Homo, bi, trans, hétéro,


Une autre vision du monde LGBT.
Moins de préjugés, plus d'information.

* Connexion   * Inscription
* FAQ    * Rechercher

Heures au format UTC + 1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 15 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: Coming out au travail ?
MessagePublié: Sam Mai 06, 2017 17:38 
Like a Virgin
Like a Virgin
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Sam Mai 06, 2017 15:45
Localisation: d'ici et d'ailleurs
Age: 32
Genre:
Bonsoir à tous!

Petite question qui me trotte dans la tête depuis quelques temps , est ce important pour vous d'annoncer/de parler de votre homosexualité au travail ?

Cela fait quelques années que mon coming out est fait auprès de mes proches (famille et amis), mais étant de nature discrète et parlant peu de ma vie privée au boulo, seul quelques collègues-amies sont au courant..
Je fais partie de celles chez qui cela ne saute pas aux yeux et donc si je n'en parle pas, cela ne se saura pas.
Je ne cherche pas à le cacher, si on me le demande je répondrai franchement. Mais je ne suis pas en couple donc je n'ai rien à dire non plus :euh:
J'ai tout de même ce petit truc en moi qui me dis "tu devrais en parler", comme si j'avais l'impression de les trahir en ne disant rien , ce qui est totalement bête ;) je sais.

Quelles sont vos expériences?

Merci et bonne soirée :wink:

_________________
"Toutes les grandes personnes ont d'abord été des enfants, mais peu d'entre elles s'en souviennent..."


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Coming out au travail ?
MessagePublié: Lun Mai 08, 2017 15:14 
Qui moi ?
Qui moi ?
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Lun Avr 21, 2014 16:21
Age: 32
Genre:
Bonjour,
Je suis dans le même cas, j'ai commencé un nouveau boulot il y a un mois et je me demande si je dois en parler. Je suis également célibataire donc j'ai pas vraiment besoin de mentir.
Dans mon ancien boulot quelques collègues m'avaient posées la question et après hésitation j'en avais parlé. Je savais quelles étaient ouvertes sur le sujet et ça s'est bien passé. C'était même un soulagement de ne plus être obligée de faire semblant.
Mais là j'hésite à en parler, c'est une grosse entreprise et j'ai peur que ça se passe mal. Mais en même temps ça me gêne de faire semblant d'être quelqu'un que je ne suis pas.


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Coming out au travail ?
MessagePublié: Mar Mai 09, 2017 8:23 
Like a Virgin
Like a Virgin
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Sam Mai 06, 2017 15:45
Localisation: d'ici et d'ailleurs
Age: 32
Genre:
Je comprends c'est pareil Dilie...ce qui me retient un peu c'est des propos homophobes que j'ai entendu à plusieurs reprises dans le dos d'un ancien collègue gay... :| à l'époque je l'avais défendu corps et âme mais je ne m'assumais pas assez pour parler de moi.
Aujourd'hui c'est different j'ai fais mon coming out à la plupart de mon entourage et je me sents bien dans mes basckets donc je devrais m'en taper mais je crois que j'ai juste la "flemme" de me prendre la tête avec ces gens (heureusement ils ne sont pas tous dans ce panier là!) Il y a aussi le fait que je n'aime pas parler de ma vie privée au boulo tout court.
MAIS...j'hésite vraiment. Je me dis que le jour où j'aurai une copine je voudrais en parler librement sans que ce soit le scoop du siècle! L'effet bête de foire me plais pas trop.
Des expériences ? :hehehe:

_________________
"Toutes les grandes personnes ont d'abord été des enfants, mais peu d'entre elles s'en souviennent..."


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Coming out au travail ?
MessagePublié: Mar Mai 09, 2017 8:33 
Rainbow-warrior
Rainbow-warrior
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Sam Oct 30, 2010 10:02
Localisation: saone et loire
Age: 34
Genre:
d'un coté votre vie privé ne regarde que vous ...

