Homo, bi, trans, hétéro,


Une autre vision du monde LGBT.
Moins de préjugés, plus d'information.

* Connexion   * Inscription
* FAQ    * Rechercher

Heures au format UTC + 1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 20 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivant
Auteur Message
 Sujet du message: La liste des rappeurs qui ne sont pas homophobe.
MessagePublié: Mer Déc 13, 2017 22:45 
Qui moi ?
Qui moi ?
Hors-ligne

Inscrit le: Mer Déc 13, 2017 22:27
Age:
Genre:
Sadek :
http://lerapenfrance.fr/entretien-avec-sadek/
" A partir du moment où on ne s’en prend pas à l’intégrité des gens, aux races, aux handicaps et à l’orientation sexuelle, tout le reste est critiquable."

Orelsan :
http://www.purepeople.com/article/orels ... d_a88953/1
"En fait, je m'en fous. Pour moi, c'est un cliché de dire 'les' homos. Ça ne veut rien dire. La sexualité de quelqu'un, ça ne me fait ni chaud ni froid. Je ne sais pas comment dire, mais... pour moi, dire 'les homos', ça renvoie direct à un truc un peu années 80 cuir-moustache, c'est n'importe quoi ! Pour moi, il faut voir les individus au cas par cas et la sexualité de chacun, je m'en contrefous complètement. C'est comme quand je dis que la gay pride ne me fait ni chaud ni froid. Les gens ont envie de s'amuser, qu'ils s'amusent. S'il y en a qui trouvent que ça fait trop de bruit ou que ça représente mal leur communauté, qu'ils le disent, mais moi, je me sens complètement extérieur à ça. En fait, je ne peux pas avoir de point de vue sur ça parce que pour moi, c'est... rien. Pour moi, la sexualité de quelqu'un ne détermine pas qui il est."

Kaaris :
http://www.dailymotion.com/video/x2l5dg0

BigFlo et Oli :
http://www.lemonde.fr/musiques/article/ ... 54986.html
« parce qu’on n’en parle jamais dans le rap. Je me suis dit que, en écrivant ça, j’allais me faire chambrer et en fait pas du tout. Je n’ai pas eu une remarque, une insulte. Dans notre génération, on est bien finalement ensemble. » à propos d'un ami homosexuel. ce qui supposent qu'il n'est pas homophobe

Voilà pour l'instant c'est les seules qui se sont exprimé sur ça de façon positive


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: La liste des rappeurs qui ne sont pas homophobe.
MessagePublié: Jeu Déc 14, 2017 2:42 
Oui enfin je trouve le titre bien réducteur. Ça laisse penser de la manière dont c'est dit que les autres le sont. Tu devrais peut être modeler un peu ça porte à confusion. ^^


Haut
  
 
 Sujet du message: Re: La liste des rappeurs qui ne sont pas homophobe.
MessagePublié: Jeu Déc 14, 2017 10:14 
Queer-Master
Queer-Master
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Dim Jan 10, 2010 23:20
Localisation: A l'Ouest de Guildo Horn
Genre:
SweetApple a écrit:
Oui enfin je trouve le titre bien réducteur. Ça laisse penser de la manière dont c'est dit que les autres le sont. Tu devrais peut être modeler un peu ça porte à confusion. ^^


Bin je crois que c'est l'idée ...

Il y'a tellement d'homophobie dans le rap que c'est plus rapide de lister les personnes non-homophobe que de black-lister les homophobes.

Après le rap n'est pas seul dans ce cas, ça doit aussi être le cas du Schlager. Mais on est beaucoup moins à écouter du Schlager.

_________________
Tu sais, la prof/collègue/meilleure amie dont tu es folle et qui est en couple avec son copain depuis 8 ans ? Quand elle t'a souri il y'a six mois en te rendant ton crayon, ou qu'elle a mis un sucre dans ton café ou fini son sms par un smiley : ce n'était pas une déclaration d'amour réciproque interdit. Elle était juste polie. Alors arrête de te faire des films, et va draguer des gouines.

