Homo, bi, trans, hétéro,


Une autre vision du monde LGBT.
Moins de préjugés, plus d'information.

* Connexion   * Inscription
* FAQ    * Rechercher

Heures au format UTC + 1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 69 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
Auteur Message
 Sujet du message: Guide des genres non-binaires
MessagePublié: Sam Mai 28, 2016 21:06 
Une liste non-exhaustive des genres non-binaires occidentaux, avec leurs définitions et un peu d'explications.

Lire l'article dans Infos, conseils > Réflexions, Conseils


Haut
  
 
 Sujet du message: Re: Guide des genres non-binaires
MessagePublié: Sam Juin 04, 2016 16:27 
Queer-Master
Queer-Master
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Dim Jan 10, 2010 23:20
Localisation: A l'Ouest de Guildo Horn
Genre:
Bon bin , hâte de lire cet article, faites un signe quand il sera en ligne ;-)

_________________
Tu sais, la prof/collègue/meilleure amie dont tu es folle et qui est en couple avec son copain depuis 8 ans ? Quand elle t'a souri il y'a six mois en te rendant ton crayon, ou qu'elle a mis un sucre dans ton café ou fini son sms par un smiley : ce n'était pas une déclaration d'amour réciproque interdit. Elle était juste polie. Alors arrête de te faire des films, et va draguer des gouines.

"Avoir l'esprit ouvert ne signifie pas l'avoir béant à toutes les sottises" - Jean Rostand.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Guide des genres non-binaires
MessagePublié: Dim Juin 05, 2016 22:36 
Norma : ca y est il est posté mais on ne peut l'ouvrir qu'ici, via le topic. Pas sur l'accueil général.


Haut
  
 
 Sujet du message: Re: Guide des genres non-binaires
MessagePublié: Dim Juin 05, 2016 23:48 
Queer-Master
Queer-Master
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Dim Mars 01, 2009 2:10
Bizarre. Quand on ouvre l'article depuis le forum, il y a un titre, et dans Home, pas de titre, objet non trouvé (même problème pour celui de floridjan juste en-dessous). Au passage, la page de l'article que tu recommandes est introuvable. (Décidément ! C'est une kabale ! :lol: )

_________________
« Nan mais écoutez-le : on croirait qu'il va nous jouer une de ces tragédies grecques ! »


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Guide des genres non-binaires
MessagePublié: Dim Juin 05, 2016 23:53 
Queer-Master
Queer-Master
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Dim Jan 10, 2010 23:20
Localisation: A l'Ouest de Guildo Horn
Genre:
J'ai essayé très fort de pas juger mais là ...

Citer:
On parle d'alien-genre lorsque la personne se sent par exemple femme, homme ou neutrois mais dans le cadre d'une autre espèce. Par exemple, femme vulcaine ou homme asgardien.


J'ai jugé.

_________________
Tu sais, la prof/collègue/meilleure amie dont tu es folle et qui est en couple avec son copain depuis 8 ans ? Quand elle t'a souri il y'a six mois en te rendant ton crayon, ou qu'elle a mis un sucre dans ton café ou fini son sms par un smiley : ce n'était pas une déclaration d'amour réciproque interdit. Elle était juste polie. Alors arrête de te faire des films, et va draguer des gouines.

"Avoir l'esprit ouvert ne signifie pas l'avoir béant à toutes les sottises" - Jean Rostand.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Guide des genres non-binaires
MessagePublié: Lun Juin 06, 2016 8:01 
:lol:

Bah pour être honnête, moi aussi au départ j'ai eu cette réaction.

Après j'y ai réfléchi et j'ai trouvé un autre exemple. Dans Doctor Who

Spoiler : :
Les Seigneurs du Temps peuvent passer de homme à femme instantanément en se régénérant. On voit d'ailleurs le général en chef le faire, sans que ça n'ait l'air de perturber personne, elle même comprise. Et elle garde clairement la même personnalité.

Quelqu'un pourrait s'identifier Gallifréen parce que la personne aurait un genre fluide qui change de la même façon. "Je fais de la peinture... tiens changement de genre, bon ok je continue à peindre" tout ça en quelques instants.