Pour moi c'est pas forcement obligatoire mais c'est comme vous le sentez : si ca vous permet d'être mieux dans votre travaille alors pk pas

_________________
Ramener l'existence de l'univers à Dieu est aussi simpliste que le raisonnement de ces poissons rouges qui se disent: Dieu existe, sinon qui change l'eau du bocal?


Je déteste le mot "homophobie". Ce n'est pas une phobie, vous n'avez pas peur,
vous êtes juste des connards. "
Morgan Freeman


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Coming out au travail ?
MessagePublié: Mar Mai 09, 2017 10:26 
Homo sapiens
Homo sapiens
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Dim Déc 04, 2016 15:04
Age: 25
Genre:
dilie a écrit:
C'était même un soulagement de ne plus être obligée de faire semblant.
Mais là j'hésite à en parler, c'est une grosse entreprise et j'ai peur que ça se passe mal. Mais en même temps ça me gêne de faire semblant d'être quelqu'un que je ne suis pas.


Je comprends pas trop ce que tu veux dire par "faire semblant" ? Genre tu t'obliges à dire que tel/le ou tel/le te plait alors que c'est pas le cas en fonction des personnes ?

Personnellement, que se soit dans le cadre du boulot ou ailleurs, je me sens pas obligé de dire fatalement mon genre ou mes attirances. J'aime dire, quand on le demande pourquoi je le "cache" ou que je l'ai pas dit tout de suite, que c'est un détail de la personne que je suis, pas sa globalité. Du coup, non, j'ai pas l'impression de le cacher spécialement, ni de mentir aux autres. Après tout, quand on se présente quelques parts on dit pas "Bonjour, moi c'est machin, j'ai tel âge, mon plat préféré c'est ça et j'adore faire tel truc dans ma vie privé". De mon point de vue, ça n'a pas de sens ! :blink:

Ce qui n'empêche pas que quand un type me plait de lui dire cash sans sommation (quand bien même certain autour me regarde ensuite avec des yeux plus ou moins rond).

Sinon, pour les remarques homophobes, répond y par une remarque hétérophobe. Les gens s'y attendent pas et souvent ça calme :lol:

_________________
Un jour j'ai été gentil avec la vie. Elle m'a crachée dessus. Depuis, je rentre dans le tas. Et ça va mieux.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Coming out au travail ?
MessagePublié: Mar Mai 09, 2017 17:45 
Like a Virgin
Like a Virgin
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Sam Mai 06, 2017 15:45
Localisation: d'ici et d'ailleurs
Age: 32
Genre:
zigomio a écrit:
d'un coté votre vie privé ne regarde que vous ...

Pour moi c'est pas forcement obligatoire mais c'est comme vous le sentez : si ca vous permet d'être mieux dans votre travaille alors pk pas


Vrai. Mais disons que dans certains domaines professionnels les gens sont plus individuels et dans d'autres le travail en équipe fait que les gens sont plus soudés et plus proches/familiers.
Evidemment rien n'oblige à parler de sois mais suivant la profession c'est plus ou moins facile de ne pas parler de sois...

_________________
"Toutes les grandes personnes ont d'abord été des enfants, mais peu d'entre elles s'en souviennent..."


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Coming out au travail ?
MessagePublié: Mar Juin 20, 2017 13:50 
Timide
Timide
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Lun Juin 19, 2017 14:39
Age: 47
Genre:
-


Dernière édition par TimeLady le Mer Juin 21, 2017 21:16, édité 1 fois au total.

Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Coming out au travail ?
MessagePublié: Mar Juin 20, 2017 14:29 
Homo ?
Homo ?
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Mer Juin 14, 2017 14:16
Genre:
Il n'est pas question "d'étaler" ses préférences, mais vraiment de faire gaffe à ce qu'on dit, tout le temps, à chaque instant, ce qui est vraiment fatigant à force.
Je t'invite à lire ma publication "Harcèlement au travail" pour comprendre. Dans les faits, je n'ai jamais été expansif, je me suis contenté de parler de ma situation sentimentale, le contexte y était, et pourtant ça s'est retourné contre moi. A croire que les hétéros sont les seuls à pouvoir parler projets d'avenir et de leur vie chiante :erm: .
C'est peut être de la science fiction, mais je rêve d'un monde où on pourrait discuter librement devant un café, en disant "alors ton mec?" avec la même spontanéité que "comment va ta femme?"

