Homo, bi, trans, hétéro,


Une autre vision du monde LGBT.
Moins de préjugés, plus d'information.

* Connexion 
* FAQ    * Rechercher

Heures au format UTC + 1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 9 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: Crise de la trentaine ou la fin?
MessagePublié: Jeu Mai 30, 2019 19:22 
Timide
Timide
Hors-ligne

Inscrit le: Jeu Mai 10, 2018 22:09
Genre:
Bonjour, alors je tiens ici à vous exposer LE problème qui me prend le plus la tête à l'heure actuelle...ma vie amoureuse.
En effet, je suis en couple depuis un bien long moment avec ma chère et tendre, tout juste 10 ans, 10 ans de bonheur, 10 ans de couple avec forcément des hauts et des bas mais 10 ans d'amour.

Je me suis toujours dit que c'était la femme de ma vie, ma moitié, mon âme soeur, appelez cela comme vous voulez...mais je me disais toujours qu'elle et moi, ce n'était pas possible l'une sans l'autre.
Forcément, 10 ans de vie ensemble, la routine s'installe, on se laisse aller, on prend soin l'une de l'autre mais ça devient une habitude, il n'y a plus cette étincelle entre nous...mais nous nous aimons...

Je suis de naturelle assez maternelle, j'ai toujours les petites attentions qui font normalement plaisir...mais justement ce qui fait "moi" est aussi devenu une habitude donc ces petites attentions ne sont plus "perçues" par ma femme, mais simplement devenue la routine, la normalité.
De mon côté, je commence à ressentir un manque, un vide, je ne ressens plus l'affection de ma moitié, son attention...je me sens délaissée...j'essaie de lui parler...de communiquer mais rien n'y fait...je lui fais comprendre que je l'aime mais que je vais finir par partir...elle ne réagit pas.

Je commence à tromper mon ennui sur les forums sans intention particulière, un forum comme celui ci où je lis les histoires, où je commente mais où je n'expose pas de nouveaux sujets ou ma vie...et je rencontre une femme...avec qui je commence à échanger des messages en privé.
Au début, pas de drague, pas de jeu de séduction ou quoi, juste des messages banals...puis ces messages commencent à devenir quotidiens, puis on passe sur messenger...et là je deviens accro à elle, à ses messages...
Ma copine est là, mais je ne la vois plus trop, je suis dans mon monde, dans mon tripe, je me suis raccrochée à des messages, à une personne que finalement je ne connais pas et qui est si gentille, si attentionnée à mon égard...
Ce n'est pas la première fois depuis que je suis avec ma chérie que j'ai eu l'opportunité de rencontrer d'autres femmes mais jamais je n'ai ressenti ce que j'ai vraiment ressenti pendant cette période là...
J'ai commencé à voir un avenir différent pour moi, pas forcément avec cette femme, car je n'étais pas amoureuse mais en fait, comment expliquer, la vie que j'avais avec ma femme devenant difficile, et aucune amélioration de sa part, je me disais qu'au final, peut etre que ce n'était pas LA femme de ma vie, que ma vie était ailleurs et la sienne aussi...c'était bien la première fois que je raisonnais ainsi, peut etre qu'approchant de la trentaine j'ai eu cette pensée?

Mes échanges avec la jeune femme du forum restaient entièrement virtuels...mais cela me faisait du bien...j'étais comme une gamine qui attendait son message le matin, et tout au long de la journée...mais elle était célibataire et pas moi alors on a mis le stop.
Ma femme l'a découvert au même instant et donc il y a eu cris, disputes, pleurs....on s'est quitté pour revenir ensemble le lendemain bref on ne voulait pas mettre un terme à notre amour de 10 ans.
On a enfin pu avoir une discussion claire et nette sur ce qu'elle voulait, sur ce qu'elle ressentait, sur ce que je voulais, etc etc ...

Elle qui est si pudique et discrète sur ses sentiments m'a clairement fait comprendre qu'elle était toujours amoureuse de moi, elle me l'a prouvé...elle est devenue plus affectueuse, plus câline, trop câline...
j'étais perdue car je l'aimais toujours mais je me demandais si au final était-ce vraiment un déclic qu'elle a eu pour me montrer tant d'amour ou alors était-ce seulement des efforts à court terme? Juste pour pas que je parte?

