Homo, bi, trans, hétéro,


Une autre vision du monde LGBT.
Moins de préjugés, plus d'information.

* Connexion   * Inscription
* FAQ    * Rechercher

Heures au format UTC + 1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 4 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: Faire son Coming out sans être indépendante ?
MessagePublié: Sam Juil 01, 2017 1:11 
Qui moi ?
Qui moi ?
Hors-ligne

Inscrit le: Sam Juil 01, 2017 1:02
Genre:
Si vous le voulez bien, j'aimerais vous raconter mon histoire, mon contexte. Je vous préviens, c'est une brouille de penser, j'en suis désolé.

Je viens d'avoir 20 ans et je sors d'une très longue dépression. Toute mon adolescente a été rythmer par un harcèlement moral/physique en cours et même à la maison.
J'ai grandi avec un père qui est tout sauf bon. Éternellement mis au niveau des déchets, j'étais la petite dernière, la fille qui a peur de tout et qui ne fait que pleurer. Très tôt on m'a catalogué dans la casse des "tarés". À l'école les enseignants me traitaient comme une attarder et les élèves étaient bien contents d'avoir le souffre douleur.
J'ai passé ma petite enfance à construire la croyance que je ne valais rien. Mon père me rabaisser tous les jours et ma mère silencieux ne disait rien.

Quand je suis rentrer au collège, les choses sont allé de pire en pire. L'harcèlement devenait de plus en plus violent.
Pendant six ans, je suis resté dans le silence. Persuader que je méritais ce traitement. De toute façon même quand les professeurs sont au courant et ne font rien, amplifie même le harcèlement, que faire ? Toute seule, pas grand chose.
Quand je suis rentré au lycée, j'ai craqué. Ce n'était plus supportable. Mes parents ont était mis au courant de toutes les années de harcèlement, de ce mal-être que je traîne, des envies de partir, de mourir. La pilule est mal passée.

Depuis cette année, même si je vis toujours chez eux, je n'ai plus de lien avec mon père. Il m'a tellement insulté et dénigré que je nourris maintenant une haine viscérale envers cet homme. Et malheureusement aussi une peine immense.
J'ai beaucoup plus de chance du coter de ma mère. On sait disputer tellement de fois, de violente dispute. Mais maintenant, elle a compris mon mal-être, elle a beaucoup évoluer dans sa manière de voir les choses. Et maintenant je sais qu'elle m'aime et me soutiens ( Choses qui me sembler impossible quand j'étais petite fille)

Maintenant j'ai 20 ans et j'essaye de guérir mes blessures, de ramasser les pots casser. J'ai encore beaucoup de chemin à faire, je replonge souvent dans des épisodes dépressifs, mais j'ai envie d'avancer. J'ai envie d'exister, de prendre ma revanche.
Super non ? Oui, je pense.
Mais une question qui était resté en retrait pendant des années reviens maintenant à la charge, profitent que les gros soucis soient enfin plus gérables.
Vous vous doutent surement de la question. Sinon, pourquoi posterai dans ce forum car ma petite vie pathétique n'est guère réjouissante.

Je me torture l'esprit par rapport à mon orientation . J'aime les filles . Les hommes ? Les deux ? N'importe .
Autant, ça ne me dérangerait pas de sortir avec une femme ou un homme. L'idée me semble même attirante. Ce n'est pas nouveau, quand j'étais ado j'avais des fantasmes autant de femmes que d'homme. Et je me souviens qu'à 15 ans j'avais envie d'avoir une petite amie.

Et là vous allez surement me trouver débile, mais j'ai peur que ma famille, mon psy pense que je suis Bi à cause de mon passer. C'est bête dit comme ça, mais on m'a tellement baratiné qu'aimer le même sexe s'était "pas bien", que c'était les complexes d'Oedipe, etc. Que ça m'angoisse beaucoup.
Je me sens bien stupide d'angoisser là-dessus.
J'ai besoin d'affirmer qui je suis pour enfin laisser mon passer derrière. D'assumer que oui j'ai eu envie de mourir, oui j'ai été harceler et je n'ai pas à en avoir honte. Oui, j'aime les femmes et les hommes. J'ai enfin envie d'exister, mais j'ai tellement peur que d'être "faussement bi", alors qu'au fond de moi je pense sincèrement l'être. Je n'ose même pas en parler à mon psy ( qui pourtant me connais depuis des années ) tellement j'ai peur qu'il arrive à cette conclusion.

J'ai peur de perdre ma mère ( on a eu tellement eu de mal à se comprendre, ça me ferait trop mal), même si elle me répète à longueur de journée que le plus important c'est que je sois heureuse. Je n'ai jamais remarqué de rejet de l'homosexualité chez elle, elle regarde notamment beaucoup de série et les personnages LGBT ne la jamais choquer, de plus elle sait que je déteste les discriminations homophobes ( et toute discrimination évident). Elle sait aussi que j'ai plusieurs amis BI et je lui ai même raconté les problèmes des amis qu'a avec son pére. Parfois, je me demande même comment elle ne l'a pas remarqué.

J'ai vraiment envie de lui dire. J'ai tellement tout garder pour moi pendant de longue année, je me revoie enfant garder les violences qui m'était destiner et dire à ma mère que tout aller bien. Ça me donne des sueurs froide.
Mais est-ce réellement safe de faire son coming out sans être indépendante ? Je sais que si mon père l'apprend la troisième guerre mondial risque d'exploser chez moi. Et bordel, j'en est pas besoin là.

