Homo, bi, trans, hétéro,


Une autre vision du monde LGBT.
Moins de préjugés, plus d'information.

* Connexion   * Inscription
* FAQ    * Rechercher

Heures au format UTC + 1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 3 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: Deux soleils ? Problème de conscience.
MessagePublié: Mar Déc 18, 2018 10:47 
Qui moi ?
Qui moi ?
Hors-ligne

Inscrit le: Sam Déc 15, 2018 10:51
Age:
Genre:
Bonjour à tous,

Je suis nouveau sur le forum et malgré mes recherches je n’ai pas trouvé de "réponses" à mon problème…

Je vous explique, je suis avec mon copain depuis 4 ans déjà et tout va pour le mieux, là n’est pas le soucis.
Suite à quelques inconvénients d’ordre professionnels j’ai décidé de suivre une formation pour combler mes lacunes. Et dans cette formation il y a quelqu’un qui me fait de l’effet. Étant déjà en couple et heureux je me suis dit que je passerai vite à autre chose surtout que je suis là pour le travail…seulement plus les jours ont passés et plus je m’attachais à lui, j’avais beau ne pas y penser ou l’ignorer, il m’attirait comme un aimant. Jusqu’à aujourd’hui je n’arrive pas à ne pas ressentir de forts sentiments envers lui. Et alors me direz vous ? Et bien il est marié avec des deux enfants et moi en couple du coup je suis perdu.
Ce que je ressens pour lui est vraiment fort, c’est comme si je découvrais l’amour pour la première fois, il me fait trembler, sourire niaisement, il me fait rire et pleurer, il me fait chanter, il me plaît, il me rend…encore plus heureux. Il ne fait rien pour car je ne pense pas qu’il soit homo/bi cela m’étonnerai même beaucoup même si il a quelques airs et manies « suspects ». J’ai juste l’impression que ces choses viennent de moi pour me donner de l’espoir…bref je suis, et c’est certain, tombé amoureux de cette personne. Mais au même temps je suis toujours autant amoureux de mon copain…et c’est là que je suis vraiment perdu car je me pose la question de savoir si il est possible d’aimer réellement deux personnes à la fois…c’est sûrement stupide de se poser la question mais je suis quelqu’un de très fidèle et les sentiments que j’éprouve vont à l’encontre de mes principes profonds.
Plus les jours passent et plus mes sentiments pour lui grandissent et se renforcent, j’ai l’impression de livrer une bataille intérieure impossible à gagner, où chaque coup d’épée devient une blessure profonde difficile à soigner. Je suis perdu entre deux bonheurs qui me font souffrir et pourtant je m’accroche à l’espoir, peut être, qu’un jour il me dise que je ne lui suis pas indifférent…j'espère un baiser ou même juste un câlin, une caresse...
Nous sommes proches et d’après lui je suis le seul avec qui il voudrait garder le contact après la formation. On a mangé quelques fois le midi ensemble et je peux vous dire que je ne suis pas le gars le plus sociable qui existe, d’un tempérament plutôt discret j’écoute plutôt que je ne parle, même si il avait été bi ou homo je ne vois pas ce qu'il pourrait me trouver, d'attirant je veux dire. Les mots je préfère les poser sur une feuille de papier plutôt que de les prononcer. Je pourrai l’écouter pendant des heures, surtout qu’il aime parler et il est passionné. Quand je le regarde je vois un rayon de soleil avec lequel je me réchauffe et me blotti contre et j’ai moins froid. On discute beaucoup ensemble et quand il me parle sa voix résonne en moi comme un carillon doucement léché par le vent. Est-ce un espoir vain que d’y croire ? J’essai de me convaincre que ce n’est que de l’amitié mais certaines choses et moments me disent le contraire…je me suis toujours dis que je vivrai en accord avec moi-même, que je suivrai le cœur plutôt que la raison. Mais cette situation me laisse face un précipice où le brouillard cache le fond…je peux sauter et me fracasser le crâne sur le sol ou alors je serai porté par le vent qui me mènera où il voudra dans ses bras. Mais me connaissant je ferrai sûrement demi tour je n’oserai pas sauter le pas.
Je suis confus et désorienté. Je ne peux pas lui en parler car il pourrai mal réagir et je préférerai encore souffrir plutôt que de le voir partir. Mais mes sentiments me rongent et me plonge dans une abyme de doutes et de peurs que je crains de ne pas pouvoir affronter.
J'ai presque tout pour être heureux alors pourquoi je ssuis dans cet état ? Pourquoi maintenant ? Pourquoi lui ?
N’ayant personne à qui en parler je me suis dirigé vers ce forum en espérant trouver des personnes qui ont peut être été dans le même situation. À vrai dire je ne cherche pas vraiment de solutions car je sais pertinemment que la seule et unique chose à faire est de subir, peut être pessimiste mais les fins heureuses ce n’est que dans les films, mes films.
Je ne sais pas si j’ai été clair avec mon pavé mais je suis tout chamboulé et vraiment perdu avec cette situation. Si vous êtes arrivé jusqu’au bout de mon texte je vous remercie d’avoir pris la peine et le temps de me lire. Je souhaitais vraiment en parler avec des gens qui serait susceptibles de me comprendre sans pour autant me juger.