Après je connais pas hyper bien ces genres-là, mais ça me paraît possible que des gens vivent leur genre de la même manière que les persos d'une fiction.

Bon, ça c'est la première possibilité : une personne qui utilise telle culture de fiction comme une simple métaphore.

Ensuite il y a des personnes NB qui sont aussi otherkin ou thériantropes. Du coup elles ne se considèrent pas comme humaines.
Mais comme spirituellement des animaux, ou des animaux de légende, ou des aliens, ou des humains d'une culture imaginaire (Star Trek, Seigneur des Anneaux, etc), ou des êtres mythologiques (fées, génies, etc), ou des éléments etc.

Otherkin et thérian c'est pas un genre en soi, c'est une identité globale. Mais ça peut influer (ou non) sur le genre. Du coup pour certains les deux (otherkin et genre NB) sont liés.

Je prétends pas comprendre les otherkin et thérian, et ce qui se passe dans leur tête. Je sais juste que pour une partie cette identité globale non-humaine est un moyen de gérer les effets d'un trouble mental. Pour certains c'est lié à une croyance (réincarnation par ex). Et plein d'autres facteurs qu'on ignore sans doute.


Haut
  
 
 Sujet du message: Re: Guide des genres non-binaires
MessagePublié: Lun Juin 06, 2016 10:39 
Queer-Master
Queer-Master
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Dim Jan 10, 2010 23:20
Localisation: A l'Ouest de Guildo Horn
Genre:
En vrai je suis gênée que dans cet article tu mettes tout dans le même panier, sans distinction.

Tu mets des identité de genre sociétales/culturelles ("homme" - "femme") sur le même plan sans distinction que des identité politiques ("genderfucker") sur le même plan que des trips personnels faisant parti de maladies mentales/croyances occultes ("je suis une licorne" ou "je suis une partition de musique").

On peut être acceptant des personnes souffrant de trouble mentaux, sans prendre leurs trips pour de l'argent comptant.
Toutes les affirmations creepy ne peuvent pas être simplement balancées comme ça, jugées "pertinente" parce que quelqu'un s'est défini ainsi.

En plus, 50% de ces "identités" n'ont rien à voir avec le "genre", que tu ne défini pas non plus.

Donc pour un guide... je trouve ça plutôt confus.

Aussi, tu le classes dans "réflexion, conseils" mais où sont tes réflexions ? où sont tes conseils ? C'est juste une liste brute.

_________________
Tu sais, la prof/collègue/meilleure amie dont tu es folle et qui est en couple avec son copain depuis 8 ans ? Quand elle t'a souri il y'a six mois en te rendant ton crayon, ou qu'elle a mis un sucre dans ton café ou fini son sms par un smiley : ce n'était pas une déclaration d'amour réciproque interdit. Elle était juste polie. Alors arrête de te faire des films, et va draguer des gouines.

"Avoir l'esprit ouvert ne signifie pas l'avoir béant à toutes les sottises" - Jean Rostand.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Guide des genres non-binaires
MessagePublié: Lun Juin 06, 2016 12:53 
Queer-Master
Queer-Master
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Mar Juin 19, 2007 15:02
Localisation: Viens chez moi, j'habite chez une copine
Age:
OFF-Topic :
Négatif, je suis une mite en pull-over.

_________________
C'est facile, c'est tellement plus facile de mourir de ses contradictions que de les vivre.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Guide des genres non-binaires
MessagePublié: Lun Juin 06, 2016 13:22 
Toutes les identités que j'ai mises ne sont pas reconnues par l'ensemble de la communauté NB. Après, moi ma position perso, c'est de respecter l'autodétermination des gens, même quand à première vue je comprends pas ou vois pas le rapport. Peut-être que certaines personnes se trompent, mais dans le doute, je pars du principe qu'elles ont raison et savent mieux leur propre genre.

Du coup, si j'ai mis des identités politiques (genderfuck) c'est parce que pour certaines personnes c'est AUSSI une identité de genre.