-> viewtopic.php?f=5&t=27289 <-

_________________
Et paf, ça fait des chocapics


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Coming out au travail ?
MessagePublié: Mar Juin 20, 2017 15:32 
Timide
Timide
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Lun Juin 19, 2017 14:39
Age: 47
Genre:
[quote="Flo14"]Il n'est pas question "d'étaler" ses préférences, mais vraiment de faire gaffe à ce qu'on dit, tout le temps, à chaque instant, ce qui est vraiment fatigant à force.
Je t'invite à lire ma publication "Harcèlement au travail" pour comprendre. Dans les faits, je n'ai jamais été expansif, je me suis contenté de parler de ma situation sentimentale, le contexte y était, et pourtant ça s'est retourné contre moi. A croire que les hétéros sont les seuls à pouvoir parler projets d'avenir et de leur vie chiante :erm: .
C'est peut être de la science fiction, mais je rêve d'un monde où on pourrait discuter librement devant un café, en disant "alors ton mec?" avec la même spontanéité que "comment va ta femme?"


Dernière édition par TimeLady le Mer Juin 21, 2017 21:15, édité 1 fois au total.

Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Coming out au travail ?
MessagePublié: Mar Juin 20, 2017 16:17 
Like a Virgin
Like a Virgin
Hors-ligne

Inscrit le: Mer Juin 07, 2017 14:45
Age: 37
Genre:
Personnellement j'estime qu'il n'est pas nécessaire d'entrer dans les détails du moment qu'on ne le souhaite pas. Nous avons certainement toutes et tous déjà expérimenté la situation de collègues très (trop) curieux qui veulent à tout prix forcer la serrure avec des questionnements qui ne les regardent pas. Le fameux "tu es mariée, tu as un copain ?" me met systématiquement mal à l'aise car j'ai l'impression d'être prise en défaut et de ne surtout jamais devoir répondre autre chose que ce que l'on attend de moi. D'autant plus qu'être encore célibataire à 35 ans, ça fait désordre...

Et le problème est tout autant valable au cours d'une banale conversation comme flo14 l'a expérimentée. Quel que soit le contexte, on peut difficilement prévoir la réaction des un(e)s et des autres, à moins de les connaître sur le bout des doigts. En voulant jouer la carte de l'honnêteté, on prend le risque de s'exposer à des vexations, des moqueries où je ne sais quels comportements plus ou moins tordus. Je doute qu'une solution miracle existe, tout dépend certainement des capacités de chacun(e) à aller au delà de ces comportements jusqu'à finir par ne plus en être affecté(e).


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Coming out au travail ?
MessagePublié: Mar Juin 20, 2017 17:08 
Homo ?
Homo ?
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Mer Juin 14, 2017 14:16
Genre:
Heureusement si tout va bien, dans 2-3 ans je serais libéral, et alors là il ne sera pas question qu'on me fasse ch*** avec ce genre de détail, car ce sera moi le patron. Ce sont les homophobes harceleurs que je mettrais à la porte, juste par soucis d'équilibre (après tout, je ne vois pas pourquoi les gays seraient les seuls à souffrir).

_________________
Et paf, ça fait des chocapics


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Coming out au travail ?
MessagePublié: Dim Juin 25, 2017 14:07 
Like a Virgin
Like a Virgin
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Sam Mai 06, 2017 15:45
Localisation: d'ici et d'ailleurs
Age: 32
Genre:
Bouhou j'ai pas eu le temps de lire apparement des réponses ont déjà disparues... :erm:

.
Flo14 a écrit:
Il n'est pas question "d'étaler" ses préférences, mais vraiment de faire gaffe à ce qu'on dit, tout le temps, à chaque instant, ce qui est vraiment fatigant à force.
Je t'invite à lire ma publication "Harcèlement au travail" pour comprendre. Dans les faits, je n'ai jamais été expansif, je me suis contenté de parler de ma situation sentimentale, le contexte y était, et pourtant ça s'est retourné contre moi. A croire que les hétéros sont les seuls à pouvoir parler projets d'avenir et de leur vie chiante :erm: .
C'est peut être de la science fiction, mais je rêve d'un monde où on pourrait discuter librement devant un café, en disant "alors ton mec?" avec la même spontanéité que "comment va ta femme?"