Je lui ai demandé une relation plus posée, plus cool, que les sorties entre pote j'acceptais mais pas tous les 4 matins non plus, qu'il fallait qu'on passe aussi du temps ensemble, qu'on s'aime, qu'on soit honnête l'une envers l'autre...
peut etre allait vous me trouver trop dure mais il faut mettre les choses dans leur contexte...on a une relation assez fusionnelle, on est toujours l'une avec l'autre mais au final on a quand même fini par se détacher l'une de l'autre...
nos sorties individuelles sont rares mais existent...sauf que quand je la laisse sortir avec ses collègues ou autres, elle ne me dit jamais vraiment avec qui elle sort, ni vraiment quand elle sort, je le découvre au moment où je m'aperçois qu'elle n'est pas là...et donc quand elle sort, elle rentre à pas d'heures..
Attention, je ne suis pas là à lui imposer des heures de sorties et des heures de couvre feu simplement j'estime que dans un couple c'est normal de prévenir sa moitié si tu sors, pour éviter qu'elle s'inquiète, ou qu'elle t'attend pour manger et au final t'as mangé ailleurs...
Surtout que l'inverse, moi je suis quasi obligée de la prévenir, et si je rentre tard c la fin du monde etc etc...en gros ce qu'elle ne me permet pas, elle se le permet donc je ne trouve pas ça très logique...

Du coup, on a mis les choses au clair entre nous...on est reparti sur de bonnes bases, on s'est dit qu'on allait se donner une dernière chance car 10 ans ensemble ce n'est pas rien et on s'aime toujours...
Il y a 15 jours de cela, elle me demande si elle peut partir en vacances avec une collègue...je refuse...elle commence à me dire que je la mets en prison etc etc alors je réfléchis et je me dis qu'on vient de traverser une crise de couple, que je dois lui faire confiance et la laisser partir...
Une collègue que je ne connais pas, qui est normalement hétéro donc je n'ai rien à craindre. Je demande juste à ma femme de pas partager le même lit, et de me donner des nouvelles souvent...je veux pas des messages toutes les 5 min mais qu'elle se comporte comme une femme qui a une femme et que j'existe un peu pour elle simplement..
Elle me promet tout, même de me donner le lien de sa location etc etc...elle me dit que ce serait pour une semaine je me dis ok 7 jours c'est pas la fin du monde je vais y arriver...
Mais ces vacances restent à l'état de projet...rien de sûr encore.

Puis je n'en entends plus parler alors un soir je lui demande si elle part toujours, et elle me dit que oui, mais sans plus. Je ne comprends pas qu'elle ne me dise pas d'elle-même à quelle date elle part vraiment et pourquoi elle attend que je lui pose les questions, ça fait genre je l'harcèle et ça a le don de l'énerver au final.
Je finis par apprendre qu'elle part pour 12 jours et non 7 comme convenu au départ, je m'énerve un peu mais sa réponse c'est simplement que c'est sa collègue qui a réservé donc elle n'y est pour rien, ok mais moi dans tout ça j'existe, elle aurait pu dire à sa collègue qu'elle doit voir avec moi avant non? Ou alors vous trouvez que je suis trop dure?
Du coup je passe au dessus de ça...je prends sur moi...
Les jours précédant son départ sont durs, elle est stressée, on court partout pour faire sa valise...je l'aide et ça ne va jamais...elle s'énerve, s'en prend à moi...je doute...je n'ai toujours pas sa destination précise, ni des images de sa location...je suis mal...elle me promet de m'envoyer des photos...elle me dit qu'elles partent toutes les deux en blablacar...
Le jour J, j'ai des gros doutes car ma femme part avec deux gros sacs et elle laisse sa voiture ici donc comment compte t-elle rejoindre le lieu de rendez vous du blablacar?
Je lui fais confiance, je pars au boulot tranquille en lui souhaitant de passer de bonnes vacances...

Je rentre du boulot, pas de messages d'elle pour simplement me dire qu'elle est bien partie? qu'elle pense à moi déjà?...son message arrive en fin de journée pour simplement me dire "je suis bien arrivée"...
lors de son début de séjour, les nouvelles se font attendre...elle m'écrit surtout en fin de soirée juste un ou deux messages pour me dire ce qu'elle a fait de sa journée mais ses messages me frustrent car j'ai comme cette impression qu'elle se sent obligée de m'envoyer un message bilan de sa journée mais que ce n'est pas fait naturellement...
Je fais bonne figure, je lui réponds, sans trop l'envahir non plus...un message de bonjour, un message de bonne nuit...
Puis un soir, elle m'appelle, j'entends sa voix, je suis rassurée, elle est normale avec moi, elle me parle bien...mais doit me laisser car elle rentre à la location, elle me promet de me rappeler dans la soirée.
Quelques heures après, elle m'appelle comme convenu, on parle un peu...et je ne sais pas à un moment quelqu'un rentre dans la chambre, j'ai cru avoir entendu la voix d'un mec mais peut etre était-ce la télé? Ma copine me dit "attends je te laisse" et me raccroche au nez.
J'ai beau la rappeler, lui écrire des sms elle ne me répond plus, je m'inquiète, je deviens folle, m'a t-elle menti? Elle m'envoie juste un message pour me dire "arrête"..je ne comprends pas qu'elle ait du me raccrocher au nez comme ça??? Elle ne me donne aucune explication pour m'écrire à 2h du mat pour me dire bonne nuit et me dire qu'elle était allée voir une série...
cette réponse ne me satisfait pas...

