Homo, bi, trans, hétéro,


Une autre vision du monde LGBT.
Moins de préjugés, plus d'information.

* Connexion   * Inscription
* FAQ    * Rechercher

Heures au format UTC + 1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 25 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivant
Auteur Message
 Sujet du message: Handicap et homosexualité : récit d’une double acceptation e
MessagePublié: Dim Mars 18, 2007 9:44 
Khîpe au chocolat
Khîpe au chocolat
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Mar Sep 06, 2005 11:29
Localisation: Au Nord
Age: 31
Genre:
Flash back et monologue : de la découverte à l’acceptation de mon homosexualité, retour sur mon parcours, sur mes interrogations et sur mes craintes avec en arrière plan la présence d’un handicap

Lire l'article dans Ta vie > Expériences vécues


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Dim Mars 18, 2007 12:04 
Merci pour ce chouette article pirlouit!!!!

deux remarques de ma part : je n'ai jamais vu un esprit tordu si organisé! et le tout s'il vous plait en 6 étapes avec des titres! :wink: :lol: j'envie ton anarchie si tu savais! :wink:

Une remarque soudaine m'est apparue comme une évidence à mon échelle j'en profite donc pour la mettre ici. Quand tu dis que séduire étant aveugle (on peut dire ça, ou il faut employer une périphrase pour être politiquement correct?) est difficile notament en raison d'une incapacité à faire jouer le regard, et que prendre conscience de toute une foule de code visuels est impossible et constitue donc une entrave... je réagirais comme suit :

à mon échelle il me parrait évident que ce genre d'échange est de fait exclu. Si donc j'entre dans une relation de séduction avec une personne aveugle, directement en tant que voyante, je me raccrocherai à tout un autre système de codes pour communiquer. Ceci me renvoie au livre de Cy jung qui décrit en détail les mécanismes de supléance. Je pense qu'en ce domaine le valide voyant est tout aussi à même de suppléer que le malvoyant. Je sais très bien par exemple que les choses passeront non par le regard mais par les gestes, la voix, les attitudes, de façon innée je dirais, je serai attentive à d'autres codes, c'est à dire qu'en fait, naturellement je me concentrerai sur ce que peut mettre en avant la personne non voyante en ignorant de fait totalement ce qu'elle ne peut pas mettre en avant. Moi-même fatalement je mettrai en place d'autres stratégies de séduction. Mais ceci doit être vrai également à l'échelle de l'amitié évidement. En amitié c'est pareil... or tu as forcément des amis voyants....

Je ne pense donc pas qu'en matière de séduction le handicap soit un frein... après tout, n'importe quelle entreprise de séduction peut être placée sous l'aune du jeu, et séduire c'est apprendre à jouer ensemble en suivant les mêmes modalités. Je dirais que si tout le monde pouvait faire tomber les conquêtes en entrant dans un bar en ballançant "salut poupée on s'est déjà rencontrés? t'as de beaux yeux tu sais? une petite cigarette?" en roulant des yeux de merlan.... on se ferait bien Chi***.

Donc voilà pour moi la question essentielle est plus de savoir si quelqu'un souhaitera entrer dans ces modalités de séduction particulières, que de savoir si elles sont possibles. A cette seconde question je serais tentée de répondre oui sans hésiter. Sans doute une proportion certaine de la population méconnaissant les spécificités du handicap sera-t-elle freinée au départ... mais après il ne tient qu'a toi de déplacer les frontières de l'étrange / étranger / inconnu et du familier / rassurant. Par ta seule existence tu es engagé sur ce terrain depuis ta naissance! Donc....
Je dirais haut les coeurs, tout es tpossible la vie te sourit! en tout cas merci pour ce très bel article!!


Haut
  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Dim Mars 18, 2007 12:49 
Queer-Master
Queer-Master
Hors-ligne

Inscrit le: Ven Juin 30, 2006 19:49
Localisation: Paris
Han je suis trop top jalouse. Moi je fais des articles débiles et toi tu fais des articles super profonds, avec une vraie réflexion et une expression excellente, que même que d'abord ça ressemble à un extrait d'autobiographie et même pas à un article. Salaud.

Cela mis à part, et bien merci pour cet article qui m'en a beaucoup appris. Et pour te dire qu'il y a beaucoup de réflexions que tu fais dans cet article dans lesquelles je me suis reconnue. Donc euh si tu veux on en parlera par msn un de ces 4.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Dim Mars 18, 2007 12:56 
toi aussi tu as un handicap deadx?


