Homo, bi, trans, hétéro,


Une autre vision du monde LGBT.
Moins de préjugés, plus d'information.

* Connexion   * Inscription
* FAQ    * Rechercher

Heures au format UTC + 1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 31 messages ]  Aller à la page Précédent  1, 2, 3  Suivant
Auteur Message
 Sujet du message: Re: La romance M/M
MessagePublié: Sam Jan 03, 2015 17:16 
Like a Virgin
Like a Virgin
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Jeu Août 19, 2010 23:04
Citer:
Je sais, j'ai un manque de confiance, j'ai l'impression que quand je parle, les gens s'en fichent, ou c'est hors sujet ^^

Il m'empêche que c'est à toi que je parle, que c'est toi qui me réponds et que ce que tu me dis m'intéresse.

Je n'ai pas envie d'écrire une histoire de fesses (lol, ça me fait rire ça). J'ai écrit un roman mettant en scène un couple homosexuel (sous le couvert de la colocation) et une personnes handicapée (leur propriétaire). Je voulais montrer que les différents peuvent aussi être intolérants entre eux.

La question que je me posais était :est-ce que les auteurs de romance M/M sont dans une réalité des préoccupations des homosexuels dans leurs écrits, ou est-ce que les gays (et lesbiennes) ont plutôt l'impression que ce n'est qu'un ramassis de co**. Du style, si je voulais me lancer dans une description de la copulation des ampoules de 75 watts en milieu macrobiotique, je serais bien embêtée parce que je n'y connais rien.

En fait, c'est ça, est-ce qu'on peut écrire sur un sujet que l'on ne connaît qu'à travers une documentation et être dans le juste quand même ?

_________________
Il est difficile d'attraper un chat noir dans une pièce sombre, surtout lorsqu'il n'y est pas.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La romance M/M
MessagePublié: Sam Jan 03, 2015 17:26 
Homolo-Gay
Homolo-Gay
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Lun Juil 04, 2005 13:56
Localisation: Paris
Age: 30
Genre:
Oui, bien sûr. Si ton but n'est pas de faire un roman naturaliste, si ce que tu veux montrer avec justesse est avant toute une réalité ou un possible humain (justesse d'un tableau des relations humaines, d'un portrait, de façon de dire les choses). Il y a une vérité propre à la fiction, c'est d'ailleurs pour cela qu'on continue de lire des œuvres perçues aujourd'hui comme bourrées d'inexactitudes. Ces inexactitudes, erreurs, défauts de connaissance choqueront plus ou moins le lecteur selon que ton oeuvre affiche ou non la volonté d'être "scientifiquement" correcte.

_________________
Autres temps, autres morses.


Dernière édition par luluth le Sam Jan 03, 2015 18:16, édité 1 fois au total.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La romance M/M
MessagePublié: Sam Jan 03, 2015 17:29 
Homo sapiens
Homo sapiens
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Mer Déc 10, 2014 22:01
Localisation: Dans la base des Quatre Maléfiques '_'
Age: 22
Genre:
sunlight a écrit:
En fait, c'est ça, est-ce qu'on peut écrire sur un sujet que l'on ne connaît qu'à travers une documentation et être dans le juste quand même ?


Oui, c'est possible '_'

Tu dis avoir écrire sur une personne handicapée, mais si tu ne l'est pas, tu as du chercher de la documentation? '_' Ou alors tu as une connaissance handicapée, et tu lui as posé des questions (c'est quel handicap d'ailleurs?)

Comme les auteurs qui écrivent des histoires de meurtres et tout, j'espère qu'ils ne connaissent ça qu'à travers la documentation également XD

J'ai également écrit des textes d'amour alors que je n'ai jamais eu aucune relation amoureuse, donc je me documente, je regarde comment les gens tournent ça ^^

Pour les récits homosexuels, je pense que c'est pareil. Ils se documentent en essayant d'éviter les clichés, même si certains en font quand même. Faut se dire que même si tous les homosexuels ne sont pas comme le disent les stéréotypés, y'en a qui sont efféminés, ou qui ne vivent que par les plans fesses ^^

J'espère avoir répondu à ta question, ou alors je repasserais par ici voir ta réponse ^^

_________________
Homo? Non, je suis bi è.é

Nan en fait je me suis trompé, je suis bien homo °^° XD

Je suis l'un des membres du groupe de criminels "Les Quatre Maléfiques" '_'


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La romance M/M
MessagePublié: Sam Jan 03, 2015 17:53 
Like a Virgin
Like a Virgin
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Jeu Août 19, 2010 23:04
Oui, tu y as répondu, bien que se documenter ne mette pas forcément dans le juste. Je crois surtout que tu as employé le bon mot : le cliché. C'est ce que pourrait reprocher un homosexuel quand il lit cette littérature. Le cliché qu'entraîne la méconnaissance d'un sujet. Et la stigmatisation d'une condition.

