqu'un dès le première jour, et j'avais tout raconté à ma cousine le soir. Bref au cours de la semaine il y avait quelques sous-entendus avec ma mère mais finalement, le soir de départ, je lui ai confirmé. Elle était dans la piscine avec juste ma cousine, il devait être 21h et j'étais assise sur le bord de ladite piscine. Elle m'a demandée ce que je comptais faire cette semaine et je lui ai dit voir mes potes et rimke (ma copine). Elle m'a répondue "c'est gai tout ça" ce à quoi je lui ai rétorquée "oui effectivement c'est très gay". S'ensuivit ensuite un gros fou rire avec ma cousine, que ma mère ne comprenais absolument pas et après quelques explications maladroites elle m'a demandée "c'est un coming out ou quoi?" à moitié pour rire, à moitié sérieuse et c'est la que je lui ai dit :souris:
Ca réaction était des "ah bon... d'accord" "si tu es heureuse comme ça" "mais tu es jeune de toute façon" "il faut juste un peu me laisser le temps que je m'habitue" et sinon elle m'a juste aussi dit qu'elle avait peur que je me fasse "embêter" pour ça car à son époque en cours ça se passait comme ça mais comme toute l'école est au courant et que je n'ai jamais eu aucun soucis j'ai pu la rassurer :souris:

Après quand on en parle il y a parfois des petits malaises et même si elle a très bien réagi, je suis un petit peu déçue... Elle qui disait que il n'y avait aucun problème à ma sœur et moi, qu'on fêterais ça toussa toussa bah je sais pas j'ai l'impression que ça l'embête elle quand même un peu que ça fille soit homo... Quand je pense qu'avant on arrivait à parler de sexualité sans aucun problème ou sans aucune gène alors que la ça rend l'atmosphère assez lourde :/ Mais bon je vais pas me plaindre non plus !

Bilan: 232 positifs contre 16 négatifs

_________________
If god hates homosexuals, why are we so cute ?
À ne jamais oublier:
LA VIE EST BELLEEUUUUUUH PUTAIIIN

What did you do today to change the world?


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le Bilan des Coming Out
MessagePublié: Mar Juil 07, 2015 9:58 
Queer-Master
Queer-Master
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Jeu Jan 12, 2012 22:06
Localisation: Entre Bordeciel et la Terre du Milieu
Age: 24
Genre:
Tiens, j'ai jamais posté par ici, en fait. Bon. Ben lançons-nous.

C'est officiel pour quasiment toute la famille dont les plus proches et ce fut largement positif, même s'il y eut un temps d'adaptation plus ou moins agréable à passer du côté des parents. Sinon, globalement, l'idée c'est : "Bwaf, du moment que tu es épanouie dans ta vie...et que tu nous fais quand même des petits-enfants un jour ou l'autre." Bon, sur ce dernier point, il y a encore quelques désaccords mais c'est une autre histoire. :mrgreen:

Curieusement, le côté le plus "conservateur" de la famille est celui qui sait (plus officieusement qu'autre chose) et accepte. Côté paternel, rien n'est encore dit et ça sera nettement moins sympathique (mais comme vous le savez peut-être déjà, ça ne changera pas grand-chose à mes relations avec eux de base...).

Après, je dois avouer que ce qui a vachement précipité les choses, c'est que tout le monde sur cette planète ou presque pense dur comme fer que je suis en couple avec ma meilleure amie/que c'est pour la vie/qu'on se mariera et qu'on aura des enfants/qu'on chante sous la pluie, etc. Bon. On va dire que depuis qu'il y a eu tous ces films, mine de rien, mon CO passe crème. :lol:
(Merci la loutre-qui-se-reconnaîtra)

J'ai quand même eu une très, très grosse déconfiture auprès d'une cousine (que la famille a perdu de vue depuis pas mal de temps). On était vraiment proches étant gamines, puis elle a viré extrémisme religieux. La dernière fois que j'ai pris contact avec elle, le CO est venu un peu de nulle part et j'ai été sévèrement insultée, voire menacée, car elle m'a fait subtilement comprendre que son copain/mari m'égorgerait dans les formes s'il me voyait débarquer. Bon. Alors ça rentrera dans le négatif, ça, car c'était un CO qui me tenait à coeur, à l'origine.

Côté amis, pas de problèmes. Je m'assume maintenant totalement.