Le lendemain, je suis mal, j'ai passé une sale nuit....je suis pas bien, je lui écrit pour lui dire de m'appeler le soir...elle me dit qu'elle ne peut pas...je finis par exploser en lui disant qu'elle peut bien s'éclipser 5min pour m'appeler puisque sa collègue sait très bien qu'elle est en couple...elle m'appelle et je fonds en larmes, je lui demande si elle me ment, si y'a d'autres gens avec elle, si elle me trompe...elle répond négatif à tout ça, elle est....différente, elle ne parle pas beaucoup, on dirait je la soule...je lui fais comprendre que j'ai besoin d'être rassurée...que j'ai peur...elle me laisse sans rien me dire...
Les jours d'après, je ne lui écris plus, et bizarrement, c'est elle qui m'écrit...en fait je me dis qu'elle a compris qu'elle devait me rassurer...mais ses messages sonnent comme faux, on dirait qu'elle se sent obligée et que c'est pas naturel, je réponds soft car j'ai mal...
Les jours passent et elle doit rentrer bientôt, je suis contente même si j'ai beaucoup de zone d'ombres à éclaircir...je lui écris le jour J savoir à quelle heure elle prend son blablacar et de faire attention à elle...que peut etre je ne pourrais pas venir la chercher car je travaille...(mais surtout je dis ça mais elle m'a rien demandé lol)
Pas de nouvelles d'elle....10h à ma pause rien, midi rien...je finis par me dire elle se moque de moi?
Au final son message c'est "je rentre point barre"...égal me soule pas, me demande rien d'autre on s'en fout de l'heure...ok...je le prends très mal...je retourne bosser...

Après le boulot je rentre, elle n'est toujours pas là...je patiente, elle m'a écrit juste un message pour savoir l'heure à laquelle je rentrais du travail mais vu comment elle m'avait parlé à midi je n'ai pas répondu. En fait, j'avais compris que si elle me demandait cela c'est parce qu'elle ne voulait pas que je sois là quand elle rentre car on allait la déposer en bas de la maison, et forcément si on la déposait c'est qu'elle ne rentre pas en blablacar alors avec qui elle est allée vraiment en vacances?
J'étais rongée par un mal être pas possible...je suis restée devant la fenêtre pendant 4h surveillant toutes les voitures qui passaient...j'ai fini par appelé une amie pour parler et me destresser...j'ai fini par me dire que je devais arrêter et que même si elle avait menti il fallait que je passe au dessus sinon j'allais me rendre malade...pour tromper mon mal intérieur et surtout ma faim je me suis dit je vais aller me chercher un mcdo et en mm temps en prendre un pour ma femme même si je ne savais pas à quelle heure elle allait arriver mais que surement elle n'allait plus tarder...il était alors 21h...

Je sors dehors et au moment d'arriver à ma voiture, je me rends compte alors que la voiture de ma femme n'est plus là...je suis restée 4h devant la fenêtre, j'ai du m'éclipser pour aller aux wc quelques fois et je l'ai raté...elle est bien rentrée mais elle a pris sa voiture et était déjà partie je ne sais où..
J'avais bien mon idée car sa collègue n'ayant pas le permis ça ne m'étonnerait pas qu'elle l'ai raccompagné mais pourquoi elle ne m'a pas écrit pour me prévenir? et à quelle heure vraiment elle est rentrée???

Toute la nuit, j'ai attendu...j'ai fini par lui écrire en disant qu'apparemment je ne lui manque pas tant que ça ...sa seule réponse est "arrete, je ne fais rien"...je finis par m'endormir et je l'entends rentrer à minuit...

Tu passes 12 jours avec une collègue, tu rentres et tu la raccompagnes chez elle pour rester encore 3/4h avec elle, mais qu'as tu à lui dire?? C'est ce que je me suis dit dans ma tête...j'ai fait semblant de dormir elle s'est couchée à côté de moi en me tournant le dos...cool pour des retrouvailles..

En fait, les jours d'après, je n'ai pas eu d'explications, sur le fait qu'elle m'ait raccroché au nez, et jamais rappelé, sur le fait qu'elle soit rentrée si tard de chez sa collègue, et si elle était bien rentrée et parti en blablacar...je n'ai pas réussi à avoir de réponses, je vis depuis avec ses zones d'ombres dans ma tête...
elle ne m'a pas parlé de ses vacances, je la trouve différente...je ne pense pas qu'elle m'ait trompé mais je pense qu'elle s'est peut etre rendue compte qu'elle ne voulait plus être avec moi?
Sauf qu'elle ne me dit rien...à la question "tu m'aimes plus?" elle répond "je n'ai pas dit ça"
à la question "tu veux qu'on se sépare?" elle répond "je n'ai pas dit ça"...