Je connais bien le handicap parce que j'ai travaillé pendant 20 ans auprès de personnes adultes polyhandicapés. Ils sont les premiers à dire que leur voisin de chambre est fou. Mais pas eux. Le personnage du roman est paraplégique (et homophobe, ce qui n'arrange pas son cas).

Citer:
Si ton but n'est pas de faire un roman naturaliste, si ce que tu veux montrer avec justesse est avant toute une réalité ou un possible humain (justesse d'un tableau des relations humaines, d'un portrait, de façon de dire les choses) Il y a une vérité propre à la fiction, c'est d'ailleurs pour cela qu'on continue de lire des œuvres perçues aujourd'hui comme bourrées d'inexactitudes. Ces inexactitudes, erreurs, défauts de connaissance choqueront plus ou moins le lecteur selon que ton oeuvre affiche ou volonté ou non d'être "scientifiquement" correcte.

C'est ça Luluth, c'est exactement ça ! Contente que tu aies compris. Je ne cherche pas à être dans le "scientifiquement" correct. Je voulais juste ne pas trop stigmatiser, faire de mon couple gay un couple comme les autres, parce que je crois qu'au bout du compte, débarrassé de tous les préjugés, il ne reste que l'amour et que c'est ça qu'il faut défendre.
Je crois sincèrement que ça ne sert à rien de vouloir aplanir les différences, parce que les êtres génétiquement uniques que nous sommes font déjà de nous des êtres différents. Je crois que l'intolérance commence quand on veut effacer ces fameuses différences, justement parce que c'est impossible.

_________________
Il est difficile d'attraper un chat noir dans une pièce sombre, surtout lorsqu'il n'y est pas.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La romance M/M
MessagePublié: Sam Jan 03, 2015 18:15 
Homolo-Gay
Homolo-Gay
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Lun Juil 04, 2005 13:56
Localisation: Paris
Age: 30
Genre:
Parce que je n'avais pas compris quoi ? :gn:

_________________
Autres temps, autres morses.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La romance M/M
MessagePublié: Jeu Mars 12, 2015 13:35 
Like a Virgin
Like a Virgin
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Ven Fév 27, 2015 10:43
Localisation: Val d'Oise (95)
Age: 31
Genre:
On ne peut répondre qu'à condition de lire ce genre de bouquins :?:

Je vois le thème et cela suffit à me faire bondir de dix pas en arrière. Ce n'est tout simplement pas fait pour moi. Et si c'est à la mode alors je ne connais personne qui la suit.

_________________
Image


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: La romance M/M
MessagePublié: Lun Avr 13, 2015 7:34 
Queer-Master
Queer-Master
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Dim Jan 10, 2010 23:20
Localisation: A l'Ouest de Guildo Horn
Genre:
Je peux répondre un peu à propos des fans de yaoi (j'en ai fais parti à un époque).

Les yaoi (ou romance M/M donc même si je ne savais pas que ce sous-genre s'était développé) est un objet de fantasme assez pratique dans les moments où on a un rapport assez distancié au sexe.
Je m'explique : quand on est une fille, ça permet de fantasmer sur une histoire d'amour/sensuelle/érotique/sexuelle sans se sentir à aucun moment soi-même physiquement et sexuellement impliquée. sans s'imaginer soi-même faire des choses. Sans avoir la pression de s'imaginer objet de désir (ce qui peut être flippant quand on se sent indésirable/complexée, ou lassant quand on se sent trop sexualisé par ailleurs). C'est un fantasme où la lectrice est démiurge, et où les garçons sont réifiés.
Il faut comprendre que c'est vraiment destiné à être lu par des filles hétéro/bi dans le but de rêver à une romance/de l'érotisme en ayant à la fois deux fois plus d'objets masculins de fantasmes et zéro pression d'être soi-même sexualisée-comparés à une héroïne forcément plus "fémininement réussie" qu'on ne le sera jamais.

Ca n'est d'aucune aide ni d'aucune fonction dans la vie gay ni dans le militantisme homosexuel. Ce n'est pas le rôle des fantasmes érotique. Ca fonctionne sur les fantasmes de "voyeurisme".