Ensuite, je vais paraphraser un ami, qui explique pas mal le sujet des genres basés sur une métaphore (un élément, une sensation, une esthétique, une sonorité, une créature etc). Et puis mettre les liens de son blog aussi pour plus de détails.

Donc, il y a des personnes qui ont un ressenti d'identité de genre fort, qui est complètement hors de l'axe masculin-féminin et ne se définit pas en fonction de ça. Certaines se contentent de dire ça, et se disent aporagenres sans détailler plus. D'autres détaillent plus, et l'expliquent par une métaphore qui leur parle particulièrement. [url]
http://uniqueensongenre.eklablog.fr/com ... a126011542[/url]

Par exemple, cet ami a une identité de genre assez complexe et fluide, qui "navigue" entre plusieurs points, et il a choisi le terme de galaxie-genre. Non pas pour se prendre pour une galaxie, mais parce que le fait d'avoir de multiples points entre lesquels naviguer lui évoque l'image d'une galaxie. Comme on dirait "la galaxie des filiales de Bouygues".

Souvent d'ailleurs, les personnes musicagenres, esthétiques... sont synesthètes, même si on ne peut pas généraliser.
http://uniqueensongenre.eklablog.fr/xenogenres-et-synesthesie-a126037882

Et comme je disais plus haut, certaines personnes (peu nombreuses) ont un genre de ce type parce qu'elles ont, par ailleurs, une identité otherkin ou thérian.
Un dernier lien de ce blog pour la route, du coup.
http://uniqueensongenre.eklablog.fr/les-differences-entre-otherkin-therianthrope-et-xenogenre-a125820892

Ensuite, concernant les troubles mentaux, ils n'empêchent pas les gens d'avoir de d'auto-détermination pour eux-mêmes, et de savoir quelle étiquette leur colle le mieux en termes de genre.
Et puis même si une personne a développé une identité particulière du fait d'un trouble mental, ça n'empêche qu'au bout du compte, c'est son identité. Quelle que soit la raison.

Et concernant les personnes qui ont une identité influencée par des croyances religieuses (que ce soit une religion bien reconnue comme le catholicisme, ou des religions/croyances moins connues et plus à la marge), je conçois que d'un point de vue athée ça n'ait pas de sens (forcément), mais justement elles ne sont pas athées, donc bon.

Et pour la définition du genre, elle est dans le fameux lien du début qui ne marche pas. Mais du coup, je vais la remettre ici.
"L'identité de genre, c’est un ressenti par lequel on s’identifie, en tant qu’être social. C'est aussi souvent la conscience d'appartenir ou non à certains groupes sociaux (principalement, aux femmes, aux hommes)."

Enfin, j'ai mis ça dans réflexions ou conseils parce que je n'ai pas vu d'autre partie qui convenait mieux, mais si j'avais pu je l'aurais mis dans "non-binarité" ou "transidentité" ou "alternatifs", quelque chose comme ça.


Haut
  
 
 Sujet du message: Re: Guide des genres non-binaires
MessagePublié: Lun Juin 06, 2016 14:59 
Queer-Master
Queer-Master
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Dim Jan 10, 2010 23:20
Localisation: A l'Ouest de Guildo Horn
Genre:
Je me répète mais je trouve qu'on ne peut pas utiliser le respect de l'autodetermination comme paravent pour considérer comme pertinent de se définir comme un animal/un alien/une couleur, même si c'est à prendre dans un sens métaphorique.

Si on parle de genre, c'est parce que c'est un élément qui a un sens sociologique, politique.

Pour moi là c'est du gloubi-boulga.

_________________
Tu sais, la prof/collègue/meilleure amie dont tu es folle et qui est en couple avec son copain depuis 8 ans ? Quand elle t'a souri il y'a six mois en te rendant ton crayon, ou qu'elle a mis un sucre dans ton café ou fini son sms par un smiley : ce n'était pas une déclaration d'amour réciproque interdit. Elle était juste polie. Alors arrête de te faire des films, et va draguer des gouines.

