Homo, bi, trans, hétéro,


Une autre vision du monde LGBT.
Moins de préjugés, plus d'information.

* Connexion   * Inscription
* FAQ    * Rechercher

Heures au format UTC + 1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 8 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: Que feriez-vous à ma place?
MessagePublié: Ven Sep 01, 2017 11:31 
Qui moi ?
Qui moi ?
Hors-ligne

Inscrit le: Ven Sep 01, 2017 11:02
Genre:
Bonjour,

Je suis en ce moment dans une situation un peu délicate et j'aimerais m'en sortir pour me sentir bien dans ma peau et pour ne plus avoir peur. Pour cela, j'ai besoin de votre aide. Voici mon histoire.

Je suis un garçon de 15 ans et j'ai découvert mon homosexualité à 12 ans. J'ai fait mon coming-out à plusieurs de mes amies en décembre dernier, puis en début d'année, je l'ai avoué à ma mère et à mon frère. Je suis donc "libéré d'un poids" mais le problème n'est pas là. J'habite dans un pays où les gens sont assez homophobe par éducation. A l'école, je n'ai que des amies et c'est cela qui me rend mal dans ma peau car je n'accepte pas de rester avec des filles tout le temps. Je ne paraît pas du tout effémine et ne me considère pas comme un "PD" (excusez-moi du terme), mais comme un garçon homosexuel qui peur rester tant avec des garçons qu'avec des filles (je ne suis pas bisexuel). Le problème, c'est que la majorité des garçons n'ont pas du tout les mêmes centres d’intérêt que moi, et ils sont tous homophobes. Je ne peux donc pas (enfin c'est ce que je me dis) trouver d'amis garçons.
Également, j'adore porter des bracelets (pour hommes, très masculins) et des colliers, mais je n'ose pas en public. De plus, dès que j'en ai l'occasion , je mets mes bijoux, et je me sent "moi", je me sens libre.

Je reste dans ce pays jusqu'à ma terminale, et je rentre en seconde.
Alors, devrais-je encore passer un année à me cacher, à éviter le regard des garçons, et rester avec mes amies (qui ne me soutiennent pas tant que ça) où alors devrais-je commence à m'assumer, à porter mes bijoux, mais à craindre de devenir la "victime" des garçons et de leur homophobie. Car dans mon pays, je pense que les violences physiques apparaitront dès que je m'assumerais.

Voilà donc, merci d'avoir lu et merci d'avance pour vos conseils.
A bientôt!


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Que feriez-vous à ma place?
MessagePublié: Ven Sep 01, 2017 21:28 
Like a Virgin
Like a Virgin
Hors-ligne

Inscrit le: Mer Juin 07, 2017 14:45
Age: 37
Genre:
Bonsoir Youahi :gentil:

Youahi a écrit:
je n'accepte pas de rester avec des filles tout le temps.


Puis-je me permettre de te demander pourquoi ? Est-ce par exemple en raison du regard des autres ou bien d'un simple besoin de t'affirmer en tant qu'homme en côtoyant de fait d'autres garçons ?

Youahi a écrit:
Je ne peux donc pas (enfin c'est ce que je me dis) trouver d'amis garçons.


Même si la situation paraît effectivement délicate, il serait malgré tout dommage de renoncer à la perspective de te faire des amis du même sexe. Il n'y a aucune raison pour que tu ne puisses un jour tisser des liens d'amitié (ou même plus) avec un homme qui partagerait tes centres d'intérêt. La présence de tes amies filles te procure certainement une forme de réconfort qui te rassure. Mais à la manière dont elles paraissent se comporter avec toi, peut-on encore vraiment les appeler des amies ?...

Je comprends très bien la crainte que peut susciter le regard des autres, surtout lorsqu'on se sait sortir des "sentiers balisés". Mais le principal risque que j'entrevois dans ce genre de situation, c'est celui de te replier sur toi-même en finissant par t'isoler des autres, ce qui n'est pas non plus la solution. Tu sais, quel que soit le pays l'homophobie a malheureusement toujours la dent dure. Les homosexuels sont d'ailleurs bien loin d'être les seuls à en faire les frais. A ce stade on peut entrer dans le fatalisme en se disant qu'il n'y a rien à y faire, et que vivre heureux équivaut à vivre caché. Mais on peut aussi décider d'assumer ses choix de vie en concordance avec ce que l'on estime être bon pour notre propre épanouissement. Et ce en dépit de ce que les autres peuvent bien en penser.

Existerait-il une association près de chez toi vers laquelle tu pourrais te tourner ? Cela pourrait être un très bon moyen d'y trouver écoute et compréhension auprès de personnes vivant dans la même situation que toi. Et par là même, de te faire de VRAIS amis auprès de qui t'épanouir dans un cadre rassurant.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Que feriez-vous à ma place?
MessagePublié: Ven Sep 01, 2017 22:03 
Qui moi ?
Qui moi ?
Hors-ligne

Inscrit le: Ven Sep 01, 2017 11:02
Genre:
Cedehel a écrit:
Puis-je me permettre de te demander pourquoi ? Est-ce par exemple en raison du regard des autres ou bien d'un simple besoin de t'affirmer en tant qu'homme en côtoyant de fait d'autres garçons ?


