Homo, bi, trans, hétéro,


Une autre vision du monde LGBT.
Moins de préjugés, plus d'information.

* Connexion   * Inscription
* FAQ    * Rechercher

Heures au format UTC + 1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 38 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3  Suivant
Auteur Message
 Sujet du message: Ces soirs où les larmes ne peuvent s'empêcher de couler...
MessagePublié: Ven Nov 20, 2009 0:00 
Queer-Master
Queer-Master
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Lun Juin 16, 2008 13:56
Localisation: Au pays des poneys-licornes.
Genre:
Quand la solitude et l'envie d'être aimée se font pesantes.

Lire l'article dans Infos, conseils > Réflexions, Conseils


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Dim Nov 22, 2009 16:41 
Homo-érectus
Homo-érectus
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Jeu Fév 19, 2009 20:12
Localisation: Tunis T.T
Age: 24
Magnifique :) Tu as su mettre en mots ce que nombreux parmi nous ressentent et n'arrivent pas à exprimer ...
La vie, c'est des hauts et des bas, si cette période-ci c'est plutôt sans, et bien j'espère que bientôt, ça sera avec :)

_________________
!لماذا نغلق أعينناعندما نبكي؟ وعندما نحلم ؟ وعندما نقبل ؟ وعندما نتعانق؟ لآنّ الاشياء الجميلة بالحياة لانراها بالعين بل نحسها بالقلب


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Dim Nov 22, 2009 16:55 
Queer-Master
Queer-Master
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Jeu Sep 04, 2008 19:35
Localisation: l'eau verte du Canal du Midi...
Age: 32
Genre:
:copain:

C'est tout pour le moment, mais je n'en pense pas moins ;) .

_________________
Image

"Les enfants sont-ils tous des artistes, ou alors les artistes sont-ils de grands enfants ?" [A. Moï]
"La scène est lieu de l'instant, celui d'une deadline voulue et programmée - condamnation acceptée à une mort et à une renaissance perpétuellement reconductibles." [P.-L. Aimard]


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Dim Nov 22, 2009 18:49 
Queer-Master
Queer-Master
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Mer Déc 10, 2008 20:14
Localisation: En vadrouille.
Genre:
:gentil:
Là, actuellement, je me demande pourquoi toi, tu n'as pas de personne comme tu le décris.
:copain:

_________________
Oh. On la sent bien. - Kronk


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Dim Nov 22, 2009 18:51 
Homo sapiens
Homo sapiens
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Dim Jan 04, 2009 1:54
Localisation: 06
Age: 26
Genre:
waouw
Je ne trouve pas mes mots, alors voici les émoticones correspondants : :oops: :cry: :oops:
En tout cas, tout ce que tu dis je le ressens ...

_________________
Sapere aude ...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Dim Nov 22, 2009 18:58 
Homo-érectus
Homo-érectus
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Sam Nov 21, 2009 18:59
Localisation: En transit
Age: 30
Genre:
Tout y est...rien a ajouter.
C'est sacrément pesant depuis peu, mais j'essaie d'y penser le moins possible...

_________________
彩虹征戰歧視滾蛋!


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Dim Nov 22, 2009 19:10 
Rainbow-warrior
Rainbow-warrior
Hors-ligne

Inscrit le: Dim Août 05, 2007 16:53
Ma petite poulette, tu as 19 ans...je sais que c'est beaucoup, mais à la fois ce n'est rien. Tout s'offre à toi, tout est possible, tout commence! Je sais que j'étais comme toi à ton âge, c'est pour cela que je me permets l'incruste. Mon anniversaire de 20 ans, je l'ai passé à pleurer, en faisant un bilan de ma petite vie, en me disant : tu as 20 ans... regardes où tu en es, nulle part!

