Homo, bi, trans, hétéro,


Une autre vision du monde LGBT.
Moins de préjugés, plus d'information.

* Connexion   * Inscription
* FAQ    * Rechercher

Heures au format UTC + 1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 39 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3  Suivant
Auteur Message
 Sujet du message: Savoir dire non ou comment ne pas se faire "avoir"
MessagePublié: Ven Jan 04, 2008 0:15 
Queer-Master
Queer-Master
Hors-ligne

Inscrit le: Mer Mars 01, 2006 7:12
Je crée ce topic à la demande de quelques personnes qui voudraient voir un peu plus mis en valeur les différentes manières pour éviter de se retrouver dans des situations délicates lors de rencontres suite à des échanges virtuels.

En effet, plusieurs personnes sur le forum ont été victimes de personnes indélicates qui ont, par exemple, été capables de harcèlement moral.

A l'avance, je préviens que tout ceci est donné à titre d'exemples, cela n'a rien de la panacée. De même, ça ne sert à rien d'être paranoïaque. Il s'agit juste d'être prudent.

Voyez ce topic comme un work in progress, donc vous êtes tous invités à donner aussi vos tuyaux !

1ère étape : la prise de contact
La première des choses, c'est de ne pas trop donner de détails sur sa vie privée. Ca, c'est clairement essentiel : quand on ne connait pas quelqu'un vraiment bien, à quoi cela sert-il de donner des détails comme le nom du lycée, de la fac, de la boîte où vous étudiez/travaillez ?
On peut très bien dire "je fais de la maintenance informatique", expliquer le contenu du travail que l'on fait sans pour autant donner l'adresse de la société, le nom et prénom des collègues :lol:
Faire connaissance n'implique pas de réciter son curriculum vitae, son carnet de santé et son livret de famille !

2ème étape : le rendez-vous
Voilà, ça fait un bon moment que vous discutez et vous avez envie de rencontrer l'inconnu(e) désiré(e).
Le truc à savoir, c'est que dans la plupart des cas, les gens ne se comportent pas de la même manière en vrai que sur le net. Il est donc important d'apprendre à connaître la personne dans le monde réel aussi.
Donc, afin d'être sûr de ne pas être attiré dans un "traquenard", la meilleure méthode est de donner rendez-vous dans un endroit fréquenté du public, quitte à ensuite changer pour plus d'intimité. Un café en pleine journée fera l'affaire.

3ème étape : le rendez-vous plus poussé
Ca y est, vous avez confiance, vous décidez de vous jeter à l'eau avec l'inconnu(e) qui n'en est plus un(e) et donc de passer à l'étape supérieure. Appelons cette personne "le prétendant". Donc le prétendant vous invite chez lui pour un boire un verre en toute innocence. Vous êtes confortablement assis, tout va bien mais d'un seul coup le prétendant, à force de bisous et de caresses gentillettes, montre des envies moins sages que celles que vous avez. Vous n'avez clairement pas envie de "passer à la casserole"' : et bien il y a un mot très simple qui n'est pas si facile à prononcer dans le feu de l'action, c'est non. Je sais que ça doit paraître débile, mais ce simple non peut représenter un véritable effort à prononcer. On peut se sentir engagé dans quelque chose, se dire qu'on n'a pas le droit de refuser, penser qu'on se doit de faire plaisir à l'autre, etc... Un nombre incroyable de fausses bonnes idées pour ne pas avoir à prononcer ce non. Pourtant, une fois qu'on a réussi à le dire, on reprend nos esprit et il est plus facile de tenir tête à la personne en face de nous. On se sent maître de soi, l'autre se sent déstabilisé, il sait qu'on lui a dit non, il ne peut plus faire semblant de ne pas comprendre qu'on ne veut pas aller plus loin.


Dernière édition par ex-membre 11 le Ven Jan 04, 2008 0:47, édité 1 fois au total.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Ven Jan 04, 2008 0:43 
Queer-Master
Queer-Master
Hors-ligne

Inscrit le: Ven Juil 01, 2005 14:09
Localisation: RP
super ton topic ex-membre 11 !

tu as vraiment raison, il suffit de s'autoriser à dire non !
(dans la grande majorité des cas, les autres cas, vous les aurez éliminés avant, j'espère)

ON A TOUJOURS LE DROIT DE DIRE : NON !

iorini

(bien entendu, quand tout va bien, on a aussi le droit de dire oui )


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Ven Jan 04, 2008 10:40 
Distin-Gay
Distin-Gay
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Jeu Déc 07, 2006 12:08
Localisation: Parisss!!!
chui daccord dans les grandes lignes... Mais il faut qd meme avouer, que c pas avoir lesprit mal tourné, que de dire qualler prendre un verre chez ququn, c risqué que lautre ait des idées derriere la tete...