Je fais un monologue pour lui expliquer qu'elle sait très bien ce qu'on a enduré ses derniers mois, qu'on s'était remise ensemble pour justement se donner une dernière chance et qu'on devait être honnête l'une envers l'autre, pas de mensonges, qu'il fallait qu'on se donne de l'affection etc...qu'on arrête de se délaisser...
Je la soule, elle s'énerve, "laisse moi tranquille"....
Je lui fais comprendre que j'ai accepté de la laisser partir en vacances et elle n'a pas respecté tout ce qu'elle m'avait promis...que je n'aurais pas du la laisser partir dans ce cas là....

Il y a quelques jours, elle me dit que nos prochaines vacances (en juin) elle ne partira pas avec moi, c'est soit on part chacune de notre côté, soit on part pas...elle me dit qu'elle s'éclate plus en vacances avec les autres qu'avec moi, qu'elle a bu toutes les nuits comme les jeunes...what? je ne comprends pas pourquoi cette dernière phrase, je ne l'ai jamais empeché de boire alors pourquoi me sort-elle ça?
ses paroles me blessent...je parle mais ma voix se brise...je la trouve dure...je lui fais comprendre que si on ne part plus jamais en vacances ensemble le "nous" a t-il un sens? le mot couple a t-il un sens?
que je ne vois pas la notion de couple ainsi...

je lui demande si elle veut qu'on se sépare, elle ne veut pas mais me sort qu'elle veut s'amuser et profiter...je lui dis ok tu peux t'amuser et profiter mais en respectant le fait que tu es en couple et que tu as une femme..elle ne répond pas, je lui dis si tu veux faire la fête comme les jeunes , sortir et rentrer à pas d'heures alors ne t'engage pas avec moi je te laisse tranquille, elle ne répond pas...
en fait elle est rentrée un mercredi, le vendredi elle est sortie toute la journée je ne sais où...chez un collègue apparemment...
le weekend elle est partie bosser...le lundi on s'est disputé à cause de l'histoire des vacances...le mardi elle est partie dans sa famille...elle est rentrée mercredi.
Aujourd'hui elle n'est pas censée bosser...mais hier en rentrant elle me dit qu'elle a annulé pour aller bosser...je suis sceptique je ne dis rien...

Hier soir, elle me demande de faire deux trois courses pour elle aujourd'hui, d'habitude elle me donne sa cb..et ce matin quand j'ai voulu la prendre elle m'a dit non...alors tout de suite j'ai compris qu'elle allait sortir...mais elle n'a rien dit, j'ai rien dit...
ce midi, je rentre du boulot et passe quand même au magasin lui prendre ce qu'elle voulait...en passant devant son entreprise je suis prise d'une envie d'aller vérifier si elle est bien au boulot..
Je passe sur le parking, pas de trace de sa voiture, je fais le tour deux fois, rien...mon coeur bat à éclater dans ma poitrine...je serre les dents
Je rentre chez moi, je lui écris un message pour lui dire que j'aurais aimé qu'elle ne me ment pas, que l'honnêteté est la base d'un couple...elle me répond à 15h "qu'est ce qu'il y a encore?" je répond un "rien oublie"...je suis mal, je sais que je vais péter un plomb, je sais que je vais être méchante alors je me tais...

Je doute, peut etre est-elle allée au boulot mais que j'ai raté sa voiture? Je ne sais plus....elle m'écrit à 15h mais sa pause est bien avant non? je ne sais plus...mais ses chaussures de boulot sont là...et je crois que la tenue qu'elle a mise aujourd'hui est une tenue trop "habillée" pour une journée de boulot..je ne sais plus je ne sais pas...

17h30, elle est censée rentrer bientot...pas de nouvelles... tiens un message à 19h30 "je sors je rentre plus tard"...je réponds par un "ok" bref et froid...bref et blasé...

J'ai mal, je souffre, je doute d'elle...je doute de ses sentiments, de son amour...
m'aime t-elle encore mais souhaite t-elle juste sortir plus souvent? si c'est le cas je ne suis pas contre mais comprend t-elle que j'ai besoin qu'elle me rassure et surtout qu'elle se comporte avec moi comme ma femme et non comme si j'étais sa pote...

souffre t-elle de la crise de la trentaine, se sentir vieillir et vouloir profiter de la vie?
je ne comprends pas qu''après ce qu'on vient de traverser et ses déclarations d'amour enflammées, elle redevienne pareil....à me délaisser à se comporter si froidement et durement...