Haut
  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Dim Mars 18, 2007 13:29 
Queer-Master
Queer-Master
Hors-ligne

Inscrit le: Ven Juin 30, 2006 19:49
Localisation: Paris
lulu galipette a écrit:
toi aussi tu as un handicap deadx?


Ouais il me manque très clairement la moitié du cerveau et c'est dur à vivre au quotidien.

Mais à part ça nan ça va je n'ai pas d'handicap particulier, ce qui ne m'empêche pas de me reconnaître dans certaines choses qu'exprime Pirlou :wink:


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Dim Mars 18, 2007 15:48 
Queer-Master
Queer-Master
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Jeu Mars 01, 2007 21:37
Localisation: Région lyonnaise
Age: 30
Woaw, cet article m'a amené à me poser pas mal de questions (dites existentielles :wink: !)
Je te remercie d'avoir mis des mots sur certains sentiments que j'éprouve vis à vis de mon "assumage" et non pas de mon acceptation en tant que zérosexuelle.

_________________
Fondatrice du JYAJ et membre du GDM


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Dim Mars 18, 2007 18:27 
Homo-gène
Homo-gène
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Dim Juin 25, 2006 22:08
Localisation: Grenoble
Age: 41
Genre:
Merci pour ce bel article Pirlouit !

Puisque tu l'évoques, le cheminement pour vraiment s'ouvrir aux autres me semble long parfois aussi... avec toutes les angoisses préliminaires à surmonter... et les cruels retours de bâton qui vous obligent parfois à repartir de tout en bas... mais on apprend, on évolue et on se dit que le jeu en vaut largement la chandelle (et même tout le luminaire).

Bref, je n'ai pas forcément plus de réponses que toi mais en tout cas ça me parle et je suis de tout coeur avec toi.

Les blocages iniques finiront par sauter et c'est tout, de toute façon ils n'ont pas le choix ! :D


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Dim Mars 18, 2007 19:45 
Rainbow-warrior
Rainbow-warrior
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Dim Fév 25, 2007 16:21
Localisation: Entre Mickey-ville et Delanoë-sur-Seine
Age: 31
Genre:
Je te félicite pour ce très bel article, bien écrit et très clair. Plusieurs réflexions me viennent à l'esprit :

Sur l'homosexualité :
Ce que tu écris, on en a beaucoup discuté par MP, donc tu sais à peu près ce que j'en pense. Je m'y retrouve entièrement, même dans le passage sur la terminale où moi aussi je m'étais plus ou moins rapproché d'un gars avec l'envie de me lier d'amitié, même si inconsciemment, c'était plus que de l'amitié que je recherchais. D'ailleurs, quand j'ai appris qu'il avait une copine, ça a ruiné mes espoirs :snif: (non j'en ai pas pleuré, je savais pas trop quoi en penser à l'époque, je ne mettais pas de mot sur cette attirance).
Je plussoie entièrement à la distinction que tu fais entre acceptation et "assumage". Même si j'arrive maintenant à m'avouer homo à moi-même, je n'arrive même pas à prononcer le mot "homosexualité" devant les rares personnes que j'ai mis dans la confidence. S'accepter, c'est un pas, mais s'assumer, c'est encore autre chose, ça va plus loin, c'est plus dur.
Je me retrouve dans tout le reste (doutes, recherche d'éléments indicateurs dans son enfance, même si ça ne signifie rien, capacité d'aimer) sauf dans le passage sur la prépa, là, j'ai mis comme un voile inconscient sur mes sentiments, et ça n'a fait que resurgir cette année.

Sur le handicap :
J'imagine à quel point ça doit être encore plus torturant mentalement en couplant le handicap et l'homosexualité. Et je conçois aisément que tu veuilles ne pas tomber dans une ghettoïsation qui à mon sens tendrait vers le communautarisme et limiterait l'intégration au reste de la société. Bien entendu, il n'en reste pas moins que d'échanger avec d'autres qui connaissent les mêmes difficultés, ça reste indispensable et tu l'as fort bien dit (c'est d'ailleurs le but de ce forum quant au sujet de l'homosexualité).