Fais-toi confiance, tu as tout pour être aimée et réussir. L'impatience est caractéristique des grands ados, beaucoup sont passés par les mêmes questionnements que toi.
T'es quelqu'un de bien, sois un peu indulgente avec toi. Aucune raison de t'en faire , tu avances bien, tu vas trouver ta voie et quelqu'un. J'en suis certaine.
Crois-en toi! :wink: :copain: :gentil:


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Dim Nov 22, 2009 19:42 
Queer-Master
Queer-Master
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Mer Déc 10, 2008 20:14
Localisation: En vadrouille.
Genre:
Védra a écrit:
Ma petite poulette, tu as 19 ans...je sais que c'est beaucoup, mais à la fois ce n'est rien. Tout s'offre à toi, tout est possible, tout commence! Je sais que j'étais comme toi à ton âge, c'est pour cela que je me permets l'incruste. Mon anniversaire de 20 ans, je l'ai passé à pleurer, en faisant un bilan de ma petite vie, en me disant : tu as 20 ans... regardes où tu en es, nulle part!

Fais-toi confiance, tu as tout pour être aimée et réussir. L'impatience est caractéristique des grands ados, beaucoup sont passés par les mêmes questionnements que toi.
T'es quelqu'un de bien, sois un peu indulgente avec toi. Aucune raison de t'en faire , tu avances bien, tu vas trouver ta voie et quelqu'un. J'en suis certaine.
Crois-en toi! :wink: :copain: :gentil:
T'as oublié de lui fournir les mouchoirs avec ce post :ninja: ...
Ainsi que les violons en fond sonore.

Mais je plussoie. :)

_________________
Oh. On la sent bien. - Kronk


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Dim Nov 22, 2009 19:51 
Queer-Master
Queer-Master
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Mer Août 26, 2009 11:29
Localisation: à la mer...
Age: 58
Genre:
Allez hauts-les-coeurs, tu es notre "3petits-points" préférée pour ton talent,pour ta sensibilité, pour ton toi quoi....Tu vas y arriver, pas forcément à trouver celui ou celle...mais à trouver un équilibre de vie et à te construire....j'en suis sûre...Déjà, tu ne trouves pas que c'est merveilleux d'être en vie? alors profite de la vie comme elle vient, c'est p't'être ça le secret du bonheur!...et toi seule peux faire ton propre bonheur, les autres c'est que du bonus....

_________________
qui suis-je?
membre du KST club!
"les gens blessés sont dangereux, ils savent qu'ils peuvent survivre" J.HartCCTTFPB
"Revenir dans le passé n'est pas possible Ornella alors bouge toi "♫


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Dim Nov 22, 2009 20:09 
Queer-Master
Queer-Master
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Lun Août 13, 2007 13:42
Age: 56
Genre:
amélie-sens a écrit:
Allez hauts-les-coeurs, tu es notre "3petits-points" préférée pour ton talent,pour ta sensibilité, pour ton toi quoi....Tu vas y arriver, pas forcément à trouver celui ou celle...mais à trouver un équilibre de vie et à te construire....j'en suis sûre...Déjà, tu ne trouves pas que c'est merveilleux d'être en vie? alors profite de la vie comme elle vient, c'est p't'être ça le secret du bonheur!...et toi seule peux faire ton propre bonheur, les autres c'est que du bonus....



Jamais jamais je ne croirais que tu ne trouveras personne à aimer et personne qui ne pourraient t'aimer :copain: :copain: . C'est très difficile en ce moment, mais ce n'est qu'un moment à passer, aie confiance en toi ! :D Très beau texte, émouvant, chamboulant et des mots si justes, ...il faut compter sur l'élan de vie pour continuer à te construire pour t'aider à avancer dans toutes ces belles années qui arrivent.

_________________
"Plussoiement a ses raisons que la raison ignore. Mais si la raison s'en mêle, arraisonné l'on faute et plussoiement se délite au bois déraisonné. Et l'on dédit ce que l'on avait dit par le vent emporté. Mais le coeur y reste." Kliban
Membre du Club des NIAIS.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Dim Nov 22, 2009 21:35 
Queer-Master
Queer-Master
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Sam Oct 04, 2008 22:03
Alors : c'est beau, c'est bien écrit, et surtout c'est tellement juste.