Avant de conseiller de dire non, mieux vaut conseiller de pas aller chez quelqu'un, si on a pas envie qu'il se passe quelque chose de physique...
et je le dis d'experience, parfois un non ne suffit pas!

_________________
ImageYoOoshiii!!


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Ven Jan 04, 2008 10:41 
Khîpe rieuse
Khîpe rieuse
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Mer Juin 29, 2005 21:31
Localisation: oh! bonne mère!
Genre:
bon

sujet deplacé dans discussion generale, il n'est pas là pour etre un autre topicaflood
les contributions hautement pertinentes qui n'y ont rien à voir ont été supprimées

_________________
"Si tu offres ce qui est en toi, ce que tu offriras te sauvera. Si tu n'offres pas ce qui est en toi, ce que tu n'offriras pas te detruira" Apocryphe de St Thomas
=> Celui qui n'essaie pas ne se trompe qu'une seule fois


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Ven Jan 04, 2008 10:43 
Homo sapiens
Homo sapiens
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Lun Nov 12, 2007 12:36
Localisation: Haute Normandie
ex-membre 11, ton topic est une excellente idée, et tes conseils très bons.

Mais le problème, pour la plus part des jeunes non expérimentés est justement de trouver la force de dire non.
Même si la personne ne nous plait pas, on sait que l’excitation, la curiosité et l’envie de passer à l’acte est souvent plus forte que la raison.
Spécialement quand on habite dans des petits bleds/villes de campagne.
La personne est là, elle nous désire, on est flatté/curieux et on se laisse faire.

La prise de conscience arrive après en général, et là, on dégoûté, déçu.

Le conseil que je peux donner pour éviter ça : n’accepter que des rendez-vous dans des endroits public (bar, café, parcs, musée, ciné) où l’on aura le temps de laisser la raison prendre le dessus.

Olivier.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Lun Jan 07, 2008 16:19 
Timide
Timide
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Dim Jan 06, 2008 3:24
Localisation: Ile de France
Ollie75 a écrit:
ex-membre 11, ton topic est une excellente idée, et tes conseils très bons.

Mais le problème, pour la plus part des jeunes non expérimentés est justement de trouver la force de dire non.
Même si la personne ne nous plait pas, on sait que l’excitation, la curiosité et l’envie de passer à l’acte est souvent plus forte que la raison.
Spécialement quand on habite dans des petits bleds/villes de campagne.
La personne est là, elle nous désire, on est flatté/curieux et on se laisse faire.

La prise de conscience arrive après en général, et là, on dégoûté, déçu.

Le conseil que je peux donner pour éviter ça : n’accepter que des rendez-vous dans des endroits public (bar, café, parcs, musée, ciné) où l’on aura le temps de laisser la raison prendre le dessus.

Olivier.


Je crois que tu as tout dis :)
C'est une très bonne idée de topic, je trouve
Je pense que ça peut aider pas mal de monde (jeunes ou moins jeunes) à entendre ce genre de discours
:)

_________________
Ce n'est pas la force, mais la persévérance, qui fait les grandes œuvres. [Samuel Johnson]


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Jeu Mai 01, 2008 18:08 
Homo ?
Homo ?
Hors-ligne

Inscrit le: Dim Avr 27, 2008 21:04
Localisation: beziers
bonjour
sujet fort interessant
je connais pas mal le système des rencontres amorcées via le net
il me semble avant tout qu'il faut savoir ce que l'on cherche quand on va sur un site de rencontre - etre clair- et surtout avoir pas mal fait d'échange via msn et via téléphone avnt d'avoi r un rdv ensuite cela dépend de l'attente et de la relation qui s'est "établie" avant le premier rdv ensuite ce n'est pas oblige d'aller a un rdv pour établir une relation de rencontre on pe très bien donner un rdv pour faire connaissance et se faire un(e) ami(e)
j'ai plein d'amie que j'ai rencontré via le net et j'ai pas obligatoirement eut besoin de dire NON car dès le début la situation été claire amorcée et facile a vivre
lorsque on en arrive au stade ou le NON peut etre de rigeur c'est que dejà une amorce "sentimentale" est instauré et le NON est TOUJOURS possible le premier rdv ne doit en aucun cas etre un rdv affectif voila ce que je pense

_________________
bonjour bonjour j 'arrive sur ce forum suite à une rencontre bien sympathique au VELVET à montpellier de Bidulette . Je ne suis pas une adepte des forums de discutions mais plutot une adepte de l\'informatique alors je vait découvrir et faire connaitre ce site avec vous Eliane


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Lun Mai 05, 2008 20:53 
Like a Virgin
Like a Virgin
Hors-ligne

Inscrit le: Mar Avr 22, 2008 21:36
Localisation: Lausanne
Mais parfois, un simple non ne suffit pas. J'me trompe?

