Homo, bi, trans, hétéro,


Une autre vision du monde LGBT.
Moins de préjugés, plus d'information.

* Connexion   * Inscription
* FAQ    * Rechercher

Heures au format UTC + 1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 12 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: Le bien de son enfant
MessagePublié: Dim Déc 23, 2012 12:57 
Indian Khîpe
Indian Khîpe
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Ven Août 22, 2008 21:06
Localisation: California dreaming
Age: 39
Genre:
Dur dur d'être parents... Pas toujours évident de faire les bons choix avec son gamin. Surtout quand vient le moment de rendre des comptes.

Lire l'article dans Ta vie > Expériences vécues

_________________
Putain de bordel de sa race maudite ! (copyright Mestic)
N'oublie jamais que tu as une bouche. Jamais. (copyright Norma)

Le chien se dit : l'homme me nourrit, donc il est mon Dieu
Le chat se dit : l'homme me nourrit, donc je suis son Dieu


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le bien de son enfant
MessagePublié: Dim Déc 23, 2012 13:13 
Homo-érectus
Homo-érectus
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Jeu Avr 17, 2008 19:49
Localisation: Marseille
Age: 50
Genre:
Ton article est empli d'une souffrance qui fait mal à lire. Cette souffrance de ceux qui ont mis des années à être eux-mêmes par la faute de parents qui croyaient bien faire.
Je parle de faute, car oui, c'en est une pour moi. Tes parents ne voulaient sans doute que ton bonheur, mais à te lire, ils ont surtout contribué à une certaine forme de malheur chez toi. Leur crainte de ne pas avoir un enfant "normal" a eu pour résultat que tu t'es nié toi-même durant de trop longues années.
Ils se sont, certes, rassurés eux-mêmes, car ils ont tout fait pour te soigner. Ils ne te voyaient peut-être pas comme un malade, mais pourtant, dans les faits, ils t'ont traité comme tel. Envoyer son enfant chez un psy, ça veut dire qu'on le considère comme atteint de troubles. Le résultat a été qu'au final, tu as souffert bien plus que s'ils t'avaient laissé trouver ton chemin toi-même.
Etre parents n'est sans doute pas facile. Personne ne le niera. Mais parfois, les parents peuvent faire un mal fou à leur enfant. Même par amour. Et tu en es un exemple flagrant.

Que te dire, à part te souhaiter que ta vie prenne enfin un cours apaisé, et qui te rende vraiment heureux... :copain:

_________________
Il disait qu'il voulait être l'unique étoile de l'homme qu'il aimerait. Sois heureux parmi les étoiles, toi qui étais mon ami le plus cher.

Image

Membre du club des J.YA.J


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Le bien de son enfant
MessagePublié: Dim Déc 23, 2012 13:19 
Queer-Master
Queer-Master
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Lun Fév 11, 2008 23:43
Il paraîtrait que tout l'art d'éduquer un enfant est de faire en sorte d'essayer de se planter le moins possible. L'éducation n'est pas un processus bénin, c'est une véritable agression qui fait que l'on se traîne tous plus ou moins des névroses directement issues des choix de nos parents. Je pourrais personnellement en dire beaucoup, mais j'essaye d'imaginer qu'une fois le nez dans le guidon, il est peut-être réellement difficile de pouvoir parler de faute à proprement parler. Et de fait, j'imagine que la plus grande difficulté est d'ensuite, comme tu dis, rendre des comptes pour mieux les apurer et les solder. Cet article semble montrer pas mal de positif te concernant (je pourrais difficilement en dire autant de tout le monde :roll: ).

_________________
Destiny by sinners sought
Tragedy by power wrought
So a God might suffer a mortal's pain


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le bien de son enfant
MessagePublié: Dim Déc 23, 2012 14:10 
Distin-Gay
Distin-Gay
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Jeu Sep 27, 2012 5:55
Localisation: Dour (Belgique)
Age: 45
Genre:
Très beau texte et très parlant, à savoir l'acceptation pour les parents d'avoir un enfant "hors norme".

Je crois qu'il faut se remettre aussi dans l'époque de l'histoire, il y a 20 ans, où l'homosexualité était encore considéré comme une tare, tare d'autant plus difficile quand on est parent.

Ils ont fait çà pour ton bien, enfin croyant pour ton bien, car çà t'a fait plus de mal qu'autre chose ; mais pour eux ils faisaient bien. Et tu l'a compris car, comme tu dis tu ne leur en veux pas.

En plus, ta mère à réalisé tout ceci au point de militer avec toi. Je suis persuadé qu'elle s'en veux, mais le fait de lui avoir pardonner la rassure.

Pour en finir, je dirai que çà serait un texte à mettre dans les écoles pour faire réfléchir.

Ce texte m'interpelle aussi personnellement. Comment auraient réagit mes parents si je l'avais dit plus tôt ?