Bilan : 233 positifs contre 17 négatifs

_________________
"Who doesn't drink coffee? I mean, it's just - it's just coffee! You have it with breakfast, or when you're sitting in a cafe pretending to write a novel - it's not a drink! It's a hug!"

The Earth without art is just "eh".


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Le Bilan des Coming Out
MessagePublié: Mer Juil 15, 2015 1:15 
Homo-gène
Homo-gène
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Mer Déc 17, 2014 22:03
Localisation: Neverland
Age: 19
Genre:
Et voila, mon père c'est fait! Ce qui veut dire que... Je suis définitivement out au monde entier! Mandieu ça fait du bien :huhu:

Bon rien de spécial, il étais dans son bureau et j'ai été le voir et voila pouf je lui ai dit ("papa" "oui ma chérie" "j'aimerais te dire quelque chose..." "je t'écoute" "je suis avec quelqu'un" "ah mais ramène le une fois à la maison que je lui donne une leçon et après c'est direction le couvent jusqu'à tes 35 ans" "ah mais je croyais qu'on ne frappais pas les filles" "tu es sérieuse" "oui" "c'est pas une blague que tu me fais?" "nonon je suis totalement sérieuse") et voila il était content pour moi si j'étais heureuse comme ça bref rien de spectaculaire mais voila la petite histoire juste pour le plaisir de pouvoir rajouter un bilan positif à la liste :^^:

Bilan : 234 positifs contre 17 négatifs

_________________
If god hates homosexuals, why are we so cute ?
À ne jamais oublier:
LA VIE EST BELLEEUUUUUUH PUTAIIIN

What did you do today to change the world?


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le Bilan des Coming Out
MessagePublié: Dim Août 09, 2015 21:16 
Homo-gène
Homo-gène
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Mar Avr 01, 2014 17:00
Age: 20
Genre:
Hello
Mes coming-out ne sont pas encore tous fais. On va dire que les plus important : ça y est :souris:

Mes parents, c'était il y a plusieurs années.. Ma mère m'a dis que le plus important c'est que je sois heureuse. Mon père n'a rien dis, il m'a souris. Et aujourd'hui parle de nanas avec moi. Il y a quelques jours, j'ai demandé à ma mère qu'est ce qu'elle avait ressentis ce soir là, le soir où je lui ai dis que j'étais tombée amoureuse d'une fille et que je pensais que je préférais les filles.

Elle m'a répondu que ce soir là, elle avait pleuré. Elle avait passé la nuit devant l'ordinateur à surfer sur des forum, des sites internet... etc
Elle pleurait parce qu'elle avait peur que je ne trouve jamais l'amour (encore aujourd'hui, elle a peur, même si je lui ai expliqué que les homos ne sont pas si peu que ça). Ma mère est très ouverte et avait/a beaucoup d'amis gays qu'elle m'a présenté par la suite :^^:

Mes 2 très bonnes amies... C'était le soir, dans un lit, après une soirée. Elles parlaient de mecs, quand elles ont vu que j'étais dans la lune, elles m'ont demandé et je leurs ai dis sur le tas.

Une autre amie, c'était on va dire Sarah dans le tram Lundi. J'ai bien ris, et me suis rendu compte à quel point le milieu LGBT c'était une grande famille.
Nous étions donc dans le tram. Sarah me parle d'un mec qu'elle aime bien, et avec qui elle aimerait bien sortir.
Petit à petit elle en vient à moi et me demande :
- Et toi niveau mecs, ça avance ? (je suis androgyne, c'est limite si sur mon front y'a pas écris "lesbienne" en gros :mrgreen: )
Je la regarde, me retourne et lève les yeux au ciel. Et je remarque en même temps deux lesbiennes, d'a peut près 20 ans (en couple- elles se tenaient la main, et je vais faire confiance à mon gaydard hihi) en train de me regarder en riant. Je me retourne vers S. et lui répond :
- Je m'intéresse pas au mecs, mais au filles, Sarah.
Elle a tiré une de ces tronches :content: bouche bée la nana. Et elle m'a regardé, m'a fais un sourire.
Je me retourne vers les deux filles, qui descendaient à cet arret, celle de mon coté m'a fais un clin d'oeil :^^: Un clin d'oeil qui m'a fait tellement de bien.
Et je me rends compte que j'ai du parler un peu fort dans le tram haha