"Avoir l'esprit ouvert ne signifie pas l'avoir béant à toutes les sottises" - Jean Rostand.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La liste des rappeurs qui ne sont pas homophobe.
MessagePublié: Jeu Déc 14, 2017 18:49 
Like a Virgin
Like a Virgin
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Lun Sep 18, 2017 19:10
Age: 25
Genre:
Je pense pas que y aie plus d'homophobes dans le rap que dans n'importe quel autre courant perso, c'est juste que c'est un média d'expression lyricale particulièrement populaire et accessible, donc forcément.
La liste de rappeurs qui ne se sont pas positionnés sur la question de l'homosexualité est certainement aussi longue que celle des rockeurs, des chanteurs d'opéra, etc.
Des artistes de ce courant ouvertement homophobes j'en connais assez peu, mais c'est peut-être parce que j'ai du goût. :mrgreen:


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: La liste des rappeurs qui ne sont pas homophobe.
MessagePublié: Ven Déc 15, 2017 10:17 
Queer-Master
Queer-Master
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Dim Jan 10, 2010 23:20
Localisation: A l'Ouest de Guildo Horn
Genre:
C'est pas tout à fait juste.

Chaque courant musical porte tout de même des valeurs.

Dans le Rock, y'a eu toute la vague glam dans laquelle la valeur était l'ambiguité sexuelle, l'usage de drogue et d'alcool, la libéralité des moeurs, et très souvent le fait d'aborder les questions de trouble psychiatriques.
Les pionniers du rock c'est quand même entre autre Lou Reed, Janis Joplin, David Bowie, Patti Smith, ... Des gens eux-même souvent bisexuels, transfriendly, féministes.

Quand un courant est littéralement basé sur des des artistes bis, queer, transfriendly, féministe, les héritiers se mettent rarement en porte-à-faux.

Le rap défend majoritairement d'autres valeurs.

Donc le fait d'être un mec viril avec un max de "hoes" atour de lui, avec comme objectif d'être "respecté" pour sa street créd et de gagner un max de thunes. C'est pas vraiment avec ces valeurs qu'on fait avancer le droit des LGBT. C'est des question d'ascension social et de pouvoir.

_________________
Tu sais, la prof/collègue/meilleure amie dont tu es folle et qui est en couple avec son copain depuis 8 ans ? Quand elle t'a souri il y'a six mois en te rendant ton crayon, ou qu'elle a mis un sucre dans ton café ou fini son sms par un smiley : ce n'était pas une déclaration d'amour réciproque interdit. Elle était juste polie. Alors arrête de te faire des films, et va draguer des gouines.

"Avoir l'esprit ouvert ne signifie pas l'avoir béant à toutes les sottises" - Jean Rostand.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La liste des rappeurs qui ne sont pas homophobe.
MessagePublié: Ven Déc 15, 2017 11:23 
Like a Virgin
Like a Virgin
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Lun Sep 18, 2017 19:10
Age: 25
Genre:
C'est pas faux!
Après perso je vois le rap chaînes-en-or-pittbulls comme un courant, mais je crois pas qu'il soit majoritaire ('fin même à ses débuts y avait des artistes qui avaient un objectif d'éveil de consciences en s'identifiant ou non aux caricatures populaires de virilité).
Le gangsta rap j'écoute moins donc je connais moins comme je m'y retrouve moins - peut-être parce que j'ai eu la chance de pouvoir fantasmer sur d'autres choses. Par contre je pense pas que le fait de parler de "fags" ou de "pédés" ce soit de l'homophobie comme on pourrait l'entendre du haut de nos privilèges. Je crois qu'on est plus dans le combat de couilles et la démonstration de virilité (comme tu le dis) qu'autre chose, avec une vision définie du bonhomme. C'est à la rigueur plus sexiste qu'autre chose (bon tu me diras peut-être que l'homophobie c'est du sexisme et je serais d'accord).
Pour preuve ça dérange pas les rappeurs concernés de dire aux pédés en question de les sucer ou d'affirmer qu'ils les enculent... Du coup c'est pas la pratique en soi qui est condamnée, c'est la pseudo-passivité masculine.

