Homo, bi, trans, hétéro,


Une autre vision du monde LGBT.
Moins de préjugés, plus d'information.

* Connexion   * Inscription
* FAQ    * Rechercher

Heures au format UTC + 1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 25 messages ]  Aller à la page Précédent  1, 2
Auteur Message
 Sujet du message: Re: Parlez-moi de votre confinement
MessagePublié: Jeu Mai 28, 2020 20:21 
Homo sapiens
Homo sapiens
Hors-ligne

Inscrit le: Mar Jan 29, 2019 13:38
Localisation: Bretagne
Age: 33
Genre:
Pour ma part je n'ai pas vu ma compagne depuis la dernière fois qu'elle est venue soit le mois février je devais y aller au mois de mars mais on s'est retrouvé en confinement et comme elle est une personne à risque je ne pas vais la voir avant le mois de juillet.


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Parlez-moi de votre confinement
MessagePublié: Jeu Août 13, 2020 8:39 
Queer-Master
Queer-Master
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Mar Fév 21, 2012 16:25
Localisation: Rhemanien
Age: 32
Genre:
Huhuhu, ça fait drôle de revenir par ici.

Moi perso, de nature misanthrope j'ai plutôt apprécié le confinement à sa juste valeur, même si le fait de ne plus sortir et de ne pas avoir mes outils à la maison pour bricoler m'ont un peu embêté.

Je me suis fait livrer des trucs à la maison, j'ai profité d'avoir du temps libre pour bouquiner et cuisiner (choses que j'aime beaucoup faire). J'ai modifié mon rythme de vie en me couchant plus tôt et en me levant spontanément sans réveil bien plus tôt qu'avant, chose qui m'a amélioré la vie à mon retour au boulot, vu que ça me permet de faire des nuits complètes et de me réveiller sans réveil et d'avoir laaarge le temps de déjeuner avant d'aller au travail.

Comme je suis de la team homegym, j'ai pu continuer le sport trois fois par semaine sans ralentir, en adaptant juste quelques exercices pour pouvoir les faire à la maison (et avec 120kg de disques amassés au fil des mois, j'avais de quoi faire). Et sinon j'ai nerdé.

Bref, si on excepte ce que j'ai dit plus tôt et de ne plus voir les amis, franchement, ça s'est plutôt bien passé et ça aurait limite pu durer plus longtemps, ça ne m'aurait pas gêné outre mesure !

_________________
Natur ist Sünde, Geist ist Teufel;
sie hegen zwischen sich den Zweifel,
ihr mißgestaltet Zwitterkind.


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Parlez-moi de votre confinement
MessagePublié: Jeu Août 13, 2020 10:42 
Queer-Master
Queer-Master
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Mer Août 17, 2005 21:21
Localisation: Ile de La Reunion.
Age: 37
Genre:
Je le suis toujours. Merci la vie avec un hypocondriaque narcissique à tendance sadique.
Le plus dure au final c'est pas de rester enfermé. On va dire que je suis pas quelqu'un de très social. Mais c'est de rester sous le même toit que lui qui est à la limite du supportable.
Mais bon ça va changer d'ici peut.

_________________
R. -Where are we going
4th - Are you talking Phiosophically or geographically?
R. -Philosophically !
4th. -Then we're going to lunch


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Parlez-moi de votre confinement
MessagePublié: Jeu Août 13, 2020 10:48 
Homo-gène
Homo-gène
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Mar Juin 30, 2020 13:23
Age: 40
Genre:
insyd a écrit:
Je le suis toujours. Merci la vie avec un hypocondriaque narcissique à tendance sadique.
Le plus dure au final c'est pas de rester enfermé. On va dire que je suis pas quelqu'un de très social. Mais c'est de rester sous le même toit que lui qui est à la limite du supportable.
Mais bon ça va changer d'ici peut.

Courage!!! :copain:

_________________
Chacun est unique et je ne recherche que sagesse force et beauté dans l'âme de mes partenaires...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Parlez-moi de votre confinement
MessagePublié: Jeu Août 13, 2020 13:19 
Homolo-Gay
Homolo-Gay
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Ven Mai 22, 2009 23:16
Localisation: 93, 24, ou alors dans un train !
Age: 34
Genre:
insyd a écrit:
Je le suis toujours. Merci la vie avec un hypocondriaque narcissique à tendance sadique.
Le plus dure au final c'est pas de rester enfermé. On va dire que je suis pas quelqu'un de très social. Mais c'est de rester sous le même toit que lui qui est à la limite du supportable.
Mais bon ça va changer d'ici peut.

:copain: :copain: :copain: en espérant que le peu de temps qui reste passe très vite...

_________________
"Alors j'entendis sa voix presque comme s'il se trouvait avec moi dans la pièce : "je n'ai jamais été raisonnable.""


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Parlez-moi de votre confinement
MessagePublié: Ven Août 14, 2020 7:57 
Queer-Master
Queer-Master
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Sam Juil 02, 2005 13:16
Localisation: Nantes
Age: 34
Genre:
Eustache a écrit:
Huhuhu, ça fait drôle de revenir par ici.

C'est la saison du retour des anciens je crois. :-p

De mon côté, j'ai emménagé à Nantes très exactement deux semaines avant le confinement, et mon copain a suivi.
On a donc eu une chance de malade (on aurait souffert en région parisienne).

On était tous les deux sans activité à ce moment-là. Les premiers jours ont donc été consacrés à finir de ranger l'appartement (et s'organiser chacun un espace où on pouvait ne pas voir l'autre, histoire d'avoir encore des choses à se dire quand on se voyait), puis on s'est mis à geeker non-stop.
J'ai fini par me dire que ce moment pouvait être mis à profit autrement, notamment en me cultivant un peu, et j'ai donc commencé à lire quelques livres classiques et traités "fondamentaux" (de "L'Art de la guerre" à "Initiation à la psychanalyse", en passant par une tentative avortée de lecture du Coran).

