Homo, bi, trans, hétéro,


Une autre vision du monde LGBT.
Moins de préjugés, plus d'information.

* Connexion 
* FAQ    * Rechercher

Heures au format UTC + 1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 5 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: Un petit bout d'Aza
MessagePublié: Ven Fév 15, 2019 11:27 
Homo ?
Homo ?
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Jeu Fév 14, 2019 19:08
Age: 33
Genre:
*Se fait craquer les doigts avant de les poser sur le clavier*

Bon, par où commencer?

Mon parcours est atypique et en même temps, je suppose, si commun à beaucoup de femmes présentes dans la communauté lesbienne.
Je ne commencerai volontairement pas par le début, ce serait trop banal, et je ne suis pas banale. :wink:

J'ai découvert il y a 7 ans que j'étais attirée par les femmes, non parce que je ne l'avais jamais été avant celà, mais parce que je l'admettais seulement.
Lorsque, pour la toute premère fois, je posais mes lèvres et mes mains sur le corps si doux et si beau d'une autre femme dans cette éphémère rêverie.

A ce moment là je me suis dit que je devais certainement être bi puisque j'avais déjà eu une relation avec un homme, alors, bon, voilà quoi, je ne pouvais certainement pas être lesbienne, il en était hors de question.

Alors, j'ai eu une autre relation avec un homme, dont je n'étais pas amoureuse, avec qui je ne prennais pas de plaisir et n'étais pas heureuse et que j'ai fini par plaquer tant il me dégoutait.

J'ai eu de petites histoires sans lendemain avec quelques hommes suite à ça, pour voir si ça me plaisait et si ça me donnerait du plaisir, en vain.

Et puis encore une autre relation avec un homme super dont je n'étais toujours pas amoureuse, avec qui je ne prennais toujours pas de plaisir et n'étais toujours pas heureuse, mais je voulais avoir une vie normale et je l'ai tout de même épousé sans en avoir envie pour finir par le quitter au bout de seulement 6 mois de mariage.

Quelques mois avant le mariage j'ai commencé à me poser plein de questions, à repenser à ma vie jusque là, et à avoir peur de passer le restant de mes jours coincée dans cette situation stérile. A avoir peur de coincer un mec génial dans un mariage qui le rendrait forcément malheureux lui aussi puisque je ne ressentait aucun désir pour lui et que le dégout s'installait insidieusement dans mon esprit.

Aussi insidieusement que cette idée qui grandissait au fond de moi, que je désirais de plus en plus fort les bras tendres d'une femme et que je ne pourrais jamais être pleinement heureuse et pleinement moi sans ça.

Grosse introspection, on repasse sa vie au crible, on analyse tous ses comportements, les moindres détails de son existence et on se retrouve face à l'évidence criante, violente, qui fait tomber le masque.

J'ai réalisé que je n'ai jamais eu de réelle attirance pour les hommes, même enfant. J'étais attirée par la part de féminité chez les garçons dont je tombais amoureuse étant gamine, ils étaient systématiquement très efféminés tandis que j'étais (et suis toujours) très garçon manqué.

Petite anecdote au passage, toute petite, à l'age où ma mère nous donnait encore le bain ensemble avec mon grand frère, j'avais pour habitude de tirer sur le zizi de mon frère, ce qui avait pour résultat de le faire chouiner et se plaindre à ma mère qui me disait de ne pas faire ça.
Suite à quoi je lui disais systématiquement que j'en voulais un aussi et elle de m'expliquer inlassablement que j'étais une fille et que les filles n'avaient pas de zizi mais une poche à l'intérieur du ventre pour y faire pousser les bébés et que c'était vachement mieux qu'un zizi.
J'étais tellement convaincue de son discours que je recommençais, jusqu'à ce qu'elle décide de ne plus jamais nous faire prendre le bain ensemble.