Ce sentiment face à l'amour, ses manques ou ses excès, ses longues périodes de désert, ses soubresauts ... Ce sentiment d'urgence, en somme, voire de gâchis, qui nous anime à l'occasion lorsque le temps de l'attente se fait trop long.

Ne pas retenir ses larmes. Même en déployant une énergie colossale, on ne peut pas forcément tordre la vie dans le sens que l'on voudrait, et trouver immédiatement la personne qui sera la personne spéciale. Et d'ailleurs (enfin ça je crois que je te l'ai déjà dit ;) ), sans échecs préalables, sans ces morceaux de vécu qui à l'occasion font des bleus à l'âme mais qui nous grandissent, comment peut-on avoir le discernement nécessaire pour savoir distinguer cette personne spéciale d'une autre dans la foule ?

Se donner le temps de l'attente. Pas une attente passive, non. Activement, tâcher de se trouver soi même, agir de façon à s'apprécier et à ne jamais se renier. C'est ainsi que se construit la confiance.

Allez, :copain: Ces larmes sont aussi le signe que tu ressens. Une vaste palette d'émotions à retranscrire par une vaste palette de média (musicaux ?), pour activement patienter pendant ce fameux temps de l'attente ...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Lun Nov 23, 2009 0:52 
Distin-Gay
Distin-Gay
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Lun Avr 14, 2008 22:10
Localisation: ici, il semble
Mon P'tit lutin...
Tout ce que je sais, c'est que quand je t'ai vue débarquer dans ma vie, je me suis dit "Raaaah bordel non mais tu vas aller lui parler [à Gavroche], oui ou zut ?". Dans ces mots, ma tendresse naturelle ressortent, ainsi que ma grande affection pour toi.

Un jour, un peu plus tard, tu as débarqué chez moi, timide et enguitardée, jolie comme un coeur. Tu n'osais pas chanter en anglais devant moi, tu as été d'une maladresse extrèmement touchante en renversant tout un tas de trucs. Tu as couru comme une dingue pour attraper ton train alors que ton genou te fait mal. Tu m'as envoyé un sms que j'attendais à peine le train parti.

Puis encore. Un jour, un peu plus tard, tu as redébarqué ici parce que j'en avais envie. L'ici était ailleurs, d'autres gens avec moi. Entre temps tu avais mEAtingé un peu partout, rencontré des gens. Il y avait eu Gavroche et l'après-Gavroche.

Deux autres fois ensuite, et de nombreuses autres à suivre.
A chaque fois, tu as grandi, tu as évolué, tu t'épanouis comme la fleur assurée et rouge profond (oui, tu sais de laquelle je parle) que tu seras un jour. Ça prend du temps et du courage de devenir grande. Ça prend des claques, de la boue et du froid.
Puis tu ne sais pas te voir, la maladresse d'hier a donné lieu à une assurance hésitante. Les sourires gênés à un grand sourire radieux. Tu te vois stagner alors que tu ne cesses d'évoluer.

Alors, quoi que tu ressentes, sur quelque sujet que ce soit, prends confiance. Tous les enfants commencent d'abord par mettre les chaussures de leur maman. C'est trop grand, on se sent pas trop à l'aise, mais on s'en fiche parce qu'on y croit. La confiance c'est pareil, puis un jour, on te dit "wow" et tu ne t'es même pas rendu compte que les chaussures épousent ton pied.

Je crois de plus en plus la solitude une constante dont on s'échappe parfois. Il y a des gens, des lieux, des moments. Ça retombe toujours. Les bras qui nous entourent retournent toujours à leurs propriétaire. Dans un petit studio mal éclairé, dans une pièce où les gens dansent et rient, ça arrive.

Mais l'important, ce qui compte vraiment, ce sont ces moments où tu cesses même de penser que la solitude existe. Il faut les photographier, les mettre bien au chaud, leur faire des sourires lorsque l'hiver est trop long et s'autoriser à s'échapper.

Tu as le droit de. Te sentir seule. Admets-le, et admets par la même que tu n'es pas obligée de rester dans le froid, tu peux prendre ta grosse couverture polaire.