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Le bien de son enfant
MessagePublié: Dim Déc 23, 2012 18:41 
Indian Khîpe
Indian Khîpe
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Ven Août 22, 2008 21:06
Localisation: California dreaming
Age: 39
Genre:
Kefka a écrit:
Et de fait, j'imagine que la plus grande difficulté est d'ensuite, comme tu dis, rendre des comptes pour mieux les apurer et les solder. Cet article semble montrer pas mal de positif te concernant (je pourrais difficilement en dire autant de tout le monde :roll: ).

Je ne fais aucun reproche à mes parents. C'est la société qui est responsable, celle qui vous bourrine le crâne sur comment doit être et ne doit pas être un garçon, comment doit être et ne pas être une fille. Cela ne gênait pas mes parents que je me mettre des robes, ils flippaient juste à l'idée que la société allait me rejeter/m'insulter/me cracher à la gueule pour ça. Voilà, on n'est pas dans une dictature mais on reste tout de même dans une société qui brime l'individu au nom d'un "idéal" collectif. Le mariage LBGT, ça va faire du bien à la France. C'est important de temps en temps de botter le cul à tous les Frigide Barjot de la planète, leur refus et leur peur de la différence, qui ne fait de mal qu'à leur conception étroite et étriquée.

_________________
Putain de bordel de sa race maudite ! (copyright Mestic)
N'oublie jamais que tu as une bouche. Jamais. (copyright Norma)

Le chien se dit : l'homme me nourrit, donc il est mon Dieu
Le chat se dit : l'homme me nourrit, donc je suis son Dieu


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le bien de son enfant
MessagePublié: Dim Déc 23, 2012 23:53 
Like a Virgin
Like a Virgin
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Lun Juil 16, 2012 22:40
Localisation: Oui
Age: 22
Genre:
Bon article, on y vois bien les ravages de l'homophobie/sexisme/hétérocentrisme intériorisée des parents, des enfants...

Après réflexion, la situation que tu décris me rappelle carrément celle d'un membre de ma famille... Je commence à me poser des questions ! :blink:


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le bien de son enfant
MessagePublié: Lun Déc 24, 2012 8:32 
Queer-Master
Queer-Master
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Dim Déc 06, 2009 19:34
Localisation: La tète en l'air, le corps à Paris
Age: 28
C'est les cocos les pires, floridjan, ma mère en est, et j'ai pas échappé à la psy :mrgreen: :mrgreen:

Je trouve intéressant en tout cas cet article, notamment sur cette notion de 'bien être de l'enfant'. Comme quoi, chaque enfant est tellement différent que même s'il est éduqué dans une société, il a des désirs, des envies, des besoins bien particuliers, et bien à lui, qui ne sont pas à 'normaliser'.
Ma mère a toujours été comme ça, dans cette idée qu'on entre toujours dans la 'norme', qu'on soit 'bien sous tous rapports', mais ça bouffe plus qu'autre chose. Enfin, la liberté c'est de pouvoir trouver par quel moyen s'en dégager, et être bien avec soi-même. Retrouver ses propres désirs, ses propres envies. Sentir sa propre vie.

_________________
"Ne te demande pas si tu dois vivre ou mourir, mieux vaut chanter..." Proverbe rom


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le bien de son enfant
MessagePublié: Ven Déc 28, 2012 3:18 
Homo-érectus
Homo-érectus
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Sam Avr 09, 2011 12:33
Localisation: Royaume du Kébékistan
C’est marrant, mes parents étaient profondément anti-communiste (et anti-tout comme les bons misanthropes qu’ils sont), même si mon père était maoïste dans sa jeunesse, et ils me donnaient tout ce que je voulais : donc des peluches et des poupées, des légos, mais jamais de voitures car ils savaient que je n’aimais pas ça, et ma mère s’est toujours insurgée contre la barrière des sexes (sans doute à cause du traumatisme de sa propre enfance vu qu’elle était un garçon manqué). Ils voulaient même m’acheter une barbie parce que j’en avais emprunté une à une voisine (oui, j’ai honte maintenant, mais juste parce que c’est un symbole du mal capitaliste et symbole du patriarcat hétérosexiste, sans compter que c’est de mauvais goût toutes ces couleurs flashies).
Et ils envoyaient chier la première personne qui considérait que je devrais voir un psy, et si je jouais à la dînette en jouant la maman, c’était mon problème, pas le leur, et encore moins celui des autres.

Finalement, je suis reconnaissant à mes parents de m’avoir appris à dire merde aux autres (même si dans leur idée tordue, c’est parce que le reste de l’humanité est de la merde en boîte et qu’il ne faut jamais hésiter à marcher sur tout le monde ; on a les traumatismes de l'enfance qu'on mérite).