Je n'ai analysé ce comportement enfantain qu'il y a quelques années, j'en ai 33 aujourd'hui et je suis toujours persuadée qu'il me manque un truc entre les jambes. Après, je ne pense pas que j'irais dans la voie difficile du transgenre ou de la transexualité mais je me suis sentie garçon dans un corps de fille depuis ma plus tendre enfance.

Admettre, accepter et être fière de qui l'on est.

J'ai déjà admis mon homosexualité, je suis dans la phase d'acceptation, cette phase dans laquelle tu veux à la fois hurler ça sur tous les toits et en même temps tu ne sais pas comment gérer le regard des autres parfois accusateur et souvent rempli d'incompréhension.

T'es dans le rôle de la connasse qui fout la vie d'un mec bien en l'air et en plus t'as une sexualité déviante. Non vraiment, t'aurais pu te rendre compte de ça avant de l'épouser parce qu'un mariage ça coûte cher et les invités ont fait le déplacement et ont donné pas mal d'argent quoi! Merde!

Fort heureusement tout le monde ne pense pas comme ça, j'ai la chance d'avoir dans mon entourage quelques amies proches qui m'ont grandement aidé à m'accepter, qui aident mon ex-mari à accepter et à avancer et qui me donnent un coup de pouce pour me foutre royalement du regard des autres.
J'ai encore un peu de chemin à faire avant d'être fière d'être ce que je suis.
Aujourd'hui, je suis déterminée, je sais enfin qui je suis et j'aime ce sentiment d'être en phase avec soi-même. Et j'ai envie d'aimer à fond, de ressentir ces papillons dans le ventre, de vivre et d'aimer vivre.

J'ai besoin d'intégrer cette communauté, de rencontrer des personnes avec qui échanger, aimer et être aimée telle que je suis.

Merci de m'avoir lu. :souris:


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Un petit bout d'Aza
MessagePublié: Ven Fév 15, 2019 13:06 
Distin-Gay
Distin-Gay
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Jeu Jan 14, 2016 18:43
Localisation: Chez les Segovellaunes
Age: 33
Genre:
Bienvenue parmi nous :gentil: .

Sacré histoire, content que tu sois toi même,aujourd'hui.
Tu trouveras ici. Beaucoup de personnes avec qui échanger de tout et n'importe quoi et sans jugement. N'hésite pas :souris:

_________________
Ce n'est pas un signe de bonne santé mentale, que d'être bien adapté à une société malade. "Krishnamurti"


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Un petit bout d'Aza
MessagePublié: Ven Fév 15, 2019 14:05 
Homo ?
Homo ?
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Jeu Fév 14, 2019 19:08
Age: 33
Genre:
Merci ! :gentil:


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Un petit bout d'Aza
MessagePublié: Ven Fév 15, 2019 15:43 
Homo sapiens
Homo sapiens
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Ven Août 24, 2018 13:14
Localisation: Champagne - Ardennes
Age: 44
Genre:
Bonjour à toi Aza !

Et bienvenue parmi nous !
Un seul mot en réaction à ton histoire : Wouahou ! :souris:
Tu es forte et ça ne peut que t'aider pour la suite ...

_________________
La culture, c'est comme la confiture : moins tu en as et plus tu l'étales !


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Un petit bout d'Aza
MessagePublié: Ven Fév 15, 2019 15:56 
Homo ?
Homo ?
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Jeu Fév 14, 2019 19:08
Age: 33
Genre:
Merci beaucoup ! :souris:


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 5 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invité(s)


Tu ne peux pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Tu ne peux pas répondre aux sujets dans ce forum
Tu ne peux pas éditer tes messages dans ce forum
Tu ne peux pas supprimer tes messages dans ce forum

Rechercher pour:
Aller vers:  
cron

Powered by phpBB © 2000-2007 phpBB Group
Traduction réalisée par Maël Soucaze © 2010 phpBB.fr
© 2005-2019 et-alors.net. Reproduction interdite. N° CNIL : 1104460.
Contact forum: modérateurs. Contact administratif: .