Je sais pas ce que je cherche en postent ici, mais c'est si dur de tout garder pour sois. Ça me ronge de l'intérieur. Sa m'étouffe.
Je ne sais pas quoi r'ajouter, je remercie les courageux qui sont arriver jusque ici. Merci beaucoup.

Lyd


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Faire son Coming out sans être indépendante ?
MessagePublié: Dim Juil 02, 2017 20:08 
Queer-Master
Queer-Master
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Sam Avr 03, 2010 22:30
Localisation: Jura !
Age: 39
Genre:
Salut. Tu as eu raison de venir exposer tout ça ici et je trouve ton message plein de courage et de sagesse.

Je te répondrai que non, d'expérience de forumeuse et de gens connus en vrai, faire son CO tant qu'on est chez ses parents n'est pas safe. Et toi tu nous dresses un portrait de ton père qui n'invite guère à la confiance. Chaque année des tas de jeunes sont foutus dehors, déshérités (même si illégal) et se retrouvent à la rue s'il n'ont pas une bonne âme pour les recueillir ou une association pour les aider (LE Refuge, pour info, joue ce rôle).

Alors je n'aime pas du tout répondre par la négative (ça me joue bien des tours dans ma vie !) donc je te dirais : protège-toi, construis-toi une vie safe et indépendante et ensuite tu pourras affirmer qui tu es auprès de tes parents.

_________________
Books are the carriers of civilization. Without books, history is silent, literature dumb, science crippled, thought and speculation at a standstill. I think that there is nothing, not even crime, more opposed to poetry, to philosophy, ay, to life itself than this incessant business.

Henry David Thoreau


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Faire son Coming out sans être indépendante ?
MessagePublié: Mar Juil 18, 2017 18:34 
Homolo-Gay
Homolo-Gay
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Lun Juil 04, 2005 13:56
Localisation: Paris
Age: 29
Genre:
Lyd a écrit:
Et là vous allez sûrement me trouver débile, mais j'ai peur que ma famille, mon psy pense que je suis bi à cause de mon passé.


Ton psy ne ferait alors que démontrer son incompétence. Mais je suis prêt à parier qu'il te dispenserait volontiers de ce genre de bêtises si tu lui en parlais.

Lyd a écrit:
C'est bête dit comme ça, mais on m'a tellement baratiné qu'aimer le même sexe s'était "pas bien"


Plaignons tes parents qui, manifestement, ont dû se forcer pour t'engendrer.

Lyd a écrit:
Parfois, je me demande même comment elle ne l'a pas remarqué.


Les joies du déni ? La peur d'être intrusive ? Elle se pose sans doute des questions.

Lyd a écrit:
J'ai vraiment envie de lui dire. J'ai tellement tout garder pour moi pendant de longue année, je me revoie enfant garder les violences qui m'était destiner et dire à ma mère que tout aller bien. Ça me donne des sueurs froide.
Mais est-ce réellement safe de faire son coming out sans être indépendante ? Je sais que si mon père l'apprend la troisième guerre mondial risque d'exploser chez moi. Et bordel, j'en est pas besoin là.


Ce serait prendre un gros risque, donc. Demande-toi alors s'il n'y aurait pas moyen d'avoir une vie vivable sans leur dire tout de suite.

Lyd a écrit:
Je sais pas ce que je cherche en postent ici, mais c'est si dur de tout garder pour sois. Ça me ronge de l'intérieur. Sa m'étouffe.


Il y a peut-être d'autres personnes à qui en parler, en attendant l'indépendance salutaire. Des amis ? D'autres membres de la famille ? Le psy ?

_________________
Autres temps, autres morses.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Faire son Coming out sans être indépendante ?
MessagePublié: Sam Août 26, 2017 21:09 
Qui moi ?
Qui moi ?
Hors-ligne

Inscrit le: Sam Juil 01, 2017 1:02
Genre:
Bonsoir, bonsoir,

Désolé, de répondre si tardivement !
Merci à vous d'avoir pris le temps de me répondre et de me conseiller ! J'ai écouté vos remarques et en effet, je ne pense pas que cela soit une bonne idée dans la situation actuelle de faire mon coming out, il y a trop d'inconnus dans l'équation. C'est prendre un risque que je ne peux me permettre. C'est dommage, j'avoue être déçue, car j'aimerais vraiment en parler à ma mère.

Maïzena a écrit:
Il y a peut-être d'autres personnes à qui en parler, en attendant l'indépendance salutaire. Des amis ? D'autres membres de la famille ? Le psy ?

Mise à part mon psy, pas vraiment, quelques amis savent mon orientation mais ils sont un peu perdu quand je leur explique la situation.

Lyd


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 4 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Tu ne peux pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Tu ne peux pas répondre aux sujets dans ce forum
Tu ne peux pas éditer tes messages dans ce forum
Tu ne peux pas supprimer tes messages dans ce forum

Rechercher pour:
Aller vers:  

Powered by phpBB © 2000-2007 phpBB Group
Traduction réalisée par Maël Soucaze © 2010 phpBB.fr
© 2005-2017 et-alors.net. Reproduction interdite. N° CNIL : 1104460.
Contact forum: modérateurs. Contact administratif: .