Je pense que notre couple est mort et que "dernière chance" que je voulais nous donner n'existe pas...
qu'en pensez vous? j'ai essayé de vous raconter cela par rapport à ma vision des choses...mon ressenti...ma femme n'est pas mauvaise c'est simplement quelqu'un qui n'exprime pas beaucoup ses sentiments...
si quelqu'un est comme ma femme, et est dans sa position et se sent "étouffé" par l'amour que je lui porte, donnez moi votre avis...que je puisse comprendre, que je puisse changer?

merci à vous


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Crise de la trentaine ou la fin?
MessagePublié: Jeu Mai 30, 2019 21:41 
Timide
Timide
Hors-ligne

Inscrit le: Jeu Mai 10, 2018 22:09
Genre:
Yurisab merci de ton mp....merci de tes mots...je ne fais que ça préparer mon coeur lol haha il vivra bien encore longtemps ce con malheureusement... -_-


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Crise de la trentaine ou la fin?
MessagePublié: Jeu Mai 30, 2019 22:38 
Homolo-Gay
Homolo-Gay
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Ven Mai 22, 2009 23:16
Localisation: 93, 24, ou alors dans un train !
Age: 33
Genre:
Courage.. :gentil:

Vu de l'extérieur, je te conseillerais de lâcher encore un peu de lest... autant pour elle que pour toi. On sent bien que tu prends déjà sur toi pour lui laisser sa liberté, mais visiblement ce n'est pas assez : tu te rends malade et elle semble bien se sentir "étouffée", pour reprendre tes mots. A mon avis, plus elle aura l'impression d'être "pistée", plus elle essaiera de mettre de la distance, plus elle multipliera les situations pas claires, plus tu seras dans l'incertitude... => Cercle vicieux.
Tu prends soin d'elle, alors n'oublie pas de penser à toi, et à ce que toi tu veux.
Est-ce qu'elle te reparle des échanges virtuels que tu as eus avec cette autre femme ? Même si toi tu sais qu'il ne s'est rien passé, il n'est pas impossible qu'elle soit restée bloquée la-dessus...

En tous cas, :copain:

_________________
"Alors j'entendis sa voix presque comme s'il se trouvait avec moi dans la pièce : "je n'ai jamais été raisonnable.""


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Crise de la trentaine ou la fin?
MessagePublié: Jeu Mai 30, 2019 22:56 
Timide
Timide
Hors-ligne

Inscrit le: Jeu Mai 10, 2018 22:09
Genre:
JavaBleue24 a écrit:
Courage.. :gentil:

Vu de l'extérieur, je te conseillerais de lâcher encore un peu de lest... autant pour elle que pour toi. On sent bien que tu prends déjà sur toi pour lui laisser sa liberté, mais visiblement ce n'est pas assez : tu te rends malade et elle semble bien se sentir "étouffée", pour reprendre tes mots. A mon avis, plus elle aura l'impression d'être "pistée", plus elle essaiera de mettre de la distance, plus elle multipliera les situations pas claires, plus tu seras dans l'incertitude... => Cercle vicieux.
Tu prends soin d'elle, alors n'oublie pas de penser à toi, et à ce que toi tu veux.
Est-ce qu'elle te reparle des échanges virtuels que tu as eus avec cette autre femme ? Même si toi tu sais qu'il ne s'est rien passé, il n'est pas impossible qu'elle soit restée bloquée la-dessus...

En tous cas, :copain:


D'accord, c'est ce que je compte faire...lâcher encore un peu de lest mais j'ai peur qu'elle en profite...je veux dire qu'elle voit que je ne dis plus rien et que cela devienne une habitude...de ne pas me prévenir, de tout le temps sortir...
Oui ça me rend malade...je suis mal, j'ai envie de faire comme elle et de lui faire comprendre à quel point je suis pas bien...mais je ne veux pas que cela devienne un cercle de vengeance...
la semaine dernière, à peine rentré de vacances elle n'a pas voulu rester profiter avec moi et est sortie, cet aprem là, je suis sortie également en me disant qu'il fallait que je profite aussi...j'ai adopté son attitude, à savoir ne pas lui dire où j'allais ni avec qui pour voir sa réaction...d'habitude j'essaie de rentrer assez tôt pour être avec elle mais je savais qu'elle allait traîner longtemps et surtout je voulais qu'elle rentre avant moi et qu'elle se rende compte que oui, j'étais sortie aussi...que je pouvais aussi faire comme elle...

Elle est bien rentrée avant moi...peut etre 20min seulement avant...elle m'a appelé une fois mais je n'ai pas entendu alors pas pu décroché. Elle n'a pas insisté pour faire genre qu'elle s'en fichait...Quand je suis rentrée elle était encore dans sa voiture, elle m'a dit qu'elle venait d'arriver mais je pense qu'elle me mentait et qu'elle m'attendait mais qu'elle est trop fière pour l'avouer....
ça m'a fait plaisir un peu mais ce n'était pas forcément la réaction que j'attendais lol elle est très forte à ce jeu et pas moi...

Aujourd'hui par exemple, je suis restée allongée dans le lit...à regarder le plafond...à tourner en rond...à siester après mon boulot...je n'ai pas mangé...je déprime, je l'attends....je cogite...
Je n'arrive pas à sortir et j'attends...j'attends mais elle s'en fout car elle s'amuse en attendant...
Je suis con quand même...il est quasi minuit et je ne l'ai pas vu de la journée encore sauf ce matin vite fait avant de partir au boulot alors qu'elle venait de se réveiller...
Elle me manque, j'ai l'impression que depuis qu'elle est revenue de vacances je n'ai pas vraiment eu un moment avec elle...et ça me manque...