C'est à cause du regard des autres, je ne m'assume pas. Je me sens bien avec des amies filles, mais je n'assume pas de rester avec elles. Ces filles-là, qui, d'ailleurs, me disent "je te soutiens" quoi que je dise, mais ne me parlent jamais de mon homosexualité.
Cedehel a écrit:
Même si la situation paraît effectivement délicate, il serait malgré tout dommage de renoncer à la perspective de te faire des amis du même sexe. Il n'y a aucune raison pour que tu ne puisses un jour tisser des liens d'amitié (ou même plus) avec un homme qui partagerait tes centres d'intérêt.


Tu as complètement raison, moi aussi je pense cela et je compte me faire de nouveaux amis à la rentrée. Cependant, j'ai peur que les nouveaux me trouvent "seul sans amis" et préfèrent éviter de me parler.

Youahi a écrit:
Existerait-il une association près de chez toi vers laquelle tu pourrais te tourner ? Cela pourrait être un très bon moyen d'y trouver écoute et compréhension auprès de personnes vivant dans la même situation que toi. Et par là même, de te faire de VRAIS amis auprès de qui t'épanouir dans un cadre rassurant.


Non malheureusement j'habite un endroit vraiment trop pauvre.

Bref, merci beaucoup pour ta réponse, je pense qu'il faut que je gagne un petit peu plus de confiance en moi.
A bientot


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Que feriez-vous à ma place?
MessagePublié: Ven Sep 01, 2017 22:11 
Like a Virgin
Like a Virgin
Hors-ligne

Inscrit le: Mer Juin 07, 2017 14:45
Age: 37
Genre:
Youahi a écrit:
Cependant, j'ai peur que les nouveaux me trouvent "seul sans amis" et préfèrent éviter de me parler.


A l'époque de ma scolarité (outch, ça date >_< ), j'étais sujette aux mêmes peurs que les tiennes. Ce qui m'a toujours aidée dans ces cas là, c'était de sympathiser avec de nouveaux élèves qui paraissaient aussi paumés que moi. De fil en aiguille nous sommes devenus amis :souris:


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Que feriez-vous à ma place?
MessagePublié: Sam Sep 02, 2017 4:24 
Rainbow-warrior
Rainbow-warrior
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Sam Oct 30, 2010 10:02
Localisation: saone et loire
Age: 34
Genre:
OFF-Topic :
Citer:
ne me considère pas comme un "PD" (excusez-moi du terme)


je vais parraitre agressif mais connait tu se terme pour l'employé de cette manière ... car la tu es juste en train de dire que tu n'es pas p*é**do*p*hi*le car oui c'est se que veut dire PD ...

_________________
Ramener l'existence de l'univers à Dieu est aussi simpliste que le raisonnement de ces poissons rouges qui se disent: Dieu existe, sinon qui change l'eau du bocal?


Je déteste le mot "homophobie". Ce n'est pas une phobie, vous n'avez pas peur,
vous êtes juste des connards. "
Morgan Freeman


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Que feriez-vous à ma place?
MessagePublié: Sam Sep 02, 2017 8:37 
Homo sapiens
Homo sapiens
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Dim Déc 04, 2016 15:04
Age: 25
Genre:
zigomio a écrit:
OFF-Topic :
Citer:
ne me considère pas comme un "PD" (excusez-moi du terme)


je vais parraitre agressif mais connait tu se terme pour l'employé de cette manière ... car la tu es juste en train de dire que tu n'es pas p*é**do*p*hi*le car oui c'est se que veut dire PD ...


Faux ? PD vient de pédéraste si je ne me trompe pas, pas de p*é**do*p*hi*le. La différence étant la puberté et le genre.

Qu'on me corrige si je me plante mais ...

Pédéraste = personne de genre masculin adulte qui est attiré par les jeunes personnes de genre masculin, adolescent ou enfant
p*é**do*p*hi*le = personne adulte, sans distinction de genre, qui est attiré(e) par les enfants sans distinction de genre

La différence au niveau morale ? Bah un gamin de 18 ans qui aime un autre gamin de 16-17 ans est pédéraste "par définition" sans que ce soit considéré comme malsain ou dérangeant. Ça a une connotation négative parce que comme tant de chose c'est facile d'en faire une insulte (surtout que peu de personne connaisse ce mot au final ?) Les gens ont trop souvent le cliché du vieux pervers de 50 ans sans famille qui scouate devant les maternelles... Mais je n'aime pas m'étendre là dessus.

Sinon pour en revenir au sujet de base ...