-> viewtopic.php?f=5&t=27289 <-


Je suis d'accord c'est tellement fatiguant de toujours devoir toujours faire attention à ce que l'on dit .. je vais lire ton topic.. :gentil:

En ce qui me concerne pas avancé pour le moment.. je reste discrète. Mais parfois je rêve aussi comme tu dis de pouvoir parler librement autour d'un café à la pause , comme le font les autres..

_________________
"Toutes les grandes personnes ont d'abord été des enfants, mais peu d'entre elles s'en souviennent..."


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Coming out au travail ?
MessagePublié: Jeu Juin 29, 2017 7:55 
Khîpe trotter
Khîpe trotter
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Ven Juil 01, 2005 8:54
Localisation: panam
Genre:
Personnellement, j'ai vécu les deux..

- la boite où je n'avais rien dit
- la boite où tout le monde était au courant.

Et bien niveau stress et angoisse, y'avait pas photo, j'étais nettement moins bien dans la première boite. Je faisais tout le temps attention à ce que je disais et c'est absolument épuisant..

Aujourd'hui, j'ai trouvé la solution... Je commence par parler de "mon amie" quand je parle de notre couple (à l'oral, personne n'entend le e et s'imagine ce qu'ils veulent) et avec le temps, la phrase devient "mon amie,...elle" et sans faire de grandes déclarations, ça entre dans les habitudes et personne ne m'a jamais rien dit..Ça ne change pas celle que je suis professionnellement parlant, mais ça me permet d'être moi, sincère et bien dans mes pompes..

_________________
Ce qui empêche les gens de vivre ensemble, c'est leur connerie, pas leurs différences...Gavalda dans "ensemble, c'est tout!"


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Coming out au travail ?
MessagePublié: Jeu Juin 29, 2017 14:56 
Like a Virgin
Like a Virgin
Hors-ligne

Inscrit le: Mer Juin 07, 2017 14:45
Age: 37
Genre:
C'est effectivement une solution tout en finesse qui permet de faire passer le message avec une certaine pudeur lorsqu'on craint les réactions extérieures. Certains interlocuteurs y sont probablement plus sensibles lorsque les choses sont énoncées avec tact plutôt qu'au travers de révélations plus "fracassantes". Nous en sommes malheureusement encore au stade où il est nécessaire de ménager certains esprits étriqués erf:


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Coming out au travail ?
MessagePublié: Sam Sep 02, 2017 13:02 
Queer-Master
Queer-Master
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Mer Jan 30, 2008 21:36
Genre:
Donc comme la plupart d'entre vous le savez, je viens de commencer un nouveau boulot.
Dans une école.

En règle générale, je fais assez vite mon coming out, de manière assez naturelle, enfin disons que je glisse des trucs dans la conversation qui font comprendre que...
J'ai longtemps bossé en milieu scolaire donc mon CO se limitait à mes collègues les plus proches, les autres l'apprenant par extension (et encore pas toujours mais vu que je ne leur parlais quasi pas, finalement, ça n'avait pas d'importance).
Ca a toujours été bien reçu.
Je ne le faisais pas auprès des élèves d'une part parce que ça ne les regardait pas, aucun besoin d'une telle proximité avec eux et puis, parce que si je pense que dans l'ensemble ils auraient pris la chose plutôt bien, je ne voulais pas que ça rentre en ligne de compte dans mon rapport d'autorité avec eux et surtout que ça vienne aux oreilles des parents dont je pense que pour certains, ça aurait posé un souci.
Bref, jusque là, pas de souci.