J'écoute la musique, je pense à elle...
Je réfléchis à nous deux...je me dis que je ne devrais même pas écrire ici car c'est sur un forum que j'ai déconné...mais j'ai besoin d'écrire et surtout de conseils...
Je suis pas bien du tout, j'ai l'impression de revenir en arrière...je suis triste...
Elle va rentrer tard...je ne la verrai pas...demain matin quand je vais me lever elle sera encore au lit...je ne la verrai que le midi et je sais que si j'adopte le "je prends sur moi" alors je vais sourire même si j'ai mal, je vais parler de tout et de rien même si j'ai juste envie de lui dire pourquoi tu m'as menti?....et malgré ses efforts pris sur moi, elle va à peine me parler...à peine me sourire...et ça encore plus accentuer mon mal être...
ou alors j'adopte le "je prends sur moi" mais je ne dis rien...parce que je n'ai pas envie de sourire, de faire semblant mais j'aurais juste envie de chialer...
ou alors j'adopte le "je lui prends la tête" mais alors là ça voudra dire mauvaise journée en perspective et oui elle s'éloignera plus de moi....

Alors des trois je vais opter pour la deuxième...

Pour te répondre, JavaBleue24, quand elle est rentrée de vacances et qu'on s'est pris la tête, oui elle m'a rebalancé l'échange virtuel du forum...
Je sais que c'est frais et pas encore digéré je comprends tout ça...

Enfin voilà merci en tout cas


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Crise de la trentaine ou la fin?
MessagePublié: Ven Mai 31, 2019 12:56 
QueerAssez PotemKhîpe
QueerAssez PotemKhîpe
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Dim Jan 10, 2010 23:20
Localisation: A l'Ouest de Guildo Horn
Bon.
Tu as un vrai problème de dépendance affective, de fusion, de contrôle et de jalousie.

Plus tu vas insister, surveiller, exiger, hurler, te faire des films, plus elle va s'éloigner et à raison.

Si ta meuf cédait à tes demandes constantes d'être rassurée, de savoir où elle est, avec qui elle est, ce qu'elle fait ... plus ça accentuerait ta jalousie et ta volonté de contrôle.

Il faut absolument que tu réalises que ta manière de vivre comme un enfer le fait que ta meuf puisses vivre une vie normale est problématique tant pour toi que pour elle.

Je suis en couple depuis 5 ans. L'année dernière pour des questions de planning on a fait vacances séparés, mon copain est partit 10 jours en Bretagne.
Sur les 10 jours j'ai eu 2 petites vidéos de 30 secondes, quelques texto et 2/3 rapides échanges sur messenger.
Et j'ai trouvé ça parfaitement normal. Y'a des jours il était pas du tout connecté, y a des jours j'étais pas du tout connecté.
Qu'est-ce que tu veux qu'il arrive en 10 jours ? Rien, il faisait juste des vacances avec des potes, au pire il était bourré.
Au bout de tant d'années, tu connais la personne, t'as confiance, t'as pas besoin de le monitorer ou de l'obliger à penser à toi.
Parce que clairement, c'est ça le truc : il pouvait très bien ne pas penser du tout à moi pendant 2 jours, 4 jours ... qu'est-ce que ça peut faire ? Il allait revenir et c'est avec moi qu'il a envie de vivre des années encore. Il peut bien de temps en temps penser à autre chose ! Je n'ai pas besoin de m'assurer d'être au centre de ses préoccupations chaque jour.

T'es dans la suspicion constante.
Ca fait 10 ans que t'es avec ta copine : vous vous engueulez parce que TU déconnes, elle te dit qu'elle t'aimes et toi ton premier réflexe c'est de soupçonner qu'elle te manipule pour pas que tu partes.
Dès ce moment là y a un problème.

Quand elle te témoigne son amour, tu es dans la suspicion.
Quand elle est plus distante, tu es dans la suspicion.

Ce n'est pas son attitude le problème, quoi qu'elle fasse, chaud ou froid, tu suspectes.

Les choses qu'on a irrationnellement peur que l'autre fasse, en générale, ce sont les choses que nous même on est tout à fait capable de faire et contre lequel on lutte.
Est-ce que ce n'est pas TOI, la personne qui aurait tendance à manipuler l'autre en lui faisant croire que tu l'aimes parce que tu es terrifiée à l'idée qu'elle t'abandonne ? Est-ce que ce n'est pas TOI, qui si ne te surveillais pas aurait déjà cédé à l'envie de partir avec quelqu'un d'autre mais te retient par idéal ? Est-ce que toutes ces intentions que tu lui attribues, ce ne sont pas les tiennes sans que tu veuilles te l'avouer ?