Garçon ou fille, quelle importance ? Une vrai amitié s'arrête pas à ça. Alors ouais c'est chiant quand on est jeune de pas avoir de pote de son genre. Comme tu l'as dit "la majorité" n'ont pas tes centres d'intérêt et son homophobe. Mais toi tu es différent non ? Et bah rassure toi, ça signifie que d'autre aussi :huhu:

Faut pas juger une personne à ce qu'elle dit et/ou fait dehors avec les copins copines. C'est facile de se faire passer pour le commun des mortels, en imitant les comportements et ce que les autres veulent voir de toi. C'est pas pour autant que tous sont réellement comme ça. Surtout quand on est jeune ... La preuve ! Toi-même tu n'ose pas porter de bijou en public.

Chose, entre nous, idiote. Tu crois qu'on montre les princes/rois/empereurs, et tout ce qui a régné, du doigt en se marrant ? Non parce que des mecs qui portent des bijoux il y en a toujours eu. C'est pas un signe de ta sexualité. Respire. De même qu'être efféminé ne l'est pas non plus.

Les autres ne peuvent pas t'apprecier à ta juste valeur si tu montre pas qui tu es au fond de toi. Alors oui, te met pas en danger pour autant ... Mais ne te met pas autant de pression, tu vas avoir un ulcère ou nous faire une dépression sérieux ...

Tu donnes l'impression aussi que tu aimerais parler avec tes amies de ton homosexualité. Peut-être ne le font-elles pas juste parce qu'elles n'osent pas ? Si elles te soutiennent comme elles disent, et bien tente. Avec une puis une autre ... au cas par cas ou en groupe si tu es à l'aise. À toi de voir. Mais il arrive souvent que des sujets soient évités par peur de faire une bourde. C'est pas méchant, juste maladroit :^^:

Prend le temps qu'il te faut pour être à l'aise, mais même sans déballer ta vie sentimentale et/ou sexuel, tente avec les garçons de voir si tu n'as vraiment rien qui pourrait faire que vous soyez pote. C'est visiblement important pour toi, et parfois juste un point commun qui semble insignifiant provoque le déclic d'une amitié durable.

Enfin ... sache qu'ici tu seras pas jugé, pas la peine de te justifier sur ta masculinité comme tu l'as fait :^^: si tu as besoin de parler, d'être toi, nous sommes là. La magie d'Internet !

_________________
Un jour j'ai été gentil avec la vie. Elle m'a crachée dessus. Depuis, je rentre dans le tas. Et ça va mieux.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Que feriez-vous à ma place?
MessagePublié: Sam Sep 02, 2017 9:57 
Qui moi ?
Qui moi ?
Hors-ligne

Inscrit le: Ven Sep 01, 2017 11:02
Genre:
Bonjour,

Kaghan a écrit:
zigomio a écrit:
OFF-Topic :
Citer:
ne me considère pas comme un "PD" (excusez-moi du terme)


je vais parraitre agressif mais connait tu se terme pour l'employé de cette manière ... car la tu es juste en train de dire que tu n'es pas p*é**do*p*hi*le car oui c'est se que veut dire PD ...


Faux ? PD vient de pédéraste si je ne me trompe pas, pas de p*é**do*p*hi*le. La différence étant la puberté et le genre.

Qu'on me corrige si je me plante mais ...


Je voulais juste vous dire que la définition du mot du "PD", je la connais, mais je voulais juste vous montrer de quoi j'ai peur de me faire traiter par les autres garçons. Mais effectivement, ce n'était pas très bien formulé.

Youahi a écrit:
A l'époque de ma scolarité (outch, ça date >_< ), j'étais sujette aux mêmes peurs que les tiennes. Ce qui m'a toujours aidée dans ces cas là, c'était de sympathiser avec de nouveaux élèves qui paraissaient aussi paumés que moi. De fil en aiguille nous sommes devenus amis :souris:


C'est ce que je pense faire aussi! Merci en tout cas.

Kaghan a écrit:
Sinon pour en revenir au sujet de base ...


Merci pour ton message, vraiment il a été d'un grand soutien pour moi.
Merci à tous de votre aide.

arc-en-cielement


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Que feriez-vous à ma place?
MessagePublié: Ven Sep 22, 2017 20:00 
Homo-érectus
Homo-érectus
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Dim Avr 29, 2007 20:07
Localisation: Paris
Age: 33
Bonsoir Youahi, comment vas-tu ? Tes interrogations et tes relations ont-elles évoluées ? Donne nous de tes nouvelles


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 8 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invité(s)


Tu ne peux pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Tu ne peux pas répondre aux sujets dans ce forum
Tu ne peux pas éditer tes messages dans ce forum
Tu ne peux pas supprimer tes messages dans ce forum

Rechercher pour:
Aller vers:  

Powered by phpBB © 2000-2007 phpBB Group
Traduction réalisée par Maël Soucaze © 2010 phpBB.fr
© 2005-2019 et-alors.net. Reproduction interdite. N° CNIL : 1104460.
Contact forum: modérateurs. Contact administratif: .