Merci.


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Deux soleils ? Problème de conscience.
MessagePublié: Mar Déc 18, 2018 11:09 
QueerAssez PotemKhîpe
QueerAssez PotemKhîpe
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Dim Jan 10, 2010 23:20
Localisation: A l'Ouest de Guildo Horn
Il est tout à fait possible d'aimer plusieurs personnes à la fois.
C'est cette expérience que décrivent les polyamoureux.
Ca n'arrive pas à tout le monde, mais ça peut arriver à n'importe qui.

Cela ne veut pas forcément dire que c'est ton cas, peut-être n'aimes tu actuellement d'amour que le nouveau mais reste attaché à ton compagnon d'une autre manière.

Ou peut-être expérimentes-tu réellement deux amours simultané.

C'est impossible de le dire de l'extérieur.

La question, maintenant, c'est surtout "que faire de ce nouvel amour ?"

De ce que tu dis, tu as une faible estime de toi et considère que c'est mort d'avance. C'est dommage, pour passer à autre chose, parfois, un bon gros râteau frontal ou même un date qui fait descendre l'autre de son pieds d'estale et le remet dans le réel, ça aide vachement.

Mon conseil : tu devrais lui dire que t'es amoureux de lui.
Comme ça il pourra te dire avec des mots que c'est mort, foutu, que rien n'arrivera jamais et ça tuera cette petite partie de toi qui espère encore et t'empêche de guérir.
Ouau contraire, il te dira que quelques chose est possible et tu pourras gérer à deux cet état de fait polyamoureux en te basant sur le réel, et pas sur une angoisse vague.

_________________
Tu sais, la prof/collègue/meilleure amie dont tu es folle et qui est en couple avec son copain depuis 8 ans ? Quand elle t'a souri il y'a six mois en te rendant ton crayon, ou qu'elle a mis un sucre dans ton café ou fini son sms par un smiley : ce n'était pas une déclaration d'amour réciproque interdit. Elle était juste polie. Alors arrête de te faire des films, et va draguer des gouines.

"Avoir l'esprit ouvert ne signifie pas l'avoir béant à toutes les sottises" - Jean Rostand.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Deux soleils ? Problème de conscience.
MessagePublié: Mar Déc 18, 2018 13:30 
Qui moi ?
Qui moi ?
Hors-ligne

Inscrit le: Sam Déc 15, 2018 10:51
Age:
Genre:
Merci Norma pour ta réponse!

Je ne me vois pas comme polyamoureux...du moins je ne veux pas me voir comme tel car je ne trouve pas cela logique. Pour moi on aime une seule personne...c'est stupide car contradictoire vu la situation...mais je ne porte aucun jugement sur les polyamoureux j'ai le plus grand respect pour eux.
J'aime mon copain follement mais j'aime aussi cette autre personne aussi follement...cest beaucoup trop confus pour moi. Si c'est cela être polyamoureux c'est douloureux...

Je comprend bien que le lui dire aiderai en bien ou en mal, cependant j'ai l'esprit vraiment contradictoire, je réfléchis pour 10 sans pour autant trouver une solution et comme l'ai dis précédemment je suis tellement attaché à lui que je ne supporterai pas de le voir tous les jours et ça porterai préjudice à ma formation.

Je vais réfléchir à lui dire mais je crains que ce soit inutile. Pourtant je peux vous assurer que si le faite de lui avouer ce que je ressens peut amener une réponse "positive" me ferrai le plus grand bien mais dans un coin de ma petite tête reste ce doute de le perdre definivement...

Quoi qu'il en soit merci pour le temps que vous avez pris pour me répondre ça me fait du bien.


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 3 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 12 invité(s)


Tu ne peux pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Tu ne peux pas répondre aux sujets dans ce forum
Tu ne peux pas éditer tes messages dans ce forum
Tu ne peux pas supprimer tes messages dans ce forum

Rechercher pour:
Aller vers:  

Powered by phpBB © 2000-2007 phpBB Group
Traduction réalisée par Maël Soucaze © 2010 phpBB.fr
© 2005-2021 et-alors.net. Reproduction interdite. N° CNIL : 1104460.
Contact forum: modérateurs. Contact administratif: .