Étant donné l'absence quasi-totale de dépenses physiques, on s'est mis en mode week-end, à savoir 2 repas par jour (petit déjeuner à midi même si on se levait bien plus tôt, et dîner), et on a aussi nettement diversifié la composition du dîner. On fait sans doute partie des rares confinés à avoir perdu du poids, jusqu'à revenir à celui qu'on avait à nos débuts ensemble (avant que je l'initie à la crème fraîche et avant qu'il me présente la pomme de terre).

Ne connaissant personne à Nantes, on n'avait pas de raison de sortir, donc même si ça a grandement retardé la création d'un réseau amical local, sur le coup c'était supportable. On sortait à tour de rôle pour les courses ou le pain, environ 1 fois par semaine chacun.

Période très bizarre, en fin de compte, mais qu'on a passée dans des conditions privilégiées : niveau de vie maintenu, absence de stress professionnel (pas de télétravail ni d'obligation de se rendre dans des endroits à risque), pas d'engueulade due à la lassitude d'être bloqué ensemble, connexion internet fonctionnelle...


Bon courage Insyd ! :-)

_________________
Bloup.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Parlez-moi de votre confinement
MessagePublié: Ven Août 14, 2020 12:33 
Queer-Master
Queer-Master
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Mar Fév 21, 2012 16:25
Localisation: Rhemanien
Age: 32
Genre:
Nomade a écrit:
Eustache a écrit:
Huhuhu, ça fait drôle de revenir par ici.

C'est la saison du retour des anciens je crois. :-p

Le Retour des Momies :ninja:

Marrant que tu soies sur Nantes, j'ai failli y aller la semaine dernière. Mon frère y habite et nous proposé de passer tant qu'on était chez mon grand-père, mais on a laissé tomber à cause de la canicule.

En tout cas chouette confinement de ton côté, c'est cool !

_________________
Natur ist Sünde, Geist ist Teufel;
sie hegen zwischen sich den Zweifel,
ihr mißgestaltet Zwitterkind.


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Parlez-moi de votre confinement
MessagePublié: Ven Août 14, 2020 17:25 
Queer-Master
Queer-Master
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Sam Juil 02, 2005 13:16
Localisation: Nantes
Age: 34
Genre:
Eustache a écrit:
Le Retour des Momies :ninja:

OFF-Topic :
Momie toi-même, moi j'ai encore toutes mes dents !
La prochaine fois que tu viens à Nantes, envoie-moi un MP, peut-être que je l'ouvrirai dans moins de 4 ans. :lol:

_________________
Bloup.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Parlez-moi de votre confinement
MessagePublié: Dim Août 16, 2020 21:12 
Like a Virgin
Like a Virgin
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Sam Juin 20, 2020 14:30
Age: 35
Genre:
Le confinement ne m'a pas dérangé du tout. :euh:


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Parlez-moi de votre confinement
MessagePublié: Jeu Août 27, 2020 16:50 
Like a Virgin
Like a Virgin
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Mar Nov 06, 2018 13:49
Localisation: Sud de la France
Age: 47
Genre:
Je suis une nostalgique du confinement...
J'ai fait du télétravail au moins une partie de la journée. Ni moi, ni ma compagne n'avons eu de problème de chômage, j'ai conscience que c'est une chance. Ensuite, j'ai suivi les progrès des enfants qui faisaient l'école à la maison. Même si je les ai encouragés à se lancer des boulettes de papier à travers le salon pour reconstituer l'ambiance d'une salle de classe, c'était un vrai soulagement de ne plus rentrer le soir à la nuit tombée, un vrai soulagement de ne plus pousser la porte en me disant "qu'est-ce qui a pu se passer au collège encore ?" . Je suis de tempérament inquiet, et depuis qu'il y a eu des problèmes de racket et de harcèlement, j'ai toujours peur qu'il se passe un truc, tout en m'interdisant de les inquiéter, eux.

J'ai trouvé ça génial : en fait, si mes enfants voulaient continuer avec le CNED à domicile, je serais pour, mais le problème est que je dois bosser "en présence" en temps normal, donc je ne pourrais pas être avec eux. Je leur ai quand même proposé : ils veulent retourner à l'école. Mais ça m'a prouvé qu'ils ont la maturité pour faire autrement, si c'est pas supportable à l'école.

Sinon, j'ai cuisiné, et ma compagne aussi.

J'ai lu "L'art de la Joie" de Goliarda Sapienza (écrivaine bisexuelle italienne contemporaine), qui porte bien son titre, ça m'a donné une grande énergie. J'ai appris le grec pendant trois semaines avec la méthode Assimil, puis j'ai malheureusement laissé tombé, je n'arrivais pas à mémoriser le vocabulaire.

J'ai adoré être libérée des trajets pour aller au travail, libérée des obligations sociales. J'ai juste trouvé difficile de ne pas pouvoir accéder à internet librement, parce qu'il fallait partager l'ordinateur familial.

_________________
Dalia


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 25 messages ]  Aller à la page Précédent  1, 2

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invité(s)


Tu ne peux pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Tu ne peux pas répondre aux sujets dans ce forum
Tu ne peux pas éditer tes messages dans ce forum
Tu ne peux pas supprimer tes messages dans ce forum

Rechercher pour:
Aller vers:  

Powered by phpBB © 2000-2007 phpBB Group
Traduction réalisée par Maël Soucaze © 2010 phpBB.fr
© 2005-2021 et-alors.net. Reproduction interdite. N° CNIL : 1104460.
Contact forum: modérateurs. Contact administratif: .