Homo, bi, trans, hétéro,


Une autre vision du monde LGBT.
Moins de préjugés, plus d'information.

* Connexion   * Inscription
* FAQ    * Rechercher

Heures au format UTC + 1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 2 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: Le cerveau d'une gamine de treize ans...
MessagePublié: Jeu Oct 11, 2018 6:34 
Timide
Timide
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Jeu Oct 11, 2018 1:51
Age: 13
...tenants et aboutissants. Et c'est sous ce nom barbare que je vais vous expliquer en détail (d'avance désolée pour le pavé et les explications capillotractées) ma sexualité et mon genre. Bienvenue dans la périphérie de l'enfer ;)

J'aime les filles. C'est un fait, j'aime les filles. Romantiquement, sexuellement, les deux ? Prrrt... Aucune idée. Je n'arrive pas à faire la part des choses, je n'arrive pas à différencier l'une de l'autre l'attirance "main en bas" et l'attirance "SUNSET AND ROLLING CREDITS" (coucher de soleil et générique de fin pour les non bilingues), soit respectivement l'attirance sexuelle et romantique.
J'aime les filles et je ne sais pas comment mais surtout j'aime les filles et je ne sais pas si je n'aime que ça. Car oui, en plus de ne pas savoir bon sang de bonjour de quelle manière j'aime les filles, je ne sais même pas si je n'aime pas en plus les garçons et/ou les non-binaires. Et ce tout simplement car autant mon attirance pour les filles m'est claire depuis un bon bout de temps (selon une ancienne baby-sitter qui m'a gardée quand j'avais cinq ans, j'aurais dit en pleine crise de colère que j'était lesbienne), autant mon attirance potentielle pour les garçons/non-binaires est à l'image de mon impossibilité à trancher entre attirance sexuelle et attirance romantique pour les filles, je n'arrive pas à voir si c'est simplement de l'attirance esthétique (qui elle est indéniable) ou si ça va dans de l'attirance sexuelle/romantique.

Bon, j'en ait peut être perdu quelque uns (tout le monde), je vais résumer :

Attirance esthétique : Filles plutôt fines aux cheveux longs/mi longs, garçons fins (je sais pas décrire, mais en gros, vous voyez le clip de Call me Maybe de Carly Rae Jepsen ? Le guitariste blond un peu style emo, c'est à peu près ça.), non-binaires avec un de ces styles.
Pas fan de gars musclés type pubs pour calbuts ou de style androgyne, que ce soit pour les gars, les filles ou les NB.

Attirance sexuelle : Potentiellement filles, potentiellement mais moins probablement garçons et/ou NB. Pas une priorité de toute façon, j'ai pas mal d'années devant moi pour régler la question.

Attirance romantique : Potentiellement filles, potentiellement mais moins probablement garçons et/ou NB. C'est pas non plus à proprement parler une priorité au vu de mon âge, et je ne m'empêcherait de toute manière pas d'aimer quelqu'un pour une bête étiquette sociétale, mais j'aime bien m'en coller une sur le front, ça me rassure je ne sais pas pourquoi.

Vous pensez que j'ai fini ? Même pas ! Antichambre de l'horreur, prenez un siège, vous en avez pour un moment.

Car si je suis née fille, je ne m'en questionne pas moins sur mon genre. Pour le moment, je me définis fille cisgenre, à voir si ça se confirme, mais depuis... Pfiou, longtemps, j'ai de petits problèmes avec le fait d'être une fille. Quand j'était petite, j'avais les cheveux courts, très bouclés (maintenant mi-longs et naturellement raides comme des baguettes de tambour), et on me prenait souvent pour un garçon, à répétition même, et ça ne me dérangerait pas le moins du monde. Je me gardais bien de détromper la personne, et même aujourd'hui cela m'arrive encore parfois, ça ne me pose toujours aucun problème.
Un temps, vers mes six ou sept ans, je demandais parfois à mes parents de m'appeler Xavier. C'est passé maintenant, j'aime bien mon prénom.
J'ai aussi un problème avec les robes, au delà de la simple incommodité de ces vêtements du diable (c'est tellement pas pratique bon sang !), je me suis toujours sentie comme "imposteur" dedans. Même lors des mariages je porte désormais un costume "masculin", et aucune robe n'est présente dans mon armoire. Je fais du théâtre, et lorsque en fin de l'année passée j'ai dû porte une robe sur scène devant une centaine de personnes, j'ai eu terriblement honte en coulisses (pas sur scène, c'est l'une des mes bizarreries psychologiques, sur scène je peux tout assumer ou presque, ce n'est pas moi, c'est mon personnage) et en allant dans la salle encore en costume pour discuter avec les spectateurs à la fin de la représentation.

En revanche, ma poitrine (en croissance mais déjà légèrement visible, même à travers les trucs informes genre sweat-shirts épais que je porte, et promettant — à moins de brusquement s'arrêter dans les quelques mois qui viennent — d'être visible même sous des pulls) et mes cheveux mi-longs ne me dérangent pas vraiment. J'ai juste aucune idée de mon genre. Est-ce que je suis une fille cis' qui aime juste être un peu androgyne ? Est-ce que je suis FtX ? Genderfluid ? Maverique (ça me paraît probable) ? Demi-girl ? Je n'en sais rien.

Je sais que ces questionnement se régleront avec le temps et la réflexion personnelle, mais je suis tellement perdue que je ne dirait pas non à un coup de pouce de la part de personnes ayant vécu ce genre de questionnements, pas de quoi me téléporter à l'autre bout de l'obscur chemin de la découverte de soi, mais simplement de quoi me donner une lanterne que je sache où je pose les pieds.

Merci d'avoir lu ce gros pavé indigeste ! ^^

(Environ deux heures plus tard et après une relecture, je me rend compte que j'ai oublié de le préciser : je n'ai jamais eu aucune expérience (logique au vu de mon âge), ni romantique ni sexuelle. Je vois pas comment tourner ça sans que ça ait l'air dégueulasse mais j'imagine que la précision est importante : j'ai bel et bien du désir sexuel, mais jusqu'à présent pas sur des connaissances, ou même des acteurs/actrices/chanteurs/chanteuses/qui que ce soit de réel, juste sur des images picturales.)


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Le cerveau d'une gamine de treize ans...
MessagePublié: Sam Nov 03, 2018 22:29 
Homo ?
Homo ?
Hors-ligne

Inscrit le: Lun Oct 29, 2018 1:34
Genre:
Bonsoir,
Effectivement beaucoup de questions.
Mon avis, laisse le temps passer tu auras des réponses. Et aussi ne campe pas sur des certitudes. Après tu peux lire des témoignages, ça aide parfois à y voir clair.


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 2 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invité(s)


Tu ne peux pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Tu ne peux pas répondre aux sujets dans ce forum
Tu ne peux pas éditer tes messages dans ce forum
Tu ne peux pas supprimer tes messages dans ce forum

Rechercher pour:
Aller vers:  

Powered by phpBB © 2000-2007 phpBB Group
Traduction réalisée par Maël Soucaze © 2010 phpBB.fr
© 2005-2018 et-alors.net. Reproduction interdite. N° CNIL : 1104460.
Contact forum: modérateurs. Contact administratif: .