Mais bref à nouveau pour moi c'est juste une frange du rap (et probablement la plus accessible puisqu'elle alimente le plus de fantasmes), y a un énorme panel d'artistes qui suivent plus les traces des pionniers français et qui ne sont pas tombés dans le "rap de droite" merci Iam. Le rap c'était surtout le canal de ceux dont on ne légitime pas la parole, d'où la diversité des valeurs promulguées (à nouveau, il y avait et il y a toute une dimension de dénonciation de l'accumulation de richesses, du racisme, de la ghettoïsation,..).


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: La liste des rappeurs qui ne sont pas homophobe.
MessagePublié: Ven Déc 15, 2017 11:50 
Queer-Master
Queer-Master
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Lun Juil 03, 2006 9:23
Le titre me gêne aussi un peu.
C'est pour moi dans le rap qu'il y a à présent le travail le plus important sur le genre...
Des mec musclés et efféminés qui assument le twerk. Des meuffes qui revendiquent être homo/bi.

Pour le rock, je en suis pas spécialiste, mais le rock actuel m'emmerde...







En france,
on a le petit Eddy qui ne cache pas son homosexualité, dans un autre style.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La liste des rappeurs qui ne sont pas homophobe.
MessagePublié: Ven Déc 15, 2017 12:13 
Queer-Master
Queer-Master
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Dim Jan 10, 2010 23:20
Localisation: A l'Ouest de Guildo Horn
Genre:
Paulette a écrit:
Pour le rock, je en suis pas spécialiste, mais le rock actuel m'emmerde...


Et c'est tout à fait ton droit d'être emmerdée parce que chose que tu dis toi même mal connaître :roll:
Mais savoir si t'aime ou pas le rock n'était vraiment pas le sujet.

Bref, je défend le titre de Marion1997 parce qu'il s'attaque clairement et sans ambiguité à un préjugé ("tous les rappeurs sont homophobes") qui est en partie fondé (=le rap grand public EST homophobe) en proposant très clairement de faire une liste de ceux et celles qui contredisent ce cliché.

C'est le genre de titre parfait pour qu'il soit facilement trouvé sur des moteurs de recherche par quelqu'un qui se poseraient des questions sur le rap et l'homophobie, et il est suffisamment clair pour que tout le monde comprenne le but du topic.

Donc je ne vois pas ce que vous lui reprochez.

Si vous connaissez des rappeurs pas homophobes et qui font des trucs interessant sur le genre, profitez-en, posez vos liens, parlez d'eux et arrêtez de râler pour rien.

_________________
Tu sais, la prof/collègue/meilleure amie dont tu es folle et qui est en couple avec son copain depuis 8 ans ? Quand elle t'a souri il y'a six mois en te rendant ton crayon, ou qu'elle a mis un sucre dans ton café ou fini son sms par un smiley : ce n'était pas une déclaration d'amour réciproque interdit. Elle était juste polie. Alors arrête de te faire des films, et va draguer des gouines.

"Avoir l'esprit ouvert ne signifie pas l'avoir béant à toutes les sottises" - Jean Rostand.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La liste des rappeurs qui ne sont pas homophobe.
MessagePublié: Ven Déc 15, 2017 12:17 
Queer-Master
Queer-Master
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Dim Jan 10, 2010 23:20
Localisation: A l'Ouest de Guildo Horn
Genre:
Helbe a écrit:
Par contre je pense pas que le fait de parler de "fags" ou de "pédés" ce soit de l'homophobie comme on pourrait l'entendre du haut de nos privilèges. Je crois qu'on est plus dans le combat de couilles et la démonstration de virilité (comme tu le dis) qu'autre chose, avec une vision définie du bonhomme. C'est à la rigueur plus sexiste qu'autre chose (bon tu me diras peut-être que l'homophobie c'est du sexisme et je serais d'accord).
Pour preuve ça dérange pas les rappeurs concernés de dire aux pédés en question de les sucer ou d'affirmer qu'ils les enculent... Du coup c'est pas la pratique en soi qui est condamnée, c'est la pseudo-passivité masculine.


En quoi relever que traiter des gens de pédés ou de dire que ce serait dégradant d'être enculé ou de sucer est homophobe serait un truc "du haut de nos privilèges" ?