Après d'un point de vue littéraire, le yaoi, y'en a des bons et des moins bons, des où l'histoire en tant que divertissement est bien ficelée, d'autres qui sont des purges, et certains même qui évoquent des choses plus sérieuses par petite touche de manière pertinentes. Mais c'est une littérature de genre à fin de divertissement/érotisme ce serait très maladroit que de vouloir les sujet à l'aune des critères de la littérature "sérieuse", ça n'a pas du tout les mêmes codes, fonctions et ambitions.

_________________
Tu sais, la prof/collègue/meilleure amie dont tu es folle et qui est en couple avec son copain depuis 8 ans ? Quand elle t'a souri il y'a six mois en te rendant ton crayon, ou qu'elle a mis un sucre dans ton café ou fini son sms par un smiley : ce n'était pas une déclaration d'amour réciproque interdit. Elle était juste polie. Alors arrête de te faire des films, et va draguer des gouines.

"Avoir l'esprit ouvert ne signifie pas l'avoir béant à toutes les sottises" - Jean Rostand.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La romance M/M
MessagePublié: Jeu Sep 10, 2015 12:02 
Like a Virgin
Like a Virgin
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Ven Fév 27, 2015 10:43
Localisation: Val d'Oise (95)
Age: 31
Genre:
J'ai lu " A la Poursuite de Seth " de J. R. Loveless, le mois précédent.

J'ai clairement eu l'impression d'un travail d'amateur. Personnage dont la personnalité n'est pas conforme à ce qui est présenté au début du livre.

Et des tics de langage casse-bonbon comme " l'autre homme ", c'est bon j'avais compris qu'ils pouvaient s'enculer. Merci.

Et la rapidité à laquelle le personnage hétérosexuel couche avec le personnage homosexuel... c'est un coup de Monsanto ou quoi :?:

Je pense que c'est définitivement pas un genre pour moi.

_________________
Image


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: La romance M/M
MessagePublié: Jeu Mars 01, 2018 14:43 
Qui moi ?
Qui moi ?
Hors-ligne

Inscrit le: Jeu Mars 01, 2018 14:36
Age:
Genre:
Salut, perso je suis une grande amatrice de litté MM, qu'elle soit douce ou moins soft.

J'avoue que je kiffe la littérature transgressive qui n'a pas peur de s'affirmer, et ce autant dans les thèmes que dans les scènes présentées.

Mais c'est rare d'en trouver de qualité, je trouve. Souvent c'est assez mal écrit ou ça prend une tournure gnan gnan qui n'est pas à mon goût (mais je comprends tout à fait que d'autres peuvent apprécier ce style :D )

Récemment j'ai lu Anatomie du mâle de K.S. Angvert et j'avoue que j'y ai trouvé ce que je cherchais. L'avantage, c'est que c'est très bien écrit.


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: La romance M/M
MessagePublié: Jeu Mars 01, 2018 14:52 
Queer-Master
Queer-Master
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Dim Jan 10, 2010 23:20
Localisation: A l'Ouest de Guildo Horn
Genre:
Lunasky a écrit:
Salut, perso je suis une grande amatrice de litté MM, qu'elle soit douce ou moins soft.

J'avoue que je kiffe la littérature transgressive qui n'a pas peur de s'affirmer, et ce autant dans les thèmes que dans les scènes présentées.

Mais c'est rare d'en trouver de qualité, je trouve. Souvent c'est assez mal écrit ou ça prend une tournure gnan gnan qui n'est pas à mon goût (mais je comprends tout à fait que d'autres peuvent apprécier ce style :D )

Récemment j'ai lu Anatomie du mâle de K.S. Angvert et j'avoue que j'y ai trouvé ce que je cherchais. L'avantage, c'est que c'est très bien écrit.


C'est sorti y'a une semaine, t'as fait vite !

N'hésite pas à te présenter à l'accueil par contre, c'est toujours plus plaisant de savoir qui nous parle :wink:

_________________
Tu sais, la prof/collègue/meilleure amie dont tu es folle et qui est en couple avec son copain depuis 8 ans ? Quand elle t'a souri il y'a six mois en te rendant ton crayon, ou qu'elle a mis un sucre dans ton café ou fini son sms par un smiley : ce n'était pas une déclaration d'amour réciproque interdit. Elle était juste polie. Alors arrête de te faire des films, et va draguer des gouines.