Encore une fois, bravo pur cet article et merci de mettre des mots sur des sujets aussi complexes. Et puis je comprends aussi que tu ressentes le besoin de coucher tout ceci sur papier (ou plutôt sur écran dans le cas présent), ça fait office de catharsis et c'est aussi une moyan de progresser sur le chemin de l'acceptation.


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Dim Mars 18, 2007 20:25 
Like a Virgin
Like a Virgin
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Dim Juil 23, 2006 8:39
Localisation: Suisse, UNIL
Comme tous les autres l'on déjà dit: bravo pour cette article et la fois beau et très intéressant.

Comme je te comprends quand tu penses que ça serait plus simple avec seulement l'homosexualité ou seulement le handicap. Il y a de ces moments où tu dois te dire: Mais pourquoi j'ai droit à tous ?

Et, de par cela, d'autant plus bravo pour ton "assumage". Euh, on dit pas "assumement", je sais plus, en tout cas tu y vas avec bravitude. :wink:


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Lun Mars 19, 2007 21:30 
Khîpe au chocolat
Khîpe au chocolat
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Mar Sep 06, 2005 11:29
Localisation: Au Nord
Age: 31
Genre:
Bonjour !

Alors déjà, merci à toutes et à tous pour vos remarques et vos compliments. Ca fait chaud au coeur. Je ne sais pas si mon ego va s’en remettre.
:D
Lulu Galipette a écrit:
... étant aveugle (on peut dire ça, ou il faut employer une périphrase pour être politiquement correct?) ...


Non seulement, on peut mais on doit !
Le terme « aveugle » ne me pose absolument aucun problème et de toute façon c’est celui qui correspond à mon handicap. Alors pourquoi se compliquer la vie ?

Citer:
à mon échelle il me parait évident que ce genre d'échange est de fait exclu. Si donc j'entre dans une relation de séduction avec une personne aveugle, directement en tant que voyante, je me raccrocherai à tout un autre système de codes pour communiquer. Ceci me renvoie au livre de Cy jung qui décrit en détail les mécanismes de supléance. Je pense qu'en ce domaine le valide voyant est tout aussi à même de suppléer que le malvoyant. Je sais très bien par
exemple que les choses passeront non par le regard mais par les gestes, la voix, les attitudes, de façon innée je dirais, je serai attentive à d'autres codes, c'est à dire qu'en fait, naturellement je me concentrerai sur ce que peut mettre en avant la personne non voyante en ignorant de fait totalement ce qu'elle ne peut pas mettre en avant. Moi-même fatalement je mettrai en place d'autres stratégies de séduction. Mais ceci doit être vrai également à l'échelle de l'amitié évidement. En amitié c'est pareil... or tu as forcément des amis voyants....


Je pense que tu as raison et tu fais bien de me rappeler cela. Je l’avais peut-être un peu oublié.
Je te répondrais quand même sur deux points :
En premier lieu, tu as raison de dire que si un voyant veut séduire une personne aveugle, rien ne l’en empêche s’il adopte d’autres codes que ceux du regard. Ca demande quand même de faire un certain effort. Ca me rassure que tu dises que toi tu penserais immédiatement à d’autres moyens de faire passer des messages. Je me demandais justement si c’était un élément inné ou pas. Tu parles justement du livre de Cy Jung, malheureusement ladite personne ne l’aura peut-être pas lu.
Ce type de situation implique quand même aussi que la personne voyante soit attentive à ce genre de signe, si elle est à mile lieux d’imaginer qu’on la trouve séduisante, elle risque de ne pas percevoir les signes. Un regard appuyé reste tout de même plus explicite.
En second lieu, il faut quand même utiliser avec précautions ces codes « alternatifs ». Tu parlais des gestes, de l’attitude, pour que ce code puisse être perçu par la personne aveugle, il faut qu’il y ait contact, rapprochement physique, proximité. Et personnellement, je trouve que c’est pas la manière la plus subtile qui soit de séduire. Après tout dépend du contexte bien entendu.

Citer:
Donc voilà pour moi la question essentielle est plus de savoir si quelqu'un souhaitera entrer dans ces modalités de séduction particulières, que de savoir si elles sont possibles.


J’approuve, tu m’as convaincu.
:wink:
Citer:
mais après il ne tient qu'a toi de déplacer les frontières de l'étrange / étranger / inconnu et du familier / rassurant. Par ta seule existence tu es engagé sur ce terrain depuis ta naissance! Donc....