Je ne te suis pas.

_________________
Tu sais, la prof/collègue/meilleure amie dont tu es folle et qui est en couple avec son copain depuis 8 ans ? Quand elle t'a souri il y'a six mois en te rendant ton crayon, ou qu'elle a mis un sucre dans ton café ou fini son sms par un smiley : ce n'était pas une déclaration d'amour réciproque interdit. Elle était juste polie. Alors arrête de te faire des films, et va draguer des gouines.

"Avoir l'esprit ouvert ne signifie pas l'avoir béant à toutes les sottises" - Jean Rostand.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La liste des rappeurs qui ne sont pas homophobe.
MessagePublié: Ven Déc 15, 2017 12:29 
Homo-érectus
Homo-érectus
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Ven Mars 20, 2015 13:03
Genre:
hmmm... j'aurais tendance à dire idem pour le titre du sujet, (je l'ai aperçu hier et me suis dit : ça fait pas mal réducteur, en prime abord, sans avoir l'impression de pinailler non plus, même si en effet on comprend très bien ce que souligne Norma, et le pourquoi de ce titre un peu raccourci) - et je ne suis pas spécialiste du rap moi... (ce n'est pas ce que j'écoute le plus souvent) mais apprécie beaucoup de titres/vais souvent aller chercher pis écumer deux trois artistes (comme je le fais dans les autres genres musicaux) qui finalement me plaisent grave et revendiquent, exposent des choses dans leurs lyrics qui peuvent carrément se couper avec ce que j'écouterais en rock ou autre, qui le présentent juste d'une autre manière. (dont Mykki Blanco, que je kiffe :niais: par ex.). Avec ça je suis totalement d'accord :
Helbe a écrit:
Par contre je pense pas que le fait de parler de "fags" ou de "pédés" ce soit de l'homophobie comme on pourrait l'entendre du haut de nos privilèges. Je crois qu'on est plus dans le combat de couilles et la démonstration de virilité (comme tu le dis) qu'autre chose, avec une vision définie du bonhomme. C'est à la rigueur plus sexiste qu'autre chose (bon tu me diras peut-être que l'homophobie c'est du sexisme et je serais d'accord).
[...]
Mais bref à nouveau pour moi c'est juste une frange du rap (et probablement la plus accessible puisqu'elle alimente le plus de fantasmes), y a un énorme panel d'artistes qui suivent plus les traces des pionniers français et qui ne sont pas tombés dans le "rap de droite" merci Iam. Le rap c'était surtout le canal de ceux dont on ne légitime pas la parole, d'où la diversité des valeurs promulguées (à nouveau, il y avait et il y a toute une dimension de dénonciation de l'accumulation de richesses, du racisme, de la ghettoïsation,..).


après merci à ce topic parce qu'à elles-trois les interventions de Norma, Helbe et Paulette résument finalement plutôt bien les tenants et aboutissants du rap.

Et au passage j'ai pu récup des titres qui me plaisaient, merci Paulette :mrgreen:

_________________
Sans la musique, la vie serait une erreur. N.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La liste des rappeurs qui ne sont pas homophobe.
MessagePublié: Ven Déc 15, 2017 13:15 
Homo-érectus
Homo-érectus
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Ven Mars 20, 2015 13:03
Genre:
Norma a écrit:
Helbe a écrit:
Par contre je pense pas que le fait de parler de "fags" ou de "pédés" ce soit de l'homophobie comme on pourrait l'entendre du haut de nos privilèges. Je crois qu'on est plus dans le combat de couilles et la démonstration de virilité (comme tu le dis) qu'autre chose, avec une vision définie du bonhomme. C'est à la rigueur plus sexiste qu'autre chose (bon tu me diras peut-être que l'homophobie c'est du sexisme et je serais d'accord).
Pour preuve ça dérange pas les rappeurs concernés de dire aux pédés en question de les sucer ou d'affirmer qu'ils les enculent... Du coup c'est pas la pratique en soi qui est condamnée, c'est la pseudo-passivité masculine.