Je pense qu'il y a des situations où dire non n'est pas forcément ni facile ni suffisant, par exemple si le garçon (ou la fille) vous a ramené chez vous en voiture, qu'il est 6h du matin, que vous ne vous connaissez que depuis 10h et que ce(tte) dernier(e) vous demande de le(la) masturber parce qu'il(elle) vous a offert des verres toute la soirée...
Il est possible que cette personne vous pète le bras si vous refusez.

Ou pas...

Enfin, je sais pas j'essaie de me représenter, chose difficile s'il en est...

_________________
...et puis un jour nous partirons dans un transport original, à voiles ou à vapeur au fond de cet humour un peu bancal.
...et puis un jour nous partirons dans un univers incroyable, et puis des millions d'enfants riront de cette fable.
De ceux qui n'auront pas de mômes... Jérôme


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Mar Mai 06, 2008 7:49 
Khîpe niais
Khîpe niais
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Mer Juin 29, 2005 18:40
Localisation: Paris
Age: 34
Genre:
icomotive a écrit:
Mais parfois, un simple non ne suffit pas. J'me trompe?

Je pense qu'il y a des situations où dire non n'est pas forcément ni facile ni suffisant, par exemple si le garçon (ou la fille) vous a ramené chez vous en voiture, qu'il est 6h du matin, que vous ne vous connaissez que depuis 10h et que ce(tte) dernier(e) vous demande de le(la) masturber parce qu'il(elle) vous a offert des verres toute la soirée...
Il est possible que cette personne vous pète le bras si vous refusez.

Ou pas...

Enfin, je sais pas j'essaie de me représenter, chose difficile s'il en est...


Oui enfin c'est sur que dans le cas d'un viol c'est différent, mais heureusement cela arrive extrèmement rarement :shock: . Dans presque tous les cas un peu difficiles la personne se limite à être trop insistante mais il "suffit" de tenir bon et de ne plus jamais la revoir ^^.

(déja se faire ramener à 6h du mat chez soi par quelqu'un que tu connais depuis 10 heures, c'est ne pas respecter ce qui est écrit plus haut !)

_________________
J'ai beaucoup de mal à dire n'importe quoi en général...


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Dim Mai 11, 2008 19:12 
Homo ?
Homo ?
Hors-ligne

Inscrit le: Lun Avr 28, 2008 6:40
LieN a écrit:
chui daccord dans les grandes lignes... Mais il faut qd meme avouer, que c pas avoir lesprit mal tourné, que de dire qualler prendre un verre chez ququn, c risqué que lautre ait des idées derriere la tete...

Avant de conseiller de dire non, mieux vaut conseiller de pas aller chez quelqu'un, si on a pas envie qu'il se passe quelque chose de physique...
et je le dis d'experience, parfois un non ne suffit pas!


+1
Si l'on ne veut pas que quelque chose de physique se passe, pourquoi aller chez les gens ? Ou alors il faut qu'une relation d'amitié se soit instauré et que ce soit bien clair.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Jeu Juin 19, 2008 13:43 
Like a Virgin
Like a Virgin
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Lun Juin 16, 2008 15:06
Localisation: Montpellier
Moi sa doit faire un mois que j traine sur un site de rencontre et c'est vrai que j'ai vraiment peur d'etre deçu au moment ou je vais rencontrer la personne !!! J'en ai rencontré qu'un seul pour le moment et je m'en serai bien passé :? car il été assez bizarre et ininterressant !! Mais bon merci pour les conseils que vous donner j pense que je vais suivre ce sujet avec attention ^^

_________________
Méfiez vous je suis un gros bavard ^^
On peut plus m'arreter quand on me lance ^^

Psychologue (et sexologue ^^) à ses heures !!!