Pour l'amour, je suis comme Fana. Je me demande comment c'est possible que. Mais ça viendra, forcément, il ne peut en être autrement. On voudrait la voir partout, lui donner tous les noms et toutes les formes. Le moindre soubresaut du coeur, on lui colle une étiquette d'écolier sur laquelle on écrit sagement "Amour". Puis on a peur, on la déchire, il reste une marque, on ne sait plus. A un moment, quelqu'un te tapotera dans le dos, tu te retourneras et elle te dira "Vous avez laissé tomber ceci". Une étiquette déchirée et gribouillée sur laquelle on peut encore à peine lire "Amour". Vous vous sourirez, une musique romantico-débile se lancera et vous sourirez encore plus (parce qu'on devient niais dans ces moments-là).

Je te souhaite de tout mon petit coeur que ça arrive bientôt. Mais si ça n'arrive pas, c'est uniquement parce que les gens ne lisent pas si bien les amours gribouillés que ça. Qu'il faut du temps, et une personne qui ose t'aborder. Parce que ça ne se commande pas, pas même pour Noël. Puis, si on avait un quelconque pouvoir là-dessus, ça rendrait quand même le tout bien moins fort, non ?

Je sais que tu sais tout ça, mais en attendant de pouvoir regarder une comédie débile en mangeant du chocolat, c'est tout ce que j'ai.

_________________
"I remember one morning getting up at dawn, there was such a sense of possibility. You know, that feeling? And I remember thinking to myself this is the beginning of happiness. This is where it starts. And of course there will always be more. It never occurred to me it wasn't the beginning. It was happiness. It was the moment. Right then. "

"La boutique du musée de l'hôtel Gouin est désormais fermée"


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Lun Nov 23, 2009 1:13 
Rainbow-warrior
Rainbow-warrior
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Sam Mars 25, 2006 23:07
Localisation: la maison du Dr Edwardes
Age: 47
Genre:
Je sors de ma semi-retraite pour faire une annonce importante.

Mme Irma, ma voisine de pallier, a lu dans le marc de Nesquick que ta princesse charmante t'attendait dans la file d'attente du futur casting de la Nouvelle Star. Tu la reconnaîtras facilement, elle aura des étoiles dans les yeux et des chaussettes vertes à pois rouges. Vous pourrez faire ukulele commun, devenir les Stone et Charden des années 2010 et Nina Bouraoui se battra pour vous écrire des chansons. Elle est pas belle la vie ?

(Constance, si au moins tu avais tenté le casting deux ans plus tôt, j'aurais pu jouer les accompagnatrices pour essayer d'apercevoir les genoux de Virginie...).

_________________
"Women make the best psychoanalysts until they fall in love. After that they make the best patients."
Viva la woman !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Lun Nov 23, 2009 1:22 
Queer-Master
Queer-Master
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Lun Juin 16, 2008 13:56
Localisation: Au pays des poneys-licornes.
Genre:
Vous avez failli me faire pleurer à nouveau... Mais je n'ai pas craqué. ;)

P!nk, Rusalka, Fana, o'neill, Goldenvrack et les autres
-> Merci pour ces petits/moyens/longs mots d'encouragement. Je dois apparaître comme quelqu'un d'assez pessimisto-dépressivo-suicidaire, mais pas vraiment, en fait. Sans doute un peu trop de sensibilité... Courage à vous aussi. Je me doutais bien ne pas être la seule à douter comme ça, à se laisser submerger parfois, mais ça fait du bien, les piqûres de rappel. Merci pour votre soutien, et vos câlins virtuels. (:

Védra -> Je sais, que je n'ai que 19 ans... 20 dans quelques mois. Mais le temps passe si vite que je me dis qu'il se passera encore des années comme ça sans que rien ne se passe. Il y a deux ans, j'étais avec ma première amoureuse (et finalement l'une des seules), et je me dis "déjà ?". Ce n'est pas de la nostalgie, enfin pas vraiment, juste une impression qu'en deux ans, il ne s'est presque rien passé de concret (Gavroche est un cas à part, mais au final, ça a été très court). Et que vu ma chance dans ce domaine, ça risque de durer encore longtemps. Je m'emballe vite, je retombe vite, ça fait mal, c'est comme ça. Il va falloir résilier l'abonnement à la malchance amoureuse.
Mais quand je vois les gens autour de moi, en couple, plus ou moins stables, quand je vois ma sœur de 16 ans avec son copain depuis plusieurs mois, quand je vois ma meilleure amie qui vit avec son amoureux, quand je... Je me dis que j'ai manqué pas mal de choses. Qu'il semblerait que je n'ai pas le droit d'être heureuse. Évidemment, c'est très égocentrique, comme réflexion, mais je suis certaine que je ne suis pas la seule dans ce cas. Mais merci pour tes mots, que je relirai dans les mauvaises périodes. :p

Fana
-> J'en veux bien un, de mouchoir.

Amélie-Sens
-> Être en vie, oui... C'est déjà beaucoup. Mais il y a des jours où elle paraît vraiment grise, la vie. Je sais que c'est tout fragile, cette chose-là, oh oui, je ne le sais que trop bien... Mais je suis de ces personnes qui ont besoin des autres. Un peu. Pas pour exister, non, mais au fond, si, un peu. Je ne crois pas que c'est du narcissisme mais je dois être faite comme ça. Parce que toute seule, je sombre, toute seule, je me noie dans les angoisses. C'est comme ça, je ne suis pas de nature optimiste, même si je fais des efforts. ;) Tout ça est probablement une question de temps.

Tempérance -> Merci. :oops: Je ne sais qu'ajouter, ça rejoint ce que j'ai écrit à Amélie au-dessus...

Mizc -> Mieux écrit que mes histoires niaises ? :p Merci pour les mots justes. T'es fine psychologue, en fait. Alors il va me falloir encore beaucoup de bleus, je crois. Mais les bleus ça fait mal, et après, j'ai peur de ne plus y croire, déjà que là, j'ai peur, des fois (oui, ça ne veut rien dire, ce que j'écris). Et puis oui, on a déjà un peu parlé du reste. Et là, je n'ai plus de mots. Alors je vais attendre, je vais musiquer, et surtout, je vais me coucher.

Encore merci. :)

Edit -> Oh, deux messages que je n'avais point vus ! :o Ben voilà, Luka elle a réussi à me faire pleurer, et Constance a ressuscité pour moi. :snif: J'écris demain, là il se fait tard... Vous êtes vraiment des gens bien.

_________________
J'aime pas les gens.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Lun Nov 23, 2009 18:33 
Homo-érectus
Homo-érectus
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Dim Avr 19, 2009 12:22
Age: 29
Peut être faut il laisser sa chance à une fille qui ne sera pas aussi belle et brillante que Gavroche, peut être même franchement grotesque et mediocre au premier abord mais qui a un coeur et une sensibilité et surtout qui a les mêmes attentes que toi.
Je te dis pas de sortir avec nimporte qui hein mais la prochaine qui vient te parler même si elle te plaît pas vraiment au premier abord je crois que tu devrais lui laisser une chance, ne serait ce que pour dire "au moins j'ai essayé". Qu'en pense tu?

_________________
"La rigueur des sciences modernes n'égale jamais le sérieux de la métaphysique." Martin Heidegger

Ma devise : A.R.C : Ambition Réussite Cynisme.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 38 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3  Suivant

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Tu ne peux pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Tu ne peux pas répondre aux sujets dans ce forum
Tu ne peux pas éditer tes messages dans ce forum
Tu ne peux pas supprimer tes messages dans ce forum

Rechercher pour:
Aller vers:  

Powered by phpBB © 2000-2007 phpBB Group
Traduction réalisée par Maël Soucaze © 2010 phpBB.fr
© 2005-2018 et-alors.net. Reproduction interdite. N° CNIL : 1104460.
Contact forum: modérateurs. Contact administratif: .