Je fais tout pour.
:D Enfin j'essaie.

Deadxkorps a écrit:
Han je suis trop top jalouse. Moi je fais des articles débiles et toi tu fais des articles super profonds, avec une vraie réflexion et une expression excellente, que même que d'abord ça ressemble à un extrait d'autobiographie et même pas à un article. Salaud.


Ah mais moi aussi j’étais top jalouse, que crois-tu ?
:D Tout le forum est en pamoison devant ton humour, il fallait impérativement que je réagisse et que je fasse mon intéressant.
Et comme je peux pas rivaliser humoristiquement parlant, j’ai fait dans le narcissisme.
:wink: *second degré inside*

Citer:
Cela mis à part, et bien merci pour cet article qui m'en a beaucoup appris. Et pour te dire qu'il y a beaucoup de réflexions que tu fais dans cet article dans lesquelles je me suis reconnue. Donc euh si tu veux on en parlera par msn un de ces 4.


J’en suis ravi.
Et ça me rassure de constater que mes réflexions puissent être partagées.

Merci aussi à Ellen, Dodoo et Koloss
:D
Koloss a écrit:
sauf dans le passage sur la prépa, là, j'ai mis comme un voile inconscient sur mes sentiments, et ça n'a fait que resurgir cette année.


Ah oui mais ça c’est l’effet prépa littéraire.
:lol:
Un nid à garçon sensible, moi j’dis

Toinou a écrit:
Et, de par cela, d'autant plus bravo pour ton "assumage". Euh, on dit pas "assumement", je sais plus, en tout cas tu y vas avec bravitude.


Je dirais que l’assumage, c’est la vie qui nous oblige à le faire. En tout cas pour le handicap, assumer est une question de survie morale. Remarque pour l’homosexualité aussi. Alors, assumage ou assumement, on a guère le choix d’agir avec bravitude quand on se retrouve au pied du mur, enfin au pied de la Grande Muraille de Chine en l’occurrence. Oui tout ça pour en arriver là.
:oops: J'en suis pas fier.

Merci encore les gens!
:D


Dernière édition par Pirlouit le Ven Avr 20, 2007 9:40, édité 1 fois au total.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Mer Mars 21, 2007 15:49 
Like a Virgin
Like a Virgin
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Jeu Jan 11, 2007 17:32
Localisation: Quelque part dans le sud...
Chapeau bas !
A aucun moment je n'ai perçu d'idées contradictoires dans ce que tu écrit.
Au contraire, tu as vraiment détaché chaque point, l'ensemble est vraiment très clair et cohérent.
Mais cela ne concerne que la forme.
N'étant pas dans ta situation, je ne saurais être un juge impartial. Mais il me semble que tes craintes sont parfaitement fondées, tes exemples en témoigne. Je conçois parfaitement que tu aies encore plus de difficultés que le "gay-standard" (ne me linchez pas pour cette locution) à sortir du domaine de l'imaginaire pour te jeter dans le réèl, qui englobe toutes les véritables relations sociales, souvent très différente de ce que l'on a pu imaginer.

A mon avis, tu tiens même dans ce que tu as écrit de trs très bonnes bases pour une thèse. Cela n'engage que moi, mais il me semble que ce que tu as écrit gagnerait à être encore approfondi et diffusé plus largement.
Bravo pour ton courage et ta tenacité. :wink:

_________________
Imagine what my body would sound like slamming against those rocks. When it lands, will my eyes, be closed or open ?


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Jeu Mars 22, 2007 16:16 
Distin-Gay
Distin-Gay
Hors-ligne

Inscrit le: Ven Juil 01, 2005 22:12
Un grand bravo Pirlouit !!!

Pour cet article, son contenu, sa construction, sa parfaite lisibilité, .. un texte parfaitement limpide.

Je crois que tu as très bien fait, pour toi, comme pour tous les forumeurs, de rédiger tt cela ; je trouve que ça ouvre bcp d'horizons et personnellement ça m'enrichit de comprendre mieux ce que tu ressens, de par ton handicap d'une part et de par le "cumul" si je puis dire.. avec l'homosexualité.