La crise que tu as eu avec ta meuf lui a fait se rendre compte qu'elle ne souhaite pas sacrifier sa vie pour vivre en fusion. Tu as des exigences de couple assez extrêmes, et si tu n'es pas comblée .. tu commences à aller voir ailleurs.
Laisse la vivre sans l'accabler, l'engueuler, lui demander des comptes, lui faire des reproches dès que tu la vois.
Et si c'est trop dur pour toi de ne pas savoir ce qu'elle fait, si c'est trop dur pour toi de ne pas être dans sa tête tout le temps ... c'est peut-être le signe que c'est le moment de ta vie de comprendre pourquoi tu réagis aussi fort, pourquoi tu à l'impression d'en avoir tant besoin. Peut-être que la trentaine et cette crise de couple est le coup de pieds au cul qu'il faut pour entâmer un travail sur soi.

_________________
Tu sais, la prof/collègue/meilleure amie dont tu es folle et qui est en couple avec son copain depuis 8 ans ? Quand elle t'a souri il y'a six mois en te rendant ton crayon, ou qu'elle a mis un sucre dans ton café ou fini son sms par un smiley : ce n'était pas une déclaration d'amour réciproque interdit. Elle était juste polie. Alors arrête de te faire des films, et va draguer des gouines.

"Avoir l'esprit ouvert ne signifie pas l'avoir béant à toutes les sottises" - Jean Rostand.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Crise de la trentaine ou la fin?
MessagePublié: Ven Mai 31, 2019 13:02 
QueerAssez PotemKhîpe
QueerAssez PotemKhîpe
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Dim Jan 10, 2010 23:20
Localisation: A l'Ouest de Guildo Horn
Et je rajoutes :

Le temps de qualité en couple, c'est pas forcément le temps quotidien.

Si elle te manques et que tu as envie de passer une soirée avec elle : propose lui de se caler ça tel soir de la semaine. Une sortie en amoureuses planifié, un resto par exemple, téléphones éteins, sans interférence.

Moi ça marche hyper bien quand j'ai des coups de mou dans ma relation.

_________________
Tu sais, la prof/collègue/meilleure amie dont tu es folle et qui est en couple avec son copain depuis 8 ans ? Quand elle t'a souri il y'a six mois en te rendant ton crayon, ou qu'elle a mis un sucre dans ton café ou fini son sms par un smiley : ce n'était pas une déclaration d'amour réciproque interdit. Elle était juste polie. Alors arrête de te faire des films, et va draguer des gouines.

"Avoir l'esprit ouvert ne signifie pas l'avoir béant à toutes les sottises" - Jean Rostand.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Crise de la trentaine ou la fin?
MessagePublié: Lun Juin 10, 2019 11:02 
Timide
Timide
Hors-ligne

Inscrit le: Jeu Mai 10, 2018 22:09
Genre:
Merci Norma pour avoir donné ton avis, que j'ai lu et relu attentivement...
Je comprends tout ce que tu dis mais je pense que vu de l'extérieur, et surement dû aussi à la façon dont je raconte cela, ça me fait passer pour la meuf qui contrôle tout, veut toujours tout savoir à la minute près où elle est et ce qu'elle fait mais non...

Je suis certes "jalouse" et un brin "possessive" mais modéré...je sais prendre sur moi pour justement lui laisser de la liberté et la laisser faire ce qu'elle veut...
Entre elle et moi, je suis même plus "cool" sur ses sorties qu'elle sur les miennes...

Ma copine est plus du genre "je fais ce que je veux, mais je ne veux pas que tu fasses la même chose" si je schématise...

Il est vrai que jusqu'à récemment on n'a jamais été en vacances l'une sur l'autre et c'est la raison pour laquelle j'ai accepté qu'elle y aille....je n'ai pas forcément demandé des nouvelles tous les jours mais un minimun, normal quoi...

Quand ton copain est parti en vacances, savais tu avec qui il partait et où? Peut-être que justement il y a eu ce dialogue entre vous pour que tu puisses le laisser partir tranquille tu vois ce que je veux dire?
Moi, même avant de partir, tout était mystérieux...elle ne me dit pas où (l'endroit), ni vraiment avec qui...donc forcément ça laisse planer des doutes...

On ne se dispute pas parce que j'ai déconné, je veux dire les disputes font partie d'une relation normale...maintenant les dernières grosses disputes qu'on a eu sont effectivement dû au fait que j'ai déconné mais avant tout ça, on a nos torts toutes les deux...sur des points de notre couple qu'on n'a jamais vraiment réglé parce que ma copine ne veut jamais discuter..
On a promis de se laisser une chance et de faire des compromis toutes les deux et du jour au lendemain elle arrête tous ses efforts...c'est ça que j'ai du mal à comprendre...

L'autre soir, elle est rentrée à 4h du mat, et on n'a pas discuté de cela...d'elle-même elle n'a rien dit et moi je n'ai pas voulu qu'on se dispute alors je n'ai pas abordé le sujet...mais dans un couple, c'est normal de savoir où est passé sa compagne de19h à 4h du mat non? un "je sors je rentre plus tard" ne suffit pas...?