"Avoir l'esprit ouvert ne signifie pas l'avoir béant à toutes les sottises" - Jean Rostand.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La romance M/M
MessagePublié: Jeu Mars 01, 2018 17:36 
Qui moi ?
Qui moi ?
Hors-ligne

Inscrit le: Jeu Mars 01, 2018 14:36
Age:
Genre:
Norma a écrit:
Lunasky a écrit:
Salut, perso je suis une grande amatrice de litté MM, qu'elle soit douce ou moins soft.

J'avoue que je kiffe la littérature transgressive qui n'a pas peur de s'affirmer, et ce autant dans les thèmes que dans les scènes présentées.

Mais c'est rare d'en trouver de qualité, je trouve. Souvent c'est assez mal écrit ou ça prend une tournure gnan gnan qui n'est pas à mon goût (mais je comprends tout à fait que d'autres peuvent apprécier ce style :D )

Récemment j'ai lu Anatomie du mâle de K.S. Angvert et j'avoue que j'y ai trouvé ce que je cherchais. L'avantage, c'est que c'est très bien écrit.


C'est sorti y'a une semaine, t'as fait vite !

N'hésite pas à te présenter à l'accueil par contre, c'est toujours plus plaisant de savoir qui nous parle :wink:


Je l'ai terminé à 85% :)
Mais il était fraichement bien et pas bien compliqué non plus. Mais de qualité néanmoins.

Mea culpa, j'y vais de ce pas ;)


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: La romance M/M
MessagePublié: Lun Mars 12, 2018 18:51 
Homo ?
Homo ?
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Lun Mars 12, 2018 9:40
Age: 25
Genre:
J'ai tenté deux-trois titres de romance homosexuelle, et personnellement, ça n'a jamais fait tilt. Je crois que c'est l'aspect "histoire romantique" qui me rebute en fait. Par contre, j'aime toujours trouver dans des romans qui n'ont à priori rien à voir, des personnages aux romantismes et sexualités différentes. Par exemple dans Posession d'Antonia Byatt, il y a un amour lesbien tragique à la fin, ça a illuminé ma lecture du livre que j'ai par ailleurs adoré. Pas le fait que l'amour lesbien soit tragique, mais le fait qu'un auteure ait pensé à un duo d'amantes dans un roman historique.

Mais c'est assez peu courant, encore, de voir des sexualités alternatives hors de la romance, j'ai l'impression. Genre en fantasy, par exemple, je serai incapable de citer un couple homosexuel !


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: La romance M/M
MessagePublié: Lun Mars 12, 2018 19:33 
Queer-Master
Queer-Master
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Dim Mars 01, 2009 2:10
Citer:
Genre en fantasy, par exemple, je serai incapable de citer un couple homosexuel !


https://www.babelio.com/liste/3956/Homo ... et-fantasy

http://www.za-gay.org/forum/viewtopic/3 ... fantasy/0/

https://fr.wikipedia.org/wiki/Homosexualité_dans_la_science-fiction

Merci Google :ninja:

_________________
« Nan mais écoutez-le : on croirait qu'il va nous jouer une de ces tragédies grecques ! »


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La romance M/M
MessagePublié: Lun Mars 12, 2018 20:46 
Homo ?
Homo ?
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Lun Mars 12, 2018 9:40
Age: 25
Genre:
Ahaha xD Me voici donc avec de la lecture histoire de faire ma culture :D


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: La romance M/M
MessagePublié: Mar Mai 01, 2018 17:37 
Like a Virgin
Like a Virgin
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Jeu Jan 14, 2016 18:43
Genre:
J'ai découvert la littérature M/M, il y a quelques mois. Depuis, je les dévore. J'ai adoré les livres de Lily Haime, TJ Klune, Ella Franck par exemple.

J'achète beaucoup de livres des éditions MxM bookmark.
Je regarde les vidéos de la booktubeuse Aurore62128 pour faire mes choix. Elle a même parlé d'un livre avec un trouple M/M/M.


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 31 messages ]  Aller à la page Précédent  1, 2, 3  Suivant

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)


Tu ne peux pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Tu ne peux pas répondre aux sujets dans ce forum
Tu ne peux pas éditer tes messages dans ce forum
Tu ne peux pas supprimer tes messages dans ce forum

Rechercher pour:
Aller vers:  

Powered by phpBB © 2000-2007 phpBB Group
Traduction réalisée par Maël Soucaze © 2010 phpBB.fr
© 2005-2018 et-alors.net. Reproduction interdite. N° CNIL : 1104460.
Contact forum: modérateurs. Contact administratif: .