Bilan : 237 positifs contre 17 négatifs

_________________
Vous vous souvenez, quand on était petits,
on nous disais que les filles naissaient dans les fleurs, et les garçons dans les choux.
Et ba, møi je crois que j'suis née dans un chou-fleur.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le Bilan des Coming Out
MessagePublié: Mar Oct 06, 2015 15:55 
Homo ?
Homo ?
Hors-ligne

Inscrit le: Dim Sep 27, 2015 17:52
Félicitation à ceux qui ont fait leurs coming out :)

Moi je l'ai fait à deux amis seulement ... Sachant que je ne suis même pas sûre de ma sexualité

A un, je lui a envoyé des messages qui l'a mit sur la piste et je lui ai dit que je lui dirai tout ça demain en face à face
Arrives le lendemain, le moment tant attendu : le 30 / 08 / 15 à la plage
Bah, j'ai pas réussi à lui dire " les femmes m'attirent " du coup je lui ai dit : cherches pas, je sais que t'as compris et fort heureusement pour moi c'était le cas !

A l'autre je lui ai fait le même jour mais cette fois par message ( je suis déçue de lui avoir dit par message au passage )
Et voilà !

Les parents, ça attendra ( être sûre de ce que je suis )
Mes autres amis, ça attendra
Le lycée : il attendra !

Peacee :)


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Le Bilan des Coming Out
MessagePublié: Mar Oct 20, 2015 18:54 
Like a Virgin
Like a Virgin
Hors-ligne

Inscrit le: Ven Oct 03, 2014 18:02
Genre:
A mon tour :)

Mon CO n'est pas total, mais assez universel!

Il a commencé en 1ère avec ma meilleure amie, il faut dire que j'ai tourné autour du pot: je parlais par message avec elle, j'essayais de faire en sortequ'elle devine d'elle même, donc jai donné des pistes, j'ai fini par dire: un peu comme Cxx, une pote à elle. Et elle s'en moquait royalement, on a parlé d'autre chose
Plus d'un an plus tard, j'ai fait mon deuxième CO, nickel aussi, elle se sentait stupide de pas avoir deviné.
Puis d'autres amies pendant une soirée. Des amis avaient deviné par ailleurs, alors qu'on avait tous bu, une amie a commencé à me faire des éloges, et là un pote a dit: manque plus qu'il soit hétéro et il serait parfait.
Puis... mes parents. Je ne suis pas tombé de haut puisque je savais à quoi m'attendre. Des mots affreux, des pleurs de ma mère, un silence de mon père et une froideur arctique pendant des semaines. Je me rappelle de certains "c'est une dérive" "c'est pas naturel" "on a déjà assez de problèmes" "tu ne peux pas faire un effort?" "qui t'a mis cette idée dans la tête?" et des visages déformés par la colère... On n'en n'a jamais reparlé. C'était le 25 avril, je m'en rappelerai toujours. Jen ai profité pour faire mon CO à une de mes soeurs. L'autre ne le sait toujours pas.
Pendant l'été, les CO ont continué mais assez lâchement. Par SMS. Tous nickels, même d'un pote homophobe en apparence, nickel.

L'arrivée en prépa. Premier jour, j'ai senti une ambiance moyennement gay-friendly. Puis en deux-trois semaines j'avais fait mon CO à 4 personnes. Désormais la moitié de la classe est au courant, plus des amis d'autres classes, des COs parfaits. Il faut préciser qu'on a fait une soirée avec moitié gay/bi moitié hétéro sans s'en rendre compte: il y a plein de gens gays c'est marrant, du coup on se cache pas trop...! Donc super, je me sens vraiment à l'aise malgré mes craintes le premier jour!

Je ne rajoute rien au compteur, puisqu'il n'est pas encore total, mais ça ne saurait attendre :)


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Le Bilan des Coming Out
MessagePublié: Mar Nov 24, 2015 6:57 
Qui moi ?
Qui moi ?
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Lun Nov 23, 2015 18:44
Localisation: Dans le monde des Bisousnours
Age: 18
Genre:
Moi, je me suis rendu compte que je suis lesbienne asser tôt, à 12, sachant que j'en ai 14...

Mon première CO, bah je l'ai fait à un garçon... qui était amoureux de moi
Il m'a plus jamais reparlé.