Mes doutes ne partent pas de rien...
je pense pas qu'elle me trompe mais je pense qu'il y a quand même quelque chose la dessous...peut etre une attirance, un crush...je ne sais pas...
Depuis un moment je ne lui dis rien...je suis zen...je prends sur moi...je me détache et elle m'a sorti l'autre jour que j'étais bizarre, et que je semblais triste, j'ai répondu que non que ça allait...

Le fait de se sentir soi disant "prisonnière" je peux comprendre mais est ce que cela doit-il entraîner le mensonge? surtout qu'au final je la laisse faire ce qu'elle veut...

Le mensonge justifie t-il tout?
La semaine dernière elle m'a dit qu'elle partait 2 jours dans sa famille, et je me suis aperçue qu'elle m'avait menti...je n'ai rien dit. Elle ne sait pas que je suis au courant mais je le sais... pour quelle raison m'a t-elle menti? si ce n'est pour aller avec une autre? et pourtant je me dis qu'elle ne me trompe pas...

Elle m'a dit hier soir qu'elle en avait marre de moi alors qu'on ne s'est pas parlé vraiment depuis jeudi...(jeudi je bossais, elle est partie dans sa famille soi disant, elle rentre vendredi soir vers 20h, elle s'est couché, samedi dimanche on a bossé toutes les deux donc les conversations entre nous ont été très très limitées)...donc elle me dit qu'elle en a marre de moi...et je lui demande que si elle s'était rendue compte qu'elle ne voulait plus de moi, pas de soucis mais qu'elle me le dise..je lui demande si elle veut qu'on se sépare, elle ne répond pas...j'insiste, je lui dis que je ne sais plus sur quel pied danser avec elle...qu'elle en a marre de moi mais elle ne me montre pas un signe d'amour...donc que veut elle a la fin?
elle a fini par me dire ok on se sépare comme ça tu me laisses tranquille...je n'ai rien dit juste merci de sa franchise, je suis sortie dehors 2h marcher, conduire loin de chez moi, pleurer,...

Quand je suis rentrée elle dormait...ce matin elle m'engueule car son réveil n'a pas sonné mais qu'est ce que j'y peux?....
bref il n'y a plus de solutions apparemment...je vais faire mes cartons et partir, la laisser tranquille...

merci à vous


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Crise de la trentaine ou la fin?
MessagePublié: Jeu Juin 13, 2019 16:49 
Homo ?
Homo ?
Hors-ligne

Inscrit le: Mar Nov 06, 2018 13:49
Localisation: Sud de la France
Age: 45
Genre:
Coucou,

Le comportement de ton amie est difficile à interpréter vu de l'extérieur. Je peux juste te dire que pour ma part, si je rentre à 4h du matin sans donner aucune explication, c'est pour marquer les limites de ma liberté. C'est possible que tu te sois montrée trop "contrôlante" à son égard, et qu'à un moment elle en ait eu marre ; et puis tu as eu aussi un petit crush en ligne, ça a pu créer des tensions...mais apparemment tu t'es interrogée, tu es prête à faire un effort et à essayer de comprendre. Est-ce que toi, tu l'aimes toujours ? Si oui, fais ta valise, mais pas tes cartons. Va habiter chez ta famille ou des amis quelque temps et fais le point, ou pars en vacances seule. Qu'est-ce que tu attends de cette relation ? Tu verras si elle te manque, si tu as envie de la retrouver ou si c'est juste la force de l'habitude qui vous fait vivre ensemble. Courage !

_________________
Dalia


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Crise de la trentaine ou la fin?
MessagePublié: Mer Juin 19, 2019 9:01 
Timide
Timide
Hors-ligne

Inscrit le: Jeu Mai 10, 2018 22:09
Genre:
La veille de mes vacances elle a voulu qu'on se cherche une location pour les vacances...et on est parti ensemble.
Pour moi, c'est comme si peut-être on avait une dernière chance...mais elle a des attitudes ou un parler si méchant par moment...pour elle c est vacances entre ex à mon avis.
Elle n'a peut-être pas trouvé quelqu'un d'autre avec qui partir...je ne sais plus
Je profite simplement du moment présent...mais c dur de me dire c mon ex mais que la nuit elle se colle a moi pour dormir ou me fait des crises de jalousie...


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 9 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)


Tu ne peux pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Tu ne peux pas répondre aux sujets dans ce forum
Tu ne peux pas éditer tes messages dans ce forum
Tu ne peux pas supprimer tes messages dans ce forum

Rechercher pour:
Aller vers:  

Powered by phpBB © 2000-2007 phpBB Group
Traduction réalisée par Maël Soucaze © 2010 phpBB.fr
© 2005-2019 et-alors.net. Reproduction interdite. N° CNIL : 1104460.
Contact forum: modérateurs. Contact administratif: .