_________________
چو اسکندر گرفتی قاف تا قاف
که دیدی خضر را زایینه صاف


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Le bien de son enfant
MessagePublié: Sam Déc 29, 2012 1:51 
Khîpe it gouine on
Khîpe it gouine on
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Lun Déc 29, 2008 3:57
Localisation: Sur Vulvain
Bof. Ma mère est communiste et si je lui avais dit que je préférais le steak au poisson pané ça lui aurait fait le même effet je pense.

Elle m'a toujours acheté des ballons, des raquettes, des survêtements et des baskets plutôt que des poupées. M'a inscrite au club musclor plutôt qu'au club barbie parce qu'elle avait très bien pigé ce qui me faisait plaisir et ce qui me déplaisait. Elle m'a jamais incitée à être dans la norme, me laissant choisir mes jouets de garçons aux Noëls des CE de ses boîtes successives sans ciller et en affrontant les regards des adultes qui voulaient m'inciter à aller vers le rayon rose et parfois en leur exprimant clairement que seul mon plaisir importait et pas leurs visions du plaisir d'une petite fille. Quand mes oncles et tantes éloignés m'offraient des barbies et leurs accessoires, elle me disait discrètement de leur dire merci poliment mais de ne surtout pas les déballer, elle m'offrait d'autres machins moins nuls à la place et m'envoyait offrir mes barbies et accessoires à mes copines pour leurs anniversaires. :ninja: Mon frère a eu la poupée et l'ensemble gaziniere/cafetière/service à thé qu'il avait demandé.

Certains parents sont normatifs, d'autres pas du tout. Je connais plusieurs personnes dont les parents sont loin d'être communistes qui l'étaient ou le sont bien plus que mes parents ne l'ont jamais été.

_________________
Les temps sont durs les gens sont mous


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le bien de son enfant
MessagePublié: Mar Jan 01, 2013 13:37 
Queer-Master
Queer-Master
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Dim Déc 02, 2007 12:05
Localisation: Paris
Genre:
Texte très émouvant. Merci :copain:

Ce qui me rend le plus triste est que j'aurais sans doute fait partie de ceux qui se moquaient de toi à l'école :oops:

_________________
« Les jeunes ont été nombreux à m’écrire ces jours-ci, pour me traiter de vieux con. Si tant est qu’on puisse appeler "écrire" n’importe quelle tentative de représentation d’une ébauche de pensée par le biais de symboles graphiques incohérents couchés dans le désordre au mépris total de la grammaire, de la syntaxe, de l’orthographe et du souvenir de mon aïeule Germaine Philippin, institutrice de l’époque missionnaire, qu’une cédille oubliée décourageait aux larmes. » P. Desproges


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Le bien de son enfant
MessagePublié: Sam Jan 12, 2013 21:16 
Homo-érectus
Homo-érectus
Hors-ligne

Inscrit le: Jeu Mai 14, 2009 18:43
Beau texte. J'aime.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le bien de son enfant
MessagePublié: Dim Fév 10, 2013 22:14 
Homo-gène
Homo-gène
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Jeu Sep 24, 2009 18:03
Localisation: Philippeville
Age: 34
Genre:
J'ai une guerre de retard comme d'habitude, mais je viens de lire ton texte, dans ton cas, ce sont tes parents qui ont agi... Je trouve ta réaction très saine et leur cheminement positif... Parfois ça prend du temps... Mais tant que le résultat est positif, je me dis que le temps importe peu...
Est-ce possible que parfois, un enfant, pour ne pas décevoir, se retrouve lui-même à essayer d'entrer dans un moule qui ne lui est pas adapté...
Au point de manger à éclater pour éviter de susciter l'intérêt des autres? Si c'est possible, c'est mon chemin à moi, et pour ce qui est de s'ouvrir aux autres...
Je me suis peut-être toujours méfiée de peur d'être percée à jour (ou merci papa, "il ne faut jamais rien dire, on ne peut faire confiance à personne!)...
Quoi qu'il en soit, je suis toujours une catastrophe sentimentale ambulante... Elle ne veut pas de moi, je m'accroche... Elle s'approche... Mon dieu où est donc passé la sortie! J'essaie... Mais j'ai du mal à changer ça...
Merci pour ton article, j'en avais besoin je crois...

_________________
«Il n’existe que deux choses infinies, l’univers et la bêtise humaine... mais pour l'univers, je n'ai pas de certitude absolue.»
[ Albert Einstein ]

"The king is dead but the queen is alive (...)
A revolution and now I am in charge,
My evolution is to shoot for the stars."

Membre du club zéro et de The L club


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 12 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Tu ne peux pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Tu ne peux pas répondre aux sujets dans ce forum
Tu ne peux pas éditer tes messages dans ce forum
Tu ne peux pas supprimer tes messages dans ce forum

Rechercher pour:
Aller vers:  

Powered by phpBB © 2000-2007 phpBB Group
Traduction réalisée par Maël Soucaze © 2010 phpBB.fr
© 2005-2018 et-alors.net. Reproduction interdite. N° CNIL : 1104460.
Contact forum: modérateurs. Contact administratif: .