Mais mon deuxième CO, je l'ai fait à une nouvelle amie, je me suis dis que de toute façon, c'est une amitié récente, ça me brisera pas trop le coeur si elle m'accepte pas comme je suis. En fait elle avais déjà des doutes, elle m'avais déjà demandé en public si j'aimais les filles :oops: Mais j'avais rougis et dis non... Bref, ce jour-là, je suis venu la voir et j'ai dit :

Moi: Margaux ? ( C'est son nom )
Elle : Oui, ca va ?
Moi: Euh, oui... Enfin, j'ai une question... Tu serais toujours mon amie si j'étais différente d'une façon ou d'une autre ?
Elle : Je crois que je serais là encore plus pour toi ... Tu veux qu'on en parle ?

Bon, là, je suis partie en pleurant, j'avais trop peur de lui dire, c'est dur d'assumer dans un petit collège en quatrième qu'on est homo. Mais je l'ai appelée pour le lui dire, et elle m'a soutenu à fond :copain:

Mais je ne l'ai pas annoncé à ma famille ni à mes autres amies, j'attends le lycée pour ça :euh:


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Le Bilan des Coming Out
MessagePublié: Lun Déc 14, 2015 13:32 
Homo sapiens
Homo sapiens
Hors-ligne

Inscrit le: Lun Déc 14, 2015 11:06
Localisation: Ici et là, un peu partout
Age: 25
Genre:
Je crois que je me rappelerais toute ma vie le jour où je l'ai annoncé à ma mère.
A l'epoque, j'avais 16 ans, j'étais déjà en couple et je tournais constamment autour du pot pour l'avouer.
Ma soeur le savait déjà. Je n'ai même pas eu besoin de lui dire. On partageait la même chambre et elle avait parfois entendu certains petits surnoms et mots très évocateurs qui ne laissaient pas de place au doute. Elle avait plus l'air de s'en amuser pour me titiller et la bien pris.
Bref, retournons à ma mère... On mangeait un venetta et ma soeur a carrément sortit au détour de la conversation, en parlant de moi " de toute facon elle a une chérie".
Je me souviens encore du bruit de la cuillère qui est tombé dans son assiette, du morceau avec lequel elle a faillit s'étouffer et du regard étonné qu'elle m'a adressé. Elle attendait une confirmation que je lui ai donné.
Certes, cela ne s'est pas déroulé dans le contexte que je voulais mais au moins ça m'a donné du courage pour tout lui dire.
Elle a eu du mal à accepter, il lui a fallu plusieurs semaines pour se faire à l'idée parce qu'elle espérait au départ que ça ne soit qu'une passade.
A l'heure qu'il est, ce n'est pas son sujet préféré, mais elle fait avec et c'est ce qui m'importe.

Au niveau de ma meilleure amie, je lui ai dit bien plus facilement parce que je la savais très ouverte d'esprit. Elle a accepté immédiatement et rien a changé dans nos rapports.

Pour mon père, nous ne nous parlons plus depuis des années, mais ça n'a rien à voir avec mon homosexualité. Il ne s'intéresse pas du tout à ma vie et je ne m'attarde pas du tout à lui parler ne serais-ce que de mon boulot vu le peu d'affection que nous avons...donc c'est vite vu pour le reste.

Il reste peut-être mes grands parents qui, en étant un poil religieux, ont eu du mal.
Ils ont surtout eu peur du regard des autres, mais ils ont un fond si gentil qu'ils ont finit par réviser leur jugement. De toute façon, je ne suis pas du genre à capituler même pour ma famille.
On m'accepte telle que je suis.


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Le Bilan des Coming Out
MessagePublié: Sam Déc 19, 2015 20:33 
Homo sapiens
Homo sapiens
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Sam Oct 10, 2015 13:21
Localisation: le Grand Nord
Age: 26
Genre:
Héhé ça avance! C-o fait a mon frère ce soir même qui l'a très très bien pris même s'il ne s'en doutait pas du tout. Je suis vraiment heureuse cela faisait un moment que je voulais lui dire mais la situation compliquée dans ma famille exigeait que j'attende un peu. Next ma tante lesbienne, je ne pense pas qu'elle le prendra mal non plus 8). Les copains de cours c'est toujours en cours, je me suis presque vendue l'autre fois donc quand ça arrivera personne ne sera étonné! Et mes amis les plus proches le savent. To be continued!