En quoi relever que traiter des gens de pédés ou de dire que ce serait dégradant d'être enculé ou de sucer est homophobe serait un truc "du haut de nos privilèges" ?

Je ne te suis pas.


Norma, je l'ai pris comme ça en la lisant : peut-être parce que la parole délivrée dans le rap est tellement décomplexée, moins revue sur le plan sémantique qu'elle n'est travaillée sur le plan sonore et le lâcher-prise, laisser-aller expressif. "Du haut" de certains privilèges peut peut-être faire référence au processus d'intérioriser ce qui est émis (intérioriser avec notre conscience et donc considération de toute la panoplie des stigmates, stéréotypes et injures véhiculés), plutôt que le besoin d'extérioriser plus ou moins crûment, se décharger plus ou moins rapidement - des injonctions comme "faggot", "calm yourself bitch, please", etc. lorsque je les écoute volontiers ne sont pas prises au premier degré, plutôt sur un mode secondaire où on est libre de projeter ce qu'on souhaite. Ce qui différencie l'homophobie de la simple parole cathartique, c'est lorsque clairement un jugement de valeurs est prononcé (le genre que je n'écoute pas).

(Après il ne s'agit pas pour moi d'un privilège, ni dans un sens ni dans l'autre. Plutôt d'un "mode".)

_________________
Sans la musique, la vie serait une erreur. N.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La liste des rappeurs qui ne sont pas homophobe.
MessagePublié: Ven Déc 15, 2017 13:38 
Like a Virgin
Like a Virgin
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Lun Sep 18, 2017 19:10
Age: 25
Genre:
C'est vachement mieux exprimé que tout ce que j'aurais pu essayer d'expliquer, donc merci! :mrgreen:
Ce que je voulais dire était beaucoup plus simple en fait: c'est juste que "pédé" & cie ça veut pas dire pour tous la même chose... Dans X contexte ça me gêne, mais pas quand je glande avec mes potes du quartier qui disent ça à toutes les sauces - en visant quelque chose d'abstrait finalement, puisqu'aucun n'a (en tout cas ouvertement) de problèmes avec moi, et on peut en parler tout à fait naturellement. C'est comme "sale pute"; ils ont pas de problèmes avec les dames qui font ce métier, c'est un concept qui s'attaque à un ensemble de choses vues comme réprimables (donc pour pédé le fait de se laisser marcher dessus, de ne pas assumer,.. et pour sale pute d'être peu honnête dans ses relations, de jouer avec les sentiments,..). Aujourd'hui j'évolue de plus en plus dans un contexte différent, j'ai poussé les études, donc ça me gêne plus et du haut de ce privilège par exemple je comprends peut-être mieux ce que ça implique d'utiliser ce type de termes.
'Fin moi ça me rappelle un peu les gosses du foyer dans lequel j'avais bossé à qui j'avais demandé ce que c'était un pédé (parce qu'ils l'utilisaient à toutes les sauces), et les plus petits ne savaient pas, pour d'autres c'était un p*é**do*p*hi*le, pour d'autres j'ai juste eu droit à des synonymes (pédale etc, donc tout ce qui s'éloigne de ce qu'on attend socialement d'un homme, et c'est encore plus marqué dans les milieux défavorisés), au final j'ai connu qu'un ado qui tenait vraiment des propos homophobes (dans le sens qui visaient vraiment les homosexuels).
C'est peut-être pas clair, c'est un peu frustrant j'arrive pas à mettre les mots sur ce que je veux exprimer. :ninja:

EDIT: en fait ça revient au même je crois, pardon monwen. :chaipas:


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: La liste des rappeurs qui ne sont pas homophobe.
MessagePublié: Ven Déc 15, 2017 13:59 
Homo-érectus
Homo-érectus
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Ven Mars 20, 2015 13:03
Genre:
Helbe a écrit:
EDIT: en fait ça revient au même je crois, pardon monwen. :chaipas:
c'est ce que je me disais aussi. :lol: :lol:

_________________
Sans la musique, la vie serait une erreur. N.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La liste des rappeurs qui ne sont pas homophobe.
MessagePublié: Ven Déc 15, 2017 18:24 
Homo sapiens
Homo sapiens
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Jeu Avr 30, 2015 21:54
Age: 38
Genre:
Le langage reste une donnée importante dans l'oppression culturelle même et surtout quand cela est dit "sans y penser vraiment"
Comme qualifier un garçon de fillette insuffle l'idée que femme = infériorisant.