Là, j'ai intégré une école privée catholique.
Même si on n'est plus en 1956 et que la loi fait que ... Je me pose quand même la question de si je dois faire un CO ou pas.
Stadir que si on ne me dit rien, je ne vais pas aller l'annoncer de moi-même mais, forcément, des liens se créant avec les gens au fil du temps, les conversations faisant que...J'ai pas forcément envie de commencer à mentir ou à éluder ce qui finirait par devenir curieux.

En même temps une fille de mon âge, pas mariée, pas d'enfants, ça pose question, dans ce milieu là surtout.

Pour le moment les gens ont été très respectueux, je n'ai eu aucune question sur ma vie privée, ou si j'ai eu quelques "tu as des enfants?" je n'ai pas eu de regards ou d'interrogations quand j'ai répondu que non.
Nickel.

Bon. Une des assem (assistantes maternelles) de la maternelle (un peu spéciale d'ailleurs, un peu sans gêne...) est venue me parler jeudi pendant la réunion de pré-rentrée et voilà notre échange :
"Et toi t'as des gosses?
- Non.
- Ben qu'est ce que tu fous?"
Là déjà, j'aime pas. (je pourrais très bien, même en étant hétéro, ne pas vouloir d'enfants ou même ne pas pouvoir... Ca c'est LA formulation de question qui pue...)

Du coup, pour être le plus floue possible, j'ai répondu que ben pour le moment j'avais pas la vie qui permettait d'avoir un enfant (ce qui est vrai. J'ai pas un rond, j'ai pas l'appart qui va...)
Puis je dis "de toute manière, on fait pas un enfant n'importe comment, comme ça!"
Et elle me répond : "Oh un gosse c'est un gosse! Peu importe avec qui tu le fais!".
(youpi.)

Et ensuite j'ai eu le droit à l'anecdote de la copine vieille fille qui, à la fin de sa vie regrettait de n'avoir pas eu d'enfants.
Ces 3 minutes de conversation qui m'ont tellement plues :content:

Bon. Elle, pour le moment, c'est l'exception hein.
Mais je me dis que, moi, un jour, j'aimerais bien un bébéBloue.
Comme j'ai démarré un CDI et que je suis donc moins précaire, si ça marche bien, peut être que dans quelques temps, je pourrai envisager d'aller faire ça en Espagne comme certaines d'ici.

Et alors là, ça sera marrant à expliquer au boulot. :souris:


Bref, je pars loin là, je viens d'arriver, je ne sais pas si tout va bien se passer etc...

Mais je dois dire que c'est la toute première fois que le CO me pose un souci dans le boulot.
Déjà que je ne peux mettre mon piercing.
En plus je comptais me faire tatouer depuis belle lurette mais faute de sous j'ai jamais pu. Or là que je vais gagner un peu mieux ma vie, ça pourrait devenir possible mais... Apparemment j'ai pas le droit non plus.

Féchié un peu. Ce petit paradoxe. Mes projets pourraient enfin se concrétiser mais le moyen d'aboutir est lui-même générateur d'empêchements (vous voyez ce que je veux dire?)

Bon, après ça m'empêche pas de dormir hein. J'y pense pas tout le temps.
Mais je me dis que la vie est une petite farceuse quand même.

Et je me demande aussi, à plus courte échéance, quelle conduite adopter vis à vis de ma vie privée quand forcément, le sujet tombera, à mesure que les relations deviendront plus amicales avec les gens.

Tralala.

_________________
Tatan, elle fait des flans.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 15 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Tu ne peux pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Tu ne peux pas répondre aux sujets dans ce forum
Tu ne peux pas éditer tes messages dans ce forum
Tu ne peux pas supprimer tes messages dans ce forum

Rechercher pour:
Aller vers:  

Powered by phpBB © 2000-2007 phpBB Group
Traduction réalisée par Maël Soucaze © 2010 phpBB.fr
© 2005-2019 et-alors.net. Reproduction interdite. N° CNIL : 1104460.
Contact forum: modérateurs. Contact administratif: .