_________________
“Vous riez de moi parce que je suis différent, mais moi je ris de vous parce que vous êtes tous les même.”

“La plupart des gens disent qu’on a besoin d’amour pour vivre. En fait, on a surtout besoin d’oxygène.”


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Le Bilan des Coming Out
MessagePublié: Lun Jan 04, 2016 21:05 
Homo sapiens
Homo sapiens
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Ven Déc 25, 2015 21:54
Localisation: Devant mon ordi, most likely
Age: 20
Genre:
J'ai d'abord fait mon coming-out en tant que bi à ma meilleure amie (j'aimais une fille mais je pensais déjà avoir aimé des gars). Puis petit à petit, à des amis proches. Ensuite, j'ai eu ma première copine - à distance - (je suis toujours avec elle d'ailleurs), et tout le collège l'a rapidement su ! Puis j'ai du passer l'été aux USA (pas top le décalage horaire :erm: ) et je me suis dit qu'il fallait qu'à la rentrée je le dise à ma mère, j'avais trop peur qu'elle l'apprenne autrement. Je tiens à préciser que ma mère m'emmène tous les ans à la gaypride (d'ailleurs il y a pas longtemps elle m'a avoué qu'elle était bi :hehehe: ) et qu'elle est très acceptante du coup. Donc, un jour avant la rentrée, le jour où je suis revenue, je lui ai dit que j'avais une copine et que je la connaissais d'internet. J'avais tout prévu, j'avais pris son numéro au cas où elle me confisquerait mon portable etc... Mais à la fin, elle m'a juste dit que c'était super ! Elle l'a ensuite dit à mon père.
On s'est pour l'instant vu 7 fois, pendant les vacances, et je m'entends très bien avec ses parents et ses frères ! Elle a aussi vu mes parents. Je suis consciente de la chance que j'ai et je m'en réjouis, même si c'est pas top d'être à 600 km d'elle, j'ai la possibilité de la voir, je sais que pour beaucoup, ce n'est pas le cas.

_________________
So I walked back to my room and collapsed on the bottom bunk, thinking that if people were rain, I was drizzle and she was a hurricane.
― John Green, Looking for Alaska


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Le Bilan des Coming Out
MessagePublié: Mar Fév 23, 2016 18:43 
Homo sapiens
Homo sapiens
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Sam Oct 10, 2015 13:21
Localisation: le Grand Nord
Age: 26
Genre:
Voilà je suis complètement outée :amour: ! Tous mes amis sont au courant, ils l'ont très bien pris et rien a changé entre nous, j'avais peur pour rien... et je l'ai fais à mes parents et à ma soeur ces derniers jours... je l'ai avoué à mon père quand il a été me récupérer de mon appartement en larmes (je venais de repartir de chez ma copine qui n'habite pas dans ma région), et tout à l'heure à ma mère a grillé l'énorme suçon que j'avais sur l'épaule... alors comme je l'avais déjà dis à mon père j'ai continué dans la lancée.

Je n'aurais pas pu espérer meilleure réaction ! Même si les relations ont été parfois tendues entre nous je suis vraiment reconnaissante de la tolérance et l'empathie dont ils font preuve, beaucoup d'autres n'ont pas cette chance... (ma copine par exemple, qui ne l'a pas encore fait et qui redoute ce moment, ses parents étant beaucoup moins ouverts d'esprit que les miens...)

Et je me sens libérée. C'est salvateur de ne plus avoir de masque à porter :ninja: !

_________________
“Vous riez de moi parce que je suis différent, mais moi je ris de vous parce que vous êtes tous les même.”

“La plupart des gens disent qu’on a besoin d’amour pour vivre. En fait, on a surtout besoin d’oxygène.”


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Le Bilan des Coming Out
MessagePublié: Mer Fév 24, 2016 11:06 
Homo ?
Homo ?
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Ven Fév 05, 2016 0:33
Age: 24
Genre:
Félicitation !! :content:


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Le Bilan des Coming Out
MessagePublié: Mer Fév 24, 2016 12:28 
Like a Virgin
Like a Virgin
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Dim Jan 03, 2016 0:47
Age: 20
Genre:
Je vais faire un petit topo vu que ça fait quelque temps que j'ai commencé à m'outer.
Toutes les amies à qui je l'ai dit ça c'est super bien passé. À part la première toute s'y attendait. Je retiens quelque belles réaction comme un :
-''Ah mais c'est tout ? Je m'attendais un truc plus grave, je cherchais !"
Un "- T'es lesbienne ? Ah mais j'étais au courant.... Je saurais pas t'expliquer mais ça se voit."
Mentions spéciale à ma meilleure amie qui après que je lui ai dit que j'étais amoureuse d'une fille a quand même réussi à contenir sa curiosité pendant plus d'un mois avant de me demander si ''du coup, t'es bi, ou lesbienne ou....?"