Après, le rap est un style musical. Un style musical n'a pas d'orientation politique, sexuelle etc. c'est neutre. C'est un moyen d'expression.
On ne peut pas dire que "les rappeurs sont homophobes" car , comme dans tout courant musical, les mouvances sont multiples. Mouvances auxquelles s'ajoutent toujours des individualités inclassables.

Et c'est là où je rejoins la notion de "hauts privilèges" de monwen.
Les mouvances nombreuses dans le rock ou dans le métal nous sembleront naturelles ( Le rock descend du blues et le metal du rock mais dans l'ensemble, on pourra dire que le public est majoritairement blanc) Beaucoup savent déjà qu'il y a du "Rock Chrétien" comme du "Métal symphonique".
Dira t on qu'un groupe de rock tient des propos raciste ou homophobe dans ses paroles...c'est le groupe qui sera pointé du doigt, pas le style musical.

Le rap, on aura vite fait de le reléguer dans telle ou telle case si l'on part d'à prioris sur le genre musical. Un peu genre "ces gens là sont homophobes" pour schématiser...
Ça fait partie d'une certaine mouvance: la représentation du mec gangsta, des femmes objets et de l'ultra hétérosexualité ( donc "PD" est forcément le plus insultant possible ). Il y en a des tas d'autres.


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: La liste des rappeurs qui ne sont pas homophobe.
MessagePublié: Sam Déc 16, 2017 6:35 
+1 Minipoussin.

Je maintiens que le titre est limite. Et pourtant je n'apprécie pas particulièrement le rap, je n'écoute que certains, le rap à la base était (et reste d'ailleurs) en rapport aux quartiers (défavorisés généralement) pour exprimer un mal-être, une vision, voir donner de l'espoir aux jeunes de ces quartiers. Orelsan, c'est très bien qu'il soit nommé finalement, ses textes sont assez crus, et certains aimeront, d'autres non, ça ne veut pas dire qu'il faut les prendre au pied de la lettre. Sa chanson en rapport à la Saint-Valentin, juste pour exemple, on pourrait l'a trouver ignoble, vulgaire et irrespectueuse vis à vis des femmes. Je l'ai écouté pour la 1ère fois y a des années, j'en ai ris, et j'en ris encore, parce que c'est pas à prendre au 1er degré. Ecouter du Brel, du Barbara, je vois mal comment le faire au second degré, la plupart du temps, mais là c'est différent. Si on l'écoute, en dehors de la vulgarité, c'est plus un moyen d'expression via la violence, et les mots ne sont pas là que pour faire doux. Différence de langage, mais ça ne veut pas dire que l'intention est mauvaise. L'un des seuls que j'écoute, c'est Oxmo, je trouve ses textes très bien écrits, une belle manière de dire les choses, et pourtant la violence reste là, ce n'est pas tant le langage, mais plus ce qui est véhiculé, le sentiment que ça apporte, c'est un peu comme passer de Radiohead à Slipknot dans l'effet. Donc pour conclure, je ne vois pas pourquoi cette question devrait se limiter qu'aux rappeurs, sous prétexte qu'un genre musical prône une liberté sexuelle, donc celui-là devrait donc être écarté ?


Haut
  
 
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 20 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivant

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)


Tu ne peux pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Tu ne peux pas répondre aux sujets dans ce forum
Tu ne peux pas éditer tes messages dans ce forum
Tu ne peux pas supprimer tes messages dans ce forum

Rechercher pour:
Aller vers:  

Powered by phpBB © 2000-2007 phpBB Group
Traduction réalisée par Maël Soucaze © 2010 phpBB.fr
© 2005-2018 et-alors.net. Reproduction interdite. N° CNIL : 1104460.
Contact forum: modérateurs. Contact administratif: .