"Avoir l'esprit ouvert ne signifie pas l'avoir béant à toutes les sottises" - Jean Rostand.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Guide des genres non-binaires
MessagePublié: Lun Juin 06, 2016 15:48 
Queer-Master
Queer-Master
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Jeu Oct 27, 2011 14:13
Age: 24
Genre:
J'avoue que je suis assez mal à l'aise également avec le fait de mettre au même niveau une définition de non-binarité qui a une signification politique légitimant le fait de ne pas se sentir (exclusivement) homme ou femme ; et " Il y a des personnes dont le genre est lié à la magie et à la sorcellerie (magigenre, witchgenre). "

Egalement petite remarque perso "Les genderwhat sont neurologiquement incapables de comprendre le concept de genre. "
"Neurologiquement" quoi. Parce qu'on a identifié les neurones, non seulement qui servent à s'identifier à un genre mais aussi qui permettent de comprendre le concept de genre, et ces neurones forment un système distinct et connu dont on a également identifié des situations ou ils ne fonctionnaient pas ? La neurologie a fait beaucoup de progrès :ninja:

Et je suis plutôt pour l'autodétermination hein, mais si on essaye de s'en servir pour me faire croire au père noël, désolé mais je vais pas marcher... :erm:


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Guide des genres non-binaires
MessagePublié: Lun Juin 06, 2016 15:54 
Queer-Master
Queer-Master
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Jeu Oct 27, 2011 14:13
Age: 24
Genre:
Nomis a écrit:
Et je suis plutôt pour l'autodétermination hein, mais si on essaye de s'en servir pour me faire croire au père noël, désolé mais je vais pas marcher... :erm:

Après si il y a des gens qui veulent se définir paternoëlgenres je vais pas non plus leur jeter des cailloux hein. Mais si ils revendiquent une place dans les luttes des gens non-binaires pour se faire reconnaître, on va dire que je serais ni surpris ni choqué que des gens non-binaires leurs disent d'aller voir ailleurs. Déso les pères noëls :euh:


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Guide des genres non-binaires
MessagePublié: Jeu Juin 09, 2016 11:42 
Bah concernant la magie et la sorcellerie, oui ça n'a aucun sens quand on est athée.

Mais je vous assure que quand on croit profondément à ce genre de choses (Reptiliens, magie, démons, etc) ça modifie profondément la perception du monde. J'ai récemment rencontré une personne très chrétienne et qui voyait tout autour d'elle en termes de religion et de surnaturel et de démons. Je dis ça sans jugement (je serais mal placé), c'est un constat.

Pourquoi une personne qui est persuadée de voir ou sentir les auras, d'avoir des réminescences de réincarnation ou autre, ça n'influerait pas sur son genre ? Puisque l'identité se construit avec le vécu.

Ensuite, en admettant qu'une personne ait cette identité, oui c'est le résultat de ses croyances. Mais ça n'empêche que cette identité existe (même si elle est basée sur du vent d'un point de vue athée).

Et reste que la personne qui s'identifie à ça, n'est pas garçon ou fille.
Donc elle a sa place chez les NB.

Et "neurologiquement incapable" ok le mot est mal choisi. Je suis pas scientifique cela dit. Mais "psychologiquement" ou "mentalement" si tu préfères.


Haut
  
 
 Sujet du message: Re: Guide des genres non-binaires
MessagePublié: Jeu Juin 09, 2016 13:29 
Homo sapiens
Homo sapiens
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Jeu Juin 09, 2016 12:13
Localisation: Montréal
Aux personnes qui critiquent les genres otherkin et thérians.

Connaissez-vous le transhumanisme? C'est un courant de pensée contemporain inspiré de l'optimisme du siècle des lumières et de la confiance en le développement technologique à venir, lequel transformera en profondeur ce que signifie être humains.

Certaines personnes transhumanistes prédisent que la nanofabrication - la fabrication de la matière à grande échelle à partir d'ingénierie à l'échelle moléculaire - l'évolution naturelle des imprimantes 3D, donc - permettra de fabriquer de nouveaux corps (c'est d'ailleurs, déjà, en partie le cas - on peut fabriquer des os et d'autres organes simples qu'on peut transplanter, mais on peut déjà imaginer de transplanter des organes plus complexes, voire, même, des coeurs, poumons, bras et jambes).