Et mes deux soeurs qui j'étais censé le dire pendant une après midi à un café je n'ai pas réussi ( pour ma défense ma prof de Littérature était juste à côté.... L'ambiance était bizarre ) et j'ai fini par leur dire le soir par message. L'une est venue me voir parce qu'elle passait la semaine chez moi et l'autre on est resté par texto. Les deux m'ont dit qu'elles le savaient/ en etaient sûre mais contente que je leur ai dis et que ça changeaient rien pour elles.
Donc très positif pour l'instant, plus qu'à réussir à en parler à mes deux autres soeurs dont je suis moins proches et mes parents :D

241positif ( c'est ça ? ) et 17 negatif

_________________
Des fois, je me dis que le signe le plus évident d'une intelligence extraterrestre dans l'univers est qu'ils n'ont pas essayé de nous contacter...


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Le Bilan des Coming Out
MessagePublié: Lun Juin 13, 2016 18:27 
Homo ?
Homo ?
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Dim Juin 05, 2016 23:12
Localisation: Paris
Age: 33
Genre:
Eh béh moi j'ai longtemps cherché une petite brune, jusqu'à ce que je tombe amoureux d'un grand blond. Très ami, très hétéro. Ça m'a perturbé beaucoup, j'ai souffert longtemps, mais on allait tellement bien ensemble que tout le monde nous croyait "ensemble". Alors que pas du tout. Ce qui me troublait encore plus.
J'ai fini par lui dire, il s'est trouvé une copine, on s'est éloignés. La vie, quoi. Pas grave. On s'écrit de temps en temps.

J'ai eu ma première expérience avec un mec vers 26 ans, j'ai tout de suite fui.

J'ai fait une bonne grosse dépression et une bonne grosse thérapie (hypnose, reiki, pierres, ce genre de trucs)... J'ai écrit un bouquin autobiographique qu'il faut que je retravaille mais que j'aimerais bien publier un jour...

J'ai eu d'autres histoires avec des filles, mais c'était foireux et pas concluant.
Il a fallu que je me rende à l'évidence.

J'ai fini par le dire à mes amis (certains ont été étonnés, d'autres pas du tout et avaient l'air de le savoir depuis toujours), à mes parents qui ont eu du mal mais n'ont trop rien dit (à croire qu'ils le savaient aussi ?!), ma soeur a trouvé ça rigolo (genre "chouette, j'ai un frère pédé, ça change") et au reste de la famille, qui avait l'air de s'en douter également, ou en tout cas qui trouvaient ça très bien. (Quelques cousins cons sont homophobes, mais il y a eu un clash familial à une époque et ils font partie de ceux que je ne vois plus alors tout va bien).

Globalement, mon coming-out "aux autres" s'est très bien passé. Certains autres m'y avaient même poussé... :-P
Pour ce qui est de mon coming-out à moi-même, c'est une autre histoire, je ne suis toujours pas à l'aise avec ça... :/ C'est pour cette raison que je me suis inscrit ici, c'est pour en parler... :chaipas:

242 positifs et 17 négatifs

_________________
Un jour, une fille, intéressée : "Et c'est quoi, ton type, à toi ?"
Et moi, pas intéressé du tout : "Eh bien, un type, justement."


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 372 messages ]  Aller à la page Précédent  1 ... 20, 21, 22, 23, 24, 25  Suivant

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Tu ne peux pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Tu ne peux pas répondre aux sujets dans ce forum
Tu ne peux pas éditer tes messages dans ce forum
Tu ne peux pas supprimer tes messages dans ce forum

Rechercher pour:
Aller vers:  

Powered by phpBB © 2000-2007 phpBB Group
Traduction réalisée par Maël Soucaze © 2010 phpBB.fr
© 2005-2019 et-alors.net. Reproduction interdite. N° CNIL : 1104460.
Contact forum: modérateurs. Contact administratif: .