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Jeu Juin 19, 2008 13:58 
moi j'ajouterais des conseils supplémentaires : "rencontrer plusieurs fois la personne dans des lieux publics avant d'aller chez elle" et "n'aller chez elle que si vous avez envie d'aller plus loin éviter le plan foireux avant qu'il ne se présente"
et encore "si vous pouviez d'abord apprendre à le connaitre via ses amis, et vous retrouver chez lui avec autour d'autres personnes amies à vous ou a lui alors ça ressemblera à un vrai début de relation"


Haut
  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Sam Jan 03, 2009 10:41 
Homo sapiens
Homo sapiens
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Mar Mai 06, 2008 8:59
Localisation: sur Terre ? Quoi que...
Question : y a que des mecs qui ont répondu, jusqu'ici ? Ou chuis un cas à part ?
Imaginons que je suive le processus indiqué, et que j'en sois arrivée à finir chez la personne. Aucune raison de refuser, la personne a été très agréable, sympathique, respectueuse, et m'avait invitée en tout bien tout honneur. J'ai accepté par amitié naissante. Après tout, on invite bien ses amis chez soi pour faire plus amples connaissances...
Donc, jusqu'ici, tout se passe bien...
Là, les mains du loustique commencent à s'égarer... Un regard torve et interrogatif seront mes premières armes. S'il ne comprend pas, je prends sa main gentiment et la déplace, en lui demandant ce qu'il souhaite faire, là. Toujours prendre l'air idiote, de celle qui ne comprend pas, afin de FORCER la personne en face à avouer clairement ses intentions. Une fois qu'ils l'ont fait, il est BEAUCOUP plus facile de réagir, car il n'y a plus aucun faux semblants.
Bref, la personne avoue son attirance. Là, plusieurs méthodes...

Le non catégorique et ferme, que peu savent prononcer...
Le non gentillet du genre : désolée, j'aimerai apprendre à te connaître davantage avant ça. Là, soit il est intelligent et galant (ou elle, d'ailleurs), soit il est obsédé et poursuit ses avances.
Là, il reste la solution "violente", à savoir le repousser et parler fortement pour lui indiquer qu'il dépasse les limites.

Tout ceci correspond à ce qui a été dit... Mais avant d'en arriver là, il a plusieurs choses qui peuvent mettre sur la piste, et/ou peuvent aider à s'en sortir...


D'abord, le regard de l'autre. Est-il respectueux ? Ou emplis de désir ? S'il est empli de désir, aller chez la personne correspond à lui dire "je suis prêt(e)". Alors assumez votre insouciance, car le non de dernière minute sera considéré comme un caprice, une peur à surmonter, et l'alcool ou les jeux taquins viendront à bout de vous (à moins que l'instinct de survie ne reprenne le dessus).
S'il est respectueux, là, déjà, les risques sont infiniment réduits.
Donc, j'insiste, d'abord, le regard de l'autre...

Ensuite, ses mains... Sont elles discrètes ? Ou bien en vue ? Si bien en vue, sont-elles loin de votre corps ? Ou s'aventurent-elles dangereusement dans votre espace vital ? Si elles sont discrètes, cherchez les ! Ne vous faites pas avoir par une main sournoise ! Si jamais une main est cachée près de vous sans que vous ne l'ayez clairement vue arriver, DANGER ! Là, il faut réagir tout de suite ! Se relever, regarder l'autre, et lui demander des explications, voire s'enfuir de suite ! Idem si elle enfreint votre espace vital.
Autrement, laissez courir. Il y a plein de gens respectueux aussi, qui savent se tenir.

Maintenant, la voix et les mots choisis... La personne cherche-t-elle à séduire ouvertement ? En vous qualifiant de jolis mots, à la voix douce ? Ou reste-t-elle polie, même si complimentant ? C'est la différence entre la flagornerie et la flatterie... La première est toujours basée sur un désir à atteindre, et les compliments peuvent être faux. La deuxième est là pour faire plaisir, et pas toujours gratuitement. Si la personne en fait "trop", alors il y a danger... Il est très difficile de se retenir de parler, surtout quand on a bu. C'est donc un excellent moyen de dépistage de personnes cherchant à vous troubler assez pour vaincre vos réticences.
Dans le cas où la personne est séduisante mais garde ses distances, sachez alors que vous avez une touche, mais qu'elle n'osera aller plus loin tant que vous ne donnerez pas de vous-même le signal d'aller plus loin.