On peut imaginer que cette technologie permettrait éventuellement de modifier nos corps en profondeur selon un schéma qui ne serait pas tout à fait (ou pas du tout) humain.

On constate aujourd'hui que certaines personnes voudraient que cela soit possible, et que cela fasse partie ou aie rapport avec leur identité personnelle, y compris leur genre.
Or, la validité d'une identité personnelle ne doit JAMAIS être contingente au degré actuel d'avancement technologique.

Or, puisque les identités Otherkins sont valides indépendamment de transformations corporelles, cela signifie que les personnes otherkins sont des vraies otherkins même si elles ne font pas de transformations otherkins sur leurs corps.
Cela signifie que les identités otherkins sont valides peu importe le désir de la personne de modifier son corps.

Après tout, si je suis un.e elf.e, et que j'ai un corps, alors, puisque mon corps, c'est le mien, alors, nécessairement, j'ai un corps d'elf.e - puisque ce corps que j'ai appartient à un.e elf.e. C'est d'une limpidité logique manifeste.

Pour résumer, je suis parti.e d'une possibilité de développement technologique, j'ai formé un monde théorique possible où les identités otherkins était vraie. J'ai montré que la vérité des identités otherkins impliquait la nécessité - la validité dans tous les mondes possible (donc, y compris le nôtre). J'ai donc pu appliquer la validité des identités otherkins dans notre monde actuel.
Il s'agit d'un raisonnement de logique modale.

Par parité de raisonnement, on peut prouver la validité des identités de genres qui requièrent de la magie.
C'est à dire - si la magie existait, ces identités seraient valides. Or, leur validité ne doit pas être contingente à l'état du monde. Leur validité est donc nécessaire et, donc, nécessairement, s'applique au monde actuel - peu importe si le monde actuel est un monde dans lequel il y a effectivement ou non de la magie.

_________________
Ce qui m'intéresse, c'est le sens des mots. Les significations ne sont pas dans la tête. On peut dire quelque chose qui veut dire autre chose que ce qu'on voulais dire.

Je critique des mots et leur sens, pas les intentions de leurs auteur.es. Il serait présomptueux de critiquer les intentions. Mais pas le sens.
J'invite les auteur.es à ne pas le prendre personnel et à désavouer leurs propos si mon analyse met en lumière des significations qui leur déplaît ou les rends mal à l'aise.


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Guide des genres non-binaires
MessagePublié: Jeu Juin 09, 2016 14:07 
Queer-Master
Queer-Master
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Dim Jan 10, 2010 23:20
Localisation: A l'Ouest de Guildo Horn
Genre:
Ta logique part entièrement de l'idée que tu soit mentalement un elfe.

C'est ça dont franchement, je nie la possibilité.

Le fait de pouvoir être quelque chose qui n'existe pas. et de le définir comme ton "genre" alors que ce n'est pas un genre.

Tu me dirais "mon genre c'est d'être dieu", je réagirais de même.
A. C'est pas un genre.
B. Ça n'existe pas.

_________________
Tu sais, la prof/collègue/meilleure amie dont tu es folle et qui est en couple avec son copain depuis 8 ans ? Quand elle t'a souri il y'a six mois en te rendant ton crayon, ou qu'elle a mis un sucre dans ton café ou fini son sms par un smiley : ce n'était pas une déclaration d'amour réciproque interdit. Elle était juste polie. Alors arrête de te faire des films, et va draguer des gouines.

"Avoir l'esprit ouvert ne signifie pas l'avoir béant à toutes les sottises" - Jean Rostand.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 69 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invité(s)


Tu ne peux pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Tu ne peux pas répondre aux sujets dans ce forum
Tu ne peux pas éditer tes messages dans ce forum
Tu ne peux pas supprimer tes messages dans ce forum

Rechercher pour:
Aller vers:  

Powered by phpBB © 2000-2007 phpBB Group
Traduction réalisée par Maël Soucaze © 2010 phpBB.fr
© 2005-2018 et-alors.net. Reproduction interdite. N° CNIL : 1104460.
Contact forum: modérateurs. Contact administratif: .