Moi non plus, j'ai beau chercher, je ne vois pas vraiment chez toi d'esprit "tordu" mais au contraire qqu'un de parfaitement réfléchi, lucide, avec bcp d'humour, et ce droit à l'indifférence que tu revendique est tout à ton honneur.

Tu as fait un super cheminement et on te sent vraiment bien dans tes "baskets".

Merci encore et bises,

Mady

nb : petite question : quel âge as-tu ?

_________________
"Vos enfants ne sont pas vos enfants, ils sont les fils et les filles de l'appel de la Vie à elle-même. Ils viennent à travers vous et non de vous. Ils ne vous appartiennent pas. Vous pouvez accueillir leurs corps mais pas leurs âmes". Khalil Gibran


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Jeu Mars 22, 2007 17:21 
Khîpe au chocolat
Khîpe au chocolat
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Mar Sep 06, 2005 11:29
Localisation: Au Nord
Age: 31
Genre:
Merci :D

MADY a écrit:
nb : petite question : quel âge as-tu ?


20 ans et toutes mes dents.....
:wink:


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Jeu Avr 08, 2010 16:42 
Like a Virgin
Like a Virgin
Hors-ligne

Inscrit le: Lun Mars 22, 2010 21:06
super ta raison pirlou moi qui sui handicapé ( fauteuil electrique) je sè ce que c. Et ta ossi raison sur la géhottisacion ( je me suis toujours battu contre ssa). Moi j'sui très discret jaime pa le coté gay pryde parce que avant tout je me définis comme " personne" avan detre "andicapé" (meme si jème pas c terme péjoratif, mais ceci n'est que mon point de vue personnel, bien sur!!!!) et " homo".
En plus, je me reconnais dans certaine situations évoquées ( école primaire, attirance pour les gars, questionnements sur moi-même...). ton article sur CES sujets tabous ( sans parler de la religion dans tout ssa qui est un otre probleme vis a vis de ces question-là), donc ton artice disaije ma bocou touché et ému. Donc merci et encore BRAVO!!!! :D

_________________
Je tien à préciser 1 bonne fois pour toutes que je suis handicapé et qu c pour sa que j'écris en abrégé ( pour cause de fatige). Voila c di et bien dit


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Ven Avr 09, 2010 13:42 
Homo sapiens
Homo sapiens
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Sam Mars 20, 2010 14:38
J'ai lu l'article en diagonale mais j'ai bien aimé ce que j'y ai lu.

Gethoisation, elle est parfois forcée, non ? qui va instinctivement parler à un(e) handicapé(e) ? Le simple fait de voir l'handicap avant la personne n'est-ce pas une attitude à "mettre de coté" ?

Ceci dit, et contrairement à Pierrepalay, je me considère homosexuelle et handicapée avant d'être une personne, c'est l'image que me renvoi la société et je la mets en avant car j'ai aussi envie de montrer que j'existe en tant que telle. Provoc' ? Sans doute, mais je préfère l'étiquette "gouine" à "présumée hétéro" et l'étiquette "sourde" à "présumée entendante".

Il y a aussi le syndrome "d'anormalité normale" chez les hétéronormés, c'est à dire, pour une personne qui est handicapée ("anormale"), il est normal qu'elle accumule les autres "anormalités" dont l'homosexualité fait partie. Je l'ai constaté de nombreuses fois.

_________________
I'm fluent in Sarcasm. Vi Veri Veniversum Vivus Vici.

«Parler de liberté n’a de sens qu’à condition que ce soit la liberté de dire aux gens ce qu’ils n’ont pas envie d’entendre.» George Orwell

«La liberté d’expression, pour être réellement le reflet d’une vertu démocratique, ne peut se limiter aux opinions que l’on approuve, (...) . En conséquence de quoi la liberté d’expression se doit d’être défendue, y compris, et même avant tout, pour les idées qui nous répugnent.» Noam Chomsky


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 25 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivant

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invité(s)


Tu ne peux pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Tu ne peux pas répondre aux sujets dans ce forum
Tu ne peux pas éditer tes messages dans ce forum
Tu ne peux pas supprimer tes messages dans ce forum

Rechercher pour:
Aller vers:  

Powered by phpBB © 2000-2007 phpBB Group
Traduction réalisée par Maël Soucaze © 2010 phpBB.fr
© 2005-2018 et-alors.net. Reproduction interdite. N° CNIL : 1104460.
Contact forum: modérateurs. Contact administratif: .