D'ailleurs... Votre meilleure défense vient de votre attitude.
Décontractée, jambes ouvertes, soupirante, yeux mi-clôs, riante tout le temps, trop souriante, acquiesçant tout le temps, se rapprochant de la personne, ou bien prenant des poses douteuses... Si vous faites ceci, vous envoyez autant de signaux à la personne en face... Alors, si vous êtes en état d'ébriété, oui, c'est difficile de se surveiller. Il n'empêche que c'est important...
Je vais dire qqch d'horrible, que je ne défends pas, mais certains prétendent, après avoir violé une personne, que cette dite personne les avait allumé... Ne leur laissez pas cette fausse excuses ! Soyez vous-même, et gardez la tête sur les épaules !

Un air distant, respectueux, de conversation aimable, en gardant une distance d'AU MOINS DEUX METRES avec l'interlocuteur, sans prendre de pose lascive vous sauvera bien davantage qu'un non, aussi ferme soit-il !



Car, et je finis dessus... La parole a une signification intellectuelle... On parle aux cerveaux d'autrui...
Le corps, lui, a un langage... Corporel ! Qui s'adresse à notre cortex reptilien, notre part d'animalité.
En d'autres termes, le corps parle de façon plus claire, plus rapide, plus efficace que notre bouche. Si votre bouche dit "non" et que votre corps dit "oui", l'autre n'écoutera pas la bouche...
A retenir !

_________________
La Chasse est un art auquel l'on se doit d'initier nos proies.


Dernière édition par Sibyllina le Sam Jan 03, 2009 11:21, édité 2 fois au total.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Sam Jan 03, 2009 11:10 
Homo sapiens
Homo sapiens
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Mar Mai 06, 2008 8:59
Localisation: sur Terre ? Quoi que...
Ah oui, afin de ne vexer personne, je précise pourquoi je demandais si des filles avaient déjà répondu...
En fait, même si cela est un peu vite généralisé, ce qui est dangereux à faire, il faut reconnaître que les hommes sont généralement plus faciles à exciter, même malgré eux, que les femmes... Ils sont donc beaucoup plus souvent en difficulté, leur corps disant "je veux" tandis que la bouche affirme le contraire...


Bref, dans le cas où votre corps vient de vous dire merde, genre une bandaison très voyante, ou des tétons dressés comme s'ils cherchaient à vous chatouiller les narines... Tout n'est pas perdu ! Votre corps dit à l'autre personne que vous êtes prêt(e) à aller plus loin, certes... Mais on peut combattre le mal par le mal !
Croisez les jambes, les bras, affermissez votre regard, votre voix. Si l'autre a vu les signaux, excusez vous, et signalez A CE MOMENT PRECIS que vous ne souhaitez pas aller plus loin, et que vous êtes désolé(e) de ne pas réussir à vous contrôler.
Si la réponse est du genre "pas grave, c'est naturel, détend toi", là, ni une ni deux, il faut quitter l'endroit maintenant, ou ce sera trop tard... Le point de non-retour est ici, à cet instant. Loupez le, et vous n'aurez plus que la force comme recours, au risque de blesser/vous faire blesser et, dans tous les cas, vous créer des ennuis.

Si par contre la réponse est amusée et respectueuse, demandez à prendre l'air, à boire de l'eau fraiche, cherchez à vous changer les idées... Ca arrive, de déraper. La personne n'en profitera pas toujours. Elle peut même être flattée, et saura qu'elle ne vous est pas indifférente, ce qui peut être un excellent moyen de faciliter la suite de votre relation.

Néanmoins, je répète... Si votre corps a lancé un signal "baise moi", il faut réagir le plus tôt possible ! Car vous vous déshabillerez devant la personne que ça aurait le même effet...

Sur ce, bonne chance, car, malgré tout, c'est aussi un facteur important...
Les rencontres via le net, ou dans les discothèques, c'est tjr un peu la roulette russe...

_________________
La Chasse est un art auquel l'on se doit d'initier nos proies.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Sam Oct 10, 2009 15:50 
Distin-Gay
Distin-Gay
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Jeu Oct 08, 2009 14:22
J'ai pas su dire non... :cry:


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 39 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3  Suivant

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 6 invité(s)


Tu ne peux pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Tu ne peux pas répondre aux sujets dans ce forum
Tu ne peux pas éditer tes messages dans ce forum
Tu ne peux pas supprimer tes messages dans ce forum

Rechercher pour:
Aller vers:  
cron

Powered by phpBB © 2000-2007 phpBB Group
Traduction réalisée par Maël Soucaze © 2010 phpBB.fr
© 2005-2021 et-alors.net. Reproduction interdite. N° CNIL : 1104460.
Contact forum: modérateurs. Contact administratif: .